Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilles Kepel continue d’amalgamer Alain Soral et Daech

La "congruence", le concept miracle qui permet de diffamer n’importe qui ?

La conférence de Gilles Kepel, professeur à Science Po Paris, a attiré quelques centaines de personnes de la Genève internationale en cette soirée du 27 janvier dans une salle de conférence flambant neuve de la Maison de la Paix.

Le public était composé principalement d’étudiants en relations internationales et de professionnels plus ou moins jeunes qui évoluent dans ce milieu. Intitulée « Comment lutter contre le djihadisme ? », la conférence n’a pas échappé à notre sens critique.

En écoutant le professeur Kepel, nous avons eu la désagréable impression de n’apprendre rien de fondamentalement nouveau. Il a égrené des concepts éculés, par rapport au choc des civilisations, entendus maintes fois sur les plateaux télévisés des chaînes mainstream. Concernant le danger lié à l’État islamique, il n’est jamais vraiment allé au fond des choses et a évité soigneusement de pointer du doigt les diverses manipulations qui parcourent ce dossier brûlant.

Son discours est vite devenu soporifique, jusqu’à ce qu’il se risque à citer les noms d’Alain Soral et d’Égalité & Réconciliation devant l’assistance. Il avait notamment déjà utilisé le même amalgame entre Alain Soral et les islamistes radicaux sur France 2 au lendemain des attentats de Paris en novembre 2015.

 

(passage sur E&R à partir de 09:30)

 

L’équipe de lapravda.ch a donc décidé de l’interpeller sur ce point à l’issue de sa conférence. Quelque peu surpris par notre démarche, son langage corporel l’a trahi en donnant l’impression de vouloir fuir en jetant des coups d’œil furtifs à droite et à gauche. Réalisant qu’il était face à ses contradictions, il a préféré agir de la même manière que Manuel Valls, interrogé par deux jeunes audacieux, en proclamant de manière unilatérale et péremptoire : « Cet entretien est terminé. » Peut-être ont-ils, après tout, bénéficié du même conseiller en communication.

 

L’interpellation de Kepel alors qu’il débute sa séance de dédicaces :

À ne pas manquer, la réponse d’Alain Soral à Gilles Kepel :

 

Gilles Kepel dans les pas du CRIF :

 

Voir aussi, sur E&R :

Les analyses que le pouvoir ne veut pas que vous lisiez,
chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le sioniste Kepel devrait être attaqué en diffamation, trop c’est trop .

     

    • Je cite un passage de son " livre " :
      " La porosité entre le grand récit complotiste que décline à longueur de vidéos le site « Égalité et réconciliation » d’Alain Soral et la vision du monde de 19 HH est frappante : leur argumentaire de base consiste en une déconstruction des informations télévisées, présentées comme tissu de mensonges délibérés destinés à asservir l’humanité à « l’Empire » américano-sioniste dans un cas, à Ibliss (Satan) dans l’autre. Face au Mal ainsi dénoncé de manière obsessionnelle est mis en œuvre, par l’image et le son que propage le Web, l’éveil au Vrai. Cette conception manichéenne inscrit le propos salafiste dans un discours « antisystème » beaucoup plus vaste, dont il partage la rhétorique et dont il parvient à capter bien des adeptes, y compris non musulmans ou irréligieux au départ, grâce à sa structure holistique et surtout à l’engagement militant sur lequel il débouche : le djihad pour pourchasser le Mal et atteindre le Bien (qui traduit le blason de l’islam, al amr bi-l ma‘rouf wa-l nahi ‘an al mounkar)."
      Quelle hypocrisie, quelle bassesse...cette Reductio ad salafistum
      Et maintenant, le concept de congruence poreuse ou porosité congruente...
      Et la la congruence de Hitler avec Moïse ? (voir Qui est Dieu ) Et ta soeur ?


    • #1384428

      @Bridoison
      L’institution judiciaire collabore avec l’occupant, ça rappelle "lézeurléplusombredenotristoir" où 1 seul magistrat (Paul Didier) n’avait pas prêté serment au maréchal Pétain. Une vieille habitude...


  • Le type a au moins l’honnêteté de dire dans sa dernière phrase qu’il ne connaît pas le sujet dont il parle.
    Si seulement il avait pu commencer par cela et nous épargner ces analyses d’universitaire bidon...

     

  • "ER je ne sais pas comment ça fonctionne" mais ça ne l’empêche pas d’affirmer des choses en diffamant...


  • #1384067

    C’est un imbécile, voilà tout.

     

  • 1:40 "oh vous savez Égalité & Réconciliation, je ne sais pas ce que c’est" mdrrrrrrr
    eh bah ferme ta bouche alors ?


  • Le nouveau spécialiste de l’islam, épinglé. Ça fait toujours plaisir de voir ce genre de personnage dans la lumière. La virilité, l’honneteté, la virtuosité intellectuelle mise à nu.

    Si Soral et les autres perdent, le peuple aura sa part de responsabilité. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas. De ce que je perçois, il y a une petite prise de conscience. Car la victoire, c’est pas pour demain, ça sera le fruit de milliers d’action comme celle-là. Soral-Daesh-Hitler.


  • Ce Kepel raconte vraiment n’importe quoi. Bravo à ces deux journalistes suisses pour leur vigilance et pour l’avoir confronté en lui demandant des comptes. Cheptel prétend connaitre E&R en persiflant des insanités à son propos partout où il passe puis à la fin de l’entretien il avoue ne pas savoir comment E&R fonctionne. Quel professeur subventionné par le système pathétique...


  • Mérite des claques.


  • " Mais achetez mon livre ! " MDR

     

  • Keppel a raison lorsqu’il parle de congruance. E&R comme le djihadisme prétendrent tous deux apporter des réponses à la crise de l’ultra-libéralisme. Sauf que :
    L’un est sous sponsoring impérial comme fausse solution (ça rappelle le bolchévisme), tandis que l’autre est une association de gens indépendants cherchant à s’émanciper de la domination par mensonge que représente M Keppel
    CQFD


  • #1384125
    le 29/01/2016 par HéritagedenosPères
    Gilles Kepel continue d’amalgamer Alain Soral et Daech

    Doit-on en rire ? de ce propos diffamatoire sous couvert d’emploi du mot savant de *congruence, employé là, dans le sens de coller, d’hybrider la chèvre(Daech) et le choux (Soral) pour le coup un bel amalgame bien spécieux et bien torve.

    * Congruence est une belle notion complexe, polysémique, popularisée en psychologie par Carl Rogers, bien loin du propos venimeux de ce monsieur.


  • #1384132
    le 29/01/2016 par Debout patriotes !
    Gilles Kepel continue d’amalgamer Alain Soral et Daech

    C’est de la diffamation totale !!!


  • E&R, je ne sais pas ce que c’est.
    Cela rejoint ceux qui crachent sur Dieudonné sans jamais avoir vu un seul de ses spectacles…

    Concernant cette fameuse congruence, en géométrie, il s’agit de formes et de dimensions similaires, mais qui ont des POSITIONS très différentes.
    Alors comment peut-il avoir la malhonnêteté de parler de congruence entre L’EI et ER, sachant que leurs POSITIONS sont très différentes, n’est-ce pas l’essentiel en réalité ?

     

    • #1384194

      En arithmétique, la congruence est aussi la relation qui existe entre deux entiers qui ont même reste par une division.

      Mais c’est faire beaucoup trop d’honneur à Kepel que d’aller chercher ces significations. Il a dit "congruence" comme les Bogdanoff pondent des mots science-fictionnesques à la con, pour impressionner le badaud et justifier son staut d’"expert".

      Je ne sais plus qui donnait cette définition de l’expert mais je trouve qu’elle lui va à merveille :



      Un expert, c’est quelqu’un que tu payes pour venir dire de façon compliquée des conneries que personne ne croirait si tu les disais de façon simple.



    • #1384214

      En psychologie, il me semble que le mot congruence relate le fait d’être en harmonie avec soi-même, c’est à dire qu’il n’y a pas de contradictions entre le corps et la pensée.
      Les anglais ont une expression pour cela qui est ;

      Walk your talk.


    • A rectificateur, bravo pour la définition que vous reprenez de l’expertise qui nous occupe, c’est tout à fait ça !

      « Un expert, c’est quelqu’un que tu payes pour venir dire de façon compliquée des conneries que personne ne croirait si tu les disais de façon simple. »


  • #1384150

    C’est un larbin de la doxa, un autre "Barbier de sébile" à l’écharpe couleur kafka. Commentaire incongru de sa part. Ce type pue de la gueule par delà l’écran.


  • #1384174

    Trop fort ce Kepel. L’EI est furieux contre Soral donc Soral et l’islamisme radical c’est quasi la même chose.

    Heureusement qu’il est là pour nous éclairer, on n’y aurait pas pensé.


  • Il y a effectivement congruence entre Kepel et le Système fait de mensonges et d’amalgames.
    Je trouve cependant que cela s’emboîte de moins en moins bien...la recherche du bouc-émissaire devient lassante et contreproductive.
    Pire si Soral et Dieudonné sont les purs antiracistes et même les véritables antifas pacifistes, ces agresseurs peuvent être considérés comme de violents racistes.


  • il a la courtoisie et l’honnete d’accepter les questions et de repondre aux journalistes clairement

    fait il semblant de ne pas comprendre la position de E&R ou pense t il vraiment ce qu’il dit ?

     

    • #1384434

      @Rachid
      Il se sait filmé et cherche une échappatoire avec double salto sur la caisse enregistreuse : "lisez mon livre". On se demande qui peut payer pour lire la bouillie de ce pseudo-intellectuel..


  • Gilles Scalpel, si tu ne sais pas qui est ER, alors tais toi, il se prétend spécialiste de l’islam et du monde arabe, tu as plutôt un doctorat en mensonge, alors ferme-là à tout jamais !!!!!

     

  • J’adore le gars qui demande : " C’est pour quel média ? "
    Merde ! C’est ni TF1 ni France 2 ni BFM. Si vous ne travaillez ni pour la banque ni pour les vendeurs de canons, mais alors c’est que vous êtes d’affreux fachos !
    Idem quand il dit d’eux alors qu’il ne les connaît pas, ni eux ni leur travail, que ce qu’ils font et que ce que fait E&R, c’est la même chose !!!
    Et cerise sur le gâteau : il avoue, sans même s’en rendre compte apparemment, qu’il ne connaît pas le fond du travail d’E&R !!! Hein kesako ?! Bon ben t’es gentil mon p’tit Gilou mais un bon conseil entre nous : Dorénavant, ferme-là !

     

  • #1384249

    Mauvais orateur, monsieur Kepel brode un discours sans fil logique, sans raisonnement cartésien, en s’écoutant parler, avec ce ton de tout petit bourgeois parisien de la rive gauche.
    Insupportable charabia.
    On m’avait forçé à lire son livre, pendant mes études de Géopolitique : "Al Qaïda dans le texte", un torche-cul pro-choc des civilisations, qui sert la soupe aux ricains et aux israëliens.
    Passez, il n’y a rien à voir !

     

  • #1384281

    Gilles Kepel ? Sur la forme, un petit côté DSK, avec sa pseudo nonchalance. Il doit se prendre pour un séducteur. Sur le fond, un petit côté Attali, qui avait sorti le concept de "résignés-réclamants". La "congruence" de Kepel est du même acabit. Un verbeux de première classe. Dans un débat, le Président d’E&R le mettrait KO en 30 secondes.


  • #1384341

    Ah ! la congruence... on a pas fini d’en entendre parler...

    Cela dit, avec ce concept, Kepel a trouvé un fond de commerce qui aura de l’avenir, soyons en sûrs !


  • Houla ! Mais c’est bouleversifiant ce qu’il dit !^^
    Il a du exploser pas mal de ses neurones.. ou comment faire rentrer un carré dans un rond !

     

    • #1384422

      @Manapany
      Ce n’est pas que bouleversifiant, c’est aussi emmerdifiant. Il doit être le seul à ne pas s’en rendre compte : le pathétique des "génies" auto-proclamés.


    • #1384765

      Pas mieux !
      Et comme toute branlouille incompréhensible, les ânes qui essaient de penser se pâment d’admiration en se disant que comme ils ne comprennent rien, ça doit être très savant.


  • #1384408

    Dans les années 40, l’orientaliste Armand BERNARDINI a réalisé une étude sur la formation et l’origine des patronymes israélites, comme on pourrait le faire avec les patronymes bretons ou auvergnats (par exemple) et il affirme que bien souvent la terminaison "el" est une terminaison hébraïque ancienne qui évoque Yahvé.

    - "el" comme dans Keppel, Cassel, Bruel, Danel, Kessel ...etc,etc

    Ceci, bien entendu n’étant pas une preuve absolue, car il existe , évidemment, des patronymes franchouillards terminant en "el" et ne n’ayant aucun rapport avec yahvé !

     

    • Il y aussi le suffixe "mieux", comme dans Crémieux, le fameux commerçant nimois ! Plus sérieusement, "el" est à rapprocher de l’arabe "ilaha" (divinité) ou "allah" (dieu). "Abdallah" veut dire "serviteur de Dieu", par exemple ...


    • #1384636

      @ Pas trop Nimes : possible, mais on s’en fout. Vous méfiez-vous de Jacob Cohen au motif que d’après son nom, il a de fortes chances d’être juif ?


    • @rectificateur,

      Qu’il soit juif ou pas, il n’y a aucune raison de ne pas se méfier de toute personne qui parle dans un micro (haut-parleur). C’est comme la "démocratie", faut toujours l’avoir à l’œil.
      D’un autre côté, le petit chouia de bien-pensance dans ta question m’amène à ajouter que, certes, parce que juif, il faut d’autant plus se méfier de l’interlocuteur : "Juif qui parle, bouche qui ment."
      Et, pour t’éviter de perdre tes cheveux, je tire mon chapeau (pour l’instant), à des Jacob Cohen et des Gilad Atzmon dont les combats sont louables et courageux.


  • #1384414

    Cet individu reconnaît ne pas savoir comment fonctionne E&R mais se permet d’enfiler mensonges sur mensonges contre le site et son président.
    La stupidité arrogante de ces intellectuels communautaires défigure le pays.


  • Bref, il y a entre ce qui sort de la bouche de ce Kepel et d’autres individus de son acabit remplissant le même office, non pas une congruence mais plutôt ce que j’appellerais une flatulence.

     

    • #1384475

      @Eric
      Il faut reconnaître à certains membres du peuple élu, une imagination linguistique farfelue issue de l’obligation d’inventer des mots lors de la résurrection de l’hébreu. En effet, langue morte utilisée exclusivement dans la liturgie juive, comme le latin de messe, Yéheder ben Yehoudah resucita, pour des raisons politiques, cette langue (issue de l’araméen, phénicien, arabe) au XX siècle en israel. Jusque là, les juifs parlaient la langue des pays où ils avaient émigré, le yiddish pour la diaspora de l’Europe centrale et orientale ( mélange de haut-allemand et slave).
      L’hébreu biblique ne comportait que 8000 mots dont 2000 hapax (en comparaison à la même époque le lexique grec comportait 120.000 mots).
      Pour traduire tous les mots manquants, particulièrement ceux concernants les termes scientifiques, techniques contemporains, du grand n’importe quoi fut nécessaire ex : téléphone=taleféne.
      Le pseudo-intellectuel gilles kepel ne fait que poursuivre cette tradition bouffonne inventant des barbarismes qui lui auraient valu d’être recalé au certificat d’étude.


    • Cependant, et personnellement, après la congruence et la flatulence je n’irais pas le concernant jusqu’à l’indulgence. Il y a des limites :-)


  • D’après Kepel, si je comprends bien, être pro-syrien c’est être pro-état islamique alors que le régime d’Assad combat directement l’état islamique. Et bien quand des "experts" des questions moyen-orientales arrivent à dire et à croire à de telles âneries, je demande où se trouve cette école d’expertise et s’il ne faudrait pas la fermer définitivement.


  • #1384549
    le 30/01/2016 par Julio César Chavez
    Gilles Kepel continue d’amalgamer Alain Soral et Daech

    Emmanuel Ratier nous manque, il serait bon de savoir en profondeur qui est ce Gilles Kepel, qui le paie, pourquoi, et quelles sont ses "congruences" personnelles. Même si on en a déjà une petite idée..

     

  • Encore un exemple de l’agent payé avec de l’argent public pour debiner la dissidence... Aucune crédibilité mais ça persiste à proférer des balivernes en esperant que ça finisse par rentrer dans nos cerveaux malades... Affligeant. Le retour sur investissement sera médiocre (mais vu que c’est nous qui payons son salaire de prof, ça fait chier quand même).


  • inaudible et sans cohérence ’ai rapidement arrêté car on ne sait pas où il va, propos sans suite et pratique l’amalgame sans sourciller, le mépris et se prend pour un esprit supérieur.
    misérable


  • Je le voyais venir depuis longtemps, il suffit de lire dans les grandes lignes l’argumentaire de Daech pour recruter des gens, ils font les mêmes constats de perte de valeurs, de décadence, de matérialisme, de violence belliciste etc. que n’importe quel dissident. C’est donc facile ensuite pour le système de jouer là-dessus pour amalgamer ensemble tous ses ennemis, c’est ce qu’il a l’habitude de faire.


  • Bon ben alors, ferme ta gueule... quelque part !


  • On le dit expert ,et en plus il a les clés de tous les plateaux médias , c’est éffrayant .


  • Ce pauvre type prétend amalgamer E&R avec Daesh tout en avouant qu’il ne connaît pas E&R. Je suppose qu’il ne connais pas Daesh non plus.


  • Pourquoi cette INFO est passée à la poubelle ?????
    http://www.ojosparalapaz.org/2014/0...


  • Mais quel est le rapport franchement ?!


  • Il a raison sur la ressemblance entre les schémas / scénarios d’éveil, et on ne va pas se cacher derrière notre petit doigt.

    C’est un schéma qui existe depuis toujours, partout, c’est tout simplement un processus de conversion.

    Mais il n’en dit rien, à part faire l’amalgame. Il aurait très bien pu dire qu’il y a "congruence" avec le végétarisme, c’est aussi le même processus de révélation dans une représentation binaire/manichéenne !

    Il ne s’intéresse pas aux arguments et il avoue ne pas prendre au sérieux la ligne politique d’ER, donc c’est à lui de lire les livres dont il parle maintenant.


Commentaires suivants