Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jacques Sapir – Macron et l’économie, quel bilan à mi-mandat ?

La première moitié du mandat d’Emmanuel Macron a été marquée par de nombreuses réformes et par la contestation massive de sa politique économique. Quel est donc le bilan économique du président français à mi-mandat ?

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2316262

    Pendant que Jacques Sapir, l’ économie soupire

     

    Répondre à ce message

  • #2316265

    Un président qui n’a pas tenu ses promesses .Un de plus !
    Ils promettent pour être élu, c’est bien connu puisque cela fait plus de 30 ans que dure le manège et tous les ans l’étau se ressert pour ceux qui ont mis leurs petits bulletins, et après ils disparaissent au bout de 5 ans en partant avec une belle retraite et tout ce qui va avec (chauffeur, bagnole, voyages, garde du corps etc. etc.)
    Non seulement , ils se sont foutu de notre gueule pendant 5 ans et après ils continuent pendant toute leur retraite .Pourvu que ça dure !
    On devrait les élire avec obligation d’appliquer leur programme, et un audite à la moitié du mandat . tant qu’au reste ( chauffeur, bagnole, voyages, garde du corps) fini .
    On peut toujours se faire plaisir .Non ?

     

    Répondre à ce message

  • #2316279
    Le 7 novembre à 13:20 par François Desvignes
    Jacques Sapir – Macron et l’économie, quel bilan à mi-mandat ?

    C’est impossible d’être riche :

    - sans bébés
    - avec des taux d’intérêt négatifs
    - des dettes jusqu’au cou
    - sans brevet ni recherche
    - sans industrie
    - sans culture du travail ou du mérite, plutôt la combine et la spéculation
    - des DOM TOM qui coutent un bras et ne servent à rien
    - des vieux et des LGBT en surnombre
    - des sionistes, des afro et des musulmans en embuscade et sous perfusion de fonds publics partout
    - une économie des subventions c’est-à dire de subventions des pertes.

    Pauvres Français : penser mordicus que Dieu est un con, finit par avoir un coût.

     

    Répondre à ce message

    • Cher génie du millénaire, les 30 à 40% de réunionnais blancs, d’origine normande, bretonne, picarde, francilienne sont moins français que les Corses et Alsaciens ?
      Eux qui bossent dès 5h du matin dans leurs champs à 65 ans sans toucher parfois aucune subvention ?
      Ils sont moins productifs qu’un type qui passe sa vie à écrire des commentaires sur un site internet ?
      Ça vous va de les abandonner en les insultant ?
      Contrairement aux métropolitains, les réunionnais que vous haïssez vont à la messe tous les dimanches.
      La France est le pays non ethnique par excellence donc si vous voulez une France ethnique, donc francilienne, la France historique, vous resterez coincés entre Pontoise et Orsay. Quelle grande France !!!
      J’attends au tournant les quelques gars du FN d’origine portugaise des 2 côtés et avec une gueule d’arabe dire que les réunionnais blonds aux yeux bleus qui ont colonisé cette terre vierge au nom du roi Louis XIV, de la France et de la chrétienté sont moins français qu’un petit gamin qui bande sur les O combien français Zemmour, Goldnadel et Habib, qui sont comme chacun sait, pro français, blonds et au sang français.
      A St Pierre et Miquelon aussi, des afro ?
      Vous faites preuve de mépris et de méconnaissance.

       
    • #2316777

      "Des vieux et des lgbt en surnombre" ?!?

      Passe pour les lgbt mais, concernant les "vieux", que voulez-vous dire au juste ?

      Vous êtes, comme Attali, partisan de l’euthanasie dès 65 ans pour soulager la planète ? (préconisation qui, malgré son âge avancé, ne semble pas devoir s’appliquer à lui-même...)

      Une sacrée bonne vieille lune de franc-maçon ça...
      Si c’est ça que vous sous-entendez, rendez-vous à votre 65ème anniversaire pour en reparler.

       
  • #2316304

    Evidemment qu’il est là pour enrichir les étrangers au détriment de ce pays, ce sont ses ordres venus en droite ligne du pentagone. Plus cette économie s’effondre, celle qui à part les matières premières et les sources d"énergie, était autosuffisante, plus celle des autres progresse.
    Et ça dure depuis plus d’un demi-siècle. Les élections étant truquées dans tous les sens, aucun espoir.
    Le capital, c’est la mort. Certains l’ont enfin compris, mais c’est beaucoup trop tard.

     

    Répondre à ce message

  • #2316492

    Et encore Jacques Sapir se base sur les chiffres officiels largement enjolivés par l’INSEE ce qui biaise son analyse. La réalité c’est plus de précarité pour la plupart d’entre nous et plus de tunes tombées de l’Etat par BCE interposée pour une grosse minorité de happy fews proche du pouvoir ou plus exactement du régime. Et je ne parle pas du développement vertigineux de l’économie souterraine contre laquelle ils ne font même plus semblant de se battre...

     

    Répondre à ce message

  • #2317015

    le problème de Macron...c’ est nous ! enfin, les français profiteurs, menteurs et autres ennemis de l’ intérêt général plutôt !
    en admettant qu’il ai voulu bien faire, son projet économique était de libérer les forces productrices de richesse suffisamment pour récréer une dynamique de croissance...ça aurait pû marcher, si il n’avait pas exclu les petites mains de la liste des producteurs de richesse (les GJ, les précaires et les quelques statutaires qui bossent) c’ est à dire "ceux qui en font plus qu’ils n’ en retirent".
    concrétiser cette libération, impliquait 2 secteurs de réformes, les 2 tares de l’ économie française : la fiscalité et la fonction publique.
    dès lors qu’il a renoncé à ce redressement des comptes publiques, la voie est ouverte à tout les manipulateurs de bons sentiments, tout les bénéficiaires de la république !
    et vas-y que j’ te prend en otage plus miséreux que moi pour réclamer de l’ argent public :
    - les cheminots bloquent ceux qui sont obligés de prendre le train pour vivre....on les libérera contre caution ! et ensuite il parlent de respect de leur contract...escrocs !
    - les profs qui tiennent l’ avenir des pauvres mômes entre leur mains....là on est proche du crime contre la société !
    - les flics contre les manifestants, si on est pas "revalorisés", on laisse la république au mains du peuple.....complètement grillés les poulets !
    - les communistes...on tient des migrants, envoyez la tune ou vous aurez leur morts sur la conscience !
    la liste est sans fin....
    si vous voulez vous assurer une situation, trouvez un miséreux à prendre en otage...le redressement économique de la France n’ est pas à l’ ordre du jour de toute façon.

     

    Répondre à ce message