Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël : l’AG de l’ONU vote une résolution condamnant l’occupation du Golan

 

 

Pour la première depuis que cette résolution sur l’occupation du Golan par Israël est soumise annuellement à l’Assemblée générale de l’ONU, les États-Unis ont voté contre.

 

Le quatrième comité de l’Assemblée générale de l’ONU, en charge des questions politiques spéciales et relatives à la décolonisation, a adopté ce vendredi à la majorité des voix une résolution condamnant l’occupation du Golan par Israël.

Pour la première fois, les États-Unis, qui d’habitude s’abstenaient lors du vote, ont pris la part de l’État hébreu.

151 pays, dont la Russie, se sont prononcés en faveur du projet, Israël et les États-Unis ont voté contre. 15 États se sont abstenus.

Le plateau du Golan est un territoire disputé entre la Syrie et l’Israël. Avant 1967, il faisait partie de la Syrie. Pendant la guerre des Six jours, des troupes israéliennes ont pris le contrôle de ce territoire. Au terme de la guerre du Kippour, les parties ont signé un accord de paix et de désengagement des armées.

 


 

Deux sujets très israélophiles de France 24 en 2016 sur les tensions dans le Golan :

 

Sur la guerre israélo-américaine contre la Syrie,
chez Kontre Kulture :

 

Le Golan, un des nombreux territoires volés par les Israéliens, sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents