Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Frédéric Delavier – La malédiction de la beauté féminine

 

 

Comprendre les rapports homme-femme
grâce à Kontre Kulture :

Frédéric Delavier, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

94 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Clin d’oeil à Brigitte ;)


  • La beauté peut être une malédiction aussi pour les hommes.Prenons mon cas personnel,je ne peux plus me rendre à la piscine municipale.Lorsque j’apparais en slip au bord du bassin,les femmes s’évanouissent.Il y’a eu des noyades !

     

  • Quand une femme est très bête, ça peut finir comme le monsieur il dit.

    C’est une légende de macho de croire que la roue tourne. C’est la race rare de gars qui n’en voudraient pour rien au monde qui pensent que tous les hommes feront comme eux.

    Des femmes quelconques, même passé la cinquantaine, restent très exigeantes, et trouveront toujours du monde pour les courtiser. Il y a bien assez de gars convenables et peu sûrs d’eux qui s’en contenteront, et elles sont bien fichues de refuser.


  • Deux nichons et un entre jambe n’est pas une malédiction, c’est (entre autres choses) une bénédiction, du reste comme beaucoup de choses (devant notre nez, si j’ose dire, et) que parfois nous ne comprenons pas entièrement. Consommation et connaissance ne sont pas synonyme.
    Comme le disait si bien Céline : "nous sommes très lourd".

     

  • Frédéric décrit UN niveau des choses relativement fréquent (et souvent inconscient) , mais il y en a d’autres. Il y a d’autres formes de la puissance qui attirent une femme vers un homme (plus âgé par exemple), et d’autres formes de charisme et d’ouverture qui attirent un homme vers une femme.
    Mais cela réclame un approfondissement réel et individuel de la nature humaine, dans toute ses potentialités et de développer activement celles-ci. Nous sommes alors avec une toute autre donne qui touche au spirituel et au développement subtil de l’être humain. Ceci est connu depuis des millénaires dans les différentes cultures, traditions et civilisations qui ont vu fleurir le meilleur de l’être humain.


  • Quel poète ce Delavier ! Tu nous fais rêver Fredo.

    Heureusement que le biologique contrairement à ce qui est dit ici, n’explique pas tout des rapports homme femme. C’est quand même un peu plus complexe... Enfin il me semble.


  • La vidéo me parait juste, mais il y a 2 points importants à préciser, selon moi :

    - la très belle femme qui perd son temps et se retrouve seule avec un animal, j’en ai connu, c’est lié à la bêtise.
    En général, les femmes ne sont pas bêtes, mais se retrouvent seules pour d’autres raisons, liés au féminisme hystérique très exigeant, et lié au fait qu’elles sont indépendantes financièrement. Ainsi, ce n’est souvent pas une solitude liée à la stupidité naive (quoique...), mais une solitude liée à l’égoisme moderne et son féminisme à 2 balles. (le même égoisme qui produit l’IVG banalisé).
    Soral avait expliqué ça dans une vidéo du début d’ER, et de toute façon, ca se voit dans la vie de tous les jours.

    - les hommes se retrouvent seuls et laissés pour compte de ce féminisme égoiste, mais la faute n’est pas seulement dû au féminisme, comme on l’entend souvent, mais aussi au fait que les hommes ont leurs torts : infantiles, immatures, ne vivant qu’à travers le sport et le jeu vidéo, noyé dans des musiques débiles et les films à la con, etc, comment voulez vous qu’ils soient attirants ? même si la femme a les mêmes gouts débiles au début, elle attend que l’homme la réveille, lui dise que "tout ça c’est de la merde", et qu’il lui donne de nouveaux gouts intelligents, matures, et qui la fassent rêver.
    Si en plus, le mec n’a pas de fric, alors là, c’est fini, il est sur la touche, à moins de montrer une personnalité intéressante et mature (ce qui exclu les gars dont je parle ci-dessus...).


  • #1772654

    Que de ressentiment là dedans... la beauté un problème... ben voyons. Quand j’entends de telles âneries je me dis que vraiment le christianisme a pourri les peuples d’Europe.


  • Comme quoi l’origine, la culture, les valeurs et l’identité ça compte... !

    Une blague russe consiste à demander pourquoi il n’y a pas de belle femme en Occident. La réponse : Parce que vous les avez toutes brûlées.

    Quand on y pense... à propos je vous invite à comparer les taux d’agressions sexuelles et de violences domestiques en France et en Pologne.

    De fait, et sachant de quoi je parle, les belles polonaises ne sont pas ultra sollicitées, d’abords, parce que leur beauté est un standard :D , et surtout, parce qu’en Pologne il est vivement déconseillé d’incommoder une femme, sous peine de correction sévère, venant même de simples passants qui constatent (oui, en plus d’avoir de belles femmes, eux ont des couilles).

    J’ai personnellement évité à l’un ou l’autre français de passer un sale 1/4 d’heure pour un "malentendu"... ’ tient pas l’alcool le frenchie !! mdr

    Dans ce pays, on ne siffle pas les femmes, on ne les traque pas, on ne leur fait pas de remarque graveleuses sur leur physique avantageux, peu importe leur tenue (et dieu sait), on leur cède la place dans les transports en commun et on les considère d’égal à égal (moralement... normalement !).

    Bref, un point de vue sociologique très limité et bien français... comme d’habitude, comme en politique et en Histoire.

    Sans balayer l’intégralité de son analyse, Delavier "égothéorise", faisant une fixette sur les fions, il ne comprends pas qu’en milieu urbain plus de la moitié de la population est isolée. Il ne comprends pas l’individualisme généralisé chez l’homme et chez la femme. Il ne comprend pas que ce qui pousse les "belles femmes" à rester seules, c’est avant tout leur carrière, leurs opportunités, leur "liberté", notamment celle de ne pas procréer (naturellement), ou le plus souvent en mères célibataires.


  • J’ai une soeur et une copine sportives qui ont eu beaucoup de mal à accoucher. On leur a dit que c’était parce qu’elles étaient trop musclées, que le corps de la femme doit rester souple, dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi une gymnaste serait plus apte à la reproduction.

     

    • oui, j’ai tilté aussi.. leur souplesse est bien peu de chose, surtout considérant leur petite taille en général (petit bassin) et leur musculature trop développée... pas bon !!


    • Oui, c’est juste. Il dit aussi que les hommes sont attirés par les gros seins parce qu’ils produiraient plus de lait. Et bien, si c’est le cas, les hommes se trompent car la taille des seins n’a pas d’influence dans ce domaine. Quand aux lèvres pulpeuses qui serait un signe de fertilité car signe de production d’oestrogènes...je doute un peu aussi de la vérité de cette affirmation, des hommes ont aussi les lèvres pulpeuses,peut-être tout autant que les femmes avant la mode des injections. Par contre le lien a bien été établi entre la cellulite et les oestrogènes qui concerne la très grande majorité des femmes et un nombre infime d’hommes. Donc, en suivant son raisonnement, les hommes devrait être attirés par la cellulite.


    • Il parle des gymnastes,des femmes souples,il ne parle pas des bodybuildeuse.Ca n’a rien a voir.Une femme qui cherche a developper sa puissance musculaire pour tenter de ressembler a un homme et une belle gymnaste souple et fine.L’une developpe sa puissance feminine,l’autre sa part,faible,de puissance masculine.
      Tous les sports d’homme sont mauvais pour la femme a l’accouchement.Les sports plus feminuns sont bien meilleurs,il dit beaucoup de connerie mais sur ce point il a raison.
      Donc il y a différents types de sport.Certains,en force,ne sont pas bons pour l’accouchement d’une femme(ni pour sa beauté et ses qualités féminines),d’autres sont meilleurs.
      Mais dans tous les cas il vaut mieux qu’une femme fasse du sport,ca facilitera son accouchement et sa vie en general.Simplement il vaut mieux qu’elle choisisse de la dance ou sport feminun,plutot que la gonflette,la boxe anglaise,le 100 metres ou le rugby.
      Ceci etant dit si ta sœur et amie ont eu des problèmes c’est pour une raison simple.Les femmes d’aujourd’hui en occident sont des petites gatées capricieuses,qui font du sport pour s’amuser,qui vivent confortablement,elles n’ont pas l’habitude de souffrir,ni moralement,ni physiquement.Donc ce qui est leur ait arrivé est...normal.Un accouchement est difficile,particulierement pour des jeunes filles immatures et gatées.Sportives ou pas.
      Beaucoup de femmes mouraient en couche quand la medecine etait moins developpée.Et c’etait de vraies femmes.Qui allaient chercher l’eau au puit,qui allaient au lavoir,qui s’occupaient des taches ménagères,qui travaillaient au champ,qui ne passaient pas leur temps devant la TV,leur ordinateur ou leur telephone en prenant des selphies de leurs fesses,entre 2 séances de fitness avant de les poster sur les réseaux.
      Pour resumé,si ta sœur et copine n’avait pas fait de sport.Et bien ca aurait été encore plus difficile pour elles.A moins qu’elles pratiquent un sport d’homme auquel cas effectivement ca a pu pour partie rendre l’accouchement plus difficile.


    • @calx

      Non seulement tes attaques personnelles sont révélatrices et minables, mais tu ne sais absolument pas de quoi tu causes.

      Les gymnastes sont sélectionnées pour leur petite taille, leur entraînement ralenti le développement osseux, leur imc retarde la puberté, et leur musculature est hypertrophiée pour la simple raison qu’elle travaillent intensivement avec le poids de leur le propre corps, càd 10 x trop pour une femme, à fortiori pour une gamine en pleine croissance.


  • Comme disait Tony, dans ce monde il faut faire le fric et quand tu as le fric tu as le pouvoir et quand tu as le pouvoir tu as toutes les bonnes femmes à tes pieds.


  • A force de placer la femme sur le mont des plus hauts sommets de la parfaitude, l’occident a fini par en faire un genre à part, en dehors de notre anthropologie, aussi bien les féministes que le reste des politicards. Etre Maman est moins important que de rester belle en préservant sa silhouette, un tas d’autres foutaises du même calibre les a rendu dépendante et addictives à leur image. Si les belles femmes sont comme dit la vidéo si victime de leur beauté, c’est un ensemble de valeurs ultra magnifiant cette image le coupable, comme le cinéma, les magazines etc...Si c’était une malédiction, demandez à ces femmes si elle souhaitent être moins belle et ne plus rester seules, la réponse est évidente car la société les poussent à ce comportement. C’est une des douces décadences de notre société.


  • Le problème est que le mental des femmes est vampirisé par la publicité, les clichés et les codes qu’elle véhicule. Leurs rivales ne sont plus dans la rue, autour d’elles, finalement mais sur les panneaux publicitaires, les magazines féminins, la télé-réalité, les sit-com, le cinéma, le show-biz et la starification.... !

    La société du spectacle permanent vous donne le ton de la beauté à la mode y compris désormais pour les hommes. Si t’es pas canon, gare à toi ! Un nouvel esclavage et ce au détriment de la vie intérieure et donc de ....l’âme.

    Le culte des apparences au détriment de la beauté intérieure, celle de l’âme, voilà l’erreur de nos sociétés malades en cette fin d’âge de fer (en fer et donc enfermé....) !

    Qu’est-ce qui rend belle et attrayante une femme sinon le ou les regards que lui porte un homme. Que lui dit-il alors en réalité, en creux ? sinon qu’elle lui révèle - qu’elle ÈVEille en lui, une vision particulière du Féminin éternel de l’ÊTRE présent dans ses profondeurs à lui. Pour un chrétien, Marie(Mère et mer), en hébreu son Isha et en arabe Aïcha. En Grèce antique Héra, et Isis chez les Égyptiens. En toute femme, il y a des émanations particulières de la Divine.

    Pour les hommes, c’est Zéus.

    Le pouvoir politique et religieux s’est emparé de tous ces archétypes et représentations pour les prostituer dans une société du spectacle et nous les revendre pour régner extérieurement et intérieurement

    ,combler le vide métaphysique qu’il a créé, ne laissant pas la place à Dieu mais au satan-lucifer lesquels absorbent les énergies-informations que chacun recèle en ses profondeurs dont l’origine est dans la pensée.

    Ce satan prostitue nos énergies-informations. La femme en est victime ainsi que l’ homme. Encore non-conscients tous les deux.

    Le terme prostituée provient du grec ancien πόρνη = pórnê ! Il est aussi étonnant que le terme sainteté en hébreu Qedoushah et Qedeshah = prostituée soit aussi proche ! Étonnant non ? (voir le chapitre VI de l’ouvrage d’Annick de Souzenelle Le Féminin de l’ÊTRE.

    ÊTRE ou AVOIR ?

    N’avons nous pas à effectuer un retour conscient sur le SOI, sur l’ÊTRE par notre vie intérieure afin de reconquérir toutes ces dimensions qui nous ont été v(i)olées. Récupérer en particulier l’ésotérisme chrétien voire tous les ésotérismes en lesquels se cachent le trésor (Treize Or, l’aura éthérique de notre corps physique, mental auquel chacun est relié par son souffle-saint).

     

    • #1772889
      le 26/07/2017 par Mr le bi-comte Benyamin Shlomo de la Fistiniere 1er
      Frédéric Delavier – La malédiction de la beauté féminine

      Merci pour avoir pris le temps de répondre et de partager votre analyse .Oui "etre ou avoir " est la synthese de tout et j’ajouterai " etre en Christ ou avoir en Satan " .Bonne continuation sur le chemin de la lumiere et de la simplicité .


  • #1772866

    La femme cherche surtout le type qui va cadrer le mieux possible au système ; malheur aux dissidents, ceux qui ne pensent pas ni n’ont les goûts comme la majorité, recherchent un mode de vie simple et ne sont pas matérialistes ! de plus, elles préfèrent largement plus l’argent facile à celui gagné à la sueur de son front : le gars qui s’en sort bien financièrement, mais en bossant comme un malade, passera pour un couillon en comparaison du banquier ou même du dealer haha !

     

    • Evitez de mettre toutes les femmes dans le même sac,camarade ! J’en suis une, et je suis le parfait opposé de ce que vous avez décrit. Je ne sais pas si vous êtes en couple ou célibataire. Mais, sachez que si vous tombez sur ce genre de femmes, c’est peut être parce que vous cherchez mal, ou parce que vous êtes déçu de ne pas plaire à ces femmes. Alors, revoyez votre système de croyances ( je ne parle pas de religion, mais de pensé créatrice !).


    • #1772933

      Je parle de la stricte majorité, les autres, désolé, les "traditional women" comme dit l’autre hippie cassos de varg Vikernes, on ne les voit pas. Par contre prétendre que je suis frustré de ne pas plaire aux pouffiasses (en gros c’est ça...), c’est archi-faux. La femme moderne est dégénérée par l’ingénierie sociale, le goût du moindre effort, et c’est avant tout ELLE qui participe activement à la destruction de la société traditionnelle Européenne, patriarcale, qu’elle soit chrétienne ou non.


  • Le conquérant c’est celui qui a du pognon, même avec des bras comme des allumettes, c’est un conquérant.
    Tu peux être un génie dans la conceptualisation, un poète, un mathématicien, au contraire ce sont des repoussoirs, les idées c’est fait pour les imbéciles.
    La culture plus forte que la nature, la preuve Eddy Barclay.
    Comme quoi on se retrouve toujours devant la problématique du tout économique.


  • ’L’homme n’a pas besoin d’étre beau pour conquérir le monde,il est intelligent,plein d’énergie’ la femme ne serait sur la planète que pour plaire à l’homme et en chercher un ! ?
    ’ Si elle a un beau popotin, de beaux cheveux , elle peut faire de beaux enfants’ ? Sauf que si les gènes du mec sont déficients elle n’aura pas de beaux enfants et que si le mec est laid, les enfants seront laids qu’ils soient males ou femelles
    Quand à conquérir le monde, je me demande si le plombier de Meudon y pense ! Il espère surtout trouver une bobonne qui aille bosser pour l’aider à payer le crédit du pavillon ’ça m’suffit’
    Pour les femme, à quoi leur sert d’étre "super belles"si c’est pour supporter la tronche à Stauss-Kahn le soir dans leur lit ? Perso,je préférerais encore vivre avec un chien effectivement !
    Malgré l’ironie je perçois comme une adhésion à ces préjugés millénaires simplistes .


  • #1772999

    Rarement entendu enfiler autant de contrevérités et d’âneries en aussi peu de temps.
    J’aimerais que les hommes cessent cinq minutes de parler à ma place et de m’expliquer ce que je ressens.
    Ils pourraient au passage nous dire à quoi rime l’exercice !
    Si quelque chose a été un frein à mon bonheur dans les années de mon éclatante beauté, ce n’est certainement pas mon désir de trouver le prince charmant en multipliant les conquêtes et en exploitant les hommes. Mais bien plutôt parce que, belle, j’étais également d’une sensibilité et d’une gentillesse en proportion. Et que ces deux caractéristiques, qu’on pourrait dire des vertus, excitent chez les hommes conquérants plus de sadisme et de désir de destruction que d’amour.
    Belle, passe encore. Mais gentille ! À mort !
    Marilyn Monroe et Lady Diana en sont bel et bien mortes.
    La fille belle et gentille (et pire encore si elle est intelligente) déchaîne chez les frustrés et les pauvres types des ouragans de désir de la détruire et de la dominer.
    Évidemment, la femme à la fois belle et dominante saura rendre coup pour coup.
    Celle qui, comme moi, est attachée à l’authenticité et aux vraies valeurs, qui considère qu’une relation n’a pas à être une joute et que l’amour est la valeur suprême, saura faire le choix, même sur le tard, de dire non à la médiocrité et à préférer la solitude aux tentations du diable.
    Une confidence ? Depuis que je n’ai plus la beauté du diable, quand on m’aime je me sens aimée. Pas seulement baisable.
    Et les crétins qui n’y comprennent rien s’imaginent que j’ai des regrets.

     

    • Merci Marion pour ce commentaire réellement lucide.
      Je me retrouve dans ce que vous écrivez. La beauté seule n’est presque rien.
      Mais il y a une certain mélange "explosif" qui fait peur à tous les hommes, pas seulement les pauvre types.
      C’est très dur à vivre, lorsqu’on est capable de se démener à 150% pour quelqu’un qui au final partira de peur de "ne pas être à la hauteur".
      L’orgueil masculin n’est pas souvent évoqué, pourtant source de très nombreux malentendus et injustices.


    • #1773123

      Ah l’orgueil, l’orgueil ! La plaie des relations, le péché des péchés, l’arme du diable !
      Merci de votre commentaire. BIen vu, vrai !


    • Merci, pour ce si beau et si vrai message Marion Sigaut.
      Je ne commente jamais ce type de vidéo, parce qu’elles font beaucoup de bien à l’égo des hommes. C’est un rare moment qui les rassure. Ça leur évite de remettre en questions leurs valeurs et leur intellect.

      J’ai d’ailleurs jeté un œil sur la page Facebook de ce Monsieur , il est atteint du syndrome d’addiction au selfie. Peut être pourrais-t-il faire un cours de philosophie sur le narcissisme, l’estime de soi et le selfie.

      Ce que j’ai appris des hommes c’est que la douceur, la féminité et gentillesse, ils ne les aiment qu’en théorie, il confondent faiblesse et gentillesse.
      Lorsqu’il s’agit de la vraie vie, ils se mettent en effet à piétiner et être incorrect, faisant du mal en plein état de conscience.
      Et si en plus vos centres d’intérêts sont intellectuels alors il ne faut pas trop attendre après l’amour. C’est un constat partagé par toutes les femmes qui accordent autant d’importance à leur corps qu’à leur esprit(il n’est pas là question de l’usage des neurones à des fins de réussite matérielle)

      Les femmes intelligentes sont souvent seules aussi belles soient-elles ! Qui nous donne la raison ? Ce n’est jamais abordé car cela remet en question le niveau intellectuel des hommes.

      Le problème n’est pas la décroissance de la beauté féminine, qui appartient au cycle naturel de la vie, mais la non croissance de l’intellect et des comportements masculins.
      Cela fait que beaucoup de femmes(les intelligentes prêtent à sacrifier un peu de leurs principes au nom des instincts primaires) simulent la stupidité et l’inculture pour se mettre au niveau général et ne pas finir seules et pouvoir répondre à l’instinct naturel et vibrant de la procréation que nous portons en nous.

      Je conclurais au cas où ce message serait mal pris par certains hommes, par dire que je ne suis pas féministe et que je n’ai aucune haine envers les hommes.
      On ne saurait se passer de votre présence de même que vous vous passez difficilement de la notre.
      A tous les hommes qui croisent notre route, je dis cela de la part des femmes qui réfléchissent et qui se respectent : Nous n’aspirons qu’au respect et à la considération de notre dignité, et si vous n’avez que de mauvaises intentions, par pitié ne vous arrêtez pas lorsque nos destinés se croisent.

      Merci Marion Sigaut <3


    • @ Mesdames,
      Je lis avec grand intérêt vos commentaires et il en ressort un ressentiment totalement légitime à l’égard des hommes d’une manière générale.
      Le problème ne vient pas des femmes, mais de ce que sont devenus les hommes de nos sociétés.
      Les hommes (nombreux) qui "jalousent", "sont frustrés", "sont sadiques", "ont un désir de destruction et de rabaissement" pour reprendre vos termes, sont en insécurité, ils se cherchent et sentent qu’ils ne sont pas à leur juste place.

      Les hommes esclaves du capital ont abandonné leur rôle traditionnel de chef de famille, ont promu la "libération" de la femme, pour mieux l’exploiter économiquement, et ont décrété qu’elle était l’égale de l’homme.
      La femme est restée femme et l’homme est devenu femme.
      Tous les traits de caractère négatifs que vous reprochez légitimement aux hommes sont des traits qu’on retrouve dans les rapports entre femmes.
      Les femmes (pas toutes) se jalousent, se chamaillent entre elles, et se "détruisent".Dans un contexte d’égalité des sexes où l’homme n’a plus d’autorité et est féminisé, ils se met dans la position de l’amie et en adopte le comportement.

      Contrairement à ce que l’on peut penser un homme dominant à l’ancienne ne jalouse pas sa femme, et ne veut pas la détruire, il est sûr de lui et protecteur.
      Tant que les hommes continueront à prôner l’égalité sociale des sexes, ils se féminiseront de plus en plus et les femmes seront de plus en plus vulnérables.


    • Marion Sigaut,

      Je suis d’accord avec beaucoup d’aspects de vos commentaires, un peu moins avec un point particulier.
      Ainsi, vous dites que Delavier enchaine les âneries et qu’il parle à la place des femmes, c’est exact, mais alors pourquoi parler aussi à la place des hommes ?
      Je m’explique :
      Quand on est belle, gentille et intelligente, et que cette gentillesse excite le sadisme des hommes et leur volonté de destruction de la femme, c’est que cette femme "gentille" a selectionné un solide imbécile, et non un homme sain, à cause des critères féminins douteux de sélection, relatif au social, etc. Il faut alors juste our la femme se remettre en question, et aller vers un autre type d’hommes, plus pur, plus sain.
      Personnellement, la gentillesse d’une femme détruit littéralement mon ego, j’adore la gentillesse, cela exacerbe complètement mon amour et me sublime et je donne alors tout, ainsi, je ne me reconnais pas dans le portrait brossé par quelques intervenantes.

      Vous citez Marylin Monroe et Lady Diana, mais ces femmes ne sont pas si "gentilles", ("gentil n’a qu’un oeil, elles, elles en ont 2", comme on dit en France), elles ont fait une lourde sélection stupide d’hommes lamentables, simplement parce qu’ils avaient un haut statut social, à savoir Kennedy et le prince Charles ! Elles n’ont pas été chercher des hommes simples, travailleurs, sains, discrets, non, elles ont été chercher les problèmes, je suis désolé.
      Ces types n’étaient pas sains du tout.
      De même Anne Sinclair a déclaré n’avoir toujours voulu qu’un hommes au grand pouvoir, et de sa communauté, et bien, je ne la plains pas non plus pour ses déboires avec DSK. Si moi, j’avais débarqué pour conquérir ces femmes, je me serais fait jeter, pour non-appartenance à leur caste de friqués, je ne vois AUCUNE gentillesse là-dedans.
      Brigitte Bardot a été chercher aussi des types plus ou moins pervers, elle a récolté ses déboires et n’aime plus que les animaux ! A qui la faute, svp ?
      etc etc etc,
      si ces femmes allaient vers des hommes sains, au lieu de chercher des statuts dérisoires de pouvoir, de façon infantile, et bien, elles n’auraient pas souffert, c’est tout.

      En dehors de ca, je suis d’accord avec vous qu’il faut aussi faire attention parmi les anonymes, car beaucoup en effet profitent de la gentillesse des femmes pour les détruire, mais ce genre de "beaufs" idiots sont reconnaissables à 10km à la ronde, aussi je ne comprends pas comment les femmes peuvent tomber dans leurs filets...

      merci.


    • #1773467

      @chercheur



      pourquoi parler aussi à la place des hommes ?




      Je ne fais pas une vidéo pour expliquer aux hommes pourquoi ils sont malheureux.



      Quand on est belle, gentille et intelligente, et que cette gentillesse excite le sadisme des hommes et leur volonté de destruction de la femme, c’est que cette femme "gentille" a selectionné un solide imbécile,



      Non, pas forcément imbécile. Le mec qui détruit la femme douce n’est pas à ranger dans la catégorie des imbéciles



      l faut alors juste pour la femme se remettre en question, et aller vers un autre type d’hommes, plus pur, plus sain.




      Nous sommes bien d’accord, et c’est là que se situe la vraie malédiction de la femme trop belle. Il faut, pour résister à la séduction une force qui n’est pas donnée à toutes. Et le sadique a plus d’une corde à son arc pour mentir et séduire les filles. Lisez un peu la prose d’un certain Gabriel Matzneff, vous verrez comment ce sadique joue systématiquement la carte du mensonge pour détruire, posséder et recracher ensuite. Si vous n’avez pas la patience de le lire (il m’en a fallu !) je vous suggère ma prose :
      http://marionsigaut.free.fr/amour_c...

      A propos de Marylin et de Lady Diana, ces deux gentilles s’il en fut je vous trouve totalement injuste. Si la plus belle fille du monde vient vous promettre la lune et qu’après l’avoir épousée vous comprenez qu’elle n’était qu’une garce, acceptez-vous qu’on vous dise que vous avez fait une sélection stupide et avez refusé des filles plus quelconques ?
      Lisez une vraie biographie de Marylin, vous verrez
      De plus, il n’y a rien de commun entre une Anne Sinclair et une Lady Diana. On est venu proposer à cette dernière, quand elle avait 19 ans, d’épouser un prince, elle a commis la stupidité d’y croire (non mais, la conne ! Hein ?) alors qu’elle fut la dupe sincère d’une machination qui l’a dépassée. Je sens du mépris pour elle dans ce que vous dites, comme si on ne devait juger en elle que son statut social, et pas sa personne. Ce n’est pas son statut social qui est mort, c’est elle.

      (à suivre)


    • #1773471

      @chercheur, suite



      Brigitte Bardot a été chercher aussi des types plus ou moins pervers, elle a récolté ses déboires et n’aime plus que les animaux ! A qui la faute, svp ?




      Je suis sûre que Brigitte Bardot est également une femme au grand cœur, et croyez bien que, belle comme elle était, elle n’avait pas à « aller chercher » des types pervers : ceux-là se présentent sans qu’on les sonne, ils occupent la place et font le vide autour.



      si ces femmes allaient vers des hommes sains, au lieu de chercher des statuts dérisoires de pouvoir, de façon infantile, et bien, elles n’auraient pas souffert, c’est tout.




      Il est bien évident que si ces femmes étaient allées vers des hommes sains elles n’auraient pas souffert. Et que si ma tante en avait on l’appellerait mon oncle...
      De plus vous vous trompez. Ces femmes sont allées vers des hommes malsains non pas pour « chercher des statuts dérisoires », c’est vous qui le dites et c’est faux, mais parce qu’elles ont cru que c’était de l’amour. Point barre. Et si le mec qui en a, et qui les aime, a cru qu’il ne pouvait pas se mettre dans la course parce qu’il n’avait pas le statut social, c’est sa couardise et sa connerie à lui qui sont responsables du malheur de tout le monde.
      Ces hommes comprendront-ils un jour ce qu’on attend vraiment d’eux ?
      J’en doute.
      Enfin, heureusement, il en est qui savent ce qu’ils veulent et se donnent les moyens de l’avoir. J’en connais.


    • Bravo Marion Sigaut ,vous avez su exprimer ma exactement ce que je pensais.
      Voila ce que l on doit entendre lorsque nous sommes femmes ,ce monsieur n à que du mépris pour les femmes pour parler comme ça !!!
      Mais puisque nous sommes idiotes,moches ou (belles puisque ca aussi c est un problème !)foutez nous la paix alors laissez nous dans notre désespoir !vous les hommes sauveurs du monde !!!en tout cas pour l instant c est mal baré !!!!


    • à Marion Sigaud,

      - le mec qui détruit la femme douce est un criminel, mais aussi un imbécile, par rapport à une certaine définition de l’intelligence du coeur. (mais il peut avoir un bon Q.I., on est d’accord).

      - bien sûr que ces séducteurs sont des sadiques et ont moultes façons de tromper la femme, mais nous sommes responsables de nos choix, mordicus : un homme fait des choix totalement stupides aussi, et tombent parfois sur des femmes qui les font souffrir, car ces choix bidons ont des conséquences. Je mets l’homme et la femme sur un pied d’égalité, pas question pour moi de dire que "la femme est plus naive que l’homme, etc". Je parlais juste des femmes parce que c’est le sujet ici, mais j’en ai même beaucoup plus à charge contre les hommes, évidemment, il suffit de regarder ce qui se passe sur toute la planète !

      - Sur Marylin monroe et lady et Diana, nous sommes en désaccord :
      je n’épouserais pas une femme sur ses promesses, fut-elle belle, mais pour mon amour pour elle, sans sélection de classe bidon (sélection qui attire des gens factices, source de souffrances et de désillusions). Oui, j’aurais refusé une princesse, et oui, je me considèrerais comme un solide con si j’acceptais une femme, rien que sur son niveau social, en l’absence d’amour. J’ai eu de très belles occasions, que j’ai toutes refusées, mes amis m’ont assez taxé de cinglé, mais perdre mon temps avec du factice, c’est non. En outre, accepter ces femmes, si on ne les aime pas, c’est ne pas les respecter et y aller juste par intérêt.
      Je n’ai pas de mépris pour ces femmes, je vous dis que ce sont elles qui avaient du mépris pour les hommes "sans pouvoir", je ne juge pas leur statut social, mais le fait de sélecter des hommes riches, sans profondeur.
      Bardot est gentille, oui, mais naive d’avoir acceptée ces hommes pervers.
      Je ne vois pas qu’on puisse justifier des erreurs et mentalités de caste sociale, qu’elles viennent des hommes ou des femmes.

      - "croire qu’on est dans l’amour", mais comme par hasard, ces femmes célèbres n’allaient pas vers des anonymes donc, sélection sociale il y a eu, bel et bien, en plus de se tromper sur l’amour. L’anonyme "qui en a" n’est pas couard, madame, ces femmes l’auraient rejeté. Racisme social !
      Si un métis, un noir, arabe, etc, "qui en a ", qui est super, courtise une femme très raciste, il ne réussira pas, c’est pareil avec le racisme de fric. C’est un mur et ces bourgeois sont très méprisants, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes.


    • Psychose et délire mystique... vous faites le jeu du système, de l’égotisme, du féminisme et de l’intégrisme religieux.

      Comme quoi tout est possible aujourd’hui !


    • @Ed

      Relisez bien le fil de la discussion. Il n’est à aucune ligne question de revendication féministe.
      Est-ce que faire une remarque au sujet des hommes est assimilé automatiquement à du féminisme ?
      Après le chantage à l’antisémitisme, le chantage au féminisme.
      Rassurez vous nous voulons des hommes digne de ce nom : Ou sont-ils ? c’est le problème soulevé dans cette discussion.


    • @céline

      Je persiste et signe, relisez donc vous-même.


    • #1773693

      @chercheur



      le mec qui détruit la femme douce est un criminel, mais aussi un imbécile, par rapport à une certaine définition de l’intelligence du coeur.




      Le pervers se fout de l’intelligence du cœur. Ce qu’il veut c’est jouir de la destruction qu’il opère, et son intelligence à lui consiste à obtenir ce qu’il veut.



      Sur Marylin Monroe et lady et Diana, nous sommes en désaccord :



      Oui nous le sommes. D’abord parce que vous parlez de Kennedy qui n’a tenu dans la vie de Marylin que la place d’un soir (son amour pour Joe di Maggio, lui, est resté jusqu’à la mort). Et parce qu’il n’y a RIEN à reprocher à Lady Diana. Ça suffit de s’essuyer les pieds sur ces femmes qui n’ont eu d’autre tort que d’avoir été belles, intelligentes et adorables. Je ne vois pas ce qui autorise à dire qu’elle n’a pas aimé son prince, il semble au contraire qu’elle a souffert le martyre de voir comment elle avait été jouée.



      Je n’épouserais pas une femme sur ses promesses, fut-elle belle, mais pour mon amour pour elle, sans sélection de classe bidon (sélection qui attire des gens factices, source de souffrances et de désillusions).



      C’est vous qui dites que les femmes font des sélections de classe bidon. On dirait qu’en France il n’y a que des hommes riches qui se marient.



      Je n’ai pas de mépris pour ces femmes, je vous dis que ce sont elles qui avaient du mépris pour les hommes "sans pouvoir",



      Lesquelles ? Qui a méprisé qui ? De qui parlez-vous ?



      Je ne juge pas leur statut social, mais le fait de sélecter des hommes riches, sans profondeur.



      De qui parlez-vous ?



      Bardot est gentille, oui, mais naive d’avoir acceptée ces hommes pervers.



      Allez-y jugez la. Dites-lui ce qu’elle aurait dû faire. Comment elle aurait dû réagir avec la moitié des hommes de la planète à ses pieds, pour détecter qui allait être sincère et qui allait se foutre de sa gueule !



      L’anonyme "qui en a" n’est pas couard, madame, ces femmes l’auraient rejeté. Racisme social !



      De qui et de quoi parlez-vous ? Quelle femme a rejeté quel anonyme, à quelle occasion et à quel propos ? Fantasmes !


    • @Ed

      La perception et la compréhension sont des notions relatives, vous voyez et percevez ce que vous voulez bien.
      Les hommes aiment parler de féminisme et nous les femmes sommes aussi critique à ce sujet. Mais dès que l’on aborde le sujet des hommes, il n’y a plus aucune objectivité de la part de beaucoup d’hommes.
      Très peu d’hommes sont capable de faire une auto-critique et préfèrent se rassurer en faisant de longues réflexion sur les femmes.


    • @Céline

      Ce qui est très relatif c’est de parler des hommes et des femmes en les catégorisant "purs vs maléfiques", "putes vs saintes", moi, je ne fais pas sexisme, pas plus que de nombrilisme pathologique.

      Je ne fais que relever vos généralités et votre individualisme navrants, votre incompréhension de la réalité systémique, le constat est là, sous les yeux de tous.

      L’homme s’attaque à la femme, et réciproquement aujourd’hui.... super !

      Seulement, vous le savez tous que renoncer au système qui vous conditionne, c’est renoncer à la servitude, au confort et à la pseudo liberté. Personne ne veut retourner dans les cavernes ou les forets... surtout pas une femme qui a absolument besoin de travailler et de polluer pour pouvoir aimer ses gosses.


    • @ed

      Votre texte n’est que généralités...
      Je ne suis pas asservie au système, je vie en marge de celui-ci, je ne vais pas m’étaler d’avantage. Cela juste pour vous faire remarquer que vous voulez penser à ma place mais vous avez tout faux. Ah les généralités !...


    • @ Céline

      Je n’ai jamais parlé de vous, ni réagi à vos propos, donc là oui, vous êtes ridicule et bien mal placée pour me faire une leçon, vous projetez, ce n’est pas moi qui ergote sur votre façon de percevoir et de vous exprimer sur le propos de Sigaut.

      Vos commentaires ne sont contradictions immatures, gratuites et stériles..


    • #1773810

      @Céline,
      Vous allez vous épuiser inutilement.
      On ne discute pas avec les pervers.
      Sursum corda !
      Marion


    • à Marion Sigaut,

      - merci, je sais que le pervers qui détruit une femme douce se fiche de l’intelligence du coeur, il se fiche aussi qu’on le traite de criminel, mais il n’empêche qu’il est un criminel et un imbécile.

      - je précise ce que vous me demandez :
      Ce n’est pas moi qui ait été chercher ces noms de Lady Dy, Marylin Monroe, je n’ai rien à leur reprocher individuellement, rien, je dis juste que, EN GENERAL, dans leur caste de privilégiés, ces gens font un racisme de classe sociale, les hommes choisissent des belles femmes de leur classe sociale, et ces femmes choisissent des hommes de pouvoir, tout cela, au lieu de chercher des gens sains et en fonction de l’amour uniquement.
      Comme ils font donc en général des mariages de raison très intéressés (sinon ils épouseraient de temps en temps des anonymes, moins riches, etc), ils ont en retour les déboires qui accompagnent logiquement des mariages de raison avec peu d’amour.
      C’est tout, il n’y a pas d’attaque nominative envers pierre, paul, jacques, je parle de leur milieu social artificiel et superficiel qui aboutit à du résultat superficiel et absurde, quoi d’autre ? c’est logique ! Et je m’essuie les pieds sur ce racisme social, et non sur ces femmes, ni sur ces hommes, merci.

      Maintenant, si vous me dites que Lady Di et Marylin étaient très amoureuses, c’est possible, je ne dis pas non, mais je me méfie beaucoup de ces évaluations de gens qu’on ne connait pas, on ne sait pas ce qu’il en est, je parle donc en général, dans leur classe sociale, c’est tout.

      Je vous ai bien dit à 2 reprises dans mon post précédent que les hommes pratiquaient évidemment aussi ce racisme de classe sociale, il ne s’agit pas que d’un problème féminin, bien sûr. DSK n’aurait pas épousé la femme qu’il a malmené dans ses toilettes, pensez bien !

      Vous me demandez de qui je parle, je réponds :

      Sans être nominatif, je vous dis que les hommes et femmes de ces milieux célèbres, ou aristocratiques, ou simplement riches, se marient entre eux et pratiquent un racisme de classe sociale, par conséquent, sans les juger, je ne plains AUCUN de leurs déboires qui font suite à leur mariage de raison absurde.
      Si on me dit "mais ils aiment", je réponds "des fois, oui, mais la plupart du temps, c’est un amour faible, impur, vicié par leur racisme de classe".

      Le racisme de classe n’est pas un fantasme madame, courtiser Marylin Monroe, Bardot, Lady Di, etc, ce n’est que du rêve pour un anonyme.

      Enfin, on est responsable de ses erreurs.


    • @Marion Sigaut

      Oui j’avais justement décidé de ne pas répondre.
      il contourne le contenu des messages car il ne peut y répondre...


    • @Marion Sigaut
      Comme je vous comprends Marion... c’est très certainement le manque de spiritualité de ce type, dont le culte du corps a pris le dessus sur le vrai, le beau, le sacré !
      Aujourd’hui tout le monde s’étale, pour dire n’importe quoi en vidéo au monde entier, qui est en oisiveté telle, pour écouter autant de conneries (mille pardons pour le terme)
      Comme je plains mes filles avec des énergumènes comme ça et comme je suis inquiet pour mes fils, s’ils écoutent autant de bêtises, le jour où mon épouse et moi ne seront plus derrière pour interdire internet (plutôt interflou) et la télé !
      Le message de ND (Quito, la Salette, Fatima) est pourtant très clair comment ne plus le lire sans réveil !
      Mille mercis à vous et Claire pour votre travail !
      Que NS Jésus Christ-Roi vous bénisse Mesdames ....
      Ce type est un expert sur tout sur E&R, comme François Lenglet est un économiste sur BFM ...

      @Ed
      Tu as un peu notre BHL, notre Claude Askolovitch, notre C.Fourest de E&R toujours un bon mot à dire de sympathique sur la France, le catholicisme et l’européen responsable des maux du monde !
      Aujourd’hui c’est sur les femmes !
      Pour moi tu n’es qu’une baudruche et un troll, aigri et victime consentante d’ethnomasochisme !
      Bien à toi


    • alala... .je n’ai pas besoin de contourner, vous n’avez aucun argument et vous racontez n’importe quoi, ce que j’ai déjà démontré plus haut. OVER


    • La Brave Marion Sigaut aurait du dans sa belle et fertile jeunesse être plus docile avec les hommes et dans son désir d’affirmation de sa féminité libre pour s’opposer au système elle en a oublié son rôle premier qui est de donner la vie.
      Si Marion n’avait pas été si obsessionnelle dans son besoin de combattre des moulins , elle serait aujourd’hui une grand mère épanouie dont l’existence serait entièrement tourné sur ses petits enfants.
      En fait c’est un mal pour un bien , le vide affectif de sa vie et l’angoisse d’être inutile la pousse a se chercher des causes et ainsi a nous écrire plein de beaux livres dénonçant les imperfections du monde et les erreurs de l’histoire.
      Merci Marion tout n’est pas perdu tu es notre grand mère a tous, tu es notre manie.


    • #1774082

      @Delavier
      Vous ne savez rien de ma jeunesse et seriez inspiré de ne pas me dire ce que j’aurais dû en faire.


    • à Jacques Delavier,

      à Marion Sigaut,

      Je tiens à dire que je suis scandalisé par les propos outranciers et diffamatoires de Mr Delavier, ci-dessus, envers Mme Sigaut, ce n’est même plus seulement de la muflerie, c’est de la vulgarité idiote et revancharde adulescente, voilà ce que cela fait quand on n’aime pas les femmes, ne les comprend pas, etc.

      Personnellement, ci-dessus, nous n’étions pas d’accord sur tout, Mme Sigaut et moi, mais notre débat fut courtois, et en définitive, je n’ai critiqué que la sélection des grands bourgeois dans leurs choix de conjoints, ce qui donne des mariages de raison qui ne tiennent pas la route, mais pas besoin de manquer de respect pour débattre !
      Et si les femmes sont nos mères, justement, même si elles disent que nous avons écrit des imbécilités, et bien, nous devons être virils, forts, impassibles, et chercher à comprendre le pourquoi de leurs dires, et leur répondre poliment, à l’ancienne, en gentleman, au lieu de les agresser et blesser. Je fais pour ma part un baise-main à toutes les femmes sur ce fil, en particulier à celles qui m’ont malmené.
      Quand on dénonce le monde moderne et ses vulgarités, alors il faut revenir à la classe ancienne dans nos comportements, sinon ce n’est que du blabla sans portée concrète.

      à Madame Marion Sigaut,

      J’ai réfléchi à ce que vous m’avez écrit ci-dessus, et je voudrais vous suggérer un thème de débat. Peut être en concertation avec d’autres intervenantes, ce qui enrichirait certainement le foisonnement des idées, pourriez-vous nous concocter un débat ou un livre sur ce que les femmes attendent réellement des hommes ? En faisant même un parallèle avec le passé, l’Histoire, les qualités des hommes d’avant, ce que nous avons perdu et ce qu’il faudrait retrouver, en tenant compte des conditions du monde moderne ?
      Alain Soral a déjà donné son opinion dans des vidéos anciennes, vers 2012-2013, les femmes de gauche très féministes aussi, mais voyez-vous, les féministes de gauche disent souvent des bêtises tendant à féminiser l’homme, et quant à Soral, il est excellent, mais rien ne remplace le point de vue des femmes.
      Car il ne suffit pas du tout de jouer les gros bras, comme on le voit dans la sphère natio, pour être en phase avec le vrai rôle naturel de l’homme.

      Ce serait intéressant, et ça éviterait peut être un peu toutes ces vidéos YT qui tendent à diffamer les femmes en permanence, ou du moins, on pourrait renvoyer les lecteurs vers un lien de réponse.

      Bonne continuation.


    • @Chercheur

      Super idée, ce sera peut-être l’occasion de faire une autocritique une seule fois dans leurs si "misérables vies", à toutes ces "saintes" entourées de "porcs" !.

      Je rappelle que le sujet de cette vidéo, là plus haut, c’est un peu ça, "LE CHOIX DES FEMMES". mais à part se complaire dans la victimisation perpétuelle et diabolisation très progressiste du mâle, je n’ai pas vu une seule remise en question, pas une ligne sans haine des hommes... mais, mesdames, ce sont VOS hommes, ceux que VOUS vous avez choisi, on ne vous a pas marié de force que je sache.

      Le Mal, ce n’est pas le plumage des oiseaux,, le fion des gazelles ou brame du cerf, le Mal ce sont VOS idéologies (pureté et suprématisme) et VOS cultes (intégrisme psychotique) .. VOTRE progrès (féminisme et transhumanisme).


    • #1774307

      @chercheur,
      Tout d’abord merci pour votre intervention qui montre bien qu’il reste des hommes (mais je n’en ai jamais douté) : face à un gougnafier pathétique de bêtise, le chevalier défend l’honneur de la dame.
      Je tiens tout de suite à vous rassurer : je n’ai pas été blessée. C’était trop minable et à côté de la plaque.
      Pardonnez-moi mais je n’aurai jamais le temps d’animer des débats sur le sujet.
      Mais je peux vous en dire deux mots : la femme recherche la protection et l’amour, la force et la douceur.
      Celui qui n’est que fort risque d’être une brute (suivez mon regard...), celui qui n’est que doux risque de n’être que mou.
      La force et la bonté. La plus belle image est celle du chevalier, bardé de fer et prêt au combat, mettant genou en terre devant sa dame, ou devant la Vierge.
      Un gars, un jour, m’a manqué de respect. Mon homme lui a sauté à la gorge en moins de temps qu’il en faut pour le dire.
      Ensuite il est venu ronronner dans mes bras.
      Je vous laisse méditer sur l’image.

      L’homme protège et la femme nourrit. Rien de nouveau sous le soleil. Rien de périmé non plus.
      Portez-vous bien.


    • à Marion Sigaut,

      Merci pour votre réponse, je me doutais bien en effet que vous n’auriez pas le temps d’animer un débat sur ce sujet, c’est normal.
      Je vous souhaite une bonne continuation. Merci pour tout !

      à Ed,

      Quand les femmes trouvent les hommes trop durs, et les critiquent vivement, il faut les comprendre : elles se doivent de garder une certaine innocence, une douceur d’âme, afin d’être perméable à la cour des hommes, à leur séduction. C’est la nature, pas un dogme.
      Si les femmes partaient au départ avec la même dureté que nous, on ne pourrait pas les courtiser et on serait les premiers à se plaindre.
      Ainsi, il faut accepter qu’elles fassent des erreurs dans leurs choix au départ, même si ces erreurs nous paraissent naives, aberrantes, tout ce que vous voudrez, et que ces erreurs entrainent des souffrances et des désillusions pour elles, et qu’elles se plaignent des hommes.
      C’est normal, comme elles se doivent d’être innocentes, c’est effectivement surtout de la faute des hommes s’il y a des souffrances, je comprends bien cela.
      On a toujours tort de profiter de l’innocence d’autrui.

      Ceci dit, il y a des limites raisonnables à cela, bien sûr : si elles ne se font pas avoir par amour, mais par choix de raison : "aller vers le pognon", "aller vers telle classe sociale" , "aller vers telle race ou vers le pouvoir", etc etc, là, je ne les plains plus, parce que ce n’est plus se faire avoir par innocence et par amour, mais par calcul intéressé, et là elles sont responsables de leurs choix, bien entendu.

      Bonne soirée à vous.


    • Je te signal cher Marion que ta jeunesse tu me l’as en partie raconté au restaurant dans une discussion oú nous échangions sur les emmigrés russes en Israël où tu me parlais entre autre de ta jeunesse en Israël et oú je te parlais de mon ex belle famille russe qui avait décidé d’emmigré en Israël avec de faux certificats de judéité, mais bon tu ne t’en souviens pas.


    • à Delavier,

      Et donc, vous dites que Marion Sigaut vous a raconté sa jeunesse dans un resto, et vous reconnaissez tranquillement que vous trahissez ici ses confidences en public, pour tenter de la rabaisser, de la blesser, de l’insulter ?? Vous avez dévoilé votre vrai niveau.

      Je ne dis pas ce que je pense de ça, sinon, je vais être grossier et mon post, censuré.
      Si on était tous autour d’une table, avec moi présent, vous n’auriez pas fait ça très longtemps, je vous le garantis, mais bon, à travers un écran d’ordinateur, et planqué à l’étranger, on peut se cacher comme les ados Conversano, Le Laid, et autres. Mais dès qu’il y a un face à face avec des hommes, on voit ce que ça donne, Soral a illustré ça d’une façon très claire.

      Disons, en mode soft, que vous avez été blessé par ses arguments, et au lieu de répondre intelligemment avec des raisonnements, vous avez attendu la fin de la discussion pour agresser Marion Sigaut, pour vous venger d’une façon aduslescente et efféminée, de votre vexation.
      Vous êtes faible, monsieur, et sans profondeur, je l’avais remarqué aussi sur vos videos YT que je ne regarde plus, puisque là bas aussi, vous ne répondez pas aux arguments gênants de vos contradicteurs.

      Bref, pfff, marion sigaut ne vaut donnez pas la peine de répondre aux injures d’un minus.


    • pour chercheur , j’explique juste à Marion qu’elle est agressive envers moi limite grossière et en recherche de combat , juste car elle essaie de combler un vide affectif , ce qui est un moteur de création classique , maintenant elle me dit que je ne connais pas sa vie quant en fait elle me l’a raconté au resto, je ne dis rien sur ca vie , je dis qu’elle me l’a raconté , toi tu m’insulte et me diffame , soit ce n’est pas bien grave , mais en plus tu me menace , sache que je n’agresse personne , j’émets des opinions et des analyses , maintenant si tu tente dans la vrais vie de m’agresser comme tu en émet l’hypothèse ,je ferais tout pour t’eliminer et que tu ne recommence plus jamais , faut pas me prendre pour un rigolo , la vrais vie c’est pas internet et moi je suis un homme un vrais.


    • À Mr Delavier,

      Je n’ai utilisé aucun mot grossier, et je n’ai même pas commenté votre vidéo, j’avais juste discuté avec Marion Sigaut, donc je ne vous ai en aucun cas diffamé, ni insulté, j’ai juste rappelé qu’injurier et chercher à blesser publiquement Marion Sigaut à partir de ses confidences privées était "minus". Ce qui est objectivement le cas, et le mot est même léger.
      Vous dites que vous n’avez pas fait de révélations publiques de ses confidences privées dans un restaurant, C’EST UN MENSONGE, votre post ci-dessus du 28 juillet à 2,14h montre le contraire, où vous révélez qu’elle a trop repoussé les hommes dans sa jeunesse, qu’elle n’a ni petits enfants, ni enfants, qu’elle en est blessée, etc etc. 
      On n’a pas à savoir ça, ça ne nous intéresse pas, monsieur !
      De plus, je n’ai parlé que d’empêcher ces injures, vous, vous parlez "d’éliminer ma personne", donc on voit là aussi qui fait des menaces excessives.
      Et pour finir, vous dites que Marion Sigaut vous a injurié, c’est exact, mais moi aussi, il y a des dames qui n’ont rien compris à ce que je disais et qui m’ont insulté ci-dessus, est-ce que je leur ai répondu ? Non !
      Je ne crois pas qu’il soit correct de chercher à blesser des femmes, en aucun cas, si vous n’êtes pas d’accord avec ca, si vous ne le comprenez pas, tant pis, restons en là. Chacun sa vie, chacun ses moeurs.


    • #1775903
      le 30/07/2017 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
      Frédéric Delavier – La malédiction de la beauté féminine

      @delavier
      Ouuuh j’en tremble.... redescend, tu n’es pas terminatore, il suffit pas de parader sur un compte facebouc avec un fusil !
      Kamarade la vraie vie moi aussi je la vis dans ma cambrousse, au boulot et tous les jours !
      Pas besoin de te la raconter !
      Bien à toi
      (j’ai bien ri merci “élimine” bouuuuuuu)


  • Ne vous en déplaise, la spiritualité et la religion jouent parfaitement leur rôle encore aujourd’hui.

    La femme a toujours été prise en otage, dans le Jardin d’Eden, durant la Traite des Blanches (de l’antiquité à aujourd’hui en Europe) , durant la Chasse aux Sorcières, durant les grandes guerres, avec l’islamisme, les guerres en Afrique (Rwanda). et les flux de réfugiés où les femmes ont une attention toute particulière de la part de notre cher système "progressiste".

    Ce qui est visé : la matrice naturelle.

    Depuis qu’on a organisé son travail officiellement, on utilise son image, et comme l’explique Marcuse en 1964, plus les façades et les comptoirs deviennent transparents, plus les tenue des employées sont sexy... de fait, les usines dans lesquelles les femmes produisaient des parachutes durant la 2e guerre mondiale, leur fournissaient également les 1er bas nylon gratis. Il démontre donc qu’en érotisant, on "corporatise" plus efficacement, "ceux de l’extérieur veulent y rentrer", si j’ose dire.

    Ce qui nous fout dedans, et elles avec, c’est les concepts d’ "humanisme", de "pensée positive", de "liberté individuelle", et d égalité", "il faut absolument" jouir, profiter, et surtout ne jamais être critique, pesant, contestataire.

    Ainsi, ces femmes détestent la guerre et la pollution, mais adore le polyester, les cosmétiques, le silicone, les smartphones, l’aspartame, les hormones de synthèse et les Porsche... et le yoga.

    Namaste lol !

    La rapport à la spiritualité, c’est le postulat que "le meilleur vient de soi" individuellement (Bien et Mal).. mais dans une société composée d’individus totalement formatés et ignorants, permettez-moi d’en douter sérieusement.

    Amen lol !

    nb : il est intéressant de noter que 100% des pseudo bouddhistes occidentales sont en fait de vraies chrétiennes.


  • La vidéo sur "Comment trouver une femme lorsqu’on est pauvre" est également intéressante.

     

    • Frédéric Delavier : "Comment trouver une femme lorsqu’on est pauvre"
      Ce genre d’affirmation qui prétend être une interrogation, (avec les explication en bonus) me rappelle la tournure d’esprit "d’un peuple élu".


  • Depuis quand l’homme et la femme sont égaux (dans son sens le plus littéral, c’est à dire physiologique) ?
    Tous les problèmes des rapports hommes/femmes découlent du principe d’égalité entre eux, ils sont égaux en dignité et en droits mais différents dans leurs rôles sociaux.
    Depuis des milliers d’années, l’homme a une autorité naturelle sur la femme, il jouait jusqu’à récemment un rôle de guide et devait subvenir aux besoins de son foyer. Depuis le 19ème siècle, le capital a "libéré" la femme pour en faire son esclave, l’égale de l’homme et détruire la cellule familiale.

    Les hommes qui ne respectent pas les femmes, les jalousent, se disputent avec elles comme s’ils étaient amis, ont ce comportement parce qu’ils ont perdu leur autorité naturelle et leur virilité, ils sont devenus leurs égaux et se comportent comme tels.
    Les femmes malheureuses,ne comprenant pas pourquoi, pensent faussement que la même égalité,qui a en réalité, fait des hommes des êtres détestables à leurs yeux, va améliorer les choses, mais c’est, en réalité, tout le contraire.

    Les féministes et autres femmes "émancipées" sont celles qui sont le plus malheureuses, frustrées et dérangées psychologiquement.

     

    • Vous avez grand besoin de lire quelqu’un comme Francis Cousin...
      Amicalement.


    • L’égalité entre les hommes et les femmes est morale, éthique. Un lion n’est pas un loup, et encore moins une huître... pareil pour les lionnes, les louves et ... les huîtres. Même elles le savent ça ! mdr

      Quand à Cousin, merci de le laisser à la théorie, à l’utopie,à l’idéologie, et surtout dans toute les bonnes librairies.


    • @ed : ce n’est pas en spammant les commentaires que vous aurez forcément raison.
      Je faisais référence aux organisations dans les sociétés primitives, et vous n’avez aucun conseil ni leçon à me donner, merci.


    • @Alex

      "spam, troll, talmudiste, pervers.. " c’est tout ce que vous avez comme argument, des insultes, des jugements de valeur, au mieux de la mythologie de d’intégriste ?

      Dès que quelque-chose dépasse la masse, de la médiocrité, vous devez le détruire en meute, tels des cerbères de l’enfer du système. Wouf !

      Oui, bien "au-dessous du niveau de l’Humanité", dixit Tocqueville .


  • Autant je peux être d’accord avec Fred Delavier quant il parle de la France et de ses castes, autant quant il parle des femmes, là je dit non, je dirais même que c’est extrêmement énervant de constater que certains hommes puisse penser que les femmes recherchent à ce point le pognon, c’est d’un ridicule !.
    D’abord les hommes ne sont pas généreux, s’ils sont riches, c’est pire !. Les hommes, tout au moins en France (je parle de ce que je connais), ne sont pas prêt à protéger les femmes avec leur argent, les français sont radins la plupart du temps et très égoïstes. Réduire une belle femme à quelqu’un de vénale est injuste si on en fait une généralité, nous ne sommes pas toutes à mettre dans le même sac !!. Faut arrêter les raccourcis imbéciles.
    Effectivement, la beauté passe à un moment donné et je n’ai pas de regret également , je préfère être tranquille, peinarde et seule que mal accompagnée vu le nombre d’hommes inintéressants et pas AIMAble dans ce pays.

     

    • @Leila

      Mais oui, c’est la tendance, c’est ce que le système attends de vous, que vous soyez dégoûtées des hommes, seules, travailleuses, et éventuellement que vous fassiez quelques gosses pour graisser les rouages.

      On appelle ça le Féminisme et l’ Individualisme, n’importe quelle écervelée "préfère être seule que mal accompagnée" et "sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut plus"... on connaît la chanson !

      Eh oui, les hommes riches (ou mytho) vous dégoûtent d’autant plus que tombez dans le panneau, mais si c’est le cas, c’est que vous les cherchiez et que vous vouliez y croire, non ?

      Il a bon dos "votre amour", mais quand le business capote... pfiouuhh !! Y a plus personne ! lol


    • @Leila

      Par expérience et observation. Quand l’homme a beaucoup de "calories" pour satisfaire les envies de madame, tout va bien dans le meilleur des mondes. Quand il y en a moins, conjoncture oblige, bonjour les dégâts". Du statut de Star, l’homme riche en "calories" passe à celui de figurant sur la sellette en période de vache maigre (période de vache maigre : chérie cette année on ne pourra pas aller en vacance et je ne pourrai pas te faire de cadeau à 300 euros, il sera fait avec amour).
      Il faudrait supprimer "Pour le meilleur et pour le pire" et garder "que pour le meilleur et dès que tu n’évolues plus dans ta profession, je garde les gosses et tu dégages".
      Nier à ce point l’évidence est au mieux un déni, au pire de la mauvaise foi.
      La nature est bien faite et comme dit notre ami Frédéric Delavier, l’horloge biologique rend certaines femmes plus lucides. Mais à quel prix ?


  • Je n’ai jamais vu une femme aider un homme isolé : geek, timide, marginal, socialement les SDF en particulier. La plupart des sdf sont de sexe masculin et ce n’est pas un hasard.

    Les femmes marchent aux côtés d’hommes forts qu’il soit bon ou mauvais ...

     

    • Faux !
      Combien de femmes sont avec ce type d’hommes ! J’en connais un paquet
      beaucoup de femmes sont justement attitré par des hommes auprès desquels elle se sentent utile.
      Si seul les hommes riches,intellectuel, fort étaient en couple je crois que ça se verait


    • Mais non @Ed, je n’ai pas été attiré par un franc-mac, il ne l’était pas au début, enfin pas tout à fait, et en plus, c’est moi qui faisait bouillir la marmite à l’époque.
      Ben si, il faut apprendre à être courtois, que ce soit avec moi où une autre, là est bien le problème cher Ed, d’autant que nous discutons entre gens un peu "éveillés" sur un site dissident. Je ne vois pas pourquoi vous êtes agressif, on peut parler calmement, apparemment parler des femmes vous énerve. Il n’y a pas de raison.


    • @Leila

      C’est vous qui me parliez de votre franc-ma, alors s’il l’était avant, pendant ou après, ce n’est pas vraiment mon problème, ni de savoir qui faisait bouillir la marmite, d’ailleurs.

      Et pour rester dans le chapitre de la stigmatisation et du manque de précision, en l’occurrence,
      voyez-vous, ce qui serait discourtois et agressif, serait de déballer comme vous le faites sur vos ex, vos ratés, vos rancœurs , bref, votre dégoût des hommes, et donc quelque part de vous-même.


    • @June

      Faux, faux et re-faux !

      1-la très grande majorité des sdf se trouve effectivement être masculine et isolée.

      2-les riches font 2x plus d’enfants en moyenne que les pauvres

      3-les pauvres divorcent 2x plus en moyenne que les riches.

      Quand on sait pas...

      Décidément, le royaume des cieux est à toi.


    • @ed : Vos affirmations péremptoires sur le nombre d’enfants sont totalement fausses, cite au moins quelques sources....

      C’était effectivement vrai avant la révolution industrielle globalement et le milieu du 19è siècle, les "riches" ayant en effet plus de moyens pour assurer la survie de leur progéniture, dans un contexte de mortalité infantile élevée. M. Drac l’explique très bien dans sa note de lecture sur le dysgénisme.
      Il faudrait déjà commencer par s’entendre sur ces termes d’ailleurs avant tout débat.

      Les progrès de la médecine, de l’hygiène.... ont complètement inversé cette tendant, et c’est désormais les "pauvres" qui font plus d’enfants, hors exception, que ce soit à l’échelle des pays Occidentaux ou entre les pays "riches" et "pauvres" à l’échelle mondiale.

      Par ailleurs, vous pratiquez l’inversion accusatoire (et l’insulte à la fin même) envers quelqu’un qui est simplement en désaccord avec vous (Leila).
      Enfin bref, vu votre ego boursouflé, la réponse ne manquera pas, mais j’ai autre chose à faire personnellement, vous vous êtes complètement discrédité. le dysgénisme frappe également de plein fouet ici malheureusement.


    • @alex

      Ma source c’est le ministère de la justice français.

      Commence donc par citer tes sources pour me dire que les miennes sont fausses, et apprends à lire, l’inversion accusatoire et les insultes viennent de Leila, Céline et June.

      C’est marrant aucune réaction lorsque je développe dans mes commentaires, dans lesquelles je défends la femme, la famille, en faisant une analyse systémique, pas en tapant sur l’un ou sur l’autre, comme "VOUS" ne savez faire que ça.


  • De ce que je peux comprendre, il me semble que Delavier expose une idée très simple : l’homme est attiré en premier lieu par le corps et la plastique de la femme tandis que cette dernière est davantage séduite par la position qu’occupe le mâle au sein de la hiérarchie sociale ou du moins que celle ci peut compenser plus aisément le déficit, le manque de beauté. Ceci se constate aussi chez certaines espèces animales. Après savoir si c’est réellement valide pour nous autres humains, je n’en sais rien.

    Dans la mesure où notre culture nous domine et nous écrase, il est tout à fait logique que certains ne se retrouvent pas dans les pulsions animales qui nous dirigent à l’état de nature. La culture éloignant de la nature, on s’attache davantage aux aspects socio-culturels. Par conséquent, la femme se préoccupe de la culture ; l’homme du cul, tout court. A cet égard la femme est plus bien élégante et raffinée, mais aussi plus complexe dans sa manière de ressentir. En bref, la difficulté du problème réside dans ce qui appartient d’un côté à la nature et de l’autre à la culture. L’interpénétration des deux aspects pousse à la confusion. Le risque étant bien d’essentialiser ou de naturaliser ce qui est d’ordre culturel et vice-versa.
    Mais il ne faudrait pas non plus opposer les deux termes car bien souvent la culturel est un raffinement du naturel, à terme un moyen de sublimation, pour le meilleur comme pour le pire d’ailleurs.

    Pour ma part, ce que je constate au quotidien, c’est que les femmes sont tout autant attiréés par la physique que les hommes mais que le sens des réalités les amènent à parfois choisir autrement : car si elles veulent devenir mère et élever dignement leur(s) enfant(s), il leur faut fatalement un père capable de subvenir aux besoins matériels. Ou alors elle doivent y subvenir par elles mêmes au détriment de l’éducation de leurs enfants.

    Faut se rendre à l’évidence, la fonction sociale des hommes et des femmes est surdéterminée par la physiologie. Que la culture essaye de briser ces déterminismes pourquoi pas... de mon point de vue, elle est plutôt censé les magnifier. C’est à dire sacraliser la femme dans son essence féminine (la mère) et conforter la virilité masculine dans ce qu’elle a de plus noble (le père).
    Et si la nature avait voulu faire de nous des hommes au foyer, elle nous aurait pourvu de mamelles pleines de lait. En attendant, pour nourir bébé on est obligé de chasser, c’est à dire d’aller dehors, à l’extérieur.


  • @Marion Sigaut, Céline et Leila

    Voilà, on nage en pleine confusion, en plein irrationnel. en plein délire

    Votre seul argument à vous 3, c’est que je suis un homme (le Mal) et que vous êtes des femmes (le Bien). Nul, zéro. vacuité totale.

    Assumez donc vos propos, vos choix, et vos actes, tout ira bien mieux pour tout le monde, et en famille.

    Moi, le "pervers" et l’"agressif", je ne suis pas automatiquement et bêtement solidaire avec les commentaires de tous les myso, sexo, macho limités et frustrés, comme vous l’êtes visiblement de votre côté, mesdames.... flag !!! mdr

    Non, on est pas encore légalement obligé d’être d’accords ou de s’écraser, que ça vous démange ou pas, et je dis ça relax, détendu et très à l’aise  ;)


  • #1773897

    Très sympathique, j’ai enfin connu Mr de la Palice.

     

    • @Ed, Non encore une fois, vous ne comprenez rien à rien cher monsieur, je n’ai parlé justement que de mes victoires ! J’ai réussi à échapper à des choses bien sombres, j’ai vaincu mes peurs, traverser bien des épreuves et j’ai gagné, oui j’ai gagné, les épreuves font partie de la vie si l’on sait les reconnaitre et les contourner.
      Ne vous en déplaise, tout va bien toutes ces épreuves sont bien loin derrière moi.
      Marion Sigaut a raison, je préfère ne plus vous répondre moi aussi, vous insultez Marion Sigaut, Céline, moi et toutes les femmes, vous avez un sérieux problème mon ami. (je reconnais un certain genre de profil dont il vaut mieux s’éloigner).


  • bonjour

    les hommes riches ou puissants dans ce monde sont corrompus en très grande majorité !
    les femmes très belles le savent .elles vont avec ces hommes pour la facilité ou pour profité de la richesse et elles sont ambitieuses et matérialistes.
    ce qui rend un homme fort c’est le spirituel , la foi !
    Gandhi a donné la liberté à 1 milliard d’indiens face aux riches et aux puissants anglais.
    La grandeur d’un hommes c’est sont humilité ,sa foi donc il est intelligent .


  • #1774322

    Pour ceux que ça intéresse, une vidéo qui n’a, en son temps, pas trouvé sa place sur ce site.
    J’avais trouvé ça dommage.
    http://www.dailymotion.com/video/x4...

     

    • Ben tiens... et qui c’est qui l’organise en Afrique et partout ailleurs cette "libération" ?

      Ben c’est précisément les mêmes cathos. Ah C’est magique !

      On aurait du vous expliquer bien plus tôt que les interdits sont élaborés pour être transgresser, et qu’être baptisé n’immunise pas contre la perdition et les perversions les plus variées, bien au contraire., j’ai pu le vérifier assez souvent.

      Et puisque qu’on en est à l’orgueil et à l’exhibitionnisme permanent  ;) sachez que j’ai aimé et été aimé par des femmes plus "clean", belles et intelligente que vous.

      Vous avez manifestement toujours confondu, le pervers ce n’était pas moi.


    • Merci chère Marion, il y a beaucoup d’émotions dans cette vidéo. Vous avait mis des mots sur ce que je ressens, les femmes sont culpabilisées quoique qu’elles fassent, comme c’est justement bien dit. Je me permet de vous dire que je vous aime chère Marion, soyez richement bénie.


    • #1774686

      Merci Leila,
      Un conseil : ne discutez jamais avec un pervers. Vous vous épuisez et entretenez son délire.
      Belle journée à vous


    • "D’abord les hommes ne sont pas généreux" dixit Leila.

      Tout est dit.


    • #1775456
      le 30/07/2017 par Contes et Animation à usage des us âgés
      Frédéric Delavier – La malédiction de la beauté féminine

      Ne discutez jamais avec un pervers. Vous vous épuisez et entretenez son délire”.

      C’est vrai qu’à force de paraitre l’être le pervers laid devenu à pure perte. A l’origine qu’est donc la pureté ?


  • @alex1737
    Francis Cousin n’est pas spécialiste des sociétés primitives (néolithique ou paléo), l’utopie se heurte à la biologie.
    L’Homme est un mammifère et est sociable au même titre que le lion ou le chimpanzé , on retrouve donc la configuration d’un mâle dominant qui offre protection aux femelles.
    Quand la culture ou plutôt l’idéologie, se heurte à la réalité de la la physiologie, on se retrouve dans une impasse.
    La génétique confirme aussi mon propos, où les lignées paternels sont régulièrement remplacées par celles d’autres hommes dominants, c’est le cas en Europe à l’âge du bronze.
    La solution réside dans un changement,de système de valeurs basé sur la physiologie, de modèle économique et social et du retour au patriarcat.
    La femme est totalement vulnérable sans autorité masculine, elle sera soit exploitée sexuellement, soit économiquement ou seule en difficulté à élever ses enfants.
    Messieurs,reprenez vous et arrêter d’accuser les femmes de vos propres renoncement !


  • Ce monsieur dans cette vidéo confond la Beauté avec l’esthétisme...

     

    • barf... c’est un peu la même chose, c’est très relatif, même la "beauté intérieure".

      L’esthétisme de Michel-Ange n’est pas celui d’Andy Warhol, et la notion de beauté chez les papous n’est pas celle des danois.

      Ce qui l’est moins, c’est la mondialisation de la culture, de la société et des mœurs.

      En l’occurrence, "la libération de le femme de l’oppression de l’homme" (pas du système) , et la destruction de la famille... ça c’est "beau" !


  • Bonjour les références en matière de Femmes dans les coms ! Brigitte Bardot,Lady Diana ,la Sinclair,Marilyn Monroe !
    J’y sentirais poindre comme une sorte d’intox à la Télé /Cinérama /Nous Deux /Voici/Gagala ! /La ploubellePoubelle.
    Si ces femmes sont des fantasmes pour certains ce ne sont que des productions, des fabrications d’images du monde Capitaliste Hollywoodien et ne représentent ni la vraie beauté,ni l’amour mais une fiction à consommer,une illusion marchande qui n’a rien à voir avec la réalité du monde .
    Ce sont les déesses du monde moderne, qu’on veut nous faire croire idéales .Personnellement tout ce qui m’est imposé comme modèle me débecte .Il y a des femmes bien plus jolies et intéressantes que ces prétendues "stars" vantées à coup de pub et de médias .

     

    • Tu n’as rien compris de ce que tu as lu.
      Quelqu’un m’a parlé de ces personnes ci-dessus, j’ai répondu que ces personnes célèbres étaient vénales, nulles et faisaient des mariages interessés à la con, suivant leur caste sociale.
      Et toi tu viens faire la lecon en repetant la meme chose, bêtement, au lieu de reflechir et de repondre quelque chose d original sur la video de Delavier.


Commentaires suivants