Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Michel Lelièvre, complice de Marc Dutroux, "roué de coups" après sa sortie de prison

« Michel Lelièvre s’était installé ici après sa libération le 2 décembre. Nous sommes dans un quartier populaire d’Anderlecht, très vite des gens le reconnaissent. sa présence suscite l’émoi, des jeunes le prennent à parti, en son absence son appartement est saccagé, lorsqu’il y retourne il est agressé. »

 

Michel Lelièvre, un complice de Marc Dutroux, sorti de prison début décembre après plus de 20 ans d’incarcération, a été agressé jeudi, roué de coups et son appartement saccagé, a affirmé son avocate à la chaîne RTL.

 

Selon Me Benjamine Bovy, il a d’abord été reconnu mardi par des personnes qui l’ont insulté près de son domicile d’Anderlecht (commune de Bruxelles), puis il a été une seconde fois pris à partie jeudi, « roué de coups et passé à tabac ». Son appartement a également été saccagé, selon la même source.

[...]

Michel Lelièvre, en libération conditionnelle depuis le 2 décembre, a été condamné en 2004 à 25 ans de prison pour sa participation à l’enlèvement et à la séquestration de plusieurs des victimes du pédophile belge.

Aujourd’hui âgé de 48 ans, Michel Lelièvre avait été arrêté en 1996 en même temps que Marc Dutroux et Michelle Martin, qui était à l’époque la compagne du pédophile.

Michel Lelièvre était considéré comme « l’homme à tout faire » de Dutroux, qui a été condamné à perpétuité.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

 

Benjamine Bovy, l’avocate de Lelièvre, répondait aux questions de la RTBF le 1er ovtobre 2019.

« Michel Lelièvre a fait un gros travail sur lui-même, il a mûri et est prêt à réintégrer la société »

 

Oui, mais la société, elle, ne semble pas prête à le réintégrer !

Une affaire non résolue

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants