Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kathy Griffin, l’humoriste US qui avait "décapité" Donald Trump, ne trouve plus de contrats

Le gauchisme dans toute sa splendeur crasse poussé à son paroxysme contre-productif. On ne peut désigner autrement ce qui arrive à la pauvre Kathy Griffin, l’humoriste américaine qui avait exhibé une fausse tête de Trump décapité.

 

Kathy avait pensé aller dans le bon sens, celui indiqué par les médias mainstream et la pensée dominante avec son petit montage photo, mais le Réel lui est revenu dans la gueule à la puissance dix : Kathy, qui fait entre autres du one woman show, ne trouve plus de salle pour se produire. Les contrats sautent les uns après les autres.
Elle pense que les producteurs « ont peur de faire tourner une femme qui se moque de Trump » et, retournement ultime de la coupable en victime, espère qu’elle pourra un jour « recommencer à jouer dans une tournée aux USA sans se faire assassiner » !

Retour sur le déclenchement de la polémique. C’est en voyant la tête ensanglantée de son père à la télévision – qui a complaisamment relayé la photo – que le petit Barron (fils de Donald) a paniqué : il ne savait pas s’il s’agissait d’une information ou d’un fake.

 

Traduction : « Kathy Griffin devrait avoir honte d’elle-même. Mes enfants, et particulièrement mon fils de 11 ans, ont très mal pris la chose. Malade ! »

C’est en effet au mois de mai 2017 que Griffin publie cette photo, qui déclenchera une tempête sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, l’humoriste a le culot de dire que le tweet du président est à l’origine de ses malheurs professionnels. Elle a été virée de CNN, chaîne pour laquelle elle couvrait la soirée du Nouvel An chaque année depuis 10 ans. Elle a même été interrogée par les services secrets !

En juin, pendant une conférence de presse surréaliste avec son avocate, elle a argué que tout cela lui arrivait parce qu’elle était une femme, autrement dit qu’elle était la victime du sexisme de Trump ! Il n’y a pas pire aveugle que celle qui ne veut pas voir.
En larmes ultra sincères (sur un nez en piste de ski aussi droit que faux), toujours pendant cette conférence de presse, Kathy-la-victime accuse la famille Trump de « vouloir ruiner sa vie » :

 

« It’s a bunch of white guys trying to silence me »

Traduction : « C’est une bande de Blancs qui essaye de me réduire au silence ».

Il faut le lire pour le croire. Où est passée l’humoriste ?

 

Jusqu’où peut aller l’aveuglement d’une féministe de gauche américaine ?

La responsable de la fake news sanguinolente ne comprend pas pourquoi on ne peut pas s’en prendre à ce qu’elle considère comme un fasciste. Tout le monde le fait, l’insulte et l’injure sont encouragées à l’encontre de ceux que la propagandosphère présente comme « mauvais ». Elle a plongé tête baissée dans le courant et maintenant, elle s’en mord les doigts.

Voilà le drame de la gauche sociétale qui pense être du bon côté. Elle est effectivement du bon côté du manche, mais sûrement pas du Réel. C’est la leçon à tirer de cette petite histoire.

Ce 29 décembre 2017, de la même façon, l’agent socialo-féministo-sioniste Caroline Fourest se plaint de la violence des réseaux sociaux, de l’augmentation de la délation et du contenu injurieux des tweets. Elle a raison, mais ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’elle est du bon côté de la délation, celle que le pouvoir profond encourage à travers les médias soumis, choristes et au fond très, très loin du Réel.

 

 

Moralité

La violence gauchiste n’en est pas une puisqu’elle serait légitime, et par qui est-elle légitimée ? Par elle-même. C’est le privilège des riches en « image » que d’être juge et partie.

Caroline Fourest, à l’instar de Kathy Griffin, ne devrait pas oublier une chose : le monde n’est pas fait que de bien-pensants qui relayent les commandements de l’Ordre dominant. Il y a aussi les autres, le public silencieux, celui qui achète des places de spectacle et des livres... et qui parfois, quand la conscience a atteint un certain niveau, se révolte contre les dictateurs de la pensée.

Entrez dans le monde merveilleux de la stupidité gauchiste
avec Kontre Kulture

 

Donald Trump, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents