Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël refuse un voyage du Conseil de sécurité au Proche-Orient

Israël s’est opposé à l’idée d’un prochain voyage du Conseil de sécurité au Proche-Orient incluant un déplacement dans les Territoires palestiniens, a-t-on appris mercredi de sources diplomatiques.

 

Les Israéliens « ont dit non » à une telle visite, a indiqué un diplomate. « Les Etats-Unis n’ont même pas eu à s’y opposer », a ajouté un autre diplomate, à l’issue d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité.

Cette rencontre était consacrée à la récente décision d’Israël fin janvier de mettre fin à une mission internationale d’observateurs à Hébron, une ville de Cisjordanie.

« Nous avons besoin d’un consensus » pour organiser une telle visite du Conseil de sécurité, des parties et de ses 15 membres, s’est borné à relever devant des journalistes l’ambassadeur du Koweït, membre non permanent du Conseil, Mansour Al-Otaibi.

[..]

À l’occasion de cette première rencontre, le Conseil avait constaté le plein soutien des États-Unis à la position israélienne pour mettre un terme à la mission d’observation internationale. La réunion s’était conclue sur une simple demande à la présidence de contacter les deux parties pour les écouter et leur transmettre les réactions des membres du Conseil.

Lire l’article entier sur fr.timesofisrael.com

Israël ou l’injustice internationale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants