Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

France : le pays où le ministre de la Justice, mis en examen, reste à son poste...

C’est la première fois qu’un ministre de la Justice en exercice doit fait face à une mise en examen. Ainsi, les magistrats de la Cour de justice de la République seront chargés d’enquêter sur de possibles conflits d’intérêts avec ses anciennes activités, ont indiqué ses avocats.

 

Le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a été mis en examen dans le cadre d’une enquête pour soupçons de prise illégale d’intérêts, ont annoncé vendredi 16 juillet ses avocats qui ont fait savoir qu’ils contesteraient cette décision.

« Le ministre de la Justice a été convoqué pour être mis en examen, sans surprise, il a été mis en examen », a déclaré Me Christophe Ingrain, l’un de ses avocats. « Nous allons évidemment contester la mise en examen dès la semaine prochaine », a-t-il ajouté.

Le Garde des Sceaux, qui dit avoir respecté les règles et dénonce un acharnement des syndicats de magistrats, s’était dit « serein et déterminé » à son arrivée vendredi matin à la Cour de justice de la République (CJR), la juridiction chargée de juger les ministres devant laquelle il était convoqué.

Une information judiciaire a été ouverte en janvier dernier contre Éric Dupond-Moretti en raison de ses anciennes activités d’avocat, à la suite d’une plainte déposée par l’association Anticor et deux syndicats de magistrats. Elle a entraîné une perquisition au ministère de la Justice début juillet.

Le Premier ministre, Jean Castex, lui a renouvelé « toute sa confiance » et lui a demandé « de poursuivre l’action de réforme et de confortement des moyens accordés au service public de la Justice », selon le communiqué de Matignon.

À ne pas oublier, sur E&R :

La gueule de la Justice...

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est pire que dans une dictature "classique". Une dictature est malgré tout un état de droit. Certes cet état de droit peut être perçu comme inique, brutal...mais il a sa propre logique interne. De plus si dans les dictatures la corruption est souvent omniprésente, elle est néanmoins démocratique dans le sens que du simple citoyen lambda, aux petits et hauts fonctionnaires, tout le monde peut la pratiquer. Cela va du petit paysan donnant un modeste pécule au petit fonctionnaire locale pour qu’il obtienne le tampon qui l’autorisera à creuser un puits là où normalement c’est interdit, à la multinationale qui donnera des milliards à des hauts fonctionnaires et politiciens pour obtenir une concession minière sur une zone protégée...
    Mais en France c’est une tyrannie oligarchique où nous avons une élite qui quand cela l’arrange ne tient absolument plus compte des lois, conventions, codes...existants, tout en exigeant que le peuple se soumettent intégralement et sans broncher à ces derniers, avec une tolérance zéro pour le moindre écart microscopique (le pauvre gars qui bosse par 30° et qui se verra harceler par les autorités parce que son masque est placé sous ses narines...) Et pire encore, cette oligarchie exigent que le peuple accepte les injonctions oligarchiques qui sont en contradiction avec la loi ! Autrement dit de l’arbitraire total et chaotique ! Il n’y a plus aucune cohérence, on est dans le pur "fait du prince" !
    Historiquement quand une société en arrive à ce stade de pourrissement, il n’y en a plus pour longtemps ! Le problème c’est la notion de "plus longtemps" qui peut être aussi bien 6 mois que 20 ans ! A l’échelle de l’Histoire 20 ans ce n’est rien du tout, à celle de la vie d’un individu c’est énorme et cela peut être très très long !

     

    Répondre à ce message

  • Ça passera inaperçu dans l’opinion et c’est tant mieux. Restons dubitatifs sur le projet de loi sur l’irresponsabilité pénale à venir. Ça c’est sérieux

     

    Répondre à ce message

  • Y en a trop bon la gamelle ! Moi rester quand-même ministre. La prison, très peu pour moi, c’est juste bon pour aller saluer mes potes... Hier, candidat à l’élection, aujourd’hui proche de l’éjection. Heureusement mon boss, c’est Macron...

     

    Répondre à ce message

  • Vous voyez bien que... "sang-mêlé" ce n’est nullement une "référence" contrairement à ce dont se glorifiait ce clown... Quand t’es voyou, t’es voyou. Point barre !

     

    Répondre à ce message

  • Tout ceci n’ a plus de sens .Cet énergumène doit être éjecté ,surtout lorsque j’entends certains ministres clamer la démocratie en bombant de torse .Je pense sincèrement que leur démocratie a un sacré plomb dans l’aile voir inexistante .
    Là nous voyons bien ,et c’est une preuve flagrante que le pouvoir se prend sans le demander à qui que ce soit et surtout pas au peuple .Il n’y a que la mafia qui s’accapare d’une autorité .C’est la grande similitude qu’il y a aujourd’hui entre ce gouvernement et une mafia .

     

    Répondre à ce message

  • Il est temps que les Allemands repassent le Rhin, pour dégager cette république de faQuichères.

     

    Répondre à ce message

  • Dixit celui qui a protégé les pédophiles de l’affaire Outreau..en disant que des mômes n’étaient pas cohérent lors de leur plainte de plus de 4h

     

    Répondre à ce message

  • Cahuzac aussi s’est vu accorder toute la confiance du gouvernement lorsqu’il a été accusé ! Strauss-Kahn aussi ! Et tant d’autres. Ils ont tellement confiance entre eux !

     

    Répondre à ce message

  • « Moi, ministre ça serait le bordel » il reste fidèle à lui-même. D’ailleurs on a eut un président condamné. Rien de nouveau le film continue.

     

    Répondre à ce message

  • En tyrannie, c’est logique, pourquoi démissionné ? j’fais ce que’j veux !
    Castex qui soutient tout le monde, il s’en fout, c’est pas un politicien, pas d’agenda politique, pas d’agenda électoral, ah oui plus efficace qu’Edouard Philippe, QUAND MÊME ! manu a dû gratter aux portes, mais bon pour service rendu on lui a filer une place à PropagandeWC.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents