Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël accuse le Real Madrid de défendre "la violence et la terreur" en accueillant Ahed Tamimi

En visite en Espagne avec sa famille, l’icône palestinienne Ahed Tamimi a été accueillie au stade Bernabeu, l’antre du mythique club du Real Madrid. La chaleureuse réception organisée à son endroit a fortement irrité les autorités israéliennes.

 

« Le Real Madrid accueille Ahed Tamimi au Bernabeu », a fait savoir le 29 septembre le quotidien sportif espagnol Marca, photo à l’appui. L’image, immortalisant la venue de l’icône de la cause palestinienne dans le stade du célébrissime club de football madrilène, a été massivement relayée sur les réseaux sociaux. On y voit la jeune femme accompagnée de son père recevoir des mains d’Emilio Butragueno, le directeur des relations institutionnelles du Real Madrid, un maillot du club merengue floqué à son prénom.

Cette distinction symbolique n’a pas manqué de faire réagir plusieurs responsables israéliens. « Ahed Tamimi ne combat pas pour la paix, elle défend la violence et la terreur. Les institutions qui l’ont reçue et célébrée encouragent indirectement l’agression et non le dialogue et l’entente dont nous avons besoin. Je ne vais pas au Bernabeu aujourd’hui [le 29 septembre] », s’est insurgé sur Twitter Daniel Kutner, l’ambassadeur d’Israël en Espagne.

Même tonalité du côté du porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nachshon, qui a qualifié de « honteux », l’accueil réservé à Ahed Tamimi.

Ahed Tamimi, Palestinienne âgée de 17 ans, est sortie de prison le 29 juillet, au terme de huit mois de détention, après avoir giflé deux soldats israéliens.

Ahed Tamimi, sur E&R :

Afficher sa solidarité avec la Palestine avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants