Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

Boulevard Voltaire prend logiquement parti pour Zemmour contre Hanouna, pour l’intelligence contre l’inculture, pour la résistance nationaliste contre la dhimmitude, ou soumission à l’islam du Français qui veut éviter le conflit.

 

C’est aller un peu vite en besogne en oubliant que les deux hommes de médias sont tous deux sionistes à leur façon, à la SOS potes pour Hanouna et à la nationaliste pour Zemmour. Ce qui n’empêche pas la confrontation des idées, mais une confrontation confortable et sans risque pour le Système : il aura toujours deux fers au feu, l’un rouge, l’autre blanc.

 

L’émission du 24 octobre est ici, en morceaux, et là, quand les invités évoquent la censure de Zemmour.

Chez nos voisins suisses, on s’est aussi interrogé sur faut-il censurer Zemmour. On peut dire que le national-sionisme est entré de plain-pied dans les médias. Il y a désormais sa place, au grand dam de la gauche, qui ne s’est jamais montrée partageuse en matière de liberté d’expression.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

L’émission Face à l’info, diffusée sur CNews, du lundi au jeudi, de 19 à 20 heures, conçue autour d’Éric Zemmour, fait encore parler, tant sur la Toile que dans le paysage audiovisuel français. En l’occurrence, l’animateur producteur Cyril Hanouna a mené en direct, pour la énième fois dans le cadre de ses émissions sur C8, un débat visant l’éditorialiste du Figaro Magazine, dans Balance ton post !, le jeudi 24 octobre, tard dans la soirée. « Faut-il interdire d’antenne Éric Zemmour ? », tel fut le titre de la discussion d’une heure, en la présence de deux acteurs de Face à l’info, son animatrice Christine Kelly et le journaliste Éric Revel.

 

Hanouna n’a pas hésité à dramatiser la situation, précisément en se permettant de citer « les inquiétudes » exprimées par le conseil d’éthique du groupe Canal+ à l’endroit du polémiste, notamment la suivante : « Risque pour la sécurité des personnels et des sites ».

Une manipulation grossière à laquelle s’est livrée la principale vedette des chaînes détenues par le capitaine d’industrie Vincent Bolloré (depuis 2015), ceci laissant entendre que l’essayiste à succès (surtout après la parution du Suicide français, en 2014) provoque un climat anxiogène dans les locaux de Canal, en raison du cordon de sécurité qui l’accompagne suite aux nombreuses menaces dont il fait l’objet.

Il est vrai qu’Hanouna ne joue pas la même carte idéologique, n’hésitant pas à introduire, dans ses talk shows, des spectateurs vêtus selon la mode salafiste, comme le lui avait signifié le journaliste Bernard de La Villardière, en février 2018 : une stratégie, somme toute macronienne, celle du « en même temps » entre le pipi-caca et l’halalisation des esprits. D’ailleurs, le titre de son émission phare, Touche pas à mon poste, fait directement allusion au slogan de SOS Racisme de 1984, « Touche pas à mon pote ».

Ainsi, l’histrion, qui reconnaît lui-même avoir eu une scolarité contrariée (dans Le Divan, émission de Marc-Olivier Fogiel, programmée sur France 3, de 2015 à 2018), ose distribuer les bons et les mauvais points à l’encontre d’une des plus belles réussites de l’ascenseur social et républicain. Zemmour et Hanouna (le premier est né en 1958, l’autre en 1974) sont, certes, des enfants de la banlieue parisienne, mais n’ont pas épousé la même trajectoire : pour le premier, la littérature et la philosophie politique (jusqu’à Sciences Po), pour le second, la comptabilité et la télévision, ou la réussite par l’argent et l’image. Parce que la démagogie sera toujours l’arme des faibles : chez Hanouna, le combat du bien contre le mal, ou celui des gentils salafistes contre les méchants nationalistes.

Alors, entre Zemmour et Hanouna, il y a bel et bien une opposition de style : la légitime inquiétude contre la joyeuse dhimmitude. Puis il y aura toujours un cancre qui lancera, du fond de la classe, des boulettes en papier en direction des plus studieux pour leur pourrir la vie : l’attitude du jaloux ne vivant que par ses clowneries pour attirer l’attention. En somme, pitre un jour, pitre toujours. Ou tel est le seul talent du demi-habile, voire du simple imbécile : « Le Tyran […] n’a de puissance que celle qu’on lui donne », disait La Boétie.

Les lignes s’éclaircissent, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2308888
    Le 28 octobre à 15:03 par pépé
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Comme Sarkozy a fait virer PPD, Macron peut très bien faire virer Z si celui-ci persiste à se montrer indépendant . C’est ainsi qu’à la dernière de "Face à l’info" il a fait remarquer que les ennuis de Ghosn avait été causé par Macron quand il a fait monter l’Etat dans le capital de Renault, ce qui a indisposé les nippons . Z a fait remarquer aussi que Macron avait totalement laissé tomber Ghosn depuis qu’ il a été arrêté, comme il s’est absolument pas soucié de l’incarcération (2 ans !), de Pierrucci, une huile d’Alstom, otage des US .

     

    Répondre à ce message

  • #2308903
    Le 28 octobre à 15:14 par Balthazar
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Que Z soit Israélien avant d’être Français, tout le monde l’a compris . Il n’empêche que ses analyses sont souvent très pertinentes, et n’ont rien à voir avec le politiquement correct : c’est un journaliste indépendant, la très rare espèce, ce n’est pas un journaliste gouvernemental, et s’il est détesté par 99% de ses très serviles confrères c’est qu’ils sont tout simplement JALOUX de ses succès . Il apparait seul contre tous ! c’est une sorte d’Astérix franco-israélien . Je vais aux putes seulement APRES avoir vu Z sur "Face à l’info", c’est dire si je suis fan !

     

    Répondre à ce message

    • #2309025
      Le 28 octobre à 18:03 par cycles et tricycles.
      Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

      Balthazar,

      z et "ses analyses sont souvent très pertinentes" est justement mis là pour filtrer le meilleur du net tout en ne laissant passer que ce qui arrange israél .
      tout ce qui n’arrange pas le sioniste est tabou dans les medias .
      les débats z et h sont peut étre tip top émotionnellements , mais assez cheaps pour ce qui est de faire réellement bouger les choses en profondeur.

      z est bon pour israél , mais nuisible pour la france, tant qu’il ne nomme pas ceux qui ont organisés cela et ceux qui organisent tout cela . noms et liens de causes à effets .
      cela il le tait car ceux là sont dans son camp metapolitique , et ils sont anti france basique et mimes les ultras natios franchouilards.

      z est finot et berne tout le r.n. . aprés 2022 les pros r.n. vont encore se révéiller avec la gueule de bois et en 2027 rebelotte.

       
    • #2309542
      Le 29 octobre à 10:45 par Loh Samouye
      Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

      « c’est un journaliste indépendant »

      Merci pour cet instant blagounette qui détend ;) et pour le fou rire qui a suivi :

      « c’est une sorte d’Astérix franco-israélien »

       
    • #2310951
      Le 31 octobre à 06:42 par kader
      Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

      Z et d’autres ont tout simplement importé la vision Israelienne des musulmans.

      Cela a commencé en 2006 quand les musulmans non voilé sont descendu dans les rues pour soutenir les palestiniens contre Israel.

      C’est un numéro de cirque, un travail d’équipe ;

      Certains poussent à l’islamisation et d’autres le dénonce.

       
  • #2308986
    Le 28 octobre à 17:07 par SIMPLE MINDS
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    L’un est tout de meme plus patriote que l’autre : meme si je ne suis pas un grand fana de Zemmour, je reconnais la brillance et la hauteur de ses débats.
    Alors qu ’hanouna ,le marchand de tapis en or télévisuelle pour bétaille multiculturelle :
    a chaque fois que je l’entend jacter : j’ai mal aux dents, je saigne du nez...................ce mec est un cas, c’est le grand fossoyeur de la grammaire et langue francaise.
    Et ne parlons pas de tout ces sbires a la con "chroniqueurs has been.
    " nous pouvons mesurer a quel point nous sommes tomber bien bas....................en constatant qu’en 2019 un inculte weich weich boulette sionard monopolise la tv francaise..................................oui au secours jeanne.

     

    Répondre à ce message

    • #2309506
      Le 29 octobre à 09:21 par Tomcat
      Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

      Totalement d’accord. Même constat...

       
    • #2310963
      Le 31 octobre à 07:14 par kader
      Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

      Patriote ?? avec la bouche uniquement

      vous n’avez pas compris la bataille de France se déroule sous vos yeux.

      dans 30 ou 50 ans qui controlera la France ?

      Zemmour prétend que la France est une chasse gardée,

      Hanouna intègre les musulmans,.... pour les mieux exploiter, comme les francais

       
  • #2308998
    Le 28 octobre à 17:26 par RKrishna
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Ils ont beau jeu de polariser le débat entre Zemmour et Dieudonné, mais ce n’est pas ce qui est réclamé. Le public réclame la neutralité des animateurs de débats télévisés et surtout une pluralité d’invités, car bien d’autres personnes que Dieudonné ne passent pas à la télé. Ce qui dérange le public ce sont les mises en scènes avec des gens qui pensent la même chose et font semblant de se contredire sur les plateaux télés.

     

    Répondre à ce message

  • #2309038
    Le 28 octobre à 18:20 par Adeon
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    De toute façon si les français n’entendaient toujours qu’un seul son de cloche, ils finiraient par se douter de quelquechose.

    Il faut des disputes, des désaccord, des cris et des grands gestes pour que ça reste crédible.

    Comme ça il y a la possibilité de choisir son camps....

    Mais toutes les cloches sonnent le sionisme avec différents timbres, voila... les autres cloches non sionistes comme Soral (je ne dis pas que Soral est une cloche hein vous m’avez compris) restent baillonnées au fond du placard.

    Le théâtre de la télé, je plaints ceux qui s’infligent encore ce calvaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2309049
    Le 28 octobre à 18:29 par Snayche
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Ca peut être littéraire, philosophe et politique (jusqu’à Sciences Po), si ça comprend pas le lien évident entre judaïsme, christianisme et islam, ça peut retourner au bac à sable, surtout si en plus ça divise, chose que Hanouna lui au moins, ne semble pas rechercher.

     

    Répondre à ce message

  • #2309283
    Le 28 octobre à 21:49 par nico
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Interdire Zemour ? ils en ont trop besoin !

    De plus ce qui nourrit la haine, ce n’est pas quand " le camps du bien" invite un type , une fois de temps en temps , pour qu’il donne un point de vue , qui de toutes façons sera dévalué par l’ armée de contradicteur qu’on lui a opposé.

    Ce qui nourrit la haine , c’est quand l’autoproclamé camps du bien en question se met a normaliser le discours et les idées anti musulmans, qu’il a bien prit le soit de laisser développer a sa place par ses pseudo adversaires (en l’ occurrence Zemour),

    Ce qui crée de la haine, c’est quand ce "camps du bien" finit par conclure que Zemour est méchant , mais que : " Quand même, le voile c’est inadmissible" .

    Les gens suivront toujours le "camps du bien auto proclamé "
    Les Allemands ne se sont jamais autant lâcher pour casser les vitrines des commerçants juifs que lorsque c’était encouragé par "le camp du bien auto-proclamés" de l’époque (et non pas par ses opposants)

    Aussi , à cette époque, les juifs, dans le débat allemand, étaient un peu l’équivalent des musulmans aujourd’hui.
    Ironie de l’histoire, c’est que ce sont pourtant bien les musulmans qui sont comparés aux nazis par le camps du bien auto-proclamé aujourd’hui !.

    Tout comme il existe le bon et le mauvais complotisme , il y maintenant , la bonne et la mauvaise islamophobie . tout est une question de camps.

     

    Répondre à ce message

  • #2309383
    Le 29 octobre à 00:47 par Ernesto
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Et hop encore un peu de pub pour zemmour et hanouna !

     

    Répondre à ce message

  • #2309495
    Le 29 octobre à 09:02 par balladin
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    ils sont en train de rattraper le coup, et invitations aprés invitations il s’explique et passe de diabolisé à sulfureux, ainsi les chaines tv se l’arracheront dans quelques temps. puis il deviendra le gars qui dit tout haut ce que les français pensent et ainsi passera pour un dissident .
    manip intégrale . méme conrad nick vous le verrez à nouveau et ainsi de suite pour les petits soldats de la division au service du pouvoir.

    zemmour dit des trucs d’il y a 20 ans sur le net , peut étre dans 20 ans dira t il ce qui est dit sur ER aujourd’hui ?

     

    Répondre à ce message

  • #2309925
    Le 29 octobre à 17:55 par Mouss
    Hanouna contre Zemmour : le complexe du cancre

    Vive ER !

    La vraie dissidence est ici.
    Les maîtres à penser sont ici.
    Merci infiniment à Alain soral et à tous les autres de nous nourir et de décortiquer le réel par le rationnel et le rire.

    Tout ça par la force et la puissance du logos, du bon sens, le comique.

    Le chemin que propose zemmour est à mon sens une impasse et surtout pavé de souffrance, de morts et de guerre incessante.

    Il n y a qu à voir ce qui se passe dans l entité pour laquelle son cœur penchera éternellement.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents