Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Florian Philippot chez Me Di Vizio : « La pierre angulaire, c’est le traitement »

Me Fabrice Di Vizio, l’avocat à la voix de haute-contre qui s’est retrouvé dans la lumière des projecteurs à l’occasion de la crise sanitaire, a invité Florian Philippot pour discourir sur l’année passée et les différentes erreurs du gouvernement. Même si manifestement l’avocat du Professeur Raoult est plutôt en accord d’idées avec l’ancien cadre du Rassemblement national, les questions pertinentes et les avis contradictoires permettent ici de creuser le sujet plutôt que de laisser l’invité ne faire qu’un déroulé publicitaire de son opinion générale ou de ses propositions politiques.

 

Florian Philippot, un politique qui se tient debout :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2711163

    L’ENA ne forme pas les énarques à défendre le patriotisme ?

    Mais Jacques Attali n’a-t-il pas décrété que le patriotisme est antisémite ?

     

    Répondre à ce message

  • Di Vizio ne peut pas faire une intervention ou un débat sans citer Israel. Qu’est-ce à dire ?

     

    Répondre à ce message

  • Faudra bien que vous compreniez un jour qu’il n’y a pas 2 pays comme la France en terme de mondialisation, tant sur le plan technologique qu’idéologique, elle est le catalyseur historique de l’Empire en Europe et sur les autres continents.

    Total, Thales, Pasteur, Lafarge, Areva, Renault,CMA-CGM, Airbus, Carrefour, Arcelor, Orange, Accor, Interpol, Saint Cyr, la Statue de la Liberté, les Droits de l’Homme, le cinéma et le luxe, aucune autre nation, même pas les USA, ne concentre autant de pouvoir dans le monde

    Bref, reste à trouver le nom du "Rockefeller" français (chrétien) mdr

     

    Répondre à ce message

  • #2711256

    Di Vizio (on l’a déjà noté précédemment) à force de vouloir se faire « l’Avocat du Diable » (un comble) pour mieux dénoncer, finit par devenir ambiguë ! La méthode est-elle la bonne ? Pour ma part, n’étant pas un intellectuel (un type de base amélioré par ER), j’ai été surpris par la démarche. Attention !
    A moins que ce ne soit pas manœuvre pédagogique et qu’il pense ce qu’il dit, auquel cas, il est à classer dans le cloaque... Qu’il précise !

     

    Répondre à ce message

  • Les fameuses oppositions contrôlées

     

    Répondre à ce message

    • Nous sommes d’accord : si ils étaient incontrolés, ils ne passeraient pas sur les media mainstream... aussi simple que ça !

       
    • #2711549

      À partir du moment ou tu as une carte bleu et un numero de sécu, tu es forcément contrôlé.
      Si nos maîtres laissent parler Phillipot, c’est tout simplement qu’il n’est jamais hors la loi dans son discours, ils sont donc obligés de le laisser parler sur les plateaux tv, de plus il est le seul politique à représenter les non covidistes, donc oui ça leur permet de garder un oeil sur l’opposition, au même titre que la page commentaires sur E&R, qui est elle aussi, "contrôlée" tout en étant autorisée, même si vue par un publique bien plus restreint.
      Dans la matrice du nouvel ordre mondial, personne n’est hors de contrôle.
      À part vous peut-être ?

       
  • Ce genre d’exercice me fait penser à une discussion de cour de récréation.
    Quand un traitement existe, on le met en place.
    Quand un gouvernement est aussi inefficace et corrompu on le destitue
    Quand les médias sont aussi anxiogènes on les ferme.

     

    Répondre à ce message

  • Di Visio, a tout au long de l’interview essayé de coincer Philippot sur ses hypothétiques mesures sanitaires en tant que PRESIDENT qui seraient "trop" étatique et socialiste à la fois (Voir 43:13) soit du national-socialisme = suivez mon regard. A quoi il joue le maitre ?

     

    Répondre à ce message

    • A titiller un haut fonctionnaire : Di Vizio est membre d’une profession libérale, c’est plus fort que lui.

      Cela dit, il a tout de même réussi à déstabiliser Philippot au sujet du Frexit et de Trump ce qui est assez inquiétant. Surtout sur le plan du Frexit dont on sent bien que le processus relève encore de la fiction...

       
  • #2711546
    Le 22 avril à 22:37 par deux poids, deux mesures
    Florian Philippot chez Me Di Vizio : « La pierre angulaire, c’est le (...)

    Maître Divizio, maître enfumeur.

    Florient Philippot, honnête discours d’un patriote à la volonté politique irréprochable.

     

    Répondre à ce message

  • Sans contestation possible, Florian Philippot, fait preuve à lui seul - et tout au long de cet entretien - de plus d’intelligence, de pertinence et de courage que les deux autres interlocuteurs réunis : bravo à lui !!

    Et c’est bien la première fois qu’un homme politique tacle de façon aussi claire, nette et précise, cette bande de vermines mortifères osant prétendre """gouverner""" la France et les Français.

    Quand Filippot affirme - et de façon répétitive - ce judicieux "Ils n’aiment ni la France, ni les Français !", c’est un constat sans appel, décrivant parfaitement le fond du problème, et donnant l’exacte raison pour laquelle ces larbins serviles et lâches - tous aux ordres du NOM - vont précipiter la France et les Français dans l’abîme, si cette évidence effarante et absolue ne frappe pas - enfin !! - l’entendement du plus grand nombre !

    Quant à la pitoyable comparaison effectuée par l’un de ses deux interlocuteurs entre l’Hydroxychloroquine - une molécule parfaitement maîtrisée par n’importe quel médecin à travers le monde et depuis des dizaines d’années - et le Médiator - cette m**** contre laquelle les premières alertes dataient de 1.997, et qui était déjà interdite dans d’autres pays... - il faut manquer sérieusement d’intelligence et de maîtrise de son dossier pour oser la faire...

    Quoi qu’il en soit, c’est un entretien hautement instructif tout autant qu’édifiant, qui prouve que des hommes politiques courageux existent encore, et qu’ils sont capables d’émerger bien loin de cette marée noire - entretenue sciemment et à dessein par des laquais toxiques jusqu’au délétère - qui englue les esprits d’un nombre encore trop important d’élus : voilà qui devrait remettre les pendules à l’heure pour un certain nombre d’entre eux, restons optimistes !

    Merci à E&R de nous l’avoir servi sur un plateau, à nous de le diffuser au maximum, y compris - et peut-être même surtout... - auprès de ceux dont l’esprit fait encore partie des plus fermés/obtus/paniqués aujourd’hui !

     

    Répondre à ce message

    • Il faut arrêter avec cette culture du Clash...

      Il n’étaient pas l’un contre l’autre... Au contraire, c’était un échange tellement constructif, qu’ils étaient presque complémentaires.

      Tu mets les "deux interlocuteurs" dans le même sac à plusieurs reprises, alors qu’il y a tout un monde entre l’avocat Me Di Vizio et ce jeune "stagiaire" qui n’est là que pour poser des questions...

      Des questions qu’il semble lire sur son PC en plus... des questions qu’il ne fait que relayer en précisant bien 2 fois : qu’il se fait "l’avocat du diable"...

       
  • Super intéressant, rien à ajouter... À part peut-être que Me De Vizio ressemble étrangement au Pr Tournesol.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents