Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël : des manifestations dégénèrent après la mort d’un Israélien d’origine éthiopienne

Pour le peuple élu, seul compte le vote blanc

À la suite de la disparition de Solomon Tekah, probablement tué par un policier, la communauté éthiopienne d’Israël a manifesté sa colère. Différentes villes ont connu des affrontements au cours desquels manifestants et policiers ont été blessés.

 

 

De véritables scènes d’émeutes urbaines se sont déroulées dans la soirée du 2 juillet à Tel-Aviv, en Israël, après la mort d’un Israélien d’origine éthiopienne abattu par un policier dans des circonstances qui restent troubles. Le 30 juin au soir, Solomon Tekah, âgé de 18 ou 19 ans, a été tué par un gardien de la paix qui n’était pas en service, entraînant une mobilisation parmi les Israéliens d’origine éthiopienne, qui seraient plus de 135 000 en Israël selon un recensement de 2014 réalisé par le Bureau Central des Statistiques de l’État hébreu.

Les manifestations avaient débuté dès le 1er juillet dans la ville de Kiryat Haïm, près de Haïfa, dans le nord du pays, où le jeune homme a été exécuté et se sont donc poursuivies le lendemain, jour de son enterrement. Le cousin de la victime, Amir Tekah, a qualifié cette mort de « meurtre » sur les ondes israéliennes, ravivant dans la communauté éthiopienne les accusations de racisme policier à son encontre.

 

Guérilla urbaine

Les manifestants ont bloqué des routes et des carrefours à Tel-Aviv, brûlant des pneus et attaquant des voitures comme on peut le constater sur les images d’Anna Ahronheim, journaliste pour le Jerusalem Post, datées du 2 juillet.

 

 

Celle-ci avance un bilan de 83 blessés dans les émeutes qui ont émaillé le pays. Parmi eux, 47 policiers, 26 manifestants, neuf passants et un pompier, toujours selon la journaliste. Elle ajoute que « de nouvelles émeutes sont attendues dans la soirée [du 3 juillet] ».

 

 

De son côté, la police israélienne a annoncé « 136 suspects arrêtés pour des attaques policières, des actes de vandalisme et des violations flagrantes de l’ordre public », précisant que « 111 policiers ont été blessés par des attaques » à l’aide de « pierres », d’« objets » et de « cocktails Molotov ».

 

 

De nombreuses photographies, postées sur les réseaux sociaux, montraient des voitures incendiées et des barrages installés sur différents axes du pays.

 

 

Un meurtre raciste ?

« Nous devons faire tout notre possible pour nous assurer que la police cesse de tuer des gens à cause de leur couleur de peau. […] Nous avons besoin d’obtenir des garanties de la part de l’État ou de la police que cela ne se reproduira plus », résume Mengisto, manifestant âgé de 26 ans, à l’AFP.

Dans un premier temps, la police avait reconnu que le gardien de la paix, qui n’était pas en service au moment des faits, avait tenté de s’interposer dans une altercation entre jeunes. Après s’être identifié comme policier, il avait alors été victime de jets de pierres et, se sentant menacé, avait ouvert le feu, toujours selon la police. Mais d’après des jeunes présents sur place, le policier n’avait pas été agressé, rapportent plusieurs médias israéliens.

Le policier a été assigné à résidence alors qu’une enquête a été confiée à l’instance de contrôle des policiers selon le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld. Le 2 juillet, des responsables ont affirmé que le premier rapport d’autopsie ne fournissait pas de détails probants permettant d’aboutir à des conclusions.

 

L’exécutif calme le jeu

 

Sur les réseaux sociaux, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a appelé au calme, affirmant « pleurer la mort tragique du jeune Solomon Tekah », ajoutant que « des problèmes devaient être résolus » et enjoignant les manifestants à « arrêter de bloquer les routes ».

 

« Nous devons arrêter – je le répète, arrêter – et réfléchir ensemble à ce que nous pouvons faire à partir de maintenant. […] Nous devons permettre à l’enquête sur la mort de Salomon de suivre son cours et nous devons empêcher un autre décès », a appuyé le président israélien Reuven Rivlin le 2 juillet.

Micky Rosenfeld a lui indiqué « dialoguer avec les chefs de la communauté éthiopienne pour apaiser la situation ». Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, a estimé le 3 juillet sur les ondes de la radio militaire que les manifestations étaient « légitimes », mais avaient atteint « une ampleur et un niveau de violence sans précédent ». « Je suis conscient de la souffrance ressentie par des dizaines de milliers de citoyens, et je le regrette beaucoup », a-t-il ajouté. Celui-ci a par ailleurs loué la retenue « exceptionnelle » des policiers.

 

Une communauté sous pression

Le décès de Solomon Tekah a provoqué une vive colère dans la communauté des Israéliens d’origine éthiopienne, aussi appelés Falachas, qui expliquent vivre dans une crainte permanente des traitements policiers en raison de leur couleur de peau. Lors des obsèques du jeune homme, Assaf Gabbana, un proche de la famille, a déclaré : « Nous ne sommes pas venus en Israël pour que nos enfants soient tués. Nous n’avons pas payé le prix fort pour immigrer dans ce pays tant aimé pour que nos enfants soient assassinés devant leurs frères. »

En janvier dernier, plusieurs milliers de juifs éthiopiens étaient descendus dans les rues à Tel-Aviv après qu’un jeune a été tué par un policier sur lequel il se serait rué avec un couteau. La communauté éthiopienne d’origine judaïque n’avait été reconnue que tardivement comme juifs par les autorités religieuses d’Israël. En conséquence, des dizaines de milliers d’Éthiopiens ont été accueillis par l’État hébreux entre 1980 et la fin des années 1990.

 

Le sort peu enviable des Falachas, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Difficile à croire que les Azkhénazes (Ostjuden ou juifs talmudiques) chantres de la pureté de la race, reconnaissent des noirs comme judaïques !
    Nous savions que l’entité illégale sioniste était un état-voyou où règne l’apartheid, l’insécurité et la violence extrême (comme pendant le III. Reich).
    Alors, Mayer Habib, où es-tu pour nous sortir des phrases dont toi seul à le secret ?
    "L’armée la plus morale du monde", etc... Et pourquoi pas "La police d’Israël est la plus morale du monde" ?

     

    • Pardon amigo mais tu devrais réviser ton 3e Reich, à priori ce n’était pas du tout ce que tu décris, c’est plutôt une renaissance, la fin du chaos, le rêve allemand. Le furher ne va pas apprécier du tout je te préviens ! Arh !!


    • Le troisième Reich c’était plutôt le retour à la prospérité, de la fierté du peuple allemand, la violence et l’insécurité c’était la réalité de l’Allemagne de Weimar sous oppression talmudique.

      Le concept d’Apartheid n’a pas non plus quoique ce soit à voir avec ce que vous dites, il s’agissait en fait d’organiser le développement séparée des groupes raciaux et d’assurer la sécurité aux populations blanches d’Afrique du Sud.

      Soit dit en passant il est étonnant pour un soit disant antisioniste de reprendre pour argent comptant la propagande communautaire. Notamment celles qui a été martelées par les courroies de transmission de cette dernière, à savoir les médias aux ordres et les divers groupements d’inspiration marxiste.


  • #2232353
    le 04/07/2019 par Vivre le plus longtemps possible pour emmerder les autres.
    Israël : des manifestations dégénèrent après la mort d’un Israélien d’origine (...)

    Même là-bas y’a la petite délinquance !


  • Après la guerre du Kippour, les gens disaient "ça va péter".
    Quand la Droite est arrivée au pouvoir, on a dit "ça va péter".
    Quand l’Intifada a explosé, on a répété "ça va péter".
    A chaque fois que j’y allais, mes amis répétaient, de plus en plus dubitatifs "ça va péter, enfin en principe, ça devrait péter."
    Ça y est. Ça pète.

     

    • Pourquoi aujourd’hui et pas hier, et avant-hier et avant-avant hier ?
      C’est le principe de la cocotte-minute, ces petits épisodes de contestation interne à l’état hébreu ne sont que des moyens de faire baisser la pression... et éventuellement de durcir l’accès à la "judéité"... mais la cocotte-minute continuera à nous la mettre, la pression !


    • Oh que oui ! ça pète, ça pète, on va interdire aux black block locaux de manger des falafels avant de s’exprimer car on pourrait presque penser à une explosion atomique...
      tout ça pour dire que ce qu’il se passe dans ce pays raciste est le cadet de mes soucis et que tant mieux pour tout le monde si ça pète pour de bon chez eux...ce sera un bon débarras !


    • A Madame Marion Sigaut ,
      Je vais régulièrement voir ce qui se passe sur i24, la chaîne du type endetté à hauteur du trou de notre Sécu, mais jamais inquiété.
      Le traitement de ces événements n’a rien à voir avec les vidéos sur le net. Une maîtrise de l’image est de mise à tous les étages, les reporters sont parmi des blancs manifestant pacifiquement, aucune scène de violence, je parle de la journée du 2/07...La manipulation est une addiction dans ce pays ashkénaze volé à des sémites. Petite anecdote, le présentateur du journal est un noir type éthiopien. En espérant que ce coup ci ça pète pour de bon, Notre Rav suisse nous en informera assez tôt, vous savez le machin ... ;-)


    • @Pitchou

      Les ashkénazes sont des sémites comme les autres, ils ont beau être originaires d’Europe centrale et orientale, parler une espèce de sabir inspiré de l’allemand, et pourtant ils n’ont génétiquement rien à voir avec les slaves ou les germains.


    • @John Titor
      L’anglais est la langue officielle du Nigeria, on ne peut pas dire pour autant des nigérians qu’ils sont anglo saxon.
      « Pour les linguistes, les Sémites seraient les locuteurs des langues sémitiques, branche de la famille chamito-sémitique, qui habitent principalement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans la Corne de l’Afrique. » Wikipédia
      Vous oseriez accuser Wiki de complotisme ?


  • Camarades de E&R

    Ceux qui veulent la guerre civile chez les autres , l’auront chez eux !

    Ne varietur

    Lavrov.


  • Les 135 000 Falachas c’est l’alibi des israéliens : " vous voyez que nous ne sommes pas racistes… "

     

  • Perso je m’en fous un peu, ces éthiopiens n’ont qu’à retourner dans leur pays, mais cet événement a au moins le mérite de montrer à quel point la politique suprémaciste blanche s’applique sans pitié en Israël où les personnes de couleur sont discriminées au vu et aussi de tous .

    C’est le moment ou jamais d’appeler les organisations antiracistes de Fronce pour leur montrer comment leurs protégés organisent une politique sécuritaire sans pitié envers les étrangers. Il faudrait également demander au CRIF, au MRAP et à SOS Racisme pourquoi en France on laisse des étrangers fourrent le bordel sans réagir . Eux qui passent leur temps à détruire la vie des français de souche avec leur juteux bizness judiciaire antiraciste …

     

    • Je voulais dire : « les personnes de couleurs sont discriminées au vu et au su tous « 


    • Les Juifs Éthiopiens sont ...Juifs par définition et donc pas étrangers. On peut faire la même chose en France mais ça donnerait la fin de l’Etat nation...


    • Le King,

      La fin de l’état Nation en France est déjà bien entamée et elle vient justement du manque de poigne avec les ennemis de notre pays . Selon des sondages post Bataclan , plus de 50% des français sont pour une dictature militaire. Si on en est arrivés là , c’est bien qu’il y’a une raison.

      Une certaine fange de l’immigration en France agit et détruit notre pays en toute impunité Le vers est dans la pomme et il est déjà trop tard, je pense que quelques actions muscléesauraient pu etre bénéfiques pour tous. Le vivre-ensemble ne devrait en aucun cas consister à soumettre la population française de souche, et c’est malheureusement ce qu’il est en train de se passer.....

      Quand tu dis que ces éthiopiens sont juifs, ils n’en ont définitivement pas le physique . Les éthiopiens sont-ils sémites ? Ce sont des juifs de papier, un peu comme nos fronçais de papier.


    • @Le king :
      "Les juifs éthiopiens sont juif par définition "
      Beaucoup sont surtout juifs par besoin de bouffer ... C’est afin de chasser les palestiniens de leur terre que les israéliens, toutes tendances confondues , sont allé ratisser en Éthiopie, contre des promesses de vie meilleur des " volontaires " à l’exil , qui vont dans les années à venir déchanter sous le mépris de l’état d’apartheid que l’occident soutient a bout de bras Dupuis 70 ans !


    • Identité effacée, vous vous comportez comme les idiots utiles qui passent dans les médias. Premierement les juifs ne sont pas tous sémites, les ashkénazes étant originaires majoritairement des pays de l’est la réciproque est aussi valables tous les sémites ne so t pas juifs. Un des fondamentaux de E&R : Qui a organisé l’immigration de masse et le choc civilisationnel autour de la haine du français de souche ? Documentez vous, lisez, et analysez vois avec trop de retard et arrêtez définitivement BFM WC.


    • @Identité effacée
      Quelle est votre source du sondage ou 50% des français souhaiteraient une dictature militaire ?
      Soyons clairs, qui sont les ennemis de notre pays ?
      C’est qui le vers dans la Pomme ?
      Qui soumet le français de souche ?
      Vous restez trop vague à mon sens pour être compris. Vos propos me rappelle ripostes laiques, des crétins utiles heureux de l’être.
      Les français de papier ça existe, il existe aussi des français allogènes plus patriotes que des français de souches, et je m’en tape des éthiopiens juifs en israel, autant sémites que les ashkénazes, c’est à dire sémites comme les esquimaux ou les zoulous.



  • les Israéliens d’origine éthiopienne, qui seraient plus de 135 000 en Israël selon un recensement de 2014 réalisé par le Bureau Central des Statistiques de l’État hébreu




    Tiens donc, depuis la "révolution" de 1789, ici c’est interdit ce genre de statistiques...


  • Décidément c’est la scoumoune, ils sont maintenant poursuivi par les fantômes de Hegel et de Marx !
    [ à force de créer des "bantoustans" partout, ils en ont chez eux ; sur leur territoire grand comme la Corse ]


  • Quand des éthiopiens donnent du sang en Israel , il finit à la poubelle ...


  • C’est triste à penser, mais je me fous complètement du sort des Ethiopiens en Israel pour la simple raison qu’ils n’ont encore moins à y faire que ceux qui n’ont déjà rien à y faire !
    Quand abandonne sa patrie pour prétendre s’intégrer à la plus maudite des communautés sur la plus illégitime des terres de cette pauvre planète, on ne mérite pas de respect.
    On stérilisait déjà vos femmes, voilà maintenant qu’on bute vos gosses, bienvenue en Palestine volée.

     

  • Avons nous le droit de nous réjouir de se soulèvement, à l’image des rabbins sur YouTube, qui se réjouissent du chaos en Europe ??

     

  • Interviewé par BFM TV, Dominique Sopo, président de SOS racisme a commenté :
    « Les juifs éthiopiens sont des chances pour Israël. »


  • La notion de ’peuple élu’ ne pouvait être que récursive : à l’intérieur du ’peuple élu’ lui même, cette notion fondamentale ne peut pas disparaître. Elle est déjà appliquée entre ashkénaze et séfarade entre lévite et autres tributs ...... en somme ils existent toujours des ’goyim de ...’, au besoin juifs.


  • Vraiment marre d’ isra HELL (enfer).

    Ce seul pays fout le bordel dans le monde, et ça ne date pas d’hier...

     

  • Tout cela a un petit côté boulevard Barbès. Bibi devient donc l’arroseur arrosé.......


  • Tout cela est intéressant : les Falashas sont descendants des vrai Juifs authentiques de la Bible. D’après Deuteronome28 , ils sont en train de remplir les conditions bibliques qui permettent de reconnaitre le peuple de Dieu : de quoi se plaignent-ils ?


  • Les falaschas ont servi en premier lieu de colonies de peuplement en Palestine occupée , puis de main-d’œuvre bon marché , beaucoup forme aujourd’hui les bataillons de terroristes sous contrôle sioniste , qui déstabilisent l’Afrique subsaharienne et comme cela est inévitable ils finiront persécutés dans l’état d’apartheid qui les utilise et les considère comme des sous-hommes !!


  • Macron et Castaniere vont leurs envoyer leurs éborgneurs et leurs casseurs , ils ont de l’expérience et seront bien reçus par les tortionnaires du peuple palestinien !



  • Tekah, âgé de 18 ou 19 ans



    Cela fait plus de 100 000 euros (largement !) de bonne viande fraîche casher qualité premium sur le marché du trafic d’organes ! Cacherout et issue d’un jeune individu issu d’une vieille race millénaire vigoureuse, le top en matière d’organes à transplanter. On est sûr qu’il s’agit d’une bavure policière ?


  • L’évolution et la structure de la société israélienne pourrait faire l’objet d’une étude et d’une thèse sur le fonctionnement des sociétés humaines. En effet les Juifs d’Europe sont d’un point vue des structures socio-économiques un groupe humain complètement déséquilibré où dominent les individus travaillant dans le tertiaire et parmi eux un nombre considérables sont des entrepreneurs indépendants propriétaires de leurs moyens de production (petits artisans, restaurateurs, professions libérales...) Ce déséquilibre est fonctionnel voire même favorable au groupe quand il est présent au sein d’une société équilibrée fonctionnelle (cela leur confère le statut de peuple élite...), mais quand ce déséquilibre apparaît à l’échelle d’une nation entière et moderne comme en Israël cela crée une société non fonctionnelle. Face à ce constat les Juifs d’Europe ont importé des "sous-juifs" pour faire office de travailleurs prolétaires. La première vague fut les Arabes et les Berbères de confession israélite (Maghrébins, Yéménites...) Mais ces derniers ont vieilli, leurs descendants ont un statut social plus élevé que leurs parents...donc ils ont importé des Éthiopiens israélites...


  • Cela se serait passé à Gaza, il y aurait eu au moins un millier de morts.


  • Si je puis une métaphore ; C’est un peu, la balayette D’Israël ! :)


  • Le krav maga conditionne de maniere pavlovienne les individus a compenser la peur par de l’agressivité.
    Sous un habillage technique au joli rendu visuel pour fvendre DVD, ce principe est le paradigme fondamental du Krav Maga.. Cela est effectivement efficace, puisque l’individu en situation deviendra aggressif au possible plutot que d’etre paralysé par la peur qu’il ressent.
    Le prix a payer est que l’individu s’entrainant régulièrement, se retrouve avec des taux très élevés d’hormone du stress dans le corps, devenant ainsi une veritable cocotte minute prête à exploser,.
    Donc je ne suis pas étonné de voir des policiers s’entrainant régulièrement devenir des excités de la gachette, avec un risque de bavure qui augmente.

    Cela vaut pour les forces de l’ordre francaise aussi, le krav maga ayant connu une forte promotion depuis la fin 80 aupres des forces de polices c’est une discipline pratiquée parfois officiellement, par beaucoup d’entre eux.

    Pour celles et ceux qui ont besoin d’une image plus comprehensive : les flics s’entrainant au kravmaga et assimilés (kapap...) sont comme des chiens de combat clandestin des caves dans un jardin d’enfant. Va forcement y avoir bavure.

     

    • Le kravmaga c’est juste de la com’.
      Valeur opérationnelle en situation réelle = 0
      C’est meme dangereux, puisque ca génére un faux sentiment de confiance.

      Un business fondé sur du marketing de reseau + la pseudo réputation de l’armée israelienne (au fait, à part mater des enfants, des vieillards et des malnutris ils ont maté qui ? personne).
      C’est tres important pour Israel parce que le secteur militaire (dont le conseil en sécurité), est une des principales sources de revenu.
      Le tout participe à l’"aura" du vendeur...

      Au bout de quelques mois, après avoir payé pour quelques stages, vous pouvez devenir instructeur vous-même, moyennant reversement de l’équivalent de "royalties" aux fondateurs.
      Du coup tout le monde est content...

      Et comme souvent, la mauvaise monnaie chasse la bonne : la pratique assidue de vrais arts martiaux pendant X années est remplacée par un l’effet placebo dû au fait d’avoir payé quelques stages pour faire quelques drills.
      ici l’effet placebo est de la confiance en soi mal placée, mais qui il est vrai suffit souvent en face d’un agresseur éventuel... sauf le jour où ca ne suffit pas et où ca finit mal).

      Cours 1 de kravmaga : coup de pieds dans les c... Cours 2 : coup de pied dans les c... ect. Cours 3 de kravmage : coup de pieds dans les c...
      Le vide intersidéral. Le f... de g... absolu.


  • C’est les gilets jaunes de tel aviv ?


  • Le n*gre Universelle !
    Même en Israël !
    Soros corp.


  • ce qui montre bien la généalogie intellectuelle de l’Etat d’I(censuré), créé du temps du colonialisme Occidental, avec la même idéologie (lisez le livre INCONTOURNABLE de Sven Lindqvist "exterminez toutes ces brutes"). Et qui en dépit de la disparition de ce colonialisme, et de l’idéologie qui qui allait avec au XIXè siècle, est resté lui tel un fossile vivant. Mais, voilà, dans un monde devenu anticolonialiste et humaniste l’idéologie du sio(censuré) apparait tout à fait vomitive !


  • Hahaha, j’veux pas dire, mais au risque de froisser certains commentateurs (euses, désolé pour mes lacunes en inclusive...) de ce fil -et je me sens coupable de le leur rappeler-, ces "bronzés" ont sans doute plus de légitimité à se revendiquer en tant que descendants des hébreux que les masses de convertis tardifs bien "blancs" qui occupent la Palestine. Ce qui ne leur donne pas plus de droit de s’y imposer par rapport aux autochtones depuis plusieurs millénaires (qu’elle que soit leur religion) hein, des fois que la comprenette soit difficile...

     

    • Ces soit disant convertis n’ont pourtant pas grand chose de blanc du point de vue de la génétique, on leurs trouve une plus grande proximité avec le Levant qu’avec les rives de la mer Baltique.

      Il serait probablement temps pour beaucoup d’actualiser leurs connaissances et de cesser de raconter d’importe quoi, surtout lorsqu’il s’agit de mythes ayant été débunké depuis un bon moment déjà.


    • Hahaha, @John : si vous ne comprenez pas le sens des guillemets, je ne peux hélas pas grand chose pour vous... Et pour ce qui concerne les tests d’ADN ou de QI je laisse volontiers ces sujets aux médecins, psychologues et autres spécialistes 2.0 du sang (qui est rouge me concernant)


  • Les israeliens finiront bien par virer les africains des territoires qu’ils occupent...


Commentaires suivants