Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

François Burgat réhabilite l’islam politique

Macron : "L’islam politique n’a pas sa place" en France

Vous connaissez notre sérieux. Quand on travaille sur un sujet, on va jusqu’à l’os. Depuis les années de sang (2015-2016), le discours anti-islamiste s’est logiquement durci dans les médias, et cela a généré un discours anti-musulman, avec une libération croissante d’une parole violente (Badinter, Zemmour, Goldnadel), quasiment un appel à la guerre civile, à la ratonnade anti-musulmans. C’est un fait, nous ne le jugeons pas, car on ne juge pas un fait.
Que les années de sang soient le résultat d’une manipulation diabolique à visée séparatiste entre les communautés chrétienne et musulmane sur notre sol – une ingénierie national-sioniste pour la nommer – ou le résultat d’attaques de djihadistes plus ou moins isolés qui en veulent à notre politique de guerre au Proche-Orient, l’Islam est sur le banc des accusés, comme en septembre 2001 aux États-Unis, malgré l’opacité autour d’un attentat historique, c’est-à-dire qui produit un avant et un après. Qui opère un basculement et qui justifie un changement de politique, en général vers le pire : ce choc des civilisations que les sionistes ont théorisé.

 

Nos médias résonnent depuis de deux sons de cloche apparemment contradictoires : le national-sionisme incrimine les musulmans en bloc, les socialo-sionistes, pour des raisons d’antiracisme historique et de clientélisme électoral, les défendent, mais assez mollement. Il est vrai qu’il est difficile de défendre un accusé que tout accuse (insécurité, attentats, émeutes, révoltes) ! On sent que le socialo-sionisme est un avocat commis d’office, ce qui n’étonne pas quand on sait que dans socialo-sionisme, il y a sionisme. Un sionisme version 1.0 qui laisse progressivement la place à un sionisme 2.0, celui de Zemmour qui le représente parfaitement.

Face à cela, il n’y a pas de voix islamique et encore moins islamiste française. Si, il y avait celle de Tariq Ramadan, brillant bretteur qui a été détruit par des affaires sexuelles, au contraire d’autres personnalités qui sont passées entre les gouttes (Polanski, Bruel). Il y a toujours la voix de Chalghoumi, et c’est là où l’on voulait en venir : dans une autre de ses vidéos, l’islamologue et politologue François Burgat dénonce ce qu’on dénonce depuis toujours : la confiscation de la parole musulmane en France par des abrutis plus ou moins conscients de la manipulation. En gros, Chalghoumi & Jamel, un vrai et un faux bègue, ont capté la parole des Arabes chez nous. On dit Arabes parce que c’est la version politique ou sociale de musulmans, même si tous les musulmans ne sont pas arabes, loin de là. Mais on constate qu’il y a un problème, et quel problème !, de la représentation politique des musulmans en France. C’est là où intervient le brillant Burgat, loin des délires néocolonialistes et va-t-en-guerre civile d’un Zemmour.

L’émission date d’octobre 2016, elle a été produite par Mediapart et met aux prises le chercheur au journaliste Joseph Confavreux. Vous allez voir que même pour un prétendu islamo-gauchiste (on reprend la terminologie de Zemmour et du CRIF, ce qui est kif-kif bourricot), ce que va expliquer Burgat va être difficile à avaler. Nous n’allons pas comme à notre habitude parsemer le verbatim par des analyses E&R, l’analyse de Burgat se suffisant à elle-même. Après, on adhère ou on n’adhère pas. Mais si on n’adhère pas, on a intérêt à avoir des arguments convaincants...

 

Confavreux  : « Qu’est-ce qui relie et qu’est-ce qui ne relie pas l’islam et l’islam politique ? »

Burgat  : « J’ai traversé des sociétés musulmanes… J’ai fait la découverte de cette société dans une conjonction historique particulière et je vais immédiatement vous asséner la temporalité de mes réflexions, c’est quand même la temporalité de la colonisation et de la sortie de la colonisation. Donc j’ai rencontré des musulmans dans une période de leur histoire où ils sortent la tête un petit peu après la nuit coloniale, après les tempêtes de l’affirmation nationaliste, et effectivement traverse ces sociétés un phénomène qui nous amène au cœur de la réponse que je ne vais pas esquiver, qui est que les marqueurs de l’appartenance musulmane retrouvent plus de visibilité dans le champ politique.
Alors oui, bien sûr, il y a une relation entre islam politique et islam, je dirais tout est confondu. Mais je vais assaisonner cette première réponse d’une petite contradiction, le paradoxe de notre perception de l’islam politique – alors l’islam politique c’est tous les gens qui ont du poil au menton et qui disent “allahou akbar” – la propension du regard occidental, notre propension des non-musulmans, c’est à dépolitiser le comportement des acteurs de l’islam politique, à les enfermer dans leur appartenance religieuse, ou à surinvestir l’explication sociologique de leur comportement et à leur nier le droit d’être simplement des acteurs politiques.
Et donc ce qui traverse ma démarche presque tout le temps consiste à dire arrêtez avec l’approche religieuse, n’expliquez pas les autres par les versets de leur dogme religieux, admettez le fait qu’ils utilisent de façon plus ostentatoire que par le passé le lexique de la religion quand il s’expriment en politique, mais s’il vous plaît, acceptez de les considérer pour ce qu’ils sont, des acteurs politiques dans une période de leur histoire où ils sortent d’une phase où ils ont été des dominés et où ils veulent retrouver leur rang dans le concert des nations. »

Burgat distingue le politique du religieux, à l’inverse des nationaux-sionistes qui avancent que l’Islam est politique dans sa substance. Pour eux, c’est une religion politique, ou une politique religieuse. Il y a amalgame.

« Ma problématique a consisté à dire la capacité d’attraction, la force d’attraction du lexique islamique, le parler musulman, forment des majorités électorales, que ça nous plaise ou que ça nous plaise pas. D’où est-ce que ça vient, cette capacité d’attraction du lexique musulman sur la scène politique ? Toute ma thèse consiste à dire ça ne vient pas du caractère sacré, ça vient du caractère endogène, endogène, “home made”. Le lexique musulman c’est avant toute chose un lexique qui signifie à celui à qui on l’oppose “je n’ai même plus besoin de la terminologie que tu m’as imposée au temps de ton hégémonie coloniale comme étant le seul lexique politique permettant d’exprimer mes besoins ou de réguler, de répondre aux exigences de ma société, je vais m’exprimer maintenant avec un lexique endogène hérité de la culture de mes ancêtres avant ton irruption, toi occidental, dans ma sphère symbolique par le biais de la colonisation”.
Alors la problématique devient complètement différente. J’ai dit que ce qui se produisait dans ces sociétés c’est pas l’émergence d’une idéologie politique, c’est la reconnexion de tout le terroir de fabrication des idéologies politiques avec le réservoir de, c’est magique, c’est idéologique, avec le réservoir de la culture perçue comme héritée des ancêtres, perçue comme ayant préexisté à l’irruption des catégories de la culture coloniale. »

Les musulmans sont-ils anti-occidentaux ?

« Le lexique musulman c’est pas avant toute chose un lexique religieux, c’est un lexique non occidental, autre qu’occidental… Non occidental mais pas nécessairement anti-occidental, et c’est cela que nous n’arrivons pas à comprendre… Un parler musulman ne détermine pas un agir musulman. C’est-à-dire que quand on parle “musulman” on peut adopter dans le champ politique des postures très diversifiées. On peut être radical, on peut être violent, on peut être gentil, on peut être modernisateur et réformateur, ou au contraire très conservateur. Si on a compris ça je dirais que vous avez tout mon dispositif analytique. »

L’Algérie et la France

« Je dis que l’islamisme est le troisième étage de la fusée de la décolonisation. »

Pour Burgat, les relations entre l’Algérie et la France ont vécu trois ruptures : la rupture politique avec la le rejet de 1962 (indépendance), la rupture économique avec les nationalisations (du secteur pétrolier à la fin des années 60), et enfin la rupture idéologique avec le parler musulman qu’on appelle l’islamisme, mais qui est un nouveau terme de l’échange politique, diplomatique ou culturel. C’est une remise à distance, une dynamique de repositionnement. Elle est déplaisante mais elle ne doit pas être « surinterprétée », avance Burgat. Il développe un exemple à 12’57 :

« Il y a une tendance dans l’intelligentsia politique occidentale, lorsqu’on entend “bismillah” on n’écoute même pas la suite ! On dit ce monsieur s’exprime avec le lexique de la culture musulmane donc il ne peut que dire ou il ne peut que faire quelque chose de catastrophique. Et moi je dis quand j’entends un acteur politique dire “au nom de Dieu le puissant et le miséricordieux”, j’attends la suite, j’attends de voir ce qu’il va faire, et je vais juger sur les actes, mais je ne vais pas le disqualifier parce qu’il a opéré une rupture sémantique avec mon univers. Je ne vais pas confondre la substance de la référence à une valeur, le respect des minorités et la justice sociale, avec le lexique qui sert à la légitimer.
Je prends un exemple très simple : si un communiste dans les années 50 veut promouvoir la justice sociale il dit “justice sociale parce que Lénine a dit”. Mais si un chrétien veut promouvoir la justice sociale il dit “parce que l’Évangile a dit je vais faire”. Si un musulman dit “au nom de Dieu je vais”, on l’interrompt on dit n“on non non vous avez mal commencé, ça ne peut que mal se terminer”.
Non, s’il dit “au nom de Dieu le puissant le miséricordieux je promeus la justice sociale” nous nous apercevons à la fin de la journée que nous avons un corpus de valeurs communes mais que nous employons pour les légitimer des références à des patrimoines spécifiques et c’est pas là que doit se constituer la rupture, il y a suffisamment de sujets de désaccord avec les expressions radicales de la religion musulmane, mais nous, nous les manifestons à l’égard de Tariq Ramadan. Quand monsieur Juppé nous dit qu’il ne veut pas le voir dans sa ville de Bordeaux où sommes-nous, sur quel terrain sommes-nous ? Au nom de quoi ce monsieur est-il ostracisé, est-ce que nous sommes en face de Baghdadi, est-ce que nous sommes en face d’exécutions sommaires ? Non, nous sommes en face de l’ostracisation du lexique musulman dans l’espace public français et là, là il me semble que oui, nous sommes en danger. C’est cette différence-là qu’il faut faire. »

Une solution au conflit franco-algérien et occidentalo-musulman ?

« J’ai néanmoins la conscience aiguë que nous devons reconnaître explicitement qu’il y a eu un processus de domination, que nous avons employé des raccourcis avec toutes les règles possibles et imaginables… »

Burgat, qui défend les valeurs françaises, qu’on peut qualifier de chrétiennes, est pour un corpus de valeurs communes. Pour dépasser les frictions et heurts entre les deux systèmes de valeurs, il propose de remonter à la faille originelle, la violence de la colonisation. Pour lui, une reconnaissance écrite de cette violence, qui a été militaire, puis économique et enfin culturelle, permettra d’apaiser le débat. Et ce n’est pas une autoflagellation nationale ni une soumission à la gauche anticolonialiste, il s’agit d’un processus de reconnaissance historique réciproque sur un plan commun. La France doit purger sa guerre d’Algérie, et ne pas basculer dans la néocolonisation symbolique et politique à la Zemmour, ou à la « Paris Match », comme il dit : on leur a construit des routes, les Algériens sont ingrats. « C’est une page qu’on ne peut pas tourner si elle est restée blanche. »

Burgat élargit ensuite le débat à toute la sphère musulmane mondiale et incrimine la politique américaine doublée d’un dangereux suivisme occidental à 23’02 :

« Nous devons admettre qu’il y a eu un dysfonctionnement des mécanismes de la représentation politique pendant toute la phase coloniale. Puis après on va passer la frontière historique et on va admettre qu’il y a aujourd’hui des dysfonctionnements des mécanismes de la représentation politique au détriment des citoyens qui sont musulmans dans ce pays. Et ça, ce sera le deuxième grand chantier. Et puis le troisième, et c’est la fin, on va reconsidérer nos politiques dans le monde musulman et nous demander si la guerre contre la terreur que nous avons menée depuis 2001 ou 2002 qui a fait entre un et deux millions de morts était l’instrument nécessaire pour répondre à ces crises de mauvaise humeur qui montaient de cette partie du monde à notre égard, compte tenu de la nature des politiques que nous appliquions ou que nous soutenions, nous avons un allié américain qui porte une grande responsabilité de cette exacerbation du sentiment anti-occidental dans une grande partie du monde musulman. »

Confavreux évoque alors la religion comme vecteur de conservatisme et justifie le « rejet » qu’elle peut alors provoquer…

 

« Ça, je l’admets parfaitement, pourvu que le rejet ne soit pas sélectif. Pourvu que nous n’ayons pas une propension à nous inquiéter d’une religion plus que des autres. Vous savez, le mariage de la religion et de la politique dans certains pays du Proche-Orient ça produit des acteurs politiques étonnants, ça produit des solutions politiques étonnantes…
J’ai regardé une émission sur l’imaginaire politique des colons israéliens, c’est assez terrifiant quand même la cuisine qu’ils font entre la religion et la politique. Si j’entendais autant, pourvu qu’il n’y ait pas deux poids et deux mesures, je suis prêt à me battre contre les dangers de l’irruption du religieux sur la scène publique, je suis prêt à manier la violence républicaine… Je ne suis pas un individu religieux, ce qui m’inquiète, c’est le “deux poids deux mesures”. La laïcité ne doit pas devenir l’instrument qui sert à ostraciser une religion plus que les deux autres et j’ai, peut-être que je me trompe, j’espère que vous allez m’en convaincre, mais j’ai le sentiment que c’est le cas actuellement en France.

Confavreux ne relance pas, il botte délicatement en touche. Comprendre alors que laïcité est un euphémisme pour une religion dominante qui impose, dans un pays se croyant libre et juste, un deux poids deux mesures qui a des conséquences désastreuses sur la nation et son unité.

 

Macron et la lutte contre le séparatisme islamiste

Trois ans et demi après l’exposition des thèses de l’islamologue, le 18 février 2020, Emmanuel Macron fait à Mulhouse un discours sur la laïcité, l’Islam et la République. Il évoque un plan de lutte contre le « séparatisme religieux ». Au vu des données de Burgat, Macron fait-il fausse route, travaille-t-il sur un terrain balisé par les nationaux-sionistes ou a-t-il raison ? À vous de juger.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

114 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2392791

    Si on accepte l’islam autant déclarer directement la France morte. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés.

     

    • #2392848

      La religion chrétienne n’est pas née en France. Pourtant vous l’avez accepté. Jésus n’est pas français non plus. Je pensais qu’il était inutile de le rappeler. La France n’a jamais été à un état figé durant toute son histoire. Pourquoi n’avez vous pas refusé le message du Christ à l’époque ? Préférez-vous la laïcité à la religion ?

      Bien des choses que vous chérissez ne viennent pas de chez vous et vous ne vous en rendez même pas compte.


    • #2392873

      Merci desouche souche pour la main tendue franche et ferme, on voit bien ta tendance identitaire Zemmourienne.


    • #2392881

      La France est morte avec la fin de Bonaparte. Et cela ne s’arrange pas quand on lit de pareils commentaires.

      « L’islam de France, en France », quelle débilité ! Voilà ce qu’il en coûte quand on préfère la banque des pourceaux usuriers, les idées républicaines et ces barbares anglo-saxons - jamais romanisés ! - à sa propre famille ! Car l’Anglo-Saxon est de race blanche ? Tous les Blancs ne se valent pas... Une typologie supérieure, c’est aussi, toujours, un beau visage, une belle famille.


    • #2392978

      @un singe

      Certes, mais la religion chrétienne a fait la France depuis 2 000 ans.


    • #2393007

      Le saxon est un arien....pas le sémite ABDEL


    • #2393016

      @Titus
      J’adore cette romance de la chrétienté qui autrait fait la France depuis 2000ans, nous sommes en 2020. Donc pendant 20 ans la France a vécu sans le Christ, c’est ça ?
      Je ne suis pas anti chrétien, loin de là, j’ai une admiration hors norme pour Marie considérée dans le coran comme la femme au dessus de toutes les femmes dans l’univers, mère de Jésus. Une sourate porte son nom, la seule femme citée dans le coran, simple explication, aucune justification.
      De là, me faire croire que l’église à elle seule a façonné la France, on pourrait tout aussi croire aux navets se transformant en aubergines.
      Il est impératif de comprendre l’engagement des français musulmans pour leur pays, ils le considèrent et l’aiment. Non pas comme le prétend Mr Cousin dans sa dernière vidéo, c’est l’eldorado comparé au Bled ou de la manière dont les salopards vedettes sionistes nous enfoncent, peu importe qu’ils soit de gauche ou de droite.
      Non et non, pour la plupart ils ne connaissent rien du bled ou très peu, ils ne seront jamais autre chose que français pour la raison la plus évidente, ils ne sont que de France et de nul part ailleurs. De grâce, faut arrêter de demander des gages de sincérité, désolé mais des français de souche n’en sont peut être pas aussi dignes de notre France.
      Ok, attaquons nous à la racaille du bas, elle est infiniment moins nombreuses, on peut la vaincre avec tous ceux de bonne volonté(ne comptons pas sur les flics) d’où qu’ils soient. Nous savons aussi qu’elle prospère car on la laisse prospérer, ce n’est pas l’islam ou les musulmans qui l’encouragent.
      Je me suis retrouvé sur ce site en 2008, Mr Soral tenait le discours que j’attendais depuis toujours, j’y crois encore car c’est le seul moyen plausible d’avancer en évitant les pièges tendus par les salopards, sans les désigner ils se reconnaissent en général.


    • #2393070

      Idem ...
      On ne veut pas intégrer, encore moins assimiler et cela devient de toute façon impossible, car ils sont trop nombreux.


    • #2393086

      @Eugénie

      Le saxon est un arien....pas le sémite ABDEL

      hahahaha Arya, on dit ! Arien : en lien avec Arius, chrétien d’Égypte. Sémite : de Sem emprunté à la Bible... pour du « groupement linguistique » dans les facultés universitaires d’Europe Occidentale. Notion d’« être » : pourvoyeur de théories fétichistes pour certaines familles. Cela les rassure, un peu, après s’être vues dans un miroir.


    • #2393093

      Singe : Jésus n’est pas français. Rien n’est moins sûr. ( Lire de J.Minier, Jeanne d’Arcadie ou la Secrète Couronne ) et vous comprendrez pourquoi c’est la France qu’il faut détruire. C’est un roman, mais plein de faits vérifiables. Esprit coincé, s’abstenir .

      Hussein : La France, s’est construite sur la chrétienté. Point barre. Et que ceux qui pensent que les arguments de Z dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=KzF... j’espère que ceux qui critiquent auront l’honnêteté de la visionner ) sont faux, qu’ils le prouvent. Qu’on l’aime ou pas, L’Histoire c’est l’Histoire quand elle n’est pas déformée. Il dénonce l’islamisation - entre autre - et on le traite de sioniste ( alors qu’il ne cesse de dire qu’il ne l’est pas, mais on va dire qu’il ment, par contre, les musulmans qui disent aimer la France eux ne mentent pas, c’est bien connu ! Taqya oblige ) et de vouloir la guerre civile, alors que JMLP n’a fait que ça pendant toute sa vie d’expliquer ce qui arrive, exactement, même la guerre civile programmée, et Z était à peine né que ça se tramait déjà. Alors, lui ou un autre, peu importe, ça ne change pas les faits, ils sont bien réels.

      Pitchou : "Je me suis retrouvé sur ce site en 2008, Mr Soral tenait le discours que j’attendais depuis toujours, j’y crois encore car c’est le seul moyen plausible d’avancer en évitant les pièges tendus par les salopards, sans les désigner ils se reconnaissent en général. » Idem, mais il faut être hypocrite ou naïf pour ne pas savoir de quel côté les « gentils » musulmans qui se disent français vont pencher quand guerre civile, il y aura.

      Desouche : tout à fait d’accord, ça devient insupportable de vouloir absolument que les français acceptent cette religion. Pourquoi le faudrait-il quand on voit le bordel que ça génère, en plus de l’overdose dans toutes les conversations ou dans le visuel, depuis qu’ils ont décidé d’utiliser nos lois pour imposer les leurs ? Pourquoi faire absolument ce forcing si ce n’est pour le but final : détruire la France, la chrétienté , et le monde occidental. Et oui, il faut un sursaut et vite, mais je crois pour avoir vu tout au long de ma vie, l’invasion se faire petit à petit, avec tous les collabos qui ont facilité au fur et à mesure des décennies, qu’hélas c’est foutu et irréversible. De tous temps, On a toujours viré l’envahisseur, quel qu’il soit, et là, on lui déroule le tapis rouge.


    • #2393117

      @ Singe,
      Jésus, Français ou pas ne t’INTERDIT pas de bouffer du cochon, Mohamet, si !
      Vous trouvez donc qu’il n’y a pas assez d’INTERDITS en rébublique... la Chrétienté, prône la liberté, la vérité (une liberté limitée par notre réel état naturel), discute de la valeur de la Loi et la relativise au bon sens et au LIBRE arbitre de chacun... le Coran est beaucoup plus restrictif. Lisez ou relisez Évangile et Coran et faites vous un avis après... à moins que vous choisissiez l’esclavage... comme en République.


    • #2393147

      Je suis d’accord avec toi. Mais dis-moi : qui est allé chez l’autre le premier et dans quel but ? La réponse à cette question devrait te mener plus loin dans la réflexion ! La plupart des musulmans de France viennent de vos anciennes colonies ...


    • #2393173

      Un chrétien croit qu’un juif est le sauveur du monde . Comment peut-on être aussi con ? Lavage du cerveau au catéchisme .


    • #2393177

      @Nobru

      Libéral libertaire ? Si le fait de ne pas manger du cochon fait de vous un esclave, alors oui, vous avez bien raison, l’islam est une grande menace pour la France ! Que dis-je, du monde !


    • #2393181
      le 21/02/2020 par Des hommes et des faits
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      Quand on aime la France réellement (et pas que les avantages qu’elle nous offre présentement), on aime aussi son Histoire (et ce sont bien les fondamentaux moraux du christianisme, les dix commandements et les Evangiles, qui n’enseignent pas la même chose que le Judaisme et le Coran en terme de conduite à tenir, qui sont à l’origine de la naissance de ce pays, de son développement et de l’émergence d’une mentalité française, qui, si elle a en a pris plein la gueule ces dernières décennies, existe quand même bel et bien) ou, tout du moins, on s’efforce de la respecter, ce qui implique de ne pas la réécrire selon ce qui nous plait ou déplait. Et quand on aime un pays, on respecte aussi son peuple historique, on ne passe pas son temps à vouloir le changer ni à lui dicter ce qu’il devrait faire ou penser (ça, c’est quand on aime en réalité plus sa culture d’origine, ce qui n’est pas un mal en soi, mais alors, faut être cohérent, et aller renouer avec cette culture sur la terre de ses ancêtres).

      Et il faut arrêter de croire que la France s’est construite après la guerre grâce aux apports du libéralisme et de l’immigration... Ce pays est né en 498. Il a donc plus de XV siècles d’existence, XV siècles durant lesquels les tribus qui le composaient initialement (toutes d’origines proches et toutes réunies sous le christianisme pour former un peuple) l’ont développé, et XV siècles rendent insignifiant, sur l’échelle du temps, les 30 dernières années de politique factice qui impose à ce pays des lois anti-historiques et anti-naturelles (avortement, immigration, droit du sol, regroupement familial...) afin de le détruire, dans sa substance (le peuple qui le compose doit être remplacé par d’autres peuples) et dans son identité (en la remplaçant par des identités exogènes).

      Donc oui, les médias instrumentalisent l’Islam et font parler des musulmans idiots pour foutre la merde, mais le vrai problème de fond qui se cache derrière leur petit jeu, qu’on peut résumer à "je veux pas d’islam mais je l’autorise quand même" est le génocide du peuple de France, du peuple historique.

      Or, ce sont les peuples qui font les pays : la France a été un pays homogène (ni multiconfessionnel, ni multiracial) durant plus de XV siècles, la pousser à être autre chose, c’est la pousser à la destruction, et quand les français ne seront plus majoritaires, et bien il n’y aura plus de France, et les sioniste auront gagné.


    • #2393184
      le 21/02/2020 par Des hommes et des faits
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      @ arwarssi,

      Les musulmans sont venus les premiers en France dans le but de conquérir et de faire des razzias. Historiquement, c’est ça la vérité, et c’est ça qui a poussé les français à aller poser un pied sur le bout de terre qu’on appelera ensuite Algérie (au fait, on vous demande des excuses pour ça ? des explications ? de l’argent ? non, on vous demande rien, parce qu’on ne vit pas dans le passé et qu’on ne vous attribue pas injustement les actes qu’on commis vos ancêtres ou vos anciens correligionaires).

      Mais vous êtes instrumentalisés par les sionistes du matin au soir et ils vous font croire que vous êtes des anges irreprochables qui n’ont jamais commis aucun crime, contrairement aux occidentaux, qui eux seraient les plus vilains de la planète, et qui eux devraient toujours s’expliquer, s’excuser, se justifier et payer pour leur passé auprès des autres peuples, tous composés de gentilles, parfaites et éternelles victimes, douces comme des agneaux (alors que dans les faits, tous les peuples ont commis des erreurs, et tous les peuples sont imparfaits, parce que personne ici bas n’est parfait), ça, c’est quand ils ne vous font pas passer, cinq minutes plus tard, pour des fous déséquilibrés et détraqués, parce qu’ils vous mènent de a à z par le bout du nez, vous êtes leurs pions, c’est pas terrible mais c’est comme ça, et vous ne servez pas à faire tomber le régime qui a initité ensuite la colonisation chez vous et les guerres au Proche Orient, non, vous servez en fait à servir les plans de ce même régime en France, qui vous retourne contre son peuple actuel (qui lui n’a rien demandé, n’a pas décidé des guerres, n’a pas décidé de la colonisation et n’a pas colonisé), qu’il souhaite voir disparaitre.

      C’est ça le fond du problème.

      Et c’est à nous qu’il revient de se débarasser de ceux qui nous gouvernent en haut lieu, car ils agissent contre nos intérêts. Mais ce qu’il vous revient comme devoir à vous, c’est d’arrêter aussi de les servir, ce qui implique de vous réemparez comme nous de vos pays, des terres de vos ancêtres et d’y virer les imposteurs et de les redresser, de vous réinscrire dans l’Histoire, l’Histoire de vos peuples et de vos origines, pour sortir enfin de cette espèce de logique marchande esclavagiste libérale qui veut que les hommes n’aient ni passé ni attache ni racines pour les déplacer et les exploiter partout où bon lui semble.

      Qu’on s’encourage dans cette difficile tâche plutôt que de se faire la guerre, et nous vaincrons.


    • #2393203
      le 21/02/2020 par lemecnormal n°174
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      @un singe :
      "Les grandes idées n’éclatent jamais subitement:celles qui ont pour base la vérité ont toujours des précurseurs qui en préparent partiellement les voies.....Ainsi en a-t-il été de l’idée chrétienne,qui a été pressentie plusieurs siècles avant Jésus et les Esséniens,et dont Socrate et Platon ont été les principaux précurseurs...."(L’Evangile selon le spiritisme.A. Kardec)
      Et effectivement,si on lit Platon,disciple de Socrate,on trouvera dans sa doctrine essentialiste les fondements des principes du christianisme.
      Le christianisme s’est développé en Occident parce que ses principes sont en parfaite adéquation avec la philosophie gréco-romaine.


    • #2393346

      les français sont devenus catholiques parce que Clovis s’est fait catholique pour des raisons politiques : il faut arrêter de croire que les peuples se convertissent d’eux même aux nouvelles religions grâce à la réthorique de quelques "merveilleux missionaires". non les religions gagnent principalement des adeptes par le glaive et la politique des puissants. le jour où Constantin a décrété que l’empire était chrétien, l’acte de décès du paganisme était signé. l’islam s’est propagé par le glaive et souvent d’une façon abominable (voir l’histoire de l’Inde).le prêtre ou le pasteur colonisateurs ne valent pas mieux.
      l’hindouisme ou le bouddhisme se sont diffusés en Asie du sud est par les élites politiques et intellectuelles et par intérêt et leurs peuples ont dû suivre contraints et forcés. (mais sans aucun dégât culturel car ces deux religions sont ouvertement syncrétistes)
      Traditionnellement un peuple n’a AUCUNE raison de changer de religion car du coup il doit renier toute sa culture et ses traditions (sa cuisine, son habillement, ses arts etc etc (la religion est toujours le fondement spirituel et théorique d’une culture)
      quant aux religions contemporaines : shoah, laïcité et autre droit de l’hommisme , cela ne fonctionne que par propagande et coercition.
      donc relativisons : l’europe n’est chrétienne que depuis 1500 ans , la culture chrétienne de l’europe est une paille dans son histoire
      l’Inde est hindoue depuis la nuit des temps, et ça fait une sacrée différence quand on compare la complexité des cultures.
      petit rappel historique : l’empereur indien Ashoka (250 ans avant JC) s’est converti et a donc converti son peuple de force au bouddhisme pour des questions d’unification politique du pays. c’est le seul monarque indien (à part les monarques musulmans) à avoir pratiqué des persécutions religieuses envers les autres religions. Du coup à sa mort le bouddhisme a été irrémédiablement banni d’Inde, et il n’y a d’ailleurs pratiquement toujours aucun bouddhiste indien en Inde de nos jours.
      petit exemple de perfidie religieuse, les musulmans quand ils ont conquis l’Inde ont systématiquement cassé le nez de toutes les statues importantes des sanctuaires hindous (une simple dégradation désacralise totalement un lieu de culte hindou, le rendant impropre aux rites religieux, ce qui explique que tant de merveilles architecturales indiennes ne soient plus que des temples morts.


    • #2393378

      @Pitchou

      La France est née du baptême de Clovis et de son sacre. La monarchie française catholique à fait la France pendant 13 siècles environ jusqu’en 1789. Après 1789, les français ont bâtit la nation française et son empire, toujours de religion catholique.
      Avec l’arrivée de l’ère industrielle la France à commencé à avoir recours à l’immigration européenne au début du XXème siècle seulement. Qui dit immigration européenne dit immigration de même race (caucasoïde), de même religion, et de même civilisation occidentale donc assimilable. En grande partie d’ailleurs des italiens, des espagnols, des belges, des portugais donc de langue latine (il y avait aussi des polonais c’est vrai)
      Durant les années 60 (il y a 60 ans seulement), avec l’arrivé du capitalisme et du règne des banques et autres intérêts privées, la France a vraiment commencé l’immigration dites d’Afrique des anciennes colonies, donc de race congoïdes, de civilisation de type tribal et marabout et de religion musulmane donc civilisationnellement totalement différente. Alors même que ces colonies venait d’avoir leur indépendance car ils savaient très bien qu’ils n’étaient pas considéré comme des français mais qu’ils étaient aux français ce qui est tout à fait différents.
      Cette immigration a été imposé aux français par l’influence d’intérêts privées d’une classe capitaliste égoïste, cosmopolite donc anti-nationale qu’E&R a très bien identifié.
      Je trouve très malsain de vouloir imposé son identité culturelle à l’identité française alors même que l’immigration africaine est en France pour des raisons purement économiques et depuis 2 ou 3 générations seulement et qu’elle n’a pas été souhaité par le peuple patriote (non manipulé).
      Si vous aimez vraiment la France et les français, tel qu’ils sont, alors ayez l’humilité de garder votre identité dans le privée et vivre aux côté des français, si cela est possible (comme les chinois). Un islam politique qui viendrait se greffer à l’identité française est une insulte faites aux français et à la France.
      L’islam c’est à la maison, comme le faisait avec humilité vos parents, ou c’est hors de France.
      C’est un peu dur et froid comme discours c’est vrai, n’empêche que ce n’est que la réalité.
      Ce qui fait un peuple c’est un très long processus historique (pas 60 ans) qui fait que des individus partagent une même histoire et une même volonté souhaitant aller ensemble vers un même idéal et partageant également une même symbolique.
      Là on en est encore très loin.


    • #2393390

      @Des faits et ds hommes
      Vous n argumentez en rien, vos éléments de langage ressemblent étrangement à ces identitaires de la dernière heure, du genre Coversano et consorts, ces gens fiers de la blancheur de leur peau chaque matin. Mais vendant au diable toute vérité allant à l encontre de leur merdique assemblage de théories aussi fumantes les unes que les autres, pour au final brailler ne plus souhaiter voir de bougnoules en France. Faudra ou vous y faire, ou alors exprimer autrement votre radicalité, un clavier ne fait bouger que ses propres doigts.


    • #2393567

      @domus
      C’est clair, évident et ça coule de source.
      Si vous faites la guerre aux musulmans car musulmans, ils vous feront la guerre, ça répond à votre question ?
      Et si on faisait en sorte que ça n’arrive jamais, juste comme ça, histoire d’éviter à nos enfants et arrières petits enfants 300 ans de vies dans un merdier, voire plus.


    • #2393582

      @Quentino
      Réveillez vous mon grand, votre leçon d’histoire à la gloire de votre égo est connue de tous, même par votre serviteur.
      On me parle d’une chrétienté qui aurait façonné la France, je dis non. Les rois étaient tous de fervent chrétiens, non. Les princes étaient souvent des prédateurs de leur population soumises à des taxes et autres oppressions, c’est chrétien ça, non.
      Napoléon n’était pas un fervent chrétien, certains soutiennent qu’il était franc mac, peu importe, il a à lui seul marqué notre contemporanéité avec ses lois et ses guerres que toutes la période monarchique depuis Clovis et donc plus que la chrétienté.
      Bien entendu la France est fille de l’église, la patrie de Jeann d’Arc, sa tradition au quotidien est d source chrétienne, etc...N’empêche que des laiques et autres ont aussi oeuvré pour la beauté de ce pays. Beaucoup d’identitaires de le 25ème heure se réfugient dans le christianisme par opposition à l’islam et non par un amour immodéré du Christ, ils vont à leur perte car l’authenticité se vérifie à l’épreuve, les français musulmans souvent sont fervents sans référence nationalistes à tord ou raison...(débat), or il est tout à fait aisé d’aimer la France, être nationaliste sans haine d’autrui, c’est juste depuis la zémourization publique que des phénomènes vous ressemblant sont apparus. ne vous en faites pas, le grand remplacement est déjà là, regardez ce que vous ne pouvez voir, à la différence des musulmans bien visibles.


    • #2393678

      @Pitchou

      Je suis totalement d’accord avec tout ce que vous avez dit et je n’ai jamais dit le contraire. Seulement aimer la France, même beaucoup, ne fait pas de vous un français mais un ami de la France et des français si tant est que c’est sincère.
      L’identité française n’a pas a changer ou à être modifié parce qu’une minorité d’immigrés arrivé récemment aiment vraiment la France.
      La réalité c’est qu’actuellement la majorité des musulmans en France n’en n’ont rien à carré de l’identité française, de l’histoire de la France et des français. Ils se font surtout une identité française à leur convenance. Mais la France ce n’est pas Macdonald tu ne viens pas comme tu es !
      C’est à vous de vous réveillez. A moins que vous n’aimez pas la France à laquelle vous devriez vous assimiler.
      Juste pour rappel, Alain Soral et E&R, avec tout le respect pour leur travail, ils ne représentent pas la France entière. C’est comme la chrétienneté !


    • #2393745

      @Des hommes et des faits
      Je suis français, fier et heureux de l’être, ma patrie la France est un joyau sur cette planète, elle le restera. Sioniste ou pas, immigration ou pas, peu importe nous avons une ressource très rare, « une culture pluridisciplinaire. »
      J’ai honte de ta victimisation tout azimut, vraiment.


    • #2393872
      le 22/02/2020 par Des hommes et des faits
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      Paramesh :

      Faux, ceux qu’on allait plus tard appeler les français se sont convertis de leur plein gré, ils ont accepté le christianisme car le christianisme faisait sens pour eux, et ils ont abandonné les cultes romains et même les cultes de leurs anciennes tribus rendus à d’autres "dieux" pour le christianisme, si ils ont ensuite accepté Clovis comme roi c’est justement parce qu’il s’était converti au christianisme.

      Pitchou :

      Des insultes, du mépris, de la réécriture franc maçonnique de l’Histoire de France et rien d’autres, vous ne pensez en réalité qu’à votre petit confort et à votre petite personne, peu importe si les français disparaissent pour vous dans leur propre pays, peu importe ce qu’ils veulent eux en priorité et peu importe que des peuples finissent par se mener la guerre ici en France parce qu’ils ont été instrumentalités les uns contre les autres et parce qu’on leur a fait miroiter un vivre ensemble surréaliste et complètement utopique pour mener à la destruction de ce pays et de son peuple, vous vous foutez royalement et des français et du sort des immigrés. Bref, agent sioniste.


    • #2393932

      @Quentino
      Nous y voilà, l’identité française serait commun un fleuve qui ne bouge jamais de son lit ou de la trajectoire de son cours, une sorte de bord de mer statique dont les visiteurs en verraient toujours le même bord. De la monarchie à la république, de la chrétienté à l’athéisme de nos jours etc...Et bien sur pour vous, il faut toujours vénérer cette identité mouvante, car menacée par des musulmans.
      La France est un ensemble de régions aux langages ou patois bien distincts, des traditions locales tellement variées qu’elle forgent notre identité composée d’un puzzle et si vous refusez cette réalité, c’est que vous ne connaissez pas la France du terrain. J’ai la chance de travailler en déplacement depuis mes débuts professionnels, ça m’a permis depuis environ 40 ans de visiter notre pays, Ceux dont l’identité française est brandie comme immuable n’en connaissent finalement que la propagande, un peu comme vous. Je défends ma patrie, celle qui m’a vu naître, elle est ce que l’histoire en a faite, bon ou mauvais, c’est la seule dont je peux me prétendre. Que vous soyez corse, alsacien, Chti ou normad etc...Malgré toutes les différences, seule la défense de la nation avec un patriotisme sincère vous intègre au roman de la France, sans porter de jugement sur votre religion, couleur de peau ou toute autre particularité du moment que la France est votre seule combat, des musulmans l’ont fait et le referont à votre corps défendant.
      Rappelez vous du meilleure d’entre nous, Mr Roger HOLEINDRE paix à son âme qu’il repose parmi les justes et martyres. Cette trempe de patriotes est dorénavant remplacés par des gens qui connaissent la France des bouquins, des présentateurs, politiciens autres journaleux vedettes, tous vendus à un niveau ou un autre. Vous en êtes l’enfanté.


    • #2394150

      @Pitchou

      Vous aimez bien prendre la ton du donneur de leçon. Pour un boomer c’est osé !
      Je suis français d’origine pied-noir ma famille très patriotique m’a raconté son expérience. Mes grand parents étaient tout deux instituteurs en Algérie et éduquaient de jeunes illettrés dans des classes a 90% musulmanes. Ils ont cru également à une assimilation possible des Algériens en tant que français mais l’indéfectible leçon de l’histoire à montré (pas seulement en Algérie d’ailleurs) que l’assimilation n’était pas possible. La France a fait l’erreur de croire, et De Gaulle l’avait très bien compris, que les Algériens, de race, de civilisation et de religion différentes allaient pouvoir se sentir français au même titre que ceux de la métropole. Le nature humaine est revenu à la charge et évidemment les Algériens comme toutes les autres colonies (comme les Antilles encore attaché à la France) savaient pertinemment qu’ils n’étaient pas des Français mais étaient aux français. J’en discutais avec un ami antillais cette semaine. De plus, les travaux des historiens spécialistes de la question vont dans ce sens. (B. Lugan, Daniel Lefeuvre etc)
      Roger Holeindre (qu’il repose en paix) croyait (à tort) en une assimilation mais dans une France victorieuse, une France forte qui montre l’exemple, et non pas une France battue comme ça été le cas, or toute l’immigration congoïde et musulmane des anciennes colonies sont arrivées après avoir obtenu leur indépendance de la France, donc dans une France battue.
      Il souhaitait également que l’immigration se fasse de la métropole vers les colonies et surtout pas l’inverse.
      Il faut vraiment avoir aucune connaissance de ce qu’est une nation et un peuple pour croire que l’ensemble des immigrés vont s’assimiler. Vous idéalisez une France universaliste multiculturelle qui montre pourtant un peu plus tous les jours au monde entier qu’elle est une catastrophe pour le peuple français.
      Les seules immigrés qui se sont vraiment assimilés, ce sont ceux qui ont voulu dés le départ vivre dans la France historique, la vrai, par amour, pas par intérêt économique. Comme le disait De Gaulle de race blanche, grecque et latine et de religion chrétienne. Les immigrés qui veulent imposer leur identité à celle de la France ne veulent pas, par définition, s’assimiler.
      C’est vrai qu’il n’y a pas eu 1500 ans d’identité commune j’ai écrit trop vite mais il y a bien eu 1500 ans d’histoire commune de peuples de même race, même religion, sur un même territoire.


    • #2394173

      @Des hommes et des faits
      Vous pourrez vérifier, remonter à autant de date depuis l’existence de E&R, je n’ai jamais insulté qui que ce soit, jamais !
      Vous m’écrivez en parlant de moi :
      Bref, un agent sioniste.
      Sans déconner, je vous sens frustré et amère.
      Aucune disparition des français n’est programmée car impossible, par contre une déviance des moeurs et autres jolies choses du genre mariage pour tous, divorce, Pma, négation du Christ, l’art moderne, la pornographie de la vie amoureuse, bref...Ces avancées ne sont là que pour diminuer la résistance du peuple de France, lui enlever tous repaires pour faire une société enracinée dans des valeurs traditionnelles, non pas face à l’immigration mais pour s’aplatir devant le capital (en gros) et surtout ne pas se mettre en travers de toute décision mondialiste, pour résumer.
      L’immigration musulmane dont je descends à un autre rôle, catalyser votre haine en attendant qu’on vous achève dans votre tradition, voilà à quoi sert l’immigration, entre autre une nécessité capitaliste pour faire pression sur le prolo, mais pas seulement...Le français est un épris de justice depuis qu’il est français...Cette particularité lui vaut de se trouver en première ligne de beaucoup de tensions, Oui certains merdeux insultent le blanc, la France etc...et alors, on devrait s’arrêter juste aux crétins, de l’autre côté ils sont tout autant légions. l’immigration est aussi là pour une garantie de la réussite du projet oligarchique, peu importe ce qu’il sera. Sauf qu’un bug s’est produit, cette immigration musulmane se retrouve avec des jeunes nés en France, aimant ce pays et ne voulant surtout pas servir de gardiens de la réussite des oligarques, car consciente de sa seule chance, faire peuple avec le français. Ne me traitez plus de sioniste.


    • #2394391

      @Quentino
      Aucune leçon, si vous le prenez comme tel, c’est votre problème.
      Vous en êtes encore à la guerre d’Algérie !
      Pas étonnant, beaucoup de ceux qui exigent l’assimilation sont d’origine pied noir, c’est assez frappant et souvent avec un raisonnement contradictoire. Vous voulez les assimiler en dénaturant leur être, ça s’appelle du nettoyage, et à quoi voulez vous les assimiler, au christianisme, à la république, au monde du travail, à quoi ? Est ce que vous demandez aux juifs ou aux bouddhistes de célébrer Noel ou ou pâques ? Ah oui, les prénoms, je ne connais pas un pied noir qui s’appelle Mohamed, pas un et pourtant ce n’est pas le temps qui a manqué pour vous imprégner de la culture locale. D’un côté vous auriez souhaité une Algérie française, d’un autre laisser les musulmans en Algérie comme citoyens de seconde zone, c’est véridique et vérifiable.
      Donc le reste de vos arguments n’ont aucune portée autre que celle du discours officiel écrit par les vainqueurs.
      Combien de pieds noirs rapatriés en catastrophe qui n’ont pas risqué une seule fois leurs vies pour cette France qu’ils se mettent à chérir, et du coup ils viennent nous parler d’assimilation des musulmans en France, c’est juste leur haine de cette période qu’ils veulent qu’on partage, les musulmans comme cibles.
      Combien de musulmans harkis qui ont risqué eux leurs vies et celles de leurs familles abandonnés et massacrés, du coup vous êtes moins légitime pour parler de sacrifices que pas mal de musulmans murés dans le silence depuis. Les pieds noirs ont une représentativité devenus quasiment un lobby.
      Je ne vais pas vous raconter l’histoire de ma famille, la décence et la pudeur me sont très chères.


    • #2394416

      @Pitchou



      Vous voulez les assimiler en dénaturant leur être




      On n’efface jamais son histoire personnelle, mais être français suppose d’avoir l’envie d’être comme les autres français, d’adopter les mœurs, us et coutumes du pays d’adoption et non de se comporter éternellement en étranger dans le pays où l’on est né.
      C’est ainsi que l’on conçoit la nationalité en France.
      Il ne faut pas s’étonner d’être perçu comme un étranger quand on se comporte comme un étranger.


    • #2394554

      @Titus
      Les français sont fabriqués à la chaîne à partir d un moule, c est quoi au fait ce comportement qui pose problème ? Le foulard, le fait de se dire musulman, comment vous arrivez à percevoir le comportement étranger d un français ? Quel est donc ce baromètre ?
      À un moment il faut admettre le réel, ceux dont le comportement est civique respectueux de la Nation et ceux qui ne le sont pas, à mon avis vous reviendrez avec des catégories en plus des musulmans. Désolé, être musulman n est pas synonyme d anti France, sauf dans la bouche de gens résolus à ne plus en voir dans ce pays, mais ça, c est autre chose...


    • #2394717

      @Pitchou

      Vous faites semblant de ne pas comprendre...
      J’ai parlé de l’Algérie car vous aviez salué Roger Holeindre qui je vous le rappel soutenait l’Algérie française (et non pas la France Algérienne comme il disait si bien) et parce que je voulais vous montrer que mon amour de la France ne venait pas des interventions récentes de Zemmour à la télé (comme vous l’affirmiez sans connaître) mais de ma propre famille qui m’a transmit cet amour. Cela s’appel la tradition, transmettre à ses enfants ce que les ancêtres on battit et avec quelles intentions et valeurs. Et de la manière la plus sincère possible et non pas par "haine" comme vous dites avec le mépris apparent que vous avez des pieds-noirs.
      Ma famille, et les pieds-noirs en général, étaient les premiers (bien avant vous) à soutenir que les Harkis étaient des français par le sang versé et qu’ils devaient être rapatriés également donc arrêtez de parler avec mépris quand vous ne savez pas.
      De ce que vous dites en réalité vous êtes juste un cosmopolite. Cette mentalité typique de la génération des boomers post mai soixante-huitarde qui a connu l’essor du capitalisme et l’américanisation de la France. Enfaite le commencement de la décadence, de la victoire de l’esprit cosmopolite sur l’esprit nationaliste des français.
      Pour être français c’est simple, il faut avoir du sang français ou s’être battus pour la France. Et si des étrangers aiment sincèrement la France (pas juste pour le confort qu’elle apporte) ça ne fait pas d’eux des français pour autant mais des amis de la France (très appréciés) ce qui est différent.
      Soit on défend la Nation française soit on défend une société multiculturelle sur l’actuel territoire de la France. Soit on est on est anti-cosmopolite soit on est cosmopolite.


    • #2394728

      @Pitchou




      c est quoi au fait ce comportement qui pose problème ? Le foulard, le fait de se dire musulman, comment vous arrivez à percevoir le comportement étranger d un français ?




      C’est tous les signes extérieurs visibles qui manifestent l’appartenance à une civilisation étrangère à la civilisation française, et qui donnent le sentiment de n’être plus chez soi dans certains quartiers.


    • #2394853

      @Quentino
      Je reconnais la dialéctique racialiste pied noir dans votre discours, de sang français or énormément de pied noir ne sont pas de sang français, factuel.
      Je n’ai rien d’un boomers et encore moins d’un soixante nuitards, mon histoire est bien plus différente de la vôtre mais passons malgré votre fixation à mon égard.
      Le patronat français a ouvert les portes à une main d’oeuvre, je ne vais pas revenir la dessus, cette force du travail les a enrichi et aussi participé à un effort de reconstruction, quelques générations lus tard, une crise économique, des enfants issus de cette immigration doit en payer les frais, et ceux malgré leur appartenance à ce pays. Ils n’ont jamais été en position de dominateur économiques, politiques...arrogant comme le furent certains pieds noirs à l’égard des musulmans, même les institutions y allaient de leur droit civique désavantageux.
      Mr Hleindre(paix à son âme, qu’il repose avec les justes et les martyres) soutenait qu’il fallait considérer les musulmans comme des français en Algérie à part entière, ce n’était pas l’opinion des pieds noirs craintifs pour leur position sociale et civique, oh combien avantageuse, l’histoire existe. Remettre les choses dans leur perspective réelle n’est pas un mépris vers qui que ce soit.


    • #2394857

      @Titus
      Demain on abolit le foulard, la gandoura et tout autre signe d’une civilisation étrangère, on devient français, c’est ça ?
      ça vous suffira ou il y a encore autre chose ?
      Personnellement je m’oppose à ces tenues, car l’islam n’a aucune tenue vestimentaire réglementaire, sauf la décence, la pudeur et la propreté sont les seules exigences de la morale musulmane dans ce domaine. Sauf que pour vous la vision de ces gens vous inspirent une question, pourquoi ils s’habillent de la sorte ?
      Pas d’inquiétude, ce ne sont pas ces gens qui vont vous remplacer ou vous dominer, les enjeux de ce type à l’échelle d’une nation sont bien plus secrets, par contre ces gens contribuent à attiser les clivages, je vous l’accorde qui peuvent mener les gens à des actions irréfléchies, en tout cas je suis certains que n’importe quel commentateur ou adhérent à E&R l’ a compris. Un travail des musulmans responsables devraient aller dans ce sens et faire comprendre l’importance pour certains français de la frousse qu’ils en ont, ça répond à vos inquiétudes civilisationnelles ?


  • #2392809

    Ce que je remarque c’est que le terme "séparatisme" est un synonyme de communautarisme. Même si l’intention de Macron n’est pas de diviser, ce qu’on retient en premier c’est la racine "séparation".

    Pourquoi ne pas parler de réconciliation, ce qui inviterait l’intérêt de tous, et de là partir du constat des effets de la politique communautariste, du sens du travail au sein d’une nation et d’un projet communs !

    Macron devrait plutôt prôner le combat pour l’union nationale - ce qui exclurait de facto les islamistes -, mais en tant qu’anti-France, il préfère, rejetant toute vision nationale, s’accrocher à l’échelon d’en-dessous en stigmatisant toujours les mêmes en gros, puisqu’on sait par qui sont téléguidés ces soi-disant islamistes, toujours abattus pour éviter leurs témoignages...

    Pour moi, cette "lutte contre le séparatisme islamiste" est une énième lutte contre le peuple de France, une manière de l’officialiser tout en se mettant hors de cause...

    Les solutions on les a (arrêter l’immigration etc etc - écouter JM Le Pen) mais Macron en bon mondialiste psychopathe ne veut pas les entendre !
    Donc il n’y a pas à essayer de comprendre l’Islam etc. : il faut simplement réaffirmer avec force et volonté politique notre identité !

    Mais en attendant pour valider cette lutte et faire qu’on y croit, comme dans Orwell, il va falloir que ça pète ! Ce qui permettra de tenir le Peuple GJ révolté à distance, par la peur, la culpabilisation, et la terreur républicaine.
    Ça ne présage rien de bon !

    Sinon, pourquoi aurait-il attendu aussi longtemps depuis les attentats pour agir contre le terrorisme surtout qu’on les connaît ?!
    La raison n’est pas le terrorisme, mais bien la nuisance que la crise sociale de plus en plus intense pourrait causer au Pouvoir !
    L’"armée de réserve" du Capital n’est pas dans les cités mais bien dans les fichés S collectionnés par les Services...

     

    • #2393105

      "L’"armée de réserve" du Capital n’est pas dans les cités mais bien dans les fichés S collectionnés par les Services..." SI, aussi dans les cités, les armes et le fric sont là. Ca fait des lustres qu’on le dit, mais tout le monde s’en fout. Le sujet important c’est qu’il faut que les français acceptent l’islam, de gré ou de force. La propagande ne cesse de fonctionner partout pour ça.


    • #2394191

      Le sujet important c’est qu’il faut que les français acceptent l’islam, de gré ou de force.




      N’importe quoi... vous prenez vos fantasmes pour la réalité ? En+Aucun contradicteur ?

      L’immigration de nos anciennes colonies s’expliquent aisément par des calculs économiques du patronat de l’époque. Les puissants fut un temps ont aussi dans les Antilles fait travailler des africains n’y voyez pas plus qu’un rapport de dominants à dominés et de bénéfices.

      Tres bien, vous n’êtes pas content de la situation on l’a compris. Mais pourquoi croire qu’on essaye de nous imposer l’Islam ?

      Il se trouve que l’immigration était en partie de populations musulmanes. Il se trouve aussi que contrairement aux chrétiens ces musulmans ont gardés leur croyances. Alors je suis d’accord les chrétiens aujourd’hui n’ont pas un discours hostile par rapport aux homosexuels contrairement aux musulmans si ont leur pose la question... Donc contrairement à ce que vous dites personne n’essai d’imposer l’Islam... au contraire tout est fait pour éviter que les musulmans soient musulmans. À côté de ça... il y a des homosexuels en France qui défendent leur communauté et des sympathisants qui en font de même ? Alors il suffit qu’une personne de gauche defend les musulmans (le plus souvent timidement) pour que vous l’accusiez d’Islamo-gauchisme ?

      En réalité ça n’est pas un problème d’Islam mais le simple fait que les gens n’acceptent plus que les religions puissent influencer les sociétés avec leur « morale »... Ne me dites pas qu’a cause des musulmans les gens vont arrêter de boire de la bière et les homosexuels arrêter de s’enfiler dans leur chambre à coucher ?

      Franchement, personne ne sait que je suis musulman tout comme personne ne reconnaît les juifs dans la rue. Qu’est ce que cela peut bien faire si ils achètent de la viande casher...

      Je vois surtout des gens se monter le bourichon et perdre un temps normalement précieux à médire sur leur voisins... leur chercher la petite bête... les accuser de plus horribles intentions.

      Ça fait dix ans, vingt ans... dans quarante ans ont y sera encore ? Les carcans moraux auront encore plus volés en éclat... mariage gays, adoption d’enfants, couples à trois ou quatre, inceste et zoophilie ? Bref, l’Islam inquiète mais pas Jacquie et Michel ? Bon je sais allez évoquer Daesh et le retour des heures les plus sombre des croisades et expéditions militaires du moyenne âge... les crêpes aux sarrasins, etc.


    • #2396983

      Peter : Peter : mariage gays, adoption d’enfants, couples à trois ou quatre, inceste et zoophilie ! certains militent contre, et heureusement. Mais, avant de regarder les défauts des autres, commencez par regarder ce qui se passe ailleurs qu’en occident. Ce qui pour nous est considéré comme de la déviance, et un délit, et c’est normal, la zoophilie est légale dans beaucoup de pays dans le monde, en europe c’est illégal sauf encore en Roumanie, la Hongrie, et la Finlande, mais ça devrait s’arrêter. Ailleurs, c’est autorisé et c’est immonde.

      Quant aux enfants, la pédophilie est un crime dans nos lois et elle est pourchassée, quel que soit le milieu. Je vous laisse apprécier le débat surréaliste entre les sunnites et les chiites pour l’approche méthodologiques de la sexualité sur les tous petits enfants. Extrait : « mais la pénétration n’est pas autorisée jusqu’à ce que le nourrisson puisse le supporter « . « si la fille supporte le rapport sexuel, elle peut avoir un an, deux ans, cinq mois, dix mois ..cela est permis » . Cette vidéo comme https://www.youtube.com/watch?v=dif... tant d’autres sur le sujet qu’ils ne cessent de débattre, est à gerber ! Et rassurez-vous, dans le talmud, c’est la même saloperie ! Alors, les donneurs de leçons, ne venez vraiment pas nous les casser ! Ca commence sérieusement à nous chauffer les étiquettes toutes ces conneries de religion qui autorisent ça.

      Et vous vivez sur Mars ou quoi ? regardez autour de vous ! A moins que vous ne soyez né hier, l’islamisation de l’Europe bat son plein. Et ça n’est pas un fantasme, c’est une réalité et pour cause.Et vous allez me dire que tout ça c’est faux bien sur...http://lislampourlesnuls.blogspot.c...

      Alors non, l’islam ne m’inquiète pas, il me sort par les yeux, par tous les pores de ma peau quand j’entends des horreurs pareilles.


  • #2392820
    le 20/02/2020 par anonymous19
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    Les islamistes et les sionistes ont ceci en commun : Quand ils sont faibles, ils sont conciliants. Une fois qu’ils prennent le pouvoir, ils deviennent intransigeants, voir tyranniques.
    Regardez ce qu’ils ont fait dans tous les pays où ils se sont approchés du pouvoir. Regardez ce qui se passe actuellement en Tunisie...

     

    • #2393022

      @anonymous19

      Quand vous parlez d’islamistes au pouvoir, ne pas oublier la dimension temporelle et géographique de leurs actions.
      Depuis quand des islamistes dirigent des guerres, des crises monétaires, économiques ou tout autre merdier planétaire pourrissant notre quotidien ?
      Si si chez eux qu’ils sont, qu’ils y restent et surtout si ils ont été élus, nous avons bien un représentant pour affaires des banquiers au sommet de notre nation !
      A vous lire, les islamistes tiennent l’UE et l’US et peut être même le Vatican, allez savoir avec ce pape Lgtbétiste !
      Faut pas prendre votre imaginaire biberonné au quotidien par des mensonges pour des réalités évidentes car le monde occidental l’a écrit. Un exemple, Hassan Nasrallah est un islamiste considéré comme le chef d’une organisation terroriste, et pourtant E&R l’encense en diffusant ses vidéo, merci à E&R de ne pas avoir votre imaginaire.


    • #2393087
      le 21/02/2020 par Le Carthaginois
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      @anonymous19 :

      - les islamistes du parti Ennahdha sont arrivés portés par l’Angleterre avec deux messages A ) nous allons lutter contre la corruption par les valeurs de l’islam B) nous mettrons en place un régime parlementaire (comme en Angleterre ) pour ne plus avoir d’homme providentiel.

      Avec un pactole évalué a plus de 200 millions d’euros provenant du Qatar ils ont écrasés aux élections tous les nouveaux partis
      - en 2013 /2014 la rue voyant la catastrophe dans la gestion du pays par les islamistes sont descendu massivement pour demander la chute du gouvernement. La chute de Morsi en Egypte a fait peur aux Islamistes qui quittent le pouvoir.

      - un gouvernement de compétence est mis en place qui organise de nouvelles élections et qui redressent le pays sur ces principaux indicateurs.

      - les nouvelles élections portent au pouvoir Beji caid essebsi un ex ministre de Bourguiba nationaliste, les législatives obligent deux partis a s’entendre Ennahda et les démocrates de Nida Tounes

      La cote de popularité des islamistes s’effondrent, les scandales de corruption, d’assassinats, de soutien aux djihadistes sont mises au grand jour par les médias et les intellectuels

      Les Islamistes essayent de se refaire une beauté en renonçant à l’Islam politique, coupent les liens "officiellement" avec les Frères Musulmans, mais rien n’y fait.
      L’Arabie saoudite change de camp avec sa guerre contre le Qatar et soutiens les démocrates et même certains nationalistes

      je vais directement aux dernières municipales les islamistes perdent plus de 2,5 millions d’électeurs et les indépendants raflent la mise

      Il perdent les élections présidentielles et font leurs plus mauvais score aux législatives. Le nombre de leurs adhérents est en chute libre

      Toutes nos élections sont transparentes, le jeux démocratique fonctionnent, notre liberté d’expression est totale, les partis patriotes sont en train de fusionner ou de s’unir et nous avons élu un simple prof de droit antisioniste, anti impérialiste, antilgbtx, sans moyen et sans parti comme président !!! . Le chemin est long certes et il y a des dégâts vous avez raison

      Votre critique a du sens mais je penses qu’il est plus judicieux de nous montrer en exemple : les islamistes ont eu les pleins pouvoirs et cela a été une catastrophe et c’est les urnes qui doucement mais surement sont en train de les exclure de notre paysage

      Le Carthaginois


    • #2393430

      @ Carthaginois
      Merci pour cette synthèse de l’histoire récente en Tunisie. Elle avait pas mal disparu des radars de l’actualité.


  • #2392831

    Il faut refaire du catholicisme la religion active de l’etat francais. Situation de base, comme ca tout le monde sait a quoi s’en tenir. Ensuite on discute.

     

    • #2392876

      L’idée est belle, mais ça n’arrivera jamais. "Etat" et "Religion" ayant été soigneusement et méthodiquement éloignés l’un de l’autre pour le plus grand profit des mêmes. L’église du dimanche matin est quasi vide malheureusement. Si Le Christ, la paix sur Lui, illumine les cœurs, il ne fait plus, ou plus rarement, communauté, et même si beaucoup adhèrent à son discours, ils ne sont plus nombreux les amoureux de lui.
      Historiquement oui, intellectuellement oui, révolutionnairement oui, anti-pharisiens oui, dans les actes et dans le cœurs, c’est une autre histoire.
      Attendons son retour, je dirai même chaque jour. Et l’église de Dieu, la dernière, sera reconstruite, sans doute pas comme nous l’imaginons et bien sûr, certains chrétiens y seront exclus, comme certains musulmans y seront inclus.


  • #2392833

    L’Islam est toujours politique car ce sont des croyances mais aussi des lois - incompatibles avec les lois de l’Occident : polygamie, lapidation de la femme adultère, droit de frapper l’épouse, fille recevant deux fois moins d’héritage que le garçon etc...Toute la question est de savoir si les musulmans accepteront d’obéir à nos lois ou à celle du Coran . S’ils choisissent la Charia, ce sera la guerre civile, inévitable . Les musulmans purs et durs que je connais sont de pauvres types, plus à plaindre qu’autre chose, un peu débiles, ils croient qu’Allah a crée le monde en 6 jours et que le 7ème, fatigué, il a fait dodo… On dirait qu’ils n’ont jamais entendu parler de la Science .

     

    • #2392866

      Mon avis est que la quasi totalité des musulmans font des concessions et sont prêts à en faire encore si besoin. Je parle de ceux qui ont conscience qu’ils ne sont pas dans un pays musulman mais aussi ceux qui n’ont d’islam que le nom. Par conséquent, mis à part quelques extrémistes, le message arrive très bien à passer.

      Pour ce qui est de la science, bien des scientifiques de renommée ont conclu en fin de carrière que la probabilité était quasi nulle d’avoir par le biais de coïncidences et de hasards, un univers aussi fonctionnel, permettant la vie, et régit par des lois.

      Il n’est donc pas du tout irrationnel qu’un Dieu soit derrière cette création. Pour ce qui du temps de travail, on s’en fou complètement. Une heure ou 7 jours avec des pauses, quelle importance ?


    • #2392869

      et béééé.....
      ta vision manichéenne des choses devrait t’inciter à travailler le concept de yin et yang.
      Oui je sais, c’est déstabilisant au début ...
      ...mais la récompense est au bout !

      Bon, évidemment, tellement plus simple quand le bien est d’un côté et le mal de l’autre.
      Ca te rassure de classer comme ça ?
      Alors ne change rien, ok.
      Adieu !


    • #2392896

      C’est absolument faux. « Et Nous avons créé les cieux et la Terre, ainsi que ce qu’il y a entre les deux, en six jours. Et aucune fatigue ne Nous a touché »(Coran 50/38)

      C’est une réponse direct à la croyance chrétienne selon laquelle Dieu a créé le monde en 6 jours et s’est reposé au septième.


    • #2392920

      @François

      Il n’y a pas de science possible sans lois gouvernant la Création, donc sans Dieu. Ce n’est pas par hasard que la science moderne est née dans l’Occident chrétien et pas en Chine, pourtant technologiquement très avancée.

      Il n’y a pas de loi sans législateur. Et quand on ne croit pas en un grand législateur, on ne recherche logiquement pas de lois gouvernant la Nature, donc on ne fait pas de science.

      Les scientifiques athées devrait faire un peu de raisonnement philosophique pour comprendre leur naïveté et leur irrationalité.


    • #2392985

      Je ne prendrais que l’exemple de l’héritage pour te faire comprendre que vous n’y comprenez rien et c’es presque normal car les choses sont assez complexe, et d’ailleurs je n’ai pas trouvé de texte assez court pour le démontrer ici, alors acceptez cette courte vidéo https://youtu.be/ICuYPhG96ss


    • #2393107

      François : Evidemment, un musulman n’obéit qu’à sa religion. Le reste , il s’en tape. En Europe, Il vit dans le pays où il est en tenant compte plus ou moins des us et coutumes, mais n’a qu’une obsession c’est que tous les principes soient appliqués, d’où les contorsions extrêmes pour faire accepter leurs lois, en se servant de notre droit. Il n’y a qu’à voir que dans certains quartiers en France ou ailleurs en Europe, c’est déjà le cas, c’est la charia et autres lois qui s’appliquent avec la complicité d’ailleurs des gouvernements qui nient le phénomène.

      Quant à la création du Monde, peu importe en combien de temps, mais une chose est sûre c’est que c’est pensé et pas si mal foutu que ça le monde. Mais la religion n’a rien à voir la dedans, c’est un dogme. Les scientifiques ne sont pas tous athées, et plus ils font de la science, plein de choses les étonnent car tellement incompréhensibles et inexplicables, et quand ça l’est, c’est malgré tout divin.

      Quant à la science vu par certains imams, il y a de quoi se plier de rire, si ça n’était pas dramatique de raconter autant de conneries.


  • #2392845

    Ni Islam ni Judaïsme : uniquement la France.

     

    • #2392968
      le 20/02/2020 par Anthony Ludovici
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      Vous n’avez pas rajouté "ni Christianisme" , à part si vous considérez ce dernier comme ayant une légitimité historique, auquel cas vous n’êtes pas républicain laïc. C’est ambigu votre truc


    • #2393035

      @Anthony Ludovici
      Effectivement. Le Christianisme est beaucoup plus légitime et faisant davantage partie de l’identité profonde de la France que les deux religions citées précédemment. Et je dis ça en tant qu’athée.


    • #2393109

      Mandark : tout à fait d’accord avec vous. La France qu’on soit croyant ou pas, c’est chrétien. Et le message, originel, comparé à celui des deux autres, est quand même plus humain.

      La République a tué la France.


  • #2392852

    Échanger une dictature financière contre une dictature religieuse c’est non

     

    • #2392964

      @Rajja
      Dieu (Père - Fils - Saint-Esprit), oui !
      Mammon, non !

      PS. Dans son pronostic, M. François Burgat ne soutient nulle part de substituer l’argent (que 99% de Français n’ont pas) par la religion.
      Sur la base des faits objectifs de son diagnostic fort pertinent, il mise plutôt sur le « non aux deux poids deux mesures » et sur le « oui au partage de tout par tous » !


    • #2392994

      Entièrement d’accord : alors pourquoi pas s’affranchir de la 1ère en remplaçant l’utilisation de ce qui la permet : la monnaie. Utilisons la seule monnaie libre au monde, la june, co-créé à part égale par ses membres depuis 2017. Née en france d’après la théorie relative de la monnaie.
      Ça laissera le temps de cultiver une spiritualité et se défaire ainsi de la 2nde. ..


    • #2393118

      La june ? Merci pour l’info !!
      Des liens pour les fainéants auraient été chouette mais après tout, on va chercher. Faut se le mériter un peu : )


  • #2392867
    le 20/02/2020 par FRANCE LIBERTE
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    La première salve , il ty a très longtemps, que j’ai entendu portée contre les musulmans, déguisée par l’anti islamiste, devinez qui ???
    La p..... BHL sur un plateau TV sur une chaîne américaine
    Le suite on la connait : le carnage et la destruction du Moyen Orient en passant par la Libye !
    C’est une suite logique des sioniste : après avoir infiltrer l’Eglise, et adouci les textes à leur encontre, le seul ennemi qui leur restait ce sont les musulmans !


  • #2392886

    C’est parfait , factuel , développé ;
    Même "confaffreux" ne la ramène pas trop .
    Toutefois la conclusion à partir de 40:30 laisse pantois . Nos médias étant déjà malade du sionisme , on ne va pas en plus... Vous me suivez ?
    Ligne E&R bien comprise , mais sans la fermeté de rigueur . Dommage .
    Merci à la rédaction de nous avoir relayé cette base de réflexion .


  • #2392887
    le 20/02/2020 par Enoch_Powell_was_right
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    Ce chercheur est il de confession musulmane ? Athé ? Chrétien ? Ça situerait un peu plus son approche sur cette question.


  • #2392908

    Un souverainiste conséquent et un relativiste culturel, n’a aucunement à craindre le fait que Burgat feint de dénoncer alors que c’est un faux problème, qui est la résurgence de la revendication politique sur fond de religion islamique dans les pays éponymes. Moyennant quoi j’étais tout à fait pour l’arrivée du FIS au pouvoir en 90, et déjà parce que cela recouvrait une aspiration majoritaire du peuple algérien.

    Mais le vrai problème n’est pas là et Bourgat encore une fois ne pipe mot à ce sujet : que fait-on des (au moins) 8 millions de musulmans vivant en France, et dont une bonne part sont Français. Que fait-on des dizaines de millions d’autres en Europe ?

    Car pour ce qui est de la France de deux choses l’une : soit l’on admet que le meilleur régime politique pour celle-ci est la République laïque, et alors cette résurgence du fait politico-religieux qui frappe aussi et surtout les musulmans sur notre sol viole tous les principes qui lui sont constitutifs ; soit on estime que le meilleur régime politique est un retour à une monarchie d’essence catholique et alors cette résurgence sera tout aussi intolérable et condamnée pour cela.

    Dans les deux cas cela ne manquera pas de déclencher de vives tensions et conflits à terme. En fait le non-dit de tout cela, non-dit dont participe Bugat, est que, selon son analyse même, la plupart des musulmans vivant en France seront de moins en moins assimilables au corps national à mesure de la montée de leur revendication politico-religieuse, et du basculement démographique l’accompagnant.

     

    • #2393097

      JG : "la plupart des musulmans vivant en France seront de moins en moins assimilables au corps national à mesure de la montée de leur revendication politico-religieuse, et du basculement démographique l’accompagnant." En effet, et C’est la seule réalité qui se profile si personne n’y met fin. Et comme l’a dit G.Collomb ( Ex : Ministre de l’Intérieur ) : " Aujourd’hui, on vit côte à côte, et je crains que demain, on vive face à face " . Comme tous les traitres/collabos travaillent pour ça, la France est fichue.


  • #2392910

    Je pense que les populations musulmanes en France sont les moins communautaristes. Il suffit de voir qu’à chaque fois qu’un musulman, issu des banlieues, grimpe l’echelle sociale, il s’empresse de quitter ces territoires pour se rapprocher des « blanc »( signe de réussite).
    Il n’y a aucune forme de solidarité entre Arabe ou musulman, ils se tirent sans cesse dans les pattes, d’où la leur situation actuelle : pauvreté, violence, haï et attaqué par tous... Ils souffrent de l’absence de ce dont on les accuse : de communautarisme !
    Voyez la population chinoise ou juive. Ils sont réellement communautaristes, et ont le succès qui va avec.

    HNBL L AKR

     

    • #2392952

      Bien vu , le communautarisme existe chez les asiatiques,juifs,portugais etc ,eux vivent entre eux ,ont des quartiers ,arrondissements ou villes a eux et ne se melangent pas..les muz si..et on les accusent de communautarisme..la chutzpah ..


    • #2392960

      @Karim

      C’est vrai, et encore à moitié, pour les Vietnamiens, mais pas pour les Français d’origine portugaise, qui n’ont pas de quartier "à eux" et sont bien assimilés. Le problème des Musulmans - en fait des Africains - c’est leur nombre trop important conjugué à leur faible capacité et volonté d’assimilation à la civilisation chrétienne.

      Le problème n’est pas l’Islam, mais l’immigration de masse et la substitution de la population indigène européenne par des populations africaines importées, dans des quartiers entiers de nos villes.


    • #2392995

      C’est ce que je me suis aperçu les musulman surtout ceux qui sont émancipé sur le plan sociale et professionnel sont anti-communautarisme, la mentalité et le discours d’un musulman issue d’une échelle sociale supérieur est très différente de celle d’un musulman qui est issue de la classe ouvrière paumé qui n’a pas poursuivie ces étude


    • #2393040

      HNBL EL AKR et Karim nous disent que les musulmans ne sont pas communautaires... C’est quand même assez ironique car a première chose que l’on connait de vous ici sont vos prénoms ou pseudo et ils sont étrangers, infaillibles marqueurs de votre **communauté**.


    • #2393099

      Donc, vous dites quoi pour les militaires ou flics musulmans qui avertissent qu’en cas de conflit donc guerre civile, ils ne tireront jamais sur les leurs ?? Musulman d’abord, c’est génétique, rien n’est au-dessus.


    • #2393111

      Bonjour,
      "Je pense que les populations musulmanes en France sont les moins communautaristes"
      ^^ Moi dont la belle famille est marocaine sur 3 générations, je peux vous dire qu’ils sont communautaristes, alors bien sur en bon méditerranéens ils s’engueulent pour tout pour rien...
      Mais en fin de compte, traitre à ses origines ça veut dire quelque chose pour eux, et la personne qui rompt avec la famille , la communauté, il vaut mieux qu’elle aille vivre loin ...
      Ma nièce qui a 18 ans se fait traiter de salope par son propre frère et ses cousins, (pratiquants depuis peu) psk elle sort avec un européen ...très compliqué pour elle de choisir, la peur etc etc...bcp d’intolérance et de susceptibilité.


  • #2392935
    le 20/02/2020 par Jean-Paul B
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    "L’Islam politique" est une expression de propagande, comme d’autres.
    On ne dit pas "islam" mais islamisme (comme les autres religions en "-isme", tel qu’on l’appelait dans les années 60, vérifiable en visionnant de vieux films, notamment Pierrot le Fou de Godard).
    On ne dit pas "djihadistes" mais moudjahidin.
    On ne dit pas "islamiste" mais musulman.
    L’islam dit "non politique" et "modéré", est en fait l’islamisme non pratiquant (faible pratique qui reste heureusement assez répandue chez ceux qui se prétendent musulmans).


  • #2392944
    le 20/02/2020 par La Rochejaquelein
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    Le CNRS depuis l’épuration de l’après guerre, est totalement entre les mains des communistes et des néo-communistes. Ce Burgat ne me dit rien qui vaille.


  • #2392947

    "La laïcité ne doit pas devenir l’instrument qui sert à ostraciser une religion plus que les deux autres et j’ai, peut-être que je me trompe, j’espère que vous allez m’en convaincre, mais j’ai le sentiment que c’est le cas actuellement en France.

    Oui.
    Sauf qu’aujourd’hui, ce sont deux religions qui sont ostracisées et surtout opposées, au nom de la laïcité.

    La première est le catholicisme, tué par Vatican II, victime des carricatures de Charly, muselé par la victoire de la gauche intellectuelle, soumise à la laïcité.
    La seconde est l’Islam, amalgamé comme Islamisme par ceux là même ayant intérêt à le faire, blasphémé par Charly, afin que les opinions publiques valident les guerres de l’OTAN et le conflit de civilisation.

    Les libéraux libertaires dominent ces deux religions par la laïcité et ont doublement trahi :

    - Le passé de la France, en tant que fille ainée de l’Eglise
    - Le musulman qu’ils avaient pourtant protégé pendent 40 ans, officiellement au nom de l’humanisme et de l’égalitarisme, officieusement par stratégie politique (montée du FN/RN).

    Il est donc particulièrement extraordinaire de constater que les partisans du danger Islamiste, bien réel, proposent une alliance franco-juive alors que leur trahison n’a cessé de porter sur l’Islamo-chrétien.

    Le système se trahi par ses contradictions et pour les débusquer, il faut éteindre la télé et son prêt à penser, revenir au cartésianisme.
    Sinon on bouffe du Macron qui nous jure vouloir combattre le séparatisme islamique, avec un fille voilée jusqu’aux yeux à 3m de lui pendant son point presse.

     

    • #2393104

      Foutu pour foutu, Franco-juive est plus acceptable que islamo-chrétien, de deux maux, il faut choisir le moindre. Mais de croire à l’islamo-chrétien est naïf, car le vrai duo est islamo-judéo contre les chrétiens, ennemis, mais frères.


    • #2393144

      @domus Islamo-judéo ? l’Alliance des sémites ?
      L’histoire nous montre que c’est une ineptie ou alors le sionisme ne serait qu’une farce à laquelle participeraient les Palestiniens ?

      Soyons sérieux deux minutes, SVP.

      Ni peste, ni choléra.


    • #2396757

      Goyband : bah oui, quand on est sérieux, on sait qu’ils sont ennemis, mais frères : même origine, mêmes coutumes, mêmes crédo : la disparition de l’occident, de la chrétienté et de ses peuples, les uns utilisant les autres pour ça, et réciproquement !


  • #2392975
    le 20/02/2020 par bonnet Phrygien
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    La scission dans le pays existe.
    Elle est née des français de papiers ou des non-français.
    Elle n’est pas admissible.
    Donc les solutions s’imposent à tout individu sain d’esprit.

     

    • #2392998

      @bonnet Phrygien, Vous n’éradiquerez que les conséquences en local, aussi mortifères soient-elles, mais pas la cause.
      Et les causes reproduiront les mêmes conséquences.
      Le problème transcende le constat de la partition instrumentalisée du pays, il demande une analyse complète de la dialectique néo-libérale pour pouvoir en formaliser une critique efficace sur le plan économique, culturel et sociétal.

      A partir de cette formalisation, alors les solutions deviendront efficaces, pas avant.


    • #2393050
      le 20/02/2020 par bonnet Phrygien
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      @goyband
      Vous avez parfaitement raison.
      Le problème est bien connu.


    • #2393120
      le 21/02/2020 par poil à gratter
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      @goyband

      Un symptome est là pour indiquer qu’il y a un problème. Mais lorsqu’on a bien déterminé la cause, on peut se passer du symptome qui ne fait qu’affaiblir le malade.
      La France est actuellement très affaiblie par quelques symptomes.
      Ne pensez vous pas qu’il serait bon de calmer la toux avant de traiter l’allergie pour un grand nombre de sous chiens qui souffrent directement du symptome ?


    • #2393148

      @Poil à gratter, "La France est actuellement très affaiblie par quelques symptomes."

      Non, la France est malade et les symptômes révèlent qu’elle l’est.
      Il faut soigner la maladie pour la débrasser de ses symptômes.
      Encore une fois, ce n’est pas l’incarnation qui domine, c’est l’idéologie.
      Le cancer, le drame contemporain, c’est le néo-libéralisme, si guerre civile, à fortiori WWIII, le grand perdant sera le peuple, pas l’idéologie qui profitera des cendres pour faire renaitre un peuple à sa main, dans une matrice économique regénérée par ses soins.

      Oui il faut soulager la maladie, mais pas dans l’optique de mourir plus agréablement.
      La vrai dignité, c’est de ne plus être malade de force.


  • #2392986

    Ce francois Burgat a soutenu et soutient toujours la destruction de la Syrie et les groupes soutenus par l’empire qui font du bon boulot. Il est cohérent.
    Donc aucune raison de l’écouter ou le lire.

     

    • #2393000

      zamdam@ oui je connais aussi ses positions infectes sur la Syrie.


    • #2393066
      le 21/02/2020 par Le Carthaginois
      François Burgat réhabilite l’islam politique

      Burgat a démarrer sa carrière en tant que prof de droit en Algerie. Il y est resté 7 ans. puis le caire, Sana, Damas, Beirut
      il a vécu au milieu des forces vives du monde arabe : étudiants, chercheurs, entreprises, instituts etc... et a vu les conséquences des dictatures
      sa position rejoint la position de plusieurs intellectuels arabes et n’a rien a voir avec BHL and Co
      bien que je soutiens Bachar je comprend cette position et j’en partage certains aspects :
      Exemple avec Bourguiba en Tunisie ; je suis un nationaliste tendance nassériste je défend l’héritage de Bourguiba, ou de Nacer ou de Assad mais ils ont tous eu un discours qui a fait rêver le monde arabe avec les discours d’ouverture politique de partage du pouvoir, des discours de libertés et de modernités. il suffit de lire les chartes du parti Baas ou en Tunisie du NeoDestour pour rêver et voir comment tout est encore d’actualité.

      Il y avait une opportunité que ces dirigeants non pas saisi et que les islamistes eux ont saisi (notamment les Freres Musulman) Putain j’ai des photos de ma mère et mes tantes se baignant en Tunisie dans les années 70 en bikini , habillées en jupe !! écoutant du rock, mon père portant le borsalino et fumant le cigare devant sa 203 noir à la Humphrey Bogart, même ma grand mère ne portait pas de voile et j’ai plus de 50 ans

      Nombreux sont ceux ici qui se battent intellectuellement, associativement, ou politiquement contre l’islamisme, le sioniste, et tous ce que l’on combat ici mais en plus ils portent (comme moi) la frustration de mille occasions ratées par ces dirigeants. Ce qui les amènent au final a considérer comme Burgat qu’ils portent touts (ces dirigeants arabes) une responsabilité dans la situation d’aujourd’hui.
      je ne rejoins pas cette position l’histoire est plus compliquée mais la frustration reste la quand même !!!
      Le Carthaginois


    • #2393155

      @ Le Carthaginois "Il y avait une opportunité que ces dirigeants non pas saisi et que les islamistes eux ont saisi (notamment les Freres Musulman)"

      S’ils ont échoué, c’est que la politique US en est responsable.
      10 ans avant la guerre du Koweit, les US changent de pied en terme de géopolitique et stratégique, ils décident d’enclancher l’élimination physique des dictateurs qu’il avait soutenus du temps de la guerre froide, parce que la doctrine a changé, les coalitions régionales Arabes doivent faire barrage à l’Iran, sans qu’Israël ne soit en première ligne.

      L’ennemi n’est plus l’URSS, c’est les chiites, le panislamisme.
      C’est après avoir poussé Saddam à envahir le Koweït, que l’OTAN acte la fin du panarabisme plus ou moins laïc.

      L’échec instrumentalisé du panarabisme a fait le lit du terrorisme fondamentaliste dont la genèse commence en Afghanistan.
      D’abord en finançant la résistance pour faire chuter le régime de Kaboul, puis après le retrait des Russes, en finançant les Talibans de Ben Laden contre l’ancienne résistance et en faisant (CIA) rentrer des agents Saoudiens et Pakistanais, signant les début officieux du Djihadisme, auto alimenté ensuite, par l’Arabie Saoudite et le Qatar, alliés des US, respectivement via les frères musulmans et les salafistes.

      Les moudjahidines furent donc sacrifiés, au service de la doctrine du choc des civilisations et activée par le 11/09, quelques jours après l’assassinat d’un Massoud ayant essuyé une fin de non recevoir de la République quant à lui fournir des armes contre les Talibans…


  • #2393053
    le 20/02/2020 par Le Carthaginois
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    Salut a tous, il est très tard au moment d’écrire ce post donc je fais vite :

    Dans le cadre de l’affaire Tariq Ramadan, il signe une tribune le 21 février 2018 sur le site Mediapart aux côtés d’une cinquantaine de personnalités « pour une justice impartiale et égalitaire » pour Tariq Ramadan

    Conspiracy Watch relève qu’il reprend sur Twitter le slogan de la haine et complotiste qui nous anime tous ici semblerai t’il : « Pour la séparation du CRIF et de l’État » quelle honte !!!! (par contre séparatisme Islamiste on a le droit !!!)

    Il utilise régulièrement le mot « télavivision », construit sur Tel Aviv et télévision, expression considérée dans les milieux autorisés comme .... antisémite (bon TelAviv sur seine ce n’est pas antisémite ? je comprend plus rien moi ici a Tunis)

    Burgat revient sur l’emploi de cette formule ainsi que sur d’autres critiques dans une tribune intitulée « Antisémitisme, Islam et amalgames », publiée sur le site Orient XXI9.

    je vous laisse lire un vrai régal (évidement si vous êtes ici vous n’allez rien apprendre de plus mais ca fait du bien de le lire quand même ) :

    https://orientxxi.info/magazine/ant...

    voila j’ai fais vite, je vais me coucher
    Amicalement
    Le Carthaginois


  • #2393054

    Article interessant,ont peux distinguer à présent une mains tendu molle d’une mains tendu ferme.
    Allié au papyboom et à la jouissance sans entraves,la tiédeur nous emportera sous terre...un mongolo caucasoïde survivra un peu à l’est,mais nous sommes finis.
    Rappel,les femmes blanche en âge de procréer ne représentent que 2% de la population mondiale.
    La France va se Balkaniser très vite avec le reset financier,90 jours sans pouvoir approvisionner les magasins aura des conséquences...radicales.
    La France en damier (info de Pierre Hillard) semble plus qu’un projet,mais une bien sombre prophétie.


  • #2393082

    blablabla... A part les musulmans, qui aiment l’islam ? Franchement, c’est quoi cette propagande pour faire aimer l’inacceptable quand on sait ce que prône cette religion ? Alors politique ou religieux, c’est le même fléau pour celui qui n’est pas musulman. Et on s’en fout, ici, c’est l’Europe, et ça doit le rester. Glorifier Tariq Ramadan, faut le faire quand même, quand on sait ce que ce type représente. Les gogos vont se livrer pieds et poings liés à ce manipulateur de première. Et pas besoin d’être fan de Fourest pour le démasquer. Et, Mediapart, tu m’étonnes ! dont leur chef attend avec impatience que le président de la France, soit un musulman ! Et piloté ou pas par le sionisme, l’islam fait chier le monde depuis sa création, et ne se cache pas dans ses écrits pour bien expliquer comment le soumettre. Qu’on n’adhère pas, faut des arguments dites-vous ? c’est d’adhérer à cet enfumage qui devrait en avoir.

     

    • #2393146

      Et elle prône quoi cette religion ? Avance tes arguments, au lieu d’asséner des "vérités" répétées ! L’islam n’est ni pire ni meilleur que toutes les religions possibles et inimaginables. Ce n’est pas lui le problème. Le problème, c’est le colonialisme : c’est lui - et son père, le capitalisme - qui vous met vous, ex-colons, en face de la réalité : les colonisés vous ont rejoint chez vous ! Et c’est cela qui fait mal, car ils vous donnent le sentiment qu’ils vont vous coloniser à votre tour. Cela fait mal, mais c’est ainsi. La solution - finale - est la suivante : devenez communistes, restez chez vous, n’envahissez personne, ne détruisez aucun pays et personne ne viendra quémander un morceau de pain du blé que vous lui avez volé ! Seulement voilà : vos cerveaux sont colonisés par vos maîtres capitalistes et il faut un exutoire à votre esclavage ! Je n’ai pas demandé à venir en France, j’ai suivi mon père lequel a suivi le colon qui l’avait affamé chez lui ... et même envoyé faire la guerre pour lui. L’islam n’a rien à voir dans rien : chassez les émigrés et libérez-vous de vos chaînes impérialistes : les francs-maçons de la IIIe république ne sont plus là ! Ton commentaire frise le racisme, sur un site qui a été créé (?) pour d’autres raisons. Dommage pour toi.


    • #2393451

      Le Qur’an est homophobe certes... mais il condamne surtout les pratiques dans l’espace publique... la promotion faites face à la communauté des hommes.

      Après depuis des siècles des homosexuels en terre à majorité musulmane ont vécus sans être inquiétés et sans suspicions quant à ce qu’ils faisaient dans leur maisons. La vie privée est sacrée en Islam tout comme la liberté d’expression est devenue sacré en occident.

      C’est cette liberté d’expression qui affole car un musulman selon sa religion peut ouvertement condamner des comportements alors que l’Eglise y a renoncée face aux attaques qu’elle a subit. Aucun prêtres ne condamnent la pratique de l’homosexualité.

      Ça n’est pas le foulard sur les cheveux des femmes qui affole... c’est une femme libéré occidental bien dans sa peau qui spirituellement choisis la religion qui est supposée oppresser les femmes. L’affaire Mila révèle cette propension aux milieux homosexuels de se sentir menacer spécifiquement par l’Islam alors que le christianisme tout comme le judaïsme n’apprécient pas plus la pratique.

      L’Islam est perçus comme un concurrent... alors que la modernité qui atrophie les cultures traditionnelles lui est opposé. C’est bien simple... à partir qu’un musulman exprime ses idées c’est que c’est l’Islam qui parle.
      Tony Blair tout comme George w Bush ont exprimer de fortes croyances chrétiennes lorsqu’ils ont envahis l’Irak. Pourtant personne n’a donné une couleur religieuse à leur actions politiques.

      De plus en plus pour se dé-islamiser... dé-islamiser ses actions ou convictions une personne dite d’origine musulmane doit faire une déclaration d’apostasie.

      Zinedine Zidane par exemple a choisi le mutisme. Ribéry a dit qu’il faisaient le ramadan ensemble dans l’équipe de France. Un réalisateur Kabyle comme Claude Zidi a systématiquement refusé de parler de sa famille et ses origines. Je trouve marrant qu’en France terre de liberté d’expression... la meilleure des défenses, c’est de préserver farouchement sa vie privée.


  • #2393089

    Je ne comprend toujours pas comment "ils" comptent s’arranger avec l’islam et les musulmans en leur interdisant l’accès au champ politique.
    Il y’a quelquechose qui est accepté par tous, la politique,et qui serait une base de dialogue/travail.. mais on s’en prive.
    A la rigueur c’est plus la république qui se sépare des musulmans que l’inverse.

    Et en plus, ils sont devenus incapables de gérer les quartiers,et si il fallait en finir avec l’economie parallèle ... ou gérer la démolition prochaine inévitable des "cités"...qui seront les interlocuteurs : le PS/PC ou affiliés ? C’est une blague...

    Faut faire avec ce que l’on a au lieu de perdre encore 20 ans à parler de "ce qui devrait être" plutôt que d’accepter "ce qui est".


  • #2393100

    Vive la France Catholique ! La fin de l’éclipse est pour bientôt.


  • #2393115

    Un parler musulman ne détermine pas un agir musulman...
    Ah bon ?

    Si là, il y a besoin d’arguments pour contredire, c’est que vous n’avez pas dû lire le Coran ni fréquenter les mosquées ou les musulmans... Le Coran étant quand même bien un mode d’emploi comportemental en soi avec des préceptes d’une extrème précision dans la définition de ce qui est bien ou mal, autorisé ou interdit. C’est pas le Kama Soutra mais pas si loin... ça tu peux, ça tu peux pas, ça, c’est bien, ça, c’est mal... ça, ça se fait comme ça... héritage, nombre de femmes, poils de barbes, alimentation, jeûne, façon de prier...
    L’Évangile laisse beaucoup plus de libre arbitre à mon sens.

    Bien sûr que ça n’enlève rien à l’interprétation de chacun et au différents courants de l’Islam...

     

    • #2393730

      Oui, comme les catho qui croient qu’un avé maria suffit à faire d’eux des croyants.
      Au bout d’un moment, un croyant agit comme tel, son livre n’est pas juste un recueil de contes qu’il lui fait plaisir de lire... Le musulman vu par ce chercheur du CNRS, c’est le lambda qui s’en fiche et qui pratique par culture, comme les grenouilles de bénitiers ou les vieux qui s’ennuient et s’occupent à la messe. Sauf qu’un croyant, bah ça croit, ça croit en un monde et une spiritualité qui doit advenir sur l’espace terrestre (c’est le but des religions du Livre je rappelle, il y est censé il y avoir une Fin des Temps, le retour du Messi, tout le tralala). Donc un bon musulman agit forcément comme tel, sinon il n’en est pas un, c’est un principe excluant (pas très LGBT+, c’est vrai, mais c’est ainsi).

      Mais ça, c’est déjà presque être islamophobe et fait gaffe, ici c’est pas la kommadantur d’Edwy Plenel mais presque.

      A d’autres commentaires :

      Quant aux gens qui te sortent des bêtises du style c’est La République qui s’éloigne des musulmans... Oui bien sûr, c’est sûr qu’à l’époque SOS Racisme et les années 2000, qu’est-ce que c’était dur d’être musulman, waw, vous avez pas l’impression d’en faire trop les gars ? C’est encore la faute du petit blanc pour pas s’être assez incliné ?
      Quand une religion pose des problèmes claires d’identités et commence même à fomenter une conquête de l’espace, il est sain et normal de se poser des questions, de se méfier, voire de résister. Mais force est de constater que la collaboration a permis a beaucoup de français de survivre, qu’ils se sont reproduits, et que certains sont ici...
      RIP Papy, t’aurais mieux fait de te casser plutôt que de mourir pour ces soi disant "Français" si prompts à tendre leurs fesses devant des peuples qu’ils tenaient pour inférieurs il y a encore un siècle, ça c’est du retournement de veste à la française...


  • #2393140

    Le "séparatisme islamiste" touche 60 % des Français. Ces Français qui ne veulent plus de leur "république" ! Il n’y a pas de séparatisme islamiste pour la bonne raison que les musulmans sont peu nombreux à voter. Certains et moi pour des raisons idéologiques, le reste parce qu’ils ne se sentent pas Français. Ceux qui votent votent majoritairement selon leur portefeuille. Il y a eu un vote "kabyle" pendant Mitterand et Hollande, car le PS a toujours promis d’aider le MAK a organiser son indépendance (voir un article de Marianne sur le sujet, dans lequel les socialistes comptaient sur 1,5 million de voix !), mais je suis sûr et certain de ce que j’avance : 90 % des musulmans ne votent pas ! En tout cas, pas les barbus et leur femme en hidjab ... qui sont, pour la plupart des binationaux plus intéressés par le spirituel que le temporel. La lutte contre l’islam ne vise, selon moi, qu’un seul but : accréditer autant que se peut l’existence et le "droit de défense" d’Israel et la guerre perpétuelle contre les barbares. Les monarchies du Golfe sont les meilleurs amis de l’Occident et d’Israel, comme vous le savez. Les barbares sont donc ces musulmans ou ressotissants de pays musulmans qui ne se soumettent pas à l’Empire. Et ils sont de plus en plus nombreux ...


  • #2393224

    La parole du christ est politique , il remet en cause les pouvoir terrestres et prône un retour a la loi mosaïque, l’égalité et la fraternité. En ce qui concerne le texte coranique , il partage les même valeurs , il suffit de retrouver nos valeurs chrétiennes et d’expliquer aux musulmans l’influence de la pensé du talmud dans leurs textes pour que l’islam ressemble a une bulle de savon.

     

    • #2393427

      Je crois qu’il s’agit plutôt d’un besoin de votre côté de comprendre l’historiographie des évangiles et l’Histoire des débuts du christianisme. Et ensuite, d’étudier nos plus grands spécialistes de l’Islam qu’à créer les grandes universités française.

      Une fois cette tâche accomplis vous verrez qu’il sera plus facile de discuter avec les musulmans.


    • #2394187

      @Thierry
      Retrouver vos valeurs, ça va être compliquer avec des gens comme vous qui ne savent même plus à quoi elles ressemblent...
      Cette idée du Coran qui serait talmudique est une rumeur infondée, lisez avant d’affirmer, et vous verrez vos certitudes à ce sujet fondre comme neige au soleil, sérieux.


    • #2394376

      Le texte du coran est constitué a 99% sur l’ancien testament , le nouveau et les textes chrétiens apocryphe. Grâce à la découverte des écrits de Qumrân , on sais que la littérature religieuse avant l’islam était écrite en hébreu ,grec et araméen. Les personnes qui ont créé le coran , étaient consciente de faire une hérésie alors pour faire passer la pilule , ils ont créé une langue et changé des noms pour faire croire au moins instruits a un nouvelle révélation. Quant a l’influence du talmud , pour développer mon propos , tout le texte du coran est rempli d’inversion théologique , morale et symbolique. Je vous renvoie aux travaux de frère Bruno Bonnet-Eymard , édité a la librairie française


  • #2393314

    Burgat ne sait pas que l’islam ne distingue pas le religieux du politique. Aucune distinction ou séparation du spirituel et du temporel contrairement au catholicisme qui distingue mais ne sépare pas.
    Burgat ne sait pas qu’un catholique se fout de la justice sociale si celle-ci est droit-de-l’hommiste. Aucun catholique sérieux ne veut d’une société multireligieuse.
    Macron qui veut lutter contre le séparatisme islamique en finançant toujours plus de mosquées par l’État et en enseignant l’arabe à l’école. Oui c’est crédible.


  • #2393360

    Il y a effectivement une nuance subtile entre islam et islam politique, que beaucoup ne peuvent pas ou ne veulent pas comprendre....

    Ceci dit, j’entends bien ce que dit ce monsieur : l’islam n’est pas nécessairement anti-Occident. Soit, mais nous savons bien tous ici qu’à long terme c’est le cas. Et tous les occidentalistes le savent consciemment ou non. C’est pourquoi ils démarrent au quart de tour. C’est pareil pour les gens de "culture chrétienne", qui redécouvrent le Religion ; eux aussi se font emmerder, parce que les principes de l’Eglise est en contradiction avec l’Occident et tout ce qu’il représente.


  • #2393520
    le 21/02/2020 par FREDERIQUEFR
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    @ Abdel

    "L’islam de France, en France », quelle débilité !"

    Absolument pas !

    Le Coran ne dit-il pas que l’Islam doit s’adapter au pays dans lequel il vit, et que si les lois du pays ne correspondent pas à celles du Coran, le musulman est en droit d’invoquer le terme de "Contrainte", auquel cas, il y a absence de péché en les respectant ?

    Et pour se rendre compte de ces différences, il suffit de voyager pour constater au premier regard, par exemple, la différence de tenue vestimentaire féminine entre une Malaisienne, une Saoudienne, et une Tunisienne, pourtant 3 pays majoritairement musulmans...

     

    • #2394646

      Le Coran ne dit-il pas que l’Islam doit s’adapter au pays dans lequel il vit

      Non. On ne trouve pas cette philosophie d’épicier - Spencer - dans le Coran. - - ces pauvres bougres ont emprunté ce terme dans cette atmosphère anxiogène de la société en proie aux culpabilisations des élites économique et politique.

      « Nulle contrainte dans le Din [ici Islam, Dette] car le bon chemin s’est distingué de l’égarement »

      Cela vaut pour tout le monde. Je n’ai jamais posé le Français comme un homme qui voit le féminisme comme une bonne chose pour sa fille, et son rejet comme une contrainte à combattre.


  • #2393545

    L’Islam est politique, et a raison de l’être. C’est le catholicisme qui a tort de ne l’être plus en s’étant soumis au laïcisme.


  • #2393592
    le 21/02/2020 par FREDERIQUEFR
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    ".../...Après, on adhère ou on n’adhère pas. Mais si on n’adhère pas, on a intérêt à avoir des arguments convaincants..."

    Effectivement, et cette phrase et le discours de Burgat, sont parfaitement pertinents, plausibles, et imparables.

    Non seulement le fait colonial a indéniablement marqué les corps et les esprits en Algérie pendant plus de 100 ans - autrement dit 4 générations - mais le Décret Crémieux de 1870, attribuant d’office la citoyenneté française aux « Israélites indigènes » d’Algérie, c’est-à-dire aux 35 000 « juifs » du territoire", mais pas aux musulmans, n’aura pu être ressenti que comme un 2 poids 2 mesures insupportable pour tous les musulmans, et en particulier pour leurs élites, forcés de rester des citoyens de seconde zone, avec tout ce que cela impliquait de négatif.

    La violence du fait colonial, qu’on le veuille ou non, est une évidence qu’il faudra bien admettre un jour.

    A cette violence coloniale française en Algérie, se sont ensuite ajouté pour les musulmans, de France et d’ailleurs, l’ignoble guerre en Lybie, l’intervention totalement injustifiée en Syrie, et le martyre du peuple palestinien perpétré en tout impunité par une entité qui donne ses ordres à la France lors d’un certain dîner, domine nos media, entend dicter ses lois, et tente de capter nos retraites avec un Moloch appelé BlackRock.

    Alors, plutôt que de vouer les musulmans de France aux gémonies, certains ici feraient bien de se souvenir de la signification des lettres E et R de ce site, et de méditer les propos de Burgat affirmant que celui qui n’est "pas reconnu comme un Français à part entière devient un Français entièrement à part".

    Quant aux musulmans de France, qu’ils soient Français ou non, ils devraient TOUS prendre en compte les Paroles du Coran affirmant que l’Islam doit s’adapter au pays où il vit, et que lorsque certaines règles dudit pays ne leur plaisent pas, les musulmans peuvent se réfugier derrière le terme de "Contrainte", celui-ci les exemptant de péché lors du respect desdites règles.

    Egalité et Réconciliation ne doivent pas rester de simples mots vides de sens, mais bien au contraire nous aider à lutter fraternellement contre ceux qui nous oppriment VRAIMENT.

    Ne nous trompons pas d’ennemi !!


  • #2393810
    le 22/02/2020 par Être et durer
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    L’Islam politique est-il pour autant la solution à la crise de la représentation qui affectent les Musulmans de France ?

    Soutenir cette proposition revient à reconnaitre que la représentation politique des Musulmans ne saurait se faire en dehors d’une logique communautaire et confessionnelle.

    Personnellement, je n’arrive pas à voir quel pourrait être le bénéfice pour le pays de voir éclore des listes électorales soutenues par les Frères Musulmans ?

    Le risque n’est-il pas de renforcer les logiques centrifuges qui parcourent déjà depuis longtemps les territoires perdus de la République en leur donnant une existence légale et un poids politique inédit ?

    Le séparatisme, l’autonomie et la sécession de fait de ces territoires sont-ils un horizon indépassable pour les patriotes de tous bords ?

    Doit-on renoncer à faire des Musulmans de France des Français musulmans ?

     

    • #2394106

      Pourquoi les frères musulmans ? Vous savez bien qu’ils sont pour l’entrisme....

      La viande halal par exemple ça peut être la viande d’un chrétien ou d’un juif. Longtemps les musulmans en France achetaient leur viande dit halal chez les juifs... ils appelaient leur saucissons « Casher »...

      Bref, le bon traitement des animaux... la nourriture saine... le refus de l’usure... empêcher que l’âge moyen d’un enfant en France de rencontrer pour la première fois la pornographie c’est 10 ans... Il y a encore des endroits sur terre ou des hommes et des femmes meurent de leur belles morts sans avoir jamais vu une seule image pornographique... pensez y ?

      Il n’est pas question d’islam politique mais de musulmans voulant s’investir dans la gestion de la cité et nécessairement d’approcher les choses par rapport à une inspiration religieuse... L’Islam c’est pour les musulmans... pas pour les non musulmans... L’Islam n’est pas contre les crèches dans les mairies non plus...

      Le propos de l’article c’est de disqualifier une impulsion sous prétexte qu’il pourrait y avoir une culture de l’Islam quelque part... comme si les démocrates chrétiens ne pouvait pas élaborer une pensée politique par rapport à l’abortion sous prétexte que la religion n’a rien à faire avec la politique.
      La religion en politique ça n’est pas synonyme à la dictature...


  • #2393814
    le 22/02/2020 par Être et durer
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    Sur le sujet, quel crédit doit-on donner à celui que vous appeliez en août 2016 "le blanchisseur d’Al-Qaida ?"


  • #2393868

    Discours 100% maçonnique ... et l’exhibition de l’écharpe rouge ne trompe pas. Les maçons toujours à pousser l’islam : pour eux c’est tout sauf le Christ.

     

    • #2394233

      Il y a le témoignage d’un ancien franc-macon convertis au christianisme qui s’appelle Serge Abad-Gallardo. Son témoignage est très clair... pendant des décennies les loges avaient une obsession concernant le foulard dit islamique.

      Évidement, ce combat fut utiliser pour faire une piqûre de rappel concernant la laïcité. Vous savez la ladite laïcité que presque tout le monde utilise en France y compris les chrétiens pour taper sur l’Islam (et accessoirement sur Dieu) ?

      Résultat ? Des maires interdisent des crèches dans les mairies pour des raisons de laïcité... et les chrétiens sont tout content de vous dire que dans le christianisme, il y a une séparation entre le spirituel et le temporel (discours typiquement franc-maçon ?).

      Combien de fois les chrétiens nous disent "il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu."... Soit disant inaugurant la séparation de l’église et de l’etat... Une fable jamais entendue avant 1905 ?

      Alors que les pharisiens tentèrent de piéger Jésus afin qu’il dénonce le collecteur d’impôt... dénonce une idole et rejette la souveraineté de l’occupant romain en Palestine comme le faisaient les zealotes... Jésus roi des juifs... ne s’est pas fait piéger.

      Et maintenant vous nous dites que l’écharpe rouge d’une des seules personnes à défendre l’investissement des musulmans dans la cité, serait un signe de la franc-maçonnerie ? Dois je rappeler à votre mémoire bien sélective que les franc-maçons sont très vocalement contre l’Islam et la communauté musulmane. Tous les franc-maçons...

      Encore récemment, chose inhabituelle chez les franc-maçons ils sont sortie de leur réserve habituel pour commenter l’affaire Mila en se disant très inquiets d’une remise en cause du droit au blasphème par les musulmans...


  • #2394046

    La république est l’anti-France. Marianne mère de la république usurpe Marie mère de Dieu. Le culte est rendu à la république (avatar maçonnique) à la place de Dieu.
    Tout ce qui découle de cette république est contre la France. Qu’il s’agisse des liens de la république avec le sionisme ou avec l’islam politique (les deux faces d’une même pièce).


  • #2395815
    le 25/02/2020 par Ya Sine Khadim Baye Niasse
    François Burgat réhabilite l’islam politique

    Ce qui est déterminant pour l’islam en France et sa politisation est celle de l’amour de la patrie Française, un nationalisme intelligent. Cela est possible mais le matracage de la gouvernance est tel qu’on nous empêche d’aimer la France coûte que coûte. Il suffit de voir Jean Messiha qui n’est pas musulman certes mais d’origine Égyptienne. Le fait qu’il affiche l’amour de la France est un délit pour les gauchistes. Ce qui serait une véritable quenelle est de créer une Mosquée appelée Égalité et réconciliation. Dans la Shariyah il y a un principe qu on appelle al ’ourf qui est le droit coutumier. C’ est à dire constituer des avis juridiques dans le cadre de la nation, la coutume, la tradition locale.


Commentaires suivants