Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’envoyé de Trump au Venezuela confronté à son passé gênant

L’impérialisme US en Amérique latine a fait beaucoup de dégâts. Elliott Abrams, l’envoyé de Trump au Venezuela auditionné à la Chambre des représentants et surnommé le “secrétaire adjoint aux sales guerres”, préfère appeler ça le soutien américain aux démocraties.

 

Les USA recentrent leur impérialisme sur leur pré carré, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les américains sont étonnants !


  • Bravo à cette femme courageuse qui expose l’hypocrisie des interventions US pour la "démocratie"


  • À voir l’attitude de M. Abrams on comprend un autre intérêt (que ceux évidents) du pouvoir profond (auquel il appartient), a avoir un pouvoir visible : ce monsieur ne sait absolument pas mentir ni dissimuler son mal aise face à une vérité qui (le) dérange.

    La démocratie d’opinion et de spectacle mise en scène et pilotée en coulisses (inventée par le pouvoir profond), n’aurait pu voir le jour sans le concours des acteurs (notamment politiques) du pouvoir visible qui occupent la scène médiatique.
    Ce monsieur n’aurait aucune chance aux oscars de Washington (Londres, Paris, Berlin...).

    Je suis commercial, et je peux vous dire que ce type pue la faussetée et le blabla à des kilomètres (sans même l’écouter parler).

     

    • Parce qu’un bon menteur n’est pas utile.
      Parce qu’un gros bâton mal dissimulé fait plus peur qu’un gros bâton trop bien dissimulé.


    • A Mafia..
      bonne réponse !!!


    • @ mafia

      La théorie de votre propos est bonne, mais en pratique les élections se font encore à coup de promesses et non à coup de menaces (de la part de ceux qui s’y présentent).

      Si le renard veut postuler au poste de gardien du poulailler, il doit se couvrir de plumes lors de l’entretien face aux poules (électeurs - C’est une image, donc sans mépris) et au fermier (institutions).

      Mais effectivement ensuite il ne manquera pas de montrer les dents pour que chacune espère que la prochaine à se faire croquer sera la voisine et ainsi échapper à ce triste sort (individualisme).

      Il fera du fermier un franc-maçon pour le noyer dans une idéologie sans queue ni tête (en-deçà du 30e degré), qui le maintiendra dans l’inconscience et l’inaction par le sentiment d’importance et dans le mépris de classe par celui d’une intelligence supérieure. Et en parallèle il en fera un notable intouchable judiciairement pour le déshumaniser (aliéner/dégénérer) par l’assouvissement d’obscénités.

      Résultat : Au-delà de s’en foutre des poules et de leur bien-être, le fermier les execrera, les méprisera et les objetisera (soit le péché de Luxure : Aliénation de la conscience de l’Autre) : en électeurs, producteurs, esclaves...et sextoys quant aux poussins !

      Lorsque les poules mettent un gilet jaune, elles comprennent ENSEMBLE l’entourloupe.
      Elles refusent pour elle et leurs voisines la vie en batterie.
      Elles rejettent le fermier incompétent, ne veulent plus du grain quotidien bourré aux hallucinogènes (médias, scolarité, ingénéries sociétales...)...et peut-être demain déplumeront le renard !

      La poule devient plus intelligente, mais ne rejette pas pour autant le confort rassurant du poulailler (la Nation). Elle sollicite un fermier digne de ce nom (le Roi) ; et un gardien non moins digne (la noblesse d’épée).

      Demain peut-être s’élèvera-t-elle jusqu’à savoir voler, par la Fraternité et la Volonté du bonheur de tous, par l’Amour finalement ; et chacune pourrait bien devenir aigle... telle est l’invitation de Jésus.

      Bien à vous.


    • Tu n[a pas compris.
      Ils n’ont pas besoin de mentir.
      Ce type est intouchable. Intouchable.
      C’est la force qui prime.
      Qui regarde ces débats ? Pas la masse qui vote, c’est certain. C’est de la masturbation à deux balles. Les EU ont mis à feu et à sang tout le continent, et ça continuera bien entendu, car ils ont avec eux une puissance qui leur permet l’arrogance la plus totale.
      Le reste, ils s’en tapent depuis des lustres.
      Tu veux avoir voix au chapitre ? Monte une armée et donne un fusil d’assault à chaque citoyen, et obtient l’arme nucléaire. Sinon, ferme ta bouche, bouffe leur merde et achète en dollar.


  • Terrible et pitoyable la masse de mensonges que ce type arrive à débiter !
    Mais c’est vrai que la gestuelle et les mimiques du visage ne mentent pas elles...
    Ah cette "merveilleuse" toux pour débloquer ce gosier qui se coince de trop mentir !
    Le mec est mis à poil par une black en foulard. Il a savouré ce moment, c’est évident.


  • A son prochain contrôle de police aux states , cette petite bonne femme n’a pas intérêt à faire de geste trop brusque !
    Omar pourra dire Abrahams m’a tuée !!


  • Les EU sont en guerre constante depuis leur création.
    Ils ont attaqué tous leurs voisins - oui, Canada, Mexique et Cuba.
    Ils ont connu une guerre civile terrible. Ils ont balancé deux bombes nucléaires sur des civils.

    Ils ont gravé sur leurs billets "in God we trust", en référence au Dieu vengeur et impitoyable de l’Ancien Testament, YHWH l’Elohim qui massacrait à tour de bras.
    Les EU n’en ont rien à foutre. C’est simple, ils n’en ont rien à foutre.

    Espérer une pitié quelconque de leur part est futile. Compter sur leur respect du droit est vain.
    La seule chose qu’ils respectent c’est la force.
    Rien d’autre. Absolument rien d’autre.
    Might is Right, comme ils disent.

    Ces sempiternelles auditions au sénat devant des millionaires vendus aux lobbies ne sont que pantalonnades pour décérébrés.

    Une note au sujet de la personne qui pose les questions : c’est quand même pitoyable qu’une élue soit incapable de parler correctement l’anglais. Je parle ici de syntaxe, pas de l’accent ou même de la prononciation. C’est vraiment désolant. Elle est arrivée gamine mais elle a tout de même 37 ans. Les Démocrates n’ont honte de rien. Cette femme a le devoir de parler correctement l’américain, à défaut de l’anglais.
    Quant à sa tenue... Passons.
    Elle discrédite une opposition somme toute valide à un fou sanguinaire. Un calcul ? Dommage. Du bla bla de toute manière.


  • Le peuple américain est une chose, l’Etat profond en est une autre .


  • Le voit qu’on a la même espèce de menteur en France, la même façon d’éluder les questions gênantes, pour répondre soit à côté ou tout simplement ne pas répondre .
    Vient Léon, j’ai les mêmes à la maison !!


  • Arrête ton char, Abrams !!!! On sait pour qui tu roules. Sûrement pas pour la liberté ni pour la démocratie.


  • Punchline d’une femme soumise


  • Anglais intolérablement massacré, impossible à écouter, que c’est beau la diversité !!
    Par ailleurs Mamy Clinton a des casseroles bien plus importantes dont personne ne parle en France qui ressortent


  • #2145928
    le 17/02/2019 par Anti-américain secondaire
    L’envoyé de Trump au Venezuela confronté à son passé gênant

    Des mercenaires qui violent et massacrent au nom de l’instauration des droits de l’Homme... difficile de faire plus tordu.

    Quand je pense que beaucoup de Français croyaient en cette fable, jusqu’il y a encore peu de temps...

    Merci à Alain et a Dieudonné d’avoir fait péter cette digue à foutaises qui fait qu’aujourd’hui ce sont les benêts et autres glandus qui sont obligés de fermer leur bouche, quand ça discute "politique internationale".

    C’est vrai qu’au niveau éco ça c’est dégradé, mais rien que pour connaître ce nouveau rapport de force, il faut se réjouir.

    Nous vivons une époque formidable et sus au collabos et leur idiots utiles, sans pitié et où qu’ils soient !


Commentaires suivants