Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°504

23 mars 2018

 

Se procurer l’ouvrage de Jean-Marie Le Pen chez Kontre Kulture !

S’inspirer des valeurs de Jean-Marie Le Pen avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1928718

    J’arrive pas à déterminer si mon esprit politique s’affine ou si ce grand homme se bonifie avec le temps mais je me délecte de plus en plus de ses sages paroles.


  • #1928876
    le 25/03/2018 par ProtégeonslaPalestine
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°504

    " Il serait vain de penser que les nations ont des sentiments alors qu’elles n’ont que des intérêts "Jean-Marie Le Pen, fin renard et fin lettré.
    Un monument de l’histoire de France.

     

    • #1928924
      le 25/03/2018 par VIVACHAVEZ
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°504

      Le vieux menhir a raison. La Russie et Israel, par exemple, ont leurs intérêts propres. On me pardonnera donc de préférer ceux de la Russie.......


  • #1929124

    "Les syndicats ont l’obligation morale de s’opposer aux réformes qui vont toucher leurs adhérents".
    Toujours autant de sagesse et sérénité.
    Quant à l’affaire Sarkozy, "la justice avance à pas lents les yeux bandés", tout est dit également.


  • #1929500
    le 26/03/2018 par sedetiam
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°504

    « Voilà Président, votre ouvrage, vos mémoires, là, les gens se les arrachent... »



    « Ah...ah,ah ! », s’esclaffe-t-il.

    Je suis mort de rire aussi...