Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hervé Ryssen – Fascisme, antifascisme et libéralisme

Voir aussi, sur E&R :

Prolonger la vidéo avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo Hervé ! C’est très bien de mettre les points sur les i afin que ces amateurs et/ou manipulateurs soient ridiculisés !


  • #2131062

    L’heure serait venue de définir "le fascisme", non ?
    Je ne vois pas pourquoi les fascistes s’obstinent à se démarquer du libéralisme ! L’idéologie fasciste, qui n’est ni un mode de production ni une économie politique, ne fait que pousser de façon paroxystique l’essence du libéralisme, c’est-à-dire la guerre de tous contre tous, la loi d’airain en légitimant l’ordre des choses, les inégalités, et donc en inculquant la résignation, la morale de l’esclave, aux plus faibles (cf l’idéalisme invoqué dans Mein kampf par Hitler). En somme, le darwinisme social n’est pas une opposition mais bien une continuation de "la concurrence libre et non faussée". Un système qui met au centre la guerre, en l’étayant par la loi de la nature, comme élément moteur de l’histoire et de la société ne peut qu’être libéral, dire l’inverse n’est que hypocrisie et escroquerie, voire même une méconnaissance flagrante du fascisme et du libéralisme

    PS : Prendre la lutte contre le nazisme lors de la seconde guerre mondiale, pour montrer l’unité entre libéralisme et communisme est totalement risible ! Dans la même logique débile , nous pourrions aussi dire que Daesch est révolutionnaire (!) car les puissances d’aujourd’hui sont toutes unies contre cette organisation !

     

    • Oui en effet Daesch est bien révolutionnaire, c’est un fait, ils souhaitent repartir de zero, faire table rasse. De plus, les puissances d’aujourd’hui ne sont pas toutes unis contre Daesch et loin de là ou alors j’ai raté un épisode. Daech a le soutien des USA, de la France, des anglois, d’Israel, de l’Arabie saoudite...

      "Un système qui met au centre la guerre, en l’étayant par la loi de la nature, comme élément moteur de l’histoire et de la société ne peut qu’être libéral" sauf que la loi de la nature n’est pas la guerre. Et il ne faut pas confondre le fait d’accepter la guerre (car elle est parfois nécessaire et inévitable, pour se défendre par exemple cf 1ère guerre mondiale) avec le principe liberal selon lequel "chacun pour soi et la prospérité regnera"... Ryssen a raison sur ce point, les regimes fascistes d’ailleurs ont tous été détruit de l’interieur par les forces capitalistes qui s’y été réfugié.


    • Complètement d’accord avec vous,et heureusement qu’il nous reste les communistes Chinois pour entretenir la flamme du marxisme (a savoir Harpo, Chico, Zeppo et Gummo )... :o)


    • #2131521

      Daesh n’est qu’un pantin à la différence du fascisme qui est un mouvement spontané initié par le peuple. Dois-je que que le communisme a des millions de morts sous les bras ?


    • #2132253
      le 26/01/2019 par envolees-des-incultes
      Hervé Ryssen – Fascisme, antifascisme et libéralisme

      @ samir

      Que savez-vous des lois de la nature ? Les seules lois de la nature, ce sont les lois de la chimie et de la physique. La guerre n’entre pas dans ces considérations. La violence non plus. La nature est violente et quotidiennement en guerre. Seulement, dans la nature, ce sont les meilleurs qui gagnent.


    • @envolees-des-incultes

      Je suis au courant, les lois de la Nature sont les lois de la physique desquelles découlent les lois de la biologie, de la géologie... Mais la guerre n’est qu’une consequence de ses lois au MEME TITRE que l’ENTRAIDE ! Car l’objectif est la survie, pas la paix, mais pas la guerre non plus !

      KK vend un certain "L’entraide : un facteur de l’evolution" de Pierre Kropotkine. Je vous le conseille !

      Par ailleurs j’etudie l’astronomie et particulierement la théorie du big bang depuis tout petit. Vous etes celui qui se trompe sur la nature visiblement mal étudiée.


  • Peut-être serait il bon que messieurs Ryssen, Soral, et/ou autres fassent acte de pédagogie en rappelant ce qui définit le Fascime. Un ouvrage KK qui circonscrivent le sujet ?


  • #2131103

    J’aime bien Hervé Ryssen. Comme lui, je n’ai plus de télé depuis 1991-92. Mais alors pourquoi perd-il son temps disséquer des émissions aussi connes qu’ ONPC ?

    Ça, j’avoue, j’ai du mal à le comprendre. On le sait que les invités de cette merde, sont des dégénérés de gauchistes. Faut-il les rendre plus notoires encore, auprès de notre courant idéologique ? Personnellement, je ne pense pas.

     

    • #2131204

      @ GERARD.R

      Généralement quand vous* passez dans cette emission (de merde) c’est que la caste médiatique, les faiseurs d’opinions qui travaillent pour le système vous ont adoubé et vous ont choisi pour aller prêcher la bonne parole.
      Et generalement l’exemple est suivi par d’autres medias mainstream (tv, radio..) qui vous invireront à leur tour en fonction de la reception auprès de l’opinion après votre passage premier sur ce plateau (de merde)

      Ils utilisent sûrement des outils qualitatifs et quantitatifs de type sondages, ou ils guettent sur les réseaux sociaux l’accueil de votre performance, si c’est salué ou conspué, etc..

      A la finale cette emission (de merde) est le debut d’une chaine qui sert de relai d’influence sur l’opinion qui est la in fine pour servir le pouvoir en place et l’aider à se maintenir.

      C’est tout ce qu’il faut retenir.

      Le système s’en tape comme de la dernière pluie de ce que vous dites tant que vous l’aider a se maintenir ou a devenir plus fort !
      Il raisonne en binaire : soit c’est bon pour lui soit c’est mauvais.
      (Un peu comme raisonne Israël...)

      Mais à un niveau plus élaboré comme avec cette emission (de merde) il vous utilisera comme idiot utile ou comme un opposant contrôlé ou encore comme un militant d’une cause de l’une des têtes de l’hydre mondialiste.

      On vous propulse un peu vers le haut et vous payez en retour en renforçant le système a qui vous devez cette place.
      C’est un pari (inequitable) sur vous de type donnant donnant sauf que vous y perdez (votre âme ?) comme même parce que vous êtes instrumentalisé.

      Maintenant là où je trouve l’intervention de Ryssen pertinente (et même salutaire) c’est qu’il vient interrompre la course au galop de ce mauvais cheval et de ce qu’il apporte, en lui disant (et en signifiant par la même à ceux qui sont derrière lui) qu’il aconte nimporte quoi et qu’en spectateur averti et intelligent qu’il est il souhaiterait que l’on s’adresse son intelligence comme a celle de tous les autres qui regardent l’émission qui se veut une emission de débat.
      Il vient les rappeler à leur missions qu’ils prétendent remplir, pas qu’ils viennent servir une soupe idéologique liebig frelatée.

      Il les prend ainsi a leur propre piège !

      C’est raffiné (un peu comme ce que fait E&R) il réinforme et remet les points sur les "i".

      Il nous evitera peut être de revoir ce Thomas Porchet contaminer d’autres personnes (masse désinformée)

      C’est un dissident infatigable ce Ryssen

      *le "vous" utilisé est impersonnel


    • #2131255

      Jusqu’à ce que tout le monde comprenne .

      Soyez sûr d’une chose ; ces temps ci, il doit y avoir pas mal de nouveau trafic sur les chaînes et portails de la dissidence assumée. Voilà pourquoi les récapitulatifs sont important.

      Une toute nouvelle frange de la population fait preuve de curiosité et de défiance, il convient donc d’étayer leurs propres constats par des faits.

      Il faut saluer le courage dont font preuve tout ceux qui sont resté avec E&R en ces temps trouble, ça force l’admiration.

      Le contraste avec l’équipe adverse est ahurissant...


    • #2131260

      C’ est pédagogique , et il s’ adresse a tout le monde , donc a de potentiels malades du gauchisme et du politiquement correct . Du coup il fait le job de décryptage et démontre par là même l’ inconsistance et les mensonges tenues dans ces émissions "grand publique" , c’ est a dire le publique de lobotomisés soumis a la pensée obligatoire . Il s’ agit d’ en réveiller quelques uns !
      A.Soral a fait de même , il s’ agit de comprendre que des millions de gens sont emprisonnés dans un carcan idéologique , au point d’ être tétanisés a l’ idée d’ en sortir , cela a aussi a voir avec la dureté implacable de la justice maçonnique a l’ égard de ceux qu’ elle va tatouer du sceau de l’infamie pour en faire des intouchables , ça paralyse .


  • A mon humble avis, concernant le fascisme les 2 ont raison. Je m’explique, le fascisme traditionnel se situe à l’étage des nations, il se met souvent en place lorsque la classe capitaliste locale commence à perdre la partie et s’inquiète du fait que la "démocratie libérale" ne soit plus un rempart suffisant pour protéger leurs intérêts souvent nationaux et donc patriotes (bourgeoisie nationale comme dans l’Espagne de 36 avec l’arrivée de Franco, Hitler financé par l’industrie allemande) Il peut même y avoir une collaboration entre différentes nations pour cela. En définitive c’est ce qu’il reste lorsqu’on a gratté la peinture "démocratique" de façade.

    D’autre part on a un autre phénomène, le mondialisme, qui tend à englober et phagocyter le premier, qui lui est un" fascisme" comprador, mais anti-populiste anti-national. Il veut la destruction de toutes les nations (sauf Israël évidemment) par la dette, le LGBT, les migrants, etc.. Qui s’oppose donc directement au fascisme traditionnel.

    Si on prend un exemple, Luc Ferry ,qui appelle à tirer sur les gilets jaune, fait plutôt partie de la 1ère catégorie il me semble, tandis que Sorros est clairement de la 2ème. Il faut combattre les 2 à mon sens car même si le mondialisme mène la danse en ce moment il ne faudrait pas non plus retomber sous la coupe d’un fascisme traditionnel.


  • #2131235

    Mr Ryssen vos discours,qui sont généralement convaincants et
    pertinents,sont à l’opposé de celui-ci. Non,parce que vous êtes en contradiction avec vos principes,mais parce que vous vous êtes enfermé dans un formalisme anachronique.
    Aujourd’hui,il est facile d’étiqueter la pensée politique,et ce pour deux raisons :
    1)"le socialisme"( ou la gauche,ou la prétendue"extrême gauche" ),qui se cachait derrière le communisme,s’est dévoilé au grand jour. Ce prétendu"socialisme"fait partie intégrante de l’oligarchie financière mondialiste.
    2)"L’extrême droite"qui,en fait,un mouvement patriotique qui défendait la patrie et l’identité nationale,est appelée ainsi ( c’est-à-dire extrême droite ) par l’oligarchie mondialiste pour la diaboliser. Et cette diabolisation permettait à l’oligarchie de cacher sa supercherie visant la dest r des nations et la domination du monde. Pour se faire accepter par l’oligarchie,ce mouvement patriotique s’est courbé l’échine devant les mondialistes. Ces derniers en ont fait l’idiot utile.
    3)le mouvement des gilets jaunes,mouvement patriotique et croyant en la démocratie directe,a clarifié le jeu politique. En effet,aujourd’hui,deux cas,et deux seulement,se présentent quant à l’affiliation politique : ou on est un oligarque mondialiste,ou l’un de ses sbires,ou l’on est un patriote au sens du mouvement des gilets jaunes. Le reste,c’est de l’enfumage.
    Évidemment,l’oligarchie mondialiste est,par définition et dans son essence, une dictature fasciste de la pire espèce. Sa feuille de vigne,à savoir la démocratie et la liberté,et qui cachait sa honteuse nudité,vient de tomber avec l’émergence du mouvement gilets jaunes,de sorte qu’aucune confusion,quant à l’appartenance politique,n’est donc plus possible.


  • #2131254

    Le libéralisme est un virus mortel. Il modifie votre ADN pour se développer tout en dénaturant et détruisant les organes de votre organisme.


  • Brovo ! édifiant ! Hervé Ryssen agit tel un acide sur le mensonge , la confusion sortie des alambic des ingénieurs sociaux : l ’ennemi des oligarques mondialistes sont les nations et les frontières et ils n ’ont de cesse de les détruire aidés en cela par les gauchistes leurs alliés qui ont les mêmes objectifs et luttent pour faire triompher le projet mondialiste en pourchassant les nationalistes et en approuvant la mue de l ’état libéral en état policier dans le but d ’imposer la continuation l ’invasion migratoire instrument de la dissolution des nations . Bref antifas oligarchie même combat pour le gouvernement mondial et son noyau dur de messianistes très à l ’image du gouvernement français actuel et de gouvernements français du passé . Le messianisme conduit l ’attelage du mondialisme .


  • J’ai bien entendu "fachisme" .. il me semble ?? what is this ??


  • #2131276

    Ryssen n’a pas tort quand il fait le lien entre ultra-libéralisme et communisme,au niveau des objectifs sociaux : mixité

    Par contre l’ultra-libéralisme au niveau économique c’est la totale dérégulation du marché tandis que dans le communisme c’est l’état dirigiste qui la planifie.

    Le fascisme c’est un état fort qui s’appuie sur la classe dirigeante, la haute bourgeoisie industrielle et financière pour prendre le pouvoir, soit disant dans l’intérêt du peuple. Une fois au pour voir, l’idéologie reste totalitaire puisque c’est tout pour l’état et par l’état.

    Le communisme est censé libérer l’homme du capital. Pour y parvenir l’état prime et dirige. Seulement dans une société communiste idéale c’est le peuple qui gouverne, au travers des Soviets. L’état s’exerce par ses représentants populaires. Le tout chapeauté par un Soviet Suprême. Evidemment, le communisme a été dévié en URSS de sa trajectoire puisqu’en faisant appel à un tyran, le chef Staline a marqué son emprunte et tout devait passer par lui.

    Le gouvernement mondial sera-t’il fasciste, communiste, socialiste ?

    Regardez le déjà en place en Russie et en Chine (le gouvernement sera tricéphale) ,observez sa forme : ce sont des sociétés par essence communistes qui ont adopté le libéralisme. Ce sont des sociétés avec une force mixité.

    Donc le 3e larron (USA UE/Israel) qui prendra un siège au gouvernement mondial adopte la même politique : un mélange d’ultra-libéralisme économique et de mixité sociale prônée par les communistes d’hier : les néo-conservateurs sionistes d’origine trotskistes qui partagent le vrai pouvoir de l’état profond américain avec les riches familles protestantes des pères originels, les puissants évangélistes pro-sionistes.

    Les gouvernants en place aujourd’hui pour parachever le NOM et le gouvernement mondial adoptent donc une ligne mixte communiste/ultra-libérale prônant une révolution permanente pour arriver à l’unité finale des peuples et une mixité sociale.

    Maintenant, le gouvernement mondial même s’il s’appuie sur ce partage ultra-libéralisme/communisme, sera avant tout sa forme hybride résultante : une ploutocratie (une élite d’oligarques) s’appuyant sur la banque et les ultra-riches gérant un état totalitaire : un état policier répressif d’asservissement des peuples : manipulation, contrôle, dirigisme des masses. Seule l’économie reste ultra-libérale pour l’intérêt unique et le bonheur des banques et des transnationales dont sont issus les ploutocrates au pouvoir.

     

    • Superbe !


    • #2131580

      faites plus simple : le libéralisme c’est le capitalisme privé originel, le communisme bolchévique est le capitalisme d’état où le capital est soi disant rendu au peuple, l’idéologie mondialiste est issue du fabianisme : un capitalisme hybride, le socialisme libéral : les benéfices restent privés seule la dette est collective. ce socialisme fonctionne grâce au coup de bonneteau du sociétal qui remplace le social
      c’est la suite logique de la baise tendancielle du profit capitalistique qui a maintenant besoin de la puissance de coercition de l’état pour continuer à spolier les travailleurs car le roi se montre nu.
      Enfin la mascarade démocratique ne fonctionne plus car la dictature molle se durcit à la moindre contestation. on en est là : prise de conscience et révolte


    • #2131638

      @ paramesh

      Erreur, le bolchevisme n’est pas un capitalisme d’état. Dans le capitalisme il y a recherche du profit, alors que le bolchevisme est la mise en collectivité des moyens de production au bénéfice du travailleur pour un partage équitable des richesses. Le bolchevisme est la forme la plus prolétarienne du communisme. C’est ce qui sous-tend l’idéologie mondialiste : la terre est les moyens de production seront mieux partagés pour que l’humanité en profite car il y a accaparement de la richesse. Lisez l’Agenda 21 de l’ONU. Par contre, à la différence du bolchevisme ou le pouvoir est tenu par des représentants du peuple, une élite populaire, le mondialisme propose des représentants oligarques qui se comporteront pire que la nomenklatura soviétique, an maîtres du Monde qui se coopteront au-dessus des lois et des hommes.


    • #2132985

      Merci pour l’explication de quelque chose qui se voit de plus en plus arriver... Pour faire passer le tout, tu devras prendre de force une pilule verte...


  • #2131324

    Excellent ! Les gauchistes sont les chiens de garde du système libéral . Le capitalisme c’est la gauche . Tous les problèmes de nos sociétés actuelles , liés au cosmopolitisme libéral , c’est la gauche . Le mondialisme c’est la gauche . C’est LEUR monde !


  • #2131337

    Bonjour,
    Comme je compatis avec vous Hervé pour la frustration immense que vous devez ressentir (et que je ressens également fortement d’où l’envoi de ce message) à la lecture de la majorité des commentaires à votre article dont les auteurs n’ont pas été foutus d’aller chercher par eux-mêmes la définition vraie du fascisme avant de commenter et critiquer votre intervention. Sans parler des définitions complètement fausses du libéralisme et du communisme qui y sont étalées avec une assurance qui fait froid dans le dos. On n’a pas le cul sorti des ronces avec une dissidence ainsi faite où les perroquets ignares font la leçon aux érudits. Quelle tristesse...force et robustesse Hervé
    NB : je crois malheureusement que le programme de rééducation commence par l’enseignement de l’humilité


  • #2131448
    le 24/01/2019 par Vladimir Porfèrlavéssel
    Hervé Ryssen – Fascisme, antifascisme et libéralisme

    La différence entre le Capitalisme et le Communisme :

    Le Capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme.

    Le Communisme c’est l’inverse.


  • Certains font tout dans la forme et rien dans le contenu. Ryssen, c’est l’opposé, tout dans le contenu et rien (ou peu) dans la forme ! Propos toujours pertinents et fins quoi.


  • Je suis totalement en accord avec Hervé Ryssen !
    [ Je poursuis ma lecture de "La Contreverse de Sion" de Douglas reed, j’en suis à la page 607 sur les 703 ]
    _


  • #2131493

    Cette réconciliation entre les groupuscules d’ultra-droite annonce un vent favorable au parfum floral.
    Avec Henry De Lesquen, même s’il est caractériel, un parti nationaliste pourrait pulvériser le score, battant largement Benoit Hamon et les écologistes.
    Il faudra qu’il surgisse pour consolider l’union des droites, se présentant comme suite au programme du Rassemblement National, il est grand temps d’avouer que … tout le monde aime monsieur H (il avait raison).

    Il y a tellement de droits humains aujourd’hui, on peut y aller, on risque rien !
    Un parti de gouvernement doit toujours être épaulé par des partis plus à droite.
    C’est comme les personnalités qui plaisent, Zemmour par exemple, il est fort utile qu’il soit critiqué par l’ultra-droite. Il faut toujours plus nationaliste que soit, sinon il y a un problème.
    Autrement, la société ne peut en aucun cas changer.
    Et n’oubliez pas un truc tout con, celui qui ne se prononce pas sur le sujet des drogues ou qui est craintif sur le sujet, est disqualifié d’office.
    Macron a gagné 15% rien qu’en prononçant le mot ’stupéfiant’.
    Et donc le programme simple et humain (les français s’inquiètent pour leurs gosses) : refus de la légalisation des drogues et droit à la substitution pour les consommateurs. Fin


  • #2131509

    Il serait temps qu’ils nous disent qu’est-ce qu’il y a de si mal dans le fascisme. Il faut commencer par les prendre à revers en leur demandant aussi qu’est-ce qu’Israël a de si spéciale pour être aussi surprotégé, le tout de manière complètement ingénue et je pari qu’ils seraient vite déstabilisés.

    Décidément les gauchistes ne peuvent vraiment pas saquer les asiatiques, j’ai pu remarqué ça avec les attaques systématiques envers la Chine ou les mangas avec Ségolène Royal et les féministes. Pour paraphraser Andrew Anglin : « Les femmes blanches détestent les asiatiques ! si les réfugiés étaient composés majoritairement de femmes de l’est et d’asiatiques, elles deviendraient des nationalistes en un rien de temps et seraient les premières à demander la construction du mur. » Le racisme contre les asiatiques est le seul autorisé.


  • #2131592

    retour sur les définitions :
    dictature : pouvoir d’un seul ou d’un petit groupe, sans aucun partage, , sur l’appareil d’état : l’opposant politique est un ennemi de l’intérieur
    totalitarisme : dictature avec disparition des frontières entre l’état et la société,
    Fascisme, invention italienne d’ un totalitarisme inspiré de l’histoire de la république romaine (république au sens res publica : chose publique) et plus précisément de la définition romaine de la dictature : l’abandon (limité dans le temps mais renouvelable) par le peuple de ses droits politiques à un homme providentiel sensé régler une crise ingérable par les institutions normales ( le sénat romain).

    vous remarquerez qu’il n’y a aucune connotation économique dans ces trois définitions, on reste totalement dans le politique et dans la philosophie de l’état (tout puissant).
    question subsidiaire : un état peut-il se passer du capital (et donc de l’exploitation de l’homme par l’homme ?
    ma propre réponse est que tout état tend ontologiquement à devenir totalitaire (ce qui répond du coup à la question subsidiaire

     

    • #2132030

      @ paramesh

      Désolé de vous contredire mais vous mélangez idéologies et formes de pouvoirs

      Le fascisme est une idéologie puisque son principe est un duce soutenu par le capital pour exercer un pouvoir légitime d’appareil d’état fort au moyen d’une doctrine fasciste qui est "tout pour et par l’état". L’individu ne peut trouver de réponse que dans l’état

      Une dictature n’est pas une idéologie mais une forme d’exercice du pouvoir totalitaire parun homme qui a pris ce pouvoir de façon illégitime, par la force, en s’appuyant sur les forces de répression. La doctrine est que l’individu se soumet au chef et au parti

      Le totalitarisme est une expression d’un pouvoir fort, par la répression, quelque soit le pouvoir

      Le nazisme est un fascisme doublé d’une doctrine raciale. Son pouvoir est totalitaire dans le sens ou l’individu se soumet au parti incarné

      Seuls 3 pouvoirs ont un chef exerçant un pouvoir fort : la tyrannie (le tyran est appelé par le peuple pour exercer un pouvoir fort incarné par le tyran dans l’intérêt du peuple, c’est l’homme de la situation et il rend des comptes au peuple ; la dictature, le chef ne rend des comptes à personne et dirige par la force, la royauté ou l’autorité est naturelle puisque de droit divin et le roi agit pour le peuple)

      Le cas de la France :
      Macron a été mis au pouvoir par le fascisme. Il a utilisé la voie légale pour exercer un pouvoir autoritaire dicté par le capital. Pour lui, l’individu doit se soumettre à l’état : tout passe par l’état et fait pour l’état

      Mais son pouvoir en réalité est illégal car la France a un régime démocratique galvaudé. Une fausse représentativité puisque celle-ci ne représente que le capital. Sur cette base, il se revendique chef de l’exécutif ("je suis le chef qu’ils viennent me chercher") par une oppression directe sur son peuple en s’appuyant sur les forces armées : lois liberticides, arrestations arbitraires, fichage, propagande d’état, censure, tirs tendu sur la foule en toute impunité, présence de chars, de snipers sur les toits. La seule différence entre Macron/France et Pinochet/Chili est qu’en France l’usage des balles réelles n’a pas encore été fait, mais cela ne saurait tarder quand les forces militaires allemande de l’ONU encadrées par le général de Villiers viendront pacifier la radicalité des GJ

      En France, pas de "dictature soft", il n’y a que DICTATURE

      César fut assassiné par Rome pour ces raisons. Car il a eu la prétention de passer du stade de tyran à celui de dictateur


  • S’il est vrai que Schiappa et Bernanos racontent n’importe quoi il me semble que Ryssen se trompe sur les propos de Porcher qui ne dit pas que l’ultralibéralisme est un fascisme mais que l’ultralibéralisme amène par réaction populaire, à cause de sa politique destructrice, à l’émergence de gouvernements "fascistes" (Italie, Hongrie, Trump ...)


  • #2132999
    le 27/01/2019 par envolees-des-incultes
    Hervé Ryssen – Fascisme, antifascisme et libéralisme

    Se partager les ministères ? C’est plutôt minimaliste comme projet.

    Au moins avec ça, t’es certain de ne pas renier tes engagements. lol


  • #2133032

    Alexandre Langlois a dénoncé l’instrumentalisation des forces de polices par le pouvoir politique : les blessures de guerres et la violence contre les gilets jaunes ne respectent pas le principe de riposte graduée dans le maintien de l’ordre.
    Les policiers reçoivent l’ordre d’appliquer directement le bond offensif, voire charge avec matraques sur un rassemblement dont on ne leur dit rien, ensuite de quitter les lieux

    https://www.youtube.com/watch?v=S5C...


Commentaires suivants