Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Journal d’un Français confiné – Jour 5

« Les soignants manquent de masques. Et si on réquisitionnait les burqas, les tchadors et les foulards ? » (La Rédaction, 21 mars 2020)

 

Après le choc de l’annonce macronienne, le confinement, les tentatives d’évasion, la résignation, nous voilà condamnés pour des semaines, tout ça pour avoir soutenu les Gilets jaunes et les manifestants anti-réforme des retraites. On ne voit pas d’autre raison pour laquelle la triplette Buzyn-Philippe-Macron a importé ce virus du labo franco-chinois à la fin 2019. Ça nous pendait au nez, quand même, on n’arrêtait pas de critiquer Macron, le Premier ministre, le CRIF, les francs-macs, BHL, Zemmour, tout ce qui compte, on n’allait quand même pas s’en tirer sans coup férir !

 

Bon, maintenant on paye cher notre culot, notre chutzpah, mais on se sera bien marrés quand même. Car qui d’autre ose se foutre ouvertement de la gueule des personnalités du pouvoir profond, celui qui a le pouvoir de vous embastiller en 24 heures, de vous envoyer la force publique pour un dessin, de vous traiter de nazis pour une critique justifiée, de vous empêcher de gagner votre vie, de vous faire perdre vos boulots successifs ?
C’est pas la paire Rougeyron-Abauzit, quand même, si ?

 

 

On a regardé leur sketch qui se moquait des sachants, on l’a trouvé très drôle mais un peu long : une heure et quart ! Mais un sketch, un bon, ça dure 5 minutes les gars, allez voir les rois du stand-up US, ceux que Gad Elmaleh, Jamel et compagnie ont pillés pendant des années, nous faisant croire qu’ils étaient drôles alors qu’ils étaient juste de bons gros chouraveurs !

Dans le sketch de 75 minutes, on a toutefois trouvé un truc perfide au milieu des imitations résusies. C’est Abauzit qui sort, après avoir fait un éloge de l’esprit chevaleresque au début :

« Les gens qui ont des emmerdes c’est ceux qui le cherchent, généralement. »

Oh merde, c’est pour nous ça ! C’est nous les gens qui ont des emmerdes, on vient de le dire plus haut ! Ça alors, on est dans un sketch célèbre !

Tout ça pour dire qu’on a passé un bon moment, ce qui nous a fait oublier le corona, Véranda, Macronasse, Buzyness, Flippette et toute la bande de vendus. Au grand capital, s’entend. Ils ont voulu nous faire le coup de la pandémie suivie du vaccin, et tout s’est cassé la gueule. Les médecins honnêtes et le Net sont passés par là. Et maintenant, Véranda, après sa conférence de presse lénifiante de ce 21 mars (il a dû endormir pas mal de gens qui ne se réveilleront pas), qui nous sort qu’il faut et va multiplier les tests jusqu’à la fin du confinement.

Multiplier les tests, mais c’est carrément un changement de stratégie, mieux, c’est un changement à 180 degrés ! On va donc continuer à les harceler pour obtenir qu’enfin ils s’occupent de santé publique, qu’ils payent mieux les infirmières, surtout les infirmières. C’est pas qu’on n’aime pas les infirmiers, leur job est tout à fait louable, mais de notre point de vue, et on sait pas vraiment pourquoi, on préfère les infirmières. Elles ont quelque chose de plus, ou de moins, allez savoir...

 

 

Pour égayer un peu l’atmosphère en ces temps de douleurs hospitalières, on a été établir un petit top des infirmières, merde, c’est humain, ne nous jetez pas la pierre, on est des hommes avant tout. L’infirmière est tout ce qui reste à sauver dans l’hôpital public français, alors... Certes, les filles sont en colère, mais certaines ça leur va très bien la colère. Dans le cinéma, on les voit souvent dans les tâches ingrates, comme panser les plaies des blessés, elles voient de beaux et jeunes garçons mourir et ça, ça doit fendre le cœur de toute femme :

 

 

On a trouvé un film un peu con sur une infirmière super anti-FN et ça fait du bien, non seulement elles luttent contre les souffrances humaines, mais aussi contre le fascisme. Cependant on ne voit pas trop ce qu’on peut donner comme médoc à un facho. Elle non plus apparemment. On sait pas qui est le tocard qui a fait ce navet (on dirait une prod de France 2 ou 3) mais il a dû recevoir un max de subventions.

Vous l’aurez compris, l’infirmière, son engagement, son sourire, ses courbes (non, pas ses courbes !) symbolisent la vie, l’espoir, la renaissance après une maladie, après avoir frôlé la mort. Tous ceux qui ont frôlé la mort adorent les médecins, les infirmières, les chirurgiens, les aides-soignantes, et même les grosses bonnes femmes en bas à l’accueil qui nous reçoivent mal.

L’année dernière, les infirmières de l’hôpital de Valence ont chanté contre la baisse des budgets et des effectifs, ce qui se ressent dramatiquement aujourd’hui.

 

« Un jour les politiques
Ont voulu faire du fric
Sur la santé des gens
Certains sont nos patients
Comment peut-on s’y prendre
Pour enfin s’faire entendre »

Les malheureux qui n’ont pas Twitter peuvent cliquer n’importe où sur les infirmières

 

Mais on a mieux, pile dans notre sujet... On le met à la fin pour les personnes sensibles (aux charmes féminins), donc surtout les mecs seuls en confinement :

 

 

Sympa, non ? On dirait une illustration du fantasme « nue sous sa blouse ». On va arrêter là sinon on va nous traiter d’obsédés ou nous demander de faire la même chose avec les mecs, et aussi les gays, les gouines, et là on n’a pas fini avec toute la liste des LGBTQi+ et compagnie créole.

Pour la fin le meilleur, comme dans la fin du monde, le feu d’artif géant que toute la Terre, hommes & animaux réunis, regarde en se tenant les mains et les pattes. Accrochez vos masques !

 

 

On vous remet la spéciale dédicace en grand, pour ceux qui n’ont pas Twitter (il y en a, ça s’appelle « la fracture numérique ») :

 

 

Touche pas à mon infirmière !

 

Pas de faux espoirs, ceci est un montage...
(Les dernières féministes courageuses s’étant fait tabasser par des antifas)

 

Si on aime bien draguer, là on dit stop, si on voit un migrant qui met la main au cul d’une infirmière nous aussi on lui met une main, mais dans la gueule. Va falloir que nos « invités » se calment ou les vrais mecs de ce pays iront les calmer. Mettons enfin de l’ordre dans ce pays pourri par le néolibéralisme !

 

le Jour 4, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2413982
    Le 22 mars à 08:31 par Mascara
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Peut-être faudrait-il remettre la burqa à l’ordre du jour, en ces temps de pénurie de masques ...

     

    Répondre à ce message

  • #2413990
    Le 22 mars à 08:43 par jesuismoi
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Ce qui m’agace c’est cet emballement médiatique non pas à louer (ce qui est normal) mais aduler voire canoniser certains professionnels qui ne font que leur travail. Lors des attentats les charlies ovationnaient les flics, lors de l’incendie de Notre dame de Paris c’était les pompiers, aujourd’hui ce sont les infirmières. Parmi tous les corps de métiers existants ils ne sont pas forcément les moins biens lotis, beaucoup d’autres salariés travaillent à l’ombre des médias pour le bien être de la collectivité.

     

    Répondre à ce message

    • #2414059
      Le 22 mars à 10:33 par Béranger
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Les applaudissements de 20 h : puérils . Ce sont comme prévu les femmes - infantiles - qui applaudissent . On fait joujou . Aussi puéril que de placer des peluches (!) , des petites bougies et des petits bouquets de fleurs devant le Bataclan après que 90 jeunes Blancs y aient été victimes d’un massacre raciste .

       
    • #2414159
      Le 22 mars à 12:14 par Lacattt
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Suis d’accord avec vous ! l’emballement médiatique est tout ce qu’ils savent faire ! et puis ça coûte rien !! à côté de ça, on a quoi concrètement ? depuis plusieurs années, des suicides en masse chez les fdo ; des burn out à la pelle chez les personnels soignants et médicaux !!
      La vraie valeur d’une personne ou d’un groupe ne se révèle pas par le discours mais par les actes !
      et que font-ils ? de la mauvaise com !! incompétence et arrogance, voilà tout ce que ces guignols sont capables d’offrir en cas de coup dur pour le pays ! en fait ils dérangent plus qu’ils n’arrangent !!

       
  • #2414004
    Le 22 mars à 08:58 par LDG
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Je commence à comprendre pourquoi ils nous appellent les "gentils".
    Où comment imposer une sévère régression sociale tout en les faisant applaudir chaque soir à la fenêtre... les gentils.

     

    Répondre à ce message

    • #2414092
      Le 22 mars à 11:05 par GJ
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Régression sociale et féminisation de masse.

      Car comment expliquer que pendant 70 semaines on conteste la politique de Macron et du jour au lendemain on se soumet... à la politique de Macron ?

      C’est la peur du virus ou qu’on aime ça ?

      Quand on a la réponse grâce à internet, de la part de toubibs sérieux reconnus mondialement qui nous disent : 1) diagnostic 2) traitement
      que c’est la méthode classique - et certes frontale, donc trop virile ?
      et que tout le monde met un masque dans la rue et respecte le confinement imposé... par Macron.

      Nous sommes devenus un peuple de fiottes ?

      Qu’attendent les hauts gradés de la médecine, et quelques-uns mais tous, pour exiger la production du médoc et des tests, bordel ?

      La Maroc vient d’acheter un stock de chloromachin à la France !

       
    • #2414105
      Le 22 mars à 11:25 par armalitt
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Oui mais à l’intérieur de leur petit appartement ils risquent moins d’être gentils. Le psychanalyste Serge Hefez a rappelé pertinemment que les syndromes post-traumatiques du confinement pourraient laisser des séquelles et que les violences conjugales seraient proportionnelles à sa durée (allô Schiappa ?).L’exiguîté du logement favorise la macération de la violence qui sommeille au fond des membres d’une famille. Quant à nos aînés condamnés à l’isolement, la dépression risque de faire autant sinon plus de victimes que ce fichu virus !

       
  • #2414006
    Le 22 mars à 08:59 par anymosa
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Hier soir devant l’hôpital Delafontaine de Seine Saint Denis des policiers rendaient hommage au personnel médical qui se sacrifie afin de contrer la propagation du coronavirus
    après un son et lumière si sincère et si spontané , une chose est sur, le personnel médical va passer l’éponge ( javellisée ) d’ailleurs qui va la passer ?

    trop tard messieurs, les soignants ( et les soignés ) ont pu appréciés l’ensemble de vos actions ces 18 derniers mois,et plus généralement depuis 1992
    le devoir de mémoire, encore et toujours, même si cette mémoire n’est accessible que sur le site de l’humanité :
    https://www.humanite.fr/node/24784

    il y a eu une réponse proportionnée a cette manifestation de tendresses
    En rajouter..Ouais hier notre honneur a été bafouer dans les rues.Quand on a manifesté.Ouais ceci ouais cela..On entend ni les médecins ni les pompiers ni le samu les AS etc..Car ils disent c’est notre métier..On l’a choisit.Ils ont fait 3 ans d’études après le bac ( quand même .... ! )
    https://pbs.twimg.com/media/ETruttg...

    on a instrumentalisé ce virus, le pays est désormais très calme, silence çà crève,
    mais sans masques, sans tests, sans chloroquine, sans lits disponibles, mais comment tout prévoir ?
    https://www.nouvelobs.com/societe/2...

    FO annonce la mise en place d’un droit de retrait des routiers dès ce lundi
    martinez est devenu l’homme invisible, il respect le confinement
    abauzit doit se confiner en attendant la victoire ( ne détournez pas mes propos svp )

    derniere remarque, abauzit si tu nous lis :
    « Les gens qui ont des emmerdes c’est ceux qui le cherchent, généralement », sophisme puissance xx, non ?
    « Les gens ont des emmerdes, par la grâce de ceux qui généralement la foute »

    confiné par la force des choses, mais pas con finit ( enfin le moins possible )

     

    Répondre à ce message

    • #2414044
      Le 22 mars à 10:11 par treize
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Tu l’as dit, le problème c’est la mémoire... tellement trop sollicitée par un seul et même sujet que tout le reste disparait. Un tour du bocal et les poissons rouges ont tout oublié. Si les français se souvenaient de tout ce qu’on leur a fait et qu’on leur fait encore, ça fait belle lurette que ce maudit pouvoir serait tombé.
      Au lieu de cela, on tombe dans un sentimentalisme mièvre qui fait se mettre les moutons à la fenêtre pour applaudir dans le vide à l’heure imposée.
      On est tombé bien bas.

       
    • #2414099
      Le 22 mars à 11:14 par GJ
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      « silence çà crève »

      Excellent c’est exactement ça. Et alors ? On se laisse crever ?

      Avec la chlorotruc en 6 jours maxi c’est parti, comme pour une grippe normale quoi ! Au lieu de ça on va accepter 8 à 12 semaines d’emprisonnement (durée légale du stade 3) ?

      Nan mais je pose la question...

      On dit qu’il y a 2 façons de traiter une épidémie : et si il n’y en avait qu’une, celle qui marche ?

      On s’est mis à faire confiance à Macron alors qu’on le combat depuis qu’il est au pouvoir, c’est nous le problème, c’est pas la grippe !

      La peur illusionne, le courage libère. Raoult a raison.

       
    • #2414496
      Le 22 mars à 19:17 par anymosa
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      @ treize ; toujours se rappeler, la mémoire est bonne pour les uns, elle l’est donc pour les autres
      je ne souhaite pas tenir une comptabilité, moi j’ai reçu deux gnon, et nous quatre, etc etc ...
      simplement que le "jeune con"(*) sache pourquoi certains sont très circonspects a la vue d’une couleur primaire, cette même couleur qui fait résonner en eux des cordes qui pourraient bien leur péter un jour ou l’autre, dans l’oeil, a eux aussi, et ironie du sort, sans leurs avoir jouer la moindre mélodie

      @ GJ, malheureusement c’est ce qui se passe dans les epahd, dans le silence et dans l’oublie, ou rappelons le les familles n’ont plus de droit d’accès ( ignoble )

      (*) affectueux car je l’ai été aussi

       
  • #2414021
    Le 22 mars à 09:27 par Nectarine
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Mince, je fais un 90B, ce sera trop juste pour me fabriquer un masque.
    Je vais tenter de voler un slip à mon mâle, ce sera moins joli mais ça le fera peut-être.

     

    Répondre à ce message

    • #2414804
      Le 23 mars à 05:02 par Melissa
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Bonjour Nectarine, ce n’est pas bête, je n’y avais pas pensé ;) ;). Ben du coup je vais essayer de me fabriquer un masque en découpant les bonnets de vieux soutiens-gorge. Avec un bonnet C ça pourrait marcher ;).

       
  • #2414023
    Le 22 mars à 09:31 par toto la ciboulette
    Journal d’un Français confiné – Jour 5
    • #2414101
      Le 22 mars à 11:22 par GJ
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      Je sais pas de quel bord il est ce Marty (les intervenants BFM je m’en méfie), mais faut pas être trop intelligent pour comprendre que la "solution" (finale ?) adoptée par Macron,
      cause des "dommages collatéraux" - c’est comme ça qu’on dit en temps de guerre.

      La quantité de malades, possiblement mourants et qui vont crever, a été préférable, pour Macron, à la qualité de la politique qui visait à combattre frontalement, pragmatiquement, l’ennemi, c’est-à-dire ce virus.
      Même Merkel a été plus "virile" que Macron : elle a fermé les frontières !
      Alors que Trump il a étudié Raoult et il a dit OK on fait ça.
      Quant à Poutine, c’est carré, 1 ou 2 cas, situation sous contrôle.

      NOUS ON VA MORFLER.

       
  • #2414077
    Le 22 mars à 10:53 par enterré vivant
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Elles sont vraiment jolies nos petites infirmières, moi ça me dérange pas de tomber malade.

    Mais ce sont de petites choses délicates dont il faut prendre soin, et ça Philippe "celui qui assume le chaos" n’en a cure.

     

    Répondre à ce message

  • #2414124
    Le 22 mars à 11:50 par Hamza
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Abauzit et Rougeyron,on dirait 2 bidasses qui ont peur de monter au front et se cachent derrière les plus courageux,bla bla sur les problèmes de la France mais pas un mot sur les responsables aux commandes(CRIF, LICRA, FABIUS ,BUZYN ,BHL…)Soral et Dieudonné on le courage qui leur manque

     

    Répondre à ce message

  • #2414152
    Le 22 mars à 12:11 par Avec César
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    Entendu à la rtbf belge, JT de 19h30 par la journalope qui présente et qui a cru bon de conclure elle-même les
    propos d’un infectiologue d’état invité en plateau (visiblement ce dernier n’a pas donné un message suffisamment clair pour la merdasse que nous sommes) je cite : « on comprend que de tester toute la
    population sera très coûteux, donc il vaut mieux attendre le vaccin dans un mois et demi »
    Tout est dit...

     

    Répondre à ce message

    • #2414179
      Le 22 mars à 12:46 par nonyme
      Journal d’un Français confiné – Jour 5

      un vaccin bourré d’aluminium pour être plus réceptif aux ondes de la 5G, alors qu’on a déjà le remède ?
      Franchement, ça devrait péter...

       
  • #2414237
    Le 22 mars à 13:52 par browser.0098
    Journal d’un Français confiné – Jour 5

    rougeyron abauzit : démonstration inéxistante , soutien de macro et sarkozy et coppé : bravo les trous du culs donneurs de leçon.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents