Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ce gouvernement a un incroyable talent : il exaspère les Français

Sauf les très riches

Chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles pour le peuple, c’est-à-dire de bonnes pour l’élite. Figurez-vous qu’en pleine révolution sociale, en pleine colère contre toutes les taxes et surtaxes qui pèsent sur les Français, le gouvernement, par la voix de Gérald Darmanin, son ministre de l’Action (laquelle ?) et des Comptes public (notre fric), a décidé d’offrir une prime de 200 euros à tous les fonctionnaires du fisc.

 

En gros, les employés de Bercy et des hôtels des impôts de régions qui travaillent au racket national seront récompensés, mais pas les Gilets jaunes qui souffrent. Elle est pas belle la logique libérale macronienne ?

Un mois avant la révolte des Gilets jaunes, Ouest-France publiait un article prémonitoire avec cette illustration :

 

 

Cela nous permet une précision : ce ne sont pas forcément les impôts qui font souffrir les Gilets jaunes mais les taxes, la vie chère, l’inflation cachée. 30 centimes de hausse sur le litre de diesel en trois ans ou 10 centimes par an, avec deux pleins par mois pour ceux qui prennent leur bagnole pour aller bosser, ça fait dans les 120 euros en plus par an.

Un travailleur français peut donc ne pas payer d’impôts sur le revenu ou en taxe d’habitation – c’est le thème qu’on va développer en dessous – s’il gagne par exemple moins de 1 500 euros par mois, mais il peut souffrir par les taxes : essence, TVA.

 

 

Il est vrai qu’avec la réforme de l’impôt (le prélèvement à la source), les 40 000 ponctionnaires du fist, oups, fonctionnaires du fisc vont avoir du boulot. Gérald était en visite à Lyon, nous apprend Le Point, dans « l’un des quatorze centres d’appels du pays où les contribuables peuvent poser leurs questions à l’administration fiscale ». Le magazine mal en point où officie BHL, cette vigie de l’antisémitisme moderne, a relayé la promo du racketteur en chef :

« Casque sur la tête, le ministre a pris un de ces appels, un agent des impôts le guidant derrière lui. “Je suis en formation”, a-t-il plaisanté avec son interlocuteur. Pour lui, bonne nouvelle : “Vous payiez des impôts l’an dernier. Vous n’en paierez pas cette année. C’est 0 % pour vous et 0 % pour votre épouse”, a-t-il dit à ce retraité. »

Ce que Gérald ne dit pas à son interlocuteur, c’est que ce « zéro impôt » va avoir des conséquences. À des degrés divers, et selon les coins, les services publics vont en pâtir. Il y aura moins de sécurité sociale pour ce retraité et sa femme. L’argent que l’on garde est une chose, celui qu’on retire à la communauté en est une autre, parfois aussi importante. Dans Le Figaro payant du 8 janvier, l’essayiste Olivier Babeau évoque l’injustice fiscale qui frappe ceux qui gagnent le plus :

« La taxe d’habitation finançait les dépenses collectives liées au fait d’habiter quelque part. Sa suppression rompt ce rapport entre territoires, habitants et services publics. Il opère une recentralisation subreptice au moment même où la crise des Gilets jaunes témoigne du besoin de renforcement des institutions locales et de leur lien avec les populations. Mais ne pas aller jusqu’au bout est pire que tout : la seule partie de la taxe d’habitation restant pilotable pour les collectivités locales risquerait fort, année après année, d’être alourdie pour les ménages restants. L’absurdité française endémique d’une fiscalité à assiette étroite mais taux élevé s’en trouverait aggravée. »

On sait qui va payer : la classe moyenne supérieure. C’est-à-dire, globalement, toujours les classes moyennes puisqu’il y a la classe moyenne inférieure, la classe moyenne moyenne et la classe moyenne supérieure.

 

 

Au-dessus ce sont les très riches, qui savent comment ne pas payer d’impôts du tout. Ça tombe bien, les lois libérales permettent d’y échapper. Quant à ceux du dessous qui pensent y échapper, le prix à payer se fait très vite sentir en sécurités de toutes sortes : santé, police, justice...

En passant, Babeau prône une assiette plus large de l’impôt :

« La concentration des impôts directs continuera ainsi de s’aggraver. Moins de la moitié des Français payent l’impôt sur le revenu et 2 % des ménages acquittent 42 % de ses recettes. Une personne de 50 ans appartenant au quart le plus aisé de la population cotise chaque année en moyenne 15.000 euros de plus qu’elle ne reçoit de prestations contributives. C’est sans doute ce qu’il conviendrait de rappeler avec plus de force à ceux qui stigmatisent les “riches” : ce sont ces hauts revenus qui financent une part importante des prestations dont jouissent les plus modestes. »

Pas faux, mais on est toujours dans les trois tranches de la classe moyenne. Et quel impôt sur le revenu faire payer à un employé qui gagne 1 150 euros net, soit le Smic actuel, et pour qui chaque euro compte ? En vérité, hormis les taxes dont nous avons déjà parlé, ce sont les charges salariales le problème, l’impôt vient après. Sauf s’il est en quelque sorte inclus dans les charges, c’est-à-dire prélevé à la source... La solution par le haut serait donc un relèvement des salaires par une baisse des charges des entreprises. L’État le peut-il, le veut -il ?

On ne va pas s’étaler sur la fiscalité, François Hollande sait ça mieux que nous, mais le problème de la double fiscalité est alors autrement posé que par Babeau :

« S’il s’agit d’une solidarité souhaitable, au moins les payeurs pourraient-ils en attendre, plutôt que du mépris et une stigmatisation, une forme de reconnaissance. Ceux qui continueraient à financer les services publics locaux via la taxe d’habitation maintenue seraient aussi ceux qui sont déjà les plus gros contributeurs nets en matière de prestations sociales et d’IRPP. Cette France à deux vitesses fiscales ne favorise pas la conscience d’une appartenance partagée à la société par une commune contribution aux dépenses collectives. Elle alimente au contraire chez ceux qui en seront dispensés la terrible impression de gratuité des services publics, et celle, pire encore, qu’il est possible et normal de vivre aux crochets des autres. On connaît la définition de l’État donnée par l’économiste Frédéric Bastiat : “La grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.” Le drame est que certains y parviennent… »

On pourrait parler pendant des heures de l’évasion fiscale due aux grandes entreprises et des 60 à 80 milliards qui disparaissent de la nation chaque année, soit une perte de 30 à 36 milliards net pour l’État. C’est le même Figaro qui l’écrit.
Ramenés aux 72 milliards de l’impôt sur le revenu, deuxième source budgétaire de l’État après la TVA (152 milliards), ça fait réfléchir. S’il y a une injustice fiscale, elle se situe plutôt là que dans le manque de « générosité » des revenus moyens ou inférieurs dénoncé par Babeau.

 

 

On s’est laissé déporter par les histoires de gros sous, alors qu’on est sur l’exaspération. On disait que chaque jour, les macroniens aux commandes nous lançaient des cailloux sur la gueule. Hier, mardi 8 janvier 2019, c’était au tour de Marlène Schiappa et son ministère de l’Égalité hommes-femmes à 400 millions qui nous en a balancé un gros.

 

 

La coupeuse de couilles nationale réagissait à la cagnotte de Dettinger sur Leetchi, qui a d’ailleurs été fermée, mais il fallait que quelqu’un en haut lieu justifie cette infamie. C’est chose faite, et avec le talent qu’on connaît à celle qui a écrit des lignes magnifiques sur la fellation, la spécialité des rondes.

 

 

Darmanin c’est fait, Schiappa aussi, passons à Griveaux.

Griveaux, on l’a tous vu liquéfié après que sa porte d’entrée a été défoncée par un engin de levage. Il est vrai que le porte-parole du gouv avait un peu asticoté les Gilets jaunes en les traitant en substance de nazis et en défendant les titres de presse qui déformaient au quotidien les revendications des Gilets.

 

 

 

Au lieu de comprendre qu’il faut écouter un peu les gens, ces imposteurs augmentent la répression et le niveau d’exaspération. On dirait qu’ils veulent une révolution sanglante comme en 89 ou 17 ! Mais les Gilets jaunes ne s’appellent pas Luc Ferry, qui appelle lui à tirer sur les manifestants. Le philosophe guerrier a-t-il compris que si on en arrivait là, il ne survivrait pas à ses paroles ?

Alors du calme, mais du calme surtout en haut lieu : arrêtez de nous exaspérer, réfléchissez aux conséquences de vos actes et de vos paroles parce que là, vous êtes en train de franchir la rivière sans retour.

La Banque, la Dette et le peuple,
à lire sur Kontre Kulture

 

L’honnête citoyen Darmanin, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je trouve étrange , chez Griveaux cette obsession concernant l’antisémitisme , il me rappelle VALLS qui lui aussi " par sa femme était ETERNELLEMENT lié à israel"

     

  • Dans un élan démocratique aussi utile que nécessaire motivé par une protestation mineure
    et passagère, L’ HAREM organise de son propre chef un référendum d’initiative gouvernementale ( RIG )
    dont voici la question seule et inique ( euh...unique ) :

    ETES VOUS SATISFAIT DE VOTRE PRESIDENT EMMANUEL MACRON ?

    - OUI
    - OUI

    Veuillez rayer la mention inutile.

    Renvoyez votre bulletin de vote par lettre recommandée à :
    emmanuel Macron
    Rue Monfion
    69 Bourre larem.

     

  • Macron est président des riches.

    Les Français réclament un président des chiches.

     

    • Au fond il n’y a plus beaucoup de différence entre le patron d’une grande boite et un ministre : les salariés sont les vaches à lait du patron, les contribuables sont les vaches à lait des ministres .


    • Céline disait : "Le vrai rideau de fer c’est entre riches et les miteux… Les questions d’idées sont vétilles entre égales fortunes… (Nord).

      L’art de la politique est de faire en sorte que cette triste réalité ne se voit pas trop. Macron ne sait pas faire, c’est certain. Il prend la France pour Monaco où il n’y a pas de "miteux".


  • ’’franchir la rivière sans retour’’
    ...pour l’instant se sont essentiellement des récalcitrants qui passent le Styx, pendant que leurs agresseurs se plaignent des violences qui leur sont faites. Toujours l’inversion accusatoire du ’’Monde à l’Envers’’ reflet maléfique de la Réalité.


  • Diviser pour régner.

    Il faut s’attendre à d’autres primes pour d’autres catégories de Français.


  • darmanin , schiappa, griveaux , ...je n’arrive ni à les voir ni les entendre : pour moi toute cette nouvelle engeance de politicards atteint les sommets de la malhonnêteté dans leur domaine . En plus , ils "respirent" cela !


  • #2119573

    Une attitude plus qu’une politique !
    Les gens de par le monde ont ils et elles l’envie d’investir en France sur des espèces de situations très peu compréhensibles même après commentaires ministériels nombreux ? Les richesses françaises sont dans quelles mains pour les promouvoir et pas "redistribuer" car pour les redistribuer et bien ? Il faut les compter et surtout les garder en des tas par ci par là ...
    Puis donc ?
    Les commentaires non pas sur ces tas divers et assez peu connus dans le fond mais sur les manquements populaires qui permettent - justement - de ne pas en parler ... c’est à dire ces tas. Divers et massifs peut être ..
    Ainsi donc et aussi ? La plèbe mais avec un pouvoir de plus en plus pressant sur ? La gouvernance qui retient encore et toujours la richesse nationale française voire étrangère investie - aussi ... - en France. Matière à plainte de la part de ces investisseurs étrangers au vu de cette France si quoi au juste ?
    Pour ce qui est des mécontentements légitimes basés sur des souffrances nettes et très importantes depuis très longtemps, les gens qui s’expriment sont ils directement repérés par la gouvernance mais pas seulement avec - de suite - tout le monde sur le dos ?


  • #2119574

    jolie formule :
    « Le philosophe guerrier a-t-il compris que si on en arrivait là, il ne survivrait pas à ses paroles ? »


  • Il ne faudrait pas confondre le pouvoir avec les fonctionnaires du fisc, pour la plupart de simples catégorie B et C de l’administration, et même les catégories A, pour la grande majorité c’est du 2000-2500 euros par mois pas plus. Évitons les luttes horizontales.

     

    • Nous, c’est comme les flics, on veut bien les aimer, mais il faudrait quand même qu’ils y mettent un peu du leur ; )


    • Par nobru
      tu veux qu’ils fassent quoi ? Qu’ils payent tes impôts ? Eux aussi en payent, et ne font pas de black comme la plupart des mecs qui sont dans le bâtiment ou dans le commerce, franchement j’en ai plein les couilles de lire ici et là dénigrer les fonctionnaires putain il y a 40 ans personnes ne voulait intégrer la fonction publique il y avait plus d’offres que de demandes,salaire divisé par deux par rapport au privé,trésor public, ptt, ratp ... et j’en oublie, aujourd’hui ils passent tous pour des nantis, franchement un certains nombre se trompent de combat, et ça ne laisse rien présager de bon pour la suite des événements.


  • #2119583

    Il n’y a pas d’issue.

    Ceux qui paient l’impôt ne sont pas ceux qui en profitent : le pays reel.
    Ceux qui en profitent, ne le paient pas : pays allogène et pays légal.

    Tout impôt qui sera retiré au pays reel, sera une prestation retirée au pays allogène ou au pays légal.

    Le pays allogène a vitalement besoin de l’impôt du pays reel car en dehors de l’aide sociale, il survit des trafics qui font la fortune de quelques uns et la co mendicité du plus grand nombre.

    C’est par l’arrosage de l’impôt que le pays légal a assuré la paix ethnique et communautaire des quartiers, mais l’impôt ce n’est QUE l’impôt sur le pays reel aujourd’hui exsangue.

    L’allogénat coûte 100 Mds€/an.

    Si vous voulez supprimer cette dépense, ce ne sera QUE par le remigration de masse et la fin de la double nationalité

    Si on veut rétablir un minimum d’équité fiscale, mais sans toucher à l’allogénat, il faudra retirer à la nomenklatura ses 100 Mds€/an de privilèges

    Cela veut dire, la dissolution du CES, du sénat, du Conseil constitutionnel, la fin du cumul des retraites dans la fonction politco-publique, la fin des subventions à la presse, la fin de la formation professionnelle-gruyère, la privatisation des medias publics, la fin de l’AFD (subvention à l’Afrique avec retrocessions aux partis) , l’indépendance des DOM TOM, la fin des subventions aux associations, la fin du CSA, le licenciement de Toubon, le corps diplomatique divisé par deux, l’En redevenu Instruction publique ; la fin du monopole des syndicats etc etc etc.

    100 Mds€ d’économies sans parler de l’évasion fiscale.

    Et maintenant, tout le monde comprend pourquoi l’allogénat ne peut décemment pas descendre aux côtés des gilets jaunes sans se tirer une balle dans le pied.

    Et pourquoi la nomenklatura crie au scandale (la bouche pleine) quand le peuple affamé lui demande d’arrêter de se goinfrer.

    La revendication des GJ (maintenant ruinés) est vitale pour eux mais elle ne peut pas être exaucée sans déplacer la famine sur d’autres têtes.

    En effet, la surimposition pour rémunérer les surdépenses, c’est 200 Mds€/an

    Répartis sur les actifs (20 000 000) cela représenterait une restitution de 10 000€/an par actif.

    De quoi entretenir décemment papy mamy et les enfants.

    Mais au prix de la fin de l’allogénat et des parasites du pays légal.

    Comme ça, dit crument, chacun évitera peut-être de se payer de rêves, de mots et d’insultes.


  • Compte tenu de l’entêtement, voire de la grossièreté réitérée des réponses de la part du gouvernement Macron, je commence à m’interroger sérieusement sur le véritable objectif, non avoué bien sûr, de la Macronie...

    Totalement menacé à tous les niveaux de son infâmie avérée, la gouvernance macronienne continue pourtant à enfiler des décisions iniques. N’est-ce pas la preuve qu’il y a bien une arrière pensée qui vise vraiment à déclencher un énorme chaos en France ???
    Lire ou relire "Comprendre l’empire" de AS qui avertissait de cette issue...

     

    • On peut effectivement se poser la question ... Pour ma part je ne sais franchement pas. J’ai regardé par masochisme les commentaires qui parlaient de la fermeture de la cagnotte et de la sortie de Shiapa sur Le Figaro et il y a quand même un paquet de gens qui disent que la cagnotte est indécente.

      Je pense que ce sont simplement des gros cons puerils, abreuvés de néo-libéralisme et se cachant derrière "les valeurs républicaines" car ils n’ont en fait plus que ça pour justifier leur fausse légitimité. Un peu du niveau de "S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche !".

      Ce qui est sûr c’est qu’ils ne visent pas vraiment l’apaisement.


  • L’euro est une monnaie de riche créée par les riches pour les riches. L’essence surenchéri par les taxes devient une énergie de riche, tout comme l’énergie éolienne ou solaire payée à prix d’or par EDF est surtaxée sur les factures d’électricité. Le véhicule électrique est un véhicule pour les riches qui ne pourront rouler que sur des voies réservées aux riches qui auront les moyens de s’offrir les services associés comme la 5G sui servira aux communications entre véhicules et aux recharges accélérés des batteries, tout comme à la surveillance des véhicules roulants. Partout s’installe une économie à deux vitesses qui excluent ceux qui n’ont pas les revenus suffisants pour s’offrir des infrastructures privatisées pourtant financées par de la dette publique. La réglementation envahissante et coûteuse à mettre en oeuvre aboutit à l’exclusion de fait de ceux qui ne disposent que de leurs revenus issus d’un travail raréfié et surtaxé pour vivre. Un système pareil ne peut conduire qu’à une dictature policière pour tenir en respect les masses paupérisées et protéger les élites retranchés dans leurs quartiers de haute sécurité et leurs couloirs de circulation hautement surveillés.


  • Le rôle de Macron, c’est de foutre la merde, c’est à dire de nous pousser à la révolte.
    c’est clair.


  • « réfléchissez aux conséquences de vos actes et de vos paroles
    _ ». Je pense qu’ils ont tout réfléchi et que pour eux, la messe est dite ...

    Pour nous, les 99 %, non, parce que dans l’ignorance de faits non « révélables »

    Se suicideraient-ils voulant entraîner avec eux le peuple ? Donc, comme jamais responsables, jamais coupables, ils ne veulent pas prendre la responsabilité du désastre qu’ils ont fomenté depuis des années, conséquence de leurs non-politiques et fuite en avant : ils veulent que ce soit le peuple qui soit tenu responsable de tout ce qui risque d’arriver d’où tentatives de culpabilisation outrancière, provocations, non-réponses politiques mais répression, menaces, invectives, division, stratégies habituelle de désinformation, faux débats pour ne pas pointer les vraies motifs de la révolte, ...

    À moins que ce ne soit pas ce « scénario ». La guerre civile provoquée serait une opportunité pour une diminution drastique d’une partie de la population.

    L’argent spolié au peuple et qui dort dans les paradis fiscaux servirait dès lors à créer une « nouvelle Terre sous de nouveaux cieux » à savoir leur Eden de Terre Promise qu’aux seuls survivants riches et ultra-riches dont ils auront déjà préempté leur place à coup de millions et milliards.

    Tout ceci probablement lié à une catastrophe climatique ou autre dont le grand public ignore la nature. Donc, leur fuite en avant, s’expliquerait par cet adage après nous le déluge, on en profite un max, puisque de toute façon, c’est fini, ce cycle se termine, il n’ y en a plus pour très longtemps. La date prévisible est connue. D’où tous ces agendas 21 & Cie ...

    Une panique générale les effraient parce qu’elle compromettrait complètement leur fuite physique dans des contrées épargnées voire en orbite sur une station spatiale déjà secrètement prête ?

    Ces marionnettes et pantins politiques bien rémunérés et autres affidés, sbires ne servent donc qu’à faire patienter par le service après mévente du « libéralisme et/ou communisme source de progrès et bien-être pour tous ! » pour lequel ils sont grasssement rémunérés.

    Ils nieront jusqu’au bout que le Titanic s’enfonce ! ...

     

  • Ben a été collaborateur de Dominique Strauss-Kahn de 2003 à 2007.
    Il est marié à Julia Minkowski, petite-fille du pédiatre Alexandre Minkowski, nièce du chef d’orchestre Marc Minkowski et avocate qui a participé à l’élaboration du programme justice d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle.
    Alain Minc, le petit Attali, est le fils de Joseph Minkowski.
    Quand Ben parle d’antisémitisme, il faut le croire. Absolument.

     

  • En clair, les agents du fisc vont recevoir une prime pour avoir fait normalement le boulot pour lequel ils sont payés.
    Sans doute, est-ce pour équilibrer avec celles et ceux qui, dans la fonction publique, sont payés à la même hauteur mais pour ne rien branler ou pas grand-chose, un peu à l’image, puisque c’est d’actualité, de Chantal Jouanno dont on vient d’apprendre qu’elle renonce au pilotage du grand débat national ... tout en gardant le poste et le pognon qui va avec (faut pas déconner non plus) !
    Au fait Darmanin, des nouvelles d’Agnès Saal ? Toujours "haut fonctionnaire" et entretenue sur le dos des contribuables, cette crapule ? Comment se fait-ce ? Fait-elle partie de tes invitées aux soirées "cul à l’air" pour mériter une telle indulgence ?


  • Macron, Darmanin, Griveaux, Schiappa : des petits cons prétentieux, dont l’incompétence le dispute à l’arrogance . Voilà pourquoi on ne les supporte plus et que le peuple finira par les menacer physiquement .

     

  • Quand je vois la tête à claques de darmanin (sans majuscule), je ferais bien un ou deux rounds avec lui.....


  • A propos de grivaux et sa clique, voici un article qui va vous passionner ! ...

    https://blogs.mediapart.fr/juan-bra...

     

  • On aime à les voir en photo...Par pur mimétisme et convention, il n’est faciès officiel qui n’affiche des effets de zygomatiques exprimant tout l’optimisme, l’enthousiasme, la bienveillance d’inspire la situation qui motive la portraiture. ’’N’aie pas peur, je te souris, ma conscience est en paix, mes intentions sont pures, pacifiques, bienveillantes, vois tout ce que je mets d’énergie à les accomplir’’. C’est ce que semble vouloir sous-tendre la gymnastique faciale de l’intéressé quelles que soient les circonstances et la Réalité du contexte. Le plus fascinant c’est que d’un côté comme de l’autre de l’écran personne n’est dupe, mais que la comédie n’en perdure pas moins. Il est difficile de mesurer le degré d’hypocrisie indispensable à l’existence d’une organisation sociale qui parvient à éluder l’assassinat systématique devant même les pires abjections quand on n’y invite pas la Justice. C’est vraiment un travail à temps plein sur le plan psychologique, et on n’a pas le droit de s’étonner de ce que cela engendre de frustratons. Bonané !


  • Ce n’est pas la bourgeoisie qui a déclenché la Révolution de 1789, mais les sociétés secrètes de la Franc-maçonnerie qui constituent le véritable pouvoir occulte derrière la République et le Nouvel Ordre Mondial. Sans cela, on ne s’expliquerait pourquoi les "bandes infernales pillaient les maisons bourgeoises et terrorisaient les possédants dès 1789 dans les provinces françaises (cf. les origines de la France contemporaine de Taine). Toutes les révolutions populaires et nationales des trois derniers siècles sont l’oeuvre de la Franc-maçonnerie au nom du "droit des peuples à disposer d’eux-mêmes". Mais à cette époque, il s’agissait de se débarrasser des monarchies chrétiennes dont le droit civil faisait obstacle à l’avènement de synarchie mondialiste édifiée sur les ruines des empires centraux et des dynasties asiatiques. Ici il s’agit de la première révolte populaire de grande ampleur qui échappe aux réseaux maçonniques. C’est la grande ,nouveauté par rapport aux mouvements populaires précédents qui étaient manipulés par les officines révolutionnaires et la haute finance internationale (voir les emprunts Rotschild sous la Commune par exemple)

     

    • @oops
      Exactement, d’ou l’importance de veiller à ne pas tomber dans des divisions orchestrées, si l’oligarchie et son gouvernement sous commandement ne dirigent pas les GJ, son pouvoir de nuisance reste totale par le biais de plusieurs vraies ou fausse raisons. Capables de tout ces salopards, le pouvoir ne se lâche pas, il se prend.


  • La France est brutalement plongée dans une problématique classique liée à toutes les révolutions de l’ère moderne et de nouveau placée devant le constat terrible : le peuple veut participer à la politique. Horreur !

    La "réforme" de Luther a très vite choisi d’écraser les paysans allemands qui comprenaient de travers sa pensée complexe dans un sens un peu trop "redistributif"... Il a fallu attendre la révolution française pour revoir arriver le problème (le fameux "joséphisme" : révolution dirigée par l’empereur d’Autriche frère de Marie-Antoinette ! ). En France, le vrai problème de la "révolution" est là : la révolution c’est l’affaire des gens biens, c’est à dire des bourgeois plus ou moins faux nobles. Pas des ploucs.

    C’est donc le roi (constitutionnel) et les gens distingués qui doivent la piloter . Crises et effondrement de régimes répétés jusqu’à la révolution russe ou le concept de "révolution" venu du bas est définitivement déconsidérée.

    Donc on en reste là : la révolution qui est en fait la même chose que la détestable "réforme" (concept philosophique indigne, ) doit-elle venir d’en haut ou d’en bas ? Cela suppose qu’il y ait un haut et un bas.. Voilà le problème. Tout le monde est pour réformer, pour révolutionner tout ce qu’on veut. Mais mais cela ne doit pas venir du bas. Parce que le bas, c’est caca. Tandis que "nous", "on" sait" et on est mieux que les autres.

    Pauvre Jouaneau.


  • Pour une fois, Hollande a VRAIMENT eu de l’humour !!!!!

     

    • Justement je trouve qu’il se fait tout petit (toujours aussi gras) en ce moment, le Flamby. Pourtant on l’a entendu pérorer dans certains merdias pendant plus d’une année : tout bancal, donnant son avis, balançant deci delà son point de vue, tout boudiné cahin-caha, sa petite phrase acerbe masquée en petite blague dont tout le monde se foutait. Or depuis la montée en puissance des Gilet jaunes, depuis 2 mois, Jouisseur 1er se fait plutôt très discret : à mon avis les informations qu’il obtient de l’état profond ne sont pas bonnes pour Israël oh que non !


  • C’est vrai que darmanin et griveaux ont deux tètes à claques.On croirait que macron les a choisis rien que pour ça...Hallucinant.
    C’est de la pure provoc jusque dans les moindres détails, y compris la schiappa qui écrit des livres de cul comme un boulanger fait des croissants.
    En fait tous ces gens et surtout leurs maîtres se foutent de nos gueules et il va valoir traiter ce problème et résoudre cette question.

     

    • « Et maintenant … une cagnotte Leetchi contre Marlène Schiappa
      En réaction aux propos de Marlène Schiappa sur la cagnotte ouverte pour le boxeur qui a frappé un policier, une cagnotte anti-Schiappa a vu le jour. »

      https://actu.fr/societe/et-maintena...

      Les cagnottes sur internet fleurissent et elles deviennent même des moyens de taper sur des personnages politiques. Ainsi après la cagnotte Leetchi en faveur du boxeur « gilet jaune » qui a frappé un policier, aujourd’hui retirée, après celles en faveur des policiers, est apparue ce mercredi 9 janvier une cagnotte Leetchi contre la secrétaire d’Etat au droit des femmes, intitulée

      « Pour que Schiappa la ferme ».


    • @Pamfli Ils devraient reverser les fonds à Dettinger histoire que ça la fasse rager encore plus.


  • J’ai l’impression que le pouvoir a peur. Dans l’Antiquité, lorsqu’on augmentait les mercenaires, c’était pour éviter les révoltes.

     

    • Dans l’Antiquité on apprend surtout que les régimes et les états qui comptent sur les mercenaires pour se défendre perdent toujours et sont vite détruits par des envahisseurs dont les troupes continuent à combattre par devoir ou par idéal : Carthage en est l’exemple le plus éloquent face à Rome, puis Rome elle-même à son tour face aux Germains.


  • Macron a tellement exasperé que son staff le soutient en faisant venir la grogne vers eux pour le protéger.


  • Après avoir augmenté la police politique Macron augmente la police fiscale .

     

    • Et ils ont oublié le personnel soignant des hôpitaux.on entend que madame guzin va peut-être attribué une Prime aux personnels des epad mais elle a pas compris qu il faudrait augmenter le salaire des soignants quelques que soit le secteur.
      Encore et encore une bourde de la part du gouvernement


  • Zéro taxe, zéro impôt, zéro vaccin.
    Point !
    le budget de l’état sur le cac 40, les banques et les gafa.
    Point !

     

  • Prime faible pour les laquais qui laissent échapper environ 100 milliards d’euros d’évasion fiscale par an, alors qu’on nomme des contrôleurs de chômeurs où la fraude si elle existe serait au grand maximum de 50 millions annuels. Mais qu’attendre d’un pays où la 3e chaîne régionale confie sa publicité à FB ?


  • Je propose la division dans le camp de l’état

    dans toute famille ou relationnel, il y a des fonctionnaires. J’ai envoyé le message suivant à ceux de mon carnet d’adresse :

    Salut, j’espère que vous n’allez pas laisser passer ça, les smicards augmentés de 100 €, les matraqueurs de 300, les officiers de 50000(par an), les agents du fisc de 200.
    tout ça va être rattrapé par une dévaluation (obligé, y a plus d’argent)... Donc vous perdez combien dans tout ça ?

    voilà, je vous propose d’en faire autant...


  • Quand ce gouvernement va comprendre que l on veut une augmentation des salaires des retraites mettre le paquet d aide pour nos personnes âgées pour l éducation les soins la sécurité.Et surtout remettre au juste milieu le salaire de ces hauts fonctionnaires dont on pourrait même supprimer leur poste qui n apporte rien au peuple bien au contraire coûte cher a notre portefeuille.
    Qu un membre du gouvernement prenne la place d 1 employé et vive un mois avec 1300 euro sans tous les privilèges et donne son retour de galère sur chaine télévision

     

    • Je pense perso qu’il serait bon d’arrêter de parler pognon et pouvoir d’achat...
      Nous n’y comprenons rien et eux ont toutes les ficelles pour nous enfumer. Ils ont inventé les règles de l’argent. Je te donne 100, je dévalue, je gagne encore...
      Parlez de dignité de vérité, d’honnêteté ! Là, ils n’y connaissent rien et seront toujours perdant. Mais surtout ne les laissez pas faire l’amalgame !
      Banir systématiquement toutes les phrases du style : "on ne peux pas vivre dignement sous le seuil de pauvreté" ( je pense vivre dignement ET confortablement, et je suis sous LEUR seuil depuis plus de cinq ans. Les gens les plus dignes que je connaisse également, et je fréquente toute sorte de milieu social.)
      Systématiquement rétorquer : "moi, il me semblait que c’était prendre 5000€ sur le dos des autres qui était indigne.


  • Oui les français sont exaspérés de ce gouvernement qui s entêtes. Moi même française et mère de famille c est la première fois que je suis écoeuré de ce gouvernement de ce président qui n en fait qu’ à sa tête et sa façon de mépriser les français. On doit se taire , payer, accepter, et ne pas manisfester et ne pas montrer notre mécontentement. Je ne suis pas un gilet jaune,Je suis une citoyenne française, je me range du côté du peuple français . Je demande à ceux qui nous gouvernes : le retour de l IFS, une vrai augmentation du smic pour que les français puisses vraiment dignement, payer l impôt sur le revenus qui est l impôt le plus juste mais que ce sois bien répartis, que nos enfants puissent avoir les mêmes chances d étudier et d y arriver et non des études à la carte. Que l on arrête de s en prendre aux chômeurs, qui avant d être au chômage c est gens travaillé et on cotiser pour leur allocation chômage ils l on pas fait exprès d être au chômage. Faut s arrêter de s attaquer à la précarité celà amène un peuple en colère, vous le gouvernement c est votre priorité le bien être des français vous n êtes pas là pour aller au clash. Que la taxe d habitation sois enlever pour tous le monde : alors faite le ? Arrêté de vous posez un tas de questions où de polémiquer !!! Revoir aussi toutes ses hausses ex : carburant, taxe, TVA, impôts et etc..... Moi en tant que citoyenne française je vous demande de revoir vos salaires , vous ministres , députés et tout autres haut fonctionnaires. Je ne suis pas d accord que vous touchez des salaires exorbitants, moi je payes des impots comme tout autres français, mais vous croyez pas que mon argents ainsi que ceux des autres français vont payer vos salaires exorbitants et vos primes là M’dame et Messieurs va falloir garder les pieds sur terre c est pas tolérable et le gouvernement qui fait la morale au français c est ce gouvernement qui ne fait pas de concessions. Et c est nous les citoyens qu’ ont doit en faire les frais de vos bourdes , ont est pas des moutons bien dociles,Maintenant Stop faut que tous aille dans le bon sens . Moi je vous demande ? Je n impose pas c est ça pour moi la République et une democratie. Je demande de l Égalité pour tous et une France heureuse de vivre dans tous les millieus sociales et une jeunesses épanouis qui n ai pas peur du lendemain des Politiques qui se préoccupes vraiment de nous et qui gèrent la France comme un pays modèle où il y fait bon vivre.... Je suis de la génération des années 70

     

    • On sent votre sincérité, maintenant, c’est la république, la démocratie la loi (justice) et l’argent qui sont les phénomènes qui nous enfulent depuis un bon bout de temps.
      Demander plus de démocratie de république de justice et d’argent, ce serait un peu comme un chien qui voudrait troquer sa laisse... Contre une chaine plus courte et plus lourde.
      si je peux me permettre des lectures imbuvables mais instructives : Machiavel, Platon (la république)... Ça date pas d’hier. Mais tout est déjà dit...
      au niveau des solutions applicables, prémisses d’une anarchie constructive, structurée et non violente, vous avez les évangiles. (Bien sur récupérées par le pouvoir politique de Rome qui déjà à l’époque tremblait à l’idée d’un peuple émancipé)


  • A mon avis,tout est fait justement pour "facher" les gens,les énerver au plus au point pour déclencher un climat de guerre civile avec violences affirmées de la part des GJ et ensuite tout bloquer, instaurer la loi martiale ; en faisant croire qu’il fallait en arriver là pour le bien de tout le monde...La lutte sera rude...Nous sommes tous conçernés,mais tout le monde n’en est pas conscient...Trop de confort dans les chaumieres...L’attitude irresponsable et de surcroit violente de nos "dirigeants "démontre tout simplement le bien-fondé et la légitimité de notre combat pour changer la vie.

     

    • #2120337
      le 10/01/2019 par Le père sévère perd ses vers
      Ce gouvernement a un incroyable talent : il exaspère les Français

      Ils sont le cancer de notre société.
      On ne nous parle que de la chimiothérapie pour lutter contre le cancer. C’est un peu ce qui se passe actuellement, nous sommes en conflit.
      Maintenant, soit cette chimiothérapie est efficace et ils s’en vont après dommages collatéraux. Soit le cancer gagne. Reprend le dessus et nous impose une dictature sévère.
      ... Ce serait encore plus douloureux mais ça prouverait aux organes qui ne sont pas touchés (ceux qui bossent encore pour les nourrir) le niveau d’atteinte de l’organisme social.
      Alors pourra être mis en place la façon plus échologique de venir à bout de la maladie...
      le jeûne. Les cellules cancéreuse ont plus besoin d’énergie que les cellules saines (un député à besoin de ses 8000€ pour survivre s’il passe à 4000, il est mort socialement. Je suis passé de 1500 à 500 en améliorant ma qualité de vie et relationnelle !!!)
      tout organisme porteur d’un cancer qui se laisserait nourrir de faim (je parle pas des phases terminales) verrait le cancer mourir avant lui.
      D’ailleurs la bêtise même de cette maladie (comme l’homme polluant la terre) c’est qu’elle finira forcément par mourir avec le corps qui la supporte alors que son principe est de survivre à tout pris. Une cellule cancéreuse étant par définition une cellule qui refuse de mourir et veut prendre plus de place que ce pour quoi elle est faite...


  • Et le prix de la connerie intégrale est attribué à... Marlène Schiappa !

     

  • Le titre est très bon. Et ce qui est passionnant, c’est que le gouvernement - et surtout Macron - exaspèrent et que c’est plus fort qu’eux. Ils sont beau faire, on a envie de leur mettre des claques, quitte à passer pour primaire ;. C’est une situation psychologique digne d’un roman de Balzac, dont les personages sont mus par une fatalité, un ressort intérieur, les choses extérieures leur étant indifférentes.


  • #2120222

    Un dard malin ça pique et ça démange.


  • Très bonne idée d’avoir mis la photo de darmanin pour illustrer cet article. On ne sait pas qui est le plus détestable , lui ou grivaux.... Compliqué. darmanin put le mépris de classe, le complexe du nain(comme sarko) et grivaux fait de la comm de bas étage, manipule(mal) et se croit très malin. Evidemment , ces deux là savent qui sont les vrais patrons et ce ne sont pas les Français. N’oublions pas schiappa , fille de gauchiste, qui nage en plein gloubiboulga idéologique et qui représente si bien les femmes "modernes" de sa génération.


  • L’existance même des multinationales est un problème
    Rien ne peux justifier que des entreprises jouent sur tous les tableaux fiscaux


  • J’ai jamais vu un gouvernement aussi rase-motte, entre un président qui jure que par les SMS et un ministre de l’économie qui utilise des emojis, on vient d’atteindre le fond.


  • En même temps notre ministre Darmanin augmente la prime des fonctionnaires du fisc tout claironnant qu’il va encore dégraisser Bercy en 1ère ligne d’ici la fin du quinquennat car avec le prélèvement à la source, c’est un gigantesque plan social ! Une belle quenelle pour démarrer 2019... Et cela ne fait que commencer, que le spectacle commence !!


Commentaires suivants