Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’avocat Éric Dupond-Moretti nous arrache des larmes avec la souffrance des Balkany

« Vous savez, ça ne vous a pas échappé, que le 1er mai elle a tenté de se donner la mort. Moi je suis favorable à ce renvoi et je le demande aussi parce que je trouve qu’humainement c’est compliqué. Balkany il a 70 ans. Il est marié depuis 40 ans avec cette femme. Il la découvre inanimée au sol, il pense qu’elle est morte. Il s’en est fallu de rien, peut-être d’une demi-heure pour qu’elle soit sauvée au fond. Psychologiquement c’est compliqué. Moi si je me retrouve dans cette situation monsieur Cohen, je suis pas sûr que j’ai très envie de plaider. Je suis pas sûr qu’il soit en mesure psychologiquement d’affronter son procès. »

 

Ainsi Me Dupond-Moretti, l’avocat pénaliste des racailles et des escrocs [1] plaide-t-il la cause de son client Patrick Balkany devant l’équipe de C à vous, le 13 mai 2019.
Pour un peu, on marcherait dans la combine émotionnelle, et on trouverait que Balkany est victime de la méchanceté populaire, pour ne pas dire plus. Mais il reste ces années de falsifications et de hautes protections, de l’État ou d’une organisation dans l’État, aux juges de nous le dire. Même si notre petit doigt nous dit, lui, que la vérité ne sera jamais dite sur celui que Thierry Meyssan présentait comme l’officier traitant du jeune Nicolas Sarkozy...

 

Nous souhaitons malgré tout un excellent rétablissement à madame Balkany, et une issue heureuse du procès pour tous les Français.

 

 

En attendant, les réquisitions sont tombées ce 16 mai 2019 pour les époux maudits de Levallois : ils ont pris 10 ans d’inéligibilité et de la prison ferme pour avoir fraudé le fisc. Tout le monde sait depuis des lustres que leur train de vie ne correspond pas à leurs émoluments mais ils sont toujours passés à travers les gouttes, comme si quelqu’un ou une organisation les protégeait en haut lieu.

Aujourd’hui, alors qu’ils sont en bout de course et en fin de carrière, cette organisation – car comment appeler autrement ce qui a permis aux Balkany d’échapper pendant 30 ans à la justice ? C’est comme une cavale, il faut des fonds, des planques et des amis... – les lâche. Sinon BFM TV n’aurait pas balancé l’affaire en une en chargeant les époux maléfiques.

 

La « famille » et les « héritages cachés »...

« Interrogé mercredi sur son train de vie dispendieux et ses fortes dépenses en liquide pendant cette période, Patrick Balkany a expliqué que le couple avait “mangé” son capital issu notamment d’héritages cachés en Suisse. Isabelle Balkany avait tardivement reconnu, en 2014, être propriétaire de l’opulente villa Pamplemousse (désormais vendue) à Saint-Martin, achetée avec de l’argent familial issu d’un compte suisse. Outre cette propriété et leur luxueux moulin de Giverny (Eure) évalué à 4 millions d’euros, les Balkany sont notamment soupçonnés d’être les réels propriétaires d’un somptueux riad à Marrakech, et les bénéficiaires de plusieurs structures offshore. » (Source : Le Monde)

Lundi 20 mai, ce sera au tour du gros volet du procès, tout ce qui concerne le blanchiment et la corruption. Mais ne soyons pas trop optimistes, en d’autres temps, de gros bonnets du RPR avaient été visés par la justice, jugés et... blanchis. Ils avaient beaucoup de choses à dire, peut-être que ça n’intéressait pas les pouvoirs de l’époque que ces choses se sachent. On lave son linge sale en famille, les voisins ne sont au courant de rien, le sang part au lavage, et les draps ressortent immaculés...

 

 

Le glaive de la justice et la matraque de la police ont été moins tendres avec les petits délits des Gilets jaunes de Bar-le-Duc. Qu’on en juge par cette vidéo qui montre sans honte l’incroyable traque des Français désargentés. On rappelle que Dupond-Moretti avait craché son venin sur les Gilets jaunes. Pas assez solvables, peut-être ?

Il ressort de ces deux traitements une impression de malaise, une espèce de nausée... La colère française n’est pas près de s’éteindre.

Notes

[1] Sans oublier les pédophiles d’Outreau

La saga des Balkany, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents