Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Journal d’un Français confiné – Jour 4

La guerre de l’info s’est déplacée en partie du terrain politique au terrain médical. Derrière Macron et sa bande, il y a une stratégie, des intérêts, des informations. En face, il y a les soignants, les confinés et les réseaux sociaux. Les informations s’entrechoquent, se superposent ou s’entredétruisent, produisant dans l’esprit des Français des secousses et des micro-explosions qui sapent la confiance, ou l’immunité, pour parler biologiquement.

 

 

Plus grand-monde ne croit la communication officielle, mais, dans le doute, on obéit aux consignes, plus à cause de la demande des personnels soignants que des menaces de l’exécutif. Sibeth Ndiaye est là pour donner un semblant de cohérence à l’action gouvernementale qui en manque terriblement, on ne va pas revenir sur l’épisode des masques, des gants et tout le toutim.

 

 

Puisqu’on est sur Sibeth, on va y rester 5 minutes. Suite aux vidéos qui ont tourné sur les racailles qui se foutaient des consignes (on ne met pas tous les banlieusards dans le même sac intitulé Racailles) comme de leur première tournante, la porte-parole de la Macronie a voulu écarter sur BFM TV toute tentation raciste de la part des confinés envers les déconfinés.

« Alors évidemment, c’est vrai que dans certains quartiers, il n’y a pas de respect des règles. Alors, justement, attention, je ne veux pas qu’on commence à dire que c’est parce que ce sont des banlieues, avec des populations de telles ou telles origines que les gens ne respectent pas les règles. Je vois bien le relent qui va très très vite arriver, j’entends les dérapages de certains, je vois bien à quoi cela peut vite mener. »

 

En même temps, comme dirait ton boss, ça se recoupe un peu ! Dans l’épicerie du coin où on a acheté du fromage râpé (350 g), du Coca (10 canettes) et du PQ (9 rouleaux triple épaisseur), on était deux à attendre que les gens sortent pour les remplacer un par un. C’est la consigne dans les petits commerces. Là-dessus, des clients sont entrés en passant devant nous sans respecter la consigne, allant s’entasser dans le petit magasin. Le truc, c’est on le fait tous ou on le fait pas ! Et que ceux qui ne le font pas ne fassent pas prendre de risques, si risques il y a, aux autres.

 

 

On est donc tombé comme ces policiers sur la racaille du coin qui n’en avait rien à foutre, et la température est montée de chaque côté. Tout en reculant, la racaille nous a menacé de s’« approcher à 50 cm », comme si elle était contagieuse. Elle a alors appliqué la technique du bernard-l’hermite (omar-l’hermite ?), tout en psalmodiant les habituels « nique ta mère » et « fils de pute ». Mais sans engager le combat. Chien qui aboie ne mord pas, dit le proverbe, et on se demande même si c’est pas un proverbe arabe. Ils en ont des bons, comme le cadavre de son ennemi sur le fleuve...

On ne va pas faire de cette expérience une statistique, mais Sibeth se fourre un peu le doigt dans l’œil sur ce coup. Et là on ne parle pas d’étrangers, d’immigrés ou quoi que ce soit d’autre, on parle de racailles, qui forment une espèce à part. Une sous-espèce humaine qu’il faut accepter, comme les punaises ou les cafards, ils font partie de l’écosystème humain et ont certainement une utilité dans l’échelle de l’Évolution. Personne ne les aime, c’est clair, mais on doit faire un petit effort... chrétien.

 

Le fighting spirit irlandais

 

Après l’épisode de la racaille qui avance en reculant, un voisin nous a ouvert la porte de l’immeuble, sans paranoïer sur le mètre réglementaire. Enfin, la civilisation ! On a l’air de détester la sous-race incarnée par les racailles, mais en réalité on reconnaît que grâce à eux, on entretient notre fighting spirit. Ça fait du bien d’en choper un de temps en temps, quand il n’est pas en troupeau. Car la racaille ne se bat jamais en un contre un sans son troupeau, c’est une loi d’airain. Seul, ou seule, il fait son bernard-l’hermite. Surtout quand en face on est prêt au combat.

On devait se défendre contre le virus, et voilà qu’on se défend contre la racaille, à croire que ce sont des virus humains, ou pré-humains. Mais une bonne confrontation avec une racaille ne peut que faire monter l’adré(naline), ce qui entame un peu l’immunité, nous a expliqué une scientifique. Trop taper dans l’adré ça te nique l’immu. Pourtant, on peut entretenir sa décharge d’adré, c’est le lot de tous ceux qui prennent des risques dans la vie, et qui s’y habituent, voire qui y sont accros. Alex Honnold en fait partie, les boxeurs, les hommes politiques aussi, c’est un combat permanent. Le problème, c’est que tous les Français ne sont pas armés pour le combat quotidien contre les virus, qu’ils soient micro ou macroscopiques.

Il faut penser à ceux qui se prennent des seaux de merde sur la tête sans pouvoir répondre, ça c’est pas bon pour l’immu : l’inhibition de l’action, rien de tel pour creuser un trou dans l’estomac. Justement, un lecteur – car on lit tous les commentaires pertinents – nous a expliqué quelque chose d’intéressant à ce sujet. Voici son message :

Dans son discours à la nation française, le président Macron a fustigé l’ « hystérie collective » s’emparant de ses compatriotes qui se ruent dans les magasins et s’arrachent le papier de toilette. Sur ce coup-là, on ne va pas lui donner tort. Mais il ne s’agit là que d’un épiphénomène. Le phénomène, c’est tout autre chose. À la fois bien documenté et mystérieux, l’hystérie collective est définie depuis Sigmund Freud comme « une lutte contre l’angoisse par conversion somatique », c’est-à-dire par le développement de symptômes évoquant une maladie corporelle. Il ne s’agit pas de signes cliniques imaginaires mais d’une somatisation réelle créée par l’imagination, en l’absence de toute causalité matérielle objective. La psychiatrie et la psychanalyse étudient ce phénomène depuis des décennies et en ont trouvé de multiples exemples anciens et récents. En 1985, une épidémie de symptômes inexpliqués s’est encore produite parmi le personnel d’un hôpital de Marseille.
Par curiosité, je me suis acheté hier matin l’ouvrage « Les peurs collectives », paru en 2013. Je n’ai pas tout lu mais je suis resté scotché devant le chapitre « la peur sociale somatisée : l’hystérie collective » écrit par Jean-Bruno Renard, professeur des universités à Montpellier. On y lit ceci : « L’hystérie collective se caractérise par des symptômes psychosomatiques : oppression respiratoire ou abdominale, mal de tête, évanouissement, nausées, dermatoses ». Ses causes ? « Une angoisse partagée » découlant autrefois du refoulement sexuel et aujourd’hui, dans nos sociétés modernes, du « stress dû à des pressions psychologiques ». Les psys ne savent toujours pas comment des symptômes physiques peuvent se transmettre par contagion psychique. Mais la réalité de cette contagiosité ne fait plus débat dans leurs rangs. Espérons que l’un d’entre eux va se pencher sur l’épidémie de Covid-19 car le contexte de peur et de stress transmis par les autorités se prête parfaitement à l’émergence d’un tel processus psychosomatique. Merci Monsieur Macron pour cette nouvelle piste explicative ! Elle m’a fait songer que les Italiens, tifosi dans l’âme, sont naturellement plus enclins à l’hystérie que les Scandinaves et les Slaves à sang froid.

L’auteur de ce commentaire avait aussi lu le comparatif des personnes touchées et décédées dans les pays du Nord et du Sud de l’Europe. Et comme on est sérieux, on s’est procuré le chapitre indiqué. On ne va pas tout mettre ici, mais un des exemples fournis est celui des possessions diaboliques.

 

Si l’on compare avec les « possessions diaboliques » du XVIIe siècle, le contexte religieux, les représentations diaboliques et la référence à la sorcellerie sont totalement absents de ces cas modernes. Pourtant, bien des éléments sont semblables, tels que la communauté de femmes, les symptômes corporels et la contagion exponentielle à partir d’un cas princeps ou « cas modèle ».

On se demande alors si notre diable de président ne déteindrait pas sur « son » peuple...

 

Le Jour 3, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2412630
    le 20/03/2020 par Jérômeproudhon
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Elle n’ a pas tort, elle n’est pas si bête la ndaye. Il y avait au moins autant de blanc souchien chrétien, sur les plages, les caneaux, les parcs ou les marchés. Mais vraiment ! Que voulons nous a la fin ? Que les français soit docile comme des chinois ou des allemands ? Des moutons ?des moutons dociles ? Je voudrais bien rester français moi.

     

    • #2412661

      Tu voudrais rester français en te pamant des prouesses des chances pour la france qui ne respectent pas un minimum de sérieux pour juguler une épidémie ? Et beh... A moins que ce ne soit de l’ironie auquel cas excuse moi...


    • #2412889

      @jérômeproudhon
      Chez "Si bête" l’obéissance inconditionnelle est peut-être une seconde nature...
      Ne fait-elle pas partie de ceux qui suivraient Macron jusqu’en enfer ?


    • #2412999
      le 21/03/2020 par Monk ursula komodh
      Journal d’un Français confiné – Jour 4

      Y a peut être plus de blanc en France ? Donc oui numériquement y à plus de blancs qui desobeissent !


  • #2412637

    Tapage diurne et nocturne dans les quartiers suspendu, trafic de drogue ralenti, banques privées mourantes, retour au souverainisme, réforme retraite arrêtée, policiers risquant enfin eur vie pour le peuple, valorisation des services publics, les amoureux et amoureuses de leur apparence confinés chez eux, loisirs dont football professionnel développant l’insouciance stoppés, etc :
    En résumé un long temps inattendu proposant à beaucoup de méditer enfin sur le sens de leur vie et de lire pour s’aider à le trouver !...
    Ce virus serait-il finalement un grand bien ?

     

    • #2412659

      Et en espérant que les pouvoirs publics ne purgent pas les SDF nationaux en les neutralisant mais leur ouvrent les logements vides, que tous les infiltrés servant des intérêts étrangers au sein des partis politiques ne trahissent pas le peuple si ils prennent le pouvoir quand les banques et les grandes sociétés de l’énergie, de l’eau, des transports, des autoroutes, et de la santé se renationaliseront, et donc que le bon effet gilets jaunes soit définitivement établi divinement.


    • #2412666

      Oui en effet, moi aussi je vois les avantages de cette pandémie : Eurovision annulé, frontières fermées, rues calmes, séléction naturelle.


  • #2412640
    le 20/03/2020 par Fela Kuti
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Le comportement poussant l’homme à détruire son habitat est bien sur l’individualisme qui s’est développé depuis le néolithique depuis la création du troc, de la propriété privée et plus tard de l’argent ; satanisme et possession étant juste une caricature de ces comportements strictement éloignés du bien commun.
    sauver son âme = se désaliéner, si on compare l’ancien langage au langage moderne.

     

    • #2412930

      Et le confinement c’est pas une sorte d’aliénation ? On doit signer sa propre autorisation... Les flics sont juste là pour surveiller si on prend bien le moule. Sinon c’est qu’il faut beurrer la raie un peu plus. Pour pas que ça colle.


    • #2413141
      le 21/03/2020 par Fela Kuti
      Journal d’un Français confiné – Jour 4

      Confiné comme des poules pondeuses.


  • #2412643
    le 20/03/2020 par clavier bleu
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    camarades interessez vous au concept de l’egregore.

    sans en faire tout un plat car beaucoup ni l’existence de ce qui n’est pas mesurable, et c’est logique dans ce monde ou regne la quantite, sachez que l’etre humain, comme beaucoup d’organisme, peut etre compare a une batterie electrique, generant de l’energie, mecanique c’est evident mais aussi magnetique et certainement psychique ; celle-ci difficilement mesurable.

    l’egregore donc serait une energie psychique collective.

    tres peu d’ecrits sur le sujet car c’est un sujet qui a d’abord interesse les occultistes donc un sujet suspect.

    cependant ce concept expliquerait beaucoup de chose

     

    • #2412747
      le 21/03/2020 par clavier bleu
      Journal d’un Français confiné – Jour 4

      desole pour les fautes d’orthographe.

      j’ajoute l’article wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8...


    • #2412757

      À mon humble avis, l’Égrégore est un concept quantique.


    • #2412794
      le 21/03/2020 par Dis Sedere
      Journal d’un Français confiné – Jour 4

      « Tout d’abord, nous devons faire remarquer que nous n’avons jamais employé le mot « égrégore » pour désigner ce qu’on peut appeler proprement « une entité collective » ; et la raison en est que, dans cette acception, c’est là un terme qui n’a rien de traditionnel et qui ne représente qu’une des nombreuses fantaisies du moderne langage occultiste. Le premier qui l’ait employé ainsi est Eliphas Lévi, et, si nos souvenirs sont exacts, c’est même lui qui, pour justifier ce sens, en a donné une étymologie latine invraisemblable, le faisant dériver de grex, « troupeau », alors que ce mot est purement grec et n’a jamais signifié autre chose que « veilleur ». On sait d’ailleurs que ce terme se trouve dans le livre d’Hénoch, où il désigne des entités d’un caractère assez énigmatique, mais qui en tout cas, semblent bien appartenir au « monde intermédiaire » ; c’est là tout ce qu’elles ont de commun avec les entités collectives auxquelles on a prétendu appliquer le même nom. » René Guénon (Wikipédia)


    • #2412821

      Il en existe au moins de deux sortes :

      - Éthérée, tandis que toute personne de « bonne volonté » pourrait, à une heure choisie de tous, de penser intensément sur la compassion, le partage et le courage, en même temps et, à tout le moins, l’espace d’une minute de sorte à créer un chant de force ou autre potentiel.
      - Physique, qui n’est donc pas d’actualité tant il faut se prendre la main dans des positions opposées de paume de celle qui donne et de celle qui reçoit et de sorte qu’à ce qu’un courant continuel parcourt la « ronde » ainsi bouclée : avec le même état d’esprit que précédemment.
      - [...]

      Égrégore à ne pas confondre avec la ferveur comme lors de matches ou de concerts, voire ces chants qui émanent des quartiers désormais, car il n’y a pas, dans ces cas, d’intention transcendantale. Égrégore qui n’es pas non plus la transe, tandis que cette dernière peut servir à la première.

      Vu que les gars en sont à glaner, voler, braquer, quantifier, acheter au superlatif leurs rouleaux de PQ alors que chacun sait (ou devrait savoir) qu’il en faudrait (si l’on est loin de tout lieu ou l’on peut se laver) 1 rouleau pour quatre/cinq jours, soit 8/10 pour tenir une « Quarantaine » tandis qu’ils en ont stocké 100, on se demande où ils vont trouver l’état d’esprit à se placer dans une forme de rituélie ésotérique. Dans leur trou du cul ?


    • #2413105

      À sedetiam
      tout à fait !
      Puis pour le PQ, un truc que j’ai emprunté aux arabes (et autres, voyagez à Mada ou en Inde, c’est pareil) c’est ee ne plus utiliser de PQ qui pour le coup est vraiment une merde du capitalisme/consumérisme...
      Un broc de flotte dans les toilettes, ou un arrosoir jouet, ou une douchette branchée sur la chasse... on étale plus, on lave. Plus de PQ et une hygiène améliorée... difficile de convaincre les habitués du PQ, dommage !

      Pour l’égrégore, je propose à tous ceux qui croient au concept de penser "réconciliation" et de dire un "notre Père" toutes les 4 heures à partir de 08 h00...midi... 16h00...20h00...

      Et profitez pour méditer sur le carème aussi avec ce confinement, ...
      Le collectif en sortira plus fort.


  • #2412649

    Pour rire un peu dans ces temps difficiles, un petit rappel d’une brillante idée des italiens il y a un mois et demi... pour lutter contre la sinophobie en ces temps de coronavirus...Cela se passe de commentaires...

    https://youtu.be/mNMdg4morQs

    Ceci dit cela aurait pu être une initiative de Anne hidalgo ou de buzyn . N’accablons pas trop les bobos italiens...

     

  • #2412650

    Au premier on avait peur de la colère des Dieux, que personne ne pouvait voir, au XII on avait peur du diable et de ses démons, que personne ne pouvait voir, maintenant on a peur de l’infiniment petit, les virus, que personne ne peut voir.
    Les prêtres sont maintenant revêtus de blouses blanches et nous font des sermons sur la contagion et le confinement.
    Et si Pasteur s’était trompé ?
    On est en plein obscurantisme scientifique.


  • #2412667
    le 20/03/2020 par E. Durand
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Le commentaire sur l’hystérie collective est à lire sur le site de Néo-santé.
    Un éclairage décisif sur l’épidémie.


  • #2412671
    le 20/03/2020 par whiteangel
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Nous sommes à peine rentrés dans le confinement , nous sommes en pleine pandémie que ces incapables ont géré d’une façon catastrophique , qui n’est pas terminée et déjà ils travaillent sur la casse des 35 heures de nos congés ..quelle aubaine...si les Français ne réagissent pas à la fin de cette pandémie alors là nous redeviendrons des serfs..

     

    • #2412987

      On ne peut pas faire réagir intelligemment un zombie puisque sa nature est dégénérée...
      Le système avec son pouvoir politique et médiatique a fait (comme dirait A.S ) le sale boulot !!!..
      Maintenant le chaos est présent et bien là...les nantis, les fortunés et l’oligarchie s’en sortiront sans dommages...quant au petit peuple ça ne va pas être la même limonade !!!...à part peut être pour les gens "visionnaires" et clairvoyants qui auront anticipé ce chaos annoncé et programmé !!!...
      Pour info...
      Survivre à l’effondrement économique (Piero San Giorgio)
      www.aubonsens.fr
      www.prenonslemaquis.fr


  • #2412703

    Sur le site du Figaro, j’ai entendu le témoignage d’un homme de 88 ans qui s’en est sorti. Il racontait que ce n’était pas aussi terrible et qu’il se sentait en plein forme. Et d’un autre côté nous avons certains personnels soignants qui nous décrivent une vision apocalyptique de la situation. Genre aussi grave que la grippe espagnole de 1918.

    D’où mes interrogations au sujet de ce virus... Est ce la triste réalité ? Ou certains personnels soignants, en manquent de notoriété et un peu narcissique sur les bords, exagèrent la situation, histoire de se faire mousser sur les réseaux sociaux....

     

  • #2412715

    On paye le fait que les responsabilité politique n’existe plus. Le ministère actuel n’a pas changé depuis 2017 ! Tout ce qui arrive, les ministres s’en foutent puisqu’il conservent leur poste. Des ministres sont quasiment autistes ou analphabètes. Ils sont toujours là. Et Macron comme chef de l’Etat est irresponsable constitutionnellement.

    Alors les gens font des procès aux ministres devant la Cour de Justice, faute de mieux. Mais cette Cour est composée des mêmes coquins qui sont traduits devant elle (Lagarde). Quand on pense qu’on critique l’ancien régime...


  • #2412719

    En une semaine le virus a mis le monde économique à terre. Et au 4eme jour de confinement vous commencez à parler du diable ? demain ce sera quoi, les extra-terrestres, les vampires, les zombies ? Au passage vous traitez des humains de déchets. Un courant d’éradication de la population qui doit dire son nom. Alors, vive le national sionisme ou pas ?


  • #2412727

    bonnes gens ! dormez tranquilles, la télévicon !


  • #2412730

    " Les psys ne savent toujours pas comment des symptomes physiques peuvent se transmettre par contagion psychique " .

    Grand sujet, qu’un type comme René Girard a abordé par l’angle de la théorie mimétique. Imitation, mimétisme, contagion mimétique. Girard a reconnu l’apport de Freud, son originalité, autant qu’il a su en démonter les biais. Les biais, les énormes biais, les extrapolations follement personnelles : Freud sur la balle, Freud aveuglé . Donc, parfois, d’un comique total : Oedipe et "le petit garçon" ; angoisse de castration à la vue du pubis féminin ; mythe mal fichu du "Père de la Horde primitive" .
    Alors "les psys ne savent toujours pas" : quels psys ?Les frères Miller ? Ceux qui enseignent et, je le crains, dominent toujours les études françaises ?
    Il serait bon (j’aimerais, je trouverais chouette) que des types valables se dressent de ce côté là aussi .

     

    • #2412869

      Mouaih. Girard a fait carrière aux usa et c’était absolument nécessaire d’intégrer Freud si on était dans ces sciences molles à son époque.

      Personne n’utilise plus la psychanalyse à un niveau de recherche aux USA désormais.
      La psychanalyse n’a jamais guéri personne au delà de l’effet placebo.
      Donc il faudrait ouvrir les yeux sur cette arnaque une fois pour toutes.

      Mais même Girard, c’est beaucoup de vent tout de même. Enfin si on aime l’enculage de mouches ....Les goûts et les couleurs...


  • #2412739
    le 20/03/2020 par moqueur75
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    le cadavre sur le fleuve, c’est Lao-Tseu... Dont je ne connaissais pas les origines arabes... :)


  • #2412753

    Le proverbe du "cadavre de son ennemie sur le fleuve" est un proverbe chinois, Lao Tseu si je ne me trompe pas.

    La génération des racailles n’est ni de culture arabe ou africaine, ni de culture française : elle est purement de la culture marchande, cette culture qui arnaque les êtres discrets et polis tandis qu’elle accorde ses faveurs à ceux qui hurlent et pleurnichent.

    "La plupart des hommes oublient tout, excepté d’être ingrat" Proverbe coranique.


  • #2412769
    le 21/03/2020 par Pp_cannelle
    Journal d’un Français confiné – Jour 4
  • #2412806

    si c’est pas un proverbe arabe. Ils en ont des bons, comme le cadavre de son ennemi sur le fleuve... ah non ! C’est chinois, ça...


  • #2412808
    le 21/03/2020 par alderic-dit-le-microbe
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Je dépose dès demain une déclaration de manifestation contre le confinement.

    Et je manifesterais tous les jours.

    C’est un droit constitutionnel.

     

    • #2412902

      J’ai trouvé un joli TIPEX pour inscrire un slogan ER.FR sur les sacoches de mon vélo. Je fais mes courses tous les jours en ce moment. C’est reposant. Les sacoches sont plus légères, je peux me balader un peu. Inutile de se braquer, mec


  • #2412812

    À nos personnels soignants : vous ne comptez pas vos heures face à cette crise inédite. Nous savons ce que nous vous devons et nous mettrons les moyens nécessaires pour vous aider. Honoré d’avoir été à vos côtés ce matin au service réanimation de l’hôpital (Macron)



    La bataille de France est commencée. L’ordre est de défendre nos positions
    sans esprit de recul. Les exemples de notre glorieux passé montrent que
    toujours la détermination et le courage l’emportent. Accrochez-vous au sol. Ne
    regardez qu’en avant. En arrière, le commandement a pris ses dispositions pour
    vous soutenir....
    " (ordre de bataille de Weygand,début juin 40)

    La drôle de guerre du schizophrène macron ne se déguste qu’en bouche... !!


  • #2412819
    le 21/03/2020 par alderic-dit-le-microbe
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Les frangins viennent de se dévoiler au grand jour avec cette supercherie globale. Ils ont sorti toutes les batteries ou presque.

    Ça devenir chaud pour vous les filles, car un tel acte aura des répercutions.

    Vous avez une fois encore merdé grave, en considérant les non initiés comme du bétail, et des nigauds. Et une fois encore, vous allez endurer la réaction, qui prendra très probablement une forme dont vous ne pourrez pas vous exonérer.

    Je pensais qu’avec le temps, vous auriez intégré un certain nombre de principes, mais je constate avec dépit que ça n’est pas le cas. A l’évidence, vous pensez encore que tout vous est permis, y compris des privations de liberté et le matraquage de bobards à longueur de journée.

    Bande d’inconscients.


  • #2412933

    Le dépassement de soi, la force, l’humilité... merci d’avoir cité Alex Honnold.


  • #2412942

    Pour paraphraser Dieudo :
    Quand j’entend cette femme parler, je me dis..... la remigration.... tu vois....dommage...


  • #2412948
    le 21/03/2020 par Moustachu
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Dans un sens, si les chances de la France de demain ne se confinent pas, peut-être que le venue du virus sera salvateur !
    On a déjà vu le dîner du CRIF disparaître cette année... un peu comme « bastion social »


  • #2412949
    le 21/03/2020 par Marie Claude
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Elle est bien utile Sibeth pour tenter d’expliquer le manque de moyens de protection, mais ses explications desservent encore plus le gouvernement auquel elle appartient... Et quand je pense que pendant près des deux mois de grève des transports publics, Décembre et Janvier, les franciliens ont voyagé serrés les uns sur les autres, heureusement sans connaître le danger alors que la pandémie arrivait inexorablement, on l’a échappée belle...
    Par ailleurs, j’ai remarqué que Sibeth parlait d’un confinement de 12 jours, éventuellement prorogeable... Qu’est-ce que cela signifie ?
    Vont-ils suivre les avis du Professeur Raoult ?
    Le dépistage, le traitement à la chloroquine qui semble être efficace et l’arrêt du confinement sauf pour les personnes âgées.
    Il me semble que Macron le diabolique et sa bande de diablotins ne s’entendent pas ou plus sur la conduite à tenir...
    L’arrêt de l’économie et le désastre qu’il représente fera beaucoup plus de victimes que l’attaque au coronavirus.
    Cet épisode douloureux que nous subissons nous prouve bien que nous sommes en dictature, pensons à l’après avec détermination...


  • #2412970

    Un sondage honnête (? !) montrerait que Macrotte et son équipe d’incapables sont complètement discrédités .

     

  • #2413083

    Sibeth Ndiaye : je n’ai eux pas pu eux ecouter eux plus de 1 minute eux..

    Mes recommandations : 1 doliprane toute les minutes d’écoutes de cette dame.
    La décadence d’une civilisation c’est ça.


  • #2413123

    Est-ce qu’il n’y a pas tout un symbole à comprendre quand on observe que le porte-parole du gouvernement français est africaine ....

    Et peut-être aussi un rapport à voir avec cette gestion minable de cette crise sanitaire ?


  • #2413270
    le 21/03/2020 par Pas sibeth
    Journal d’un Français confiné – Jour 4

    Donc vous avez entendu sibeth ? Les masques, faut savoir s’en servir, alors ça sert à rien d’en distribuer aux crétins que nous sommes ! On serait capable de faire des conneries !


  • #2416039

    « Je vois bien le relent qui va très très vite arriver, j’entends les dérapages de certains, je vois bien à quoi cela peut vite mener. »
    Oui, à la réalité ! :-) Et ça, surtout pas puisque qu’aujourd’hui le politique fait œuvre de negationnisme sur tous les tableaux. Et moi franchement ça me rappelle les heures les plus sombres Sibête et ça commence à me faire flipper !


Commentaires suivants