Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

France : "L’épatant succès" de la coupe d’Afrique des nations des quartiers finit en coups de couteau

 

 

Les médias nous l’avait vendue comme une formidable démonstration de « fraternité » et de « vivre-ensemble » dans les quartiers, c’est-à-dire les cités de banlieue, il va falloir traduire tout ce jargon progressiste en termes que tout le monde comprend. Car derrière l’écran de SOS Racisme mis en place par le socialo-sionisme depuis 40 ans pour cacher la réalité, il y a quelque chose de moins cool, de moins « potes », de moins vendeur.

 

Nous sommes le dimanche 14 juin 2019 à Mantes-la-Jolie, dans le quartier baptisé « le Val-Fourré », une ZUP construite dans les années 60 pour 25 000 habitants (il y en a 21 000 aujourd’hui). Une ville champignon à 50 km de Paris pour absorber les travailleurs immigrés venant d’Afrique du Nord et « désenclaver » un peu la capitale (virer les pauvres). Le Parisien honore l’événement :

« Comme un clin d’œil à la composition démographique de ce quartier de 20 000 habitants, ce sont les équipes du Sénégal et de la République Démocratique du Congo qui s’affronteront dimanche. On imagine les supporters sénégalais en surnombre mais, lors des demi-finales, c’est bien ceux du Congo qui avaient mis l’ambiance en tribune. “On n’était pas loin de la ferveur africaine et des vrais matches de la coupe d’Afrique”, sourit un habitué qui a suivi toutes les rencontres. »

Jusque-là, tout va bien. Les nationalités réunies (hum, kof kof) sous le drapeau républicain revivent devant ces matches d’amateurs. Pas besoin des professionnels ni des équipes nationales, la ferveur fonctionne quelque soit le niveau grâce au drapeau. Et il y en a beaucoup, sauf le drapeau français (il n’y avait pas d’équipe représentant notre pays dans la compétition) :

Et quelques anecdotes suffisent à estimer la portée de cet événement, qui s’est aussi décliné ailleurs en Ile-de-France, à Créteil (Val-de-Marne), Evry (Essonne) ou Sarcelles (Val-d’Oise) : certains matches ont attiré jusqu’à 2 500 spectateurs, notamment lorsque le Maroc jouait. “Les gens sont venus de l’Eure, des Hauts-de-Seine ou du Val-de-Marne pour assister aux rencontres”, assure Saïdou Dia, l’un des organisateurs de la Can, entraîneur au club de foot du FC Mantois.

Ci-joint la joie des supporters des deux équipes finalistes :

 

 
 

La fin de l’article du Parisien nous met du baume antiraciste au cœur, et on comprend la hâte des politiques de changer l’image du Val-Fourré :

« Ce tableau finit par dresser un portrait flatteur de ce quartier sensible, un motif de fierté chez beaucoup de ses habitants qui ont noté que le stade avait été laissé en accès libre par la mairie. “On donne une belle image du Val-Fourré, on délivre un beau message sur le quartier, savoure Saïdou Dia. Cette compétition s’est basée uniquement sur la solidarité. Chacun a donné de son temps à son niveau. Et cela a été une réussite”. »

L’image de ce quartier a été détériorée par la violence sociale, elle-même provoquée par la violence de la désindustrialisation. Car au moment même de l’installation des dernières familles en 1977, commence à frapper la crise économique qui verra la France de Giscard puis de Fabius abandonner son industrie et accepter un chômage de masse structurel.

 

 

Logiquement, des émeutes « pas de boulot, pas d’avenir » suivront cette déstructuration. En 1991 ça pète au Val-Fourré suite à la mort d’un jeune homme abattu par un policier. Devant la fébrilité des banlieues, qui lui étaient électoralement acquises depuis la fuite des ouvriers au FN, le pouvoir socialiste ouvre sa tirelire et balance 220 millions (de francs) pour colmater les brèches. On parie sur les exonérations fiscales pour faire venir des entreprises (comme quoi l’embauche est bien corrélée au niveau des taxes fiscales !), qui finissent par embaucher... 780 personnes. Mais qui viendront en majorité de l’extérieur du quartier, la formation des habitants n’étant pas suffisante ou pas adaptée (ça, l’article du Monde ne le dit pas). D’où l’obligation d’embaucher 20% des personnes habitant dans la zone...

En septembre 2001, Le Monde se penche sur ces mesures politiques qui ne changeront pas la donne, le constat est sévère :

« Malgré tous les crédits déboursés et en dépit de la mobilisation de l’ensemble des collectivités publiques, de nombreux habitants ont aujourd’hui le sentiment d’être abandonnés, livrés à eux-mêmes. “Les assistantes sociales sont débordées, déplore William Lederer, médecin généraliste et président de l’Association des professionnels de santé du Val-Fourré. Le travail de fond qu’elles assuraient encore il y a une dizaine d’années a régressé. Du coup, nous nous occupons aussi des problèmes d’argent de nos patients, de leurs dossiers de demande de couverture maladie universelle, etc.”

[...]

Bien des habitants confient leur désarroi face au climat d’insécurité sans précédent – selon eux – qui enveloppe la cité. “La violence a atteint des niveaux catastrophiques, se désole Laurent Boutillier, directeur d’une école primaire sise dans le quartier. Ce n’est pas à l’intérieur de l’établissement que le problème se pose, mais dehors. Quand nous quittons nos classes le soir, nous nous faisons caillasser. Nous devons parfois sortir groupés. Et je dois me battre pendant des jours pour obtenir le retrait d’une bagnole qui a brûlé à proximité de notre école”. Pour sa part, le docteur Lederer estime qu’une dizaine de braquages ont été commis contre des professionnels de la santé en dix ans. »

 

À part ceux qui y sont prisonniers, plus grand-monde ne supporte ce quartier : sur les 300 enseignants qui officient en primaire et maternelle dans cette ville dans la ville (le Val-Fourré dans Mantes-la-Jolie), 50 sont tout neufs. Un instituteur sur six se barre à la fin de l’année scolaire...

Après la manne de l’État, qui n’a pas servi à grand-chose, ou alors à sauver les meubles et à parer au plus pressé, voici maintenant la solution communautaire pour tenter de garantir la paix civile dans les quartiers.
Manque de chance, à Lyon 8e, la même épreuve de coupe d’Afrique des nations des quartiers a fini en échauffourées. La finale opposait l’Algérie au Congo et le moins qu’on puisse dire, c’est que les supporters ont pris ce match d’amour intercommunautaire très au sérieux : entre un et trois individus blessés à l’arme blanche, nous dit Le Progrès.

 

 

Conclusion ?

SOS Racisme de la bande de Dray, BHL et Bergé a enfumé les pauvres des quartiers qui n’avaient plus de boulot et qui étaient de moins en moins formés par l’école de la République, dont c’est pourtant le boulot. 35 ans plus tard, les habitants ont compris que le socialo-sionisme était un socialo-cynisme de haute volée. Ils ont puni le PS en ne votant plus pour lui, et le parti qui a trahi la gauche et le peuple s’est retrouvé à 6% en 2017.

Aujourd’hui, le nouveau pouvoir macroniste avec les mêmes ingénieurs sociaux aux commandes (l’antiracisme sioniste) essaye de jouer sur la communautarisation à l’américaine pour calmer les foules. Le simple exemple de ce tournoi de foot montre que cette solution ne marchera pas non plus.

Alors quoi ? Comment faire ?
Dire la vérité aux gens malgré l’intense pression des médias de propagande, et remettre l’école à niveau pour échapper à la pauvreté culturelle, base de toutes les pauvretés et de toutes les violences. Comme par hasard, le Système ne va pas dans ces deux directions. Le réservoir de pauvres n’a pas fini de bouillir...

 

 

Post-scriptum

Ceux qui verraient dans le titre de notre article un énième coup de couteau dans le dos des quartiers qui ont déjà du mal à s’en sortir (d’eux-mêmes) se trompent : primo, il s’agit d’un résumé ; secundo, les tournois de banlieue ont toujours été chauds. Il y a beaucoup de tensions de toutes sortes : communautaires, nationalistes, ethniques, sociales...

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

La violence sociale produit de la violence physique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "professionnels ni des équipes nationales, la ferveur fonctionne quelque soit le niveau grâce au drapeau. Et il y en a beaucoup, sauf le drapeau français (il n’y avait pas d’équipe représentant notre pays dans la compétition) "
    => si c’est une coupe d’Afrique, c’est un peu normal non ?

     

  • Encore la faute des blancs racistes je suppose alors que toutes les races se valent , ha non c’est vrai il n’y en a qu’une . Heureusement la mondialisation va aplanir tout ça , il faut donner le pouvoir aux banquiers et aux capitalistes (j’ai pas dit juif ), vive le progressisme libéral libertaire , vive l’immigration , vive le vivre ensemble , vive Satan !


  • Nous traversons un épisode historique de cette republique , par essence apatride , sous le joug des banquiers de la même " veine " , qui veulent absolument détruire toutes les racines des peuples autochtones . En l’occurrence , et entr’autre , par le fameux " grand remplacement ! Croyez vous franchement qu’en passant par les codes specifiquement étudiés ( élections ) de cette republique , nous puissions voir une issue favorable à notre peuple ? Et si d’aventure nous voulions y échapper par n’importe quel moyen , les forces militaires otanesques de l’empire seraient à pied d’œuvre pour rétablir " leur " ordre .


  • Ca c’est de la faut à des mecs comme Bassem. Cet homme est en train de détruire les quartier lyonnais.


  • L’Afrique en France.
    Les mecs vibrent aux couleurs de leur drapeau : Maroc, Senegal, Mali etc...
    Et c’est naturel puisqu’ils ne sont pas français.
    Ils parlent français et vivent en France mais resteront toujours des africains.

    On tue un peuple de l’intérieur en niant d’abord son identité.

     

  • Les "nations des quartiers" : monde à l’envers, bonjour la schizophrénie et le déracinement ré-enraciné sauce républicaine.

    Suffit pas de danser ou taper dans la balle : lisez ! Vous sortirez peut-être de votre conditionnement, pour pas dire plus. Au moins psychologique et critique, le matériel devrait ensuite suivre.

    Quant à moi, chocolat blanc, je ne comprends pas cette population, que vient-elle faire, que veut-elle ?... Cette coupe Françafrica 3ème division, n’a-t-elle pour but de créer une fraternelle afrocentrée contre petits blancs Gilets jaunes ?


  • Lutter contre le racisme en attisant le communautarisme tribal...il y a comme une petite odeur de pilpoul là-dedans !


  • Arretez d’être choqué les mecs, au lieu de vous focaliser sur les drapeaux (Sénégal contre République démocratique du Congo en finale), dites vous juste que c’est un entraînement de l’équipe de France A ou une sélection pour les jeunes a Clairefontaine. Rien de plus rien de moins. Et dire qu’il y a 20 ans tout le monde est tombé sur JMLP lorsqu’il notait que l’équipe de France était plus africaine qu’autre chose


  • A mon avis encore une trouvaille pour isoler et éloigner les gens entre eux, surtout les jeunes.
    Dès lors c’est quoi la finalité, il existe des équipes nationales qu’on peut légitiment supporter ou pas, je ne vois pas le plus de ce truc, à part l’autre qui a appris sa leçon en nous bernant du genre on vient s’amuser, ça dépasse l’amusement dans le contexte actuelle de la France.

     

    • Ouais c’est bien vrai ça !
      c’est comme si les équipes de foot nationales d’Algérie, du Sénégal, du Maroc, du Mali, de la Tunisie, du Niger, de la Turquie, du Niger, de l’Albanie, du Congo, du Kosovo, de la Somalie étaient composés au 3/4 et demi
      de Blancos de Dupont-Durant !
      des Michael Jackson blanchis à l’eau de Javel ça fait pas trop naturel !
      vous ne croyez pas ???


    • @Quai de Javel
      Je me fous des blanchis à l’eau de javel, des Michel Jackson ou toute autre considération de leur race ou religion. Je constate simplement qu’on éloigne l’intégration de ces jeunes en maintenant une espèce d’appartenance aux pays d’origine de leurs parents. Les mêmes qui organisent ces débilités sportives profondément colorées culturellement vont se plaindre du comment certains français n’acceptent pas certains comportements, que ces malins de SOS merdique commencent par exemple à donner l’envie de lire des livres d’auteurs français, faire apprécier à ces jeunes tout le talent des poètes et autres écrivains nationaux afin qu’il sachent réellement se défende avec des mots face à de la racaille du haut, tenir une contradiction à des Zemour et consorts... Les poings si nécessaire mais devenir au minimum de culture français, la religion est une autre histoire, voilà ce qui me chagrine en voyant ce piteux spectacle. Détrompez vous, quand je peux aller voir un match, ça devient prioritaire.


  • Une réémigration doit être organisée. Pas le choix. La réconciliation ne peut se faire avec non plus des individus mais des masses entières en sécession culturelle et civilisationnelle. Toute personne ayant vécu dans les endroits à forte densité étrangère vous dira que la vie parmi eux est un enfer.
    L’intégration n’a que très peu fonctionné. L’assimilation encore moins. Le problème n’est pas l’islam (les valeurs islamiques n’encouragent ni la délinquance, ni le trafic, ni le parasitisme, ni la prison) mais bel et bien la culture et les différences dans ce qui constitue les peuples. Ces derniers n’ont pas pour vocation de vivre les uns sur les autres chez les autres. Sinon, ça donne la scatologie de la société française envahie : délinquance, crime, langage qui s’effondre avec l’accent et les tics verbaux des quartiers, déracinement qui avantage le capitalisme, mort des terroirs à termes, prisons remplies, etc.
    Stop. On arrête et pensons maintenant à la burne comme dit Soral pour reprendre le pouvoir et organiser quelques millions de retours sur des critères qui auront été définis.

     

  • Le vivre ensemble, c’est un peu le monstre du Loch Ness, tout le monde en parle mais personne ne l’a jamais vu.....


  • En tout cas le grand perdant c’est la vitamine D.


  • Pendant la Fête de La Musique c’était affreux..
    On y a trouvé tous les styles : y avait du bobo intello bourré à l’étudiant bcbg ivre et sous stupéfiant.. À la demoiselle en décolleté et jupe à ras le minou dès fois qu’elle se ferait violer incidemment..
    Du blanc au Black bref y a pas de quoi être fière dans ce Paris si sale (les rues) les gens finissent pas être aussi degueulasses que la Capitale laissée à l’abandon côté propreté et hygiène !
    Fête de la Musique.. Mon cul sur la commode.


  • Le vivre ensemble de la République Française a une telle stochasticité, que rien d’y penser fait peur.


  • Incorrigibles, inaptes à intégrer une société occidentale . Que ne retournent-ils en Afrique, leur continent natal auquel ils sont adaptés ?

     

  • Ces faits divers qui finissent en coups de couteau sont la preuve que ça fait très longtemps que la France a abandonné le modèle d’assimilation et d’intégration.
    Je ne vois rien d’autre que le communautarisme poussé à l’extrême et calqué sur un modèle anglo-saxon.

    Sur le plan économique et social on suit le même mouvement, en marche vers un libéralisme encore plus poussé.
    Finalement il n’y a rien d’étonnant.
    Quant aux Algériens, ce sont les champions du monde de la délinquance, à chaque fois qu’il existe des faits de violence c’est eux et le peuplement des prisons c’est encore eux.

     

    • C’est encore pire qu’une communautarisation à l’anglo-saxonne...
      On prend le pire de l’assimilation et le pire du communautarisme !
      Dans les pays anglo-saxon, les communautés vivent les unes à côté des autres.
      En France, on oblige les communautés à vivre les unes avec les autres (le vivre ensemble de l’assimilation) et on vente les "vertues" des diverses communautés exogènes... Cela ne peut que mal finir... pour les autochtones !
      Le principe même de ce genre de compétition envoie un message déplorable...


  • Ça me donne envie d’écouter Nick Conrad moi tout ça...


  • "egalitarisme" oblige... C’est pour cela que les Francais en ont ete marques au fer rouge, indelebile, comme les Germaniques avec la choah... Personne ne s’en sort, et pour les Francais 1793 a enfonce le clou, et cela perdure jusqu’a maintenant...


  • Idée conne, donc échec annoncé....
    Moi qui croyais naivement que cette "coupe des quartiers" se limitait à la retranscription de la CAN dans des stades sur écrans géants, bé non, faut les faire jouer et raviver leurs identités tribales ;
    Quand on vous dit que ça finira mal

     

  • Bonjour, rassurez-vous ce n’est que du folklore.Par contre sur le site officiel de la confédération africaine de football, observez bien les sponsors, vous ne serez pas surpris.cordialement.

    https://fr.cafonline.com/total-afri...

     

  • La préfécture de la région ile de france aurait pu interdire cette compétition symbolique.

     

    • On ne voit guère de Gaulois Blonds aux yeux bleus ni de Celtes roux aux yeux verts
      sur ces clichés ???
      nos chères petites têtes blondes...et rousses en seraient elles les premières victimes ???
      de ce grand remplacement pensé, conçu et instauré
      par les Baphométans mondialistes


    • @St Georges

      Tant mieux, les peuples du nord sont des primates, dans l’Histoire.

      Alors que les civilisations du sud vivaient dans le marbre avec l’eau chaude, celles du nord se tapaient dessus dans la fange à coups de gourdins.

      Je suis content de ma provenance 100% ligure, totalement italienne, bien que grand, châtain clair et aux yeux gris.

      Arrêtez un peu avec vos Vikings comme culte du surhomme... c’était des trisos.


    • @u : Ligurien
      c’est marrant ce que vous postez là !
      pour autant et pourtant même les italiens(du Nord) de la Lombardie, de la Vénétie, du Trentin...etc... et dont d’ailleurs de la Ligurie... ont opté (Eux) pour leur indépendance et la séparation avec l’Italie du sud (Campanie, Calabre, Sicile ...entre autres...) et pourtant ces Italiens du Nord ne sont pas Vikings et les Italiens du Sud (Eux) sont bien des descendants de Romains . . .
      il est vrai que morphologiquement et génétiquement l’Italien du Nord à plus de points communs, de similitudes et de ressemblance avec un Teuton du Tyrol Autrichien ou avec un Bavarois de Munich à la fête de la bière qu’avec un Italien du Sud qui lui serait plus proche du Maure, de l’Arabe, du Maghrébin que d’un Umberto Tozzi ou d’un Mario Girotti (Terence Hill) ou même d’un Rocco Siffredi et pourtant tout autant Italiens (qu’Eux) ceux du Sud . . .


  • "Ils ont puni le PS en ne votant plus pour lui, et le parti qui a trahi la gauche et le peuple s’est retrouvé à 6% en 2017."

    Dommage que le PS ait fait 6%, car en-dessous de 5%, ses frais de campagne n’auraient pas été remboursés. Là, on se serait bien marré.
    Tant pis, ce sera pour la prochaine fois.

     

  • "La finale opposait l’Algérie au Congo"

    Les Maghrébins et les Noirs ont du mal à se blairer, dans la réalité, c’est un fait.

    Je me souviens d’échauffourées pour cette raison, à la cité des Bosquets, Montfermeil 93, dans les années 90.
    Sur fond de monopole ethnique du trafic, aussi, en arrière plan.

     

    • Tout faux c’est bien plus complexe, les Africains ont une connaissance de leur histoire et de leur identité.
      Ce qui n’est pas le cas des Maghrébins qui ont épousé une langue et une religion qui n’est pas la leur.
      Les Africains leur reprochent d’avoir pratiqué l’esclavage sur leurs ancêtres.


    • Il existait une solidarité entre étrangers, assez orientée contre les Gaulois autochtones, où il était bon d’avoir des origines étrangères, même européennes (portugaises ou italiennes etc...). Aujourd’hui, on voit que l’huile et l’eau se séparent à nouveau, il en est ainsi pour toutes les communautés ethniques présentes en France. On assistera de plus en plus à la fin de.. "rebeux, renois" et à une fragmentation ethnico-communautaire.
      C’est ce que je disais à ceux qui n’étaient tourmentés que par la question de l’islam : L’importation de peuples divers et variés amènera à un éclatement ethnico-culturel et religieux.


    • Pareil mais rebeux et renois ça fait très longtemps que çe ne va pas ensemble sauf quand il s’agit de faire des "affaires", au passage en témoigne les rivalités très persistantes entre les Marocains et les Algériens.


    • Exact et qui plus est les arabo-maghrébins sont très racistes envers les Noirs Africains de l’Afrique subsaharienne en général et des Sahéliens Africains en particulier...ces mêmes arabo-maghrébins persuadés de leurs êtres supérieurs à ces mêmes Africains


  • Rien que l’idée est foireuse...


  • Comme dirait Soral .... c’est dans ces quartiers qu’on trouve encore de la testostérone !!

     

    • Ce qu’il y manque désespérément par contre, c’est la matière grise.

      Le problème c’est que pour être un homme digne de ce nom il faut les deux.


    • symptômes et troubles comportementaux et mentaux typiquement claniques et tribaux
      du sauvageon renouant avec ses origines africaines ...
      après ce sera bouffes au McDo, KFC et Burger King
      et demain Deals de chnouf et de shitoubeuh


    • C’est pas de ma testostérone, c’est de la bêtise, de l’inculture, sortir couteaux et fusils à pompe pour un match de foot, elle est belle cette immigration


    • La vie dans ces quartiers qui viscéralement comme socialement et culturellement n’ont plus rien de français,rattachés à la France uniquement par la géographie,les aides sociales et la gravité,devient chaque année de pire en pire et le fond n’a même pas été encore touché...
      Dans les années 70,80 et même 90 c’était quand même "moins pire",on assiste peu à peu,avec une accélération ces vingt dernières années de l’immigration extra-européenne et la concentration des populations en ghettos ,à l’ensauvagement de ces quartiers ou sans parler des "migrants" de "fraiche date"aux origines lointaines et à la présence improbable tant la plupart par leur histoire et leur (in)culture n’ont strictement aucun lien avec la France,certains jeunes de deuxième ou troisième générations nés ici ne parlent même plus français...
      "On peut sortit des gens du ghetto (ou du Bled) mais pas le ghetto de la tête des gens" comme disent les Anglo-saxons,bien qu’il y ait bien entendu des exceptions:dans dix ans les descendants d’immigrés maghrébins "francisés" et intégrés ne reconnaitront plus "leur France" surtout en région parisienne ;encore un petit effort mondialiste et nous serons demain le Brésil de l’Europe avec le soleil,les plages,la samba et la frénésie sexuelle en moins....


    • merci en passant à cette magnifique chose issue de la culture américaine qui s’est formidablement bien exporté chez nous et ailleurs, dans tout types de média.... la glorification/sublimation du gangster...

      merci à ces rappeurs qui abreuvent nos jeunes décérébrés d’idées toutes plus nocives les unes que les autres

      merci à...

      je vous invite à ajouter votre petit exemple hihi


  • match amical en mars 2008 algerie-rdc à goussainville.(pas de bléssés).

    https://youtu.be/IkkW5wjClzg


  • Dans la rencontre Angleterre Cameroun 0/3 huitième de finale de la coupe du monde feminine, c’était crachats et coup de coude en pleine figure, de la part des Camerounaises, et les médias silence complet ? Les africains sont ils privilégiés ? Sauvageons et sauvageonnes lesquels des deux mangeront pour la première fois, l’arbitre ?


  • Quand l’Afrique qui s’invite dans notre pays ça donne ça. Dans quelques décennies on construira des cases et on fera pousser des baobabs en ile-de-fronce à bamako-sur-seine ou yaoundé-sur-yvette. Vous verrez. S’il reste encore quelqu’un de vivant d’ici là.


  • Tout est peut-être prévu :
    augmenter fortement le nombre de communautés et leurs représentants, attiser les tensions, et organiser un tournoi de foot, événement déclencheur d’une guerre civile multiple.
    On ne pourrait pas mieux s’y prendre pour générer le chaos.


  • Si vous aviez prêté à la France, vous souhaiteriez maintenant qu’elle est surendettée à 100 % d e son PIB et que vous vous en avez bien profité, vous souhaitriez donc qu’elle supprime ses coûts.

    Or, sa structure de coût est assez simple :

    - L’Etat avec ses missions régaliennes
    - Sa protection sociale
    - Son immigration
    - le service de sa dette.

    Il faut donc pour payer la dette :

    - privatiser l’Etat
    - privatiser la protection sociale
    - organiser la remigration
    - et protéger la dette par la déflation.

    Or, la meilleure manière d’imposer la remigration , c’est de rendre l’immigré absolument détestable, mieux : proprement invivable.

    Maintenant, j’espère que chacun pourra se convaincre que nos banquiers qui possèdent nos médias, savent très bien propagander c’est-à- dire cacher la vérité quand elle est contraire à leurs intérêts et la révéler et l’amplifier quand elle les sert.


  • Il n’y à pas d’invasion issue du tiers-monde, c’est une théorie ’’complotiste’’ de l’extrème droite, de sales fachos, de nazis, de mâles blancs misogynes et homophobes !
    Tic tac tic tac...


  • Et après on dit que les horribles hooligans d’extrême-droite, qui ont comme règles, ni armes, ni on achève pas un homme a terre pendant un fight ,sont des barbares
    Allogene couteaux barres de fer et fusils, la disparition de ces supporter sera rapide a se rythme là


  • Bien vu la photo de la coupe CAF des club Africain , c’est beau... Ils auraient pu garder le même nom pour la coupe des quartiers,

    Il me semble que la La CAF et la CAN (YES WE CAN) nous viennent en réalité d’une chanson d’outre Atlantique :

    https://youtu.be/HQpUKxu8m14


  • et le Jamel Debbouze à fric et aux racines Trappistes
    il aurait pu au moins avec un bras remettre en une main propre et sans son pied-noir le trophée aux vainqueurs, aux champions d’Afrique de France
    lui le Bouffon de Macron en tant que parrain
    de cette coupe de France d’Afrique en Afrique Francilienne

     

Commentaires suivants