Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël prétend avoir "percé les secrets de l’Armée de l’air russe"

Ou comment Nethanyahou tente de mettre la pression sur Poutine

Alors que les sources palestiniennes font état d’une nouvelle manœuvre militaire israélienne dans la région d’Ashkelon, au nord de la bande de Gaza, Israël dit avoir percé les secrets de la base aérienne russe à Hmeimim.

 

L’agence de presse palestinienne Ma’an confirme l’information selon laquelle de vastes exercices militaires ont débuté mardi 9 mai, pour 48 heures dans la localité d’Ashkelon, à 64 kilomètres du sud de Tel Aviv. Ces exercices impliquent des véhicules blindés, des équipements militaires et divers types d’avions de combat. Le porte-parole de l’armée israélienne a annoncé à la presse que les exercices militaires en question visaient essentiellement à préparer nos unités à faire face à toute éventualité et ce, à tout moment. L’armée israélienne annonce cette nouvelle manœuvre militaire à peine quelques jours après la publication de la nouvelle charte du mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas, où ce dernier souligne sa volonté de poursuivre la lutte armée.

De nombreuses sources font état des préparatifs pour une vaste offensive qui pourrait être lancée à la fois contre Gaza et le sud de la Syrie, soit des régions sous contrôle de l’armée syrienne et de son allié, le Hezbollah. Le plan russe qui prévoit la mise en œuvre de 4 zones de désescalade à travers tout le territoire syrien inclut le Sud ultra-stratégique de la Syrie, limitrophe du Golan occupé, d’Israël et de la Jordanie.

C’est sur fond de ces informations qu’une société israélienne lance une bombe médiatique en affirmant avoir percé, à l’aide des images satellitaires, les secrets de l’Armée de l’air russe en opération sur la base aérienne de Hmeimim à Lattaquié, dans le Nord syrien.

Selon Sputnik, la société ImageSat Internation dit avoir fourni à l’armée israélienne des images qui mettent en scène des avions militaires russes dont des AWACS A-50. Le rapport établi par cette société fait part de la présence des entrepôts d’armes et des équipements russes ainsi que des camions de transport. La base abriterait aussi plusieurs avions multifonctions.

Est-ce une découverte que d’annoncer la présence des stocks d’armes et d’équipements dans une base aérienne d’où partent quotidiennement en mission des avions de combat ? Les analystes politiques voient à travers cette information plus un coup de propagande qu’un ensemble de donnés militairement exploitables. Il y a cinq jours, le Premier ministre israélien, Netanyahou, avait affirmé que les frappes israéliennes contre la Syrie « s’étaient déroulées en coordination avec la Russie ». L’information démentie par Moscou semble avoir fait son effet, Israël cherchant désormais à intimider les Russes en laissant croire qu’il pourrait transmettre des informations militaires sensibles aux adversaires de Moscou.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.