Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Italie : Berlusconi donne son feu vert à un gouvernement antisystème

Une première en Europe

Le président Sergio Mattarella s’était prononcé en faveur d’un gouvernement « neutre » chargé de gérer le pays jusqu’à de nouvelles élections en 2019.

 

Silvio Berlusconi a ouvert la voie mercredi 9 mai au soir à la formation du premier gouvernement antisystème en Italie, et en Europe, en donnant son feu vert à un accord en ce sens entre son alliée la Ligue (extrême droite) et le Mouvement 5 étoiles (M5S).

Les deux formations, qui disposent de la majorité au parlement depuis les élections législatives du 4 mars, doivent cependant encore s’entendre sur un chef de gouvernement et un programme commun. « Nous allons nous asseoir à table et nous allons commencer à parler des thèmes pour le pays. Ensuite nous parlerons des noms », a assuré Luigi Di Maio, chef de file du M5S, à la presse. « Il reste à travailler sur le programme, sur les échéances, sur l’équipe et les choses à faire », a ajouté Matteo Salvini, patron de la Ligue, dans un communiqué. « Soit on conclut, soit on retourne voter ».

Depuis deux mois, le vieux milliardaire qui a dirigé la droite italienne pendant 25 ans apparaissait comme le principal obstacle à ce dialogue : pour M. Di Maio, il était le symbole de tous les maux de l’Italie et donc infréquentable, tandis que pour M. Salvini, il restait au contraire un allié précieux qu’il a toujours refusé de lâcher. « Moi je fais un pas en arrière, Salvini fait un pas en arrière, il y a encore quelqu’un qui doit faire un pas en arrière », avait insisté M. Di Maio, alors que lui comme M. Salvini ont tous deux renoncé à diriger eux-mêmes le gouvernement.

[...]

Les divergences semblent importantes entre la Ligue, formation nationaliste proche du Front national français, qui a fait le plein des voix au Nord sur la promesse de baisses drastiques d’impôts, et le M5S, plus ambivalent sur l’Union européenne et plébiscité par le Sud pour avoir promis un revenu de citoyenneté.

Mais outre l’ambition de leurs jeunes dirigeants, les deux partis ont en commun un rejet des forces politiques traditionnelles et des promesses voisines en matière de retraites, de lutte contre l’immigration ou de moralisation de la vie politique.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Le réveil des nations ! Lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1962393
    Le 10 mai à 09:28 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Italie : Berlusconi donne son feu vert à un gouvernement antisystème

    "les deux partis ont en commun un rejet des forces politiques traditionnelles"

    lol, si c’était le cas, pourquoi la tronche de premier de la classe, dans son p’tit costard dont il a pas enlevé l’étiquette ?

    Et Berlusconi, et tous les vieux pourris, derrière...
    Cette masse de dégénérés dignes des horreurs de Lovecraft
    Qui sentent la fosse commune de l’entre-soi
    Qui tirent ta fille, qui la jettent comme un kleenex, pendant qu’il y a un équipage qui s’assure du brushing de la momie ?

     

    Répondre à ce message

    • #1962703

      Sauf qu’en Italie les vieux pourris serraient plutôt à retrouver dans le camp du PD(alliance des anciens socialistes, communistes et chrétiens démocrates qui ont tenus l’Italie depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusqu’aux années 90, avec bien évidement toutes les affaires de corruptions qui vont avec..), Berlusconi lui est arrivé au pouvoir après l’opération main propre et il serait bien de noter qu’il n’est pas tombé pour corruption comme l’affirme les gauchistes incultes mais plutôt pour de vulgaires affaires de cul...

       
    • #1963008

      @Mort de rire
      Certainement pas Monsieur.
      Berlusconi a été définitivement condamné en appel pour fraude fiscale, faux en bilan et abus de biens sociaux dans le cadre du procès Mediaset en date du 1 Août 2013. Tout comme Al Capone (sic).
      Consécutivement à cette condamnation il perd son siège de sénateur de la circonscription du Molise. Pour ce qui est de ses affaires de "cul" il est relaxé toujours en appel en date du 18 juillet 2014.

      Quant à l’image de Berlusconi Chevalier blanc aux mains propres, au sourire colgate fluor, venu sauver l’italie même Emilio Fede n’aurait pas osé.

      Berlusconi depuis son activité immobilière financée par la banque Rasini, jusqu’à l’affaire Marcello Dell’Utri, sans oublier la loge P2, Cosa Nostra, Vittorio Mangano, Mediaset, financement douteux et lobbying (changement des couloirs aériens) dans le projet Milano 2, escroquerie au détriment de Anna Maria Casati pour l’acquisition de la villa San Martino, a été un acteur des plus grands scandales de l’histoire italienne et ce, depuis 1978.

      Berlusconi est la synthèse même de ce qu’un homme peut faire de pire, pour parvenir à ses fins, par ambition personnelle.

      Enfin, sans l’aide de Bettino Craxi et sans son entrée en politique pour sauver ses miches à grands renforts de lois ad personam il aurait certainement fait faillite et/ou croupirait à vie en prison.

      Dans tous les cas, Salvini aurait dû se débarrasser de ce " Bouffon " depuis longtemps...
      https://www.youtube.com/watch?v=ao9...

       
    • #1963218

      @Cincinnatus

      Et bien comme je le disais il n’est pas tombé pour corruption^^

      Quant à la fraude fiscale et bien je vous répondrais que de nos jours il faut au contraire être parfaitement idiot pour continuer à payer ses impôts surtout lorsque l’on voit dans quelles poches ils terminent.

       
    • #1963349

      @Mort de rire
      Je cite : " Berlusconi lui est arrivé au pouvoir après l’opération main propre et il serait bien de noter qu’il n’est pas tombé pour corruption comme l’affirme les gauchistes incultes mais plutôt pour de vulgaires affaires de cul... "

      " Quant à la fraude fiscale et bien je vous répondrais que de nos jours il faut au contraire être parfaitement idiot pour continuer à payer ses impôts surtout lorsque l’on voit dans quelles poches ils terminent ".

      Mais oui bien sûr pirouette cacaouette qu’il est beau le troll. Surtout que pour beaucoup d’autres délits (la liste est longue), la prescription ou l’amnistie s’applique. Belle mentalité de "Paraculo" i-e : "le pantalon a une jambe c’est bien tant qu’on n’est pas le pigeon ". Triste et pathétique à la fois. "Ma gli mortacci mia de mi padre e pure de mi nonno" comme dirait l’autre... La théorie des 2S : Scarface ou Serpico. Je préfère toujours Serpico.

      Sans être fan d’ Ettore scola il a dit je cite : " Les médias sociaux donnent le droit à la parole à des légions d’imbéciles, qui avant parlaient au bar sans nuire à la collectivité. Ils étaient immédiatement mis au silence alors qu’aujourd’hui ils ont le mème droit à la parole qu’un prix nobel. C’est l’invasion des imbéciles.".

      Qui se résume à un plus populaire : " Il vaut mieux passer pour un con sans l’être vraiment, que de l’ouvrir est de l’être vraiment"." C’est excellent pour forger le caractère et surtout identifier celles et ceux qui méritent notre attention. Merci à vous.

      Pax

       
    • #1963381

      Correction :
      Pardon, Umberto Eco et non pas Ettore scola.

      Pax

       
    • #1964438

      @Cincinnatus Vous en revanche, représentez parfaitement cette arrogance élitiste 2.0
      biberonné par se narcissisme exacerbé génèré par ses mêmes réseaux sociaux. Vous vexant facilement dès que quelqu’un réfute vos arguments sclérosés, vous le qualifier immédiatement de "troll". Aussi je vous conseil d’appliquer cette philosophie à vous même en vous déconnectant d’internet, cela vous dégonflera le melon. Un fois internet purgé des reines de promo comme vous, il ne s’en portera que mieux.

       
    • #1964854

      @Michelly58

      Sachez Monsieur que je n’ai pas pour habitude de répondre et de commenter à tout va. Mes commentaires sur le site sont rares très rares. Presque autant qu’à l’époque (bien lointaine) de "alainsoral.com". La modération a bien assez de travail.

      Mais la franchement, c’est le bouquet, la totale de ce qu’une section commentaire peut prendre comme tournure lorsque une petite clique d’habitués du commentaire facile s’abrogent le droit de dire tout est n’importe quoi dans une sorte de jeu de cour d’école.

      "Arrogance, Narcissime, Arguments sclérosés" alors que dans un premier temps je me suis contenté de rapporter des faits vérifiables sur le parcours de Berlusconi et de corriger une contre vérité importante. Ne serait-ce que par respect envers celles et ceux qui ont enquêté, se sont opposés à ce fléau qu’a été, est, Berlusconi.

      Le Juge Antonio Ingroia, le journaliste Marco Travaglio et pas que... ils sont nombreux. J’éviterai de trop en énoncer afin de ménager votre susceptibilité au sujet de mon arrogance supposée ainsi que l’ignorance outragée de votre petit copain de récré. Pardonnez moi d’approfondir les sujets qui suscitent mon intérêt et de fait de prendre la peine de lire, de m’informer et d’écouter. C’est vrai que de nos jours le nivellement par le bas est la règle. Tout le monde à un avis sur tout. Sacré Inspecteur Harry !

      Dans tous les cas, la mauvaise foi dans la réponse qui m’a été faite j’appelle ça du trollage et ceci, toujours en restant dans le cadre du personnage de Berlusconi et des dommages qu’il a fait à l’Italie (sans vouloir vous commander relisez mon premier post ou au moins prenez la peine de vérifier). Ceci étant dit si vous ne le comprenez toujours pas c’est bien dommage !

      Quant à votre conseil et votre commentaire à mon sujet vous pouvez dormir tranquille vous êtes loin très loin de la vérité. J’éviterai donc le verbiage inutile, les métaphores poussives et le jugement à l’emporte pièce comme vous avez été si prompt à le faire.

      Pax

       
    • #1965052

      @Cincinnatus Lol ! déjà c’est mademoiselle, je suis une fille. Décidément vous êtes à côté de la plaque, mais ayant eu affaire à des olibrius beaucoups plus retords que vous sur se site j’ai l’habitude. Votre susceptibilité carabiné vous aveugle et votre réaction o combien excessive ne fait que me donner raison. Et oui vos
      arguments sont sclérosés, dans la mesure ou ses soit disant bonnes âmes n’ont pas été aussi prompts à dénoncer le pillage d’état orchestré par le démocratie chrétienne et plus tard par Renzi, tandis que Berlusconi n’a fait que du bien à l’Italie et votre précédent interlocuteur en disant que Berlusconi n’a jamais été condamné pour corruption n’a fait que relater des faits. De plus les juges en avaient contre lui uniquement parce qu’il allait réduire leur pouvoir, sans compter que vous allez jusqu’à le comparer avec Al Capone se qui est plutôt fort de café vu qu’il n’a tué personne. Votre commentaire est un bel exemple de jugement à l’emporte pièce. "Quand on a pas d’argument valable on s’abstient de commenter." mais comme sur internet tout le monde à droit à la parole autant que vous ou moi, je m’abstiendrai de sortir se genre d’estocade, car c’est cela qui fait avancer le débat.

       
    • #1965366

      @Michelly 58

      « Lol déjà c’est mademoiselle, je suis une fille. Décidément vous êtes à côté de la plaque, … » et puis ? et alors vous êtes une fille, tant mieux pour vous. Fille ou garçon, dans le verbiage de la forme sans le fond oui effectivement.

      « mais ayant eu affaire à des olibrius beaucoups plus retords que vous sur se site j’ai l’habitude." typique de la personne qui cherche toujours à voir le dernier mot dans une conversation tout en sachant que son argumentation est faible. Ayant du temps libre ou à perdre à profusion. Oui c’est sûr je les comprends ils ont d’autres priorités. Vous voulez jouer à ce petit jeu de cour de récré (pour rester poli). Allez-y jouez toute seule ou avec vos petits camarades du même genre, pléthore sur le web.

      « Votre susceptibilité carabiné vous aveugle et votre réaction o combien excessive ne fait que me donner raison » Beaucoup de fantasmes de votre part, dans le pire des cas ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

      « Et oui vos arguments sont sclérosés, dans la mesure ou ses soit disant bonnes âmes n’ont pas été aussi prompts à dénoncer le pillage d’état orchestré par le démocratie chrétienne et plus tard par Renzi ... »

      Et bien dis donc cela prouve bien la superficialité de votre argumentation. Soit disant bonnes âmes ? Sans blague qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme inepties. Rien qu’ avec Marco Travaglio et ‘ Il fatto quotidiano’ vous en avez, aurez pour votre superficialité. Marco Travaglio qui est le « successeur » d’Indro Montanelli en journalisme. Le vrai pas le journalisme mainstream/people dans le lequel vous allez piochez toutes ces généralités. Soit dit en passant Indro Montanelli a été proche de Berlusconi à un moment donné de sa vie. Sans parler de Maurizio Blondet qui déclara ne plus voter pour berlusconi s’étant déjà fait avoir une fois. Tous ces noms ne vous disent probablement rien c’est bien dommage ça vous aurait évité de dire des énormités. Sans oublier des médias indépendants comme byoblu avec Claudio Messora i-e : excellentes vidéos sur l’affaire Aldo Moro.

      J’ose à peine imaginer ce que ça donnerait comme commentaire de leur part ou du gars au langage un peu fleuri et argumenté par rapport aux énormités que vous avancez.

      (Voir la suite)

      Merci à la modération pour sa patience

       
    • #1965370

      (Suite et fin)

      @Michelly 58

      « tandis que Berlusconi n’a fait que du bien à l’Italie et votre précédent interlocuteur en disant que Berlusconi n’a jamais été condamné pour corruption n’a fait que relater des faits. » Du bien à L’Italie ? une source, une référence, un fait ? Du bien à ses intérêts personnels certainement. Pour ce qui est de mon précédent interlocuteur relisez donc son premier commentaire : ‘ vulgaires affaires de cul’. Très logique effectivement (sic). De plus la prescription ou l’amnistie s’applique grâce notamment aux nombreux recours en appel (durée dans le temps) et aux lois ad personam votées. Comme spécifié dans un précédent commentaire.

      « De plus les juges en avaient contre lui uniquement parce qu’il allait réduire leur pouvoir, » sans blague, ce n’est pas moi c’est lui môssieur !

      « sans compter que vous allez jusqu’à le comparer avec Al Capone se qui est plutôt fort de café vu qu’il n’a tué personne. » Effectivement je le compare à Al Capone dans la mesure où tout comme lui il est tombé pour fraude fiscale. Vous avez votre propre logique sans aucun doute.

      Berlusconi n’a jamais tué quelqu’un directement oui c’est vrai. Dans sa longue carrière judiciaire, indirectement, il y en a au moins une. Le père entrepreneur d’une ex escort girl qui s’est suicidé pour faillite pour des promesses de permis de construire non tenues par berlsuconi en personne. L’escort girl pour venger la mort de son père remis certaines conversations enregistrées à la justice.

      Sans oublier les liens évidents entre Cosa Nostra et Berlusconi. Au moins, Informez- vous sur Dell’utri et Mangano entre autres choses. Ou au moins visionnez le dernier entretien de feu le juge Paolo Borsellino.

      Sans oublier les faits plus scabreux notamment, le pauvre Gianfranco Mascia sodomisé avec un manche à balai parce que trop critique envers Berlsuconi.

      « Votre commentaire est un bel exemple de jugement à l’emporte pièce. "Quand on a pas d’argument valable on s’abstient de commenter." » Pour finir avec un bel exemple d’inversion accusatoire.

      Bonne lecture et bon visionnage pour celles et ceux qui auront l’envie et surtout prendront la peine de s’informer plus sérieusement sur Berlusconi. Quant à vous Michelly58 je vous souhaite une bonne continuation dormez tranquille. Pas le temps de continuer cette conversation.

      Pax

       
    • #1965981

      @ Cincinnatus

      Où est donc le leader anti-système qui permet à des français tels que vous de faire la morale aux italiens en général et à Berlusconi en particulier ? Il est où ? Ha ? Il n’y en a pas ?

      Bon, hé ! Bien, je pense qu’il est temps pour que tous fassent fasse silence, je suppose. ^_^

       
    • #1966190

      @matrix le gaulois

      Très bonne question mon ami. Dans tous les cas consulter ce site n’est-il pas une façon de le désigner consciemment ou inconsciemment dans notre esprit ? Dans tous les cas il a tout mon respect. Vraiment.

      Pour vous répondre, je ne suis pas Français, un francophone francophile certainement.

      Par contre, je ne comprends pas comment vous êtes arrivé à la conclusion qu’à un moment ou un autre je critiquais les Italiens . Bien au contraire, déjà de l’intérêt pour ceux que j’ai cité et beaucoup de respect (sans être exhaustif) pour feu le Juge Paolo Borsellino, ou feu Aldo Moro par exemple.

      Pour ce qui est de Berlusconi ... à chacun de se faire une idée du personnage. Dans tous les cas, comme je le disais précédemment après beaucoup de lecture et de visionnage.

      Enfin, je suis absolument d’accord avec vous pour mettre, définitivement, fin à ce fil de discussion.

      Salutations respectueuses

      Pax

       
  • Berlu Antisystème c’est un peu comme si madame Claude viendrait donner des cours de vertus aux jeunes filles dans les collèges,le roi de la corruption,du copinage et du favoritisme et qui plus est proche des mondialistes et des banquiers véreux.
    l’Italie n’est pas encore sortie de l’auberge avec ce bouffon.

     

    Répondre à ce message

    • Oui, mais il ne faut pas oublier qu’il a des comptes à régler avec l’oligarchie mondialisée qui l’a mis à l’écart et traité comme indésirable.
      Je pense que ses déboires auront laissé des traces et des envies de revanche...
      Ces ennemis retournés peuvent se révéler des alliés précieux, car ils n’hésiteront pas à faire de la surenchère pour plaire à leur nouveau maître.
      A surveiller toutefois.

       
  • #1962450

    Antisystème ? Ca sent un peu la poudre aux yeux. Personnellement, à la place des italiens, je ferais attention de ne pas avoir la "berlue".....

     

    Répondre à ce message

  • Euh... c pas le scénario où l’Italie décide de sortir de l’UE ou au moins de rentrer fermement en rébellion, façon hongroise ?

     

    Répondre à ce message

    • ça c’était pour le programme électoral,on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre.la réalité c’est que le cavalière ira lécher les orteils du mondialiste Jorge Mario Bergoglio pour bien se faire voir des électeurs chrétiens,ensuite pélérinage à Yad Vashem comme tout chef d’état ou de gouvernement soumis aux élus et par après voyage aux USA pour montrer sa fidélité à l’Empire et à l’OTAN.

       
    • #1962681

      @ Jaoram

      Vous avez raison, tout est perdu d’avance : nous devrions tous nous suicider puisque le système a déjà gagné, d’ailleurs, pourquoi vous ne nous donnez pas l’exemple ?

      Au lieu de faire la morale aux italiens, qui n’ont pas élu Macron, eux, il serait peut-être bon de s’abstenir de commenter leur système politique : je vous signale qu’en ce moment, eux, essaient de faire bouger un peu plus les choses que nous autres "intelligents de la dissidence qui avons tout compris" et qui sommes réduits à n’être qu’une marge dont la parole de n’est partagée que par moins d’un quart des français. Et comme si cette division n’était pas suffisante, beaucoup d’entre nous persiste dans l’erreur en se joignant à la meute des journalopes qui tapent sur les grévistes et les étudiants qui n’ont certes pas nos idées, mais qui sont moins dangereux que Macron.

       
  • #1962538

    En réponse aux sceptiques sur le caractère "anti-système" de cet attelage : être "anti-système" ne veut pas dire être "impuissant politiquement". Si vous voulez jouer un rôle anti-système, vous n’avez pas d’autre choix que d’avoir un pied dans le système. Ensuite, vous pouvez le faire bouger par étapes. Ne pas tomber dans le romantisme des marges et de la pureté, qui conduit à la marginalisation et à l’impuissance totale.

     

    Répondre à ce message

  • Marre des sceptiques. Vous préférez que le PD remporte largement les élections ? Les Italiens ont voté à 70% pour M5S et la coalition de droite, c’est très intéressant. Les choses évoluent petit à petit de défaites en défaites jusqu’à la victoire.

     

    Répondre à ce message

  • Au moins on peut être sûr d’une chose : la ligue et 5 stelle vont s’entendre au minimum pour mettre un terme à cette politique suicidaire d’immigration massive. Schengen a du plomb dans l’aile.

     

    Répondre à ce message

  • On lui a sans doute fait un gros chèque pour tenir ce discours.
    Le peuple Italien donne du fil à retordre,il faut se dire que les observer peut être salutaire, ils ont une longueur d’avance par rapport à nous (sur l’immigration surtout).

    Aussi, cela suppose d’affiner la politique, pour contrôler la dissidence. Sans doute pour ça qu’Asselineau est là, au cas où ?

     

    Répondre à ce message

  • #1962850

    Berlusconi a été lâché par le système mondialiste et il a envi de se les faire ! IL n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais et ils se reconnaitront .

     

    Répondre à ce message

  • 5 ans que je vis en lombardie. La lega ici c’est comme le front de Marine avec une énorme paire. Tout le nord a voté lega. Salvini c’est celui qui dans le piémont à mis un élevage de cochons où devait se construire une mosquée. M5s c’est le sud.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents