Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël a "droit" à un territoire, estime le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane

Nouveau signe d’un certain rapprochement entre Riyad et Tel Aviv : dans une interview accordée au magazine américain The Atlantic, le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, estime qu’Israël a le droit de vivre en paix sur son territoire. Celui que l’on appelle par ses initiales « MBS » était interrogé pour savoir s’il estimait que le peuple juif avait le droit de disposer d’un État-nation, au moins en partie sur les terres sur lesquelles il revendique une présence historique.

 

« Je pense que les Palestiniens et les Israéliens ont droit à leur propre terre. Mais nous devons obtenir un accord de paix pour garantir la stabilité de chacun et entretenir des relations normales », déclare le prince héritier à The Atlantic.

L’Arabie saoudite, qui abrite plusieurs lieux saints de l’islam, ne reconnaît pas Israël. Sa ligne diplomatique est depuis de nombreuses années de demander le retrait d’Israël des territoires occupés depuis la guerre des Six Jours en 1967 que les Palestiniens revendiquent pour leur État.

« Nous avons des inquiétudes religieuses concernant la mosquée sacrée à Jérusalem et concernant le droit des Palestiniens. Nous n’avons d’objection contre aucun autre peuple »

[...]

« Il y a beaucoup d’intérêts que nous partageons avec Israël et, s’il y a la paix, il y aura beaucoup d’intérêts entre Israël et les pays du Conseil de coopération du Golfe », ajoute le prince Mohammed.

Lire l’article entier sur france24.com

L’histoire de la région surdéterminée par le sionisme,
à lire chez Kontre Kulture :

 

L’expansion israélienne se poursuit, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants