Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hommage à Thomas Sankara

Burkin’yam Project – "Tom Sank"

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara, président du Burkina Faso était criblé de balles, avec douze de ses collaborateurs en pleine réunion ministérielle à Ouagadougou. Alex Pardossi et Bil Aka Kora rendent hommage à celui qui est devenu pour toute l’Afrique le symbole de la résistance et de l’intégrité.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1292879
    le 15/10/2015 par seb
    Hommage à Thomas Sankara

    la zique est l’arme de la liberté

     

    • #1292979
      le 15/10/2015 par bourdieusien
      Hommage à Thomas Sankara

      Ouais c’est bien connu que les worksong (et plus tard les freedom song de la freedom ride) ont permis aux Noirs américains d’accéder à la liberté ... le résultat aujourd’hui est incontestable : la moitié de la poplulation des jeunes mâles Noirs américain est en prison (dont une bonne partie se languissant dans le couloir de la mort).

      Ca me rappelle cette formule romanesque "la plume plus forte que l’épée" qui n’a jamais été validée dans le réel.


    • #1293029
      le 15/10/2015 par caverne de platon
      Hommage à Thomas Sankara

      C’est pas ça... La musique exalte les passions, il n’ y a pas de dogme sans musique... Hitler adorait Wagner... Il était mélomane... De dire que "la musique c’est la liberté" est ... Totalement puéril...Pardon .

      La musique est un outil. Ce sont les artistes qui renforcent aussi et exaltent les passions, et leur musique n’ est qu’une surface de leurs état plus ou moins sincère, plus ou moins honnête.

      Chanter la paix ne déclenche pas la paix...Mais peut renforcer son sentiment en chacun, aussi le pousser vers une illusion. Si c’est bien fait. Or une bonne musique c’est selon moi, un bon artiste humainement parlant (Et non au sens "bien pensant bien sur). C’est pour ça que des artistes deviennent mégalomanes, ils se croient tres influents alors qu’ils sont simplement des passeurs de sentiments. Cette musique est bonne, mais n’auraient pas de base si ce sentiment n’ était pas partagé.


  • #1292908
    le 15/10/2015 par caverne de platon
    Hommage à Thomas Sankara

    Des paroles construites et instructives donnent toujours une chanson plus forte et agréable qu’un tub sur l’été ou les boites de nuit et les femmes faciles, les flics ou les plaisirs sans but...

    A l’heure ou les paroles n’ont plu besoin d’êtres sentis et profondes... Bon titre.

    C’est d’ailleurs le message de l’artiste, rendre estat d’un fait senti ou bien vécu avec son ressenti (Pour ne pas dire son âme)
    C’est aucunement de se mettre en scène pour venter sa supériorité... Ceux là ne sont pas des artistes, ni même contenant quelconque qualité dans leur travaux, même si le son est "propre" car l’on connait déjà ce que donne une société "propre" ... Aseptisée. De plus ce n’est pas toujours de leur faits mais de ceux des producteurs et talents enguagés pour le résultat aseptisé, format radio... Etc. (Ce n’est pas une généralité mais une part excessivement visible de la musique radio, produite..)

    Seulement aujourd’hui ou les règles sont brouillés dans la chanson, dès lors l’on peut très bien chanter des horreurs sans fondement moraux ni honnêteté réelle et être considéré comme artiste, même sulfureux... Car on sait bien aussi que la grossièreté et le non sens de propos est un état aujourd’hui des plus conventionnels et quasi-dictatorial. Dans les conséquences.

    Donc oui, lorsque l’on est "habité" par une chanson, une œuvre, et que ce n’est pas pour d’autres raisons que un besoin d’expression par le sensible et non la monstration à tout prix, alors l’on crée de la qualité...

    (Au cas ou des producteurs et "découvreurs de talents" ne le sauraient pas encore... Mais pour cela il ne faut plu penser rentabilité à court termes... Et avoir un sens esthétique et non seulement de chef d’entreprise marchande... Car en art, c’est bien un domaine ou cette seule vision est nul et non avenue...)


  • #1292947
    le 15/10/2015 par Centurion
    Hommage à Thomas Sankara

    Le monde étant dirigé par les voyous psychopathes, avides de pouvoir, d’argent, et désirant contrôler l’énergie et les peuples par tous les moyens, même les plus odieux, car sans une once de morale ou d’humanité, le courageux capitaine Sankara, qui avait la volonté de s’opposer à leur hégémonie, a été brutalement éliminé. L’Empire ne fait pas dans l’humanisme lui, tout en faisant croire le contraire. Assez de cette dictature mondialiste !


  • #1292952
    le 15/10/2015 par ras
    Hommage à Thomas Sankara

    Honnêtement j’ai du mal avec la façon de poser du chanteur même si la démarche est plus qu’honorable surtout d’un blanc par contre le balafon est vraiment magnifique à écouter


  • #1292960
    le 15/10/2015 par Protag
    Hommage à Thomas Sankara

    Le premier des hommes intègres. De l’humour, des couilles et une vraie vision juste du monde.
    Respect camarade !


  • #1293005
    le 15/10/2015 par baracuda
    Hommage à Thomas Sankara

    superbe chanson


  • #1293025
    le 15/10/2015 par Marko
    Hommage à Thomas Sankara

    Il y a aussi le groupe de rap Démocrates D qui parle de Thomas Sankara dans sa chanson Afrique Tolérance sur l’album la Voix Du Peuple.


  • #1293095
    le 15/10/2015 par Jean
    Hommage à Thomas Sankara

    Cette musique me fait penser a Bernard Lavillier,surtout la maniere de chanter de Alex Pardossi