Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Frédéric Delavier – Le féminisme

Frédéric Delavier, sur E&R :

Tout sur le féminisme chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2001939

    L’égalité des droits est aussi ridicule que l’égalité des sexes. Si on est tous égaux en droit, il n’y aurait ni gouvernement, ni armée, ni famille, parce que toutes ces institutions ne reposent que sur la hiérarchie et donc une inégalité des droits.

    Quand on examine de plus près toutes ces mensonges issues de la révolutions française et de l’humanisme on se rend compte qu’il n’y a rien derrière, c’est des idoles sans aucune réalité.

     

    • #2002072
      le 09/07/2018 par Bumbo
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      Très bon commentaire.
      Le suffrage universel est à revoir aussi. Je me creuse souvent la tête afin d’imaginer un système électoral performant, mais c’est presque impossible.
      Cela nous est tous arrivé : on rencontre une personne qui nous semble cultivée, intelligente, une personne avec de l’humour et de l’esprit. Tous les voyants sont au vert mais lorsqu’on aborde un semblant de politique ... patatra ...
      Tout s’effondre vous avez l’impression d’avoir un imbecile en face de vous. Comment une personne qui semble avoir tout compris de la vie peut-elle être en décalage total avec la réalité ?
      Je pense que tout est une question de sensibilité.
      La sensibilité n’a rien à voir avec la capacité d’entegistrer/régurgiter des informations. Elle permet de ressentir beaucoup mieux le monde.
      La sensibilité de trouve pas les solutions, mais elle établit un diagnostic infaillible.


    • #2002130
      le 09/07/2018 par Capitaine
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      L’organisation politique future n’a en réalité qu’une importance secondaire POURVU que la démocratie directe soit inscrite dans la loi fondamentale, comme en Suisse.
      Tout le reste n’est que blabla infécond.
      Ecrire une nouvelle constitution n’aura d’intérêt qu’à partir du moment ou le postulat intransigeant de la démocratie directe sera posé, sinon nous demeurons dans une imposture analogue à celle de la démocratie dite représentative : il suffit de lire le propos bien connu de Sieyès sur le sujet le 7 septembre 1789 :
      Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet Etat représentatif ; ce serait un Etat démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants.

      Pour alimenter la réflexion sur ce sujet, citons encore Nietzsche dans "Antéchrist" :
      L’injustice n’est jamais dans l’inégalité des droits, elle est dans la prétention à des droits égaux.


    • #2002182
      le 09/07/2018 par jalon
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      @ Bumbo

      "Le suffrage universel est à revoir aussi. Je me creuse souvent la tête afin d’imaginer un système électoral performant, mais c’est presque impossible. "

      Vous êtes comme moi il y a 6 mois et comme Etienne Chouard actuellement, vous êtes partis à la chasse au dahu. La France c’est 1300 ans de maturité royale, inutile de chercher ailleurs, on ne saura pas faire mieux.


    • #2002878
      le 11/07/2018 par L’après Macron
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      @ Bumbo,

      Pour répondre à votre question concernant les gens intelligents qui ont parfois des points de vue politiques absurdes, c’est assez simple, la cause est qu’ils ne vivent pas les conséquences directes de ce qu’ils revendiquent, et, qu’en l’absence de cette expérience, ils ne peuvent savoir si les idées qu’ils défendent sont bonnes ou mauvaises.

      Seule solution pour remédier à cela, la monarchie chrétienne avec vote local, car comme dit au-dessus, la France a un glorieux passé monarchique et chrétien, qui s’est élaboré sur plus de mille ans à partir d’expériences de gouvernance et de politiques concrètes, et non sur des illusions ou des idéologies.
      Et ce système monarchique a pu perdurer car il reposait sur des principes prenant réellement en compte la nature humaine :

      1. La monarchie comprend un Roi qui s’occupe de défendre et de protéger son pays, et qui traite des questions de politiques générales, questions qui n’intéressent JAMAIS la population dans son ensemble, car celle-ci a d’autres sujets de préoccupations
      (ici, vous comprendrez que pour faire tenir le système actuel, ils ont besoin de nous maintenir dans l’illusion qu’un jour tout le monde s’intéressera à la politique, et s’y intéressera bien, de manière à arriver à percevoir les mêmes problèmes et à vouloir mettre en place les mêmes solutions, c’est sur ce fantasme que repose le vote démocratique, fantasme pure, car dans la réalité, que constatons nous ? d’une part, que la plupart des gens s’en foute, d’autre part, que ceux qui s’y intéressent n’arrivent jamais au consensus)

      2. Le christianisme offre un système de valeurs communes, qui donne des repères de comportement à l’ensemble d’une population, avec des limites à respecter (ne pas mentir, ne pas voler...) et des buts à atteindre (servir le bien commun, sauver les âmes, mener une vie honorable et digne), qui offre une unité au peuple et le tire vers le haut. Autre avantage : il permet de repérer rapidement ceux qui agissent contre les intérêts du peuple et de les condamner. En système légaliste, si ce sont ennemis du peuple qui font les lois et appliquent la justice, comment voulez-vous les faire condamner ?

      3. Le vote local, qui était pratiqué au sein des communes, permettait aux habitants de décider politiquement des règles qui régissaient leurs vies, en fonction de leur expérience et de leurs besoins. Il leur permettait également d’expérimenter directement les conséquences de leurs choix et de murir politiquement.


    • #2002879
      le 11/07/2018 par L’après Macron
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      (suite 3.)

      Imaginez un vote local mis en place en France dès aujourd’hui, et prenons un exemple simple et concret : l’accueil de réfugiés.

      Les habitants de chaque commune sont consultés :
      - s’ils sont pour cet accueil au motif de la solidarité, ils mettront eux-mêmes en place cet accueil à l’échelle de leur commune, avec leurs propres moyens, et ils en prendront la gestion, la responsabilité, et en assumeront les conséquences
      - s’ils sont contre, ils votent contre, et cet accueil n’a pas lieu dans leur commune

      De cette manière, ceux qui sont pour ne font pas peser leur choix sur ceux qui sont contre (comme c’est le cas à l’heure actuelle), et se retrouvent dans la position de devoir faire face à leurs choix et à la réalisation concrète de leurs idées.

      Ce type de vote responsabilise les individus et les pousse à réfléchir aux actions qu’ils sont réellement ou non capables d’entreprendre, en fonction des moyens concrets et réels dont ils disposent. Et ici, on est loin, décidément très loin, de ce qui se passe aujourd’hui, où tout le peuple français est contraint et obligé de travailler au nom d’idéologies fantasmagoriques, irréalisables et irréalistes qui, en définitive, le desservent.

      C’est de cette manière que le système monarchique chrétien était en réalité bien plus démocratique, concret et réaliste, que notre république actuelle...


  • #2001969
    le 09/07/2018 par Louis
    Frédéric Delavier – Le féminisme

    Toutes les femmes frigides sont féministes et ne parlent que de sexe .

     

  • #2002031
    le 09/07/2018 par nairod
    Frédéric Delavier – Le féminisme

    Je confirme en tant que père en instance de divorce et qui ai eu droit à toutes les accusation de mon ex encouragée et pilotée par l’association "féministes femmes solidaires"

    Mais j’irais plus loin, on vit dans une dictature judiciaire qui demandent et donnent aux femmes le droit de nous détruire et même nous assassiner.

    Mon ex avait enlevé dans un pays étranger mon fils où elle a saisit un tribunal islamiste demandant ma condamnation à mort pour "avoir déchirer le coran".

    En France elle m’a accusé de violences, menaces de mort, intégrisme religieux et pédophilie sur trois juridictions différentes.

    Mon ex a enlevé mon fils avec le complicité des féministes et elle a déposé ces plaintes avec ces mêmes féministes qui ont fait pression sur le brigadier pour me mettre en garde à vue.

    Elle est parti à 550 km de mon domicile pour vivre en Bretagne me privant de mon fils et afin qu’elle puisse vivre avec son compagnon qui d’après mon fils serait l’auteur des actes de pédophilie

    Avec tous ces éléments qui devraient me permettre d’obtenir la garde de mon fils, je n’ai eu que les classements de mes affaires et la pseudo-justice française a systématiquement rejeté mes plaintes pour dénonciations calomnieuses alors qu’elle a classé les plaintes de mon ex, ce qui prouve ses calomnies

    Jamais elle n’a été inquiété, jamais elle n’a produit un élément, seulement son récit aux féministes mais la justice française se contente juste de ses déclarations.

    La France est le pays le plus injuste, c’est pourquoi on parle toujours de droit, c’est comme un drogué qui réclame sa dose pour son manque !

     

    • #2002091
      le 09/07/2018 par Trondheim en fleurs
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      Encore une victime de la mix fashion ! Fallait pas mélanger tes gènes ,c’est déjà difficile de vivre avec ses compatriotes ,pourquoi se compliquer la vie en se mélangeant avec des gens aux mœurs incompréhensibles
      .Il ne reste que les yeux pour pleurer si on défie les lois naturelles .


    • #2002094
      le 09/07/2018 par Silence Radio
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      C’est pareil ailleurs, le Canada par exemple. Cessez avec ces "La France la pire, la France la moins".
      Je t’embrasse Nairod.


    • #2002128
      le 09/07/2018 par dorian
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      Nairod n’a pas forcément "mélangé ses gènes". A mon avis, Nairod est issu de l’immigration.
      Il semble bizarre que la dame ait saisi un tribunal islamique. Les enfants appartiennent au père en islam, et surtout les garçons, puisqu’ils sont destinés à vivre dans un monde masculin, bien séparé du féminin. Maintenant, si la dame est étrangère, non née en France, et que Nairod a la nationalité française, il est possible que le "tribunal islamique" ait envie d’humilier un étranger ou perçu comme tel, et récupérer un ressortissant et une femme à marier.
      Mais ça m’étonnerait fort.


    • #2002159
      le 09/07/2018 par nairod
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      @ petit malin dorian

      Vous faites un déni de réalité !

      Mon soucis c’est avec la justice française féminisée et définitivement injuste, partiale qui est dans la croyance et non dans la justice.

      Je suis de nationalité française, oui, je vis en France et rien à foutre des tribunaux islamistes étrangers, le soucis est qu’on a enlevé mon enfant et que j’ai du partir le récupérer où j’avais été arrêté et séquestré par ces islamistes.

      Car, voyez vous, en tant que sexe masculin si vous déposer plainte pour enlèvement, vous pouvez allez vous faire voire....quand c’est le contraire, le ministre des affaires étrangère intervient et même le président de la république...

      J’avais saisi toutes ces instances qui m’avait invité à aller moi même chercher mon fils...ce que j’ai fait et après un an j’ai enfin récupéré mon fils et quand je me suis adressé aux instances judiciaires françaises avec touts ces documents officiels, ils m’ont foutu à la porte et lui ont donné mon fils.

      Toutes les plaintes de Mme ont été classée à mon avantage mais cela n’a rien changé pour moi.

      De grâce, arrêter votre ignorance sur cette histoire de droit masculin musulman

      je ne suis pas musulman et mon soucis est en France

      Dénigrer la réalité c’est typiquement la réaction d’ignorant qui rejette la vérité de son pays.

      Si vous croyez au système judiciaire français, c’est que vous avez une grande gueule et que vous ne pissez pas loin !!

      Les condamnations de soral et Dieudonné ne vous suffisent pas ?


    • #2002237
      le 09/07/2018 par Pitchou
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      Je trouve qu’elles ont réussi leur coup, après 68 elles se sont mises à vouloir transformer la femme en homme, ça n’a pas marché. Elles ont inversé, changer des hommes en femmes, et ça marche avec un paquet de crétins devenu efféminé contre leurs gènes.


    • #2002400
      le 10/07/2018 par Georges 4bitbol
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      @ nairod
      J’ai eu affaire à la justice dans une affaire immobiliaire où le voisin avait surélevé une partie de sa maison en encorbellement au dessus de la mienne et de son autre voisine. Un abus flagrant. Il était franc-mac, prof de droit, l’expert était son pote,nous avons perdu tous nos procès et avons été condamnés lourdement. Notre avocat commun suivait le dossier de loin et surveillait ses notes d’honoraires.
      Je témoigne de l’iniquité violente de l’institution judiciaire et du système de copinage généralisé.
      On est loin de Saint Louis et de Me Viguier.


    • #2002420
      le 10/07/2018 par dorian petit malin
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      C’est un peu hors sujet, mais voilà ce que je crois comprendre de votre (intéressant) message :
      vous et votre ex êtes issus de l’immigration, vous intégré en France et vous sentant français, elle pas.
      Votre ex a emmené votre fils quelque part au Maghreb ou plus au sud en Afrique, et a poussé des proches à s’ériger en tribunal bidon "islamiste", et non pas islamique, avec vous comme coupable, quand vous êtes venu réclamer votre fils, sachant où il se trouvait.
      Vous avez pu récupérer votre fils car la loi locale (islamique) favorise le père sur la mère.
      Mais en France, la loi favorise la mère et vous a retiré l’enfant.
      Votre ex, ayant de fait deux pays, a joué sur les deux tableaux : la mafia à l’étranger, les assoces en France (un autre genre de mafia, souvent appuyée par la "justice"). Ce faisant elle s’arroge un privilège : elle passe loin devant les Français qui ne peuvent compter que sur leurs tribunaux et lois, lesquels ne leur sont pas acquis, loin s’en faut.
      Je suis d’accord que la justice française est injuste et prend toutes les plaintes-simagrées les plus farfelues au lieu de les rejeter. En grande partie parce que ça entretient des gens de loi et leur permet de contrôler la vie privée des individus, voire de les humilier facilement.
      Je vous souhaite évidemment de retrouver votre enfant. A partir de 8-10 ans environ, il vaut mieux pour un garçon d’être élevé par son père, si c’est le désir de celui-ci et du fils, ce qui est loin d’être toujours le cas.


    • #2002578
      le 10/07/2018 par vaurien
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      @dorian



      Les enfants appartiennent au père en islam, et surtout les garçons, puisqu’ils sont destinés à vivre dans un monde masculin, bien séparé du féminin.



      D’où vous puisez tous les conneries que vous pouvez avancer. En Islam, les enfants reviennent à la femme et non pas au père. Et beaucoup d’hommes musulmans se réjouissent de cet état, ce qui leur permet de se remarier avec plus de facilité. Les abus sont courants plus du côté des hommes que du côté des femmes. Abuse de son pouvoir quiconque qui en a une once, ce qui est une conséquence directe de l’individualisme prôné et mis en oeuvre par le système pour se défendre contre d’éventuelles attaques organisées, donc unitaires. C’est cela la réalité et elle n’a aucun lien direct avec le fait d’être un homme ou une femme. Certains hommes se croient tellement divins qu’ils oublient qu’ils ont été chier par des femmes.

      Le fait que personne n’est allé dans le sens du sujet traité ici, il y a comme un problème de société qui est grave. Comme j’ai vécu dans plusieurs sociétés différentes, j’ai appris à sentir l’odeur de la merde quand tout le monde commence à chier sans discrétion.


    • #2003744
      le 13/07/2018 par Johnny
      Frédéric Delavier – Le féminisme

      @Nairod

      Je confirme le 2 poids 2 mesures lorsque face à une séparation avec enfants, la Police envoi 2 voitures de flics au domicile de la mère sur simple appel de celle-ci, tandis que lorsque le père se présente plusieurs fois au commissariat pour expliquer qu’il ne peut voir son enfant, les flics lui expliquent que "la mère doit avoir ses raisons".

      J’ai une liste du service du JAF de Paris datant de 2012 ou se trouve les noms des 61 personnels qui le compose (magistrats, greffières,etc) ; il y a seulement 2 hommes... soit 59 femmes.


  • #2002198
    le 09/07/2018 par STEF de MARS
    Frédéric Delavier – Le féminisme

    Il y a un juste milieu égalitaire entre "le sexe" et "le droit" : c’est "le sexe droit".