Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

Victoire de Thierry Baudet en Hollande

Julien Rochedy continue son chemin politique personnel. Aujourd’hui, il analyse la victoire de Thierry Baudet, inconnu au bataillon, aux Pays-Bas. Et en profite pour fustiger le système politique français fermé qui produit logiquement des hommes médiocres.

 

Rochedy et les Pays-Bas, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2165752

    les dernieres presidentielle ont montré LREM face à Marine nationale.
    Perdons pas de temps avec des divisions , Gardons nos frontieres, gardons notre souveraineté. RN, France in-soumis, UPR, Dupont Aignant,..... Diluer les votes revient a donner les européens a Macron LREM. Et quand on l aura foutu dehors du gouvernement il continuera a chier sur les Francais depuis Bruxelles. Donc, si la majorité vote RN Marine et on vire au premier tour ce pourri de Macron, On gagne la mise. et on fait chier Bruxelles et l assemblée nationale sera dissoute. On reprend le pouvoir. Les francais ont compris que Macron et son gouvernement detruisent le peuple francais.

     

    Répondre à ce message

    • #2166127

      Vous semblez oublier que Marine est cornaquée efficacement par les sionistes.

       
    • #2166148

      ET oui donc laissons faire macron... ? Ou bien préférez vous la merluche le franc-mac ? Qui lui en plus est pro immigrationniste ?

       
    • #2166686

      @Tatiebaba
      C’est bien, vous venez de comprendre que vous êtes enfermée dans une fausse alternative. Ce choix qu’on vous impose et qui est paradoxal est un non-choix !!! Mérci d’arrêter de commenter à tout va et réfléchissez à ce que vous venez donc d’écrire !

      Règle numéro 1 du manipulateur : enfermer sa proie dans une alternative. (Vous voulez qu’on continue comme ça ou plus d’Europe ? vous voulez être malade ou vacciné ? Macron ou la poissonnière ? La peste ou le choléra ? etc etc etc).

       
  • #2165879

    Notre système politique est bloqué car il repose sur un individualisme forcené et la recherche du confort ( je ne fais que le constater). Le mouvement des GJ est une révolte tout au plus, et ne vise que la recherche de plus de pouvoir d’achat.

     

    Répondre à ce message

    • #2166072

      Vous avez déjà étalé à plusieurs reprises votre opinion simpliste ainsi que le mépris à l’égard de ce mouvement. On a compris, maintenant il serait bien, si du moins vous en êtes capable, de changer de disque. Les gens se bougent au moins. Et si vous participiez à tout ceci, vous vous rendriez compte de ce qu’une personne normale est capable d’appréhender intuitivement sans cela, à savoir que l’insatisfaction est multicausale (les gens sont capables d’être mécontents d’un ensemble de choses même s’il peut y avoir une hiérarchie dans l’ordre d’importance, qui peut d’ailleurs varier selon les personnes). J’ajoute que beaucoup de gens qui font partie de ce mouvement ne sont pas forcément dans les difficultés matérielles (et celles qui le sont ne sont pas non plus uniquement préoccupées par cela) mais se sentent profondément solidaires pour diverses raisons. Ce mouvement est un mouvement noble que seuls les idiots peuvent réduire à de basses considérations matérielles et/ou égoïstes. Vous êtes encore une fois lamentable, raison pour laquelle vous devriez penser un peu (beaucoup) à la fermer en attendant le jour lointain et très hypothétique où vous serez capable de réfléchir de manière un peu plus « complexe » (je mets des guillemets car ce n’est pourtant pas compliqué). Ça nous ferait des vacances.

       
  • #2165885

    j’aime bien ce Julien Rochedy ,je pense qu’il est sincère . OUI on critique le système ,mais effectivement soyons également claire ,ce système mafieux fonctionne parce qu’il y a une majorité en France de cons .Trop lobotomisés par les merdias ,individualistes,routiniés ... milles raisons pour rester dans l’ignorance .Je me souviens moi qui suis né en 1959,que quand j’étais petit ,juste le fait d’augmenter le prix du pain de 2 centimes de franc ,cela faisait scandale et le peuple bougeait .Maintenant y a une majorité de moutons.y compris chez les gilets jaunes ,mouvement qui pourtant m’a donné espoir ,oui je parle au passé .,car au vues du comportement des actes successifs ,cela tient plus du carnaval que de révolution !

     

    Répondre à ce message

    • #2166158

      merci de démoraliser tout le monde avec vos petits commentaires... Pour ceux des Gilets Jaunes qui sont encore sur le terrain, c’est d’une intelligence... Le vrai cirque c’est ceux qui regardent passer la caravane.

       
  • #2165950

    Lorsque le RIC sera en vigueur tous les partis politiques s’étioleront progressivement. A la fin, nous n’aurons même plus besoin de les supprimer, comme le préconisait la philosophe Simone Weil, ils auront tous disparu. Les Français prendront alors conscience qu’ils ne furent jamais indispensables à la vie politique.

     

    Répondre à ce message

    • #2166041
      Le 24 mars à 23:26 par social donc national
      Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

      Sauf que pour à la fois instaurer le RIC et renouveler la classe politique il faut déjà réussir à renverser la table ; c’est le préalable, et tant que la révolution ne sera pas faite, la situation ne se débloquera pas... Avant de faire des plans sur la comète, il faut déjà revenir au réel, et le réel est que ce système peut encore continuer à pourrir sur pied durant des années tant ses capacités de résilience et ses ressources semblent sans limites...

       
    • #2166161
      Le 25 mars à 10:54 par MarineçaZouk
      Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

      Un peu méprisant avec le mec qui a lacher le FN version marine , le premier annoncant à l avance tout ce qui allait se passait, dénoncant au passage l arrivé digne d un tsunami de ce que tout le monde appel désormais "les mignons", taclant phillipot avec raison la suite lui donnera raison, pour le coups il est dans l esprit dandy , un peu bourgeois c est vrai, mais c est un autre chose que la poissonniere le pen, un gamin mais prècurseur sur le fn le seul en France qui avait raison avant tout le monde . Il a bien raison sur ce qu il dit sur la vie politique française, c est bloqué mort foutu, ce qui votent encore FN en 2019 sont pour le coups eux des candidat potentiel a NRJ12, croire encore a ce parti en 2019, il faut probablement avoir pour parents des frères et soeurs

       
  • #2165979
    Le 24 mars à 21:38 par Athanase a dit
    Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

    Parcontre Julien, ça se voit que t’as piqué la chemise à ta petite sœur
    Faut arrêter de te pignoller en t’ecoutant parler et en te regardant dans le miroir de ta salle de bain, tu vas finir comme Fiona avec qui tu as débattu chez RT , t’es gentil mon p’tit cœur , mais faut arrêter un peu de te contempler tu vas finir Princesse !
    Amicalement

     

    Répondre à ce message

    • #2166019

      Effectivement on dirait un candidat d’NRJ12. Le cerveau en plus.

       
    • #2166253

      Quand on voit la virtuosité du jeune Bardella , notamment la dernière interview face à l’ignoble El Kabach, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a pas mal de jalousie chez Rochedy.

       
    • #2166323

      Quel commentaire débile. Une pignolade pour le coup, de celles qui ne servent à rien, et une vraie celle-là !

       
    • #2166513
      Le 25 mars à 20:07 par Athanase a dit
      Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

      @Eric
      Pardon monsieur , j’ai pas la prétention d’être un orateur ni un commentateur philosophe , mais j’ai la prétention d’être père de famille nombreuse , d’être mon propre patron ,viable économiquement et propriétaire de mon outil de travail, et je me pignole pas sur internet à monter une université pour dire comment être un homme , pas besoin j’en suis un, je préfère de loin un homme qui connait la vie un Soral par exemple qui évite les chemises moulantes et les coupes d’ados
      Je trouve que de plus en plus on a des coachs en vie, en drague ,en masculinité, en branlette, en cuisine bref en tout, si t’as besoin d’un tuto pour être un homme viril c’est grave
      Allé bien l’bonjour camarade

       
    • #2166577

      Grand bien vous fasse, pour votre plus grand bonheur vous n’êtes pas comme lui ! Mais peut-être vous faudrait-il un peu plus écouter et moins juger sur l’apparence. D’autant plus quand vous dites qu’il ne faut pas y accorder trop d’importance et que ce faisant vous focalisez là-dessus. Personnellement j’écoute ce que disent les gens sans trop m’attarder sur ce genre de considérations.

       
    • #2166889
      Le 26 mars à 16:10 par Athanase a dit
      Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

      @Eric
      Quand ai-je dit
      D’autant plus quand vous dites qu’il ne faut pas y accorder trop d’importance
      _ ?????
      Et puis oui si grand bien me fasse, pourquoi me priver 
      10 personnes 20 vont me lire (je vais influencer personnes j’essaye même pas)
      Alors n’aurais-je point le droit de trouver ce jeune homme arrogant et condescendant, avec une attitude de petites filles, j’en ai des filles et des garçons , je connais merci
      Il me fait penser à eux 
      Regardes c’est moi qui fait pipi le plus loin (pour mes garçons) où t’as vu ma robe de princesse elle est plus belle que la tienne (pour mes filles)
      Oui ça me dérange qu’un bambin prétentieux vienne me raconter comment être un homme
      Mais c’est pas une insulte ,juste une blagouille, pour qu’il redescende de son piédestal, rien de bien méchant
      Je mets un coup de pieds au cul de mes garçons quand ils fanfaronnent , c’est un geste fraternel, d’amour 
      T’inquiète camarade Eric

       
    • #2167028

      Je ne sais pas s’il faut que J.Rochedy redescende de son « piédestal » mais je crois que vous devriez redescendre un peu et vous tourner vers des gens et des sujets qui ont vos faveurs, ça serait sans doute mieux pour vous car ce J.Rochedy à l’air de bien vous faire monter dans les tours :-) Je blague moi aussi vous voyez !
      Sinon, je ne m’inquiète pas le moins du monde. Pas de souci.

       
    • #2167073
      Le 26 mars à 21:03 par Athanase a dit
      Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

      @Eric
      Pas de problème camarade

       
  • #2166111

    Avant le RIC/RIP
    La proportionnelle. !!

     

    Répondre à ce message

  • #2166118
    Le 25 mars à 08:22 par Tony Glandil
    Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

    Parcontre Julien, ça se voit que t’as piqué la chemise à ta petite sœur

    Amicalement

     

    Répondre à ce message

  • #2166151
    Le 25 mars à 10:23 par François Desvignes
    Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

    Arrêtons de croire que le mode de scrutin est la panacée, le remède qui sauvera dame V république.

    Car :

    - Si nous mettons la proportionnelle, nous aurons une assemblée ingouvernable façon IV république où la durée de vie d’un gouvernement était inférieure à un an, une autre manière de dire que D’AUTRES gouvernaient la France.

    - Si nous mettons un scrutin majoritaire, nous aurons une assemblée de DEUX partis, c’est-à-dire, en fait d’assemblée, une chambre d’enregistrement des volontés du président, et donc une non représentation absolue des sans dents.

    La V république a remédié à cette situation cornélienne par le referendum.

    Si l’Assemblée est aux ordres du président, le président est aux ordres du referendum, donc de la nation.
    C’est de la nation seule qu’il tient sa légitimité par l’élection au suffrage direct, et le referendum qui est un plébiscite

    La V république est une république plébiscitaire obligatoire : le président DOIT recourir au referendum et le considérer comme un plébiscite.

    Sans le referendum plébiscite, la république n’est plus qu’une oligarchie, ce qu’elle est devenue par glissement après le départ de De Gaulle lors du referendum rejeté sur la réforme du sénat en 69 (alors qu’il avait une large majorité au parlement).

    Demander des réformes électorales dans une république moribonde parce qu’elle s’est reniée est vain.

    Si l’on veut sauver Dame Marianne (quand même à son 5 ième échec) , il faut lui administrer un remède de cheval, tout à fait dans l’air du temps : le sur referendum-plebiscite, le RIC (légiférant, constituant, révocatoire)

    Ce n’est pas dans ses domaines d’intervention qu’il faut le restreindre car le sans dents est souverain : c’est le président qui ne l’est pas.

    Mais dans son rythme d’intervention : par exemple, pas plus de six RIC/ an.
    Que les sans dents aient le temps de choisir et de discuter leur menu.

    Travaux pratiques : on propose de décider que la nationalité française est exclusive et donc les bi nationaux déchus de la nationalité française

    Pour virer la Francicide Obono, la furie DIALO, et le phoque sayan Meyer habib.
    Nan, je déconne : c’est pour virer les députés des 8,9 et 10 circonscriptions des Français à l’étranger.
    Allez voir, vous verrez : Habib y est député des "Français au Saint Siège" : des curés !"
    https://www.ufe.org/deputes-des-fra...

    C’est de cela dont la république crève : l’inversion.

    Habib,à Paris à l’AN
    Et Rochedy à Amsterdam. dans son réduit

     

    Répondre à ce message

    • #2166360

      Le référendum ou plébiscite non plus n’est pas la panacée. Il a été inventé pour passer outre les "intermédiaires" habituels, contourner les députés, les sénateurs, les partis, etc. Certes il y a beaucoup de choses populaires qu’on pourrait faire passer par voie référendaire, mais après avoir élu le bon président, car c’est l’instrument du chef, pas du peuple seul, cette naïveté est lassante.

      Et encore... si seulement les résultats étaient assurés ! En 1969, De Gaulle a démissionné à cause d’un référendum perdu, pourtant plein de bon sens (la mise à la retraite du sénat maçonnique et la dé-parisianisation de la vie politique). En 2000, on a voté le quinquennat, mais on aurait mieux fait de réfléchir plus en profondeur aux rythmes politiques, complètement déséquilibrés. Et en Suisse me direz-vous ? Les Suisses ont voté très largement contre la limitation écologique de l’immigration ("écopop") mais pour l’imposture écolo quand elle nuit à la souveraineté énergétique ("Energy 2050"). De l’eau a coulé sous les ponts depuis le référendum sur les minarets...

      En attendant, pour l’assemblée nationale ou le président, on utilise toujours le scrutin à deux tours, qui dépasse tout dans l’absurdité. Macron a pu être élu alors qu’il n’a vraiment eu l’adhésion que d’1/4 des électeurs et 1/5 des inscrits. Aux législatives, seul 1 Français sur 7 a voté En marche. Il ne faut pas chercher ailleurs l’origine de la crise démocratique ! En réalité, si la IVe était ingouvernable, c’est parce que la proportionnelle, en donnant des dizaines de sièges à Poujade et Thorez, démasquait les faux adversaires, SFIO-PRRS-MRP, vrais complices de l’eurocratie.

       
    • #2166641
      Le 26 mars à 01:47 par François Desvignes
      Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

      @pséphos

      Vous savez ce que disait Gide : "Tout ce qui est compliqué est inutilisable et tout ce qui est simple est faux".

      Tant que la V république a été respectée, elle a fonctionné. Et elle a donc fonctionné jusqu’au referendum de 69 inclus.

      Si aujourd’hui on veut la régénérer, le referendum n’y suffira plus mais pas du tout parce que cet outil est imparfait ou qu’il a été remplacé par un outil plus juste et plus performant, le RIC.

      Mais seulement parce qu’une invention, internet, rend le RIC,( l’outil de la démocratie directe), incontournable.

      Comme hier, l’imprimerie a rendu possible la démocratie représentative, jamais bien représentante mais toujours mieux représentée au fil des siècles.

      Et aujourd’hui obsolète, quel que soit son mode de scrutin pour cause d’internet, qui lui ne veut connaitre que la démocratie directe.

      C’est pour cela que la crise de la représentation, qui n’est pas une crise mais une mort lente, se retrouve dans tous les systèmes représentatifs, rationae loci et rationae materiae, dans tous les pays et les domaines d’intervention, politiques et syndicaux.

       
    • #2166651

      Cela fait 25 ans qu’on entend parler de démocratie numérique, de cyber-démocratie, de votes en ligne, on a même eu la mode des "Partis pirates".

      Or — je sais que c’est difficile de critiquer un média de l’intérieur, mais il faut le faire — on doit prendre internet pour ce qu’il est du point de vue des rapports de force, c’est-à-dire un moyen de communication créé par l’Empire américain au sortir de la guerre froide, dans une visée hégémonique : à la fois pour le renseignement hégémonique (cf. les révélations de Snowden), pour la désinformation hégémonique (agitprop twitter/fb ou, plus doux, l’anglicisation), et, bien évidemment, pour le commerce hégémonique.

      Alors bien sûr, on se trouve là... mais il faut voir la dynamique : en quelques clics, on est chez les géants de Californie. Maintenant que ces GAFTA ont bien tissé leur toile, elles, ces araignées, vont pouvoir passer au déjeuner - à coups de fourchettes algorithmiques, et sous le regard bienveillant de la gueuse, des yankees, et tous les groupes qui y ont intérêt.

      Tout le monde voit le potentiel de l’informatique pour le débat public mais rien ne change, ou alors en pire. Tout simplement parce qu’Internet est un média fondamentalement disruptif - je renvoie à Stiegler qui réfléchit beaucoup là-dessus. Le réseau Internet est fait de façon à transcender les territoires, les lieux, les rythmes, et la MORALE.

      Ta fille regarde Netflix pour sa dose d’émotion/propagande. Ta sœur va sur Gleeden pour organiser son adultère. Ton fils regarde Pornhub (qui paraît-il censure les anti-vax qui s’y étaient réfugiés...), puis ensuite regarde la dernière vidéo de TiboInShape (spéciale Auschwitz ou spéciale Sida, et il prend ça au premier degré). Ton frère dans l’hôtellerie se bat contre AirBnb. Ta famille de voisins, des immigrés, restent dans leur bulle.

      Bref, Internet délie les gens de leur devoir, et c’est uniquement dans la mesure où les dissidents sont eux-mêmes disruptifs, radicaux, qu’ils peuvent attirer l’attention. D’où le trolling... mais jusqu’à quand ?

      La crise de la représentation peut durer, car elle repose au fond sur la force des habitudes, habitudes de 4 bons siècles pour le parlementarisme anglo-saxon... qui fut inventé par et pour le capitalisme. Et en l’ayant compris je rejoins Francis Cousin quand il dit que le RIC ne sera jamais plus qu’un moyen gérer notre propre esclavage, puisque la démocratie n’a jamais été que le moyen de remodeler l’humanité au bénéfice de la ploutocratie.

       
  • #2166456

    Il vient vraiment de s’en rendre compte ? En gros monsieur, s’est joué d’être l’idiot utile du système en avouant à demi-mot qu’il l’a été sur commande, lorsqu’il était invité ?
    Asselineau le disait aussi... (d’ailleurs, il y en aurait à redire sur ses dernières et récentes interventions audiovisuelles)
    Si il y a bien un truc que mon vieux me répétait souvent sur la politique ("française" et politicienne), c’est ce que c’était une fange innommable de corrompus tous azimut, que chaque personnage qui apparaissait à la télé n’était qu’une fiente sur laquelle on pouvait glisser en marchant sur le trottoir dans les rues de Paris. Au discours lissé par les compromissions, et l’à-plat-ventrisme dans la limite de l’acceptable au vu des réels dirigeants... Comme une femme qui voudrait pouvoir faire la sal..e comme les hommes pourraient le faire, "sans y toucher", et sans passer pour une traînée mais c’est toujours selon les canons sociaux... Hier, c’était pas bien, aujourd’hui vous perdez des heures à mater des demeurés sur les réseaux (a)sociaux... Je me marre.
    Comme le journaliste définit par Soral, le politique en France... J’arrête d’écrire sinon...

     

    Répondre à ce message

  • #2166672
    Le 26 mars à 08:10 par STEF de MARS
    Julien Rochedy : Pourquoi notre système politique est bloqué

    Prisonniers de la démocratie ploutocratique, nous avons juste la liberté de choisir nos geôliers.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents