Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Académie française se montre gravement préoccupée par le développement du franglais

Communiqué de l’Académie française

 

L’Académie française n’a jamais été hostile à l’introduction et à l’usage de termes étrangers.

 

Mais aujourd’hui elle se montre gravement préoccupée par le développement du franglais. Les violations répétées de la loi Toubon, qui a posé les règles de l’emploi du français dans la sphère publique, dénaturent notre langue, autant par l’invasion des termes anglo-saxons que par la détérioration qu’ils entraînent de sa syntaxe.

Fidèle à la mission qui lui a été confiée de veiller sur la langue française et de la défendre, l’Académie alerte solennellement les pouvoirs publics et les invite en premier lieu à respecter eux-mêmes la loi.

Si ceux-ci ne réagissent pas vigoureusement, si l’opinion ne prend pas la mesure du danger qui le menace, le français cessera d’être la langue vivante et populaire que nous aimons.

À lire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans une formation d’Etat sur l’Île-de-France, premier jour : "welcome day" !!!
    Le formateur est africain, incompétent, parle avec un énorme accent étranger, n’a aucun vocabulaire ni sait même de quoi il parle. Migrant sélectionné pour son diplôme afro ou ses déclarations non vérifiées ?
    Est-ce un sabotage pour favoriser l’éclosion d’organismes de formation privés ?
    Le franglais toujours ! bientôt un patois de 2oo mots afrangliches pour tout idiome national !

     

    • Quand tu vois que le salon des entrepreneurs et manufacturiers français s’appelle le salon du « Made in France » tu te poses des questions. De même lorsque tu vois que toute la promotion des JO de Paris s’est faite en anglais et que ses représentants français s’exprimaient en anglais lors de leurs discours. Mais pour les mondialistes, le français est leur dernier souci...


  • Ils se réveillent avec un peu de retard...
    J’ai passé récemment un peu de temps sur youtube à me mettre à jour et me documenter sur une branche d’une technologie sur laquelle j’avais travaillé à son émergeance vers 2010. Et quelle surprise de voir que tous les passionnés parlaient avec des termes américanisés. Le comble c’est que nous étions les précurseurs en France et en Allemagne. Mais l’idéologie a fait croire à tous les jeunes qui s’intéressent à cela que tout vient des USA. Alors qu’à l’époque les américains découvraient tout ça avec un train de retard ! Cette mode du tout anglais est lamentable et pathétique.

     

    • Vous avez tout à fait raison.
      Celà vient du fait que sur,admettons, 20 études scientifiques,techniques etc...,une seule est en français,et encore !Aussi,un chercheur se doit-il d’apprendre l’anglais pour se tenir informé des dernières études faites dans son domaine...
      Ensuite,s’il veut atteindre une certaine notoriété,le chercheur français se doit de "diffuser" les résultats de ses recherches au plus grand nombre possible,soit encore une fois,en langue anglaise.
      Nous payons là notre politique étrangère qui a vu l’Angleterre se développer dans les siècles passés, alors que la France abandonnait ses colonies(en particulier en Amérique,aux Indes,au Canada etc..) et vu son rayonnement diminuer.
      Il reste les noms latins pour la biologie végétale que tout le monde utilise encore...
      Mais la langue française est infiniment plus jolie que l’anglais,surtout que lorsqu’on écoute bien,on a l’impression qu’ils parlent tous avec le nez,bouh !


    • Ce que je voulais surtout dire c’est que tous les youtubeurs en quête d’abonnés et très à la mode utilisent un mot sur deux en anglais en parlant d’une technologie (issue ici 10 ans plus tôt d’un monde de bricoleurs passionnés et acharnés français ou allemands mais surtout français !).

      On se fait piller à la fois les idées mais ensuite ça revient par effet boomerang comme provenant des USA ! Assez énorme. Et à écouter c’est d’un ridicule abyssal... La mode des petits mots anglais pour dire des banalités qui seraient plus compréhensibles en français, c’est du grand n’importe quoi.


  • Je confirme, c’est vraiment desesperant. De double nationalite franco-americaine, meme des francais me rient au nez et me fait passer pour ringuarde quand je les corrige en utilisant le mot francais au lieu de l’anglais. De plus les mots anglais sont la plupart du temps mal contextualiser ce qui ne fait aucun sens dans la phrase francaise. Sans parler de la prononciation qui est horrible a ecoute pour un natif de langue anglaise. La langue francaise est tellement belle et riche, c’est grace au francais que j’ai pu developper un style unique dans mes ecrits anglais.


  • Le franglais est une nouvelle façon de vouloir passer pour quelqu’un d’érudit, de quelqu’un qui est dans le coup et parle, ni Français, ni anglais qui ne sait pas s’exprimer dans une langue, ou dans l’autre .Tout ça par manque d’identité pour épater le voisinage mais passe pour un con pour des personnes qui maitrisent le Français, au moins correctement .
    J’écoutais une interview de Freddie Highmore acteur Anglais ( qui a 27 ans, a une cinématographie d’une trentaine des films) s’exprime très bien en Français, sans employer de mots Anglais ou franglais à tout bout de champ .

     

  • Moi je comprends même plus les jeunes quant ils parlent et encore moins leur musique , parfois je demande en quoi il chante lui et on me dit en français
    Pourtant je suis pas un intellectuel, ni un littéraire, issue d’un milieu populaire je comprends plus rien aux gamins et aux ados
    C’en est triste de voir ça

     

    • C’est le "gap" générationnel. Vos parents et grand-parents ne devaient pas trop comprendre votre monde ?et vos idiomes d’ados non plus.
      C’est ainsi, les choses, les langues et les écrits évoluent. Avant, on parlait comme fa en franffais, on écrivait grant avec un t à la fin, puis c’est devenu grand avec un d, pour raccorder avec le féminin grande. Mais du coup, z’auraient pu raccorder loup avec louv, et écrire louv.
      Bon, t’auras compris, que l’orthographe, le langage, la grammaire... Faut pas trop se casser la tête avec.


  • Cette situation est le résultat du non apprentissage de l’anglais en France dès la plus tendre enfance malgré son omniprésence.

    Libre à chacun de payer des cours me direz-vous, nous y voilà.

     

  • Ces pauvres académiciens ils ont pas encore compris que c’est mort, c’est fini...encore quelques années et leur Français ne sera plus qu’un dialecte parlé par une minorité de personnes...en France...

     

    • Ben bien sûr, pauvre ignare. Sachant que les immigrés africains parlent le français et connaissant leur taux de fécondité, tu vas voir si la langue française est morte dans 15 ans !


    • @SC31
      Et cela vous inquiète pas ... ?


    • Oui ça m’inquiète, au niveau de la qualité de la langue comme au vu des commentaires ici, truffés de fautes. Le français va perdurer mais perdra en qualité.
      Les attaques se situent au niveau politique, économique, éducatif, publicitaire, migratoire, et au niveau de la passivité des Français qui ici en Bretagne infestée de Rosbeefs se voient dans les commerces et administrations (hôpitaux, CPAM, CAF) accostés voire insultés en anglais et répondent comme des cons ... en anglais. La langue du dominant à laquelle les dominés répondent dans la langue de Shakespeare, non contents de pourvoir aux besoins vitaux d’allogènes pas seulement africains ou maghrébins mais aussi britanniques, comme des esclaves consentants, à qui il manquerait de pousser des couilles comme en Russie où juste pour communiquer il faut posséder la langue a minima.


  • 15 ans de retard...mieux vaut tard que....oubliez.


  • Trop tard.

    Les mecs cherchent à défendre leur institution moisie plus que la langue.

    S’indigner sur des ruines, c’est tjs trop tard, et c’est signé : " je veux être du bon coté du manche quand ça partira en vrille, même si j’ai participé aux innombrables destructions et aux parasitages ".


  • On pourra toujours apprendre l’hébreu pour lire les noms des rues de paris, tandis que le bas-peuple parlera un dialecte fait à 30% d’arabe non-littéraire, 30% d’anglais non-shakespearien et le reste d’une langue arc-en-ciel née de la diversité, youpi.


  • Attention Académie française, attention, vous flirtez, non pardon, vous surfez, ah non pardon, vous frôlez déjà la ligne jaune ! Demander que l’on parle français en France, aujourd’hui peut être considéré comme fasciste !

     

  • Cette alerte des académiciens est surtout à adresser aux journalistes, qui parlent et écrivent en Franglais depuis plusieurs années, qui instillent de mauvaises habitudes linguistiques à leurs lecteurs et auditeurs en institutionnalisant les fautes de vocabulaire et, plus grave, de syntaxe (par exemple le fameux « sur comment », traduction littérale de l’Anglais « on how », détecté et dénoncé par Renaud Camus dans son "Répertoire des délicatesses du français contemporain").

     

    • Oui, les journalistes français, comme Macron lui même, veulent montrer qu’ils ont été en stage chez les "Young Leaders". Par contre les journalistes francophones sauvent l’honneur de la France par leur amour d’un français aussi correct que riche en expressions locales. C’est grâce à eux que le français reste une langue vivante


  • Passons tout de suite au remède miracle :

    - remplacer les 3h de portable quotidiennes par 1h de lecture qui élève, 1h de sport, suivies d’1h de travail manuel !

     

    • Ton heure de sports sera passée a mater les gonzesses, l’heure de lecture ca lira dbz et l’heure de travail manuel... tu y crois vraiment ? Ca sent la deconnade a plein regime et je suis sorti du systeme scolaire depuis quelques annees a peine.
      Bref c’est pas des regles qu’il faut, surtout si tout le monde s’en tartine, c’est de l’autorite et que celle-ci soit acceptée


  • Le français est la 5ème langue la plus parlée au monde et son nombre de locuteurs augmente sur la dernière décennie.

    Le problème est que les élites ont laissé tomber le concept de francophonie et que les documents Européens sont majoritairement rédigés en Anglais, que ce soient les rapports parlementaires à Bruxelles ou ailleurs.
    Les jeux vidéos, les films Netflix, les applis Smartphones n’aident pas à éviter l’intrusion des anglicismes par des traductions approximatives.

    A tel point qu’un Africain francophone un tant soit peu lettré, développe souvent un Français bien supérieur à celui de son homologue de l’hexagone, utilisant parfois des tournures et des mots tombés en désuétude et qui font parfois rigoler le métropolitain moyen, à tort donc.

    L’impérialisme culturel Anglo-saxon passe par l’altération des langues concurrentes, c’est l’un des vecteurs au service de l’impérialisme marchand.


  • Cet article met à jour la contradiction entre les objectifs de l’ex-Nouvel Ordre Mondial et l’Académie française sioniste. Bref, des faux-culs !
    D’un côté, le programme des oligarches qui prône une seule langue et surtout une langue pauvre pour éviter de donner des outils à penser. La Nov’langue comme dans le roman 1984. Et de l’autre, une assemblée composée de types du genre VGE ou Finky qui se scandalisent alors que ce sont eux les promoteurs du NOM !


  • Cela fait bien longtemps que l’Académie dénonce le franglais, du moins au travers de ses membres et de son dictionnaire ; pourquoi publie-t-elle ce court communiqué maintenant ? Qu’ont bien pu dire les pouvoirs publics ces derniers jours ?

    Pour apprendre à mieux digérer le franglais, on préconise habituellement cinq minutes par jour de BFM Business, de préférence pendant le petit-déjeuner et accompagnées d’un laitage très sucré.
    Je suis malheureusement allergique à cette substance, et le moindre « marketing digital dans le cloud » exacerbe une douleur toute galliciste ; et l’on dira bientôt que j’invente ma maladie…

     

  • Wesh Rouya ,c’est du franglais de Aulnay sous Bois


  • Mais quelle blague ! C’était dans les annees 80 ou 90 qu’il fallait produire ce communiqué ! Aujourd’hui il faut surtout lutter contre l’arabisation et l’africanisation de notre langue. Ça fait 30 ans que les français parlent le "Franglais" et lorsque j’entends les jeunes de 20 ans aujourd’hui, je me dis que dans 30 ans, le Français n’existera plus ! Et c’est sûr de sûr ! Ça sera une langue cosmopolite, mélange de dialect africain, d’arabe, de français, d’anglais, d’espagnol et de verlan issu de toutes les langues courantes bref après les académiciens pourront nous pondre un dictionnaire de la "nouvelle langue française" année 2050 !


  • Ca dépend.

    D’accord pour fonction au lieu de fonctionnalité, résistance au lieu de résilience, portable au lieu de mobile, humiliation au lieu de bashing, bienvenue au lieu de welcome.

    Mais je persiste à préférer weekend au lieu de fin de semaine, sandwich au lieu de sous-marin, bug au lieu de bogue, windsurf au lieu de planche à voile, fast food au lieu de restauration rapide, speed dating au lieu de je ne sais pas quoi.


  • Le Français permets d’exprimer parfaitement ses états d’âmes, et dépasser les deux locutions suivantes, "je kiffe" et/ou "ça craint velu".

    Essayer de parler le mieux possible, et vous passerez pour un pédant, si en plus vous essayer de parler d’Histoire et de géo-politique au travail, vous verrez les gueules s"allonger et tomber par terre.

    Dans notre entourage lamentable socio-professionnel, sortis des dernières fonctionnalités de windows et du journal de 20 de TF1, c’est souvent un désert spirituel où l’on vous fait la leçons sur des sujets qu’ils ne maitrisent pas, mais qu’il croient être la vérité, c’est l’effet "vu à la télé".

    J’avoue que le site E&R est ma bulle d’air et que le comportement Christique du patron nous aide à vivre.


  • #2329560
    le 25/11/2019 par Si tu m’eusses cru, tu te fusses tu, etc.
    L’Académie française se montre gravement préoccupée par le développement du (...)

    Un commentateur écrit quelque part ici que le Français de l’Académie deviendra d’ici quelque temps une langue minoritaire en France même . C’est possible. La loi du moindre effort l’emportera sûrement chez la majorité. Mais les rejetons des classes nanties (ce qui inclus les classes cosmopolites des grandes capitales du monde) continuent et continueront à parler ce Français minoritaire. Et continueront à faire partie des hautes classes car minoritaire. Une langue précise est un bien fort précieux. Les riches ne le savent que trop bien. Si nous sommes à l’heure du contrôle sociale, notre époque à tel encore besoin de prolos qui maîtrise leurs propre langue ? Il y à cent ans, le tonnelier Louis Barthas parlait presqu’aussi bien que l’Académie aujourd’hui. La langue Française declinerait-elle aussi à l’Academie ?


  • Question peut-être existentielle : après toute l’invasion culturelle, linguistique, économique, sociale, "gastronomique", vestimentaire, technologique, prédation industrielle, écrasement par les "institutions" supra nationales, le tout téléguidé par le relais US depuis le plan Marshall, ils ont pu arracher les français de leurs racines (sa s’appelle déraciner) chrétiennes et atomisé leurs familles dans une société devenue incohérente, quel impact réel aura cet appel si même dans un élan de générosité ou de pitié, les autorités décident de donner suite, alors même que c’est précisément ce qu’elles poursuivent depuis des lustres (au moins deux siècles au bas mot) ?

    Vos larmes, toute légitimes qu’elles soient sont limite une cerise sur le gâteau gâté de la décadence et du projet de suppression de la France historique. Bien sûr qu’ils vont en rajouter, charger la mule, surenchérir et jouir du spectacle de leur victime agonisant. Et ce n’est certainement pas une lettre de plainte rédigée en bon français qui fera la différence. J’aurais bien aimé qu’un wesh, Nike / Lacoste lise cet appel et nous donne son point de vue. (Je sais, lire + point de vue c’est quasiment de la science fiction).

    PS :
    Avant de me sauter à la gorge, je sais faire la distinction entre le "ça" et le "sa", c’est juste que c’est devenu monnaie courante (et tellement horripilant) dans pratiquement tout ce que je lis d’une certaine tranche d’âge. C’est une pique que j’envoie vu que c’est l’académie l’invitée.


  • Ce pathétique frémissement dans l’électrocardiogramme de cette ruineuse institution totalement hors de contrôle de la cour des comptes ressemble à s’y méprendre au chant du cygne.


  • Ce n’est pas un communiqué, mais un S.O.S.
    Il suffit de parcourir les fils de discussion sur le net, à l’exception notable d’un site bien connu de ré-information (depuis lequel vous lisez ce message), où l’esthétique langagière fait de la résistance, pour s’apercevoir que l’illettrisme est la règle, franglais ou pas franglais, et que conceptuellement c’est également la misère.
    Logique dans une nation sournoisement colonisée depuis la seconde guerre mondiale en phase de dissoluSion par les sucs gastriques de nos occupants.


  • OMG, WTF ? mdr, lol


  • Et encore, si ca ne concernait que la sémantique. Mais que dire de la grammaire ?! Ca m’éneeeerve au plus haut point ces gens qui disent "je vis sur Le Mans" NON c’est "je vis au Mans" en faisant la contraction !! Affligeant !

    Certains dans les coms sont bien gentils, mais on parle de la situation du français en France, pas en Afrique noire. Et que d’autres arrêtent avec les pronostics du genre "la fin du français dans 30 ans" On n’est pas sur fdesouche ici....

     

  • L’anglais est la langue des collabos.

    Si au travail on vous parle en anglais répondez que vous ne fricotez pas avec les collabos.

    Et si on vous embête expliquez que ce sont les anglais qui on créé les premiers camps de concentrations en Afrique du Sud. Ça calme.

     

  • do you have des exemples ?


  • C’est "too late" comme dirait l’autre !!
    Bientôt on parlera en France le "new français" c’est à dire le franglais mâtiné de wollof,d’arabe dialectique algérien et d’espagnol...^^


  • Sur E&R parfois on aime bien les combats d’arrière garde genre sous LOUIS XIV quand le français dominait le monde avec l’espagnol et la puissance militaire et intellectuelle .Partout même en AMSUD/RUSSIE/CHINE etc on se fait comprendre en anglais, le franglais c’est pour les simples d’esprit.
    Et au niveau de la production littéraire il n’y a plus photo également depuis lau moins disparition de Céline qui d’ailleurs parlait très très bien trois langues au moins , mais bon si je préfère la prose de Céline au langage journalistique d’Orwell, il faut bien reconnaitre que les idées et la vision du monde du second était hélas vraie.
    Au niveau des sites internet c’est pareil Zerohedge est lu dans le monde ,E&R par quelques francophones, et Zerohedge permet de s’engueuler avec le village mondial.
    Bref il faut avancer l’anglais a gagné depuis très longtemps, pour le pire et le meilleur .
    ( en littérature la production récente est de bien meilleure qualité en Anglais)

     

    • Je ne connais pas la Chine mais ai voyagé un peu en Russie il y a 10 ans, et plusieurs mois au Brésil il y a 20 ans. Je ne sais pas comment c’est maintenant, mais à l’époque en ne parlant que l’anglais tu te retrouvais systématiquement bloqué dans ton quotidien en Russie, et souvent au Brésil. Même à Rio, impossible de louer un appartement directement auprès des propriétaires sans maîtriser un portugais correct. Après s’être fait raccrocher au nez une dizaine de fois il n’y avait pas d’autre option que de s’y mettre.


  • Pour supprimer les idées subversives il suffit de supprimer les mots.Nos faiseurs d’opinion non que faire de la loi Toubon puisqu’ils sont au dessus des lois. Le français jusqu’au milieu du 19 è siècle était la langue de la diplomatie parlé dans toutes les cours d’Europe.Quelle déchéance.


  • Hanouna il parle quoi lui ?


  • En plus le problème avec l’anglais c’est que c’est la langue probablement la plus bâtarde du monde, une langue germanique par son origine mais avec 60% de son vocabulaire issus du latin et même bien souvent plus précisément du français dialectal de Normandie et Picardie... Plus on s’éloigne de l’origine des langues et d’une certaine pureté des langues, plus on s’éloigne de la pensée des sociétés qui les ont vu naître


Commentaires suivants