Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, est contre l’enseignement de l’arabe à l’école

Le dispositif ELCO permet à des enfants d’apprendre ou de se renforcer dans une langue de leur choix, qui est, pour ceux qui sont issus de l’immigration, souvent la langue de leurs parents. Le maire FN de Beaucaire s’insurge contre cette « dénationalisation » de l’Éducation nationale.

 

 

ELCO ? Ce sont les « enseignements de langue et de culture d’origine », nous dit le site officiel de l’Éducation nationale.

Les enseignements de langue et de culture d’origine (ELCO) concernent neuf pays : l’Algérie, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, le Maroc, le Portugal, la Serbie, la Tunisie et la Turquie. Ils sont mis en œuvre sur la base d’accords bilatéraux prenant appui sur une directive européenne du 25 juillet 1977 visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants.

On apprend sur le même site qu’il s’agit d’une directive européenne. Cela rejoint tout a fait l’objectif européiste d’éclatement des nations par l’abolition de leurs frontières et désormais de leurs langues. Ce n’est qu’un début, mais cela mérite surveillance. Ce dispositif repose sur une principe simple qui veut que l’acquisition d’une langue seconde (le français !) ne puisse se faire que si la langue première (l’arabe) est maîtrisée. C’est donc le contraire de l’intégration, ou même de l’assimilation. Une langue est une barrière plus difficile à franchir qu’une barrière physique car c’est une barrière mentale.

Les objectifs sont clairement définis sur le site, et ôtent le moindre doute sur les intentions antinationales :

-structurer la langue parlée dans le milieu familial,
- favoriser l’épanouissement personnel des jeunes issus d’autres cultures,
- valoriser la diversification des langues à l’école.

Traduction : l’épanouissement de ces élèves ne passera pas par le français mais par un repli dans leurs langue et culture d’origine. Concrètement, ces cours – optionnels – seront délivrés pendant 1h30 à 3 heures chaque semaine à partir du CE1. C’est-à-dire très tôt, et à un rythme de « première langue étrangère » qu’on ne pratique normalement qu’à partir de la 5e. Julien Sanchez a raison lorsqu’il avance que les cours ne seront pas donnés par des professeurs français puisque :

Les cours sont donnés par des enseignants originaires des pays concernés qui sont mis à disposition par leurs gouvernements respectifs ou recrutés localement par les autorités consulaires.

On vous laisse découvrir tout le plan européiste dans cette page éduscol.

Si nous avons l’air de focaliser sur les cours d’arabe qui deviendront une langue vivante étrangère comme les autres (c’est écrit dans la brochure), c’est parce qu’on n’imagine pas les parents d’élèves venus d’Italie ou de Croatie choisir cette option pour leur progéniture. L’italien en deuxième langue est choisi par les familles transalpines seulement au collège, et en nombre assez réduit, ce qui dénote une volonté d’intégration qui ne s’est jamais démentie dans la communauté italienne.

Il est évident que le FN en général et Sanchez en particulier surfent sur la peur de l’arabe et de l’Arabe, surtout au moment où la souveraineté nationale est attaquée de toutes parts. Mais c’est l’ensemble des communautés qui devrait se liguer contre le plan européiste de destruction des nations et des cultures, sous prétexte, et c’est là toute la perversité de l’opération, de « respecter » ces mêmes cultures ou nations. Le respect de la diversité cache un plan de destruction des pays, et si la France est dans l’œil du cyclone actuellement, ceux qui croient en profiter n’y échapperont pas.

Toutes les communautés qui composent la communauté nationale doivent se liguer contre ce plan démagogique qui fait croire qu’il protège alors qu’il détruit les différences culturelles ou ethniques.

Qui a décidé de l’immigration de masse
et comment la France peut-elle réagir ?
Des constats clairs et des solutions sur Kontre Kulture

 

L’école, l’immigration et les parents, le grand imbroglio, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

127 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo, bravo et encore bravo M. Sanchez...


  • Il est bête ou quoi ? comment tu veux inverser les flux migratoires si les enfants d’immigrés qui naissent en France n’apprennent pas la langue du pays qu’ils devront rejoindre lors de la re.migration volontaire ou forcée ? parce que le cosmopolitisme ça tiendra ce que ça tiendra comme dans l’Algérie Française

     

    • à en colère

      Effectivement, toutes ces actions s’intègrent, de façon cohérente, dans le cadre de la mondialisation. D’ailleurs, les pays concernés ont modifié leur code de la nationalité pour s’adapter à cette perspective.
      Les plus aptes parmi cette pépinière de fils de "migrants" et similaires seront les futurs dirigeants de ces pays.
      Quant à ceux, comme en France, qui ne disposent que d’une seule nationalité, ils seront laissés pour compte car ne disposant ni de moyens ni d’appuis.
      Ceci n’est pas une prise de position, mais un simple constat.


  • Encore heureux qu’il soit contre, sans blague !...en outre, ça m’a toujours fait bidonner, vu le niveau de difficulté de l’arabe littéraire. Mwahahahah !!! les mecs, incapables de lire correctement le français ou d’accorder un participe passé, s’imaginent qu’ils vont lire l’arabe...mort de rire...les cons, ça ose tout...


  • Concernant les deux derniers paragraphes , croyez vous sincèrement à la prise de conscience que vous évoquez ?
    Moi , pas un instant , les " communautaires " vont se ruer sur la " bonne nouvelle " et applaudir ces dispositions infamantes et régressives !


  • #1797864

    Le Front National retourne enfin à ses fondamentaux :

    Protection de la culture française , de son l’héritage, et de son territoire .

    Mais c’est trop tard....Fallait parler comme ça pendant la présidentielle !


  • Camarades de E&R
    Aucun membre de la communauté maghrébine, ne demande cela.
    Comme d’habitude les pompiers pyromanes balancent des hameçons afin d’attraper le plus de pigeons possibles. Et ce maire FN ne fait pas exception.
    Ce sont des provocations afin d’attiser le conflit horizontal.
    Et puis de toute façon avec le niveau d’apprentissage des enfants d’aujourd’hui, apprendre l’arabe ou le chinois est de toute façon impossible, bien trop complexe.
    Battez vous pour les langues gréco-latines ce sera déjà un bon début, devrions nous dire à cet élu FN. Montrez nous votre volonté en réintroduisant le latin et le grec par exemple pour les jeunes à partir de 12 ans.
    Là on avancerait un peu.Au lieu de nous faire perdre notre temps avec l’insidieux et vicieux plan de l’oligarchie . La guerre des pauvres contre d’autres encore plus pauvres.
    Ne varietur
    Lavrov.

     


    • Aucun membre de la communauté maghrébine, ne demande cela.




      Si l’enseignement de la langue arabe n’intéressait aucun membre de la communauté maghrébine, alors il n’y aurait aucun enfant inscrit à ces cours... Il faut arrêter l’hypocrisie.


    • "Ce sont des provocations afin d’attiser le conflit horizontal"....
      Mais, le conflit horizontal est déjà plus que présent, aucun besoin d’être attisé, par le comportement les revendications et cerise sur le gâteau, les attentats perpétrés par des maghrébins.
      Vous devriez leur dire à ceux là, de laisser les kouffars tranquilles car ils font le jouet de l’oligarchie en suscitant une lutte horizontale.


    • Evidemment que c’est intéressant pour certains, il ne s’agit pas d’hypocrisie, et ce n’est pas ce qui est dit, il est dit que ce n’est pas demandé, sollicité. C’est "offert" par l’europe si j’ai bien lu
      Pour info, ca existe depuis toujours ces enseignements, mais ca se passait hors cycle et hors déclaration d’élus comme ici
      Pour ma part excepter souffler sur des braises du fameux conflit horizontal, je ne vois pas à quoi sert cette déclaration. Dénoncer la mesure, ok, ensuite ? Rien, et c’est bien ca le problème, on ne remontera pas à la source donc ca ne risque pas de disparaitre, au contraire, c’est promu au niveau européen !
      Tout comme ce genre de mesure intéressera toujours du monde, souffler sur les braises intéressera aussi toujours du monde...
      Je propose de commencer par s’en prendre aux causes, en limitant autant que possible les conséquences
      Personne n’a rien à gagner dans le pays dans un affrontement communautaire, sinon toujours les mêmes... Ou bien je n’ai pas compris la ligne E&R...


    • @philipot vite !
      Camarade vous confondez demander et profiter. Et j’aimerais bien voir le chiffre de ceux qui s’inscrivent.
      La propagande s’est infiltrée très profondément, je remarque que malgré le travail immense de E&R, certains encore , ici, ne prennent pas la peine d’approfondir et restent au bord de l’eau.
      Je vais tenter de résumer.
      L’oligarchie au pouvoir a une tactique très simple.
      D’un côté elle bombarde chez eux les "arabes" et d’un autre côté fait semblant de les protéger ici.
      Cette schizophrénie apparente n’en est pas une.
      C’est une stratégie. Si vous n’arrivez pas à saisir le fond de ce qui se passe , vous ne ferez qu’écumer sur des sujets périphériques , et c’est ce que veut l’oligarchie. Que vous tapiez sur les arabes , ca vous fera du bien 5 min et après ? Car le but ici n’est pas de sauver la culture Française mais bien de nous mettre en conflit avec une culture étrangère.
      Vous voyez , on en arrive toujours à la porte des "secrets", qu’il faudra ouvrir pour récupérer notre raison et notre nation.
      Donc je me répète, les "arabes" en France n’ont aucun moyen de pression institutionnel qui permette d’obtenir quoi que soit de sérieux.
      A.S l’a pourtant expliquer 1000 fois. Que vous faut -il pour admettre une certain lâcheté à pérorer sur des combats peu glorieux en réalité car n’impactant en rien la course de la roue.
      Je le redis encore une fois, ce qui serait glorieux c’est de remettre dans les programmes l’apprentissage du latin et du grec, les 2 langues racines du Français.
      Ne varietur
      Lavrov.


    • @Lavrov



      Camarade vous confondez demander et profiter. Et j’aimerais bien voir le chiffre de ceux qui s’inscrivent.




      Je ne confonds pas demander et profiter : Je n’ai pas employé le verbe demander parce que je ne pense pas que la demande émane du bas. Cependant, comme souvent, l’offre crée la demande. par exemple, dans la seule petite commune de Beaucaire, ce sont 140 élèves qui se sont inscrits dans ce dispositif !



      Que vous tapiez sur les arabes , ca vous fera du bien 5 min et après ?




      Tu tombes dans le piège que tu dénonces (à raison) par ailleurs. Je ne tape pas sur les arabes, j’essaye de les sauver du repli communautaire qui menace leur intégration dans la communauté nationale, et qui menace en retour la cohésion de la nation !


    • "Aucun membre de la communauté maghrébine, ne demande cela."
      Peut-être pas (et encore..) mais en tout cas beaucoup sont preneurs et tombent dans tous les pièges qui leur sont tendus...


    • @Mandrak,
      faudrait qu’ils soient cons pour ne pas prendre du couscous, si on leur propose à la cantine ?..

      Okay, c’est accordé, ça ne fait pas parti de la gastronomie française...

      Je n’y vois pourtant aucun mal en sois..

      Okay, même si ils se sont lavés les mains au préalable et qu’on leur demande de manger du couscous avec les doigts ça ne va peut-être pas autant le faire qu’avec les frites belges... mais vous croyez qu’il n’y a pas de limite à ces choses ?...


  • Je suis contre l’enseignement de toutes langues étrangères à l’école primaire !

     

    • Connaitre une langue etrangere est très utile. J’en parle moi même quatre en plus du Français et ça m’a beaucoup aidé professionelement. Faut arrêter les conneries a un moment.
      Enseigner les langues en primaire, pourquoi pas.. ? À condition bien sûr que le programme de Français soit coherent et efficace cela va sans dire.
      Après, en ce qui concerne l’arabe à l’école, NON !!
      On voit tout de suite pourquoi ils le proposent et on a vraiment l’impression d’être prit pour des cons.



    • À condition bien sûr que le programme de Français soit coherent et efficace cela va sans dire.




      1.Malheureusement quand on habille Paul c’est souvent pour déshabiller Pierre.
      2.Ta maîtrise de 4 langues étrangères n’est surement pas dû à un apprentissage précoce en école élémentaire.
      3.Pourquoi tu t’opposes si farouchement à l’enseignement de l’arabe à l’école et non pas à celui de l’anglais ?
      4Je pense que la destruction de la France à petits feux est essentiellement due à une.domination culturelle anglo-saxonne véhiculée par l’enseignement de l’anglais et non pas par celui de l’arabe qui n’est en fait que la conséquence de ce délitement !


    • @titouan
      Tu peux demander aux Français tu conclueras que la grande majorité préfèreront que leurs gosses apprennent l’anglais que l’arabe. La minorité serait les magrebins et encore, pas tous.


    • @ Aiguiseur de guillotine

      Je n’en parle pas une seule. Je ne parles que le français (et connaît les mathématiques sur le bout des doigts jusqu’au niveau BTS) me semble-t’il correctement, et cela ne m’a JAMAIS desservi professionnellement ou personnellement.

      Je suis artisan, ai 5 métiers du bâtiment dans les mains (diplômes à l’appui) et au moins 5 autres appris sur le tard, avec des personnes comme moi, mais eux, ne parlant pas un seul mot de français (ou baragouïnant quelques mots tout au plus) et le plus souvent portugais d’origine.

      NON les langues étrangères ne sont pas "une bonne chose" en primaire, car pour ma part, ayant 2 enfants, il a fallu, À CHAQUE FOIS, que je leur fasse rattraper le français et les maths, en lieu et place de leur p****n d’anglais de m***e, car sous le prétexte fallacieux du "apprendre tôt leur servira plus tard", AUCUN COURS DE FRANÇAIS N’EST APPROFONDIS, et tout l’enseignement reste en surface, est survolé...

      Donc, pour ma part, RETOUR AU FRANÇAIS EN PRIMAIRE, et l’anglais à partir de la 6ème, À CONDITION, d’avoir un bon niveau en français, après un test.


  • Le swahili c’est pas mal aussi !!!


  • à Beaucaire il s’agit essentiellement de Marocains, plutôt musulmans traditionnels issus du monde paysan marocain, et dont certains des enfants apprennent l’arabe littéraire essentiellement dans le but de pratiquer la religion musulmane (ils l’apprennent déjà en cours du soir à la mosquée, ils n’ont pas attendu l’école).

    le maire de Beaucaire ne fait évidemment qu’agiter la peur de l’Arabe et du Maghrébin pour gagner en popularité auprès d’un certain électorat hostile à l’immigration maghrébine.

    après, je n’ai pas d’opinion vraiment tranchée sur le fait d’apprendre l’arabe, et d’ailleurs je pense qu’il ne concerne qu’une petite partie des Marocains de la commune, probablement les plus "intellectuels" et les plus "intégrables" (paradoxalement).

    car pour une grande partie de cette population sous-prolétarienne les enfants n’apprennent rien, ni l’arabe ni autre chose, et deviennent des racailles qui écrivent un français cassé et utilisent un langage SMS, et ne connaissent de l’arabe que les insultes.

    mon opinion personnelle est que quelqu’un qui apprend l’arabe aura tendance à apprendre aussi le français bien et à bien maîtriser les langues en général, alors que au contraire quelqu’un qui n’est encouragé à apprendre aucune langue ne cherche à rien apprendre, ne lira jamais rien et écrira en phonétique avec fautes d’orthographe toute sa vie.

     

    • Younes, soit vous êtes naïf soit vous êtes "utile" :

      - Le Français comme première, deuxième et troisième langue est la seule petite chance offerte aux immigrés de s’intégrer ce qui, très prosaïquement, signifie pour eux, ne pas avoir à faire leur valise dans les larmes d’ici 1,2,3,4,5,10 ans.

      - Le plus sûr moyen de faire échouer cette intégration est de les disperser et les confiner dans leur culture/langue d’origine. le temps que passe Momo à "apprendre" sa langue maternelle, c’est le temps qu’il ne passera pas à apprendre la langue française qui seule lui donnera un avenir

      - L’U.E. attend de ce communautarisme "prémédité" la dissolution de la cohésion nationale, le ressentiment des immigrés, le conflit permanent entre les communautés.Vous le savez .Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que nous le savons et....qu’on s’en fout : les desouche ne craignent plus le conflit ouvert, ils l’espèrent.

      - C’est donc de la survie de vos frères (et de vous) dont on parle : au sens propre. Ils ont fait de vous des pieds noirs à l’envers.

      - Contrairement à ce qu’espère l’UE, ce n’est donc pas la communauté française qui est menacée par ces mesures. Au contraire : devant l’obstacle, le cheval France ne reculera pas. Et à choisir entre sa survie culturelle et la vôtre, son choix va être vite fait.

      - C’est peut-être pour vous rassurer que vous nous expliquez que Beaucaire fait de l’électoralisme de foire et que toute le mérite de cette réforme aura été de terrifier Madame Michu ?

      - Mais sorry, c’est faux : madame Michu n’est pas du tout terrifiée ; elle s’inquiète de la revalorisation de sa pension ; quant à Beaucaire il a été élu pour très longtemps par un électorat fidèle et suffisant.

      - C’est de votre présence en France, dont on discute.

      - Et accessoirement seulement, celle de l’UE.

      - Vous voyez, c’est un phénomène de poupées russes : il y a une bombe dans la bombe de la bombe et c’est celle que vous ne voyez pas qui est LA vraie menace contre vous.

      Pourquoi vous ne comprenez pas qu’ils vous ont fait venir pour ensuite vous foutre dehors une fois que le feu aura éclaté et le sang aura été versé partout ?

      Oui leur projet c’est de vous tuer : avant nous.
      Et vous physiquement, et nous mentalement.
      Ils veulent vous tuer, et nous lobotomiser.
      Vous n’avez aucune utilité à leurs yeux autre que de foutre la merde et mourir

      Vous devriez franciser votre pseudo, votre prénom et votre nom : il vaut mieux être con que mort.


    • @Francois Devigne,

      Il ne s’agit pas d’apprendre l’arabe avant le français, mais après le français et en tant que langue étrangère.

      D’ailleurs je suis personnellement pour son introduction uniquement au collège ou au lycée, au même titre que l’espagnol, l’italien, etc .. en tant que LV2 (après le français et l’anglais), et pas à l’école primaire.

      Maintenant, si un jour il y a nettoyage ethnique en France, ce n’est pas le fait que certains Maghrébins parlent un peu plus ou un peu moins l’arabe qui changera quelque chose, un nettoyage ethnique quand il touche une population la touche dans son ensemble, avec tous ses éléments, il est violent, aveugle et ne fait pas de distinction.

      Enfin, vu les dynamiques démographiques actuelles au Maghreb (2,5 enfants par femme) et en Afrique noire francophone (6,5 enfants par femme), il est évident que les Subsahariens vont prochainement dépasser les Maghrébins en tant que première communauté extra-européenne en France. Et eux ne demandent ni à apprendre une langue d’origine ni à former une communauté culturelle, au contraire ils ne rêvent que de se métisser et de devenir les Français de demain, mais l’accepterez vous ?


  • Pureeeee je comprends rien du tout. Je vois pas de mal à apprendre une langue étrangère. L’arabe c’est comme l’anglais ou le chinois. Peut être dans sa tête parler arabe c’est parler terrorisme.

     

    • Apprendre la langue arabe, c’est favoriser le repli identitaire. C’est simple à comprendre.


    • Je ne suis évidemment pas dupe de ce qui peut motiver ce genre d’initiative @Philippot, Vite ! Cependant, n’importe quelle bêtise prononcée contre ne peut constituer une critique pertinente pour autant. En effet, j’ose espérer que vous pouvez concevoir et admettre qu’il est plus qu’hasardeux voire totalement contradictoire de parler de " repli identitaire " dans le cas d’un français de souche apprenant cette langue étrangère. Faites attention tout de même, à trop vouloir multiplier les critiques, de ne pas en formuler d’absurdes.


    • @Éric

      Aucun Français de souche ne va choisir d’apprendre l’arabe à l’école primaire. Ce cours de langue et culture d’origine s’adresse explicitement aux enfants d’immigrés.


    • Ah bon et pourquoi ?! Vous le faites exprès ou quoi @Philippot, vite ! ? Dans tous les cas de figure, l’apprentissage d’une langue étrangère ne peut s’adresser à quelqu’un qui la connait déjà et donc, je le répète, cela ne peut par définition être synonyme de repli identitaire puisque c’est exactement le contraire. C’est d’une confondante absurdité, n’importe qui peut comprendre ça. J’ajoute que dans le cas où cela s’adresserait à un enfant d’immigrés originaires du Maghreb (puisque c’est ça le sujet hein !) qui aurait oublié cette langue (voire jamais pratiquée en l’occurrence), la finalité pour lui pourrait être de s’expatrier ultérieurement dans un pays de langue arabe. Ce qui devrait réjouir toute personne souhaitant partisane de la remigration, non ? :-)


    • @Éric

      « ELCO ? Ce sont les « enseignements de langue et de culture d’origine », nous dit le site officiel de l’Éducation nationale. »

      C’est le Ministère de l’Éducation Nationale lui-même qui le dit. Les petits maghrébins ne parlent pas l’arabe ou très mal. Ce dispositif est là pour y remédier.


    • C’est donc bien une langue étrangère ou quasi. Et cela pourrait bien servir dans le sens que j’évoque. Voilà.


  • Bonjour,
    D’abord, à l’école élémentaire, la langue enseignée est le marocain, l’algérien ou le tunisien et non l’arabe classique (en tout cas en Alsace).
    Ce sont les mosquées qui s’en chargent et au frais des familles (expérience personnelle). La demande est si forte, qu’il faut s’y mettre très tôt pour inscrire ses enfants. La langue est apprise en vue de permettre à nos enfants d’avoir accès au Coran et c’est ce que nous cherchons.
    Les cours d’arabe du CNED sont bons et je les conseille aux parents.


  • Il faut bien que les élèves arabes puissent insulter leurs professeurs français pour faire rire leurs potes .


  • est-ce qu’il y a 20 millions de français vivant au maghreb et est-ce que ces Etats financent l’apprentissage du français à l’école aux "petits français" ?
    Si la réponse est 2x non, pourquoi ce Maire ne devrait pas dénoncer la situation inverse en France, sans être systématiquement taxé d’anti-immigration ?

     

    • tt55,

      Dans les pays du Maghreb et dans les pays d’Afrique dite francophone, il y a des Français. Mais ces Français ne se mêlent jamais aux peuples de ces pays, restent entre eux, ont leurs églises, se cachent dans les ambassades de France dès le premier couac, et leurs enfants ne fréquentent que les écoles proprement françaises. Il y a des familles françaises qui ont fait souche dans ces pays sans qu’aucun de leurs enfants ne parle la langue du pays. Et quand ces Français, en ville, s’adresse aux autochtones ce n’est jamais qu’en français, ces derniers étant censés être francophones. N’est-ce pas là brutale impolitesse ? Par contre leur langue est bien enseignée dans les écoles et les lycées de ces pays, de même que la civilisation française, et cela qu’on le veuille ou pas. L’ambassadeur de France à Tunis a soulevé une vague d’hostilité en se rendant un jour dans une école "vérifier comment le français est enseigné dans une école du ministère de l’éducation nationale tunisien".

      Vous devriez vous intéresser à ce genre d’ingérence, à cette mainmise des ambassades de France dans ces pays et dans leurs systèmes scolaires, et vous aurez peut-être compris d’où vient l’animosité des immigrés en France quand ils voient qu’en contre-partie leurs langues et leurs civilisations sont moquées, rejetées, déformées.

      Le système du tout français chez les autres et rien de ces gens chez les Français est cette anomalie qui fait qu’aucune forme de respect ne peut venir des immigrés venant de ces pays d’Afrique. Il est curieux que, à part continuer à ne pas vouloir regarder cette réalité, l’on continue à refuser aux autres de se comporter exactement comme les Français se comportent chez eux.

      Le problème de l’"invasion" de l’Europe par ces nouveaux "peuples de la mer" ne sera résolu que quand depuis Paris il sera décidé de mettre fin à cette politique coloniale. Quand depuis Paris il sera décidé que chaque nation autre pourra s’autogérer selon son identité propre. L’identité ne concerne pas seulement l’homme européen, mais l’humanité entière.

      Paris, la France, l’Europe ont tout intérêt à se défaire de ce sentiment grotesque qui fait qu’ils se sentent indispensables à la désauvagisation des peuples d’outre-méditerranée et contre la volonté de ceux-ci. Cela se fera quand les peuples européens l’auront compris, l’auront décidé.


  • La francophonie c’est imposer l’enseignement du français obligatoire dans les écoles primaires des ancienne colonies française, et cela va souvent au détriment de l’enseignement de la langue nationale desdits pays, d’où déculturation, d’où idéalisation de la France, d’où obsession de venir en France ainsi injectée de force dans l’esprit de ces jeunes.

    Dans le monde arabe quatre pays sont soumis aux lois de la francophonie, et ce sont les quatre qui envoient le plus grand nombre d’immigrés en France. Comment interdire à leurs enfants l’enseignement de leur langue d’origine quand on leur impose le français dans leur propre pays ? Comment peut-on se plaindre qu’ils fassent souche en France quand on ne leur donne pas les moyens ni le goût de reprendre le chemin des pays de leurs parents ?

    Il faut savoir ce que l’on veut.

    Quand on impose sa langue aux autres la moindre des politesses consiste à accepter que ces autres viennent vouloir imposer à leurs propres enfants l’enseignement de leur langue d’origine. Et quand on veut que ces gens rentrent chez eux la moindre des choses consiste à leur en donner l’envie, non par le rejet, mais par le savoir des richesses de leurs pays d’origine. La langue arabe est la richesse commune aux pays arabes. Il faudrait en fait ne pas s’arrêter à l’enseignement de la langue arabe, et ouvrir l’enseignement à la civilisation arabe.

    Il faut savoir ce que l’on veut exactement.

     

    • Ben oui. Payons des cours de langue et de civilisation arabe afin de leur donner envie de repartir...comme si on était pas aller déjà trop loin dans l’ethnomasochisme ! La France et sa culture ne les intéressent pas, pourtant ils restent, mais veulent imposer leur culture d’origine. Et ce au bout de 3 générations, chose impossible par exemple avec des italiens !


    • Cette façon de penser est typiquement celle d’un sioniste mondialiste qui n’a aucune vision nationale. Libres aux pays Africains d’appliquer les lois qu’ils veulent. Dans tous les cas, les Français installés au Maghreb ne remplissent pas les prisons.
      Bye.


  • Apprenez l’Oromo ou le Tigriagna car il recrutent des traducteurs à Saintes dans le 17 pour les migrants...cf pôle emploi


  • Rien que pour vous dire au point où on en est. Que ce type en soit réduit à devoir s’expliquer à faire comprendre à ces allogènes qu’ici nous sommes en France et qu’il est donc logique qu’on accorde priorité à cette langue. Jamais de ma vie j’aurais pu m’imaginer que ce serait un jour un débat. Jamais ! Ça me fout le cafard quand je vois à quel point on est tombé bas. A propos, il n’a pas été traité de raciste, anti-sémite enfin qqch du genre ?


  • Comme d’habitude avec le Front National : on bombe le torse et on gronde sur des sujets secondaires qui, étrangement, concernent presque toujours l’islam de près ou de loin (possible adhésion de la Turquie à l’union européenne, halal dans les cantine, arabe à l’école) parce qu’on a pas le courage de critiquer en profondeur "Ceux" qui sapent réellement la souveraineté nationale sur des sujets bien plus graves à savoir la tutelle européenne et l’atlantisme.

     

  • Oui mais paradoxalement si l’état capitaliste Francais ( la nation ) , dans la guerre commercial que se mènent les différents acteurs mondiaux , veut encore exister , il lui faut nécessairement partir à la conquête des marchés étrangers et en terme de stratégie , les marchés d’Afrique du Nord sont pour nous des débouchés particulièrement intéressant et à notre portée de part les liens qui préexiste entre eux et nous . Donc si on étudie la question sous cette angle ces potentiels futures djihadistes que le FN pointe du doigt , sont aussi les potentiels futures "colons" ( ou investisseurs qui est le terme moderne ) travaillant consciemment ou inconsciemment pour les intérêts de la nation de naissance en créant des nouveaux liens commerciaux et œuvrant ainsi pour sa prospérité .
    Cette avantage concurrentiel doit être exploité , c’est une nécessité vital pour la France .


  • Donc on arrête de faire apprendre à nos gosses l’allemand l’italien le russe et le mandarin si on va dans ce sens là.

     

  • "Il est évident que le FN en général et Sanchez en particulier surfent sur la peur de l’arabe et de l’Arabe, surtout au moment où la souveraineté nationale est attaquée de toutes parts."
    Tout est dit.
    Et pour finir, c’est toujours drôle quand un Sanchez, un Ayoub ou un Zemmour nous explique ce que doit être un bon français.

     


    • Et pour finir, c’est toujours drôle quand un Sanchez, un Ayoub ou un Zemmour nous explique ce que doit être un bon français.




      Ah bon, pourquoi ? Eux au moins font l’effort de porter des prénoms français et n’ont qu’une seule patrie, la France (à part Zemmour qui en a deux, mais qui ne parle jamais d’Israël et n’y a pas de famille).


  • Encore une fois ,c’est n’importe quoi ,et l’on monte une marche supplémentaire pour décrédibiliser ce pays et le rayer de la carte . Françaises françaises, vous êtes pris pour des serpillères ,on se torche le cul avec le drapeau Français,et on vient s’imposer ,vous n’avez plus votre mot à dire,mais à part ça ,la France est une grande démocratie .Enfin cela dépend pour qui ,mais en tout cas pas pour les Français .Je n’ai rien contre les magrébins ,mais on fait monter la mayonnaise comme toujours ,en nous faisant bouffer des produits "hallal" nous fustigeant pour la fête du cochon ,et maintenant on vient nous gonfler avec la langue Arabe à l’école .
    Il faudrait juste nous lâcher la grappe ,Merci .


  • A titre personnel,l’apprentissage d’une langue étrangère comme le chinois ou l’arabe est pour moi excellent. Il y a beaucoup d’opportunités économiques à saisir dans les pays arabophones ou en Chine.
    Vous savez que les Chinois sont depuis quelque temps en train d’apprendre le Français à leur élève, non pas pour commercer avec la France mais avec les pays d’Afrique Francophone...
    Et puis entre l’arabe littéraire et l’arabe parlé par une poignée de maghrébin, il y a un fossé.

    Même au niveau historique, apprendre l’arabe littéraire peut être excellent pour pouvoir accéder à des sources écrites du monde oriental.
    Le problème n’est pas qu’on apprenne l’arabe ou autre, mais qu’on n’apprenne plus le français !


  • Pourquoi le FN ne s’insurge-t-il pas contre l’enseignement des langues étrangères en général mais seulement de l’arabe ?
    Pourquoi Mr Ménard le droitard ne rouspète-t-il pas contre les Mcdo et les pizzerias mais seulement contre les kebabs ?
    Pitoyable.

     

    • A cause de ça le FN ne passera jamais !

      Moi à cause de ce genre de conneries je ne voterais jamais FN. C’est domage car j’aime beaucoups de leurs idées.

      Apprendre des langues c’est bien car pour le business, la France pourrait vendre plus mais trop con. Je parle Français, Anglais, Espagnole, Arabe, Italien.... c’est bien non ?

      Pourquoi les politiques sont nuls en Langues ????


    • @karim



      Moi à cause de ce genre de conneries je ne voterais jamais FN. C’est domage car j’aime beaucoups de leurs idées.




      Les mondialistes qui détruisent la France te remercient de ton soutien (et te la mettent bien profond).


    • Oh, les vilains Portugais et leur héritage culturel.. Méchants, les portugais qui préfèrent dépenser leur argent au Portugal pendant leur vacances..

      Pourquoi tourner autour du pot ? Es-ce possible d’avoir un héritage familial qui est de la valeur, si il se trouve être hors de l’hexagone ? Parce que clairement, vous semblez dire qu’un français ne peut être digne que si il parle uniquement le français et si ses parents ont eux-mêmes la France comme patrie d’origine..

      C’est l’histoire de la cinquième colonne votre scénario... Pas sûre que le FN arrive à convaincre beaucoup d’allogènes et augmenter leur poids électoral. Si ils désirent arriver au pouvoir..
      Pourquoi cette surenchère.. sur ce qu’est un français digne ? Cette volonté de vexations me dépasse.. ça paraît tellement contreproductif.


    • D’accord avec vous Peter, là on est vraiment au ras du trottoir ou des pâquerettes, c’est selon.


  • Voilà comment les sionistes divisent les français ; quand ce n’est pas avec l’éducation sur la langue arabe et les constructions de mosquées à tout va et le Hallal, c’est avec l’islam = terrorisme !!Ça leurs réussit bien quand ont lit les commentaires .

     

  • Vouloir enseigner l’arabe à l’école n’a aucun rapport avec l’enseignement de l’allemand, de l’anglais ou de l’espagnol. Il faut vraiment être hypocrite et se voiler la face pour ne pas le comprendre. C’est un projet politique. Cela permettra aux 15 à 20 millions de musulmans présents en France de se couper encore plus de la culture et de la civilisation française.


  • Si l’apprentissage de la langue d’origine était assorti d’une obligation de rentrer au pays ensuite, je pense que tous les Français seraient favorables à l’enseignement de l’arabe.


  • Le jour où la France et les français comprendront que ces arabes sont en réalité des berbères... On aura fait un grand pas

     

    • Il faut d’abord l’expliquer aux maghrébins qui croient qu’ils sont arabes.


    • @ nadir

      le rejet de la communauté maghrébine par le peuple de France,(ce qui amènera forcément à la remigration) n’est pas du à leur origine biologique, mais est du principalement à tout une séries de comportement de leur part...rejet de notre culture, communautarisme exacerbé, refus de l’assimilation...


    • Les latins sont ceux qui parlent le latin ? Une langue véhiculant une culture ? L’arabe étant aussi une langue qui fut le véhicule d’une culture et civilisation. Ils se sentent appartenir à la sphère « arabe » même si ils sont berbères ; la sphère arabe, ce qui n’est pas faux ?

      Je suis anglo-quelque-chose, comme d’autres anglo-quelque-chose... j’ai donc un certain lien avec des personnes qui partagent la même langue et en partie des ancêtres communs.




      Pourquoi, l’anglais aurait plus d’intérêt que l’arabe pour nos compatriotes ? Échanges économiques, culturels ? Devons-nous également nous tourner vers le sud pour assurer la prospérité de la France ? Ou nous en couper définitivement ?
      http://www.latribune.fr/opinions/bl...

      Maintenant, il y a aussi le replis communautaire... Les problèmes internes au pays..

      Je crois que nous avons surtout chez les descendants d’immigrés (pour une minorité) un folklore identitaire ostentatoire... J’ai l’intuition qu’une meilleure connaissance de la langue d’origine réduirait le phénomène, pour les populations concernées, de différenciation par le folklorique...

      La meilleure façon de ne pas avoir des français portant des tee-shirts des pays de leur parents (Portugal, Algerie, Maroc, Tunisie, Guatemala...) c’est en s’assurant que les français soient TOUS fiers de porter des tee-shirts à l’effigie du drapeau français....

      Notre vrai problème est que le français n’est pas un « patriote » dans le sens ou peut l’être un américain patriote.... Notre culture depuis des décennies ne fait plus la promotion d’un amour charnel du pays... Réglons en premier lieu ce problème et tout rentrera peut-être dans l’ordre ?


  • Attention, l’arabe littéraire n’a absolument rien à voir avec la langue d’origine ! Les dialectes du Maghreb sont bien évidemment tirés de cette langue mais je vous assure que la langue littéraire est infiniment plus complexe et douce à entendre...


  • L’arabe devrait être enseigné à ceux qui le souhaitent comme n’importe quelle langue étrangère, par des professeurs intégrés à l’école, comme les profs d’anglais ou d’allemand. Ce dispositif qui ne s’adresse qu’aux enfants issus de l’immigration est discriminant.


  • Ce maire, - quelles que soient ses motivations profondes-, dit certaines choses raisonnables qui devraient faire réfléchir également les parents qui inscrivent ou pensent inscrire leurs enfants à ces cours de langue arabe : en particulier sur les cursus des professeurs d’arabe et l’absence de contrôle des autorités municipales ou scolaires locales sur leur nomination. Il serait intéressant de savoir si les parents des élèves concernés reçoivent des informations sur ces professeurs.

    Certains se souviennent encore de l’expérience de l’ "arabisation" de l’enseignement en l’Algérie après l’indépendance, dans les années 60.

    Et il y a beaucoup d’arguments purement éducatifs à ajouter au débat, arguments qui ont déjà été exposés dans tous les sens soit à propos de l’apprentissage d’une seconde langue vivante (allemand ou anglais par exemple) à l’école primaire ou à propos de l’apprentissage des langues régionales (breton, alsacien).
    L’apprentissage en primaire d’une seconde langue alors que les bases de la langue principale ne sont pas acquises n’est pas à la portée de tous les enfants, d’autant plus s’ils doivent faire face à des difficultés d’apprentissage (dyslexie et autres) fort répandues et souvent encore mal diagnostiquées. Sans parler du soutien scolaire qu’ils peuvent ou non recevoir à la maison.

    D’autres ici ont déjà relevé la question de savoir quel arabe exactement est enseigné aux enfants (classique ou un mélange de versions dialectales ?), enfants qui pour beaucoup d’ailleurs n’ont guère d’origines "arabes" mais en fait berbères ou kabyles.

    Une fois au collège si la scolarité va bien, l’apprentissage de l’arabe classique peut certes être une aussi belle discipline que celui du latin ou du grec. Avec des profs ayant suivi le même sursus que les profs des autres matières.


  • Je comprend le probleme de fond, mais je refuse la methode.

    On ne peut pas refuser a quelqu un d étudier une langue, comme on ne peut refuser une tenue vestimentaire. Ce sont les lois liberticides qui seront vus comme injustes meme par les plus modérés des arabos-musulmans.

    Ce ne sont que des stigmates, ils faut se battre contre les racines du mal non contre ses consequences.

    Je suis francais et je vis en amerique du sud, on remarque a peine que j y suis étranger, mais je cherche tout de meme a enseigner a ma fille (métisse) le francais pour qu elle garde un pied dans la culture de son pere.

     


    • On ne peut pas refuser a quelqu un d étudier une langue, comme on ne peut refuser une tenue vestimentaire.




      L’exemple est mal choisi, car il est tout à fait normal de refuser une tenue vestimentaire inadéquate à l’école ! L’école, ce n’est pas la fête du slip ou le carnaval !

      Il ne s’agit pas de refuser à quelqu’un d’apprendre une langue, il s’agit d’éviter le communautarisme, qui est un repli sur soi communautaire nuisant à l’intégration dans la société française et à la réussite des études.

      Tout le monde peut apprendre la langue arabe ou le chinois s’il le désire !


    • phillipot et vite

      Parce que l’ecole francaise est la pour faire des enfants alogenes de VRAIS FRANCAIS ?

      Si c était le cas , alors on enseignerai pas la SHOAH a l ecole et la culpabilité de la France.

      D autant que proposer une langue etrangere ( en complementarité du Français) n est pas IMPOSER une langue etrangere.

      Parler l arabe n est pas synonyme de communautarisme arabe.

      Tout comme parler l anglai n est pas synonyme de communautarisme anglais.



    • Parce que l’ecole francaise est la pour faire des enfants alogenes de VRAIS FRANCAIS ?




      Oui. Que tu ne l’ais jamais compris est significatif du problème d’intégration d’une certaine population à la France.



      D autant que proposer une langue etrangere ( en complementarité du Français) n est pas IMPOSER une langue etrangere.




      Proposer d’apprendre leur langue à des enfants qui vivent dans des milieux ayant des difficultés à s’intégrer à la France et à devenir français, c’est pas un cadeau.



      Parler l arabe n est pas synonyme de communautarisme arabe.




      Ça ne devrait pas, mais dans la pratique, c’est le cas en France.



      Tout comme parler l anglai n est pas synonyme de communautarisme anglais.




      L’anglais est la langue de communication internationale. Elle a un statut particulier qui rend son apprentissage incontournable au collège et au lycée (je suis contre l’enseignement de l’anglais au primaire car l’expérience montre que ça ne fait pas monter le niveau).



    • « L’exemple est mal choisi, car il est tout à fait normal de refuser une tenue vestimentaire inadéquate à l’école ! L’école, ce n’est pas la fête du slip ou le carnaval ! »



      ce qui me gene c est le deux poids deux mesures :

      si on autorise les tshirts cheguevara, les piercings, les dreadlocks, et toute autre contreculture urbaine (goth, punk, racaille, ) qui n ont souvent pas grand chose a voir avec l essence francaise, pourquoi refuser alors un voile ?
      pourquoi autoriser l español ou le russe et pas l arabe ?

      Apres je ne nie pas la volonté malsaine des communautaristes dans ces projets politiques. Mais la réponse de julien sanchez est exactement ce qu ils attendent pour diviser pour mieux regner et est anti réconciliation a mon point de vue.



    • ce qui me gene c est le deux poids deux mesures :

      si on autorise les tshirts cheguevara, les piercings, les dreadlocks, et toute autre contreculture urbaine (goth, punk, racaille, ) qui n ont souvent pas grand chose a voir avec l essence francaise, pourquoi refuser alors un voile ?
      pourquoi autoriser l español ou le russe et pas l arabe ?




      Les exemples que tu cites confirment mon propos, à savoir qu’il existe des tenues vestimentaires inadéquates à l’école. Tu ne verras d’ailleurs jamais de petit écolier avec un piercing ou avec un voile dans une école française !


    • C’est faux.. il n’y a pas de piercing ostentatoires dans les collèges mais il y a des percings et pas que dans des langues percées.. Ensuite, c’est évident qu’il y a une phénomène de tribus.. comme évoqué : les punks, les dégénérés aux frocs qui tombent de rappeurs, les dreadlocks, les filles maquillées comme Dracula, les aguicheuses qu’ auraient finis tondues à la libération... les émos (look androgyne, tapette pour les mecs, lesbiennes pour les filles) dans tout cette espace de liberté... il semblerait qu’un traitement spécial soit réservé au voile ou à la langue arabe par exemple...

      Pour être honnête comme d’autres musulmans je m’en cogne de la toute vénérable liberté... je m’en fout (tant que ça n’est l’interdiction du voile à l’université) qu’ils interdisent le voile même au lycées... mais ça m’enmerde profondément toute la moralisation laïciste, l’hypocrisie.. car j’y vois de la contorsion intellectuelle pour justifier souvent ce qui tient de la mesquinerie et l’envie, pour certains en tout cas, de se défouler sur les arabes.. Je le dit sans vouloir vexer personne, c’est bien de pouvoir argumenter pour faire évoluer le débat.. complexifié les choses.. leur accorder d’autres perspectives.. Ne serais-ce que pour raffermir vos convictions initiales !!! Cordialement


  • Je comprends pas la polémique... quelqu’un peut-il m’expliquer simplement ce qu’il y a de mal à apprendre une langue étrangère en plus de du français ?
    Merci beaucoup pour vos éclairages

     

  • Quel est l’ampleur de l’enseignement public de l’arabe en France ?

    Le fantasme l’emporte sur la réalité.

    Dans l’académie de Grenoble, soit cinq départements (Ardèche, Drôme, Isère, Savoie et Haute Savoie), il n’y a que trois établissements grenoblois où l’arabe est enseigné :

    le collège international europole propose l’arabe en LV1
    le collège Standhal propose l’arabe en LV2
    le lycée général et technologique Émmanuel Mounier propose l’arabe en LV2 et LV3

    voilà un outil intéressant :

    https://bv.ac-grenoble.fr/carteforpub/lv

    Les collèges qui proposent l’enseignement de l’arabe en LV1 sont très rares.
    Dans l’académie de limoges (trois départements), il n’y a aucun collège qui propose l’enseignement de l’arabe et il n’y a que le lycée Auguste Renoir qui propose l’arabe en LV3.

    Si le régime racialiste - voire raciste - soit disant socialiste avait voulu promouvoir l’enseignement public de l’arabe, ce serait depuis les années 80 que l’on aurait compté au moins un collège par département administratif proposant l’arabe en LV1. Les régimes aux pouvoirs ont au contraire œuvré à maintenir les populations concernées par la langue arabe, dans l’inculture et dans la détestation de la France. Et aujourd’hui le régime européiste anti-souverainiste voudrait nous faire croire que l’enseignement de l’arabe est une préoccupation qui lui tient à cœur. S’ils avaient laissé Vincent Paillon à la manœuvre, davantage de français auraient vu plus clair, mais ils ont placé la najate. Nous verrons que cette manipulation sera faite à l’économie et que dans dix ans les collèges proposant l’arabe en LV1 seront toujours aussi rare.

     


    • Les collèges qui proposent l’enseignement de l’arabe en LV1 sont très rares.




      Ils se multiplieront naturellement et rapidement quand l’arabe sera enseigné à l’école primaire dès cette année.


    • @ Philippot, vite !
      Factuellement, quelle est l’ampleur de l’enseignement public de l’arabe en France ?
      Essayez d’y répondre.
      Quand vous aurez trouver un seul collège qui enseigne l’arabe en région Poitou Charentes (4 dépt.), en région Bretagne (4 dépt.), en région Corse (2 dépt.), en région Auvergne (4 dépt.), (je pourrais vous suggérer d’autres régions) même en Midi Pyrénées sept départements ne proposent pas son enseignement qu’on ne trouve qu’à Toulouse en Haute Garonne, et bien, vous viendrez en faire part à tous ceux qui s’intéressent à ce qui se dit sur ER.
      Je vous dirais bien "bon courage" si vous vouliez faire l’effort de rechercher une aiguille dans une botte de foin. Sans aiguille trouvée par vos soins, ceux qui s’intéressent à ce qui ce dit sur ER se feront leur propre idée entre le phantasme et la réalité.
      Lorsque j’ai dit que la manipulation se fera à l’économie, c’est parce que déjà parmi le faible nombre des lycées qui proposent l’enseignement de l’arabe, il y en a une partie où les cours se font par visio-enseignement. L’étape suivante pour ceux qui voudront suivre l’enseignement de l’arabe dans tout le grand vide national fantasmé, le feront sur tablette depuis chez eux au prix d’une communication du système qui usera encore une fois de la même ficelle pour faire croire que l’arabe sera désormais enseigné jusque sur les causses du Mézenc.
      Hollande avait fait hurler dans le landerneau qui vous anime lorsqu’il avait à peu de frais fait couler beaucoup d’encre, et fait se disputer horizontalement beaucoup de gens avec sa promesse électorale du "droit de vote aux immigrés". Les mêmes ficelles produisent chez certains les mêmes réactions.
      Vous me rappelle la personne qui postait sous le pseudo le pen, vite !



    • Factuellement, quelle est l’ampleur de l’enseignement public de l’arabe en France ?
      Essayez d’y répondre.




      Factuellement, il y a 140 élèves inscrits au cours d’arabe dans les écoles de la petite ville de Beaucaire, dans le Gard. Ça laisse présager qu’il doit en être de même un peu partout car il n’y a pas de raison que Beaucaire soit la seule ville de France dans ce cas-là. À mon avis, y’a carton plein à Roubaix.

      Et l’enseignement de l’arabe vient de débuter à l’école primaire. Avant, il n’existait pas ! Ce qui veut dire qu’il va se développer de manière exponentielle à l’avenir.


    • @ philippot, vite Vous n’avez trouvé aucun collège enseignant l’arabe dans une des régions proposées. Une langue étrangère n’est prééminente que si elle est proposée en LV1 et ou en LV2 au collège et au lycée. ELCO est un gadget néfaste pensé par les mêmes qui ont pensé toute la pédagogie désastreuse, la méthode globale, les EPI, un garçon dans les wc des filles (théorie du genre),...etc


    • @la main invisible

      ELCO est un dispositif datant de cette année qui s’adresse aux élèves immigrés de l’école primaire. Mais on sait très bien, et c’est logique, que tout enseignement d’une langue étrangère en primaire a vocation à se poursuivre au collège puis au lycée ! Donc dans les années qui suivent, les écoliers qui auront choisi cette option la poursuivront bien évidemment au collège puis au lycée.


    • @philippot, vide !
      Regardez les pourcentages des enfants de cadres et de cadres supérieurs dans les grandes écoles - vous savez, les écoles qui forment l’élite (qui trahie) - et par la même occasion, regardez les poucentages des enfants d’ouvriers dans ces mêmes grandes écoles. Vous devriez comprendre que le système n’en a que faire des écoliers qui vont suivre l’ELCO d’arabe comme il se contre fiche des écoliers de parents analphabètes (pour Macron) et anecdotiques (pour Attali). Les écoliers que vous ciblez et les écoliers que j’évoque, vous devriez savoir que l’éducation nationale n’a jamais cherché à faire d’eux des têtes bien faites. Vous devriez savoir que nous avons une école inégalitaire et une école qui trie. Jean Paul Brighelli - un spécialiste que nous apprécions sur ER - Michel Onfray et d’autres l’ont dit à de nombreuses reprises.


  • Que dirions-nous si les pays du Maghreb arabe venaient à boycotter l’enseignement de la langue française dans leurs écoles ?! Seraient-ils plus ouverts que nous aux autres cultures ou bien auraient-ils plus de courage et de perspicacité , ces millions de parents du Maghreb arabe qui n’ont aucun souci quant à l’apprentissage à leurs enfants des langues étrangères et en particulier ce qu’ils appellent la langue de Molière.
    Ne sommes-nous pas encore habités par le démon du petit complexe de supériorité qui fait que nous adorons nous faire connaitre dans toute notre splendeur aux autres,mais que nous déclinons toute invitation venant de l’autre partie.
    Je crois que nos enfants méritent mieux que nos peurs et nos préjugés.L’avenir leur appartient et ils doivent avoir le plus d’outils possibles pour l’affronter.

     

  • Polémique ridicule à mon sens. Quel est le problème d’apprendre une nouvelle langue ? Vous confondez combat national et obscurantisme. Pourquoi dans les anciens pays colonisés personne ne se plaint de l’apprentissage du français ? Il y a des combats bien plus prioritaires à mon avis...


  • Philippot, vite !

    En lisant un certain nombre de commentaires, on constate que beaucoup ne sont pas sorti du communautarisme et du gauchisme mental.


  • C’est cet homme, Julien Sanchez, qui devrait représenter le FN.

    Jean-Marie, si tu lis ce message, pour la France, cesse de rêver d’une Le Pen pour te remplacer.


  • Ceux qui sont intéressés par ce débat devraient regarder sur internet un article signé Aurélie Collas publié dans Le Monde du 13 février 2016 (bien 2016) : il annonçait que les enseignements des langues d’origine devaient disparaître dès la rentrée 2016, en se référant à une annonce du Ministère de l’Education nationale qui avait été peu commentée à l’époque.
    Cet article précisait aussi que le Haut Conseil à l’Intégration (dissous en 2012) demandait la suppression de ces enseignements depuis 1991 (!), enseignements soupçonnés de développer les tendances communautaristes et accusés de dispenser un enseignement linguistique de mauvaise qualité.

    C’est vraiment un dossier intéressant à suivre. Merci à ER pour la qualité de sa revue de presse (et aux internautes pour les commentaires).


  • On enseigne bien l’anglais, l’Allemand, L’Espagnol,l’Italien, le Russe et même le Mandarin (Chinois). etc....dans certaines écoles, pourquoi l’enseignement de l’arabe pose un problème ? Parce que qui dit arabe, dit musulman, dit terroriste et tout ce qui suit. On devrait proposer le choix d’apprendre l’arabe dans tous les collèges et pour tous les élèves, comme on le propose dans les autres langues point barre.

     

    • @ toi

      Réfléchissons un peu. L’anglais est enseigné pour des besoins de communication. L’allemand pour des raisons politiques et culturelles. Le chinois pour des raisons économiques.

      Alors pourquoi l’arabe ?

      D’abord pour flatter et acheter le Français d’origine arabe.
      Ensuite pour poursuivre la politique de destruction de la France en la communautarisant.
      Et c’est tout. Le reste, c’est des slogans.

      Et si on veut vraiment apprendre l’arabe, il existe une multitude de moyens d’y parvenir :
      - se payer des cours
      - rentrer au pays
      - fréquenter de vrais arabophones
      ...
      mais je ne vois pas en quoi la solidarité nationale devrait payer se saborder.


    • @moi

      Les langues que vous citez sont apprises à des fins de communication professionnelle.
      Je ne vois pas ce que la langue arabe peut apporter à nos jeunes français.
      Effectivement elle servira aux jeunes à continuer à parler l’arabe en famille, ce que je trouve tout à fait anormal
      Pensez-vous que ce soit la meilleure solution pour l’intégration ?
      De plus, ces enseignants ne devraient pas être autorisés à enseigner dans nos écoles publiques.


  • il y a l’arabe, mais il y a aussi le patois !

    chez nous l’occitan peut être enseigné très tôt grâce à ce programme.

    Alors si on se focalise sur l’arabe, on flippe, mais si on se focalise sur l’occitan, on applaudit.

    tout dépend des œillères qu’on porte !

    perso rien ne me gène. Au contraire, ce n’est pas obligatoire, libre a chacun de décider. J’aime ça.


  • Pas besoin de cours d’arabe, y’a déjà la récré.


  • Sous prétexte d’un seul argument valide, il me semble que l’on tape encore une fois sur des gens ayant la malchance d’avoir une double culture....

    Le seul argument de poid est le fait que les professeurs, même si ils peuvent être compétents (et non présumé fiché SS !!) devraient être issus de nos propres cursus universitaire...

    Il est important de savoir que des études ont démontrées au royaume unis que les enfants originaires du sous-continent indien dont la culture d’origine était valorisée avaient beaucoup moins d’échec scolaire... Ce qui paraît normal... puisqu’ils ne subiraient pas une déstabilisation et rupture affective avec leur culture familiale d’origine...

    Notre soucis c’est lorsque les familles pourraient utiliser ces différences pour se séparer de leur voisins et entourage français. S’opposer aux autres, c’est exactement ce que fait l’élus FN lorsqu’il affirme (2m25sec.) : “en France, la langue, la culture d’origine pour un français digne de ce nom, qui n’a pas de double allégeance, ce doit-être le français.”

    J’ai une partie de ma famille qui est anglaise, c’est ma culture et je suis bi-lingue anglais. Suis-je de facto un français indigne à la double allégeance ?
    LES MOTS ONT UN SENS...

    Ce texte qu’il récite à partir d’un prompteur et dont les mots ont été soigneusement choisis est d’une violence inouïe... À croire qu’il n’aime pas les français ayant un héritage culturel multiple ? Et vous vous offensez ensuite qu’« ils » ne votent pas FN ?!...

    Ps : il est très aisé de demander à ce que les professeurs fiché S (si ils existent) ne soient pas autorisé à continuer d’exercer... Il suffit qu’un agent des services de l’état se présente comme inspecteur d’académie et les sanctionnent pour des raisons bidons, afin de les mettre hors-circuit pour raison d’état...

    Ps2 : Les fiché S, dans une moindre mesure, c’est un peu comme les pédo-criminels qui continuent de travailler dans nos écoles ou autres établissements accueillant nos enfants ?..

     


    • on tape encore une fois sur des gens ayant la malchance d’avoir une double culture....




      On ne tape sur personne, on essaye de protéger les enfants d’immigrés et de les sortir de leur milieu étranger pour en faire des vrais Français amoureux et fiers de s’inscrire dans la glorieuse histoire de France. Les identitaires africains gangrènent la nation française en la divisant en autant d’ethnies étrangères.


    • Le seul problème, PhilippoVite, c’est que nous sommes d’accord sur les dangers du communautarisme... et bien plus encore sur le danger imminent que nous courront si nous n’arrivons pas à promouvoir l’amour de la France.. plus réellement et concrètement que les gens soient déshinibé par rapport à leur amour charnel du pays.

      Notre dessacord est sur le fait que je suis persuadé que plus de culture et de savoir n’est pas un frein à l’amour et le respect de la France... le bilinguisme n’est pas un frein.. valoriser la culture familiale à toute autant d’intérêt pour un petit africain que pour les pauvres dans ma campagne... Ceux qu’on nomme culs-terreux pour les différencier des parisiens venu nous « envahir ».. en élisant domicile principal dans leur ancienne maison de campagne..

      Dans mon enfance campagnarde j’ai vu des gens culpabilisés par rapport à leur pauvreté ou leur richesses.. C’est si difficile d’être fier de qui ont est sans pour autant faire chier son monde ? Faut-il être honteux par rapport à des idées toute-faites que se ferait les gens ?..

      Je suis sûre qu’avec un bon encadrement une valorisation de tout héritage est un plus... Maintenant, nous sommes et restons dans la théorie.. l’école étant un lieu où ils sabotent le savoir, la méthode globale s’opposant à la méthode syllabique, vous prouvant par A+B que vos enfants sont de toute façon en danger sous leur surveillance... De toute façon, l’arabe tout comme la musique, l’art.. et ce qui conduit à l’éveil, c’est pas eux qui ouvriront ces portes pour vos enfants...

      Le savoir vous rendra libre... Ça peut paraître contre-intuitif à certains, mais plus d’islam est un remède face au fanatisme islamique... ainsi que plus d’arabe, peut-être un frein à une arabité qui tient du folklore...

      Mon problème au fond est qu’on en fasse un sujet électorale en appuyant ou ça fait mal... alors que les arabes ne sont même pas à la manœuvre.. Mon problème c’est qu’on n’adresse pas le sujet intelligemment en parlant bien d’une situation inadéquate pour mettre en pratique une chose louable comme l’acquisition d’un savoir... plutôt que présenter la langue arabe comme la perfidie incarnée...



    • Mon problème au fond est qu’on en fasse un sujet électorale en appuyant ou ça fait mal... alors que les arabes ne sont même pas à la manœuvre..




      Ils ne sont pas à la manœuvre mais ils la soutiennent et la défendent. C’est donc tout comme.

      Je n’ai rien contre l’apprentissage de la langue arabe en soi, qui représente un enrichissement culturel indéniable. Ce que je condamne, avec le maire de Beaucaire, c’est son enseignement à l’école primaire à des gamins déjà en difficulté d’intégration à la société française, qui n’est ni musulmane, ni arabe, faut-il le rappeler. Dans ce contexte, ce dispositif DELCO apparaît donc comme un facteur de désintégration nationale.
      Une fois les enfants bien acclimatés à la France et enracinés dans son histoire et sa culture, pourquoi pas apprendre l’arabe en plus.


    • @Phillipot,




      Une fois les enfants bien acclimatés à la France et enracinés dans son histoire et sa culture, pourquoi pas apprendre l’arabe en plus.




      L’intérêt d’un apprentissage très jeune est d’acquérir des mécanismes difficilement assimilables à un âge plus âgé...

      J’ai l’impression que c’est le cas pour les subtilités de prononciation en chinois.. et l’écriture arabe voir la prononciation ?

      Ça fait parfois toute la différence.. les faits sont là.. des enfants exposés très tôt aux sonorités de la langue anglaise arrivent souvent à la maîtriser tout aussi bien que les natifs à l’âge adulte.. Alors que d’autres auront un accent à couper au couteau.. irigé telle une barrière ?

      Ça a un rapport avec le mimétisme en linguistique : la capacité de se mettre en phase avec l’autre... une capacité adaptatrice assez banale à mon avis. C’est bien pour ça qu’ils nous « vendent » l’anglais dès la maternelle..

      Nous avons l’exemple de l’Allemagne, la Hollande, les pays scandinaves.. Contrairement aux pays du sud de l’Europe, traduisant et doublant les films américains dans leur langues nationales... ces pays eurent recours aux sous-titrages lors des télédiffusions... Cependant, ré enregistré les dialogues en Français était un acte politique.. notre méfiance par rapport à l’américanisation suite* à la deuxième guerre mondiale, était tout à fait bénéfique, je n’utilisais là qu’un exemple.

      Pour conclure, si il y a un mérite à l’apprentissage de l’arabe mais que vous le conditionné à une bonne maîtrise du français au préalable pourquoi ne pas le dire ? De façon informel par exemple, par le passé il me semble, on dissuadé l’apprentissage de l’allemand aux élèves plutôt faibles.... Conditionner l’accès à cet enseignement de l’arabe par rapport au niveau de l’élève serait une solution.. Parler d’excellence... voilà ce qui ressemble plus à la France ?
      Bien évidemment, je parle dans l’hypothèse d’un programme autre que le dispositif DELCO qui peut être mal adapté aux besoins et aux réalités du terrain ?...

      *hollywood déversa presque gratuitement des millions de kilomètres de pellicules de films déjà exploités aux USA durant la guerre, mais qui n’a pas été distribués en France durant l’occupation allemande.


    • @Peter



      les faits sont là.. des enfants exposés très tôt aux sonorités de la langue anglaise arrivent souvent à la maîtriser tout aussi bien que les natifs à l’âge adulte..




      Les sonorités de la langue anglaise parlée par des natifs, oui, mais par des instits qui parlent avec un accent français, non ! C’est pour ça que les élèves ayant commencé l’apprentissage de l’anglais en maternelle arrivent au bac avec un niveau en langue parlée aussi bas qu’avant et un accent français à couper au couteau !

      Ce qui marche en langue, on le sait, c’est le bain linguistique. Et pour cela, il n’y a pas de meilleure solution que partir à l’Étranger. L’enseignement des langues étrangères à l’école est une grosse erreur.


    • @phillipot,
      Si on mets de côté vos craintes, légitimes, de voir des maghrébins ou des musulmans africains, se retrouver « entre-eux » dans des classes enseignants l’arabe.. Et la possibilité de voire acter encore plus la séparation dans certaines villes.. là, l’instruction se fait par des arabophones et on peux y voire bien des avantages. Personnellement, si la classe est bien fréquenté je n’hésiterai pas à y exposer mes enfants.. je ne dis pas ça parce que je suis musulman... j’en ferais autant si l’opportunité pouvait être du russe, portugais, italien ?..

      Okay, l’union européenne est à la manœuvre ça n’est pas pour le bien de nos immigrés.. ils ne souhaitent pas l’union nationale et ils favoriseront les régionalismes avec les mêmes objectifs. Un peu différent pour le régionalisme... mais avec la Catalogne et le Pays de Galles, ils ont réussis un sacré coup..

      Je ne suis pas toute a fait d’accord pour les sonorités.. c’est excessivement simple en réalité, si vous voulez mon avis. Au lieu d’avoir une institutrice française faisant la leçon... elle peut utiliser des enregistrements..

      Pour développer le potentiel linguistique de l’enfant, il suffit de l’exposer à des chansonnettes en anglais qu’il devra apprendre par cœur...

      En réalité, ce qui pose problème lorsqu’une personne fait l’apprentissage d’une langue étrangère il le fait par le biais de la lecture et pas tant que ça par l’oreille..

      Il importe dans sa lecture (sa propre voix qu’il écoute), les sonorités de sa propre langue.. et il l’imprime comme ça dans son esprit.. Difficle des lors de s’en débarrasser...

      Une difficulté encore plus importante, c’est son incapacité à l’écoute de discriminer les sons qui ne lui sont pas familier... il n’en saisi pas les nuances.. et se révèle donc incapable de les reproduire...

      C’est ce qu’on appel avoir un accent, en réalité... L’accent français, espagnol, etc. en anglais est toujours le même (!)... car les erreurs sont caractéristiques : typiquement, les intonations sont empruntés à la langue d’origine, pareil pour les sons des voyelles et des consonnes..

      Suffisement de chansonnettes pour enfants, peut exposer l’oreille de l’enfant à des sonorités qu’il sera capable de reconnaître et reproduire plus tard.. même si de nombreuses années se passent sans qu’il pratique la langue. Le terrain sera plus ou moins balisé.

      Mais nous sommes d’accord, une institutrice françaiseleur apprend surtout comment mal-prononcer les mots.


    • De toutes façons chez nous les anglais c’est pas compliqué.
      Pour commencer ils peuvent se la fermer !


  • C’est fantastique...

    Vous verrez, si ils trouvaient des mines d’or gigantesques dans le Sahara.. les amoureux de la France (toujours plus que vous) trouveront un avantage économique à se mettre à l’arabe (plutôt que l’anglais !!!). L’arabe, langue officielle du Maroc et de l’Algérie, le partenaire économique numéro uno dans nos échanges avec l’Afrique ; le continent en plein boom économique..

    C’est comme ça qu’avec un scénario « catastrophe » on débusque l’argument concernant l’avantage de l’enseignement de l’anglais, par rapport aux échanges économiques ?...

    Perso l’anglais j’aime bien, c’est une histoire familiale.. mais je comprendrais tout à fait une personne qui voudrait imposer en enseignement première langue étrangère, l’allemand ou le Breton à la place, à ses enfants... Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Ou, ça peut se discuter avec des arguments.. tant qu’on peu s’entendre...

    ps : j’ai vécu dans un endroit bilingue près du Pays De Galles, c’est fantastique ce que peuvent faire des enfants si l’enseignement est bon.....

     

    • Les Français ont trouvé du pétrole dans le Sahara. On ne s’est pas mis pour autant à apprendre la langue arabe. Les pays du Maghreb font partie de l’espace francophone, donc pas besoin d’apprendre l’arabe pour communiquer et commercer avec eux, puisqu’ils parlent français.


    • Peter faut arrêter d’être naif, si les maghrébins apprennent l’arabe c’est uniquement pour lire le coran, c’est lié à la religion, qu’ils apprennent la vraie langue de leur ancêtre le kabyle le chaoui algerien ou le tamazight marocain par exemple ça c’est une idée.


    • C’est de la dialectique...

      Ils affirment que l’anglais est encouragé et toléré uniquement pour des raisons de profits économiques (chose dont est dépourvu la langue arabe) !!!

      Je les prend à leur propre piège en démontrant que si nos intérêts économiques pouvait nous assurer une prospérité pour cent ans ils ne seraient pas du tout chaud pour l’arabe..

      C’est leur tièdeur à dire les choses qui m’insupporte... Je ne suis pas naïf, en aucun cas justement... vous n’appréciez pas la dialectique.. voilà tout...


    • @Peter



      C’est de la dialectique...




      C’est peut-être de la dialectique, mais c’est faux. En effet, on sait que l’exploitation et le commerce des richesses du sous-sol des pays de langue arabe (le pétrole et le gaz naturel) n’ont pas nécessité ni suscité un regain d’apprentissage de cette langue par les occidentaux. Et pour cause, les "Arabes" parlent soit français, soit anglais, qui est la langue du commerce international.


    • Déjà t’as les anglais qui font tout à l’envers de nous et maintenant il faudrait qu’on aille écrire dans l’autre sens !!!


  • Moi je préférai que les algériens de France apprennent le kabyle ou le chaoui qui est leur vraie langue originelle de leurs vrais ancêtres, là ça serait faire preuve d’intelligence et de maturité.

     

    • Apprends déjà à parler français correctement, ensuite tu pourras lire quelques traductions de Ibn Khaldoun.
      Tu apprendras entre autre que l’Islam est présent au Maghreb depuis 14 siècles et qu’il a pris naissance dans l’actuelle Kabylie.
      J’ai toujours trouvé marrant que des conversano, sanchez et autres arrivistes veulent se la jouer de souche.


    • Oui donc avant les 14 siècles de colons arabes, turques et autres il y avait bien un peuple, le peuple kabyle entre autre qui parlait sa langue et pas l’arabe, donc tu ne m’apprends rien du tout. Et pour moi l’arabe c’est niet, autant filer aux gamins de banlieues hyper agressifs directement une kalachnikov un coran des babouches et un voile pendant qu’on y est, pourquoi s’en merder, autant allez jusqu’au bout.


  • Qu’ils apprennent le Français, puis s’ils peuvent, l’anglais et l’espagnol ou l’allemand. Pour l’arabe, qu’ils aillent au bled perfectionner la langue de leurs parents...On est dans une hypocrisie et une démagogie écoeurante...nos élites sont dans la continuité de leur oeuvre quotidienne, la traîtrise permanente, le profit et le pouvoir...la France, ils s’en foutent...

     

    • Qu’es-ce que cela peut te faire si au lieu d’apprendre l’espagnol au collège, ils apprennent l’arabe ??!!!

      C’est écœurant que vous ne remarquez même pas la violence des choses que vous dites...

      Autant je peux comprendre qu’en primaire on ne soit pas chaud pour l’anglais et encore moins l’arabe -puisque dans le contexte de la méthode globale l’apprentissage du français c’est déjà chaud- autant je trouve d’une mesquinerie sans nom qu’au collège on préfère qu’ils apprennent l’espagnol mais surtout pas l’arabe...


    • L’arabe qui est enseigné n’est pas la langue de leur parents, qui eux même bien souvent le parle très mal.

      On parle là de l’arabe littéraire. Au même titre que dans nos pays le latin est enseigné.

      On parle pas d’un dialecte, mais bel et bien d’une langue littéraire et millénaire. Cet arabe permet une approche différente et bien plus réaliste de l’histoire. Beaucoup de texte datant de plus de mille an sont rédigé dans cette langue, que ce soit religieux, philosophique, ou scientifique. Cela leur permet aussi de mieux appréhender les bases commune des différents dialectes qui en découlent.

      Il faut pas confondre. C’est une langue purement scolaire qui leur sera enseigner. Dans les quartier, désolé de vous déplaire, mais ce n’est pas en arabe littéraire qu’ils discutent !! hahaha


  • Avant d’appendre l’arabe qui n’as aucun débouché professionnel à par le terrorisme on pourrai leurs apprendre le créole qui lui est français et leur servira si ils partent reconstruire nos îles sinistrées.

     

    • Si, pour bosser au PSG ça peut servie...quoique tout le monde parle quasi exclusivement anglais - avec les étrangers du moins - dans les Emirats.


    • " Avant d’appendre l’arabe qui n’as (sic) aucun débouché professionnel à part le terrorisme " ???!!!
      Bravo, sur un fil déjà plus que chargé en bêtises carabinées, vous êtes tout de même parvenu à battre tout le monde à plate couture dans la catégorie dangereuse beauferie.


    • Correction :
      - qui "n’a" aucun débouché...
      - On "pourrait leur"
      - "s’ils" partent

      Dis moi et toi tu faisais quoi pendant les cours de français ? Bizarre certains arguments, moi, qui ai la chance de pouvoir parler 5 langues, ai l’impression de mieux défendre la seule et unique langue que certains parlent mal alors qu’ils croient la "préserver"...

      Ce qui peut préserver la langue française ce n’est pas de faire "barrage" comme certains le croient (comme s’il y avait en termes de savoir un phénomène de vases communicants), mais au contraire d’apprendre le latin, ce qui permettrait de préserver certains mots de l’oubli. Mais bon je comprends qu’en termes de markéting électoral pour le maire de Beaucaire, il soit opportun de lancer cette polémique, avec un paralogisme (prof d’arabe = terroriste potentiel), tout à fait de bon ton en cette époque Orwellienne.

      D’autant que les quelques études sérieuses qui ont été faites sur les "facteurs" favorisant le terrorisme ont montré précisément que c’est l’absence de connaissance de l’arabe qui facilite endoctrinement, dans la mesure où cela permet une logique d’interlocuteur unique. Car la méconnaissance de l’arabe coupe le sujet de l’accès à la complexité et aux controverses doctrinales qui traversent l’islam et donc la possibilité de comparer les positions.

      En bref, encore un clown qui se prend pour Charles Martel, ce qui, il est vrai n’est pas dénué de tout sens comique.

      Pour rassurer ce Monsieur, je pourrait lui dire que dans peu de temps il n’aura plus aucun soucis à se faire vu que tout le monde ne parlera plus que le globbish (un anglais bas de gamme).


  • Nous sommes Français. Qu’ils apprennent le français, qu’ils le maîtrisent afin d’évoluer avec facilité dans notre société. Ensuite qu’ils apprennent une langue internationale qui leur permette de faire du business, l’anglais (pour le monde), l’espagnol pour l’amérique latine me semble cohérent...Ensuite pour l’arabe qu’ils prennent des cours particuliers si ça leur chante...pour le chinois ou le russe c’est pareil. Le collège et le Lycée crèvent des programmes surchargés avec des élèves qui n’ont pas les bases du français ou sont nuls en anglais...réglons d’abords ces problèmes et ensuite on verra pour le superflu.

     

    • @Jean le Chevalier
      Superflus ? Selon votre avis personnel ? J’ai plusieurs ami d’origine portugaise qui ont fait des études brillantes à partir du portugais.. Ayant grandis en Angleterre, grâce à une très bonne note en Français j’ai pu intégrer l’université de mon choix (et oui l’université, c’est très sélectif là-bas).

      J’ai connus également des français de souche très ambitieux qui ont appris l’arabe.. Vous avez des arguments qui ont du mal à cacher des préjugés réservés à la langue arabe ou vous n’êtes pas bien conscient des réalités...

      Il y a 7000 langues au monde, l’arabe fait parti des cinq les plus parlées... une langue maternelle parlé par 300 millions... l’espagnol par 400 millions et l’anglais 360 millions...

      De toute évidence... celui qui veut s’investir dans l’apprentissage d’une langue étrangère à bien plus d’intérêt de maîtriser l’arabe, ou une des langues chinoises à la place de l’espagnol que tout le monde baragouine plus ou moins...

      J’ai travaillé dans des pays arabophones (en déplacements), j’ai pu constater comment des (rares) occidentaux maîtrisant la langue des natifs possèdaient une valeur ajoutée, valant son pesant d’or...

      On est loin de l’enseignement de l’arabe au collège... mais ne jouez pas SVP le conseiller en orientation qui a comme grille de lecture les 99% de réussite au baccalauréat...


  • N’oubliez pas que Jésus parlait l’araméen un mélange d’arabe et d’hébreux. Alors oui la langue arabe à sa place ici en France

     

Commentaires suivants