Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Frappes américaines en Syrie : Joe Biden pantin du Pentagone

Joe Biden n’a pas attendu longtemps après son investiture pour bombarder la Syrie en invoquant des attaques sur des intérêts américains par des milices chiites. Mais pourquoi les États-Unis sont-ils toujours là ? Analyse pour le Désordre mondial de Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France et auteur du livre Les guerres de Syrie (Éd. Glyphe).

 

Il aura fallu à peine un mois pour que Joe Biden commence à bombarder le Moyen-Orient. À croire qu’il s’agit d’une sorte de rituel initiatique pour tout président américain, qu’il soit Démocrate ou Républicain.

 

 

Donald Trump avait affirmé que la frappe aérienne de janvier 2020, qui avait tué le général iranien Qassem Soleimani à l’aéroport de Bagdad, devait empêcher toute offensive contre le personnel américain dans la région. Pourtant, Joe Biden a approuvé le bombardement du 25 février : il ciblait des combattants soutenus par l’Iran en Syrie en représailles aux attaques contre le personnel américain quelques jours auparavant à Erbil… en Irak.

Mais pourquoi les troupes américaines sont-elles toujours dans le pays, alors que le Parlement irakien a voté leur expulsion à la suite de la mort du général Soleimani ? Si le personnel américain quittait effectivement l’Irak et le reste du Moyen-Orient, les États-Unis n’auraient plus aucune raison de continuer à bombarder la région sous prétexte d’autodéfense. Alors, qu’est-ce qui les empêche de faire leurs valises, de se retirer du Moyen-Orient et de laisser ces pays entre eux pour régler leurs propres affaires ?

Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France et auteur du livre Les guerres de Syrie, explique que l’Irak veut aujourd’hui s’affranchir de l’ingérence américaine :

« Le gouvernement irakien réclame le départ des troupes américaines et je pense que les États-Unis font semblant de ne pas comprendre. Leur présence n’est plus du tout souhaitée, même s’il faut rappeler que le pouvoir irakien reste une émanation un peu lointaine de l’occupation américaine de l’Irak. Mais aujourd’hui, l’Irak veut se dégager de cette tutelle et renouer des liens avec la Syrie et tout l’axe chiite. »

Quel était l’objectif des attaques américaines ? Michel Raimbaud précise qu’au-delà des milices pro-iraniennes, la véritable cible était le Hezbollah :

« Je pense que c’étaient les combattants du Hezbollah irakien qui étaient visés. Le Hezbollah est un parti chiite transnational : il y a le Hezbollah du Liban, des milices y sont apparentées – en Syrie certainement –, et il y a aussi le Hezbollah irakien. »

En quoi ces représailles américaines sont-elles licites ? L’ancien ambassadeur écarte l’argument légal :

« Les États-Unis n’ont pas besoin de prétexte légal pour bombarder. Ils bombardent parce que tel est leur bon plaisir. Après, le reste n’est que des prétextes auxquels plus personne ne croit et je pense que les Américains eux-mêmes n’y croient pas. »

Ne manquez pas, sur E&R :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2683079

    L’Iran vend du pétrole et son prix augmente à la mesure des victoires du Yémen !

     

    Répondre à ce message

  • #2683123

    Je ne sais pas combien de membres du Hezbollah ont été tués mais apparemment, Biden aime fumer du chiite....

     

    Répondre à ce message

  • #2683149

    L’éternelle politique anglo-saxo-sioniste .

    Les bombardements humanitaires et démocratiques
    de l’Empire ,tuent les peuples pour leur Bien !
    Et çà dure depuis un siècle .
    On a quand même l’impression que le visage fatigué
    et servile du Pantin Biden ressemble à celui d’un Empire
    criminel finissant dont les Saloperies sont de plus en plus
    visibles par les peuples
    La rage de Satan est perceptible en ces temps troublés ...

     

    Répondre à ce message

  • #2683152
    Le 11 mars à 07:21 par Crimée châtiment
    Frappes américaines en Syrie : Joe Biden pantin du Pentagone

    Cet acte devrait être qualifié de crime de guerre ou plutôt d’attaque terroriste en Syrie ! Les plus grands terroristes depuis 1945 (Dresde, Hiroshima, ...) font la guerre au "terrorisme" !
    Des réactions indignées de l’UE ? Non, ils sont occupés à emmerder Poutine sur le sort de "l’opposant " Glavioty !

     

    Répondre à ce message

  • #2683169

    Et à la radio, on entends que les USA sont indignés des tueries en Birmanie !
    Comment peut on donner du crédit aux medias officiels, à la communication outre atlantique et à tous ses defenseurs et supporters ?

     

    Répondre à ce message

  • #2683194

    Ca y est ça recommence, sans déconner ils ont rien d’autre à foutre ces c****** de ricains.

     

    Répondre à ce message

    • #2683438
      Le 11 mars à 15:12 par un promeneur
      Frappes américaines en Syrie : Joe Biden pantin du Pentagone

      Oui mais c’est pour la bonne cause........il faut que ces braves pays muzz aient eux aussi la possibilité d’avoir leurs gay prides et de voir leurs enfants vouloir changer de sexe à 8 ans !
      eux aussi ont droit à l’écriture inclusive, à un équivalent local d’alice coffin et compagnie, d’une Caroline Foufou et une De Haas !

      C’est un "package" comme on disait dans feu les agences de voyage, c’est inclus avec la démocratie !
      Et je crois d’ailleurs que les bombes larguées arborent des ailerons repeints aux couleurs arc-en-ciel et que quelques autocollants "Black Lives Matter" ont été posés sur le corps des bombes !

      Comme ça, c’est nettement plus inclusifet progressiste non ?

       
  • #2683224

    Non, c’est vrai. Quand Trump bombardait l’Irak, le Yémen, la Somalie, il n’était le pantin de personne.

     

    Répondre à ce message

    • #2683675

      Bien sur que c’est vrai, merci de le rappeler, Trump quand il est arrivé s’est consacré à son peuple en ramenant le chomage 50ans en arrière. Il l’a fait en 3 mois et avec 3 tweets mais n’a pas lancé de bombes sitôt en poste

       
  • #2683352
    Le 11 mars à 13:31 par Jean de tramecourt
    Frappes américaines en Syrie : Joe Biden pantin du Pentagone

    Les USA ont " travaillé " Israël , qui désormais affiche une coopération tous domaines , avec tous les états islamiques rentiers du pétrole , ( les 5 millions de palestiniens sont maintenant complètement oubliés de leurs proches et dans peu de temps vont être progressivement disséminés ) .
    Un gros handicap subsiste : c’est l’Iran , et ses ramifications qu’elle alimentent dans tous les pays limitrophes d’Israël . C’est pour cette raison que les USA maintiennent un cap dans la région , mais avec l’appui désormais des nouveaux partenaires d’Israël , qui vont prendre plus activement le relais .

     

    Répondre à ce message

  • #2683449

    Alors, qu’est-ce qui les empêche de faire leurs valises, de se retirer du Moyen-Orient et de laisser ces pays entre eux pour régler leurs propres affaires ?



    Comme si les méga complexes pétrochimiques français en Arabie, l’EI, la Turquie, la Libye et Israël, le parti baas, le nucléaire iranien, le tintouin médiatique sur les chrétiens d’orient qui sont, en fait, les plus épargnés par ces guerres, ce sont les affaires du Proche-Oient ... c’est un peu comme les autos ""japonaises"", les gafam ""chinois"" ou la coke "colombienne" mdr

    Bref, le siège de l’OMC c’est à Genève, pas à New-York ou Tel Aviv, et la Route de la Soie, hier comme aujourd’hui, a toujours été une initiative européenne, pas chinoise ou nomade, faut l’savoir ;)

     

    Répondre à ce message

  • #2683624
    Le 11 mars à 20:11 par Félicie Aussi
    Frappes américaines en Syrie : Joe Biden pantin du Pentagone

    Les USA sont en Syrie pour le pétrole. D’après Sylvain Laforest, auteur et journaliste canadien, l’argent de la vente du pétrole syrien va à la CIA. Avec l’argent de la drogue afghane, l’argent du pétrole syrien sert à financer les opérations secrètes de la CIA.

    On se rappellera que Donald Trump avait dit (en fait, dénoncé) tout haut que les USA sont là-bas pour le pétrole. Il s’agissait pour lui de faire savoir au monde qu’une faction US, qui lui échappait, pille le pétrole.

     

    Répondre à ce message

    • #2685623

      Amériques (USA) = colonies européennes, au cas où , rien d’autre.

      Bref, pareil pour la Russie qui représente le plus vaste territoire colonisé par les européens...
      d’où la "Guerre Froide" pour faire les poches du Sud.

       
Afficher les commentaires précédents