Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Pierre Chevènement décoré de l’Ordre russe de l’Amitié par Vladimir Poutine

L’ancien ministre français a été décoré de l’Ordre de l’Amitié par le président russe lors d’une cérémonie au Kremlin, pour sa contribution, avec d’autres, à renforcer « les liens culturels, commerciaux et amicaux avec la Russie ».

 

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et actuellement représentant spécial de la France pour la Russie, a été décoré le 4 novembre de l’Ordre de l’Amitié par Vladimir Poutine, en compagnie d’autres personnalités venues de l’étranger. Par cette décoration, la Russie remercie ces derniers de leurs efforts pour « renforcer la paix, l’amitié et la compréhension mutuelle entre les peuples », selon un communiqué du Kremlin.

 

« J’aimerai exprimer ma gratitude à nos amis étrangers qui ont reçu l’Ordre de l’Amitié. Votre attitude sincère et cordiale envers la Russie s’exprime par des actions concrètes », a déclaré le chef de l’État russe, cité dans le communiqué. « Nous comprenons que ce n’est parfois pas facile et qu’il faut surmonter toutes sortes de stéréotypes et de préjugés. Nous apprécions votre activisme, votre souci de la vérité et de la justice, vos efforts pour préserver la mémoire historique, pour renforcer les liens culturels, commerciaux et amicaux avec la Russie et ses citoyens », a ajouté le maître du Kremlin.

 

« En renforçant les liens de tous types entre la France et la Russie, nous permettons la création d’une meilleure Europe, d’un équilibre et de la paix en Europe », a pour sa part déclaré Jean-Pierre Chevènement, selon des propos cités par l’agence Ria Novosti.

Cette cérémonie au Kremlin a eu lieu à l’occasion du jour de l’Unité nationale russe, qui commémore la révolte populaire qui expulsa de Moscou les forces d’occupation polonaises en 1612.

 

Jean-Pierre Chevènement, un chantre français du monde multipolaire

Ministre à plusieurs reprises sous les présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, Jean-Pierre Chevènement est notamment connu pour être un défenseur, à gauche, de l’indépendance de la France sur la scène internationale, en particulier vis-à-vis de « l’hyperpuissance » américaine. En charge de la Défense dans le gouvernement Rocard à partir de 1988, il démissionne de son poste en janvier 1991 en raison de son opposition à la participation de la France à l’intervention militaire en Irak menée par les États-Unis, lors de la première guerre du Golfe.

 

 

Interviewé par RT France en octobre 2016, le fondateur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) prônait, toujours, le dialogue de la France avec toutes les nations, et appelait Paris à ne pas laisser s’installer une « cogestion » du monde abandonnée à une sorte de « G2 », en l’espèce les États-Unis et la Chine.

En 2012, l’ex-maire de Belfort a été nommé représentant spécial pour la Russie dans le cadre de la « diplomatie économique » du Quai d’Orsay, menée par l’alors chef de la diplomatie française, le socialiste Laurent Fabius. Dans ce cadre, Jean-Pierre Chevènement avait par exemple rencontré Vladimir Poutine en mai 2014, à la demande du président de la République François Hollande, dans l’espoir de contribuer à l’apaisement des tensions entre Russie et Occident autour de la crise ukrainienne.

La Russie a trouvé son De Gaulle, la France attend le sien,
lire sur Kontre Kulture

 

Chevènement, un homme d’État, sur E&R :

L’amitié historique franco-russe, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Mr.CHEVENEMENT a été décoré de la croix de la valeur militaire.Dans le personnel politique français, ils sont trois : les deux autres sont CHIRAC et le PEN ....3.... ! sur l’ensemble du niveau national de notre classe politique , c’est peu ! voilà qui explique peut etre certaines choses .

     

    Répondre à ce message

  • pas convaincu par cet homme, beaucoup de contradictions, notamment au sujet du souverainisme

     

    Répondre à ce message

  • Discours sans papier, les yeux dans les yeux, un mélo sur l’Histoire entre ces deux pays où Quand-Même 20 millions de morts ont été sacrifiés pour libérer la Normandie. J’aime la Russie car elle m’empêche de dormir de certitudes des pays où le soleil se couche ; alors camarade Chevènement tu dis des choses justes, d’autres moins pertinentes, le seul reproche c’est de dire les choses en étant proche de la porte de secours ...

     

    Répondre à ce message

    • Porte de secours ? En 1984, ministre de l’éducation nationale, il a voulu faire chanter la marseillaise aux élèves. Ce fut un tollé, y compris chez ses "amis" socialistes. En 1991, il était contre la guerre menée contre Saddam Hussein et a donc démissionné de son poste de ministre de la défense.
      Bon dimanche, Robert 41......

       
  • Qu’est ce qu’il a fait à part abandonner ses partisans et retourner sa veste ? Finalement l’ordre russe c’est comme la légion d’honneur, on le donne à n’importe qui.

     

    Répondre à ce message

  • Mr Chevènement est d’abord un homme politique et si il a été, à son honneur, capable de claquer la porte à un certain moment, il sait bien que si il veut continuer à exister politiquement et à défendre ses idées il doit faire des concessions.
    Sa présentation des politiques américains bien que prudente et diplomatique est très claire. Il sait qu’il n’a pas besoin de nommer certain bloc ou pays d’influence pour qu’on comprenne ce qu’il en pense. Sa vision de l’Europe est intéressante. J’ai apprécié le "un jour sur deux peut être"...avec le petit regard à la caméra (10mn 16)
    Vingt ans de moins et il pouvait sans doute avoir un vrai destin national... ceci dit vingt ans de moins il n’aurait pas le passé ni le vécu qu’il a.

     

    Répondre à ce message

  • #1833876

    Bravo , ça fait très plaisir......Chevènement en tant que
    souverainiste de gauche , est sans doute l’un des politique
    de gauche le moins détestable , souvent ses prises de position,
    ont été différente et appréciables par apport à celles tous les autres
    politiques de gauche et même parfois de droite (ou similaire... ?)

    Je pense qu’il pourra être un très bon interlocuteur entre nos deux pays ,
    c’est ce que nous souhaitons vraiment déjà depuis longtemps , assez
    du suivisme Américain..... !

     

    Répondre à ce message


  • « ... et que je me rappelle que la Russie a été le tombeau des armées nazies... »



    Les vrais témoins ainsi que les plus éduqués n’étant pas Sardou pour te chanter que « si les ricains n’étaient pas là nous serions tous en Germanie. »

    Presque 28 000 000 de types au tapis pour les premiers, 420 000 pour les seconds.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’en pense BHL ?

     

    Répondre à ce message

  • Ce monsieur est totalement dépassé et devrait apprendre à se taire et cesser de faire croire qu’il sait ce qu’il faut à la France. Quand on cite Manuel Valls comme faisait partie de ceux à gauche qui défendent la souveraineté française... on perd véritablement une grosse occasion de se taire, et c’est sur un élément tel que celui-ci que Chevènement est démasqué comme un piètre politique. Son orgueil lui fait croire qu’il peut aider la France ? Que dalle ! il ne fait que partie de tout ce brouhaha politique qui égare, engoncé dans ce républicanisme foireux, cette laïcité hypocrite.

    Son discours sur la différence entre nationalisme et patriotisme m’est insupportable, c’est tout à fait la rhétorique qui ne sert qu’à exclure une frange de la population française et la réduire au silence. Cette manie de rejeter, de ranger dans des cases bien cloisonnées parce que ce serait laisser la porte ouverte à la "haine", tout en parlant de démocratie siouplait, c’est le pilpoul républicain dans toute sa pitoyable splendeur.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a de quoi s’étouffer quand il évoque les politiques de gauche patriotes à savoir Valls, l’antifrançais n’entonnant qu’un seul refrain (antisémitisme / antisionismes = les deux seuls mots de son vocabulaire), Mélanchon qui ne se pense qu’à sa gueule et Chèvenement qui n’a pas brillé dans ses différentes fonctions.
    Que Poutine décore ce va-nu-pieds gauchiste, les bras m’en tombent.

     

    Répondre à ce message

    • Je comprends votre ressenti, mais c’est un bon calcul politique pour Poutine :
      Chevenement est un des rares qui passe à peu près bien dans tous les bords politique tout en étant connu par les français, ça reste un des moins pires homme politique français, et un des seul qui n’a pas trop flingué la Russie, voir même affiche sa sympathie.
      Du coup Poutine à travers lui réussi une opération com de séduction, à peu de frais et peu de risque car il est inoffensif.

      En fin de compte, c’était le client idéal.

       
Afficher les commentaires précédents