Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Julian Assange arrêté par la police britannique

Suite à la révocation de son asile par l’Équateur

Le lanceur d’alerte Julian Assange, réfugié depuis près de sept ans dans l’ambassade d’Équateur à Londres, a été arrêté ce 11 avril par la police britannique après que Quito a révoqué son asile.

 

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié depuis juin 2012 dans l’ambassade d’Équateur, à Londres, a été arrêté, a annoncé ce 11 avril Scotland Yard.

« Julian Assange, 47 ans, a été arrêté aujourd’hui, jeudi 11 avril, par des agents du service de la police métropolitain (MPS) à l’ambassade d’Équateur », a fait savoir Scotland Yard, expliquant que l’arrestation avait été menée en vertu d’un mandat de juin 2012 délivré par le tribunal londonien de Westminster Magistrates, pour non présentation au tribunal.

Sur des images exclusives filmées par l’agence Ruptly, le lanceur d’alerte apparaît affaibli et porte une barbe blanche fournie.

 

 

Julian Assange a été placé en garde à vue dans un commissariat londonien et sera « présenté au tribunal de Westminster dès que possible ». Le président équatorien, Lenin Moreno, s’est expliqué dans la foulée sur sa décision.

Wikileaks a également réagi en accusant le pays d’Amérique du Sud d’avoir mis fin « de manière illégale » à l’asile de son fondateur en « violation de la loi internationale ».

Le ministre d’État britannique pour l’Europe et les Amériques, Sir Alan Duncan, a expliqué qu’il était « tout à fait normal » que Julian Assange doive se soumette aux tribunaux britanniques. « C’est à la justice de décider ce qu’il va se passer désormais », a-t-il poursuivi, ajoutant : « Nous sommes très redevable envers le président équatorien pour son initiative et nous réjouissons d’une future relation bilatérale forte pour les années à venir. »

 

***

Rappel : l’Équateur obtient 10,2 milliards de dollars
du FMI et de la Banque mondiale (février 2019)

 

L’Équateur a obtenu 10,2 milliards de dollars de crédits de la part d’organismes internationaux, principalement le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, avec lesquels le gouvernement précédent avait rompu, a annoncé mercredi le président Lenin Moreno.

 

« Nous allons recevoir plus de 10 milliards de dollars à des taux inférieurs à 5 % en moyenne et sur des durées de jusqu’à 30 ans », a déclaré le chef de l’État à la télévision.

Il a précisé que le FMI verserait 4,2 milliards, les 6 milliards restants étant pourvus par la Banque mondiale, l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque intéraméricaine de développement (BID), la Banque de développement d’Amérique latine et le Fonds de réserves latino-américain.

« Nous avons vécu des temps difficiles, mais le fait que le monde ait confiance en nous et nous croie démontre que nous sommes sur la bonne voie », s’est félicité le président.

Après son élection en 2017, M. Moreno avait renoué les relations avec le FMI, avec lequel son prédécesseur socialiste Rafael Correa (2007-2017) avait rompu.

(Source : lapresse.ca)

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2175868
    Le 11 avril à 23:13 par JUL
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    L’Equateur n’est endetté qu’a 30 % (ratio PNB-dette publique). En comparaison le France est endettée a 95%. Voila pourquoi Assange ou Snowden ne sont pas refugié a Paris.

    Le PNB de l’Equateur est de 100 milliards, donc 10 en plus ne changent rien a l’affaire.

    Comme toujours c’est probablement pour une histoire de fesses que le président - ou son entourage proche - cède a la Police du Monde.

     

    Répondre à ce message

  • #2175889
    Le 11 avril à 23:55 par Julien L’Apostat
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    Un Vercingétorix moderne. Lui avait passé 6 ans dans un cachot avant d’être exécuté.

     

    Répondre à ce message

  • #2175934
    Le 12 avril à 01:17 par Le Chêne
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    J’ai presque le sentiment que ça ne va pas se passer trop mal pour lui. Du moins je l’espère..
    Peut-être que je rêve mais il n’est pas certain qu’il sera extradé pour un ensemble de raisons et notamment par le fait qu’il a peut être sous le coude quelques dossiers en nitroglycérine conservé justement pour éviter ce funeste sort..
    Pauvre homme cela fait des années qu’il vivait reclu dans cette ambassade il n’allait pas y passer sa vie non plus..
    Je suis peut être loin de la réalité possible mais je me suis parfois demandé comment il n’a jamais réussi à s’enfuir.. Ça aurait certainement bardé très sévère pour l’équateur qui s’y est donc opposé. Quelqu’un parlait des 30 deniers c’est exactement ça. Vraiment triste cette histoire même si objectivement en quenellisant si fortement le Système il ne pouvait que provoquer une telle situation.

     

    Répondre à ce message

  • #2175938
    Le 12 avril à 01:45 par diogene
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    Combien est devenu laid le monde d’aujourd’hui !
    Perte de valeurs humaines que sont l’honneur, la compassion, le pardon, la droiture, la fraternité, l’amitié, l’amour du prochain... remplacées par la cupidité, la traîtrise, la haine, la cruauté, l’infamie, la vindicte, la luxure...
    De ce fumier nauséabond en décomposition naîtra, sans doute, celui tant attendu : le messie. Et que crèvent les inspirateurs du désordre.

     

    Répondre à ce message

  • #2176011
    Le 12 avril à 05:25 par Jo sepa
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    Pendant qu on regarde la on regarde pas ailleurs ... economie en chute libre

     

    Répondre à ce message

    • #2176080
      Le 12 avril à 12:21 par Robespierre
      Julian Assange arrêté par la police britannique

      Que signifient les indicateurs que l’on nous donne pour nous construire une représentation de la réalité ? Des morts dans un attentat, un incendie, contribuent à la croissance du PIB. Le croque-mort facture, les entreprises du bâtiment répondent aux appels d’offre, les hôpitaux fonctionnent.

      On nous a mis dans la tête que les économistes sont des scientifiques. Ce n’est pas vrai. Ils échouent tous à prévoir quoi que ce soit et ne sont bons qu’à tenter de faire croire qu’ils avaient vu venir des événements passés afin d’entretenir l’illusion de leurs capacités prédictives. Emplumés d’oripeaux mathématiques, un jargon moliéresque à la bouche, ils élucubrent devant les foules ébaubies en charlatans de cultes à mystères. « Sous-jacents », « push pull », « pricer », « produits dérivés », « fondamentaux », « indicateurs »... Au mieux, que ces haruspices se contentent de tenter de décrire le réel, mais qu’ils se gardent de le prévoir comme s’ils pratiquaient une science expérimentale. Ou qu’ils se recyclent dans la météorologie qui, elle, obtient des résultats.

      Le tour de passe-passe consiste à répandre l’idée que l’économie est sérieuse, concrète. C’est du rocher mon brave monsieur ! Que la politique est réservée aux fantaisies de philosophes perchés dans des cabinets de curiosités. Il faut inverser la doxa pour retrouver la justesse. Le politique décide de l’économie. Mais les économistes nous incitent à la résignation en prétendant l’inverse. Une obscure équation différentielle, une loi transcendante du marché, impersonnel mais personnifié, dont la compréhension demeurera toujours cachée à nos esprits sans envergure, décrète la fatalité de l’organisation sociale.

      Ainsi les Pigasse, les Niel, les Arnault doivent continuer de s’enrichir en touchant des coupons, tandis que les Dylan, les Moktar et les Jean-Claude n’en finiront pas de croûter des nouilles. L’économie explique qu’il s’agit de la Providence marchande. Dans cette modélisation, conservatrice, la politique devient caduque. Elle se résume à acclamer des prides d’unijambistes trans-queers, gigotant du moignon sur des chars de carnaval, et l’accueil de migrants sédentaires. Il n’y aurait plus de pouvoir, l’outil même du politique, puisqu’il y aurait un destin économique.

      Les choses étant bien faites, la fraction la plus veule de la bourgeoisie, celle de l’argent sans les humanités, satisfaite d’elle-même, bénéficie du choix opéré par la main invisible du marché qui dicte les lois.

       
  • #2176045
    Le 12 avril à 09:58 par N.
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    L’information de l’arrestation de Julian Assange dépasse largement les chroniques criminels de routine en GB. Cet évènement c’est un symbole de l’écroulement définitif d’un monde où la vérité, la justice et même le droit international jouaient encore un rôle quelconque. Car aujourd’hui qui a encore besoin de la vérité et à quoi pourrait-elle servir ? Puisque c’est l’argent qui décide pour tout - l’argent qui donne à la fois un but et un sens à tout, à quoi bon vouloir connaître la vérité ?
    Assange a dévoilé les crimes des USA en Afghanistan et alors ? Suite à cette information quelqu’un a pris la défense d’Afghanistan, quelqu’un a puni les USA ?
    Désormais tout le monde sait que les militaires américains ont augmenté plusieurs fois la production de l’héroïne dans ce pays, qu’ils ont mis la main sur la livraison de la drogue et qu’ils ont inondé les marchés américains et européens. Une machine à sous bien huilée, en commençant par le simple sergent des Forces Armées et en finissant avec le sénateur qui se charge de purger les documents compromettant dans certains dossiers. Et il est bien évident que ce ne sont pas les publications de Wikileaks qui ont pu interrompre le flot incessant de centaines de millions de dollars.
    Wikileaks note qu’Assange n’est pas sorti de son propre gré du bâtiment de l’Ambassade et que c’est l’ambassadeur d’Equateur lui-même qui à introduit la police britannique à l’intérieur de la bâtisse - un geste d’une traitrise odieuse.
    Par ailleurs, Wikileaks a déjà publié un commentaire, en accusant l’Equateur d’enfreindre le droit international.
    Mais qui se soucie encore du droit international dans un monde où ce droit international est devenu le droit du plus fort, où le Conseil de Sécurité de l’ONU s’est transformé en Chancellerie américaine qui légalise les actions d’un des plus grands criminels de guerre du monde ?
    Oui, on peut dire qu’avec l’arrestation de Julian Assange désormais c’est devenu l’évidence même : dans un monde où l’Argent a pris la place de Dieu, il n’y a ni lois, ni justice, ni vérité.

     

    Répondre à ce message

    • #2176155

      Tres tres bon, merci.

       
    • #2176533
      Le 12 avril à 23:45 par ia
      Julian Assange arrêté par la police britannique

      Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l’argent ne se mange pas.
      Géronimo

      On se rapproche de ce moment ça shlingue grave, un reset total est sans doute préférable pour repartir sur des bases saines, la loi naturelle est à l’oeuvre aucun humain aussi rusé ou riche soit t’il n’est au dessus de ce processus.
      Les vainqueurs du jour finront je pense dans les poubelles de l’histoire et Assange vraisemblablement dans la liste des vrais et rares héros car dire la vérité dans une société de mensonge généralisé est révolutionnaire.

       
  • #2176048
    Le 12 avril à 10:16 par anonyme
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    Excellente photo, avec en premier plan une caricature de la Réjouissance sous la casquette à damier d’un british bourrin, que la situation amuse visiblement. Et pourtant...qu’y-a-t-il de réjouissant dans ce dont il participe ? Ce sbire a-t-il seulement conscience de ce qui se passe ? A quel niveau de rudimentarité mentale/psychologique/morale est-il descendu pour pouvoir ’’vivre’’ en faisant ce ’’métier’’ (en fait un truc de branleur) et se vêtir de la livrée uniforme d’un larbin de toutes les perversités des serviteurs de la Névrose qui le surplombent et se servent de lui comme intermédiation ? ’’En ce temps-là, en Égypte, les immondes étaient au pouvoir’’... Mais, en son temps, à chacun selon son dû.

     

    Répondre à ce message

    • #2176235
      Le 12 avril à 16:22 par Arsene
      Julian Assange arrêté par la police britannique

      « uniforme d’un larbin de toutes les perversités des serviteurs de la Névrose qui le surplombent et se servent de lui comme intermédiation »....

      ce fait n’expliquerait pas justement ce sentiment de honte causant une recrudescence des suicides parmi nos concitoyens en uniforme ?

       
  • #2176276
    Le 12 avril à 17:14 par The british way OFF democratie.
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    L’habeas corpus n’empêche pas un jugement mafieux.

    C’est ce qu’il a pensé il y a 7 ans.
    Nous allons voir. Je suis d’avis que l’Habeas Corpus va montrer son vrai visage : Une formidable hypocrisie.

     

    Répondre à ce message

  • #2177206
    Le 14 avril à 04:19 par Victoire
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    Bonjour,

    Un rassemblement est prévu devant l’ambassade du Royaume-Uni à Paris (35 rue du Faubourg St Honoré)

    mercredi 17 avril à 18h30

    Rendez-vous sur legrandsoir.info pour plus d’informations.

     

    Répondre à ce message

  • #2177718
    Le 15 avril à 08:41 par driir
    Julian Assange arrêté par la police britannique

    Dernier conseil de lecture de Julien Assange :
    Gore Vidal "History of The National Security State"
    Gore Vidal critique la dérive totalitaire post-11-Septembre et c’est un détracteur du lobby sioniste US.
    Jusqu’au bout, il aura lutté...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents