Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Flambée des agressions : la CAF et Pôle emploi déploient des vigiles

Les usagers en attente d’emploi ou d’allocations sont de plus en plus agressifs. Ce qui pousse Pôle emploi et les CAF à déployer des vigiles : systématiquement pour le premier, aléatoirement pour les autres.

En 2013, la direction de Pôle emploi a recensé 8 442 agressions, soit 68% de plus que devant les guichets des banques, où il y en a un peu plus de 5 700 par an. La grande majorité de ces agressions – dont le nombre a augmenté de 13% sur un an – sont verbales, seules 250 sont physiques.

Même si ces agressions ne représentent qu’une part minime de l’ensemble des contacts entre les travailleurs sociaux et les chômeurs, les premiers sont inquiets. La direction de Pôle emploi déploie systématiquement des vigiles, surtout au moment des changements de règles légales, quand les chômeurs peuvent se retrouver privés d’une partie de leur indemnité sans que l’organisme les ait prévenu, puisque envoyer des lettres coûte cher (qui fait grincer des dents la CGT Lorraine ) et a investi dans la formation et la protection de ses salariés.

A la CAF, le problème est lui aussi global, et transparaît au rythme des fermetures de caisses, les agents faisant généralement valoir leur droit de retrait après l’agression de l’un des leurs. Lyon, Bordeaux, Marseille, Paris, Lille… et jusqu’aux petites villes, tout le territoire est concerné. Les agents crient leur malaise, coincés qu’ils sont entre objectifs statistiques intenables, augmentation de la misère, usagers agressifs et angoissés, cadences lourdes, montagnes de dossiers en retard…

Par endroits, des vigiles ont été mis en place. Nous avons interrogé l’un d’entre eux, qui officie dans une grande ville et refuse de dévoiler son identité. « Nous avons fort à faire. C’est quelque chose. Les usagers ont des couteaux, parfois des flingues, de la beu, de la coke. Des poings américains etc. Bien entendu, on leur rend tout à la sortie. On n’a pas le droit de saisir, et puis ça ferait des histoires. On fait office de vestiaire quoi. Moyennant quoi, je gardais une boîte avant, et je trouve des trucs que je n’avais jamais vu là-bas. »

Par ailleurs, la CAF a décidé de mettre en place un fichier national pour recenser les incidents et les agressions, codé RECIT comme Recueil pour les CAF des Incivilités au Travail. A usage exclusivement interne, il doit permettre d’établir un suivi statistique des agressions, de les quantifier et de les qualifier. Ce fichier pourrait aussi permettre de recenser les allocataires agressifs. Pole Emploi le fait déjà en flirtant avec les limites de la loi.

Il n’existe que peu ou pas de chiffres pour l’ensemble des salariés en contact avec le public, dans les secteurs publics et privés. Cependant, selon une enquête interne au ministère SUMER pour 2013, citée par la FO de la CAF de Gironde

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’absurdité des agressions verbales
    Bah ils ont rendu tellement docile le peuple , pour légitimer la présence de la police,de la gendarmerie il ont inventés le terme agression verbal

    La finalité de ces 2 corps constitués c’est de maintenir la colère à distance des maîtres et de maintenir la docilité du peuple face à la Marchandisation

    Imaginez un pays sans politique et sans force de l’ordre ,rien que d’y penser cela me rend heureux

     

    • C’est devenu un vrai délirium ce pays. J’espère qu’ils ont pensé à embaucher des vigils inscrit à pôle emploi !


    • Oh mais oui, quel magnifique rêve, j’en bave déjà ! Personne pour enquêter sur les viols, les vols, les meurtres, personnes pour surveiller les rues dans lesquelles tes gosses iront à l’école... quelle magnifique utopie.

      Il fait quel temps au royaume des licornes magiques ?

      Non mais je rêve. Je t’aurais volontiers recommandé de retourner à l’école, si celle ci n’était pas complètement pervertie.


    • Sans politique oui, mais pas sans forces de l’ordre, ce serait un cauchemar ! Déjà qu’avec eux, c’est déjà l’anarchie pour les bandes de délinquants et de racailles qui emmerdent les citoyens en toute impunité.
      A moins que les citoyens est enfin accès aux outils de protection et de défense personnelle, comme les armes à feu.


  • Des vigiles embauchés ? Avec le statut de fonctionnaire vous pensez ?


  • Pôle emploi , caf , Cpam, ...les capotes utiles aux gouvernants , leur sas , evidemment quand ça part en " biais" , ça chahute un peu ! ...mais pour le moment ils vont contenir : , la paix sociale , c’est comme le reste , ça a un prix ! ( surtout avec l’argent des autres )
    Faites un p’tit tour au Maroc , en Tunisie , en Algérie , Agadez bien comment ça se passe ! : tu bosses pas , tu manges pas ! Ou t’es nourri et souvent logé par la famille , car la CAF , la CPAM, pôle emploi ....n’existent pas ! ...pas d’ aides , sauf la charité de ceux qui le désirent ! Pour ça , ils adoptent ( ou pas ) les préceptes de la religion !
    Et les récalcitrants qui auraient l’audace d’insister auprès de leur mairie , la police s’en charge ,très rapidement , on ne tergiverse pas !
    Bonjour , Celui qui va tenter de contenir les flux migratoires ...vaut mieux qu’il soit bien gardé !

    Digression : le problème se renouvellera avec le système bancaire en crise ! ( là aussi , il faudra des bataillons de vigiles ...pour sécuriser des établissements ...vides ) eh oui le pognon sera envolé !
    D’aucuns prediront le jardin , le bois de chauffage , le cochon , le verger , les moutons , la vache , ...on verra ? !

     

  • Ca tombe bien, une amie m’a raconté ce matin qu’une agression avait eu lieu au pôle emploi ( le mec est quand même en garde à vue). Mais ils poussent les gens, ma pote n’a pas eu son dû et de surcroît lui réclame des trop perçus et donc lui prennent sur ces allocs directement. C’est leur tactique en plus d’une lourdeur administrative mais ils ont des pressions de plus haut, ça me dégoûte.


  • A la CAF du 19ème à Paris, les vigiles (ils sont plusieurs) sont embauchés depuis les années 90.


  • J’y suis allé ce matin à la CAF tiens...Et bien j’ai pas été déçu...

    C’est plutôt misérable comme à chaque fois dans certains points d’accès et donc forcément y a toujours les bons vieux casses couilles qui sont impolis, qui ne respectent rien et qui s’embrouillent...Comme un duo qui passent devant tout le monde, sans RDV, qui s’embrouillent "vite fait" avec le vigile 5 minutes après l’ouverture du truc, Record du monde quoi...

    Et franchement, comme beaucoup de monde double et que peu de personne rouspètent...enfin ils l’ont fait au bout de la 10 ieme personne mais bon ça râlait à demi mot juste avant.Enfin tout ça rends l’accès au service pénible et les gens sont à fleur de peau donc au moindre de truc tout dérape...

    Moi par exemple, alors que des gens m’ont doublés, le vigile est venu me dire que je me suis faufilé en douce mdr alors qu’il a laissé les 10 personnes passer sans vérifier si elles avaient patientées, il a été bien reçu pour le coup...Parce que même si j’ai été dans une position de vigile et que je comprends leur boulot, y a une façon d’interpeller les gens...

    Pas besoin de poser la question de l’origine ethnique des gens en question, on sait très bien qui est à l’origine des problèmes.


  • pole emplois cree et pourvoit enfin a de l emploi....

    what else ?


  • Chômeur depuis septembre (pas d’avenir dans l’armée à contrats précaires), je découvre pôle-emploi avec ses conseillères aimables comme des portes de prisons. Je trouve une formation qu’on ne veut pas me financer car organisme non partenaire avec pôle-emploi et pourtant moins cher que l’AFPA, mais non, ils préfèrent financer à plus cher et à des dates de formation en 2015.

    On me prends pour un demeuré, sous entendant que ma formation n’en n’est pas une alors que je leur présente le devis sous les yeux.
    Fini par lâcher à sa collègue qu’elle venait de découvrir le Control c - Control v....., me lâche un "ouais ouais" sans me regarder alors que je lui parle.

    Je garde mon calme et laisse pisser mais être pris pour un demeuré à la longue pour les moins patients on fini par comprendre cette recrudescence de violence qui n’est autre qu’un signe de colère face à ce système qui fabrique du chômeurs...

     

    • J’ai vu plusieurs conseillères (apparemment y a que des femmes qui bossent là bas lol...), ça dépends des gens, j’ai eu droit à 3 femmes complètement différente, la première c’était la porte de prison comme tu l’as dit ( elle a passé tout l’entretien à écrire sur son ordi, elle ne m’a pas vraiment regardé même quand je lui parlais...), la seconde allait vers la retraite, assez conciliante, la dernière jeune, un peu niaise je dirais...et surtout refuse de me laisser faire une formation dont j’ai quelqu’un qui peux me pistonner pour bosser...

      Motif ? Vous avez fait un autre métier, celui que vous souhaitez faire ne correspond peut être pas à vos attentes et elle m’a mis une connerie de 10 rdv d’1h30 chacun pour établir si je suis oui ou non fait pour ce métier... Faut dire qu’entre un boulot payé pratiquement 2000 € et le RSA que je m’apprête à toucher 448 € je me fiche de savoir si le boulot est adapté a mes besoins, j’ai juste trouvé une filière avec boulot à la clé...

      Faut savoir rester calme dans ces moments là...


    • Bonjour,
      On ne t’as pas tout dit.

      Tu vas aussi devoir passer par un psy du travail, puis faire une EMT (évaluation en milieu de travail) pendant 1 semaine.
      1 semaine ou t’auras le droit de toucher a rien.

      C’est juste pour qu’ils soient sur que tu ne vas pas te barrer en courant des ta première semaine de formation.
      Ils vont te montrer les autres trimer pendant 1 semaine, tu vas voir, c’est magique.

      Puis à nouveau devant la psy.

      Ah, et puis des devis, il en faut 2, sinon ça ne passera jamais. Fais gaffe, car ils ne te le disent pas forcement, sauf dans quelques mois comme motif de refus ;)


  • Chômeur depuis septembre (pas d’avenir dans l’armée à contrats précaires), je découvre pôle-emploi avec ses conseillères aimables comme des portes de prisons. Je trouve une formation qu’on ne veut pas me financer car organisme non partenaire avec pôle-emploi et pourtant moins cher que l’AFPA, mais non, ils préfèrent financer à plus cher et à des dates de formation en 2015.

    On me prends pour un demeuré, sous entendant que ma formation n’en n’est pas une alors que je leur présente le devis sous les yeux.
    Fini par lâcher à sa collègue qu’elle venait de découvrir le Control c - Control v....., me lâche un "ouais ouais" sans me regarder alors que je lui parle.

    Je garde mon calme et laisse pisser mais être pris pour un demeuré à la longue pour les moins patients on fini par comprendre cette recrudescence de violence qui n’est autre qu’un signe de colère face à ce système qui fabrique du chômeurs...


  • Je suis allé y faire la queue à plusieurs reprises, je peux vous dire que je suis étonné qu’il n’y ait pas plus d’agressions que ça... C’est une véritable cours des miracles. Si vous saviez...

     

    • Ma femme a travailler à la CAF de Montpellier pendant 6 mois.
      Tous la bah sont certains que la guerre civil éclatera quand les allocations n’arriveront plus.
      Et quand on voit ce qui est donné et à qui, des fois je me dis que ce serait pas si mal au final.


    • Vous êtes toujours en train de crier haut et fort que pole emploi ne sert a rien .... Mais ce qui est surprenant c’est qu’il y a toujours la blinde de monde lorsque l’on s y rend !!!?
      C’est comme partout malheureusement il y a des agents "pro" , qui aiment leur métier et mettent tout en œuvre pour vous aider et y’a les autres... ( qui attentent juste leur chèque a la fin du mois) .
      Mais ce n est pas différent a la cpam, aux impôts , chez EDF , a la pharmacie , au restau , voir même chez l’épicier du coin .

      C’est toujours plus facile de dire que pole emploi ne sert a rien et de leur rejeter la faute .
      Les gens n’ont toujours pas compris que c’est a eux de faire leurs recherches, de se lever tôt , cv sous le bras .... Et tous les jours !!!
      Que si aujourd’hui y’a pas d’offres et qu’on a un mal fou a décrocher juste un entretien ou une simple réponse a nos candidatures ... Ce n est pas la faute des agents pole emploi .

      Pour m’être rendue à plusieurs reprises dans une agence et bien je n’ai qu une seule chose a dire , c’est qu’ils ont énormément de patience et courage pour affronter une incivilité permanente !! Des gens qui les méprisent et les insultent. Et qu’effectivement qu’il y ai des agents de sécurité ce n’est pas une mauvaise idée car même nous chômeurs , on prend des risques en s’y rendant car les gens deviennent dingues des lors qu’ils doivent patienter + de 10 mn.


  • Cette information ne m’étonne pas ! Quand on va à Pôle Emploi, on est traité comme des débiles profonds, on vous fait bien sentir que vous êtes des parasites pour la société, des gens qui ont échoué, des boulets ! On vous considère comme des entraves pour la société ! Les conseillers sont les premiers à vous mépriser ouvertement ! Ils ne connaissent absolument rien au monde du travail, vous prodigues des conseils débiles, ne vous aident absolument pas. Je comprends, sincèrement, les chômeurs qui pètent un câble et finissent par les insulter. C’est bien fait pour eux. A se croire supérieur comme ils ont l’habitude, un jour, on trouve en face quelqu’un de moins patient.


  • Re,

    je suis peut-être soupe au lait mais il faut dire qu’ ils nous prennent un peu pour des cons à Pôle Emploi.


  • Pôle emploi, je n’y mettrai jamais les pieds ! j’y fus inscrit il y a bien 15 ans, mais l’accueil vécu là-bas, la sensation d’être pris pour un moins que rien....je me promis ce jour-là de ne plus y remettre les pieds....


  • Quand pole emploi embauche des chômeurs pour assurer sa protection. Quelle belle ironie tout de même.


  • La fusion Pôle-Emploi / Assedic décidée par Sarkozy en 2008, a créé un bordel monumental... Comme la plupart de ses décisions d’ailleurs...


  • Ouin ouin ouiiinnn !! Mechants Pole Emploi.. Le degre de pleurnicherie dans les commentaires est pathétique... Je rejoins le commentaire plus haut de celui qui comparait à d’autres pays... Au "bled" comme on dit, ça ne rigole pas, c’est démerde toi ou crève.
    J’ai moi même été au chômage après plusieurs missions intérims pourries, et ce pendant 9 mois. En tant que lecteur d’égalité et réconciliation et autre Jovanovic, sans être condescendant, vous devrez maintenant savoir que vous n’avez plus rien à attendre des instances d’état pour vous trouver un emploi ! Le degré d’assistanat qui est rentré dans les mœurs vous faut croire à vous les pleureuses que c’est à l’état, le gouvernement, Hollande et qui sais-je, de vous trouver un emploi ?? Tous les jours les informations nous montrent le l’avenir économique sombre de votre pays, et vous êtes toujours convaincus que c’est à l’état de vos trouver un boulot ? Autant je comprends la frustration de ceux qui se font recaler pour une formation en vue d’une réorientation professionnelle, autant les pleurnichards comme quoi "snif ! Snif ! Pôle emploi pas donner moi travail" c’est oui-oui au pays des merveilles d’Alice !
    Vous présentez tous ces "agresseurs" comme des victimes, quid des employés de Pôle Emploi ?? De ce que j’ai vu au bureau de Lyon, ce sont plus eux les victimes que les individus mal élevés, qui doublent les gens dans la queue, qui menacent et insultent la conseillère (voire un qui avait mis une claque à une employée sous mes yeux !!). Je comprends certes les désespoir de certains mais à vous lire on dirait presque que c’est le conseiller qui bloque les emplois disponibles, qui ne veulent que le mal des chômeurs. Bien sur, il yen a très désagréables mais je les comprends de plus en plus au vu du comportement d’une grande partie des chômeurs !!
    Les meilleures méthodes restent celles de la prise en main par soi-même : on s’habille bien, on se fait propre, on va démarcher : porte à porte, agence intérim, tuyaux par des amis et connaissances ou même internet. Changer de branche s’il faut. Oui j’ai du envoyer plus de 200 CV (véridique) avec mes phases de découragement, rage, désespoir, mais ça a marché au final. L’idée que c’est l’état/ Pôle Emploi qui va vous emmener du travail sur un plateau d’argent et agresser la dame de l’accueil quand ça ne vient pas... Vraiment !! Ouvrez les yeux les gars !

     

    • Euh, tu sais qu’une partie du boulot est réservé aux immigrés ? Tu sais qu’une partie du boulot se fait sur du piston ? Tu sais qu’une partie du boulot est réservé aux jeunes exclusivement (mac do par exemple) ? Tu sais que les entreprises deviennent de plus en plus inaccessible et s’oriente vers des plateformes de recrutements (ou des "méthodes") ? Tu sais que les banques ne prêtent rien sans montrer pâte blanche ?

      Ok y a des pleurnicheuses mais faut pas déconner non plus.


  • Attention, ne confondez pas les ex agents ANPE avec les EX assedic.

    Car même si il y’a eu fusion, les EX anpe restent dans leur petit confort d’agent de placement.
    Ils ont au passage récupéré les avantages des agents assedic (mais pas leur professionnalisme), sans en prendre les inconvénients = Ils restent fonctionnaire, avec un meilleur salaire, le petit travail tranquille, et le mépris des frustrés incompétents.

    Et bien qu’ils fassent depuis 6 ans des formations pour se mettre à niveau des agents assedic (car c’était le deal, leur obligations, et maintenant leur fonction) ils refusent de sortir du placement, se prennent pour des petits chefs, avec les ex agents assedic sous leurs ordres.
    Ils ne connaissent rien a la réglementation, racontent n’importe quoi aux (D.E) demandeurs d’emploi (pour ne pas montrer leur ignorance) ce qui forcement provoque d’énormes problèmes lorsqu’il faut gérer les retours des D.E excédés.

    Ils méprisent les demandeurs d’emploi de la même façon qu’ils méprisent leur collègues assedic, c’est dans leurs gênes.

    Il y’a donc une grosse différence entre l’indemnisation, avec sa réglementation hyper pointue (du niveau d’un code pénal), extrêmement changeante, des gens qui ont en charge la gestion des cotisations, et de l’autre, les agents de placement (EX ANPE) : Vous savez ceux qui vous prescrivent des ateliers CV, cible emploi , savent tout sur tous les métiers, se prennent pour des psy du travail...ce sont les mêmes qui vous radient aussi...

    Apprenez à faire la distinction entre les 2 ;)


  • Au moins ils créent des emploies continué à leurs casser les noix ainsi avec 1 million de vigiles d’ici le 25 décembre ils pourront pour Noel nous annoncer une bonne nouvelle l’inversion de la courbe du chômage ....
    Jusqu’ici tout va bien....Jusqu’ici tout va bien !!
    Mais le 26 que va-t-il se passer devrons nous brûler des voitures pour qu’ils embauchent des pompiers ou devrons nous taper nos femmes et nos enfants pour qu’ils embauchent des assistantes sociale et des juges des greffières etc....
    En voilà un programme pour la France....(OUI mais un programme UMPS...)
    Non ne soyons pas inquiet Nicolas S va nous sauver ?
    Jusqu’ici tout va bien....


Afficher les commentaires suivants