Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Grèce : les migrants relocalisés dans les montagnes du nord regrettent les camps surpeuplés

Les yeux dans le vague, à la fenêtre d’un chalet désaffecté du nord de la Grèce, un demandeur d’asile congolais découvre, ahuri, cette neige méconnue, et soupire désespéré : « J’aurais préféré rester à Moria » sur l’île de Lesbos.
« Au moins là-bas, nous étions en contact avec le monde extérieur. Ici, on se sent comme dans une prison ouverte », explique à l’AFP Sylva Caumba, deux mois après son transfert du camp surpeuplé de Moria, que le gouvernement grec a décidé de désengorger.

 

Avec sa femme et ses deux enfants, le trentenaire a quitté le « hotspot » de Lesbos, connu pour ses conditions insalubres, et atterri dans ce chalet isolé de montagne à Vasilitsa, à 1000 mètres d’altitude et 45 km de la ville la plus proche, Grevena. Les ours et les loups y sont plus nombreux que les habitants.

L’édifice, abandonné pendant la crise économique grecque, abrite actuellement 116 demandeurs d’asile d’Afghanistan, de Somalie, de Syrie et de la République démocratique du Congo.

« On se réveille, on regarde la télé et on retourne se coucher. C’est pas ça la vie », se lamente son compatriote Mabika Zordel, un ancien footballeur de 20 ans. Nuredin Intze, un Somalien de 38 ans, acquiesce : la « situation était meilleure » au camp de l’île égéenne de Leros, un autre des cinq « hotspots » grecs au bord de l’explosion. « Les heures ne passent pas. Comment voulez-vous vivre sans rien avoir à faire ? La seule chose qu’il nous reste, c’est l’espoir d’un changement », ajoute l’ancien chauffeur somalien.

 

Refonte de l’asile en Grèce

La détresse de ces demandeurs d’asile, relocalisés sur le continent, est une des conséquences du vaste plan gouvernemental de refonte de l’asile en Grèce, face à la recrudescence des arrivées sur les cinq îles égéennes de Lesbos, Chios, Samos, Kos et Leros. Selon les autorités grecques, ils sont plus de 40 000 actuellement sur ces îles, dont plus de 37 000 s’entassent dans les camps aux conditions insalubres.

 

(Ne manquez pas l’intervieweuse bien-pensante qui a du mal à croire
que les migrants puissent être aussi des voleurs à 10’49)

 

Le gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis a promis d’en relocaliser 20 000 sur le continent d’ici à la fin de l’année. Mais les camps sont également sur le point d’être saturés en Grèce continentale. Et le projet rencontre l’hostilité des habitants de plusieurs localités, furieux de voir des étrangers arriver en masse dans des régions jusqu’ici à l’écart des flux migratoires.

En octobre, la propriétaire d’un hôtel de Vrasna, près de Thessalonique, a rapporté avoir reçu des menaces d’incendie après avoir accepté de loger temporairement un groupe de migrants. En novembre, un autre groupe de demandeurs d’asile avait été logé dans un monastère orthodoxe abandonné du Péloponnèse. En peu de temps, la plupart d’entre eux avaient demandé à être relocalisés ailleurs.

Lire l’article entier sur 20min.ch

 

Les Abruzzes en Italie ressemblent aux montagnes du nord de la Grèce, on y trouve des loups et des ours :

La Grèce en état de choc :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils viennent d’arriver, ils commencent à se plaindre... c’est hallucinant !

     

  • "Les Abruzzes en Italie ressemblent aux montagnes du nord de la Grèce, on y trouve des loups et des ours"... Et des autochtones qui vivent en harmonie avec tout cela... peut-être parce qu’ils sont justement autochtones ?
    Si vous n’êtes pas content, barrez-vous !


  • Hahaha,
    il y a longtemps que je n’avais plus rit comme ça !
    "Les yeux dans le vague, à la fenêtre d’un chalet... ahuri, cette neige méconnue, et soupire désespéré."
    Je sens que cette image va m’être utile au quotidien.

     

  • Cette information est vitale pour la sûreté des survivalistes : les migrants détestent les montagnes.

     

  • Le migrant = apatride fabriqué qui symbolise l’échec des peuples à défendre leurs nations.


  • Et moi je veux être relocalisée aux Maldives ou dans un beau Fjord norvégien aux frais de la princesse !
    Vive Papa Noël !

     

    • #2348819
      le 24/12/2019 par Rue saint Rome ils sont des deux côtés pire que le Nil
      Grèce : les migrants relocalisés dans les montages du nord regrettent les (...)

      Là où tu es c’est déjà super bien ,non ?
      Il y a un super lac ?
      Celui de la Reynerie ,avec plein de touristes allogènes autour
      T’es à 1h de la Méditerranée 2h30 de l’Andorre pour tes clopes ou à 25 minutes d’Arnaud Bernard au choix ,puis le Mirail c’est attractif, il y a plein de travailleurs détachés (en pièces détachées) et d’ auto-entrepreneurs en produits festifs, non ?
      De quoi tu te plains ?
      Jamais content ces toulousains ;-)


  • La démocratie participative s’oppose radicalement à la démocratie représentative comme le montre la réunion des villageois en fin de reportage.
    Pourtant, la majorité des sociétés occidentales vote encore pour les représentants du chaos migratoire.

    C’est au citoyen de voter en conséquence. Ce n’est pas une garantie, mais s’abstenir ou voter pour les maîtres pro immigration de masse (tous les partis, y compris le RN me semble-t-il car Le Pen veut rester dans l’UE et donc accepter la politique migratoire décidée par Bruxelles qui finance toutes les ONG immigrationnistes) est la certitude du naufrage.

    La clé est dans le vote, car la rue ne mène à rien, et la lutte armée est improbable pour ne pas dire impossible ; or ce vote est manipulé par les média via les fausses nouvelles dont les sondages, et les dindes votent pour Noël.

    Deux Français sur trois, deux Italiens sur trois, deux Allemands sur trois, deux Grecs sur trois, obnubilés par les ravages de la propagande anti nazi, votent pour leur autodestruction.

    Nos sociétés ont atteint un niveau critique de nihilisme. Ces zombies qui se prétendent citoyens marchent vers le précipice, mais jamais ils ne seront traités de racistes. Ah, ça, jamais ! « Raciste, moi ? Plutôt crever ! »
    Eh bien, braves gens, crevez.

     

    • « Bruxelles finance toutes les ONG immigrationnistes » :

      Oui, et l’UE fait mieux encore :
      https://www.kla.tv/index.php?a=show...

      19.11.2019
      « L’UE a conclu, dans une totale discrétion, des « Accords de partenariat économique » (APE) avec tous les grands États africains. Ces accords de libre-échange permettent l’importation en franchise de droits de marchandises et de services de l’UE vers les pays africains. Suite à ces accords, les marchés africains ont été inondés de marchandises en provenance de l’UE, ruinant les entreprises africaines et provoquant le licenciement de milliers de travailleurs. Au Ghana, par exemple, la quasi-totalité de la production de volaille domestique a été détruite par la vente de morceaux de poulet de l’UE à un prix inférieur à celui de leur production dans le pays même.

      Selon le journaliste spécialiste de l’Afrique Henning Hintze, l’objectif de ces accords est d’acculer l’Afrique dans le rôle de fournisseur de matières premières, tandis que toutes les autres transformations et la création de valeur devraient avoir lieu dans l’UE. Cela augmentera encore le manque de perspectives économiques dans les Etats africains et poussera indirectement la population africaine à émigrer de plus en plus. »


  • Moi être journaliste, la première question que je leur poserais quand ils se plaignent de vivre dans des tentes c’est : " mais quelles garanties d’une vie meilleure aviez-vous quand vous avez abandonné vos familles et votre patrie ?".

    Ces gens regardent des vidéos sur Youtube de la vie à l’Occidentale et ils croient que dès leur arrivée on va leur fournir une maison, une voiture électrique et douze télés.
    Ils n’ont pas compris que quand tu débarque dans un pays avec 150 000 autres potes, ça fais de la compétition pour obtenir un HLM.


  • Je ne comprends pas qu’ils viennent se plaindre alors qu’ on ne leur a rien demandé .Ils sont venu de leur plein gré, ils ne sont pas satisfaits et bien, ils repartent .Ce n’est pas plus difficile que ça .S’ils ont des revendications, il faut se plaindre aux passeurs, qui eux sont les seuls responsables .La Grèce n’a rien à voir le dedans .

     

    • @dixi juste pour refaire l’histoire la guerre en syria a démarré en Mars 2011 soit un total de migrant en Turquie de 4 à 6 millions de personnes qui n’ont jamais eu l’intention de venir en Europe au départ (puisque qu’il n’y a pas d’immigration massive au départ). Ces personnes ont été installées dans des camps en Turquie qui malgré tous ceux que l’on peut reprocher à ce pays islamosioniste a financer seule la gestion de ces millions de personnes. en 2016 Daesh lance ses grosses opérations, la Turquie annonce ne plus être en mesure de gérer le flux et demande l’aide de l’union européenne sur deux points très précis "aide alimentaire" et l’aide médicale" . Loin des grands discours humanistes je rappelle que l’Europe refuse d’aider la Turquie en 2016 (alors qu’elle livre des armes en même temps). C’est seulement a cette date que la Turquie accepte la présence des grandes ONG comme ISRAAID, et consors qui arrivent avec des milliers de téléphones portables, un petit guide du migrant avec l’adresse des ong et des contacts en europe (disponible sur le web), organise les filières de bateaux pneumatiques, etc... donc contrairement a vos propos SI ON LEUR a expliqué qu’ils ne pourraient jamais retourner en Syria et qu’ils allaient crever de faim en Turquie et que l’Europe avait besoin d’eux. !!! . moi je suis a Tunis j’ai fais un allé retour a Paris il y a deux semaines pour le boulot, à la défense je suis tombé sur des syriens et un Irakien qui m’ont demandé de l’argent, je suis resté 20 mn a discuter avec eux, je vous invite a faire la même chose c’est édifiant, la personne qui me demandé de l’argent (l’Irakien) était Pharmacien, les ONG lui ont dis qu’il pourrait travailler en France et qu’il serait riche car il manque de pharmacien en France, une fois arrivé en France on lui a dis que son diplôme n’est pas reconnu,
      Amicalement le Carthaginois


    • Et des futurs Victor Hugo ... ou la connerie des types intelligents et éduqués qui se font avoir par de la propagande grossière.
      Ceux avec qui j’ai discuté était plutôt des cas sociaux complètement débiles et incapable de travailler une journée (oui j’ai aidé certains à trouver du travail).


  • Des quantités de nos jeunes Européens aimeraient être relocalisés dans ces belles montagnes grecques, avec le logement et la nourriture assurés (privilège énorme). Comme par magie, ils trouveraient à s’occuper : exploration, agriculture, études, artisanat, art, écriture, voire chasse, pêche et cueillette, ou chasse d’images. Si on n’a pas d’appareil photo, on peut toujours dessiner.
    Des ours, des loups ! La belle neige blanche. Un rêve à la russe.
    Ah mais voilà. Eux, ils sont du continent.
    Les Africains en Afrique, ça paraît logique. La peau noire et la neige ne s’entendent pas.

     

  • #2347216

    Michel Drac avait réalisé une vidéo intéressante sur le livre « la huitième plaie », à réécouter.
    On y apprend que les turcs sécurisent les migrations, que isra aid, s’occupe de la logistique et que les réseaux soros prennent en charge les frais de 15.000€ pour chaque clandestin, plus enfin, une prime quand ils arrivent à destination.

    Et tout ça pour assurer le montant des retraites des européennes..... si ce n’est pas un magnifique exemple international d’altruisme..... quand certains parlent de grand remplacement.....


  • Les grecques et les européens en général n’ont que ce qu’ils méritent. Pour les français, il fallait voter Jean-Marie en 2002 et pour les grecques il fallait pas voter siriza.
    La traitresse marine ou l’autre marion national-sioniste, irons jusqu’à nous faire regretter macron.

    C’est pour dire dans quelle galère on se trouve.


  • on peut prendre des bains froids là bas, ça pousse le corps à générer de la chaleur, ça renforce l’immunité et endurci, en plus de générer des endocannabinoïdes qui sont des régulateurs de l’humeur, du coup on se sent apaisé ; par contre regarder la télé dans une pièce ultra chauffée cela atrophie le corps et donc affaibli la personne.

    Un budget formation naturopathie avec Fred Delavier et Casasnovas pour leur faire comprendre l’importance de la vitamine D et la logique anthropologique qui les libérera de l’aliénation marchande ?

    C’est beau tout ça, mais va falloir raquer pour notre prochain (ou plutôt notre suivant)


  • Et moi j’aurais voulu naître et grandir en Suisse. La vie est trop injuste.


  • Je note et souligne que tous ces individus venus d afrique qui se plaignent des conditions de vie en Grèce sont bien portants ... je n ai pas vu un clandestin famélique
    A choisir entre l inconfort dans leurs pays d origine et l enfer en Europe selon les dires de certains il vaudrait mieux repartir chez eux effectivement
    La présence de tous ces gens en Europe transforme nos pays et nos villes comme paris en véritables porcheries avec toutes les maladies éxotiques qu ils rapportent
    En effet , si pour les Français de souche l empoisonnement d Etat est obligatoire ... soit 11 vaccins dès 5 ans !!! en revanche , tous ces clandestins entrent chez nous avec toutes leurs maladies inconnues ou erradiquées en Europe , sans jamais etre soumis au moindre vaccin

     

    • " leurs maladies inconnues ou éradiqué en Europe "

      Alors celle la elle est forte. Pauvre petite victime attaqué par des zombies malades.... tu te crois ou sérieux est ce que ta seulement réfléchi a tes propos grotesque rempli de propagande répugnante..

      Certe les migrant sont un soucis, ils n’ont pas les mêmes mœurs ou même vision du monde etc .... mais sachons garder notre dignité au moins dans nos propos.


    • @Rem
      @Le Prefet a entierement raison. C’est verifié et demontré. Depranocitose, poux, puces, tuberculose ect... et un tas de maladies que les docteurs n’ont pas vu en Europe depuis des lustres qui reviennent par "l’apport" africain.


    • @Rem
      Non mais vous rigolez ou quoi ??!
      Vous vivez dans une faille spatio temporelle ou au fin fond d’une grotte à des kilomètres de toute civilisation et d’internet ????

      Même à Nantes, ville où l’immigration est assez récente (comme le reste de la bretagne où je vis), les dermatologues se plaignent de la résurgence de maladies de peaux (gale, etc) qu’on ne voyait plus depuis des décennies, et qui réapparaissent dans les foyers de migrants !
      Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg : oui les français de souche sont obligés de se vacciner pour être protégés de toutes les maladies importées en Europe via les migrants.

      Faut arrêter de nous prendre pour des CONS : c’est déjà bien assez pénible d’être des cobayes (des vaccins) et des proies faciles à voler, violer, racketter en taxes !


  • Écoute Mamadou, t’as réussi à venir jusqu’ici, tu devrais réussir à retourner là-bas, hein !

     

  • Cette classe de politicards criminels complices de l ordure Sorros font rentrer de véritables prédateurs en Europe et en France
    Voici une des nombreuses affaires de véritables sauvageries criminelles commises en France par leurs futurs Montaigne

    https://resistancerepublicaine.com/...


  • il serait temps que chacun des pays européens érigent des murs sur leurs frontières, que chacun des pays proclament l état d urgence et que l armee expulse sur le champ tous les clandestins du pays...Moratoire totale sur le droit d asile et le regroupement familial pendant 30 ans le temps que l explosion démographique passe

     

  • J ai travaille plus de 10 ans, avec un refugie Togolais qui avait demande l asile politique se sentant menace par le pouvoir en place dans son pays, chose fausse qu il m avait avoue lui meme. Il avait vecu un court moment en Italie, mais les italiens étant moins concilients que nous, il avait finir par venir en France. C etait un homme droit, sympatique, intelligent, qui ne parlait jamais de racisme, nous étions amis. Il n a jamais chercher a faire venir sa famille en France et au bout de 10 ans, il a bien compris que l occident n etait pas le paradis annonce, que ses compatriotes au pays se faisait. Se sentant seule, et n ayant pas pour objectif de mettre enceinte une blanche, et ayant le mal du pays, il est reparti au Togo vivre avec sa famille, en laissant sa vie francaise derriere lui. Mais combien ont ils les couilles et l intelligence de faire ca ?


  • Les yeux dans le vague, à la fenêtre d’un chalet désaffecté du nord de la Grèce, un demandeur d’asile congolais Mamadou découvre, ahuri, cette neige méconnue, et soupire désespéré : J’aurais préféré aller à Cologne pour la Saint Sylvestre 
    Merde quand même


  • Moi je rêverais d’ aller chier dans les montagnes brumeuses du Congo.


  • #2347608
    le 22/12/2019 par Cartouche spécial migrants -Decathlon-
    Grèce : les migrants relocalisés dans les montages du nord regrettent les (...)

    C’est qu’en l’ouverture de la chasse en Grèce ?

     

  • purée , ils s’emmerdent ?, on n’a qu’à leur filer juste un poele à bois et des haches. qu’ils coupent du bois pour se chauffer et qu’ils le vendent pour se nourrir. ils se feront moins chier.


  • Pour des mecs qui ont - soit-disant - fui la guerre... un pouvoir en place menaçant... la famine... ou que sais-je encore qui mettait leur vie en péril... Ben je les trouve un tantinet chochottes !


  • Bravo les grecs ! Les envoyer dans les montagnes neigeuses, bien trouvé ! Et ils y resteront jusqu’à ce qu’ils demandent à retourner chez eux !


  • Ils ne sont pas content en europe, ça peut se comprendre. Pourquoi ne pas rester deux semaines pour se changer les idées et repartir au point de départ ?

    On pourrait affréter des bateaux de croisières pour les ramener tous en une fois. Voyage gratuit !

    Tout le monde retrouvera son contentement.


  • la chaine Artez diffusait cet été sur son site 24 émissions d’une heure sur les "jeunes" en Europe. Ce n’était pas brillant sinon quelques belles exceptions.
    Au milieu on avait le portrait d’une passeuse de migrants.
    Elle avait la tête de Mel Brooks, et venait de New York. Elle fumait des cigarettes roulées sur le pont du bateau et n’avait pas d’état d’âme pour ce qu’elle faisait. Elle le disait elle même, la plupart seraient dans quelques semaines à zoner dans les capitales d’Europe.
    Melle Brooks faisait la son stage sans doute, pour s’ouvrir un CV, avant de rejoindre plus tard une autre ONG, un autre bureau, payé grassement pour s’occuper des migrants. Aux nations unies pourquoi pas.
    J’ai compris là qu’il faut des migrants pour garantir l’emploi de tous ces "inutiles" de l’industrie de l’aide humanitaire.
    On a un type comme ça en Bretagne, son association Utopia 56 va chercher des migrants à Paris et les envoie vers Brest et Lorient, ils arrivent de nuit pour pas que ça se sache de trop et sont dispatchés ailleurs dans les départements. Le gars d’Utopia, il a commencé comme organisateur des campings alcool-pétards aux vieilles charues. De subversion en subversion ... pour se garantir un emploi, un revenu ... Très sale type !

     

  • Nous on devrait être plus cool , nos migrants on devrait les envoyer à la Fistiniere, ça devrait leur plaire

     

    • Nous nos migrants clandestins maliens on leur donne 34 000 € chacun et près de 3 000 € de salaires en retard. Plus de 1 M€ au total.
      Et avec ça, ils peuvent partir fêter Noël et la saint Sylvestre à Cologne en Allemagne
      Comment veux-tu que le migrant qui vient du village perdu au fond du Mali ou y’a juste trois huttes ,quatre chèvres, une paire de sandales en corde et ou le repas quotidien c’est une assiette de manioc, il vienne pas ?
      https://www.egaliteetreconciliation...
      Les enculés, c’est avant tout ceux qui fouttent le bordel en Afrique , en Libye, en Syrie, au Yémen, en Palestine, au Liban, en Irak
      Étrangement c’est les mêmes qui nous vendent ici, la sodomie, la gay-pride, le blackfriday, les salles de shoot, les MacDo, l’antifascisme, le veganisme, le productivisme, la théorie du genre, l’antisémitisme , l’antiracisme, le tous contre tous, le terrorisme...
      Tout ça, c’est l’organisation du chaos


  • Plutôt que de venir en Europe, ils devraient s’attaquer au pouvoir du haut dans leur pays, pouvoir qui subtilise les richesses de leur terre sans qu’ils en perçoivent l’extraction et l’argent qui va avec. Ils ont un cruel défaut d’organisation, de solidarité communautaire pour destabiliser le pouvoir qui les opprime.


  • Personne à violer... Personne à agresser... Rien à voler... On se fait chier, merde !
    Prise en charge intégrale, je suppose, des besoins primaires, au nom des droits de l’homme...
    Qu’est-ce qu’ils foutent là, ces connards ? Quelqu’un peut me dire ce qu’ils foutent là ?
    Ils viennent de pays de merde. Mais ils viennent avec leur mentalité de pays de merde.
    Vous voulez que je vous dise ? Il y a sans doute un rapport direct entre pays de merde et population de pays de merde... Ou, pour être plus clair, un pays de merde est un pays de merde essentiellement à cause de sa population. Ce qui signifie que, s’ils partent ailleurs, le pays d’arrivée devient... Devient ?
    Ouais, je sais, c’est pas politiquement correct, mais la rubrique faits divers des journaux locaux et régionaux de toute l’europe tend à démontrer ce que j’annonce. C’est saloperie sur saloperie. Tous les jours.
    Désolé pour les visiteurs de ce site qui font partie des, hum..., "minorités opprimées", mais plus ça va, plus c’est évident : il y a là une population de prédateurs à dégager de toute urgence. Et quand je dis "dégager", c’est un euphémisme pour ne pas choquer.
    Enrichissement ? Ouais, tiens, fume, c’est du belge...


Commentaires suivants