Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gérald Bronner est sans nouvelles de l’Élysée après son rapport sur le complotisme

Le complotisme, c’est-à-dire la relecture des événements sur une base plus rationnelle et moins oligarcho-centrée, ne s’est jamais aussi bien porté. Pourtant, notre ami Gérald – Bronner, pas Dahan ni Darmanin – avait sué sang et eau pour pondre un rapport sur ce sujet, ô combien délicat pour les tyrannies aux commandes en Occident, et bien sûr, au premier chef, en France, pays de la liberté d’expression de BHL.

 

On adore l’intro d’Éric Delvaux, l’agent très fatigué de France Inter, c’est-à-dire du Système, flanqué de son commissaire politique Carine Bécard (le masculin de bécasse), tous deux beaux comme des camions tombés du ministère de la Vérité :

« Et on va interroger ce matin notre rapport aux médias, quand l’information devient clash, infox, complotisme, quand ce désordre informationnel met à mal notre vigilance intellectuelle jusqu’à bousculer la vie démocratique, on en parle avec vous ce matin... »

Juste une petite remarque en passant à l’agent tassé sur sa chaise : ce qu’il appelle « désordre informationnel » n’est que la conséquence logique et saine de la pluralité des points de vue, soit la démocratie en paroles.

On écrivait plus haut que le complotisme ne s’était jamais aussi bien porté, ça se vérifie dans l’intro :

« Gérald Bronner, j’aimerais d’abord vous faire réagir à cette dernière enquête de NewsGuard qui pointe des niveaux alarmants de désinformation chez les jeunes qui utilisent Tik Tok comme moteur de recherche. Selon cette étude, 20 % des vidéos contiennent de la désinformation, que ce soit sur la guerre en Ukraine, que ce soit sur la contraception, est-ce qu’il y a là de quoi s’inquiéter encore ? »

 

Cependant, ne soyons pas chiens, et on adore les chiens : à 6’53, notre agent ramolli se réveille et pose une vraie question (dictée à contrecœur par la déontologie) !

« Mais après tout, que chacun ait sa propre opinion, c’est justement ce qui nourrit le débat démocratique, c’est le principe même de la diversité, alors pourquoi parlez-vous de danger de la vie démocratique ? »

Franchement, il nous a troué le cortex, le journaliste du SPA. Bronner est piégé : il vient de nous expliquer que penser autrement que l’idéologie officielle, c’était pas bien, c’était dangereux, voyons voir comment Gégé-la-censure va s’en sortir...

« Alors vous avez parfaitement raison, il faut veiller à ce que cette diversité, elle continue, c’est-à-dire que si vous avez regardé attentivement le livre, qui était un rapport avant, vous verrez que en aucun cas on ne propose des formes de censure. »

Ouf, on est rassurés. On a vraiment cru que Gégé bossait pour l’oligarchie, celle qui tabasse les Gilets jaunes, qui injecte des saloperies dans le corps des inconscients et qui détruit un à un nos services publics, y compris celui de l’audiovisuel. Seulement, Gégé reprend, et là, sa vision de la démocratie à la Walt Disney s’écroule :

« Effectivement, c’est un outil formidable, Internet, et qui permet notamment à toute forme de diversité de… de… de s’exprimer, il faut que ça continue. »

Compte sur nous pour ça, Gégé !

« Simplement ce qui nous étonne, et ce qui nous rebute en tant que démocrates, c’est que cette diversité est inauthentique. »

Merde, c’est quoi encore ce truc ? En plus, Gégé parle du camp des démocrates, ça veut dire que si on pense pas comme eux on est anti-démocrates ? Or, il vient juste de dire que fallait que ça continue, l’expression de la diversité !

« Qu’est-ce qu’on entend par là ? Ben certains représentent peu dans l’espace démocratique mais parlent beaucoup. »

Attends, tu parles de Macron ou de Soral, là ? Macron représente que dalle, mais son visage déformé par l’amour de la France est partout, un peu comme Big Brother, ou plutôt Little Brother.

Tu sais, Gégé, pour finir, quand tu as tout le monde qui dit la même chose dans les médias mainstream, les médias sous ordre oligarchique, il suffit d’une petite musique dissonante pour que tout le monde tourne la tête. Et là, effectivement, tu peux avoir l’impression que certains parlent beaucoup, relativement à leur place dans le Système, qui est corrélée au degré de soumission à l’idéologie dominante.

Aujourd’hui, une Salamé, un Aphatie, un Bronner disent la même chose, leurs paroles se superposent et s’annulent. Seule la différence fait exister. Et là, les démocrates se retrouvent tout cons avec leur droit à la différence. De la couleur de peau, pensent-ils, mais pas de la couleur des idées, visiblement. Ce sont des racistes intellectuels.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • la rédaction des messages de propagande est quand même de plus en plus rigolote , pour la prendre au 1er degré et y croire "comme un seul homme" , on se demande vraiment quelle dope ils prennent (oui , nan mais je sais : c’ est du fric et la peur d’ être marginaliser.. ici , on dirait Soralisé ).. bref ,
    en parlant de "vigilance intellectuelle" , j’ engage la population à vérifier d’ elle-même les températures officielles cet hiver (donc dans 3mois) , pour voir combien il y aura d’écart entre vos balcon et Météo-France..
    sans esprit complotiste aucun , juste par "vigilance intellectuelle".. je vous fiche mon billet qu’ ils vont communiquer sur "une température ressentie" digne des Bahamas ! :))

     

    Répondre à ce message

  • Il pas tort
    l’information twitter ou tik-tok
    c’est 5 à 10 secondes d attention.

    Youtube s’y met aussi (youtube shorts).

    Fatalement en 5s on ne peut que pratiquer la désinformation.
    Une information réduit a 15 secondes, c’est du slogan.

    Les "grands" médias sont forcés de s’aligner, ou de contrecarer, mais ils ne peuvent pas depasser 30 secondes d attention non plus.
    L’information est en train de disparaitre.

     

    Répondre à ce message

  • 1% des utilisateurs pèse 30% du contenu d’internet. C’est un gros problème...
    1% de la population possède la moitié des richesses mondiales...
    Non, rien.

    L’extrême droite est très bien organisée sur internet...
    Les États et les grandes entreprises multinationales ? (avec des moyens colossaux...)
    Non rien.

     

    Répondre à ce message

  • D’où il sort celui-là ? On a l’impression qu’il découvre internet.

    En plus, il n’aborde le sujet qu’à moitié. Le plus intéressant dans la recherche de l’information, ce n’est pas tant celle qu’on peut lire ou voir dans les médias dominants mais plutôt celle qui n’est pas révélée.
    Ce type voudrait qu’on ce contente de ce qui se dit dans les médias dominants.
    Zut alors...

    Une petite pensée pour Robert. Un grand homme.

     

    Répondre à ce message

    • Oui c’est cela la propagande. Non pas tant le mensonge que la falsification du réel. Et puis se taire, c’est tellement plus confortable, surtout lorsqu’on n’a rien à dire, tellement on est con, inculte, ignare. Bref, un journaliste subventionné, une pute du système en somme !? Dire que la télé tourne en boucle dans la majorité des foyers... Misère !!!

       
  • ILS sont pressés de déployer leur démocrature. Etant donné que le droit n’est pas une science mais l’art de rouler son prochain dans la farine, je suis certain que des juristes vont nous pondre une nouvelle loi qui donnera à l’Empire la capacité de se débarrasser de tous les opposants influents qui vivent en France.

     

    Répondre à ce message

  • Notre Véran national annonçait bravement sur BFM en 2020 :"les masques ne servent à rien".
    Théorie du complot ?

    Et le même qui s’enfonce un peu plus dernièrement :"Nous nous sommes trompés en annonçant que les masques n’avaient pas d’utilité"
    Théorie ou plutôt pratique du mensonge avec complicité active des médias ?

    Décidemment, ce Gérald Bronner ne convainc guère. Peut-être même pas Macron quand ce dernier a reçu son rapport et doit se dire "ça suffit" !

     

    Répondre à ce message

  • France Inter ou la Matrice profonde.

     

    Répondre à ce message

  • "diversité inauthentique". Vous avez 4 heures

     

    Répondre à ce message

  • "en France, pays de la liberté d’expression de BHL." Excellent ! Et tellement vrai.

     

    Répondre à ce message

  • Effectivement le gros du volume des opinions émises par la "complosphère" est de l’opposition contrôlée, un peu comme quand à la suite des événements du 9-11 la seule manière logique de s’opposer était de donner crédit au point de vue jihadiste islamique dont on sait que c’est un point de vue religieux calqué sur celui du puritanisme américain.

    La musique dissonante qui fait le plus tourner les têtes n’est pas celle de gens comme Soral ou comme Chouard mais plutôt par exemple de Q-Anon qui fait de Trump une sorte de Batman poursuivant toujours son combat contre les forces des ténèbres alors qu’il est clair que cet ex-président a toujours joué un rôle de kabouki pour le clan Clinton. Ou en France celle des gens du clan Le Pen qui ont tous manifesté de façon pratique leur intention de ne jamais prendre le pouvoir et de tout faire pour que ni leurs idées ni les souverainistes dont ils réclament la représentation exclusive ne le prennent jamais.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents