Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jacques Vergès sur Dieudonné et la compétition mémorielle

TéléSud, avril 2005

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Retrouvez Dieudonné dans le Dieudo-Shop et sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Critiquer l’esclavagisme est antisémite.
    J’imagine que critiquer cette prise de position aussi. Les japonais morts devaient être tous des antisémites.
    http://french.ruvr.ru/news/2013_08_...


  • #494357

    Il nous a fait un petit jus d’ananas là le Jacques !

    Mais intéressant malgré tout...


  • Donc d’après lui, tous les crimes sont graves, sauf ceux qui sont commis par d’autres ethnies (je vais être politiquement correct) que les blancs...
    Je ne vois pas ce que cet homme fait sur le site E&R, il était très loin d’une posture réconciliatrice, il en était même à l’extrême opposé en cherchant à cupabiliser ad vitam eternam les Français de souche et en victimisant les autres.

     

    • Tu te trompe complètement et si des français de souches avaient commis des erreurs il aurait fallu rien dire ?


    • Non mais la réconciliation, ce n’est pas la négation du passé non plus...

      Vergès se place dans un point de vue occidental. Que dit-il ? Que le "occidentaux", Français, Européens, Américains, se placent systématiquement dans le camps du "bien", des "bons", des "gentils". En opposition au "Mal" : Le nazisme, le stalinisme, l’islamisme, etc, selon l’époque et les intérêts en jeu... Le propos des gens comme Vergès, c’est de dire que l’"Occident" ne peut pas systématiquement se placer dans le "camp du bien" en trainant dans ses bagages l’esclavagisme, le colonialisme, l’éradication des indiens d’Amérique, Hiroshima, etc... etc... Mais en aucun cas, il dit "les blancs sont méchants et pis c’est tout".

      Après, Vergès est un homme de la "guerre froide" et des guerres de décolonisation. Il est de ce contexte là, des 40 années qui ont suivi la fin de la seconde guerre mondiale. Il ne faut pas déconnecter Vergès de tout le contexte historique et politique dans lequel il a vécu, qui n’est pas celui d’un homme qui a 20 ou 30 ans dans les années 2000.


    • On a aussi le droit à la subtilité et au "droit d’inventaire". Les hommes ne sont pas des héros stéréotypés, ils peuvent être ambigus (ils le sont souvent), paradoxaux, énigmatiques, etc.

      Je ne suis pas d’accord avec Vergés sur de nombreux points (sur l’esclavage, en particulier), toutefois, il incarne à mes yeux indiscutablement une facette du génie français. Ce type sent l’histoire, la politique, la littérature... tout ça en grande version, très loin de la misérable entreprise de com’ qu’est devenue la politique française.

      Et pour reprendre la formule intéressante de Soral, chez lui, c’est le blanc qui se révolte...


    • Ce n’est pas ce qu’il a dit.

      Il a dit que les crimes commis par les autres ethnies n’excusent pas ceux commis par les Occidentaux.

      Et je le trouve - au moins dans cette vidéo - très proche du discours de Dieudonné, à propos du colonialisme, de l’esclavagisme et du chantage à l’antisémitisme.


    • Réconciliation ne veut pas dire oublié le passé et le erreur commis par les anciens,mais ça veut pas dire vengeance ou victimisation d’une population(ethnie).La réconciliation,c’est pour tout le monde(chrétien,musulman,juive,athée et autre agnostique).Le but,je rappelle,c’est de surpassé ses origines ethniques et religieuses, et sauvé la terre patrie(La FRANCE).


    • Se réconcilier ne veut pas forcément dire se mentir !


    • Je ne suis pas d’accord, c’était un provocateur mais aussi et surtout, on a tendance à l’oublier, il a été un résistant. Et défendre le droit d’être assisté par un avocat, de s’exprimer au cours d’un procès dont le jugement a été tranché à l’avance, c’est aussi de la résistance, un appel à la conscience contre les médias qui cherchent à déshumaniser l’accusé pour abrutir l’opinion. Et provoquer les bien pensants et l’intelligentsia de la shoah-mania, c’est aussi de la résistance.
      Quand il parle de la colonisation, qu’il relève le fait qu’elle était fondée sur la domination des blancs et qu’au nom de cela, des populations ont été maltraitées de façon similaire aux crimes pour lesquels on juge aujourd’hui des hommes au quatre coins du monde, il ne fait pas de la culpabilisation gratuite des Français de souche. Il dénonce l’hypocrisie du système, il pointe du doigt des manipulations à mettre en évidence.
      Au final, s’il y en a que ça dérange et qui se sentent malgré tout coupables dès que quelqu’un interroge les conventions en se montrant parfois provoquant, c’est qu’ils ont sûrement des choses à régler avec eux-mêmes. Dans ce cas, qu’ils fassent attention à l’usage des procédés faciles tels que "Français de souche"... Lire la dialectique hégélienne du maitre et de l’esclave à ce sujet...
      L’ironie de l’histoire c’est qu’une fois mort, on a l’impression que le "procès Vergès" s’ouvre. Repose en paix Jacques.


    • @ Denis

      C’est triste de lire un tel commentaire. Que tu n’aies pas compris sa position, son message c’est compréhensible.

      Mais ne pas capter le bon sens et la sagesse du personnage et le dénigrer malgré son c.v. qui a de quoi rendre humble n’importe qui, c’est comme je disais, triste.


    • Tu amalgames les blancs et les occidentaux... Vergès ne s’y trompe pas. Dénoncer les crimes de la France, l’Amérique, les pays colonisateurs ce n’est pas du racisme anti-Blancs c’est juste faire un constat. Certains pays avaient un avantage technologique et s’en sont servi contre d’autres peuples, qu’ils ont considéré alors comme inférieurs...
      Certains adoptent parfois un raisonnement assez étrange : ils arrivent aisément à prendre leurs distances avec les élites concernant les déboires contemporains et sont étrangement solidaires quand les déboires ont eu lieu au 19ème siècle... Non mes amis il faut être lucide, la France s’est mal comportée en Lybie en 2011, comme elle a pu mal se comporter il y’a deux siècles ailleurs... Quand je parle de la France je parle des décideurs bien sûr, néanmoins je n’ai pas vu 2 millions de personnes se rassembler avenue des Champs-Élysées pour se révolter contre... => Nous ferions mieux d’arrêter de nous cacher derrière notre petit doigt, au risque de nous prendre une gifle bien méritée, tôt ou tard...
      En gros les peuple à sa responsabilité dans les saloperies que les élites font au nom de leur état...

      Ps : "Je ne vois pas ce que cet homme fait sur le site E&R, il était très loin d’une posture réconciliatrice" => cet homme combattait aux côtés de De Gaulle pour libérer la France à un age où tu mangeais sûrement des chips en regardant la télé... Tu as peut-être des leçons de patriotisme à lui donner ?


  • Sauf que dès aujourd’hui, par voie de presse, notre inénarrable LICRA s’est empressée de le condamner. Et ça c’est quand même un signe... Un mec condamné par la LICRA ne peut pas être entièrement mauvais.


  • C’est n’importe quoi ces discussions sur l’histoire et les historiens. Pour moi, ces mecs avec une pipe à la bouche ne cherchent qu’une seule chose, c’est pouvoir dire...

    "Mon cher collègue, vos propos font de vous un falsificateur, et de plus, par vos arguments, vous justifiez les pires atrocités jamais commises. Nous allons nous assurer, de façon démocratique bien sûr, que vous ne puissiez plus jamais vous exprimer".

    Voilà, ces gens sont malsains. L’histoire, ça doit être accessible à tous. On doit pouvoir poser des questions sans risquer d’être insulté et livré à l’opprobre. À chacun sa mémoire et son histoire. Chacun doit pouvoir exprimer sa vision de l’histoire sans être inquiété par la gestapo !

    Quand même !


  • #494437

    Tres grand homme . courageux. ...le journaliste aussi ca change


  • La perte d’un homme juste , et courageux !
    Dieu est son âme ! c’est une grande perte pour la France et l’algerie
    cette homme a beaucoup donner durant sa vie ...sachant qu’il allé être l’avocat de sadam et pleins d’autres hommes qui ont compter pour cette histoire
    sans oublier son dévouement a défendre la cause de libération nationale algérienne contre l’occupant injuste de l’etat colonial français a l’époque !
    repose en paix Mr jacques vergès !


  • Un très grand Monsieur, lucide et courageux nous a quitté.
    Paix à son âme puisse Dieu le récompenser pour avoir contribuer à rechercher la vérité et avoir défendu ceux que tout le monde rejetait. Dans ce monde d’inversion des valeurs, ou le mal prend le masque du bien, et ou le bien est enfoui dans les ténèbres, qui peut dire s’ils étaient vraiment indéfendable ?
    Dommage qu’il soit parti mais la vie est ainsi faite qu’elle a toujours une fin et c’est la seule chose dont nous pouvons être certains en ce monde ! et d’un autre côté, il est délivré de ce monde pourri.
    Il répondait à un journaliste inquisiteur qui lui demandait une réponse vraie :
    "Je dis toujours la vérité, mais pas TOUTE la vérité"
    Parole de sage, car ici-bas, on peut être exécuté pour cela.


  • J’ai du mal à comprendre l’article du Réseau Voltaire sur Jacques Vergès.
    http://www.voltairenet.org/article1...
    "Il sollicite des Kadhafi d’être payé à la commission et de recevoir 6 millions d’euros en acompte. Les deux avocats prennent l’argent et s’en vont sans rien faire. Thierry Meyssan, qui est alors coordinateur bénévole du Comité technique provisoire de la Jamahiriya, intervient pour leur faire retirer leur délégation au profit d’un avocat plus scrupuleux.
    Le Réseau Voltaire présente ses condoléance à sa famille et à ses amis."

    Deux énormes fautes d’orthographe, éloge funèbre bien peu sympathique.

    Le Réseau Voltaire a été hacké, ou quoi ?


  • #494536
    le 16/08/2013 par C’est pas très important
    Jacques Vergès sur Dieudonné et la compétition mémorielle

    C’est une déclaration purement et simplement anti-française ! Je comprends pas ce qu’elle fout sur ce site .

     

    • Ce que certains "nationalistes" ne comprennent pas, c’est que se sont les institutions, le pouvoir français, que critique Vergès. Et dans l’ensemble, ce qu’on appelle "l’Occident" depuis 1945, à savoir les vainqueurs de la seconde guerre mondiale, le "monde libre", le "camp du bien"... C’est un homme entré très jeune dans la Résistance, un militant anti-colonial, anti-impérialiste, qui fustigeait les leçons de morale et de démocratie à la Terre entière de la part de ceux qui bombardaient au Vietnam ou torturaient en Algérie.

      Si critiquer le colonialisme, c’est être "anti-français", ça implique qu’être un vrai bon patriote, c’est glorifier la colonisation. Si on glorifie la colonisation, on ne peut plus, par exemple, reprocher à Israël d’être un état colonial. Posture qui serait aussi incohérente que celles de certains idéologues juifs qui n’ont pas de mots assez durs pour critiquer le colonialisme, sauf quand il s’agit d’Israël...


    • #499834

      Reconnaître l’évidence qui est que l’état français a commis des crimes et continue toujours d’ailleurs est une position anti française ?
      C’est un peu court comme argument.


  • Il est beaucoup trop centré sur les européens et l’histoire proche et c’est ce qui fait qu’au final on avance pas dans le problème.

    Pour rappel, le remplacement des populations européens est aussi une colonisation et c’est du présent. Et ça marche fort car aujourd’hui 25% de la population Française est d’origine étrangères.

    2 + 2 = 5

     

    • 25% de la population française est d’origine étrangère, oui et alors ? qu’est qu’on en a à faire ? Etre français c’est l’adhésion à des valeurs, la loyauté envers la France, le respect de son Histoire et de ses grands hommes, être prêt à verser son sang pour défendre le drapeau, aimer notre langue, nos paysage, etc. Ne pas comprendre ça, c’est ne pas comprendre la singularité française. Nous ne sommes pas des racialistes. La France n’est pas le IIIe Reich, la France n’est pas Israël, être français ne se transmet pas par le sang maternelle.

      Napoléon était d’origine étrangère et même indépendantiste corse dans sa jeunesse, ça ne la pas empêché d’incarner une certaine grandeur de la France, Mazarin était d’origine italienne ça ne la pas empêché de servir l’Etat comme personne, et des exemple comme ceux là il y en a des centaines...

      Enfin, on est d’origine étrangère jusqu’à quelle génération ? Combien de temps faut il à une famille installé en France et qui aime ce pays pour qu’on ne lui rappelle plus qu’elle est d’origine étrangère ?


    • #495284

      Bonjour,

      Il n’y a pas d’armées étrangères venues du tiers monde qui occupent la France il me semble. L’immigration est un phénomène permis avant tout par les instances dirigeantes du pays hôte. Allez vous promener au Maghreb ou en Afrique Subsaharienne pour savoir ce qu’est une colonisation.
      Pour le reste force est de constater qu’une certaine immigration, de travail je précise, demeure nécessaire. Certaines métiers n’intéressent pas les Français et les Européens notamment dans le BTP et la restauration.
      En Italie, les pizzerias ne peuvent fonctionner sans main d’oeuvre étrangère.
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Mon...
      Ici en Belgique, la situation est identique. Les petits commerces où il faut travailler dur sont repris par des étrangers. En effet, il faut travailler tous les jours et en soirées et cela le Belge de souche au chômage ne veut pas le faire très souvent. Il veut travailler 38heures semaine et basta.
      Vous imputez aux étrangers vos propres carences. Ce n’est pas non plus de la faute de l’immigré si la Française ne veut qu’un enfant voir pas du tout. Et enfin, les églises ne sont vides que de votre seul fait.
      Pour rétablir une situation saine en France, il faut faire des constats justes et s’en prendre aux vrais responsables.


    • @ Monsieur.K

      Non mais t’exagères là, on ne parle pas ici de petite immigration d’européens ou même de gens qui aspirent à être français mais de remplacement de population. Et puis qui te dit que tout ces nouveaux arrivants adhèrent aux valeurs françaises ?

      Si défendre son identité "génétique" est du nazisme, ta liste qui ne contient qu’une Allemagne qui n’existe plus et Israel est beaucoup trop courte, faudrait que tu y ajoutes près de 90% des pays du Monde. Ça fait beaucoup de nazis...

      Si des étrangés deviennent français c’est qu’ils suivent un modèle de peuple existant, celui de la France. Moin il y aura de français (de souche ou pas) en France moin les nouveaux arrivants ne leurs ressembleront

      Et on ne parle même pas de culture, d’histoire, de langue, de patrimoine ou de patriotisme. Chez moi au Québec les nouveaux arrivants ne sont pas bien méchants mais la plupart ne viennent que pour un plus haut standard de vie et rien d’autre. Donc, ils se foutent bien de notre langue et souvant n’apprennent que l’anglais, ils se foutent encore plus de notre histoire et donc ne voteraient jamais pour un parti souverainiste et ne voteraient jamais oui pour la séparation du Québec avec le Canada. Peut-on les blamer, ce n’est pas leur combat, ils sont bien au Canada, c’est le Canada qui a accepté leurs demandes d’immigration et ce n’est pas eux qui ont subis 200 ans d’oppression anglo-saxonne. Évidemment il y a des exceptions et des étrangés très "Québécois", mais ils sont peu nombreux.

      La situation est similaire en France, mêmes les français souvant dénigrent leurs histoire, culture préférant celle des USA et sont pro Union Européenne et votent pour les mauvais partis, comment alors esperer que les nouveaux arrivants soient plus français, plus patriote que ceux déjà là ?

      Il y a vraiment un remplacement de population et la raison est très simple. Jamais on ne pourrait imposer une gouvernance mondiale avec des blocs ou noyaux durs comme l’Europe chrétienne et identitaire, l’Islam uni, L’Amérique latine bolivarienne, ou même l’asie communiste. C’est pour cela que les USA, bras armée de ce projet, n’ont pas cessé de détruire et de diviser depuis les 70 dernières années.

      C’est navrant parc’que même derrière de beaux discours, à force de prêcher pour la dispariton de la France et de son peuple et bien ça finira par arriver et ce jour-là y’en a un paquet qui auront des regrets.


    • @ Karim : Autre époque autre méthode, la colonisation n’est pas forcément du à une armée qui t’envie, ça ce sont les conquêtes militaires. La colonisation c’est quand une minorité étrangère veux gouverner une majorité locale. Et pour ça il existe plein de moyen. a toi d’apprendre à distinguer les moyens de notre époque.

      Tes arguments sont ceux de notre ennemis commun, il faudrait que tu fasses cette effort de compréhension. Sans parler qu’ils sont aussi racialiste. Dire que les Français ne veulent pas travailler, c’est comme dire que les noirs sont des incapables ou les bondes stupides. Et entre nous pour ce qui est de la restauration, beaucoup des grandes ligne de la restauration actuelle vient de France, donc des Français, alors dire qu’ils n’en veulent pas, c’est vraiment mal les connaître.

      Je ne souhaite nullement que mon peuple soit au dessus d’un autre, je suis pour la partage. J’entends par là que je ne tolère pas plus ce qui ce passe en Afrique que ce qui se passe dans mon pays.

      Je ne tape pas sur l’outil mais sur l’artisan.

      Ce sont les élites qui ont fait descendre des Européens pour vivre en Afrique et ce sont toujours des élites qui font venir des Africains en Europe.

      J’aime le Mali et Djibouti, mais ça ne fait pas de moi un des leurs, juste un amis respectueux.

      @ Monsieur.K : Ce n’est pas spécialement une question de temps et de génération mais de logos. La diversité c’est le terroir. Je pourrais vivre chez les Bretons, mais si quand je rentre chez moi, il n’y a rien de Breton dans ma famille, alors je ne serais jamais ce que c’est que d’être Breton. Alors autant me concentrer sur les miens et ce qui fais que je fais partie d’eux. Sinon on finira tous comme de simple consommateur, d’est en ouest, du nord au sud.

      Je ne dis que tout est possible ou impossible, je regard au plus simple (pas simpliste mais naturel) en sachant bien que lorsque tout n’est qu’ intérêt, on s’éloigne d’une certaine forme de paradis et de liberté. Au delà des lois des hommes rédigées par leur élites, il y a les lois naturelles, bien plus profonde et instinctive. Aimes tu voir les élites jouer avec à nos détriment ?


    • Bonjour Monsieur.K

      SOS racisme a vraiment fait un carnage, la France n’est pas le IIIe Reich ou Israël ?

      "Depuis quinze siècles que la France existe, c’est-à-dire depuis 45 générations, le nombre théorique des ancêtres de chaque contemporain est prodigieux, et celui des parents collatéraux inconcevable. Dès la 20e génération, c’est-à-dire depuis 1200, le nombre des auteurs directs de chaque individu s’élèverait à plus de deux millions, dont la moitié pour cette vingtième génération. Pour la 45e on arrive à 70 milliards environ, dont la moitié représentent les ancêtres au quarante-cinquième degré.
      Ces chiffres impossibles prouvent la prodigieuse répétition des mêmes personnes dans les diverses lignées du même individu, et la plus prodigieuse quantité de familles dans lesquelles il a pris des aïeules. Et si l’on tient compte des parentés en ligne collatérale, par chacun de ces ancêtres, les chiffres deviennent si nombreux que non seulement ils ne disent plus rien, mais qu’on ne peut les aligner !
      L’apparentage est très intense entre individus du même pays, moindre hors de la province, et très faible avec les étrangers. Les barrières politiques, de plus en plus élevées jusqu’à la frontière de la nation, ont empêché les liens de s’établir.
      La nation apparaît ainsi comme une immense famille complexe, limitée par des frontières. Les vivants sont solidaires des morts et ceux-ci de l’avenir. Assurément la plupart de ces liens sont infiniment ténus, sans cesse menacés ou brisés par le travail de la réversion, mais si entrecroisés que la trame reste forte, dans l’espace et dans le temps.

      On comprend aisément combien est absurde, dans ces conditions, l’idée même de naturalisation. C’est un non sens biologique, et un contre bon sens politique. Fabriquer des Français par décret, des Anglais artificiels ou des Allemands postiches est une des plus belles aberrations du droit. On peut donner à un étranger les droits d’un Français ; s’il a l’esprit fait d’une certaine façon il pourra en user comme un national, mais on n’en fera jamais un Français. Il faudra au moins le sang de deux femmes de notre nation pour que son petit-fils soit dans la famille autre chose qu’un membre adoptif, et, de longues générations durant, ses descendants, même issus de françaises, seront des français douteux ou incomplets."

      Georges Vacher de Lapouge 1889


    • Je suis d’origine étrangère. Mon grand père ne parlait pas très bien français. Jusqu’à la fin de sa vie il se trompait sur le "sexe" des termes qu’il employait : un chaise, un table.

      Néanmoins je suis fortement attaché à ma culture Française ! J’aime son histoire, j’aime sa langue, j’aime son "esprit", j’aime sa cuisine, j’aime son vin, j’aime nos grands hommes et nos grandes femmes, j’aime sa culture.

      Je n’ai pas oublié mes origines slaves. Mais je me sens d’abord Français !


    • #495620

      A greg

      Je ne suis pas pour l’immigration de masse. Comprenez bien mon propos. Je dis simplement que les Français ne doivent imputer aux immigrés les déficits de la société. Si ils revenaient à leurs fondamentaux les choses s’amélioreraient. Ce n’est pas les immigrés qui empêchent les français de souche d’aller à l’Eglise ou de faire des enfants. Je dis ça étant à moitié de souche donc sans animosité.


    • @ Bernard

      Ton grand père il détestait la France et les Français ? Je parie que non. La France à longtemps assimilé des gens de partout sans s’en plaindre le moin du monde. Quand les gens se fachent, partout et en grand nombre c’est souvant qu’il y a un problème.

      @ Karim

      Notre médiocrité grandissante on la sent passer ne t’inquiete pas. Ça ne change pas que l’Occident n’a pas besoin de millions de gens pour nous aider à faire écrouler la société plus rapidement.

      Faut comprendre la haine aveugle aussi, on parle quand même de remplacement de population, y’a de quoi rendre n’importe qui au moin un peu "émotif"


    • @ Karim : Il y a plein de chose qui font que les Français non plus d’enfants. C’est un tout, comme le reste. Mais croyez bien que si j’inonde l’Afrique de pilule, de capote, de peur viral, d’égoïsme dans le confort et que je met la très grande majorité des femmes en entreprises, vous verrez le nombre des natalités baisser de façon impressionnante aussi.

      Les Français sont comme tous les peuples, quand leur élites sont corrompus, ils font les conneries qu’on leur fait faire.

      La très grande majorité des Français n’imputent pas aux immigrés leur déchéance, sinon ça ne ce passerait pas comme ça et Le Pen serait passé aux pouvoirs il y a bien longtemps, c’est un fait.

      Maintenant comprend bien que l’immigration comme elle ce passe, est un outils de colonisation et de destruction du peuple Français. A toi de mettre de la mesure, il s’agit de stratégie de manipulation des masses, il faut donc cibler les enjeux pour pouvoir en faire une lecture. Ici mais bien évidemment de partout en réalité. Car on ce demande bien pourquoi, encore de nos jours, ces gens doivent quitter leur pays, souvent bien plus riche que la France au niveau du sol.

      Ce n’est peut être pas agréable à lire, mais les immigrés sont belle et bien UN DES outils de la déchéance des Français, c’est une question de temps, mais encore une fois, il faut s’intéresser à l’artisan. Car c’est lui qui laisse d’autres peuples dans la misère. C’est notre ennemi commun et il nous dresse les uns contre les autres.

      L’histoire est une continuité d’élites qui nous fait nous entre tuer pour leurs intérêts personnel. Si nous sommes ce que nous prétendons être, c’est à dire des hommes intelligents dans une époque évoluée et dite moderne. Alors, pour une fois, il faudrait taper sur l’artisan.


  • C’est du gros Vergès )) !!
    "QUAND ON PARLE DE L’ESCLAVAGE, LES GENS VOUS DISE C’EST DU PASSE ; LES GENS VOUS DISE : MAIS LES ARABES AUSSI. C’EST UN RÉSONNEMENT RÉVISIONNISTE"
    Gros merci E&R !


     

    • "A priori" la Réunion" était inhabitée avant qu’elle ne soit exploitée par les français avec l’introduction d’esclave en 1650. Les arabes ont été des grands esclavagistes, essentiellement en Afrique.


  • 100%d’accord avec M Vergés,on arrive toujours a la fin avec l’escroquerie que c’est au nom des droits de l’homme que l’on envahie ses pays,et aujourd’hui une autre méthode avec le droit ingérence.Et surtout ne pas faire l’amalgame entre le peuple du pays colonisateur et l’élite dégénéré qui prend les décisions.


  • Il eut été interessant de connaitre e sa position sur Vincent Raynouard ou Faurisson. N’a t’il pas defendu pire cause ?


  • Finalement, Me Vergès a toujours été résistant : au nazisme, puis à l’Empire.

    Un vrai pourfendeur de la bien-pensance et de la doxa, une parole mélodieuse dans la dissonance ambiante, un insoumis astucieux qui remettait avec calme les faits à l’endroit. Sans parler de son élégance, tant au niveau du discours que du reste.
    Rien à voir avec tous ces quadra sans aucun panache, même au sein de la prétendue "dissidence".
    Il était très probablement franc-mac et son insolence était peut-être plus dûe à son caractère qu’à une volonté organisée d’en découdre avec le système et il reste ambigu sur certains points, mais nul n’est parfait et il reste, quoiqu’il en soit, un exemple.

    Pas étonnant que jakubowitz (pdg de la licra) et klugman (avocat des femen) le haïssent puisqu’ils sont deux membres actifs de la communauté du terrorisme de la pensée.

    Très juste, ce qu’il dit à propos de la torture : tout change dès lors que l’on torture pour obtenir des renseignements ou pour bafouer. Et cela, le grand Jean-Marie l’a bien mis en évidence aussi.
    Dans l’autre émission présentée dans l’autre annonce E&R publiée presque en même temps, il rhabille le bègue-bd pour quatre hivers, tranquillement, en restant équivoque sur certains points, avec finesse.
    L’armée de bush, bush qui était apparemment appelé magog par sa secte, était bien une armée satanique. D’ailleurs, elle l’est toujours. Ces monstres-là sont des serviteurs de l’ordure. Les révélations que fait Me Vergès à propos d’une brigade de sodomisateurs est stupéfiante, mais tout à fait vraisemblable et significatives.
    Bref, la gifle qu’il a mise tant à l’illettré beigbeider qu’à bush et ardisson est magistrale.

    Reposez en paix Maître Vergès.

     

    • Bref, la gifle qu’il a mise tant à l’illettré beigbeider qu’à bush et ardisson est magistrale.

      Et dire qu’à l’époque j’appréciais cette émission, quand je vois ça avec le recul je me dis qu’il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts depuis. Sauf au niveau des personnes sur le plateau d’Ardisson, toujours les mêmes depuis bien trop longtemps, on croirait presque un plateau des émissions d’Arthur.

      Ils regardent tous Me Vergès comme si c’était un extra-terrestre qui bouscule leur petite ambiance de bobo parisien. Beigbeider est tout simplement navrant, aussi navrant que lorsqu’il a fait dans son froc lors d’une altercation avec Alain en boite de nuit il y a de ça de nombreuses années. Ça à fait : prout ! dixit Alain. (http://www.youtube.com/watch?v=P2J3...)

      Entrée en scène de Me Vergès d’une lenteur pleine de suspens. Excellent.


  • Ce commentaire de maitre Verges est tout à fait correcte !

    Une nation doit pouvoir regarder son histoire avec un oeil juste : oui, des gouvernements antérieurs ont commis telles ou telles atrocités ; oui d’autres gouvernements ont essayé de réparer ce qu’ils pouvaient etc... Qu’on arrête de tirer le rideau d’un côté ou d’autre ; il faut tout prendre et en tirer des leçons !

     

    • Bah justement, la seul leçon a retenir, c’est que lorsqu’un homme ne fait pas assez la distinction entre les élites et les peuples comme il le fait à plusieurs reprises. Au final, il nous fait plus reculer qu’avancer.
      Parce que si vous croyez que les hommes, en général font l’effort de faire cette distinctions, vous vous trompez lourdement. Les champs de batailles sont remplis de personnes, gavé de ce genre de discours.

      Si je parle comme lui, alors je dis. Les Arabes sont les plus riches du Monde car ils ont le pétrole.
      Hors, quand je vois comment ça ce passe dans les pays Arabes, je vois bien que peux profitent de cet argent.

      Alors il serait grand temps, que nous, les gens des peuples, commencions à nous en rendre conte si on veut connaître la liberté un jour. Pas la liberté de consommer, mais celle de vivre sur cette planète avec elle et non plus contre elle.

      Maître Vergès était d’une autre époque, son discours l’est aussi.

       

      • GregM, si tu voyais les choses comme lui, tu dirais : "Certains dirigeants arabes profitent de l’argent du pétrole pour s’enrichir, et parfois, au détriment de leur peuple".

        En fait, tu fais semblant de vouloir comprendre Me Vergès, mais la seule chose que tu veux c’est te mettre en avant.


    • @ RKrishna : Il est évident que je ne peux tout comprendre, mais je peux tout de même exprimer se que j’en comprend. Et il est d’ailleurs dommage que certain chose ne soit pas plus claire à la première écoute quand on veut bien prendre en considération les capacités de tout à chacun.

      Le "Certain" que tu emplois, je le ressent vraiment pas assez à mon gout quand il parle. Moi j’entends plus souvent revenir des LES sans parler spécifiquement des élites derrière.

      Je ne réfute pas tout en bloque non plus, à toi de bien vouloir voir la mesure que j’essaie de mettre dans ce que je dis.

      ps : Je n’ai pas spécialement à me mettre en arrière, je n’écrase personne et je n’idolâtre pas.


  • Paix à son âme ! Maître Vergès a eu une vie très "riche" et très bien remplie. L’un de ses grands souhaits était d’assister à la révision du procès de Omar Raddad. Je viens de lire un article à son sujet qui me laisse perplexe concernant la récupération des biens de la "Jamahiriya Libyenne".(voir ci-dessous l’adresse web).
    http://www.alterinfo.net/notes/Mort...


  • Quoi qu’on pense du personnage, je me demande vraiment ce que Jean Marie Le Pen pense des louanges que le député Collard à offert sur toutes les antennes hier.

    C’est un peu le grand écart, attention au claquage...

    Le FN est tout de même de plus en plus détaché de ces fondations.

    J’espére pour eux que les voix qu’ils y gagne seront plus nombreuses que celles qu’ils perdent.


  • bonjour

    Vergès a été un militant anti colonialiste et un résistant au nazisme c est indiscutable et à mettre à son crédit comme sa critique des droits de l’homme abstrait.
    Cela dit dans ses propos je sens des relents de racisme anti Français et anti blancs. Il ne parle pas d’impérialistes français mais de Français en général .
    Il n a jamais compris que l’histoire ne s écrit pas avec de la morale mais qu’il y a une LOGIQUE historique dans le développement de l’humanité. Pétré Grenouillot et Daniel Lefeuvre ont bien analysé les enjeux de la colonisation ce que Marx et Lénine ont fait bien avant eux et sur des bases infiniment plus étayées .
    Cette logique est celle du développement des forces productives comme base matérielle des sociétés : sans colonialisme l Afrique -qui n a pas inventé la roue- serait resté à l’âge de pierre et anthropophage. Au 18e siècle existaient des marchés de chair humaine dans le royaume du Dahomey !
    Vergès n a rien compris au Marxisme et à l histoire non idéologique mais scientifique. Pas étonnant qu ’il ait probablement été aux côtés de Pol Pot pendant la dizaine d années où il a disparu de la circulation. Aux côtés des pires bouchers, imposteurs qui se faisaient passer pour des révolutionnaires !
    Au total ce représentant de la petite bourgeoisie internationaliste me fait penser aux "socialistes révolutionnaires" russes des débuts du 20e siècle , de la même espèce que la terroriste qui a tiré deux balles lâchement dans le dos de Lénine le représentant du prolétariat mondial, qui a consacré sa vie pour le libérer de l esclavage salarié et qui se déplaçait sans gardes du corps tant sa popularité était grande.

     

    • @bobforrester

      « Cette logique est celle du développement des forces productives comme base matérielle des sociétés : sans colonialisme l Afrique -qui n a pas inventé la roue- serait resté à l’âge de pierre et anthropophage. Au 18e siècle existaient des marchés de chair humaine dans le royaume du Dahomey ! »

      Fait attention à ce que tu défends. Décrit avec l’argument des routes, hopitaux, écoles etc. Ça peut avoir une belle sonorité.

      Par contre si on prend l’exemple des Belges au Congo... Ils ont quand même massacré près de 10 millions de personnes fin 19ème début 20ème. Pour ramasser du caoutchouc... Ils avaient même des permis officielles du gouvernment pour enlever les familles afin de rançonner les hommes... Permis en français et donc que j’ai pu lire moi-même...

      Tu vois, un simple petit exemple et déjà il vient comme un petit gout amère...


  • Nous pouvons déplorer la disparition d’un "grand homme", un de ces hommes qui ne transige pas avec le fait que TOUT HOMME, doit être traité avec DIGNITE. La DIGNITE pour lui est plus importante que LA VIE (voir son entretien sur le net, réalisé par la chaine KTO). A quoi bon vivre s’il faut vivre sous la botte d’un maître, et cela au nom de n’importe quelle idéologie. C’est ainsi que nous le voyons, par respect pour la nature humaine, défendre des soi-disant "indéfendables" et en cela il n’excusait pas le mal de leurs actions, mais il cherchait à comprendre de quoi peut se rendre capable un homme, n’importe quel homme, sous l’influence d’une idéologie fusse-t-elle celle des pseudos droits de l’homme, si perverse en tant qu’elle exclut quantité d’hommes comme ce fut le cas dans l’histoire de l’esclavage. Il disait notamment que qualifier certains de ces grands criminels de "monstre" les faisaient sortir ipso facto de l’humanité et permettait, de ce fait, à certains de se donner bonne conscience à peu de frais tout en évitant de se poser des questions essentielles et ainsi "comprendre comment le mal peut s’emparer de l’homme, et notamment l’homme moderne déraciné du "ciel" et non comme le disent certains de sa terre, détaché de toute tradition authentique et sacrée ou religion et suivant aveuglément des idéologies sataniques. Une telle prise de conscience déboucherait, et cela il ne le veulent pas, sur une mise en question de la soi-disant civilisation moderne. On voit le même processus à l’oeuvre quant l’on attribue la responsabilité de certains actes au "gene" de l’individu en question ce qui sous entendrait également, une pseudo hiérarchie des races, les génétiquement "purs et bons" et les autres, qu’il faudrait sans doute euthanasier, théorie subrepticement véhiculée par Jacques Attali. L’euthanasie est bien née du nazisme qui prônait la "hiérarchie raciale", la "pureté de sang", etc... empruntée au judaïsme sécularisé par le sionisme et ré-acclimatée à la mode néo-païenne et darwinienne.
    Cordialement,
    Anissa


  • Nous pouvons déplorer la disparition d’un "grand homme", un de ces hommes qui ne transige pas avec le fait que TOUT HOMME, doit être traité avec DIGNITE. La DIGNITE pour lui est plus importante que LA VIE (voir son entretien sur le net, réalisé par la chaine KTO). A quoi bon vivre s’il faut vivre sous la botte d’un maître, et cela au nom de n’importe quelle idéologie. C’est ainsi que nous le voyons, par respect pour la nature humaine, défendre des soi-disant "indéfendables" et en cela il n’excusait pas le mal de leurs actions, mais il cherchait à comprendre de quoi peut se rendre capable un homme, n’importe quel homme, sous l’influence d’une idéologie fusse-t-elle celle des pseudos droits de l’homme, si perverse en tant qu’elle exclut quantité d’hommes comme ce fut le cas dans l’histoire de l’esclavage. Il disait notamment que qualifier certains de ces grands criminels de "monstre" les faisaient sortir ipso facto de l’humanité et permettait, de ce fait, à certains de se donner bonne conscience à peu de frais tout en évitant de se poser des questions essentielles et ainsi "comprendre comment le mal peut s’emparer de l’homme, et notamment l’homme moderne déraciné du "ciel" et non comme le disent certains de sa terre, détaché de toute tradition authentique et sacrée ou religion et suivant aveuglément des idéologies sataniques. Une telle prise de conscience déboucherait, et cela il ne le veulent pas, sur une mise en question de la soi-disant civilisation moderne. On voit le même processus à l’oeuvre quant l’on attribue la responsabilité de certains actes au "gene" de l’individu en question ce qui sous entendrait également, une pseudo hiérarchie des races, les génétiquement "purs et bons" et les autres, qu’il faudrait sans doute euthanasier, théorie subrepticement véhiculée par Jacques Attali. L’euthanasie est bien née du nazisme qui prônait la "hiérarchie raciale", la "pureté de sang", etc... empruntée au judaïsme sécularisé par le sionisme et ré-acclimatée à la mode néo-païenne et darwinienne.
    Cordialement,
    Anissa


  • GregM
    Je ne veux pas t’insulter, mais j’ai relu tes commentaires une bonne vingtaine de fois, et je n’ai toujours rien compris, si ce n’est la remarque sur l’idolâtrie.
    Je crois bien que personne ici n’idolâtre Me Vergès, et dire que ce commentaire en particulier est juste n’est pas une forme d’idolâtrie.
    Je crois aussi comprendre que tu veux qu’une distinction soit faite entre le peuple et son élite, pourtant cette distinction implicite me semble évidente !
    Je serai le premier à défendre ton droit à t’exprimer, mais je te prie de prendre plus de temps avant de cliquer sur "poster" pour te relire.


Afficher les commentaires suivants