Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes, une répression d’État

Ou comment le pouvoir profond a détourné la colère des Français vers la police

Le mouvement des Gilets jaunes a été lentement récupéré par les gauchistes, le documentaire de StreetPress – une des nombreuses branches du CRIF (la branche « jeune et en ligne ») – est donc plus orienté antiflics que social. Mais les images sont là.

 

C’est par le biais du sentiment antiflic (la BAC est particulièrement visée) que la gauche a réussi son opération de détournement, mais aussi par l’infiltration d’agents du Système, on pense à Juan Branco. L’objectif étant de replacer les Français en colère dans un frontal avec les forces de l’ordre, soit le pouvoir visible, pour les éloigner de leur cible qu’a été, un temps, le pouvoir profond (les lobbies et les banques).

Un joli cas de conflit retriangulé, pour les adeptes des ingénieries sociales.

Le titre dit bien ce qu’il veut dire, « une répression d’État », alors que les ordres viennent de l’État profond, il n’y a qu’à voir les injonctions du CRIF, de BHL et consorts depuis le début de l’insurrection. La haine de la classe dirigeante à l’égard des Gilets jaunes en particulier et des Français en général a été le chèque en blanc de cette répression ultraviolente qui a été calculée, avec un cynisme ultime, pour blesser profondément le peuple tout en évitant de faire des martyrs : pas de morts, pas de martyrs, donc pas de contamination de la colère au reste du corps social.

 

La guerre (sociale) d’à côté

La guerre entre les forces de l’ordre et les Gilets jaunes, qui ont longtemps attendu que les policiers et gendarmes tombent la matraque pour changer de camp – alors que ces derniers sont objectivement dans le camp des victimes du libéralisme – devient un spectacle pédagogique destiné à ce que le reste des Français se tienne tranquille. À l’image des SDF qui crèvent lentement sur nos trottoirs et qui servent de calmants sociaux, d’antirévoltant, comme il y a des médicaments antidouleur ou antidépresseurs.

On en arrive à des situations surréalistes où des scènes de guerre ont lieu au cœur des grandes villes, pendant que le reste de la population vaque à ses occupations. Exactement comme en octobre 2005, quand les banlieues flambaient et que les Français assistaient à ce spectacle pyrotechnique en direct. Tout en tremblant un petit peu.

Mais on sait aujourd’hui que le pouvoir de Sarkozy, dépassé par l’incendie social qu’il avait déclenché, avait vacillé...

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2207742

    Macron a demandé à General Electric d’annoncer le licenciement de 1000 employés APRES les européennes… GE devait bien cela au voyou qui lui a bradé Alstom .

     

    • #2209060
      le 31/05/2019 par Mojo Risin
      Gilets jaunes, une répression d’État

      General Electric qui a sponsorisé les Gay Games. Sa vice-présidente, en 2016, était Clara Gaymard dont le mari, ancien ministre avait bien pataugé dans un scandale d’appartements.
      Clara Gaymard déclarait : "General Electric doit devenir le lieu où les employés gays, lesbiennes, bisexuels ou transgenres sont visibles, engagés, promus et tournés vers le succès professionnel...". Elle annonçait également la naissance, au sien de la filiale française de General Electric, d’une « organisation de diversité » nommée GLBTA, pour « Gay, Lesbian, Bisexual and Transgenre Alliance »

      Un beau sujet (non traité par Vincent Lapierre qui avait profité des Gays Games pour flirter avec des transexuels). Aujourd’hui 1000 salariés et leurs familles se retrouvent sur le carreau après des années à comater devant les shows gay-friendly de Ruquier. Et pendant que s’accentue la migration obligatoire.


  • #2207754
    le 29/05/2019 par anonyme
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Un belle bande de dégueulasses grouille dans les égouts de cette ripoublique. Des profils ignobles comme ceux qui sévissaient le plus ignoblement sous Vichy. Sadiques, mégalos, escrocs, fanatiques, imbéciles, névrosés/ées de tous poils ; à la manœuvre dans un appareil d’état corrompu, noyauté et instrumentalisé ; devenu une machine à cash coercitive, qui vampirise, brutalise, tyrannise et trahit. Une seconde Ukraine est née, à l’extrémité occidentale du supercontinent inféodé par ceux qui le surplombent, à des intérêts qui ne sont pas les siens, et le prive de sa position naturelle dans le concert des nations. Afin de perdurer, les voilà obligés de sévir cagoulés comme des gangsters, et de s’en prendre à main armée à la population révoltée qu’ils phagocytent par la violence. En d’autres temps, on en a vu, du même acabit, alignés sous les gibets où leurs crimes les avaient conduits...


  • #2207761
    le 29/05/2019 par Additeacha
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Un ami a moi a passe 3 jours dans une compagnie de CRS pour des opérations de maintenance dans les locaux . Il a sympathisé avec l’un d entre eux qui lui aurait avoue que chaque CRS gagne en moyenne 3500 euros par mois avec les primes et l ultra-disponibilite dont ils font preuve.

    Par contre, 3 CRS sur 4 sont divorcés, lui avouant que la vie de famille était très difficile.

    Il est clair qu’ avec un salaire comme ça, ils ne sont pas prêt de baisser les bras et poser le Bouclier.

    Y a t il des gens qui pourraient confirmer le montant de ces salaires ou à t il menti à mon ami pour se donner de l importance ? Dans tous les cas, le pouvoir doit savoir que le maintien de l ordre passera par le salaire des CRS.

     

  • #2207763

    Le travail avait déjà commencé avec le harcèlement des automobilistes qui a ce double emploi de remplir les caisses et de monter le peuple du travail contre la police. Mais cela pouvait rester "justifiable" (sauf à comparer avec le non traitement de la délinquance réelle). Les violences contre les gilets jaunes ne le sont aucunement.


  • #2207767
    le 29/05/2019 par Contempor
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Quel rapport entre les GJ...
    et les marcheurs pour le clmat, qui mangent bio, roulent a vélo en ville, vivent en bobo et votent écolo !
    Pas un hasard si dans la cartographie des votants, les votes majoritaires écolo, sont ceux des villes habituels fiefs du PS, des Castaner, Montebourg, Hollande, Valls la girouette, Hamon, Fabius, BHL, etc...
    GJ dans les rues. France en jaune Acte 29 samedi 1er juin !


  • #2207771
    le 29/05/2019 par VIVACHAVEZ
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Je pense que tout le monde a compris, même sans cette vidéo, que nous ne sommes plus en présence de policiers mais de mercenaires à qui on a confié un brassard police. Les mercenaires les plus bêtes du monde qui frappent des manifestants gratuitement et, qui plus est, pour un salaire de misère. Plus idiots utiles du système, tu meurs !!!

     

    • #2207840
      le 29/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Je fais de réels efforts pour faire la part des choses, mais il faut bien voir la réalité en face. Les abus des FDO sont tellement nombreux, leur zèle et leur lâcheté tellement visibles, qu’il est impossible de leur pardonner.
      Mais il ne faut pas oublier que derrière, la "justice" prend le relais. Tout l’appareil d’Etat derrière le vernis de la séparation des pouvoirs de mon c...
      Ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier ceux d’en haut ; mais il n’agissent pas seuls, loin de là.


    • #2216129
      le 11/06/2019 par Michelly58
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Tsahal vient d’ouvrir sa branche française et elle s’appelle la BAC.


  • #2207803
    le 29/05/2019 par ifuckcharlie
    Gilets jaunes, une répression d’État

    A quoi reconnaît on un pouvoir totalitaire démoniaque ? Deux points : Le mepris et la violence . C’est vendu aux cloportes nantis , bourgeois et aux lâches comme la protection des biens et des personnes sous la dénomination sympathique de maintien de l’ordre . En réalité c’est la répression organisée d’un système vampire dont les tenants sont des porcs qui font du gras sur le travail et la consommation de la populace . La propagande politico-médiatique a pour fonction unique d’endormir la masse et de dévier la frustration et la colère légitime des sans dents par le biais de préoccupations secondaires . A ce titre du pain et des jeux ou le terrorisme orchestré convergent . Le spectacle bidonné du combat politique et les revendications des minorités prétendument oppressées sont du même fil , tissé de façon systématique par les aboyeurs des médias .
    La justice finit le travail par ses décisions obscènes et hors la loi .
    Donc les ennemis du peuple sont : Les politiques , les médias et la justice , quand aux flics ils sont le bras armé de ce système pourri, corrompu , malfaisant et profondément démoniaque que l’on appelle democratie qui cache en réalité l’avidité , la soif de pouvoir , la concupiscence , de porcs matérialistes , mécréants et tyranniques qu’il serait malvenu de considérer comme faisant partie de l’humanité , et qu’il nous faudrait regarder avec compassion , sentiment qu’ils sont eux rendus incapables de ressentir de par leur nature démoniaque .
    Ma conclusion et la méthode ne peuvent être, ici ou ailleurs, écrites ou de vive voix exprimée, car elle serait hors la loi . Indice : Ce n’est pas celle de Gândhî .

     

    • #2207868
      le 29/05/2019 par Un ploemeurois
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Très sorElien. Et c’est pourquoi tous les partis de gauche ont rejeté les GJs et inversement. Le souci c’est ce sont les anars et anars libertaires. Leurs formes d’action ne sont que de la mousse (s’attaquer à un DAB ou vitrine de banque, au lieu de la BCE et l’euro) qui impressionnent les GJs. C’est ce qui se passe actuellement sur Nantes et Saint Nazaire. Or pour NDDL, les assocs locales, agriculteurs, maitrisaient la situation mais laissaient les anars fairent leur bordel.


  • #2207807
    le 29/05/2019 par Gilet jaune résigné
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Pour avoir participé à 19 manifestations depuis le 1er décembre 2018 et vu les effectifs fondre comme neige au soleil jusqu’à samedi dernier. Je confirme que les gilets jaunes de décembre, ceux en lesquels résidait le potentiel révolutionnaire véritable, ont petit à petit disparu des manifestations, pour plusieurs raisons d’après mes observations et mon vécu :

    - La violence de la répression de la part d’une police qui s’est déshonorée (mais les flics ont-ils de l’honneur comme en ont les gendarmes, qui sont des militaires ?). D’ailleurs, il faudra tirer au clair l’appartenance ou non de certains nervis à la police. Combien y a-t-il eu de Benalla parmi ces types qu’on assimilait à la BAC et qui se comportaient comme des ordures en toute impunité ? Combien de nervis/mercenaires/faux flics au service du pouvoir ?
    - Les arrestations souvent arbitraires, gardes à vue etc...
    - Le rouleau compresseur médiatico-politique en quasi totalité hostile et ayant déversé durant 6 mois une infecte propagande au service du pouvoir.
    - Le manque quasi total de soutien de la caste des bobos, intellos qui se sont réveillés bien tard avec leur "Nous ne sommes pas dupes", alors que le mouvement s’éteignait.
    - Les railleries et moqueries de certains soi-disant patriotes, ici même, qui se sont faits bien souvent l’écho des susnommés. Honte à eux.
    - La lassitude parce que dans les villes ce n’étaient pas les citadins qui manifestaient mais les périphériques, souvent venus d’assez loin.
    En ce qui me concerne, j’étais à Bordeaux et, quand je vois les résultats électoraux de cette ville, 29,47 Loiseau et 21,54 Jadot, je comprends mieux l’hostilité palpable qu’on y ressentait décidément détestablement écolo-bobo-macrono-juppéiste.
    En ce qui me concerne j’ai une belle gueule de bois aujourd’hui et je suis très inquiet sur ce qui va se passer parce que, j’en suis persuadé, nous allons en prendre plein la figure puisque, malgré les apparences, c’est Macron, avec la complicité de tous les salauds que nous connaissons, qui a gagné.
    Il va falloir être beaucoup plus méchants et déterminés mais ça, étant donné le grand confort dans lequel nous vivons encore en France...Mais pour combien de temps ?
    En tout cas, même si ça me fait mal de le dire, Macron et son staff ont très bien géré cette crise qu’ils ont dégonflée grâce à de multiples stratégies d’infiltration/pourrissement, avec l’aide d’une bande de salauds médiatico-bobo-gauchisto-showbizzenesque que nous ferons payer un jour, j’espère.

     

    • #2207894
      le 29/05/2019 par MerdeAuxGJ
      Gilets jaunes, une répression d’État

      La stratégie remarquable de Macron et ses équipes ?
      Vous rigolez ?
      Nul besoin de stratégie du gouvernement (sauf à tenir tête, méchamment. Et ils l’ont fait). C’était couru d’avance. Les non-leaders, mais leaders quand même et autoproclamés, ne sont que des gauchistes de récupération. Allons-y, pour les principaux :
      - Jérome Rodrigues, grand pacifiste, homme de plateaux télé et vendeur d’accessoires et produits dérivés ;
      - Maxime Nicolle, qui a coupé l’herbe sous le pied des vrais GJ de sa région par YouTube interposé, et qui a fait la promotion d’Argilier, de Branco, d’Hanouna, qui a aussi annoncé à grand coups de trompette son départ combatif pour l’étranger, et j’en passe... (qui a refusé qu’il y ait un porte parole officiel également, juste pour des raisons de nombrilisme) ;
      - Eric Drouet, sa magouillo - cagnotte, ses selfies avec Garrido, son écœurement de circonstance qui manque de consistance, bref pas le niveau ;
      - Priscilla Ludovsky, la moins pire mais qui se perd dans le blabla et n’est pas écoutée par la masse ;
      - Etienne Chouard, qui depuis 25 ans planche sur un sujet en jachère permanente, a trouvé son nid à sud-radio, fait chier avec ses litanies constituantes dont il ne sortira rien...
      Et Macron aurait eu besoin d’une stratégie ?
      Soral, Ryssen et Cerise et Dieudonné sont intervenus et ont dit ce qu’il fallait. Chez les Gauchos euh Gilets Jaunes (ceux de récupération) pas d’écho.
      Triste fin pour la révolte (le mot révolution serait impropre ).
      C’était pas pour maintenant, dommage ! Mais, ayons une pensée peinée et de sympathie pour ceux qui ont cru en ces bouffons cités plus haut (je pense notamment aux vrais éborgnés qui n’en font pas promotion, aux blessés, aux déçus dont je suis...), il ne faudrait pas que parmi eux quelques « burnés » demandent des comptes aux charismatiques « leaders », encore que...


    • #2207940

      Très bonne analyse. De toute façon, tant qu’il n’y aura pas des millions de personnes dans les rues, le pouvoir en place se maintiendra.


    • #2207952
      le 29/05/2019 par Athena
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Oui mais de toute façon, vu les dernières élections, il n’y aura pas des millions de gens dans les rues, il est impossible de descendre dans la rue après ça, le pouvoir a gagné, les urnes ont parlé ?, ceux qui y retourneront, illégitimes, seront réduits à des groupuscules d’extrême gauche, ce qui n’est pas complètement faux, le peuple, par la faute d’une masse de décérébrés embourgeoises, n’a d’autre choix que de retourner dans sa niche.


    • #2207955
      le 29/05/2019 par matrix le gaulois
      Gilets jaunes, une répression d’État

      @ GiletJauneRésigné



      - Les railleries et moqueries de certains soi-disant patriotes, ici même, qui se sont faits bien souvent l’écho des susnommés. Honte à eux.



      Pas de chance, tu en as déjà un qui t’a répondu.

      Les dissidents 2.0 qui critiquent les Gilets Jaunes : ce sont les flemmards qui insultent ceux qui se bougent ... on peut leur reprocher de ne pas être allé dans la bonne direction, mais comme dirait Audiard : une brute qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis.


    • #2208346
      le 30/05/2019 par Yankee98
      Gilets jaunes, une répression d’État

      @Matrix

      Et aussi loin qu’il ira, ça restera une brute.

      C’est pas les rustres qui font évoluer le monde et l’existence.


    • #2209698
      le 01/06/2019 par matrix le gaulois
      Gilets jaunes, une répression d’État

      @ Yankee98

      Ça reste "la brute" qui se lève tôt le matin pour faire fonctionner une société que les Bac+5 ont mis en place.

      Ce serait pas mal que les "cultivés 2.0" sortent un peu plus pour essayer d’aider les gens dans le réel à changer les choses.


    • #2209957

      A Yankee98, si vous étiez allé sur le terrain en décembre, vous auriez pu parler aux brutes incultes, des soraliens, des lepenistes, des extreme-gauche-anarchistes..., ils n’avaient certainement pas tous bac+5, mais ils savaient pourquoi ils étaient là et les discussions étaient loin d’être connes.
      Il faut aimer le peuple d’en bas pour le comprendre, ce n’est pas donné à tous le monde


    • #2216131
      le 11/06/2019 par Michelly58
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Ne broyez pas de noir comme ça, le mouvement des Gilets Jaunes n’est que le foyer d’un gigantesque incendie qui repartira de plus belle dès que le nouveau krach boursier éclatera. Ce mouvement un permis un décoincement ainsi qu’une liberté de temps que plus personne ne pouvait se permettre, ER se met à publier des commentaires qui n’aurait jamais passé la modération autrefois. La rédaction ne fait même plus son devoir de mémoire, à mon avis il y a du avoir une overdose mémorielle ou une grève. Il n’y a même plus de Zapping.


  • #2207810
    le 29/05/2019 par Gilet jaune résigné
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Je termine en disant que la colère des Français contre la police, le pouvoir n’a pas eu beaucoup de mal à la détourner parce que les flics furent, sont et seront toujours du côté du manche. Ce sont des vendus par définition et je n’ai strictement aucun respect pour ces gens, aujourd’hui encore moins qu’avant. Ce sont pour beaucoup des voyous. Ils sont indéfectiblement au service du pouvoir en place et ne rejoindront jamais le peuple, jamais. Croire ça est une erreur et nous en avons la preuve aujourd’hui, pour ceux qui doutaient encore. Tous ceux qui ont participé à suffisamment de manifs et autres actions des GJ l’ont vu de leurs yeux. La gendarmerie a eu un comportement nettement différent et une gestion bien plus respectable des événements. Tous ceux qui y étaient l’ont vu. Je respecte la gendarmerie, pas la police ni les CRS et encore moins cette infecte BAC.
    Mon Dieu, que vienne le jour où nous réglerons nos comptes.

     

    • #2207874
      le 29/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Je comprends votre déception, mais Macron n’y est pour rien malheureusement, et tout ceci était prévisible de A à Z !
      Les seuls points positifs peut être d’avoir ouvert les yeux de quelques uns, mais au final, pour aller où ?
      Visiblement, personne ne veut réfléchir à une stratégie de prise de pouvoir. Le fantasme de la révolution paralyse tout autre type d’action. Chacun vit dans sa bulle en prétendant détenir la vérité.
      Dire que les Français vont en chier, c’est d’abord en chier pour arriver à se retrouver et à agir dans une France qui se rétrécit de jour en jour, au point que nous serons bientôt minoritaires chez nous. Le temps nous est compté, mais certains continuent à couper les cheveux en 16 et tortiller du cul.
      Quand le frigo sera vide, c’est-à-dire qu’il ne restera qu’une boite de petits pois sur l’étagère du supermarché, je donnerais cher pour être là et voir comment ils réagissent et se débrouillent. Je suppose que chaque dissident possède sa BAD géante avec barbelés, son lac personnel, un hélicoptère avec pilote et réservoir de carburant et une armurerie gardée par deux lions affamés piqués dans un zoo.
      Vous avez vu World War Z ? The Walking Dead ? On y va tout droit. C’est même encore en dessous de la réalité en ce qui concerne les chances de survie.


    • #2208051
      le 29/05/2019 par deNNoch
      Gilets jaunes, une répression d’État

      @ The Médiavengers Zionist War

      The walking dead.
      Je l’ai toujours vu comme étant une sorte d’allégorie futuriste. Si on remplace les zombies par de simples citoyens lambda incapables de faire face à une catastrophe ou une crise mondiale quelconque, à se débrouiller par eux-même, à s’organiser pour survivre, et si on zappe le côté morts-vivants, alors on a là une série d’anticipation. D’un côté du mur, ceux qui s’en sortiront et continueront l’aventure humaine, et de l’autre, ceux qui s’en retournent peu à peu à l’animalité, la bestialité, la régression de l’espèce, l’oubli. Les laissez pour compte.
      On y est presque - on y est même déjà par certains côtés, en tout cas on y va...


    • #2208505
      le 30/05/2019 par christiane
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Vous avez parfaitement raison, le mouvement a été neutralisé par des manoeuvres perfides. Je pense pour ma part que certains gilets jaunes ont participé, à leur insu, à cette "normalisation" (c’était une grossière erreur de s’exposer dès le départ sur les plateaux télé, cela laissait présager de la suite.)
      Pour ce qui est des violences policières, mon père, qui était gendarme, aurait été outré par ces comportements. Force oui (mais morale), et honneur ; telle était sa ligne de conduite.


    • #2216133
      le 11/06/2019 par Michelly58
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Les gendarmes en tant que militaire sont bien plus respectueux du peuple et je souhaite que la police soit remplacée par eux à l’avenir.


  • #2207813
    le 29/05/2019 par sasufi
    Gilets jaunes, une répression d’État

    "Alors que ces derniers sont objectivement dans le camp des victimes du libéralisme"...

    Pas d’accord. Is sont dans le camp de ceux qu’ils servent. Ils sont à l’échelon de ou dans la situation de ou dans la catégorie sociale de aurait été selon moi plus juste.
    Le supporter de foot dans les tribune n’a pas le statut ni le salaire du joueur mais il est dans son camp.
    s’ils étaient "dans le camp des victimes" ils exigeraient des missions honorables. Là, ils ne servent que leur misérable salaire. Honte à eux.
    On peut pardonner mais n’oublions pas !

     

  • #2207843
    le 29/05/2019 par Keuf you
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Il est plus aisé de manipuler les masses qu’un individu isolé. Et quand deux masses se rencontrent...


  • #2207846
    le 29/05/2019 par Thermostat-12
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Toujours à défendre l’état et ses institutions. Ça c’est de la dissidence. Profonde.
    Ça n’est pas ce que tu vois, c’est autres choses que tu ne vois pas.
    Ouais, d’accord ...


  • #2207856

    Je préfère en rire.
    Je ne suis plus en mesure de parler à qui que ce soit.
    On veut défendre un peuple, mais ce peuple existe-t-il seulement encore ?
    Je me pose souvent la question...
    Y’a rien à faire : y’a toujours deux types sur 3 pro Macron. Du moins si on en crois les élections. 20% le soutiennent mordicus, auxquels s’ajoutent 40% s’il se trouve en face du RN ou de la FI...

     

    • #2207964
      le 29/05/2019 par matrix le gaulois
      Gilets jaunes, une répression d’État

      Si tout est foutu, alors pourquoi ne te suicides-tu pas ?

      Il est certain que Macron en 2022 ne fera pas 60-40 comme la dernière fois face à Lepen, plutôt du 55-45 ... et il est possible que l’arc républicain finisse par rompre sa corde.

      Les européistes ont gagné ces Européennes parce qu’ils ont su gagner du temps et empêcher le Brexit de se faire à temps et ainsi continuer de faire d’une sortie de l’UE quelque chose d’effrayant et apparemment bordélique ... mais il va se faire, inéluctablement : et quand l’Angleterre sortira et qu’elle se portera très bien économiquement : l’UE va pouvoir se ronger les ongles.
      Sans oublier que la génération du Baby Boom va finir par moins voter : et comme ce sont eux qui élisent les ultralibéraux, il y aura inéluctablement de l’alternance.

      Vous me faites bien rire vous les "jamais contents" ... Quand on pense comment les gens votaient dans les années 90-2000 et quand on voit comment les choses évoluent, vous seriez un peu plus sages et long-termistes, vous cesseriez d’em*erder tout le monde avec vos actions démoralisantes.

      Qui aurait imaginé il y a ne serait-ce que 10 ans que la Russie ferait reculer les USA en Syrie, en Ukraine et au Venezuela.
      Qui aurait imaginé que les jeunes générations soient plus réactionnaires que les anciennes générations ?
      Prenez un livre d’histoire et regardez de quoi la France s’est relevé par le passé et vous verrez que l’énervant Macron ne fut qu’une éphémère humiliation de plus sur la longue Histoire de France.
      Les GJ ont prouvé que le peuple de France existe encore, se bat pour rester en vie et qu’il continuera d’exister après que les Macron/Valls/Hollande/Sarko soient tombés dans les poubelles de l’histoire.


    • #2208119

      Deux types sur trois pro-Macron ? Qu’est-ce que c’est que cette blague ?!


    • #2208497
      le 30/05/2019 par matador
      Gilets jaunes, une répression d’État

      au gaulois
      les jeunes générations soient plus réactionnaires tu vis sur quelle planète  ? Tranche d’âge qui a voté écolo majoritairement..


  • #2207885
    le 29/05/2019 par Atos, Portos, et Aramis
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Faut dire que la Police a été assez bête pour foncer dans le piège avec une violence totalement démesurée.

     

    • #2208684
      le 30/05/2019 par les 3 mousquetaires Berbères
      Gilets jaunes, une répression d’État

      . . . idem pour les racailles des cités, qui se comportent comme des barbares
      mais il est vrai que ces racailles d’en Bas sont instrumentalisées
      par les racailles d’en Haut
      leurs complices et acolytes


  • #2207904
    le 29/05/2019 par No Passaran-Tamplan
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Pierre Douillard est intimement lié aux antifas, il est un des chefs antifas du moment , même si c’est un merdeux, il est aussi un des fers de lance de ce mouvement d’idiots utiles, il monte peu a peu dans la hiérarchie !!

     

  • #2207985

    Je regarde un peu les posts les groupe GJ, et je peux vous dire qu’une bonne partie d’entre eux , au lieu de se réjouir du déclassement de Macron , chialent sur le résultat des élections .
    On a bien compris que ce qu’il restait du mouvement sont des mélanchonistes " , des UPRistes " et autres "antifascistes" . Moi j’ai rien contre eux , mais ce sont eux qui ont contre tous le monde , et qui ont brisé l’unité du début.
    Soral a dit que les Francais ne méritaient pas Lepen père. je trouve pour ma part qu’ils ne méritent pas autre chose que Macron.

     

    • #2208104
      le 29/05/2019 par réalité objective
      Gilets jaunes, une répression d’État

      C’est assez vrai sur les réseaux sociaux mais il y a aussi beaucoup de trolls et d’infiltrés qui ne restent pas bien longtemps lorsqu’on parvient à apporter un peu de bon sens au milieu de la cacophonie. Sur le terrain et dans la vraie vie l’état d’esprit est un peu plus nuancé bien que l’esprit gauchiste soit tenace.
      On ne peut pas se débarrasser d’une gauche sociétale qui a perverti les esprits pendant 40 ans en quelques mois, c’est un travail de fond qui risque de durer des années, avec l’appui du travail de sape qui poursuit macron.
      Le vernis craque lentement, mais sûrement.


    • #2208156

      Tout à fait mérité, la rançon de l’ignorance et c’est pourquoi nous allons indubitablement vers ce qu’a décrit MZW.


    • #2216137
      le 11/06/2019 par Michelly58
      Gilets jaunes, une répression d’État

      @Réalité Objectif Mais on plus le temps d’attendre que les veaux arrêtent de beugler.


  • #2208011

    On comprend donc que ça se jouera à la finale par LES BURNES !


  • #2208043

    Bon, eh ben j’vais en profité pour vider mon sac...
    Il faut arrêter de relayer des gens qui sont, fondamentalement ou occasionnellement, contre nos principes, tels que :
    - l’antifa ernesto (le pseudo che-guevara), le genre d’enculé qui vient vers toi avec le sourire et te mets un coup de boule quand tu ne t’y attends pas.
    - Francis Cousin, dont je ne vois vraiment pas le point commun avec notre combat (et je suis bien placé pour le dire car quelqu’un de très proche qui m’a orienté vers E&R s’en est écarté après avoir découvert Cousin sur E&R. En Trotskystan cela s’appelle de l’entrisme), mise à part une certaine convergence d’intérêts (et encore).
    - En fait, toute cette gauche "marxisante" internationaliste (je sais, c’est difficile de se débarrasser de ses amours de jeunesse)...
    En gros, il vaut mieux être peu nombreux et être soudés par des principes non-négociables... ou bien arrêter de se dire nationaliste et s’inventer une autre ligne.
    Et éventuellement, faire un peu de ménage chez E&R...
    Désolé, c’est un peu radical, mais c’est ce que je pense !


  • #2208045
    le 29/05/2019 par anonyme
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Quoi d’étonnant à ce qu’une organisation sociale malade ait une police malade. Ce ramassis de psychopathes cagoulés servent leurs névroses en toute impunité. Pour certains profils un statut qui autorise à sévir et nuire sans risque est une fascination. La police d’une tyrannie est un lieu idéal pour assouvir ses pulsions. Voyez-les, de fait, se comporter avec leur ’’devoir’’ théorique comme dernier souci, se comporter et se complaire dans l’hyperviolence sans danger, sur des innocents désarmés, mais s’abstenir d’aller affronter en face les véritables malfaiteurs, qui les fascinent, leur servent de prétexte et de ressource. De la graine de gardiens de stalags et autres tortionnaires de goulags en puissance. Il faut bien ça à la domination à la manœuvre pour perdurer impunément aussi.

     

  • #2208237
    le 29/05/2019 par Igor Meiev
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Les gradés de la police ont servilement fait suivre les ordres à leurs troupes pour s’assurer qu’elles fassent un sale travail.


  • #2208263
    le 29/05/2019 par Baygon
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Sur la photo c’est des mecs de l’ISIS ou EI ? La ressemblance est frappante.
    La méthode syrienno-russe est très efficace contre ces cafards.


  • #2208456
    le 30/05/2019 par goy pride
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Je dirais plutôt à détourné la colère de la police sur les Français, parce que les yeux éclatés, les mains et pieds arrachés...les fractures du crâne...sont plus du côté des Gilets Jaunes que de celui de la police. Quand les Français seront vraiment en colère contre la police les choses prendront une toute autre allure, et cela ne sera beau ni d’un côté ni de l’autre...


  • #2208499
    le 30/05/2019 par contempor
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Macron a remplacé les FO par des milices incompétentes formées a la va vite, sans aucune qualité morale.
    Comme Hollande, Delanoë, Colomb, Valls, et Macron avec sa manie de tout controler, les FO version 2.Zero sont devenus des clowns qui affichent le palmarès sidérant des tortures, mutilations, sauvageries, irrespect, connerie, lâchetés ...a 10 dans le dos d’un GJ passant la clope au bec !
    PIRE ! MEME DES CADETS DE LA POLICE-APPRENTIS-BLACK BLOCKS, ONT ETE ARRETES DANS LE FOUQUETS EN FLAMMES !
    Nous sommes nés avec le commissaire Maigret, nous voilà en 2019 avec les bozos Benalla-Pinot-Crase-Castaner la bavure !
    Même Ferry, BHL, conseillent aux FO DE FAIRE FEU SUR LES MANIFESTANTS !
    Depuis le 17 novembre, un ahurissant ballet façon Corée du Nord, avec :demandes de délation par les hôpitaux, textes a publier imposés aux journaleux, Fake news, attentats providentiels, etc...pressions judiciaires, policières, intimidations et incendies ou vandalisme chez Drouet. Etc... qu’elle dictature fait mieux ?
    Aucune !
    Problème : POL POT MACRON, même avec son armée de TROLLS, arrive derriére le FN aux européennes ! Rage !
    Macron mange son chapeau mais ne veut rien réformer, ni instaurer le RIC pour conserver son "pognon de dingue".
    Que faire ? Désobéir. !
    Tous en jaune dans toutes les rues de France Acte 29 samedi 1er Juin !


  • #2208503
    le 30/05/2019 par jeandelalune
    Gilets jaunes, une répression d’État

    on a mis en place deux actions, qui dans les faits semblent identiques mais qui ne procède pas du même mécanisme

    la sauvagerie, qui tire sont action de l’affect
    la barbarie qui tire sont action de la réflexion

    un acte de violence ex nihilo suite à une atteinte de ce qui nous affecte n’a rien a voir avec un acte identique construit a partir d’une réflexion

    le commandement et l’exécutant étant dans le même "panier", la volonté de ne pas vouloir mener une réflexion étant en soit déjà une forme de réflexion

    ainsi, je ne réfléchis pas car j’obéis, je ne condamne pas car il y a des ordres ne peut dédouaner, il s’agit d’une réflexion

    face a cette répression il y a eu une phase de sidération , puis de prises de conscience, maintenant risque de se mettre en place une phase de réactions

    notez que l’objectif qui était de dissuader quelques million de manifestants non violents de se "manifester" chaque samedi a été atteint

    les macronistes se sont fait plaisirs " a pas cher "


  • #2208507

    La plupart des policiers violents étaient des sympathisants d’extrême-droite...
    https://blogs.mediapart.fr/franck-j...

    Si on ajoute le fait que la plupart des gilets jaunes ont votés pour Macron ?
    Je me souvient des images de la prise de l’arc de triomphe ou l’on voit à partir d’une caméra embarquée des forces de l’ordre : les gilets jaunes envoyer une pluie de pavés envers les fonctionnaires sous habits de protection... Il y en a même un qui manque de se faire lyncher au sol avant qu’il ne soit sauver par un gilet jaune (ou un agent provocateur en service commandé ?).

    J’ai tout de suite pensé qu’ils avaient été placé là (en difficulté)... pour donner l’idée d’une république attaquée... mise en difficulté par une foule folle sans limite... Les forces de l’ordre victime d’une injustice flagrante ?

    Je connais également le corporatisme des forces de l’ordre, un corps d’état replié sur lui-même car fréquentant presque exclusivement des gens du métier...vivant dans les mêmes habitats.. Il y a toujours un sentiment que les gens sont contre nos forces de l’ordre qui doivent nous verbaliser, faire du chiffre... C’est mal vécus par les fonctionnaires qui eux fréquentent H24 ce qui ne va pas dans la société... ils se sentent utile mais parfois inefficace..

    Je comprends mieux l’événement de l’arc de triomphe... qui avait pour but de galvaniser les troupes et leur donner le sens qu’ils étaient des victimes en puissances (et il le sont... mais c’est la nature du métier). On pense également à l’épisode du boxeur professionnel.

    Dans ce contexte de victimisation... des forces de l’ordre accepte de faire le sale boulot de l’état... Il est donc naturel que l’état fasse endosser à ce corps de métier le rôle de bouc émissaire, lui faisant porter la charge de tous les péchés...

    Et la corporation accepte ce fardeau.. comme la politique du chiffre ou il faut faire tant de contraventions ; puisque le système est comme ça. Alors qu’avant il y a avait surtout le rôle pédagogique... et l’amende était loin d’être systématique..

    Tout est fait pour que les forces de l’ordre ne passe pas de l’autre côté.. Ils prendront un événement isolé comme la demande de gilets jaunes aux forces de l’ordre de se suicider alors que presque partout les gilets jaunes leur ont demander de fraterniser ! Le storytelling des médias sert également à ramener au bercail les troupes.


  • #2208568
    le 30/05/2019 par info73fr
    Gilets jaunes, une répression d’État

    A la toute fin, on voit que ce docu est soutenu par ACAT France : " l’ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort " (https://www.acatfrance.fr) et... " Open Society Foundations ", de George Soros (https://www.opensocietyfoundations.org) !!


  • #2208991
    le 31/05/2019 par Anonyme
    Gilets jaunes, une répression d’État

    La colère des FRANÇAIS a été détournée contre les flics, mais les flics ont détournés leur colère contre le peuple français, pour servir des Mafieux, et ils le savent tous ! En 1968 c’était CRS = SS en 2019 c’est SDO = SS !
    Ils prennent moins leur travail à cœur dans les cités contre des trafiquants en tous genres armés de cocktails Molotov de flingues et de kalachs, c’est pas la même limonade là, fumiers, pourritures !

     

    • #2209421

      Chez moi, ils ont pris une branlée, un bouclier en trophée et dans la rue c’était pas des guignols, des mecs qui triment, ça a flambé et on les acculés dans une ruelle, l’après-midi, ils avaient gazé à une manif pacifique où il y avait des familles, chez moi c’est rural mais ça a des tripes


  • #2209079
    le 31/05/2019 par Contempor
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Réponse d’un GJ a jendelalune et Peter
    Bravo pour la netteté et la perspicacité de vos commentaires.
    BRAVO A ALAIN SORAL, A ER, POUR LEURS ANALYSES ET CETTE TRIBUNE.
    Quand pour ma part GJ, je mets en cause certaines "milices FO" comme certains hauts gradés l’ont fait, par ex le Gal Sublet, il s’agit des Benalla Crase et de la "nouvelle manière" de lancer des jeunes FO sans formations, munies de Lbd et grenades qui sont des armes de 1ere catégories, contre des retraites, des jeunes...
    Il faut être malade pour donner de tels ordres et pour faire cela.
    L’image des FO gagnerait s’ils n’étaient porteurs de foulards et de tenues anonymes qui les dissimulent.
    Des cadets de la police arrêtés par des gendarmes dans le Fouquet’s en flammes ! Bientôt déguisés en trans et en folles ?
    Belle image pour l’institution des FO quand ils se rendent dans les banlieues ou représentent l’Etat !
    Les GJ NE VOTENT NI MACRON NI EELV. LES GJ PROTEGERAIENT VOLONTIERS LEURS FORCES DE L’ORDRE SI LES FO N’ETAIENT PAS AINSI POUSSEES A VOULOIR L’AFFRONTEMENT ET LEUR PEAU.
    Ce sont clairement les blackblocks qui ont crié cette connerie de "suicidez-vous !"
    Combien de BB sont entre les mains de la justice pour combien de GJ éborgnés et déférés devant les juges ?
    Les GJ, les manif pour tous, ne votent pas Macron. Macron c’est les BOBOS PS et EELV RECHAUFFISTES , QUI BOUFFENT BIO ET ROULENT VELIB, EN VILLES !
    TANDIS QUE LES COLLOMB-VALLS-CASTANER-FERRY EXIGENT DES FO QU’ILS SOIENT LBDLIB et GLILIB !
    L’électorat RN = la France qui bosse notamment en utilisant leurs bagnoles qui sont leur outil de travail = les votants de chez Marine et Meluche = FO GAULOIS-COMPATIBLES, employés, fonctionnaires, artisans, routiers, agriculteurs, pêcheurs, taxis, infirmiers, artistes, petits patrons, commerçants, artisans, vrp, avocats, retraites, etc...
    LES FO et leurs familles et les francais, GJ OU PAS, MEMECOMBAT POUR NOTRE POUVOIR D’ACHAT, MOINS DE PRESSIONS FISCALES, DE TAXES. DE HAUSSES DE PRIX sur les PRODUITS ET SERVICES DE NECESSITE, POUR LE RIC ET LA DEMOCRATIE DIRECTE, POUR PLUS DE RESPECT DU PEUPLE ET DES ACTIFS !
    N’en déplaise a Macron-Rotschild, les français peuvent se passer des banksters "un pognon de dingue", mais les riches ne sont rien sans les travailleurs ! Gauche du travail ! Droite des valeurs.
    Comme Macron n’entend pas, approchent a grand pas... la révolution de 1789, la crise Syrienne dans nos rues, la nuit du 4 août...
    SAMEDI 1ER JUIN, LA FRANCE TOUTE EN JAUNE POUR L’ACTE 28 !


  • #2216125
    le 11/06/2019 par Michelly58
    Gilets jaunes, une répression d’État

    Je suis désolée mais les flics n’ont pas besoin de manipulations de l’état profond pour se faire haïr, ils y arrivent trés bien tout seuls et comme des grands. Si ils souffrent tellement que ça pourquoi ne pas avoir rejoint les Gilets Jaunes ? je pense qu’il va falloir un moment donné arrêter de leur chercher des excuses et commencer à les voir pour se qu’ils sont : des complices dans le système de matraquage généralisé des citoyens. Se même état profond qui les lâchent royalement après mutilation rendu d’ailleurs en reportant majoritairement la faute sur eux. Il y a un prix à payer quand on est prêt à prendre un œil, arracher des mains et tabasser des gens pour 300 euros et le retour de bâton ne fait que commencer.


Commentaires suivants