Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Luc Mélenchon dégoûté par le soutien d’Andréa Kotarac à Marine Le Pen

« Étant né en 1989, je dois vous avouer être assez peu sensible aux tabous posés par la gauche des années 1980. Ma seule boussole, c’est la défense de la souveraineté populaire et de la justice sociale. Or, je constate que les élections européennes sont l’occasion unique de faire un choix : soit conforter Macron et sa politique de casse sociale qui prépare l’avènement d’une Europe fédérale ; soit voter utile pour la seule liste capable de le battre au soir du 26 mai. Ainsi, mon choix est fait : je voterai pour la liste menée par Jordan Bardella et Marine Le Pen. Je suis d’autant plus à l’aise qu’ayant rencontré la présidente du Rassemblement national, je suis assez en phase avec sa fibre sociale et son attachement au caractère indivisible de la nation française. » (extrait de l’entretien donné par Kotarac à la revue Éléments)

Andréa Kotarac est un jeune conseiller régional LFi de 30 ans. Il a annoncé qu’il voterait pour le RN le 26 mai, déclenchant en cela la colère de Jean-Luc Mélenchon, qui le citait en exemple de la « diversité des tendances dans son mouvement », comme l’écrit Marianne.

 

 

Ce transfert politique inattendu n’est pas pour déplaire à Ruth Elkrief de BFM TV. On l’a connue plus mordante. Mais cela n’étonnera que ceux qui ignorent que le CRIF déteste encore plus Mélenchon que Marine : le premier est assimilé à l’islamo-gauchisme, la seconde au national-sionisme.

 

 

Kotarac est-il un signe annonciateur d’une passerelle entre les deux populismes, celui de droite et celui de gauche, et d’une italiénisation du paysage politique français ? Ne nous emballons pas. Pour l’instant, Kotarac est le seul à avoir franchi le Rubicon (même si la tendance Kuzmanovic a été écartée de LFi), et le cordon sanitaire anti-FN ou anti-RN établi par le CRIF fonctionne toujours. De plus, le lobby sioniste peut compter sur de sérieux partisans au cœur de la nébuleuse mélenchonniste, prompts à hurler avec les maîtres à la moindre occasion « antisémite » ou « antisioniste ». On pense à Alexis Corbière et Éric Coquerel, les gardiens de la tendance gauchiste.

On remarquera une chose, c’est que Mélenchon ménage ou essaye de ménager dans son mouvement la chèvre et le chou, la chèvre gauchiste et le chou souverainiste, et parfois, cela crée des heurts en interne. Mélenchon n’a toujours pas franchi la ligne jaune qui lui permettrait de chiper les souverainistes de gauche ou les électeurs passés du PCF au FN, soit le vote ouvrier « trumpiste » (l’ouvrier avant l’immigré, le retour des usines sur le sol national), et c’est ce qui explique la stagnation de son influence politique autour des 10%. Inversement, le FN devenu RN a appuyé sur la fibre sociale, notamment depuis le passage de Soral chez Le Pen (père), ce qui lui a valu une montée en flèche. Le populisme de droite pèse désormais deux fois plus lourd que le populisme de gauche.

On le voit, tout l’édifice politique français ne tient que sur la crainte du CRIF. Si cette crainte disparaît, tout se recomposera à la vitesse du réel. Le cordon sanitaire du CRIF, qui fausse la traduction politique de la France et qui met ses élites en porte-à-faux avec son peuple, ne tiendra pas longtemps. L’antagonisme créé est trop puissant pour ne pas déchirer le cordon un jour.

Invité chez Ruth, qui boit du petit lait, Kotarac reproche au parti de Mélenchon d’être soumis au phénomène de communautarisation, ce qui va théoriquement contre les principes de La France insoumise :

« Et puis j’ai vu, petit à petit, à la fois dans la société, une forme de balkanisation, de communautarisation de la société, de division du peuple français, et j’ai constaté en parallèle aussi, au sein de La France insoumise, et de la gauche en général, des concepts communautaristes, diviseurs qui arrivaient petit à petit et qui s’installaient, ça pouvait être les réunions non mixtes, réservées aux femmes, les manifestations non mixtes. J’ai remarqué chez des syndicats de gauche, comme l’UNEF par exemple, qui expliquaient suite à l’émotion nationale après l’incendie de Notre-Dame que c’était un délire de Blancs, ça m’a paru quand même assez affligeant de voir le concept des races remis sur la table par la gauche... Et puis on se fatigue dans les réunions pour savoir si l’écriture inclusive c’est bien ou pas... »

(Si la vidéo s’affiche mal, cliquez ici)

Le départ des souverainistes de LFi, sur E&R :

Comprendre la relation ambigüe entre Mélenchon et le populisme, avec ERFM :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • respect à Andréa kotarac,je pense que sa démarche est courageuse et honnête .
    on a tellement connu l’inverse avec les coalitions afin de barrer la route du FN .Ce serait un juste retour de bâton .J’espère que son action entrainera d’autres à au moins se remettre en question ,comprendre que la gauche est un tombeau pour un réel changement .Effectivement le souverainisme est indispensable ,la lutte contre la doctrine LERM s’impose ,comme un vaste programme de réimigration d’urgence .

     

    • Une hirondelle comme Kotarac ne fait pas le printemps mais un récent sondage révèle que 36% des militants de la FI se sentent "proches" du RN… De là à imaginer qu’un tiers des militants de la FI fasse défection et passe à l’ "ennemie"... mais c’est sans doute trop tard . MLP est plus nette que Mélanchon qui est tiraillé par ses différents courants .


  • Eh bien voilà ! Il nous a encore énervé Mélenchon, le plongeant ainsi dans une énième transe volcanique propre à aggraver le réchauffement climatique ! Blague à part, la réaction de Mélenchon conforte le choix d’aller voir ailleurs auquel on peut d’ailleurs inviter chaleureusement tous ceux qui s’apprêteraient à voter pour cette arnaque ambulante.


  • National sionisme... Il y a une grosse contradiction. Lors du débat du 2nd tour de la présidentielle, Marine ne déraille pas pour rien. Il y a une frontière qu’elle ne peut franchir intellectuellement. L’analyse de Kotarac est bonne, mais la solution n’apportera rien de bon si ce n’est qu’un leurre. Après, ce n’est que mon avis.

     

    • Malheureusement c’est la seule solution :
      Une victoire de Marine et c’est la revolution instantanée.
      On pourrais même avoir un bombardement américain sur paris.
      Au point ou on en ai, il n’y a que le chaos d’une election du FN qui permettrais de voir emergé une recomposition populiste débarassée du CRIF


    • "Une victoire de Marine et c’est la revolution instantanée."@fadge.
      Crois-tu que 3 ou 4000 Black-blocks pourront faire la révolution alors que le pouvoir aura changé de main ??
      Crois-tu les CRS,les gendarmes mobiles et autres forces de l’ordre qui ont du pendant des années sur ordre de leur hiérarchie les laisser agir dans une quasi-impunité ne vont pas se faire une joie de leur botter le cul et de les interpeller à chaque manif par centaines ???
      Quand aux bandes de racailles de banlieues elles ne commenceront à bouger que si on s’attaque frontalement ou trop durement à leur bizness et sûrement pas pour des raisons politiques...

      "On pourrais même avoir un bombardement américain sur paris."@fadge.
      Alors-là on nage vraiment en pleine politique fiction,surtout avec un second mandat de Trump qui en cas de victoire du RN serait parmi les premiers chefs d’états à la féliciter.
      L’oligarchie américaine est elle aussi divisée,les néo-cons mondialistes et néo-impérialiste comme Macron ont perdu des plumes et un vrai gauchiste comme Sanders n’accédera jamais au pouvoir là-bas.
      L’état profond via la CIA et la NSA intriguerait certes en coulisse au cas où Marine pousserait le bouchon trop loin comme une sortie de l’OTAN,mais de là à bombarder un de ses vassaux et exposer son vrai visage aux peuples occidentaux ??
      Les Américains sont beaucoup moins bourrins que l’on croit,ils préfèrent agir dans l’ombre via la corruption ou le chantage.


  • Je suis votant LFi 2017 la posture de campagne m’a extrêmement plus mais patatras après les législatives les indigenistes ont pris le dessus et balayé tout ce qui faisait pour moi un mouvement trans partisans. Kusanovitch fût pour moi la sirène de l’effondrement et depuis l’hémorragie est massive. Dommage car j’estime que le programme est bien travaillé bien plus que le RN qui n’assume pas toujours son essence.. Je vais voter Asselineau au UE pour marquer mon souhait de sortir de cette dictature. Mais concernant les autres élections comme pour le 2nd tour de 2017 je n’aurais aucune crainte ni pudeur à voter ’’ populiste’’ de droite si l’offre a gauche est gangrèné par les délires societale actuel. Je me concidere de gauche mais j’ai quand-même des valeurs chrétiennes et familiales et tout les délires consistant à détruire cela me révulse je comprends qu’il puisse changer de positionnement mais en réalité c’est LFi qui ce dénature et non pas lui

     

    • @Yo
      Pas d’affolement, les gens qui changent d’avis existeront toujours, rien à voir avec une traîtrise, c’est simplement une identification à un tel ou un autre pour un tas de bonnes ou mauvaises raisons, demain un ou une militante du Rn dénoncera je ne sais quel truc qui lui déplaît et c’est reparti. Pour ma part, je ne vote plus depuis un bail, j’allais faire une exception aux prochaines élections, avec Asselineau, la sortie totale du merdier UE pour nous reconstruire, mais voilà, il s’affiche avec des gens dont je suis très, très loin de partager la moindre idée. Je ne voterai pas.
      Si l’hirondelle annonce le printemps, elle ne fait jamais la moisson.


  • Et la traîtrise, il s’y connait Mélenchon ! Voter Maastricht en 1992 en toute connaissance de cause, c’était pas de la traîtrise, ça ???

    Voter ? Pourquoi devrait-on participer à une partie de dés truqués ? On n’est pas obligés de rentrer dans le casino quand même !


  • les premiers kebabs français que j’ai connus étaient vendus par des grecs au quartier latin dans les années 80. d’ailleurs on appelait ça des sandwichs grecs, et surtout c’était exclusivement du mouton (ou de l’agneau pour les meilleurs) rien à voir avec la merde de maintenant.
    Du coup je me demande si l’origine est grecque ou turque

     

  • Le soutien d’un tel traître à ses amis déshonore ceux qui compteraient en profiter.

    Si il y a bien un traitre dans la salle ,

    c’est bien Mélanchon qui a appellé à voter Macron (enfin il nous l’a joué

    réthorique en disant que les gens savaient bien pour qui il n’allait pas voté MLP

    fermons la parenthèse).

    Mélanchon est un Franc-mac et un trotskiste lambertiste,

    il a tous les galons du social traitre, grand ami des Dassault.

    Un raciste,Il ne supporte pas la présence de blonds aux yeux bleus.

    Pour sauver la France il faudrait faire une alliance comme en Italie,

    hors Mélanchon est là pour ne pas que ça se produise.

    Il suit les instructions des loges... 3pointsbarre

    D’autres insoumises suivront le même chemin que Kotarac.


  • Le vote ouvrier en faveur du FN n’était pas spécialement un vote souverainiste de gauche, l’une des premières interview d’un électeur FN dans les années 80 a été celle d’un ancien soutien de Mitterrand, ayant voté pour JMLP à cause du nombre d’étrangers présent à Dreux.

    Il s’agit principalement d’une réaction de défense communautaire face à un envahissement, la France aux Français est la première chose à laquelle les gens pense quand il s’agit du vote FN-RN, c’est aussi la principale motivation de celui-ci.

    Il n’y a pas besoin d’aller chercher loin des explications à un phénomène aussi évident, les gens n’aiment généralement pas que leurs environnement soit de plus en plus occupé par des éléments allogènes et ils réagissent face à cela soit par le white flight ou en exprimant leurs mécontentement.


  • J’espère que ce n’est pas sans arrière pensé, mais ce monsieur Kotarac a des convictions profondes qui ne correspondent plus avec le parti de la FI .Dans ce cas-là, il préfère quitter ce parti, pour rejoindre un parti qui correspond plus à ses idées .C’est un homme honnête, jusqu’à présent , on verra la suite . Ou alors , sentirait-il un effondrement de la FI avant les élections, et préfère partir avant la Bérézina, et donc par opportunisme .


  • Il faut dénoncer haut et fort le rôle de la gauche qui consiste sous prétexte de se prémunir d’une violence qui pourrait toucher les immigrés en cas de contrôle de l’immigration, à maintenir les flux migratoires actuels et l’ouverture total des frontières.

    Cette fausse prudence, véritable prétexte, omet volontairement le constat que jamais les français n’ont confondu immigration et immigrés dans le sens où ils savent bien que les décisions sont prises par les politiques. Jamais aucune émeute raciale, suspicion de l’Etat face aux attentats islamistes... l’oligarchie à besoin de mettre la population française au pied du mur pour déclencher le conflit horizontal.

    La gauche, complice des puissances d’argent sur l’immigration car d’accord sur ce point, est donc là pour maintenir les vannes grand ouvertes afin d’assurer qu’in fine le français si revêche à se souiller les mains soit contraint par réflexe de survie à faire couler le sang.

    Que ces criminels, à la parole mensongerement prudente, frauduleusement humaniste, ces loups déguisés en brebis soient maudits, car ils savent ce qu’ils font !


  • Ruth ElCrif !!!!!!


  • il me fait me régaler ! sa maniére de ballader la gauche de l’exaltation dans la direction de la soumission est un travail d’orfévre.
    c’est un personnage précieux pour le théatre electorale français une sorte de "since 1981" ,

    acteur de grand talent , tartarin des elections , grand leurre toujours à l’heure .
    jean flute met le son !


  • Intelligent et courageux. Je ne parle évidemment pas de Melanchon. Ce dernier est juste un aigri-centré qui rêve d’un pouvoir qu’il n’aura jamais.

     

    • Ce triste sire a été en service commandé par ses " frères " pour anéantir tous les partis gauchos , et verts , dont certains battaient certes , de l’aile , ( PCF ) et pour que leur système n’ait qu’une voix en face ou plutôt , de concert avec eux . Leur démocratie gardait ains un semblant de pluralité , mais en fait , c’est pur pipeau ! Cela permet " d’endormir" les gauchos de tous horizons , qui avec ce " troll" ne pourront jamais se réveiller ! Mais peuvent continuer de " blablater " à loisirs sur tous les sujets sans effaroucher le pouvoir en place , puisqu’ils sont " canalisés" .
      ( comme de droite à gauche en passant par le centre , ils sont tous maçons : tu suis la voie , ou ...tu la quittes ! ) . C’est bien pour cette raison que notre grand Maître à la tête de l’état ne peut qu’avoir que de la considération auprès de son valet de service .


  • A un moment, sur Twitter, après les présidentielles, je m’étais « intéressé, pour voir » à la FI, avec pour éventuel objectif de me rapprocher (Vieux FN canal historique, j’aime pas les danses contemporaines post-élections). Par la suite j’ai abandonné et clôturé mon compte, quand ce con de Mélenchon s’est montré « macronistement » insultant envers le Peuple de France (Se moquant de Jeanne d’Arc par exemple). Le Peuple de France, même non pratiquant, a encore un fond Catholique. Je comprends donc que des FI fassent comme moi à l’époque, chercher l’essentiel quelque part. Je passe sur Obono et autres Corbière etc...
    La FI est sur la FIn... Merci Sainte Jeanne d’Arc.


  • La diversité n’en peut plus elle non plus de la diversité , surtout quand elle vit au milieu de cette diversité, dans le 93 par exemple.
    Ceux qui vous disent l inverse et vante cette diversité, vivent dans les beaux quartiers bien blancs de Paris, a l’image de Jamel Debouzze le chantre de la diversite mais qui prefere pour sa part rester au milieux des gaulois.

     

  • Sur le papier, je trouve aussi la démarche de Kotarac plutôt courageuse et honnête.
    Et cohérente, quoi qu’en dise FI, même si j’ai de sérieux doutes sur la fibre sociale de Marine Lepen, très franchement.
    Mais bon, intellectuellement, ça s’entend complètement. Quant à Mélenchon, ses réactions l’enfoncent chaque jour un peu plus dans la vulgarité crasse et le grotesque.

    En bonus, ce que révèle Kotarac sur les discussions interne de l’appareil FI est au moins aussi intéressant que son soutient à RN. Je t’en foutrais des "délires de blancs" sur l’incendie d’un monument vieux de 5 siècles. Pathétique, décadent, dégueulasse. Les fameux "Yes, la meuf est dead."


  • Alors, A. Kotarac est désormais une merde selon Mélenchon ? Mélenchon, c’est pire. Tapez « bousier » sur gogole. Un animal qui roule ses merdes.


  • Donc si je comprends bien, c’est un mec de vraie gauche qui rejoint... le national-sionisme.
    Bien. Les deux pieds dedans.
    Ça me fera pas changé d’avis ! Pour moi Macron est aussi national-sioniste que Marine, isn’t it ?

    Ils veulent tous sauver le pays mais en se présentant aux européistes, pour moi c’est déconnant !

     

  • Moi, je me souviens, il y a déjà dix ans ma première réunion a Marseille avec E&R, il y avait des Fn, des Npa, des travailleurs, des juifs et des arabes, des français en somme, des anciens légionnaires et même des femmes... Quand on est en avance de dix ans à minima, c’est qu’on est dans le vrai, dans le réel... On y arrive.
    Cdlt.

     

  • Andréa,
    Fais le pont entre RN, E&R et les autres souverainistes et prépare-toi pour te présenter en 2022...
    Force et Courage !


  • Ce Kotarac va là ou la soupe semble meilleure ni plus ni moins ! Pas besoin d’en faire tout un foin sur cet opportuniste sans conviction (comprendre : un politicien moyen)


  • C’est probablement aussi un agent sous couverture envoyé par Mélenchon pour espionner RN. Ce bluffeur en est capable, lui qui faisait l’an dernier semblant de se scandaliser que le drapeau de l’UE aux douze étoiles serait un symbole catholique de la Vierge aux douze apôtres pour rallier à l’UE par contrepied les cathos naïfs alors qu’il sait très bien que tous les symboles de l’UE depuis la CECA dans les années 50 sont maçonniques et judaïques de A à Z, y compris ce drapeau affreux dont le cercle d’étoiles représente en fait un oeil maçonnique.


  • Lecture momentanément interrompue a la mention d’Éric Coquerel...le destin,sans doute.

    Bon, j’y retourne.


  • Je pense que si le RN allait jusqu’au bout , c’est à dire aller jusqu’à proposer la sortie de l’UE et de l’OTAN , même si au début les électeurs auraient peut être peur de les soutenir , au bout d’un certains temps ce serait un énorme succès . Pour que le parti fasse une montée significative , je pense que c’est dire la vérité qu’il faut , même si elle est difficile à entendre au début . J’ai l’impression qu’ils veulent juste garder la voie de la facilité , et les avantages abusifs du parlement européen ...


  • Macron ne pardonnera jamais à Mélenchon de ne pas avoir su tenir ses troupes.

    LFI c’est la quille de LREM : si LFI n’existe pas ou ne remplit plus son rôle de contre poids au RN, LREM chavire.

    Il n’y a pas que LREM qui va faire la gueule :

    Si la gauche du travail couche avec la droite des valeurs, alors sont morts tous les partis......... sauf le RN.

    On n’en est pas là : ce n’est pas encore une alliance d’adhésion.

    C’est un cordon sanitaire à l’envers.

    Il faut faire attention aux cordons sanitaires car l’expérience prouve qu’à cette stratégie tout le monde meurt sauf un.

    Donc, pour commencer, le mec à l’œillet is dead

     

    • Pas encore tout à fait "dead" mais moribond:plus les situations sociales,économiques et sanitaires vont se dégrader en France,plus le grand écart du Merluchon indispensable pour pour pouvoir rassembler une des clientèles électorales la plus hétérogène de France va devenir infernal !!
      Il devra alors choisir entre le communautarisme apatride et racial mâtiné d’islamisme des indigénistes allié aux féministes,Antifa,SJW et autres végans gauchistes lobbyistes et ethno-masochistes et le souverainisme de gauche universaliste des derniers radicaux de gauche "à l’ancienne" laïcards et pro-maçonnerie que l’on trouve encore surtout dans certains milieux intellos du tertiaire et de la fonction publique.
      Dans les deux cas il retombera à 5% !!!


    • « Macron ne pardonnera jamais à Mélenchon de ne pas avoir su tenir ses troupes. »
      Vous n’y êtes pas du tout ! Macron n’est pas bête. Il sait très bien qu’in fine Mélenchon ne peut pas faire l’impossible, à savoir empêcher ce qui est inéluctable. Il lui est au contraire infiniment reconnaissant d’avoir tenu la digue artificielle empêchant toute union nationale, et le lui a d’ailleurs signifié « implicitement » à travers une séquence aussi humiliante pour Mélenchon que révélatrice du crédit d’opposant qu’il (ou qu’on) peut lui accorder. Macron sait également que Mélenchon est en bout de course et que ça sent le sapin politique et pour lui et pour LFI.
      https://m.youtube.com/watch?v=p8Z7h...
      Mélenchon passant auprès de Macron pour un enfant pris la main dans le pot de confiture, faut tout de même le faire ! Chapeau Jean-Luc, chapeau l’artiste !


  • Et nous, toujours aussi dégoûtés par son adhésion chez « Echafaudages Truelles & Bâtiment » !


  • Encore un épiphénomène qui ne sert qu’à divertir et animer la campagne comme pour la sortie d’un nouveau baril de lessive !
    Mélanchon est un franc-maçon trotskyste représentant des Communistes qui ont assassiné 30 millions de Chrétiens et jeté dans la bataille 27 millions de soviétiques, Chrétiens pour la plupart. Il veut le chaos pour arriver au Nouvel Ordre Mondial de ses potes. J’espère que la tronche de Mélanchon est suffisamment parlante pour vous ? Marine est la présidente auto-proclamée d’un parti-leurre qui depuis 1956 n’est jamais arrivé au pouvoir. Ces deux-là ne sont que de pitoyables marionnettes, alors leurs état-d’âmes... pardon !


  • A 8’3044 quand il commence à parler des attaques subies de la part de la gauche Glucksmann, La petite Ruth devient soudain très agressive, lui coupe la parole en lui disant de façon très sèche "c’est moi qui mène l’interview" (comprendre : "attention, tu ne dois pas franchir la ligne jaune, toute dénonciation de la "gauche" Glucksmann n’est jamais que de l’antisémitisme/ antisionisme/antijudaïsme dissimulé, et je vais mordre si tu t’en prends à ma communauté".
    J’aime beaucoup aussi le moment (à 11’45"), où elle bafouille devant l’énormité de son mensonge "il n’y a pas de mort sociale pour les militants du RN". Un vrai délice cette Ruth El Crif


Commentaires suivants