Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean Messiha, l’éminence grise de Marine Le Pen, explique son projet à Nantes

Jean Messiha était le 27 avril à Nantes, invité par le Front national de Loire Atlantique pour présenter aux cadres du mouvement les 144 engagements présidentiels de Marine Le Pen.

 

Peu connu du grand public, énarque d’origine égyptienne, Jean Messiha est un haut fonctionnaire du Ministère de la Défense. Il a intégré le FN au début de 2016 et est devenu rapidement le principal animateur et porte parole des Horaces, ces experts qui conseillent la candidate à la Présidence de la République. « Oriental élégant et volubile » tel que le décrit Valeurs actuelles, Messiha assure le service après-vente du projet de Marine Le Pen. « Je fais de la pédagogie en interne, tourne dans les fédérations, donne des éléments de langage aux militants », explique-t-il.

« La France n’est pas une race (…) c’est une adhésion, une culture, une façon d’être », explique Messiha qui décrit ainsi son engagement : « Marine est la seule à incarner la France dont j’ai toujours rêvé ».

« Le système veut gouverner directement, c’est Macron, il n’a plus besoin de pantin à la Hollande ! »

Tout de go l’orateur s’en prend à Margaret Thatcher et à Ronald Reagan qui sont selon lui à l’origine du « sans frontièrisme, du nivellement des cultures et du grand marché mondial ». Mais cette parenthèse de 30 ans se referme : « On est allé trop loin dans une logique dangereuse pour la nation ». Les Français doivent reprendre leur destin en main, d’individus citoyens et non de vecteurs économiques. Pour l’emporter, le grand marché des mondialistes doit abattre les cultures et imposer un nivellement massif par l’immigration.

Jean Messiha s’inspire des thèses du philosophe scientifique américain Thomas Samuel Kuhn, qui a mis en avant la notion de paradigme, modèle à suivre qui, pour un temps, fait autorité, puis sera remplacé par un autre. C’est ainsi que la démocratie devient notre dernier rempart par la loi du nombre : « Quand les gagnants du système deviendront moins que les perdants, le système craquera », explique Messiha. Selon lui un nouveau monde apparaitra, qui sera celui de la France avec le retour du politique que la France a inventé. Pour lui, actuellement « le système veut gouverner directement, c’est Macron, il n’a plus besoin de pantin à la Hollande ! »

[...]

Pour Messiha : « Ces gens [les technocrates de Bruxelles] n’aiment pas la France car on ne peut que l’aimer libre ». Les patriotes eux ne peuvent se résoudre à l’impuissance.

[...]

Jean Messiha conclut ainsi : « Pour Emmanuel Macron la France n’est qu’un pays dans lequel on vit, pour Marine La France est un pays qui vit en nous ».

Lire l’article entier sur breizh-info.com

Comprendre les enjeux de l’élection de 2017,
avec Kontre Kulture :

 

Jean Messiha, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Quel remarquable patriote français !

     

    Répondre à ce message

  • C’est qui, qui avait dit que les dirigeants du FN etaient à quelques trés rare exceptions des incultes ????
    Je crois que le systeme est en train de perdre par toutes ses ramifications, Marine ne fait plus peur (perso elle ne m a jamais fait peur...), l’arc republicain "classique" est en train d’exploser (et en // de se reconstruire autour de Marine), et nous découvrons que des intellectuels de plus en plus nombreux et de tres haut niveau ont rejoint le FN (écoutez le discours d’un certain général que j’ai entendu recement sur ERFM)...
    Que reste il au système à part le mensonge via les médias ...et l’argent d’une certaine banque !!!!

     

    Répondre à ce message

  • Il est la preuve que l’on peut venir de l’autre côté de la Méditerranée et réussir au FN !
    Alors, des candidats ?

     

    Répondre à ce message

  • L’apôtre Jean a rencontré le messie, ha ?

     

    Répondre à ce message

    • #1714836

      Vous ne croyez pas aussi bien dire : il est chrétien ET d’origine égyptienne

      Toute la méditerranée romaine est d’origine chrétienne.

      On va en reparler de cela, et en reparler à partir de la France, garde prétorienne de la Chrétienté.

      Les quatre paganismes et hérésies christicides ( le Talmudisme, l’islam, le protestantisme, la Franc maçonnerie) , parentes et alliées entre elles contre le Christianisme, ont atteint leur zénith au XX siècle et refluent depuis.

      C’est seulement qu’à 13H on croit encore qu’il est midi.

       
    • #1715054

      Mr. Desvignes, vous oubliez dans votre "panarion" (exposé des hérésies antichrist) de mentionner le papisme qui est lui aussi un des produits des ennemis du Christ. Même si je suis français et reconnait que ma terre fut la première par Charlemagne à souscrire, en créant à travers la figure de Nicolas Ier, la "suprématie papale" sur l’Eglise entière, il n’en reste pas moins que la foi originelle qui convertie les Gaulois au Message du Christ Vrai Dieu et Vrai homme n’est pas la foi catholique, entendue comme la foi "catholique romaine" (n’en déplaise à tous les français encore catholiques romains qui omettent de reconnaître que le filioque, les pains azymes, le baptême sans triple immersions, la communion sous une seule espèce, etc... sont des produits antichrists privant le peuple catholique de la voie traditionnelle salvifique prêchée par les apôtres).
      Certes une France catholique est plus gauloise et plus supportable qu’une France maçonnique et sioniste où l’islam prend racine, mais n’oublions pas que la papauté oublia les prêtres réfractaires, chassa les évêques contre-révolutionnaires lors du Concordat, proclama le ralliement à la République en 1903. N’oublions pas non plus que lorsque l’Eglise de France voulu d’abord affirmer son attachement au sol français et se fit gallicane, elle fut condamné au profit de l’ultramontanisme qui amène aujourd’hui le pape "infaillible" et despotique à prêcher les bienfaits de l’invasion tiers-mondiste dans nos contrées et la repentance pour "les heures les plus sombres".
      Durant les premiers siècles de son histoire, la Gaule fut orthodoxe (c’est à dire chrétienne) et de cette époque lui fut donné la sainte Ampoule grâce à laquelle nos rois furent thaumaturges.
      Certes l’heures est à la lutte contre Macron et ses "amis", avec toutes les personnes gauloises ou non ayant le "droit de vote" dans notre pays. L’heure n’est plus, faute de possibilités réelles, d’essayer de recouvrer une France parfaitement gallo-romaine. Mais restons droit dans nos bottes quand à l’histoire réelle de notre pays ! Il en va du respect de nos ancêtres et de tous nos saints qui intercèdent encore pour nous malgré notre abandon du Christ. Cessons d’être des judas ! Revenons à la foi de nos pères apostoliques ! Là demeure le seul "Espoir et Salut de la France" : la confession véritable de la foi chrétienne authentique, contre qui les portes de l’enfer ne peuvent rien !
      Courage à Mr. Soral pour son dévouement à la cause nationale !

       

    • Le baptême sans triple immersions




      Concernant cela je dis : pleure pour ton Dieu d’abord, car les larmes aussi c’est de l’eau et nulle eau n’est plus pure et plus souhaitée par le Ciel. Le bapteme ? Être plongé une fois, deux fois, cent fois... que gestes humains, que pratiques extérieures, sans vie s’il ne s’agit que d’eau même bénite ! Non ! Des larmes ! Des larmes vers le Ciel ! Cette eau là est véritablement purificatrice. Celle là est bue par le Christ, car elle adoucit l’aigreur qu’il lui reste dans la bouche.

      A mes compatriotes je dis : pleurez. Pleurez pour votre pays, pleurez sur vos manquements, pleurez pour le monde, pour l’humanité qui se perd, mais surtout pleurez pour Dieu. Il le faut. C’est de là que viendra le secours et le soulagement, de là que vient le courage.

       
  • @ Philippe Nemanjic, je suis l’auteur de cet entretien, si je ne partage pas tous vos arguments, j’en connais bien certains autres. Je serais intéressé de discuter avec vous sur ces arguments, sur l’Orthodoxie et le Catholicisme etc. Autre entretien que j’ai réalisé sur des thèmes similaires : https://www.youtube.com/watch?v=H9Q...
    Salutations

     

    Répondre à ce message

  • @ Philippe Nemanjic : erreur de ma part, je parlais de cet entretien : http://www.egaliteetreconciliation....
    Je pensais répondre à un commentaire sous cet article avec plusieurs fenêtres ER ouvertes en même temps ... Mais l’invitation à discuter tient toujours !
    Salutations

     

    Répondre à ce message

  • Je l’ai vu en débat sur cnews et je l’ai trouvé particulièrement performant avec une répartie excellente dommage que l’on ne le voye pas plus souvent.

     

    Répondre à ce message