Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Introduction à l’argile thérapeutique comme technique de guérison ancestrale

« Guérir avec l’argile (verte, blanche, rouge), en interne et externe » : une vidéo de Fabien Moine.

 

« Une approche inédite pour combattre le coronavirus : l’argile » : entretien avec Jade Allègre.

 

Découvrez sur Au Bon Sens
une argile verte non traitée et de grande qualité,
100 % française, extraite dans le Périgord

 

Également disponible chez Au Bon Sens :
savon de toilette enrichi à l’huile d’olive bio et à l’argile verte

 

Prenez soin de votre santé avec Au Bon Sens !

 

Au Bon Sens, sur E&R :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2633540

    Rien de mieux que les produits naturels pour la santé et la beauté.
    Le miel et l’ huile d’ olive sont mentionnés dans le dernier testament pour leur pouvoir de prévention et de guérison et aussi comme puissant produit de beauté.
    What else ?
    Testés et approuvés....

     

    Répondre à ce message

  • #2633605

    Si vous avez un panaris, l’argile verte concassée est un remède miracle.
    _ mettre dans un bol en bois ou céramique deux à trois poignées d’argile verte
    _ rajouter deux à trois cuillères à soupe de gros sel marin
    _ verser de l’eau de source jusqu’à effleurer le dessus de l’argile
    _ attendre que l’eau soit entièrement absorbée par l’argile qui doit rester humide
    _ utiliser une cuillère en bois pour la prendre et l’étaler sur le panaris
    _ mettre une épaisseur de deux centimètres environ ou plus, maintenir le tout avec un linge humide
    _ maintenir en place pendant deux heures, enlever quand l’argile commence à se craqueler, ne pas réutiliser ni toucher avec les doigts
    _ recommencez l’opération plusieurs fois, tout le pus va se retrouver évacué, le doigt ou la main reprend sa dimension habituelle, la douleur est partie.
    Idem pour les échardes et les abcès.

     

    Répondre à ce message

  • #2633743

    Existe t il un lien entre la prevotella (ou d’autres bactéries) et la consommation de certains produits laitiers ?

    Apparemment des femmes africaines "atteintes" du syndrome de pica serait immunisées contre le VIH (elles mangent des boulettes d’argile pour les problèmes gastro eusophagiens)

     

    Répondre à ce message

  • #2634076

    Tout ça , c’est bon à prendre ...

    Si on rajoute à ça les huiles essentielles ( surtout pour prévenir ) , et les plantes médicinales ( plutôt pour guérir ) , on a déjà un sacré bagage pour naviguer ces eaux dangereuses et infestées de menteurs et d’idiots arrogants ...

    Et on ne parle pas de L’Ayurveda , le top du top ( et très scientifique ) !!!

     

    Répondre à ce message

  • L’argile est vraiment un produit génial ! En cataplasmes pour les douleurs. Directement sur une plaie ou brûlure peu profonde bien sur pour cicatriser. En interne pour detoxifier. J’en utilise aussi sur les nouveaux nés en tant que talc que je saupoudre pour guérir un érythème fessier direct dans la couche ou les petites rougeurs du pli du cou...c’est casi instantané ! Je l’utilise aussi en talc sous les aisselles après application de mon déodorant maison. Vraiment l’argile arrive à me surprendre quand bien même je l’utilise depuis très longtemps et pour moult tracas ! Ça devrait être remboursé par la mutuelle tiens !

     

    Répondre à ce message

  • Par ingestion, il faut être prudent... les quantités qu’elle indique sont démesurés et attention aux personnes présentant une vulnérabilité sur le plan rénal et prostatique...

     

    Répondre à ce message

  • Aussi, le dosage loufoque de cette Jade n’est pas sans risque majeur... provoquer une sécheresse non négligeable de la paroie digestive et donc une altération du bon fonctionnement de la flore entraînant irritation et inflammation en plus d’occasionner des fécalomes. Il faut être prudent sur l’ingestion de l’argile... on fait pas n’importe quoi.

     

    Répondre à ce message