Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Francophonie et frères d’alliance

« La civilisation espagnole a écrasé l’Indien ; la civilisation anglaise l’a méprisé et négligé ; la civilisation française l’a étreint et chéri. »

Francis Parkman, historien américain

 

Jean-Marc Soyez, dans Historama, disait :

« Car il ne faut pas oublier que de tous les étrangers qui ont abordé ou aborderont en Amérique, les Français sont les seuls à y avoir été invités par les autochtones. »

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

96 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #757072
    le 14/03/2014 par zuleya
    Francophonie et frères d’alliance

    Merci à E&R de retablir ce fait historique sur la colonisation américaine..
    Ce n est pas dans les films américains que l on va en parler, ni même, et c est bien plus triste, dans les écoles de Peillon... Mieux vaut colporter une imagerie de haine de nous même...
    Ceci me rappelle aussi la sortie de "danse avec les loups."...toute la bienpensance bobo ( et il me semble communautarisée...)nous avait fait des tartines pour nous dire à quel point les américains nous sont supérieurs ( comme d hab) car il regardent leur histoire en face en temps réel...
    Tu parles... Présenter les indiens comme des arriérés qui ne savent pas se battre et qui gagnent leur première bataille qu’ après que le petit maître blanc ne les aide.,,mais il est trop tard...et c est un phénomène en marché que rien n arrête...
    D une c était révisionniste et plus précisément mensonger, et 150 ans après les faits, mais enfin y fallait pas coloniser de force le continent et les entuber traité après traité...nos ancêtres ne L ont pas fait...ça vaut mieux que cette propagande de merde...je dis ça je dis rien

     

    • #757123
      le 14/03/2014 par matrix le gaulois
      Francophonie et frères d’alliance

      Danse avec les loups n’était pas le pire (le plus médiatisé sans doute) ; n’oublions pas que le matériau de base était un roman écrit dans les années 50...

      Le "meilleurs" reste, à mon sens, le dernier des mohicans (avec Daniel D. Jewis) où l’on nous montre les vils Hurons, dénués de pitié, haïr tout le monde : les anglais, les autres tribus indiennes...et même les Français puisque l’on nous révèle à la fin qu’ils conspirent contre eux.

      Pire encore, lorsque ça vient d’une production Française : je pense au nauséeux "pacte des loups", avec ses indiens qui font du kung-fu...et où l’on nous explique que les Français ont perdu la Canada en raison de leur cruauté envers les Indiens, que ce sont eux qui envoyaient des couvertures contaminées...limite s’ils n’utilisaient pas la gé-gène sur les peaux rouges...Bref, Christophe Gans : un beau un collabo !

      Finalement, le moins malhonnête, vous le trouverez dans celui que l’on pourrait juger comme étant le plus americano-centré : the patriot avec Mel (antisémiiiiiiiiite) Gibson (*) où l’on explique bien que Français, Anglais et Américains rivalisent de cruauté pendant la guerre de 7 ans et après (bien loin de l’idée de l’image que l’on a des guerres en dentelles), que les indiens (que l’on ne voit jamais, mais qui sont mentionnés) agissent toujours du côté des ennemis (les Français les comptaient comme alliés très fiables et les Cherokees sont mentionnées comme les éclaireurs de l’armée Britannique). Le français joué par Tcheky Karyo joue un instructeur conscient qu’il entraîne ceux qui ont massacré ses compatriotes quelques années plus tôt et qu’ils le fait moins pour leurs beaux yeux que par haine des anglais qui ont tué des membres de sa famille.

      Sinon, il y avait aussi un téléfilm sur l’histoire du Québec et son annexion par les anglais avec Depardieu dans le rôle d’un prêtres.

      (*) : dites-en ce que vous voulez, mais au moins, quand vous regardez ce film, pas d’hypocrisie, vous savez à quel genre d’œuvre vous avez affaire ; c’est quand-même un peu plus honnête que les films "de gauche", qui critiquent l’impérialisme tout en légitimant les croisades humanitaires (danse avec les loups : c’est pas bien d’envahir les territoires indiens...mais c’est tout à fait permis d’envahir celui des sudistes).


    • #757463
      le 14/03/2014 par zuleya
      Francophonie et frères d’alliance

      D accord avec vous Matrix et merci pour vos précisions.
      je reste tout de même très agacé par dance avec les loups car la vision des indiens est incroyablement condescendante... Et aussi car toute l intelligentsia médiatique nous a matraqué et s est servi de cet exemple pour rabaisser la France sur un sujet où un peu d esprit critique eut été bienvenu, car il se trouve que nos aïeux s étaient bien comportes
      ( on m avait traîné au ciné avec l école pour voir ce film ...)
      pendant la guerre de sept ans où les américains s appelaient encore les anglais,
      Seuls les iroquois étaient avec les anglais. Toutes les autres tribus étaient avec la France, n’en déplaisent à certains...
      Et les iroquois n’aimaient pas les anglais non plus, ils en voulaient aux françaisdepuis plus longtemps à cause d une altercation avec un certain Samuel, dont les historiens se demandent encore si il était protestant ou juif, ils sont juste d accord qu’ il n était pas catholique( c est drôle mais c est
      véridique...dsl mais on nous pousse à être communautaire avec toute ces conneries...fallait pas commencer...


    • #757583
      le 15/03/2014 par Henri XI un peu
      Francophonie et frères d’alliance

      Il est clair qu’ Hollywood a mis du temps à exorciser sa culpabilité sur le génocide des amérindiens. Et encore, s’agirait-il plutôt d’une bénigne confession ? Dans les années 50, époque florissante du Western, les indiens étaient généralement interprétés par des acteurs blancs déguisés (les noirs aussi d’ailleurs). Les 2 seuls films qui ont vraiment commencé à dénoncer le génocide, et les 2 sont sortis en 1970, sont :
      1- "Soldat bleu". La B.A. est si insipide pour ce très beau film que, non seulement je me dispense de laisser un lien, je me pose la question : pourquoi un tel bâclage en omettant les images du massacre final ?
      2- Le cultissime "Little Big Man" (fabuleux Dustin Hoffman*) et sa reconstitution du massacre de Wichita River. C’est ce genre de film qu’il faut montrer dans les écoles.

      * L’anti Woody mauvaise haleine par excellence avec lequel il n’a jamais tourné d’ailleurs (ni Polansky non plus).


  • #757076
    le 14/03/2014 par Josselin
    Francophonie et frères d’alliance

    Grand Dieu que ça fait plaisir de se rappeler que la France est autre chose que ce qu’on nous présente.
    Réelle fierté de savoir que les Français étaient du côté des amérindiens et que cela s’est fait grâce à des rapports amicaux et non coloniaux.


  • #757086
    le 14/03/2014 par Durandin
    Francophonie et frères d’alliance

    Une des raisons pour lesquelles les Anglo-Saxons sont restés en Amérique du Nord, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Afrique du Sud, c’est qu’ils y ont massacré les indigènes, Aborigènes d’Australie, Maoris de Nouvelle Zélande et bien sur Indiens d’Amérique du Nord . Alors que les Français qui n’étaient pas des massacreurs, des génocidaires, ont fini par se faire virer de partout .

     

    • #757339
      le 14/03/2014 par AIDA
      Francophonie et frères d’alliance

      ’Alors que les Français qui n’étaient pas des massacreurs, des génocidaires, ont fini par se faire virer de partout ."

      Ah bon !?!

      Et que faites-vous de : la Guyana, la Martinique, la Guadeloupe, la Reunion, Mayotte (vole aux comores par un faux referendum... recemment..), Tahiti, etc... ?
      (La Polynesie, ou les francais ont fait des essaie nucleaires... Il fallait le faire en Europe, dans le basin d’Arcachon ou la Savoie ! :-)

      En psychologie, il existe un terme qui consiste a preter a un autre ses propres turpitudes... Je ne sais plus lequel exactement. Vous le savez, vous ?


    • #757440
      le 14/03/2014 par zuleya
      Francophonie et frères d’alliance

      Et c est surtout que les anglais ont systématiquement fait des colonies de peuplement ( quitte à envoyer leurs prisonniers politiques-catholiques irlandais-prisonniers de droit commun, prostituées...)jusqu à dépasser la démographie autochtone et ne plus pouvoir être mis dehors...c était planifié des le début... Ce que les odieux français n ont pas fait.,,
      Mais putain ce que l on se prend dans la tronche pourtant...


    • #757504
      le 14/03/2014 par cedric
      Francophonie et frères d’alliance

      Durandin, c’est le manque de colons potentiels, grâce à une vie pas si misérable que ça en France depuis un sacré moment et non la propension au massacre (qui est comme la connerie équitablement repartie parmi les peuples) qui a freiné la colonisation francophone en Amérique.

      Aida,
      es ce la rancœur mal placée d’un français de branche qui a encore du mal a assumer sa citoyenneté entierement ou la haine de soi d’un français de souche elevé a l’ecole anti france qui vous pousse à tenir ce spropos ?

      Haiti était déjà vide d’indiens à l’arrivée des français.
      Prouvez nous donc que le référendum était bidonné.
      En attendant c’est pas de Mayotte qu’on ce précipite vers les Comores.

      Vouloir rabaisser la France au niveau de la perfide Albion ne seras jamais l’oeuvre d’un patriote.
      Critique l’histoire de ton pays,mais au sens noble du mot "critique".


    • #757640
      le 15/03/2014 par ouhm
      Francophonie et frères d’alliance

      @AIDA
      Combien de Français d’origine Française dans les endroits dont tu parles ?

      Les Anglais ont toujours étés des barbares sanguinaires


  • #757088
    le 14/03/2014 par zephir
    Francophonie et frères d’alliance

    Je discutais avec un quebecois recemment, et je disais justement que les indiens micmacs meritaient à titre historique ainsi que les canadiens francophones, la nationalité française.

     

  • #757091
    le 14/03/2014 par Barjal
    Francophonie et frères d’alliance

    La RES-PUBLICA n’est pas la république maçonnique qui massacre, déni, méprise... Rien qu’en Afrique ... CQFD, merci mère de m’avoir fait naître en France, ce pays aujourd’hui meurtri et usurpé dans cette plus haute sphère depuis bien longtemps, trop longtemps !


  • #757093
    le 14/03/2014 par Rachid
    Francophonie et frères d’alliance

    Vive la France qui produit de tels Hommes...


  • #757115
    le 14/03/2014 par julien de
    Francophonie et frères d’alliance

    Imaginons que les Indiens repoussèrent les premiers colons, les USA n’existerait pas, donc l’empire américano-sioniste non plus ! C’est dingue !
    Je rêve bien sûr, car il s’en serait suivi d’autres tentatives d’invasion de ce continent sans réelle défense.


  • #757140
    le 14/03/2014 par AIDA
    Francophonie et frères d’alliance

    La France etait tellement aux cotes des indiens que la France a vole aux indiens leurs terres par la violence : Les Antilles (Haiti...), la guyanne, la louisianne...

    L’occidentale trouve toujours un raisonnement psychotique pour justifier ses crimes...

    Aucun peuple n’invite un autre a venir le dominer, lui imposer sa langue, sa culture, sa religion, piller ses terres etc...

     

    • #757221
      le 14/03/2014 par epaminondas
      Francophonie et frères d’alliance

      Si ! le peuple français, qui continue à bouffer de l’immigration de masse et à voter pour ceux qui lui imposent. Pareil pour les anglais, belges, hollandais, suédois, etc.


    • #757278
      le 14/03/2014 par Rachid
      Francophonie et frères d’alliance

      vous avez raison, mais il n’y a pas que les occidentaux qui justifient leurs crimes de cette facon, les orientaux font pareil...les arabes par exemple justifient leur invasion de l’afrique du nord pour des raisons religieuses...


    • #757290
      le 14/03/2014 par vapincum
      Francophonie et frères d’alliance

      Qu’il y ait des criminels et des psychotiques chez les Européens de l’Ouest (terme préférable à celui d’Occidental), je veux bien le croire. Comme chez d’autres peuples d’ailleurs ! Ce n’est pas une raison pour bafouer la vérité historique. Il me semble que les Indiens vivent encore en Guyane de nos jours, non ? .Et pour ce qui est de Haïti, ce sont les Espagnols qui ont décimé les indigènes, de façon volontaire (massacres) ou non (maladies) et non les Français. Quant à la Louisiane, les Indiens Houma sont devenus francophones et catholiques. Ils ont toujours vécu en bonne intelligence avec les Cajuns, d’origine française. Ce qui est dit dans cette vidéo correspond à la réalité historique. Les francophones du Manitoba descendent des métis franco-indiens, dont faisait partie Louis Riel. Et pourquoi les Micmacs d’Acadie auraient ils pris fait et cause pour les Acadiens lorsque les Britanniques ont déporté ces Français du Nouveau Monde vers leurs colonies, si ceux-ci leur avaient volé leurs terres ? Oui, les Français considéraient les Indiens comme des êtres humains et les respectaient. La preuve ? Jamais on ne vit dans toute l’Amérique du Nord un tel élan missionnaire pour les amener à la foi catholique. Et cela se fit pacifiquement. Nulle conversion forcée, qui aurait été contraire à l’esprit des pères jésuites. Encore aujourd’hui, dans le Dakota, les Blancs sont protestants (luthériens) quand les Sioux sont le plus souvent catholiques, trois cents ans après le passage des missionnaires français. Les Britanniques ont ils jamais cherché à convertir un seul "sauvage" à leur foi anglicane ?


    • #757379
      le 14/03/2014 par spirit
      Francophonie et frères d’alliance

      FAUX...Haiti était vide d’indiens depuis l’arrivée des espagnols (syphillis et massacres)...C’est pas Jacques Cartier qui a découvert St Domingue !
      Y’à encore des tribus en Guyanne...avec le droit de vote !
      La Louisiane qui représentait la moitié des USA n’était française que sur le papier à l’exception du territoire de la nouvelle Orléans... !
      Les Hurons étaient frêres d’armes des français...Le ministre Choiseul avait même un projet de métissage entre eux !
      Pontiac appelait Louis XV "mon père"....Et gare à l’européen qui se savait pas son pater en latin (les anglais par exemple)..on le zigouillait promptement ...(c’est comme ça que les indiens pouvaient faire la différence entre blancs gentils et méchants !!!)


    • #757400
      le 14/03/2014 par Papa schulz
      Francophonie et frères d’alliance

      Dans le mille. C’est une question d’intérêts. J’ai déjà eu le plaisir de lire sur ces alliances france-amerindiens. Tout ceci est très romancé et le réel en est totalement perdu.


    • #757641
      le 15/03/2014 par ouhm
      Francophonie et frères d’alliance

      Les Français actuels sont féminisées et repentants, vous prouvez votre manque d’honneur en leur reprochant ce que tout peuple a fait dans l’histoire... vous avez déjà vu des Algériens se repentir des millions d’esclaves d’europe qu’ils ont fait pendant 400 ans ? des japonais se repentir de leur empire colonial et de leurs nombreux crimes de guerres ?

      Tout les peuples sont fiers de tout leur passé, sauf les soumis de Français trop honteux d’avoir étés un des plus grand peuple de l’histoire... ouin ouin on a tué trop de gens... pff... on est pas dans le monde des bisounours, avec ce genre de mentalité on se fait manger dans le vrai monde, car tout les autres sont fiers et mangeront ce pays pour faire rayonner le leur...

      Les Français ont réellement été les moins pires avec les amérindiens, leurs alliés en général


  • #757153
    le 14/03/2014 par Canardhurleur
    Francophonie et frères d’alliance

    Pour aller plus loin sur ce sujet, il faut s’intéresser a l’histoire du baron de Saint Castin et a son action au Quebec : http://www.youtube.com/watch?v=fmGO...


  • #757155
    le 14/03/2014 par Benk
    Francophonie et frères d’alliance

    Très bonne vidéo qui rappelle ce que beaucoup ignorent aujourd’hui... Sur l’histoire de France il y a cette très bonne chaine youtube aussi http://www.youtube.com/channel/UCX0... avec de magnifiques vidéos (en anglais et en français), malheureusement beaucoup de travail sur cette chaine mais peu de vues, E&R devrait diffusé ces vidéos pour rappeler a tous les événements qui ont fait la France et les événements que la France a faite (il y a beaucoup de sujets, de la bataille de Bouvines, a la bravoure des soldats français de la deuxième guerre mondiale en passant par les explorateurs français etc).


  • #757157
    le 14/03/2014 par pessoa
    Francophonie et frères d’alliance

    oui les Français contrairement aux autres ont su mettre de la vaseline... j’ai du mal à croire qu’ils ont été là-bas par pure philanthropie

     

    • #757282
      le 14/03/2014 par AIDA
      Francophonie et frères d’alliance

      Votre reponse est tellement juste et teintee d’humour. J’adore !

      En effet, les francais n’ont pas utilise la vasiline en Egypte, a la Guyanne, au Vietnam, etc... Ni au Cameroun ou les francais ont massacre les bamilekes par plusieurs centaines de milliers, avec le napalme et autres armes de la mort...

      Je suis sur la ligne de E&R... mais quelque fois, je trouve qu’il faut ajouter verite et respect...

      Les romains ont massacre les gaulois et annihile leur culture... Si bien qu’aujourd’hui aucun francais ne parle gaulois et le francais est une langue italienne...

      Un peu de decence s’il vous plait... Une armee qui va dominer un autre peuple, le fait par la violence et la ruse !


    • #757402
      le 14/03/2014 par Léon XIV
      Francophonie et frères d’alliance

      Il n’y avait pas d’or ou d’argent en Amérique du Nord comme en Amérique du Sud. Le but premier de la colonisation en amérique était la conversion des âmes, le reste était secondaire.


    • #757427
      le 14/03/2014 par zuleya
      Francophonie et frères d’alliance

      Aida que les français ont un passe colonial c est indéniable.
      Mais justement ils n ont pas fait que ça. En position de puissance tous les peuples cherchent à s imposer. Les arabes sont très fiers de l expansion du temps des omeyades et des abassides. Ce qui est bon pour les uns ne L est pas pour nous ?
      Il se trouve que parfois les peuples n abusent pas de leur force, c est le cas des francais en Amérique du nord,
      Ils Se sont bien comportés. Tous le reconnaissent. Y compris les américains.. Et y compris les indiens( ce qu’ il en reste),,.etcce n est pas rien, il n y a pas d équivalent dans l histoire...
      Il y a que les francais qui l ignorent. Et cela a l air de vous embêter, ça ne cadre pas avec la haine constante du francais qu’ on vous à mis dans la tête ?
      Les francais n ont pas envoyé leur armée pour asservir ces peuples, et n’ont pas eu à "mettre de la vaseline..."
      C est délirant...renseignez vous justement sur cette épopée
      Et vous mentionnez Haïti un peu plus haut.
      La France révolutionnaire à accordé son indépendance à Haïti sans guerre il y a 200 ans... Ça aussi c est assez admirable mais cela ne vous plait pas non plus ?
      Remarquez j ai entendu des américains comme rachel maddow faire des émissions entières pour nous le reprocher, à l occasion du tremblement de terre récent, alors que son pays était empêtré dans l esclavage et le génocide indien Cent ans après l indépendance de Haïti...


    • #757503
      le 14/03/2014 par Aida
      Francophonie et frères d’alliance

      "La France révolutionnaire à accordé son indépendance à Haïti sans guerre il y a 200 ans... "

      Les heros de la revolution haitienne : Dessalines, Petion et les autres... ont mis fin par la guerre, a la barbarie francaise de l’esclavage et ses horreurs !!!

      Pour s’etre liberee, l’ile a ete mise sous embargo par la France avec l’aide de toutes les nations occidentales soeurs, qui dominaient alors les terres des indiens (Et ca continue malheureusement...).
      La France a oblige Haiti a payer la rancon de sa liberte jusque dans les annees 50, du siècle dernier. Une dette honteuse de plus de 22 milliards de dollar.

      D’ailleurs partout ou la france a pratique la confiscation des terres des gens et pratique l’esclavage : c’est toujours les esclavagistes blancs qui ont ete indemnises... Aux Antilles comme en Afrique, ou les indemnisation ont permi de creer la banque du Senegal, annonceur de la creation de la monnaie de singe francaise : le franc des colonies francaises d’Afrique... Ou tous les dirigeants qui ont voulu sortir de cet esclavage monaitaire ont ete assassines ou coup d’état systematiquement : Olympio, Keita... (ce n’est plus un hazard a ce niveau... il faut voir l’etat des pays de la zone francofolle : lamentable : que des dictatures et des rebelions sans eceptions...de Madagascar au Senegal en passant par le Gabon, Djibouti etc ; Du coup ils fuient la misère, alors que leurs pays sont riches, pour venir s’enasser dans les banlieues parisiennes)

      Quand a l’argument qui conciste a dire qu’ il n y avait personnes ici ou la , pour justifier l’ignoble est ecoeurant...
      Il s’agit ici, de l’un des arguments de Lugan...
      Si j’applique cet argument, alors l’Austalie est une ile a aller coloniser. La Russie aussi est vide, il faut aller prendre les terres la-bas. Mais vous verrez bien ce que Vlad va vous envoyer a la figure...
      Il y a aussi le cas des campagnes francaises vide !!!

      La seule chose qui permet a un peuple de domineer un autre est la force des armes. Le reste ne sont que des montages psychologiques pour justifier l’injustifiable : la demoncratie, Dieu, apporter la lumiere etc...


    • #757642
      le 15/03/2014 par ouhm
      Francophonie et frères d’alliance

      ""Les romains ont massacre les gaulois et annihile leur culture... Si bien qu’aujourd’hui aucun francais ne parle gaulois et le francais est une langue italienne...""

      Faux, les Gaulois n’ont pas été massacrés par les Romains, mais dominés, la majorité des gens vivant en France descend principalement des Gaulois, ensuite la langue Française à plusieurs influences, les langues gauloises ont vécus à travers les langues régionales, les noms de rivières, de lieu, ou à travers l’étymologie de plusieurs mots.

      http://lesportesdusoir.darkbb.com/t...


    • #758185
      le 15/03/2014 par zuleya
      Francophonie et frères d’alliance

      Oui Aida,
      Les haïtiens ont acheté leur indépendance. Les français n ont pas envoyé leur armée pour les mater. D autres comme les américains ont systématiquement bafoué leur traités signés avec les autochtones et envoyé la cavalerie...il y a eu des centaines de traités ainsi bafoués par L oncle Sam...
      Mais ou nous en veut pour ça.ça aurait empêché Haïti de se développer.
      On peut rappeler que les américains ont acheté la Louisiane à la France et ça n a pas empêché les états unis de devenir puissants.
      Et que dites vous des exécutions de blancs en Haïti après l indépendance. Ça a été un pur nettoyage ethnique. Mais on le mérite j imagine bien...
      Vous parliez aussi des essais nucléaires en Polynésie.
      Il fallait le faire sur la zone la moins peuplée du territoire français donc Tahiti. Il n y a pas eu de tahitien morts. Et l avantage c est que la radioactivité se dilue dans le pacifique et que l impact à du coup été nul.
      D autant que l indépendance militaire ainsi obtenue protège les tahitiens d une annexion éventuelle par une puissance étrangère. Ils feraient pas long feu face à la chine ou au japon en mal d expansion sans la dissuasion nucléaire..
      Et l horrible France permettra bientôt aux tahitiens de sortir par référendum de cet atroce joug français.,, comme on est méchants..,


  • #757162
    le 14/03/2014 par Apocryphe
    Francophonie et frères d’alliance

    Il est juste de rendre hommage à ce que fut le premier empire colonial français, celui des rois catholiques, époque à laquelle la France rayonnait, et où les colonisateurs français cherchaient à s’entendre avec les autochtones et à vivre en bonne intelligence avec eux, les traitant comme des alliés plutôt que comme des vassaux ou des vaincus. Que se soit en Amérique ou aux Indes, cette façon de faire des Français conduisit à des avancées formidables, qui inquitèrent tant les Anglais que ceux-ci décidérent d’abattre cet empire colonial rival du leur.

    Les Anglais attaquèrent par surpise la marine française, sans déclaration de guerre, et malheureusement suite à la guerre de Sept Ans (première véritable guerre mondiale) tout ce premier empire colonial respectueux des peuples fut perdu, car Louis XV décida de "faire la paix en Roi et non en marchand", position noble certes, mais sans valeur face à l’ennemi anglais qui lui n’avait aucun scrupule à se comporter intégralement en marchand.

    On ne retient désormais que l’histoire du deuxième empire colonial français, commençé par la conquête violente de l’Algérie, s’étendant sur plus d’un siècle à une grosse partie de l’Afrique, l’Indochine et quelques îles dans toutes les mers du globe, empire colonial marchand cette fois-ci, conquérant et dominateur, spoliateur et destructeur de culture, au profit d’une élite franc-maçonne et d’aventuriers intéressés. Qu’il ait été réalisé sous la Monarchie restaurée, sous la République ou sous le Second Empire importe peu, la logique était la même, l’époque avait changé, le capitalisme et le libéralisme triomphait désormais, et de noblesse plus personne ne parlait.

    La France n’a pas à être fière de son deuxième empire colonial, en revanche elle peut être fière de son premier empire, celui qui s’édifia au cri de "Vive le Roy !"

     

    • #757442
      le 14/03/2014 par Colbert_
      Francophonie et frères d’alliance

      Alger a été pris aux cris de "Vive le Roy" !
      (1930)


    • #757643
      le 15/03/2014 par ouhm
      Francophonie et frères d’alliance

      1830 et la vraie monarchie était morte depuis 40 ans


    • #758099
      le 15/03/2014 par Colbert_
      Francophonie et frères d’alliance

      Charles X est presque parvenu à faire revivre réellement la royauté mais a chuté en 1830 peu de temps après. Cette prise d’Alger et la chute de ses pirates esclavagistes a été applaudie par toutes les capitales de l’époque, sauf à Londres ...


  • #757167
    le 14/03/2014 par Nova Lux
    Francophonie et frères d’alliance

    Je suis tout ému après avoir visioner cette vidéo. Je me rends bien compte a quel point nous sommes victimes inconscientes de la propagande de l’anti-France et du racisme anti-blanc où le revisionisme historique d’état (mensonge voulant effacer la vérité d’un peuple) nous cache notre passé et notre histoire. Quelle dicotomie entre la réalité historique et l’histoire enseignée dans les écoles de la France. Ce silence sur le passé est bien un mensonge voulu et planifié.


  • #757168
    le 14/03/2014 par Québécois
    Francophonie et frères d’alliance

    Bravo à E&R, continuez votre travail de réinformation ! Le digne héritier de la Nouvelle-France est le Québec, le Canada s’étant anglo-saxonnisé. Au Québec on attend le prochain De Gaulle qui dira : Vive le Québec et la France libres !


  • #757180
    le 14/03/2014 par Ton Dieu
    Francophonie et frères d’alliance

    musique d’Empire Total war darthmod...


  • #757189
    le 14/03/2014 par Ambiorix
    Francophonie et frères d’alliance

    L’histoire de France est riche de trésors que l’on nous cachent.


  • #757210
    le 14/03/2014 par mimi92
    Francophonie et frères d’alliance

    Ça ne m’étonne pas des français. Les français malgré leur puissance et leur histoire ne se sont jamais considérés comme supérieur bien au contraire...bon après ils ont eu le parti socialiste no comment.


  • #757215
    le 14/03/2014 par gallier2
    Francophonie et frères d’alliance

    J’avais vu un documentaire sur la Louisianne il y a quelques années que j’avais trouvé excellent. Il parlait du maintien de la langue française Cajun à travers l’État. Les populations les plus actives dans le maintien du Français étaient les descendants des indiens. Leur langue native ayant été éradiquée par l’anglais par la scolarisation obligatoire, ils avaient trouvé dans les populations francophones un support pour maintenir leur caractère, leur différence.
    J’ai trouvé ça très fascinant qu’un peuple opprimé adopte la langue d’un autre peuple opprimé pour mieux résister à l’oppression.


  • #757226

    Oui certes la France avait ses alliés parmis les tribus locales, mais les Anglais aussi avaient les leurs.....

    J’ai lu les écrits de Bartolomeo de las Casas, un prêtre qui a accompagné Colomb lors de son 2eme voyage et qui est resté en Amérique les decennies suivantes : il décrit l’annihilation totale qui s’en est suivie. Sur les iles, et sur le continent. Abominable. ça se trouve gratuitement en-ligne et c’est édifiant.

     

    • #758113
      le 15/03/2014 par zuleya
      Francophonie et frères d’alliance

      Mais justement c est tout l intérêt de ce reportage.
      Montrer que tout ne se vaut pas. Las Casas a décrit les massacres des espagnols.
      Les français n ont pas eut cette attitude.
      Et alors qu’ ils se sont bien comporté, on a des français(?) contemporains
      Qui par excès de zèle supposent sans savoir que les français ont dû mal agir..,cela en dit très long sur la méconnaissance de notre histoire( déficience de notre système éducatif et propagande hollywoodienne où les américains nous sont forcément supérieurs humainement donc comme on sait qu’ ils ont eux mal agit, nos aïeux ont du être pire) et cela en dit long sur la haine de nous même...
      Concernant les anglais/américains, Justement ils n avaient pas d alliés indiens sauf les iroquois, qui les detestaient aussi..
      Et ce n est pas rien car depuis 2001 le leitmotiv des américains est" why do they hate us so much"( pourquoi le monde nous déteste tant). Cela intrigue profondément les historiens américains que malgré cette position de puissance et d explorateurs -colons, les français aient pu vivre en harmonie et soient encore respectés par les indiens.

      .cela ne veut pas dire que toutes les épopées coloniales ultérieures françaises se soient passées comme ça non plus


  • #757251

    Ceux qui haïssent la France ne parlent que de ses fautes et de ses échecs afin de constamment la rabaisser.

    Que font incessamment nos élites dirigeantes et voltairiennes depuis une quarantaine d’années de plein pouvoir ?
    Accabler de reproches cette nation et l’empêcher d’avancer, donc la faire régresser, d’abord moralement, puis sa richesse fond comme neige au soleil.


  • #757266
    le 14/03/2014 par DeRochambeau
    Francophonie et frères d’alliance

    Il faut nuancer le jugement :
    - les Français arrivent en Amérique motivés par les opportunités du Nouveau Monde, comme tous les Européens : à la fois désir de découverte et soif de conquêtes et de richesses.
    - les Français ont une faible densité démographique et beaucoup de frontières à défendre en Europe, donc ils envoient beaucoup moins de colons que les Anglais, ce qui leur rend nécessaire une entente avec les Indiens. En découle effectivement une collaboration plus poussée, remarquable, mais ce n’est pas par philanthropie, plutôt par intérêt commun.
    - Mais c’est sûr que les Latins, dont nous sommes, ont moins massacré que les Anglo-Saxons : il suffit de comparer le nombre de métis indiens en Amériques du Nord et du Sud pour voir...
    - La Grande Paix de Montréal de 1701 est un traité de paix avec 40 tribus amérindiennes des Grands Lacs qui va durer une cinquantaine d’années et ça reste un événement dont on peut être fiers.
    - Cette association franco-indienne donnera des fruits encore après la Conquête anglaise : un couple mixte de trappeurs (un français, une indienne : Pocahontas, c’était chez nous !) guide Lewis & Clark dans la première traversée américaine des USA d’est en ouest en 1804, et on retrouve des Canadiens français jusqu’en Alaska, dont la capitale Juneau porte toujours le nom de son fondateur français.
    - Donc en conclusion, une fois admis qu’on a colonisé et esclavagisé comme tout le monde - et d’ailleurs les Indiens se faisaient aussi la guerre entre eux avant - on peut quand même se réjouir que les circonstances et une certaine ouverture d’esprit aient pu aboutir à ce rare cas d’entente européano-amérindienne.


  • #757345
    le 14/03/2014 par gigi
    Francophonie et frères d’alliance

    On ne parle pas ici de la France des trente dernières années évidemment... Mais j’aime à croire que l’âme française décrite ici est toujours celle des français de souche, ou immigrés bien intégrés/assimilés.


  • #757385
    le 14/03/2014 par spirit
    Francophonie et frères d’alliance

    Sans même parler de PONTIAC qui fût le plus francophile des chefs indiens et portait en permanence une médaille de Louis XV,on peut,plus près de nous,savoir que le maréchal FOCH fût fait chef honoraire de la nation Crow pendant son voyage aux USA après guerre... !!


  • #757395
    le 14/03/2014 par vivelhistoire
    Francophonie et frères d’alliance

    Mon ancêtre se fit colon en Nouvelle-Calédonie, voici ce qu’il a écrit en 1866 :
    "Ici au moins on respecte les propriétés des indigènes ce dont doivent rire nos voisins d’Australie, habitués à traiter un peu plus cavalièrement les malheureux Néo-Hollandais. Laissons les rire et suivre leur système homicide. Pour nous, nous ne serions pas la grande nation si nous ne respections pas plus qu’eux la vie et les biens des populations nouvelles que la Providence a confiés à nos soins.


  • #757397
    le 14/03/2014 par Herrcaptaine
    Francophonie et frères d’alliance

    A quand la création d’une section qui chaque semaine nous ferais découvrir une partie de l’Histoire de France , ou une partie de l’Histoire d’un pays que notre pays a influencer , histoire de détruire de fausses véritées introduites dans les cervelles des gens .

    Par exemple : combien savent que Richard Coeur de Lion ne parlais pas un seul mot d’Anglais , et qu’il n’a passer que six mois en Angleterre et ce pour récolter des taxes pour sa Croisade , assez étonnant quand on sait que c’est un véritable héros de la " chevalerie britannique " à l’époque ( chevalerie qui durant la guerre de 100 ans évitait les batailles frontales avec les chevaliers français , se contentant de raids et de pillages , le peu de batailles gagnées par les Anglais ils les doivent surtout grâce à la pluie ...)

    https://www.youtube.com/watch?v=4Nt... ( l’un des plus grands héros militaires de tout les temps et pourtant très peu connu ) la chaîne de ce mec est génialissime :)

     

    • #757646
      le 15/03/2014 par ouhm
      Francophonie et frères d’alliance

      T’as l’histoire de France façon Alain Benajam (reseau voltaire) sur meta tv régulièrement, ses vidéos sont intéressantes aussi, c’est un nationaliste républicain

      http://www.dailymotion.com/user/met...

      http://metatv.org/

      Il parlait de Richard Coeur de Lion pas plus tard qu’hier, il n’aurait passé que 3 mois en Angleterre, terre qu’il n’aimait pas.
      Pas mal de vidéos, sur Jeanne d’arc, les rois maudis, les mythes de la nation etc... bon, on sent que le mec est un ancien communiste, anti clérical et très républicain, mais c’est pas mal du tout, sans parler de tout le reste, les vidéos de tepa, ils ont invités marion sigaut il y a peu, e&r devrait leur faire de la pub


  • #757407
    le 14/03/2014 par Mansur
    Francophonie et frères d’alliance

    J’ai toujours ressenti que la France était le pays le moins raciste du monde. Quand je compare avec le Maghreb et l’Europe du nord, mes deux terres d’origine, je me rend compte du gouffre qui sépare la France de ces aires en matière de racisme.
    Est ce du à la fusion entre Germains et autochtones gallo-romains ? Tandis que dans les autres contrées sous domination germanique auraient existé des structures de séparation ethnique voire d’apartheid (notamment dans les îles britanniques).

     

    • #757631
      le 15/03/2014 par Francois Desvignes
      Francophonie et frères d’alliance

      Non c’est dû à l’idéologie chrétienne-catholique dont la France par le serment de la loi salique s’est juré d’être la fille ainée et le bras séculier :

      "Tous les hommes sont égaux, tous égaux en Dignité, dans la Dignité la plus haute, celle de Fils de Dieu"

      Dieu est le Père de l’Humanité, tous les Hommes ses Fils,et donc tous frères entre eux.

      Le Roi n’exerce donc pas un pouvoir mais un mandat : il est mandaté par Dieu pour la protection de son peuple. Il est mandaté par son peuple pour mériter et obtenir la protection de Dieu.

      Toute Autorité et institution suit ce principe : il n’est jamais un pouvoir, toujours un service et un sacerdoce au profit des plus humbles sur ordre de Dieu, premier servi.

      La propriété elle-même obéit à ce principe : seul Dieu est propriétaire puisque seul créateur. Notre droit de propriété n’est qu’un mandat d gestion et un devoir de mise au service du bien Commun la propriété que Dieu nous confie.

      C’est la Royauté française : primus inter pares.

      C’est ce que la république a voulu décapiter dans l’espoir de décapiter Dieu le 21 janvier 1793

      Mais le roi n’est que Lieutenant du Royaume, et le Christ, seul vrai Roi de France, lui , ne meurt jamais.

      Il est Dieu, Roi des rois, et seul Roi de France, trois fois :

      - Il n’est Roi que des Français.
      - les Français ne reconnaissent que Lui comme Roi
      - le monde sait que le Christ n’ est Roi que des Français qui ne reconnaissent que Lui comme leur Roi

      E&R est Français, donc de royauté divine.

      Et tous ceux qui sont contre nous, sont contre notre Dieu et notre Roi, et pour son Ennemi : l’Adversaire.

      Vive le Roi !


    • #757811
      le 15/03/2014 par Mansur
      Francophonie et frères d’alliance

      C’est plus ou moins similaire en ce qui concerne l’Espagne, pourtant ce pays est bien plus raciste que la France. Il suffit de se pencher sur son histoire.


    • #758278
      le 16/03/2014 par DISSIDENT DE SAGESSE
      Francophonie et frères d’alliance

      Le comportement des Français plonge ses racines dans la civilisation celte. En effet les peuple celtes que les Romains nommèrent « gaulois » - le coq, de gallo en latin, était leur emblème - vivant sur un territoire s’étendant de l’océan atlantique jusqu’à Budapest avait une tradition d’hospitalité dont les témoignages ne manquent pas. Je citerai seulement celui de Strabon historien et géographe grec qui a visité la Gaule après la « conquête romaine » : le Gaulois considère le meurtre d’un étranger plus grave que celui perpétré contre un autochtone. Aussi peut-on comprendre le comportement actuel du peuple français qui s’est formé sur un socle culturel ancien. Notons aussi que le précepteur de Jules César était un Gaulois qui lui apprit le grec et le calcul. Dire que la civilisation gauloise a été absorbée par la romaine est une grave erreur ; Les deux civilisations se sont fécondées mutuellement pour aboutir à la gallo-romaine par dialectique hégélienne. D’ailleurs les Gaulois bien avant la « conquête romaine » commerçaient avec Rome dans des domaines divers : chariots de transport, charcuterie, métallurgie, étamage, savon....Les Romains qui portaient la toge et qui se moquaient des Gaulois qui s’habillaient déjà de pantalon (braye) et de chemise (sayon) ainsi que de pardessus à capuche ne se doutaient pas qu’un jour le monde entier adopterait cette tenue. Pour finir je précise que deux peuples gaulois, les Remes et les Lingons de la région Champagne actuelle que Jules césar considérait comme les plus raffinés, ont été ses plus fidèles alliés même aux heures les plus violentes de la conquête. Alors peut-on affirmer que la civilisation gauloise a disparu : elle s’est tout simplement transformée car bâtie sur un socle de granit. .


  • #757419
    le 14/03/2014 par Blegon
    Francophonie et frères d’alliance

    Bravo pour cette vidéo qui rend hommage à l’esprit Français. Bravo !

    Ca fait chaud au coeur et c’est tellement rare de voir ce genre de vidéos qui rendent fier d’être Français.

    Il en faudrait beaucoup d’autres. Je pense que c’est un plus formidable pour aimer encore et toujours notre si beau pays.

    L’amour triomphe toujours.


  • #757450
    le 14/03/2014 par Christian 4TT4LI
    Francophonie et frères d’alliance

    Pour ceux qui se poseront la question sur le magnifique accompagnement musical : Le dernier des Mohicans( avec Daniel Day-Lewis) musique composée par trevor Jones et randy Edelman.


  • #757477

    C’est bien mais la prononciation est fausse parfois : c’est pas Tamil, mais Tamouls, c’est pas PondiTchéry, mais Pondichéry.

     

  • #757517
    le 14/03/2014 par MrVeeshan
    Francophonie et frères d’alliance

    Bonjour

    Cela confirme ce que m’avait dit un représentant Huron , lors d’un bref échange , pendant un voyage au Canada en 1998 .


  • #757546
    le 15/03/2014 par igido
    Francophonie et frères d’alliance

    pourquoi ne pas retranscrire ce passe si lointain a notre futur ? La republique est dans une impasse mortifere , alors il faudait faire ressurgir ces valeurs de la France , la vraie, pour que nous descendants nous battrons avec toutn les francais de tout horizons defendant cette france là , et pas ces traitres sans nations sauf celle de l argent et de la perfide albion. Avec de telles valeurs nous vaincrons a coup sur. les autres peuples suivront et ils ne pourront rien faire car dieu sera avec nous


  • #757562
    le 15/03/2014 par Henri XI un peu
    Francophonie et frères d’alliance

    Tout d’abord un grand Merci. J’en ai eu les grelots des sanglots d’automne...la chair de Coq !
    La France est aussi issue de "500 nations", ceci explique peut-être cela...
    Dans le genre je vous recommande ce documentaire exceptionnel (merci à ARTE qui pour l’occase s’est "décarcassée") sur les fouilles archéologiques gauloises. Les 30 dernières minutes sont véritablement galvanisantes : http://www.youtube.com/watch?v=GFDu...


  • #757576
    le 15/03/2014 par goy pride
    Francophonie et frères d’alliance

    Sans aller jusqu’à dire que sous l’Ancien Régime tout était harmonie et perfection on peut toutefois constater que c’est après la révolution de 1789 que l’expansion française a pris des allures abominables. La doctrine maçonnique, cruel, brutal, ayant un profond mépris de l’humain et de la création a été le point de départ de la colonisation par le massacre de masse, le mépris, l’humiliation et la réification de l’autre. Ces francs-maçons auto-proclamés amoureux de l’humanité à condition qu’elle soit uniformisée selon leurs critères c’est à dire ceux de la dégénérescence morale, de la soumission à l’esclavage de l’argent...ces francs-maçons qui exterminent tout ceux qui refusent de se soumettre.


  • #757620
    le 15/03/2014 par Danseur Vizage
    Francophonie et frères d’alliance

    Mansur à écrit :



    J’ai toujours ressenti que la France était le pays le moins raciste du monde. Quand je compare avec le Maghreb et l’Europe du nord, mes deux terres d’origine, je me rend compte du gouffre qui sépare la France de ces aires en matière de racisme.
    Est ce du à la fusion entre Germains et autochtones gallo-romains ? Tandis que dans les autres contrées sous domination germanique auraient existé des structures de séparation ethnique voire d’apartheid (notamment dans les îles britanniques).



    Oui c’est très vrai.

    Peux de Français réalisent que notre pays est un des pays les moins racistes du monde (si !).

    Les dirigeants socialistes qui ce sont attribués l’antiracisme pour servir leurs desseins politiques sont d’une incroyable mauvaise foi lorsqu’ils accablent les Français de remords et de pénitences pour leur voler leur fierté.

    Et il est judicieux de remarquer que la justice sociale si chère aux Français est le fruit d’une histoire millénaire et pas seulement le fruit du « progrès » accaparé par la gauche (méfions-nous des mots).

    En ce qui concerne les colonisations, je crois qu’il est temps de sortir des préjugés à l’emporte pièce et d’étudier l’Histoire sereinement pour rétablir quelques faits qui viennent tempérer les opinions que l’ont veut nous imposer pour nous diviser. Travail que fait sans relâche E&R.

    Ce que montre la vidéo c’est bien cette vision d’universalité et de diversité qui fait le génie Français :

    L’union dans la différence.

    A l’opposé de la vision Anglo-saxonne :

    Cette vision raciale de communautés agglomérées, ghettoïsées et hiérarchisées, exploitées ... Ce qui, hélas, tend à devenir le modèle dans notre pays depuis les années 60.

    La propagande mondialiste impose en permanence un manichéisme primaire qui ferme les esprits, détruit l’outil critique, et attise les jugements émotionnels facilement contrôlables.

    La Francophonie est un réel espoir de redonner à la France ses lettres de noblesses sur l’échiquier mondial. Les liens culturels qui unissent notre pays par la langue à d’autre pays sont une force diplomatique qu’il serait fatal de négliger.

    A contrario l’idéologie Européenne qui veut cimenter de façon artificielle des peuples aux intérêts politiques trop différents est vouée à l’échec.

    En d’autres termes, il faut construire à partir du réel et éviter de s’encombrer d’idéologies fumeuses et illusoires qui mènent aux pires catastrophes.

     

    • #757917
      le 15/03/2014 par afkunite
      Francophonie et frères d’alliance

      Vous avez la bonne approche. En effet, c’est l’idéologie qui aveugle le monde occidental au point de nier les résultats de la science qu’elle chérie pourtant dans ces grands principes et idéaux. C’est un travail monstre à abattre. En fait cela part par la reconstruction des fondements moraux de la société française. Les bases sont peut-être à puisera dans l’époque médiévale, j’en sais rien, mais c’est déjà bien d’en prendre conscience.


    • #759043
      le 16/03/2014 par Danseur Vizage
      Francophonie et frères d’alliance

      Prendre conscience de l’existence d’une moralité, intrinsèque à la civilisation (et à Dieu si on est croyant) est effectivement le premier pas pour comprendre la problématique du monde moderne.

      L’interdit est le fondement de l’Humain et de la civilisation. Sans interdit pas de construction psychique ni de société.

      Ceux qui se situent « au-delà du bien et du mal » restent à mes yeux, par le déni même de l’existence de choix moraux, les outils les plus facilement manipulables. Ils sont d’ailleurs, souvent sans le savoir, attachés à des principes liés aux valeurs du Christianisme et au Logos Latin, et, encore sans le savoir, n’adhèrent pas à 100% à leurs propre théories. La meilleure preuve en est les inévitables et réguliers paradoxes dans lesquels ils s’empêtrent sans trouver d’issues adéquates.

      Rien n’est interdit ? Avilir les peuples c’est (bien sûr) une façon de les rendre esclaves.


  • #757623
    le 15/03/2014 par Danseur Vizage
    Francophonie et frères d’alliance

    Ps : Quoiqu’il en soit c’est un grand plaisir de lire les commentaires des gens qui s’y connaissent en la matière et de bénéficier des liens vers les sites relayés, car pour l’Histoire, par manque de connaissances, il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes adresses.

    Merci donc.


  • #757658
    le 15/03/2014 par franktremb
    Francophonie et frères d’alliance

    C’est plus d’un siècle après le premier Empire colonial français mais cet extrait de Frederick Whittaker, A Complete Life of General Custer parle des rapports entre les trappeurs Canadiens-français et les Amérindiens :

    « On m’a dit une fois que Sitting Bull, bien qu’il haïssait les Américains blancs et se refusait à parler leur langue, avait pourtant beaucoup d’affection pour les Canadiens français, qu’il parlait le français et qu’il avait été converti au christianisme par un jésuite français [sic], le Père De Smet. Savoir si tout cela est vrai demeure une conjecture, mais il y a certainement quelque fondement là-dedans. Les jésuites français ont toujours été remarqués pour leur magnifiques succès à se gagner l’affection des Indiens mais aussi pour la nature éphémère de la conversion de ces derniers, et il est très possible que le Père De Smet ait pu non seulement baptiser Sitting Bull à un moment donné, mais qu’il ait pu le convaincre lui et ses braves d’assister à la messe qu’il célébrait en pleine nature. Les avantages de cette conversion semblent toutefois n’avoir eu qu’une mince importance en tout cas pour ce qui est d’empêcher la cruauté dans la guerre » (Tome 2, p. 535).

    Dans le film Il danse avec les loups, les Sioux semblent voir un Blanc pour la première fois alors qu’en réalité beaucoup d’entre eux étaient métis(Canadiens-français/Amérindiens) et que plusieurs avaient aussi un nom de blanc...français.

    http://www.riposte-catholique.fr/am...

     

    • #758084
      le 15/03/2014 par eren
      Francophonie et frères d’alliance

      Je peux le confirmer par mon histoire familiale.

      Des canadiens-français continuèrent sillonner à le continent nord-américain même après la conquête. Moi-même je suis descendant de Marie-Anne Gaboury, grand-mère de Louis Riel et première femme de descendance européenne à s’établir sur les plaines de l’ouest. Je compte aussi parmi mes ancêtres des femmes Ojibwés et Cris qui marièrent des « voyageurs » venus des basses-terres du Saint-Laurent.


  • #757754
    le 15/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Francophonie et frères d’alliance

    Il ne faut pas se crisper sur la "réalité" historique, on voit ici aussi la limite de l’exercice à la lecture des commentaires. Ce reportage exprime un point de vue qui n’est, par définition et c’est tant mieux... pas objectif. L’Histoire s’écrit souvent au travers d’accidents ou d’imprévus. Le passé colonial français avant 1789 n’est certes pas complètement rose, mais il est sans contestation possible bien plus noble et emprunt d’humanisme que la période qui a suivi. C’est cela qu’il faut retenir, des abus et des crimes furent perpétrés mais globalement beaucoup moins qu’après. Ils sont d’ailleurs le plus souvent liés à des individus déviants qu’à une doctrine imposée par un monarque. Pour la colonisation "républicaine", c’est tout l’inverse, la doctrine était fondamentalement raciste et suprématiste mais des individus plus nobles se sont parfois dressés et ont accompli des actes de bravoure pour limiter les effets des ordres iniques qu’ils recevaient.
    Redonner à la France une autorité morale et pérenne en organisant un mode de gouvernance réintroduisant la continuité de l’action publique (un monarque non héréditaire) adossé à une Constitution faite par le peuple et pour le peuple fonctionnerait probablement.
    A nous de l’inventer en utilisant la puissance morale et intellectuelle des meilleurs... dont on trouve d’ailleurs un florilège hétéroclite donc intéressant parmi les intervenants sur E&R.
    Mais tout cela n’est que le point de vue de quelqu’un qui a une lecture très large de l’histoire de l’humanité, par le prisme de la connaissance scientifique, celui qui ne laisse que peu de place aux interprétations frauduleuses et aux erreurs d’appréciation lorsqu’on en connaît le véritable fil conducteur...


  • #757766
    le 15/03/2014 par jollyroger
    Francophonie et frères d’alliance

    Sympa cette vidéo. Aux Etats-Unis le contact entre les Blancs et les Indiens est difficile, mais c’était très facile pour moi dès que les Indiens savaient que j’étais Français. On m’a même donné un nom Indien : "Chasseur des étoiles" (trop long à expliquer ici pourquoi) et j’avais pris l’habitude de me présenter comme un Indien : "Je suis Chasseur des étoiles de la tribu des Normands et de la Nation des Français", avec beaucoup de fierté, je dois dire. A la bataille de Monongahela qui est illustrée dans la vidéo, le capitaine Beaulieu qui commandait fut tué et normalement quand le chef est tué, les Indiens se débandent. Or, là, les Indiens sont restés soudés et n’ont pas abandonné les Français, ça veut dire beaucoup de choses. Et à la fin de la guerre de sept ans le cabinet de Versailles avait ordonné aux officiers de l’armée de laisser aux Indiens tous les fusils qu’ils pourraient afin de se défendre contre les Anglais. On savait très bien ce qu’il allait leur arriver. Et que dire des recommandations de Louis XVI à La Pérouse avant son expédition lorsqu’il lui recommande de respecter les us et coutumes des peuples qu’il allait rencontrer et de n’utiliser les armes à feu uniquement en dernier recours.

     

  • #757795
    le 15/03/2014 par legio Expedita !
    Francophonie et frères d’alliance

    Juste une petite anecdote, mais c’est sur le continent américain que certaines tribus autochtones avaient surnommé les français "keskidi". Car lorsqu’on ne parle pas la même langue mais qu’on cherche à se présenter, le mots qui revient le plus souvent reste dans la mémoire de l’interlocuteur, ce qui fait qu’à chaque fois qu’un français croisait un indigène, et que celui-ci lui demandait comment il s’appelait et d’où il venait on peut s’imaginer le français se tourner vers son traducteur et lui dire "Qu’est ce qu’il dit ? Mais qu’est ce qui dit ?"

     

    • #758050
      le 15/03/2014 par Henri XI un peu
      Francophonie et frères d’alliance

      Bien sûr, c’est pareil pour le terme "barbare", accent des peuples de l’Est germanique qui proféraient des sons gutturaux à base de consonnes, de brrbrr à barbare.
      Pareil pour le surnom des anglais au Moyen-Age appelés "godons" à force de les entendre proférer à tous vents "Goddamn !". Le premier contact c’est le SON .


  • #758004
    le 15/03/2014 par izarn
    Francophonie et frères d’alliance

    Rien d’extraordinaire à ça. Si vous connaissez votre Histoire. L’état d’esprit nommé "Lumieres" est un concept compliqué : Les lumières de Louis XV et Louis XVI, contre les lumières de la bourgeoisie esclavagiste. Vaste programme...(Lisez Sade pour comparer l’horreur entre les deux)
    Si un Voltaire méprise les noirs, ce ne sera pas du tout le cas d’un marquis de Lafayette, qui essaya d’influencer Washington pour abolir l’esclavage. Hélas sans succés.
    Idem pour de Bougainville, qui loua la civilisation polynésienne, sachant parfaitement les défauts de celle-ci. Louis XV lui avait interdit d’annexer ce peuple, avec seulement l’idée de découvrir et nouer amitié.
    Remarquons que la IIIieme République annexa et soumit bien de peuples nord-africains, africains, ainsi que l’Indochine...Ainsi qu’un rétablissement de l’esclavage...
    CQFD.


  • #758034
    le 15/03/2014 par Henri XI un peu
    Francophonie et frères d’alliance

    Ce forum est riche. Très riche. C’est la panacée. Merci à tous pour ces témoignages et liens extrêmement instructifs.


  • #758056
    le 15/03/2014 par Ouioui
    Francophonie et frères d’alliance

    Alala, la France raciste...
    J’espère que les afro-maghrébins de France verront ce mini-reportage pour qu’ils réalisent enfin la grande manipulation qu’ils ont subi et le tort qu’ils ont fait aux Français...
    Cependant ne pas être raciste ne signifie pas vouloir un remplacement de peuple... l’ethno-différencialisme, c’est bien aussi...

     

    • #758193
      le 15/03/2014 par Blop
      Francophonie et frères d’alliance

      Eh oui, on promeut la diversité, par respect des différences de chacun... afin d’obtenir la même humanité, indifférenciée.
      On peut dire ce qu’on veut de nos hommes politiques, si médiocres ; mais ceux qui nous gouvernent vraiment sont très, très loin d’être idiots.
      Moi je veux des noirs, des blancs, des rouges, des jaunes, des beurs ! On me signale que c’est trop tard... Bah, tant pis, mais défendons au moins le droit de chaque peuple de faire un gros doigt aux puissants de ce monde, et de vivre comme ils l’entendent. Même si nous détestons ce qu’ils veulent, même ! (frapper leur femme, torturer le voisin, esclavagisme, etc)
      L’enfer est pavé de bons sentiments.


  • #758092
    le 15/03/2014 par FrançaisDeBranche
    Francophonie et frères d’alliance

    reportage intéressant mais ce qui me gène le plus dans les reportage et j’ai presque pas vu de commentaires sur le fait qu’a cause des guerres , les amérindiens se sont tués entre eux
    Ce reportage idéalise trop à mon sens la période de colonisation sous L’Ancien Régime : la traite négrière c’est pas une page glorieuse de notre histoire . Il faut être fier de notre histoire de nos réussites , de nos échecs pour construire la France de demain en s’inspirant de nos réussites et tirant nos leçons de nos échecs passés .
    N’oubliez qu’a l’époque de l’Ancien Régime il y avait déjà des sociétés secrétés tel que les Templiers , l’Abbaye du Mont de Sion qui ont eu un pouvoir très puissants .


  • #758145

    Vous savez que le Jazz est né en Louisianne. L’Etat le plus francais des USA, parce que les esclaves des colonies francaises avaient été mieux traités qu’ailleurs et recevaient une certaine éducation, meme musicale.

     

    • #758805
      le 16/03/2014 par Korventenn
      Francophonie et frères d’alliance

      Lorsque les Français se réapproprieront l’Histoire de leur pays la Révolution sera imminente.
      Les Français sont révolutionnaires de nature et AS est très clairvoyant lorsqu’il évoque le fait que la France peut être l’étincelle de la révolte des Nations.

      Ce n’est pas pour rien que ces suppôts de Satan essaie à tout prix d’étranger notre noble pays depuis des siècles.
      Malgré tous leurs efforts, ils n’ont toujours pas réussis à détruire l’esprit français.
      Le Patriotisme et la Spiritualité sont notre épée et notre bouclier.
      Et ils le savent.

      K.


  • #758249
    le 15/03/2014 par david
    Francophonie et frères d’alliance

    Formidable de retrouver un article tel que celui-ci sur E&R !
    C’est une époque qui me passionne et pour cause : De Jacques Cartier à la vente de la Louisiane par Napoléon, cette aventure franco-amérindienne durera plus de 200 ans !
    La Nouvelle France n’était pas une colonie, car toutes les nations amérindiennes vivant sur ces territoires étaient libres, et considérées comme des partenaires privilégiés. Les autochtones sujets du Roi avaient le droit de s’installer en métropole et d’y détenir biens et propriétés.
    La zone d’influence française s’étalait du grand Nord Canadien jusqu’aux caraïbes. D’ailleurs la cession des derniers (IMMENSES) territoires vendus aux américains en 1803 a été le coup d’envoi de la conquête de l’Ouest et des premières "guerres indiennes".

    Tout ceci, je ne l’ai jamais appris à l’école. C’est en ayant vu le film du Dernier des Mohicans à 9 ans, que je me suis dis tiens, il y avait autant de français en Amérique ? Et depuis je me suis grandement documenté sur ce sujet, et j’encourage tous mes camarades à en faire autant.

    Autre histoire avec le passage du Roi lépreux BAUDOIN IV Roi de Jérusalem au XIIe siècle.
    Ses rapports avec Saladin et le monde musulman sont pour le moins inattendus... Kingdom of Heaven avec Orlando bloom relate son parcours assez fidèlement. A voir


  • #758272
    le 16/03/2014 par Jumonville
    Francophonie et frères d’alliance

    Bien que peu nuancée, la vidéo est dans le vrai. Ayant passé une année entière à lire sur la Nouvelle France, je peux dire qu’il s’agit d’un moment exceptionnel dans l’histoire de l’Amérique et de la colonisation.

    Il est vrai que les Français avaient un effectif très réduit en Amérique et avaient besoin des Amérindiens pour tenir un tiers du continent. Face à 1 million d’Anglais : il y a, au début de la guerre de 7 ans, 70.000 Français de l’Acadie à la Louisiane : 60.000 au Canada, 5000 à la Nouvelle Orléans, et 5000 seulement sur tout le reste du territoire, disséminés dans des forts ou dans des villages amérindiens où ils se marient souvent.
    Les Français n’avaient pas pour seul but la conversion des "sauvages" (comme on disait alors). Ils recherchaient les précieuses fourrures qu’ils achetaient à ces derniers. Les forts français étaient aussi des comptoirs commerciaux. Les coureurs des bois solitaires étaient des trappeurs.
    Les Amérindiens étaient donc, non seulement des alliés militaires, mais des partenaires commerciaux.

    Le respect de l’indigène ne résulte pas que du seul intérêt. Il y a aussi la mentalité de l’Ancien Régime, lequel respecte les spécificités et privilèges de chaque province et de chaque ethnie en France, et le fera aussi en Amérique. Chacun est traité selon ses lois : le soldat français qui assassine un "sauvage" est fusillé, mais le "sauvage" qui assassine un Français demande pardon en offrant des cadeaux à la famille du mort.
    Le "sauvage" converti au catholicisme est, quant à lui, sujet de plein droit du roi de France. On apprécie aussi le paternalisme français, adapté à la figure indigène du "père nourricier".
    Pas étonnant qu’au début de la guerre de 7 ans, 80% des nations indiennes soient alliés aux Français, contre les Anglais, même si ceux-ci payaient les fourrures plus cher !

    Hormis les guerres "normales" contre les Indiens alliés des Anglais (Iroquois, Chicachas), il y a quand même eu des conflits que les Français peuvent se reprocher :
    - la guerre contre les Renards, près de Détroit, mène au massacre d’une grande partie de cette nation.
    - la guerre contre les Natchez, en Louisiane, aboutit au génocide de cette nation.
    Les deux sont causées par la stupidité des commandants français locaux, qui, contrevenant à l’usage français, ne respectent pas les lois de ces nations.

    Les Américains ont donc appelé à juste titre la guerre de 7 ans "French & Indian Wars" (la guerre contre les Français et les Indiens).

     

    • #759262
      le 17/03/2014 par Chô AstiKo
      Francophonie et frères d’alliance

      Attention, la révolte des Natchez a débuté après le massacre des colons de fort Rosalie par les autochtones préalablement encouragé (armés ?) par des marchants Anglais de Caroline, sans ce soutient les deux parties auraient pu trouver un accord pour les plantations, ce qui ne fut pas un réel "casus Belli" mais plutôt l’alibi du moment, et le conflit n’aurait sans doute pas dégénéré. Pour la guerre contre les renards je connais pas, je vais faire des recherches.


    • #759958
      le 17/03/2014 par Jumonville
      Francophonie et frères d’alliance

      Le massacre des 700 colons français de Fort Rosalie et des alentours, le 28 novembre 1729, par les Natchez a eu pour causes :
      - les mauvais traitement et les injustices subies par les indigènes de la part des colons, un peu trop avide
      - la réaction des Natchez à une acculturation accélérée, à l’apparition de maladies nouvelles, et à une dépendance croissante vis à vis des Français par le mécanisme du crédit (alors que les indigènes pratiquaient la réciprocité du don, chère à Jean Claude Michéa).

      Contrairement à ce qui s’était passé dans le reste de l’Amérique française, des colons français s’installaient par centaines sur une terre déjà occupée et couverte de villages. Le mécanisme de la spoliation et de l’humiliation n’a pu être enrayé. D’habitude, les garnisons des forts protégeaient les indigènes des abus des commerçants peu scrupuleux. Mais que pouvait faire une garnison de 20 hommes sur une étendue de 60km peuplée de centaines de colons et de milliers d’indigènes divisés entre pro français et pro anglais ?
      D’autant plus que le comportement tyrannique de d’Etcheparre, commandant français (d’origine basque) du fort et de plusieurs de ses subordonnés, ne correspondait pas à ce que l’on attendait d’un chef de poste de l’Amérique française. Il ne respectait ni les indigènes, ni les colons. Sa plus grande faute fut, semble-t-il, de demander aux Natchez de décamper du village pro anglais dit "de la Pomme" afin de se faire une concession personnelle ! C’est ce qui mit le feu aux poudres, d’autant plus facilement que les deux chefs les plus pro français venaient de mourir.

      Vous trouverez tous les détails dans "La Révolte des Natchez" d’Arnaud Balvay (Editions Le Félin).


    • #760073
      le 18/03/2014 par Chô AstiKo
      Francophonie et frères d’alliance

      Je dirais que
      1- Les mauvais traitements semblent avoir été la volonté de quelques hommes
      2- les épidémies sont un fait généralisé sur tout le continent et imputables a personne (sauf pour les Britanniques a plusieurs reprises)
      3- Ce sont 200 et non 700 colons qui furent massacrés
      4- peux-on parler de colonisation (d’acculturation) avec environ 700 colons (et c’était déjà beaucoup) protégés par une poignée de soldats sur des espaces considérables !??

      Mon propos est de dire qu’il est difficile d’imputer cet accident a la doctrine coloniale, et que comme d’habitude la fourberie Britannique n’est jamais très loin.


    • #760864
      le 19/03/2014 par Jumonville
      Francophonie et frères d’alliance

      Chaud Asticot a raison : ce sont bien 237 personnes qui ont été massacrées par les Natchez et non 700. Je me fiais aux témoignages extrapolés des premières semaines suivant le m, qui ne tenaient pas compte des personnes qui avaient pu réchapper du drame. On a la liste complète des gens et de leur fonction, dans le livre évoqué plus haut, qu’il faut lire aussi pour comprendre le processus d’acculturation en marche pendant 20 ans, jusqu’à la révolte, qui avait failli éclater en 1722 et 1723.

      Les maladies nouvelles ont été apportées par tous les Européens en Amérique, dès l’arrivée des Espagnols aux Antilles. Les Natchez ne pouvaient les attribuer qu’aux blancs qui s’installaient chez eux : les Français.

      Je n’ai jamais parlé de doctrine coloniale. J’ai juste évoqué un processus de domination qui arrive fatalement quand des gens plus forts s’installent massivement chez vous, ce qui n’était habituellement pas le cas dans l’Amérique française :
      - sur les rives du Saint Laurent, au Canada, les Français n’avaient piétiné les plate-bandes de personne : la vallée avait été désertée par les indigènes quelques décennies auparavant.
      - dans les Pays d’en Haut (région des Grands Lacs : Michigan, Huron, Erié, etc) et au Pays des Illinois (Haute Vallée du Mississipi), les Français vivaient dans des forts et aux alentours, sans empiéter sur le territoire des indigènes, tout en assurant protection à ces derniers. Ou alors, ils "s’ensauvageaient", en s’établissant individuellement dans un village amérindien où ils se mariaient souvent.

      Autour de Fort Rosalie, il en allait tout autrement : plus de 700 personnes vivaient disséminées près de dizaines de villages autochtones, et même si ce n’était pas le fait de la majorité, il y eut des faits d’humiliation, des processus de mise en dépendance, et des tentatives de spoliation. C’est humain.

      On sait aussi, cependant, que Français et Natchez vivaient de manière très "imbriquée", avec des liens de confiance, et que beaucoup de Français sont morts parce qu’ils avaient l’habitude de recevoir des indigènes chez eux, et ne se méfiaient pas lorsque leurs voisins sont venus pour les tuer. Bref, l’affaire n’est pas simple et j’invite une fois encore à lire le bouquin.

      Les Natchez étaient des êtres fiers, aux hiérarchies sociales et aux usages complexes, et qui accordaient plus de valeur à l’honneur qu’à la vie humaine. Ils étaient divisés en partis rivaux, notamment sur la question franco-anglaise. Cela a suffi.


    • #760874
      le 19/03/2014 par Jumonville
      Francophonie et frères d’alliance

      En ce qui concerne la guerre des Renards, elle a duré une trentaine d’années, avant que les débris de cette nation ne fassent de nouveau allégeance à Onontio (ainsi les Amérindiens appelaient-ils les gouverneurs français de Montréal).

      Elle est partie aussi d’un territoire, autour du fort du Détroit, où une garnison de 30 hommes avait de plus en plus de mal à contrôler une population amérindienne croissante, attirée par les opportunités que représentait un important poste de traite des fourrures. Cette population était bigarrée : diverses nations la composaient.

      D’habitude, le commandant français jouait une rôle de médiateur et de pacificateur lorsqu’éclataient des querelles entre les alliés des Français. Mais en 1712, le commandant Dubuisson prit parti contre les Renards, en faveur de leurs rivaux. Il s’agissait d’une violation majeure de la neutralité habituelle du "père nourricier" que représentait le chef de poste.

      Les Renards, que les Américains appellent aujourd’hui les "Fox", et qui n’avaient pas digéré cette trahison des usages, étaient coriaces. Ils donnèrent du fil à retordre aux Français et à leurs alliés pendant 3 décennies.
      Il y eut des projets très clairs de génocide, de la part du gouverneur de Beauharnois, dès 1726, afin de régler le problème définitivement, puisque la Grande Paix de 1701 entre nations indiennes, sous l’égide bienveillante du gouverneur de la Nouvelle France, était mise à rude épreuve.

      Des chefs renards prisonniers furent déportés en France (forçats) et dans la Caraïbe (esclaves).

      Les Renards faillirent disparaître mais ils étaient coriaces : ils survécurent et finirent par faire recroître leur population. Ensuite, ils signèrent la paix de 1738, et redevinrent peu à peu des alliés des Français.


    • #761028
      le 19/03/2014 par Chô AstiKo
      Francophonie et frères d’alliance

      Quand je dis "les épidémies sont un fait généralisé sur tout le continent et imputables a personne " je veux dire par là que l’on ne peux pas attribuer aux colons une quelconque culpabilité car cela ne fut prémédité que par les Britanniques (affaire des couvertures infectées de variole).
      Alors nous sommes daccord, le cas des Natchez est bien un cas isolé relevant d’une part soit de l’incompétence, soit de stupidité du commandement militaire, et d’autre par du comportement ambigu d’une partie des indigènes entretenu par l’hostilité des marchands Anglais de Caroline dont les desseins envers les Natchez ne font aucuns doute. Mais en aucun cas le comportement des Colons ne fut hostile envers les Indiens.
      Le comportement du commandant Dubuisson envers les renards ressemble beaucoup a celui de Champlain qui pris par défaut le parti des Algonquins et des Hurons contre les Iroquois (il le regretta un peu ensuite), il était difficile d’être l’ami de tout le monde tellement les distensions existaient entre tribus, il y a un part de fatalité.


    • #761033
      le 19/03/2014 par Chô AstiKo
      Francophonie et frères d’alliance

      Au passage, vu le pseudo qui tu utilise tu dois comme moi porter un intérêt particulier a l’histoire de la nouvelle France.


    • #761344
      le 19/03/2014 par Jumonville
      Francophonie et frères d’alliance

      Seul un vrai amoureux de la Nouvelle France pouvait comprendre mon pseudo. Bravo à Chaud Asticot dont j’apprécie, en outre, la façon constructive de discuter, dans une courtoisie de bon aloi.

      Pour les autres, renseignez-vous sur le "Massacre de Jumonville", qui marqua, en Amérique du Nord, le début de la Guerre de 7 ans, 2 ans avant sa déclaration officielle en Europe.

      Nous sommes d’accord : l’affaire des Renards et celle des Natchez sont des cas exceptionnels et même...
      - les deux exceptions qui confirment la règle de la Pax Gallica, pour les défenseurs de la Nouvelle France
      - les deux failles qui remettent en question la Pax Gallica, pour les autres

      Albion (l’Angleterre) a toujours été perfide avec la Nouvelle France, cela ne fait aucun doute, mais je crois qu’il y a des cas où elle n’est pas responsable à 100% de nos malheurs.
      Pour les épidémies, je le répète, je me contentais d’évoquer la perception qu’en avaient les Natchez, sans prendre parti.

      Je recommande encore une fois : "La Révolte des Natchez" d’Arnaud Balvay, Editions du Félin, 2008.
      Je recommande aussi :
      - "Histoire de l’Amérique française" de Gilles Havard et Cécile Vidal, Editions Champs Histoire, 2008 (pour avoir une vue d’ensemble)
      - "La Grande Paix de Montréal de 1701", de Gilles Havard, Editions Recherches Amérindiennes au Québec, 1992 (un livre assez stupéfiant qui permet de comprendre les subtilités de la diplomatie franco amérindienne)


  • #758334

    " En Mémoire de mes Ancêtres et de tout nos Petits Frères de sang , Thank-You à Vous tous , pour cette narration antique de notre Fidélités à nos Pères . " kC :)


  • #758444
    le 16/03/2014 par lafayette777
    Francophonie et frères d’alliance

    une petite intervention au parlement européen

    en analogie au grand remplacement de population qui a vu disparaitre les indien de leur continent

    http://www.youtube.com/watch?v=I5ql...


  • #758975
    le 16/03/2014 par Ashoka
    Francophonie et frères d’alliance

    J’aimerais partager avec vous deux extraits tiré du livre Pieds Nus sur la Terre Sacrée de T.C McLuhan et Edward S. Curtis, c’est un recueil de textes appartenant au patrimoine oral ou écrit des Indiens d’Amérique du Nord. Très beaux textes et photos, je vous le recommande.

    Le 1er

    Nous étions un peuple sans lois, mais nous étions en très bon terme avec le Grand Esprit, Créateur et Maître de toute chose. Vous présumiez que nous étions des sauvages. Vous ne compreniez pas nos prières. Vous n’essayiez pas de les comprendre. Lorsque nous chantions nos louanges au soleil, à la lune ou au vent, vous nous traitiez d’idolâtres. Sans comprendre, vous nous avez condamnés comme des âmes perdues simplement parce que notre religion était différente de la vôtre.

    Nous voyons la main du Grand Esprit dans presque tout : le soleil, la lune, les arbres, le vent et les montagnes, parfois nous l’approchions par leur intermédiaire.

    Etait-ce si mal ? Je pense que nous croyons sincèrement en l’Être suprême ; d’une foi plus forte que celle de bien des blancs qui nous ont traités de païens... Les Indiens vivant près de la nature et du Maître de la nature ne vivent pas dans l’obscurité.

    Savez-vous que les arbres parlent ? Ils le font pourtant ! Ils se parlent entre eux et ils vous parleront si vous savez écoutez. L’ennui avec les blancs, c’est qu’ils n’écoutent pas ! Ils n’ont jamais écouté les Indiens, aussi je suppose qu’ils n’écouteront pas les autres voix de la nature. Pourtant, les arbres m’ont beaucoup appris : tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux, tantôt sur le Grand Esprit.

    Tatanga Mani

    Le 2ème

    "Les collines sont toujours plus belles que les constructions de pierre. On mène à la ville une existence artificielle. La plupart des gens ne sentent jamais la terre sous leurs pieds, ne voient pas pousser les plantes autrement qu’en pots, et leurs regards ne se portent pas au-delà des lumières de la ville, pour saisir le charme d’un ciel de nuit parsemé d’étoiles.

    Quand on vit à l’écart des accomplissements du Grand Esprit, on oublie vite ses lois."


  • #759053
    le 17/03/2014 par Danseur Vizage
    Francophonie et frères d’alliance

    Jumonville a écrit :



    Hormis les guerres "normales" contre les Indiens alliés des Anglais (Iroquois, Chicachas), il y a quand même eu des conflits que les Français peuvent se reprocher :
    - la guerre contre les Renards, près de Détroit, mène au massacre d’une grande partie de cette nation.
    - la guerre contre les Natchez, en Louisiane, aboutit au génocide de cette nation.
    Les deux sont causées par la stupidité des commandants français locaux, qui, contrevenant à l’usage français, ne respectent pas les lois de ces nations.



    Dans le domaine politique, diplomatique, et militaire, la loyauté est le bien le plus précieux.

    Sans loyauté aucune entreprise ne peut s’accomplir et s’achever.

    La bonne moralité des élites mène à la prospérité. Le vice qui conduit immanquablement à la trahison mène à la perdition.


  • #759388
    le 17/03/2014 par lacsap
    Francophonie et frères d’alliance

    Magnifique, j’en ai des frissons dans le dos...
    Un francophone admirateur de la France.


Afficher les commentaires suivants