Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

François Fillon envisage une "grande opération transparence" à la télé

Pour sortir du « Pénélope gate » et reprendre la main, François Fillon réfléchit selon nos informations à une grande émission de télévision afin de « tout mettre sur la table ». Une opération de transparence pour sauver sa peau alors que le candidat chute dans les sondages et que certains lui demandent de se retirer.

 

Retranché dans son QG de campagne, François Fillon prépare sa contre-attaque. « Une sorte d’opération de la dernière chance pour sauver sa candidature et repartir de l’avant », résume un ténor de la droite qui s’est entretenu vendredi au téléphone avec lui. « Il y a urgence s’il ne veut pas être renversé par les siens  », prévient un baron de la droite prêt encore à lui donner « huit jours » alors que beaucoup de parlementaires estiment que « ça devient insurmontable pour François ».

Conscient des ratés de sa communication, de sa défense approximative et de la colère qui monte dans les rangs de la droite, le candidat sait qu’il doit prendre une « initiative forte », selon la formule d’un proche.

[...]

Muscler sa défense judiciaire

L’équipe de campagne aurait retenu l’idée et envisagerait une grande confession télévisée sur TF1 ou France 2. L’occasion de tout dire sur les emplois de son épouse et de ses enfants, sur sa société de conseil, sur son patrimoine etc… Quitte à faire acte de contrition. Ce qui a manqué depuis le début du « Pénélope Gate ». Certains lui ont même conseillé de rembourser les sommes avancées (un million d’euros de salaire versés sur près de dix ans) dans Le Canard enchainé. Une option que le candidat aurait, à ce stade, écartée.

[...]

Outre sa communication, le candidat sait aussi qu’il doit muscler sa défense judiciaire. Plusieurs élus lui ont conseillé de prendre les services de « grandes figures » du barreau rompus aux affaires politco-médiatiques.

[...]

« La vérité c’est que François ne parvient pas à créer un dérivatif dans les médias. Il n’a pas le commando de guerriers qu’avait Chirac à côté de lui pour traverser cette tempête, ni la créativité de Sarkozy pour créer une affaire dans l’affaire », se désole un pilier de la majorité.

Lire l’article complet sur parismatch.com

Comment l’oligarchie choisit ou élimine un candidat, lire sur Kontre Kulture

 

Fillon retournera-t-il la pression ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Certains ont conseillé de rembourser. (Un million d’euros). Une option que le candidat aurait écartée"...

    Donc au moins deux choses insurmontables.
    1/ Réussir à ne pas se goinfrer
    2/ Restituer ce qui est mal acquis
    Une fois aux manettes au sommet de l’Etat comment va-t-il pouvoir surmonter ses pulsions et faire passer l’intérêt général avant le sien ? Comment regarder en face ceux qu’il sera sensé diriger ? L’avantage avec les malfaiteurs c’est qu’ils contiennent ce qui les détruits.


  • "La vérité c’est que François ne parvient pas à créer un dérivatif dans les médias"
    bien sûr et on en connaît la cause. Qui ne tient pas à Fillon...


  • "alors que le candidat chute dans les sondages..."
    propagante typique des médias subventionnés qui martèlent tous les jours le même message. Il en est ainsi pour plein d’opinions qu’on nous inocule...
    Dans les faits, il y a eu un sondage à un peu moins de 20% et rien d’autre depuis à ma connaissance. Avec 66% des électeurs de droite qui le plébiscitent.

     

    • Bref, certains sondages qu’on pourrait aisément imaginer avoir été commandés par le camp Fillon ont plus vos faveurs que d’autres. Et donc les sondages relèvent de la manip propagandiste ... sauf quand ça va dans le sens de ce que vous pensez ou de ce que vous voulez croire ! Elle est bien bonne celle-là !


  • la transparence sera si grande, qu’on le verra plus.

     

  • #1658279

    Quoi ? Il a l’intention de nous montrer son slip ?


  • Pas besoin tout est clair, par contre vouloir se dédouaner de ses fautes sans les reconnaître (pas même à demi mot), c’est être à cet instant le vrai personnage politique, celui qui ment, qui dupe son monde et qui ne fait que ça depuis le début car c’est cela qu’il a appris à faire. Les petits malins ne sont hélas jamais de grands hommes !


  • Tu ferais mieux de rendre le pognon, s’il en est encore temps .


  • Les sondages... Quelqu’un y croit encore ?
    Et ceux qui lui demandent de se retirer, c’est surtout des potes à Juppé et Sarko.
    ceux qui relayent et amplifient le tout, ce sont les médias qui adulent Macron.

    Ce règlement de compte pue la merde. Rst-ce parce que le bonhomme se définit comme chrétien ou parce qu’il veut diminuer la dépendance aux marchés financiers ?

    La seule chose qui me fait penser que ce type serait plus qu’un salopard lamda, ce sont ses larmes sincères à la mort de Seguin. C’est maigre, mais en ces temps de forfaitures, c’est un indice qui me laisse songeur

     

  • Quel comique celui là il se fait du fric à la pelle mécanique et venait culpabiliser sans rougir les humbles et modestes pour sur ils sont tous pourris les politiques pas un pour rattrapper l’autre !


  • Pourquoi pas, on brancherait Fillon sur un détecteur de mensonges, en directe sur les grandes chaînes, les français pourrait lui poser des questions, et la... y’aurait moyen de se marrer.


  • La question qui tue : faut-il se financer par le biais d’emplois fictifs, ou se financer en bossant chez Rotschild ? quel est le pire ? est-ce que le problème, ce n’est pas que la deuxième méthode soit légale ?


  • il est grillé. Sa femme a reconnu qu’elle n’avait jamais été la collaboratrice de son mari. Qu’elle n’était qu’une mère au foyer. Il y a donc détournement de fonds point barre.

     

    • Exactement. Et quand j’entends les médias dirent qu’il devrait rembourser pour calmer les choses...
      Bien sûr qu’il doit rembourser, mais c’est pas pour ça qu’il doit échapper à la loi.
      Il a volé, alors il va devant le juge et il va en prison.
      Si je braque un bureau de tabac et que je repars avec 1000€ je vais en taule. La il a braque 1 million d’€.... 55 ans de salaire pour un travailleur moyen.
      Il a volé une vie de salaire d’un travailleur pour le donner à sa femme qui ne travaille pas !!!


    • Ne jugez-vous pas en répétant l’opinion formatée véhiculée par les médias ? Médias que l’on peut largement critiquer par ailleurs. Où est la vérité ? Ne croyez-vous pas qu’il convient d’entre la "défense" avant de conclure le procès ?
      Je ne sais pas si le déballage télévisuel évoqué par l’article aura lieu, mais en attendant, on peut toujours lire avec grand intérêt la chronique de Régis Desmarais sur Mediapart :
      "l’assassinat politique de François "Fillon"


  • Dans le même temps, quand bien même toutes ces affaires seraient légales, en pareille circonstance et après nous avoir seriné depuis 2008 que c’était la crise, laquelle perdure sous l’ère d’un autre François alors que le programme à venir nous demande de serrer la ceinture, il y a moralement un bug : s’il nous fallait la serrer, tu vas devoir la boucler avant le choc des urnes...Pour sûr !
    D’autant que l’heure est à la claque.


  • La transparence , oui.

    Rendre le pognon , non.

    Conclusion : tant qu’on est transparent , on peut prendre le pognon.


  • Pour être transparent, Il n a qu’à se transformer en courant d air ! .


  • Sachant l’aversion que les gens ont pour les médias,"ils" cherchent peut être à faire un "Trump bis"...
    il vous reste le choix entre deux candidats :
    - celui qu’on plébiscite
    ou
    - celui sur lequel on s’acharne
    ... Et on reste dans un monde bipolaire


  • On dira ce que l`on veut de cette affaire , mais critiquer F.Fillon ici où là , c`est aller dans le sens des "merdias" !
    Qu`apprend-on ?
    Que la plupart des politiques ont des casseroles ? On le savait ! Que bon nombre d`entre eux tapent ou ont tapés dans la caisse ? On le savait ! Que bon nombre d`entre eux ont un casier judiciaire ? On le savait !
    Il n`est malheureusement pas le premier ; il ne sera malheureusement pas le dernier ; il est celui du moment !
    Moment choisi par les merdias qui s`en donnent à coeur joie , pour le plus grand bien d`un autre candidat dont je tairai le nom ici où là ...

    Hélas , ce qu`est devenu faire campagne aujourd`hui , ce n`est plus militer pour un candidat , mais c`est cracher à la gueule de l`autre !
    Pauvre France .

     

  • C’est la porte vers la sortie
    Il plainte coupable, moitié coupable, etc, et c’est terminé : ses soutiens n’auront plus d’appuis.
    Ensuite, ils sortent les crevards : Baroin (oû, Wauquiez, Pecresse, peu importe, mais je n’y crois pas).
    Ils nous refilent Macron a tout prix.
    Si c’est Barouin, on saura que les franc macs sont aux manettes.


  • #1658668

    Pénélope Fillon s’est ridiculisée : "Je ne retrouve pas les contrats de travail chez moi et je ne me souviens pas les avoir signés". Sincèrement, elle aurait pu trouver une idée qui ne relève pas du cours élémentaire. L’argent ne sera pas rendu, nous le savons tous, ce n’est pas le premier à agir de la sorte mais cette fois, que justice soit rendue. Que l’on arrête de nous prendre pour des demeurés, ça suffit !

     

    • Faudrait peut être aller le chercher cet argent, parce que moi perso j’en ai besoin pour mes enfants
      et que quand j’étais petite on m’a dit : "C’est pas bien de voler"

      Je ne vois vraiment pas pourquoi la plupart des gens disent "de toutes façons ils piquent tous , alors un de plus un de moins...."

      Faut croire qu’on est tous devenus des ramallos du cerveau et de l’action


  • L’avocat de François Fillon c’est le fils de bernard henri levy...

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...


  • Beaucoup plus fondamentalement, au travers de ce genre de situation, il faut bien constater le niveau d’indigence auquel cet endroit est parvenu ; d’une perversion, d’une transgression l’autre. Parvenu au point où il n’y a plus de personnalité au niveau qu’exige vraiment la prise en charge d’un Peuple, d’une Nation. Les figurants qui se proposent afin d’assumer cette charge, qui la revendiquent, sont de bien médiocre accabit et rien moins que rassurants. Mais il faut dire que le cloaque qui fait le biotope de cette forme de vie est loin d’attirer d’éventuels postulants à la hauteur. Il faut vraiment être profilé pour ça ; du genre parasite cynique, escroc impavide, truqueurs. Ce n’est pas donné à tout le monde.

     

    • @ anonyme



      Ce n’est pas donné à tout le monde.



      Effectivement, la politique est devenue un métier répugnant, c’est pour ça qu’ils le font salement en évitant au maximum d’avoir à plonger les mains dedans (je ne parle pas du pot de confiture) !
      En France, ça commence à patauger dans la fange en tout début de carrière.
      Ils vont tous à l’ENA, puis une fois devenus hauts fonctionnaires, ils se mettent en disponibilité de l’administration qui les emploient pour partir sereins tenter leur chance dans un parti politique quelconque. Si ça ne marche pas pour eux, ils retrouvent leur poste resté bien chaud.
      C’est très caractéristique de la lâcheté de la classe politique Française et ça explique leur comportement...


  • Fillon est grillé.


  • #1658998

    Il est fou, il va se faire allumer par les médias, avec toutes les affaires qu’il trimballe, et les requins de journalopes qui brûlent de faire de l’audience avec de la violence verbale gratuite :

    - 900000 euro pour sa femme + l’interview de sa femme qui dit que "c’était gratos amigos, gracias."
    - 60000 pour ses 2 enfants qui n’étaient pas encore avocats
    - 7 cheques de 3000, donc 21000 e qu’il a touché à son ordre, alors qu’ils auraient du etre à l’ordre d’un assistant parlementaire.

    ça fait grosso modo un billet de 1 KEuros, pardon, des billets de 1KEuros. ^^

    + le fait que c’est une grave faute morale : même s’il est innocenté juridiquement, il reste qu’il a fait du nombrilisme et favorisé sa famille grassement, avec des salaires exorbitants sur le dos de fonds publics !

    C’est plus la bérézina, ni la messe qui est dite, là, c’est l’apocalypse, les gars ! Elles sont où les trompettes ?? ^^

    Ya un journaliste qui a dit la formule exacte, le concernant :

    "Bon, c’est fini, il faut le débrancher, là...." ^^


  • Au regard des sommes annoncées, on peut dire que sa femme a trouvé le "bon filon".


Commentaires suivants