Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël réclamera 250 milliards de dollars aux pays arabes pour avoir contraint des Juifs au départ

Le Petit journal marocain a aussitôt répliqué à cette annonce surréaliste du gouvernement israélien :

« L’Autorité palestinienne a demandé plus de 100 milliards de dollars à Israël pour indemniser les biens volés ou abandonnés par les Palestiniens sur ce qui est aujourd’hui le territoire occupé lorsqu’ils avaient fui, ou avaient été contraints de quitter leur terre. Elle a présenté des documents à cet effet aux États-Unis il y a une décennie. »

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Selon un article du 5 janvier du magazine en ligne The Times of Israel, l’État hébreu entend demander officiellement des indemnisations à sept États arabes ainsi qu’à l’Iran, au titre des Juifs ayant été chassés ou ayant dû fuir ces pays après la création l’État d’Israël en 1948.

 

Selon des chiffres avancés par Hadashot, bulletin d’information télévisé du soir produit par la Société de télévision israélienne, le montant du préjudice que souhaiterait exiger Israël s’élèverait à 250 milliards de dollars. Cette somme totale serait demandée à la Tunisie, à la Libye, au Maroc, à l’Irak, à la Syrie, à l’Égypte, au Yémen et à l’Iran.

« On ne peut pas parler du Moyen-Orient sans prendre en compte les droits des Juifs qui ont été forcés de quitter leurs communautés prospères dans un climat de violence », a déclaré le ministre israélien des Retraités et de l’Égalité des sexes Gila Gamliel, membre du Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahou, citée par le Times of Israel. La membre du gouvernement israélien a par ailleurs assuré que tous les « crimes commis contre ces communautés juives » devaient être reconnus.

« Le temps est venu de corriger l’injustice historique des pogroms dans sept pays arabes et en Iran, et de restituer, aux centaines de milliers de Juifs qui ont perdu leurs biens, ce qui leur revient de droit », a également déclaré le ministre.

[...]

Selon l’organisation Justice for Jews from Arab Countries (JJAC), une émanation du Congrès juif mondial (une fédération internationale de communautés et d’organisations juives), 856 000 juifs issus de neuf pays arabes (dont l’Algérie et le Liban) et d’Iran, ont été obligés de fuir devant des violences ou ont été directement expulsés à partir de 1948, souvent en laissant tous leurs biens derrière eux.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Voir aussi, sur E&R :

 

Sur l’esclavage et le devoir de mémoire à deux vitesses,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants