Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arabie saoudite au bord du précipice budgétaire

Bientôt la fin des orgies à Marbella ?

Les autorités saoudiennes ont retardé de six mois leurs paiements à des entreprises responsables des projets infrastructurels, du fait de l’effondrement des prix du brut. Dans un avenir proche, le pays pourrait se heurter à un déficit budgétaire pour la première fois depuis 2009.

Souhaitant conserver ses fonds, le gouvernement saoudien a retardé nombre de paiements ces derniers temps pour au moins six mois. En 2015, les délais se sont encore allongés, et le gouvernement veut reconsidérer le montant des contrats déjà conclus, dans l’espoir de les revoir à la baisse.

Dans le contexte de la baisse catastrophique des cours du pétrole, ressource qui assure approximativement 80% des revenus en Arabie saoudite, cette dernière se trouve contrainte de recourir aux réserves internationales et de réduire ses dépenses. Le gouvernement est déterminé à diminuer ses dépenses d’investissement et à ajourner plusieurs projets.

Les dettes pourraient ralentir la réalisation des projets déjà engagés, dont la construction du métro à Riyad et la création de nouveaux emplois.

« Il est difficile de se retenir d’augmenter les dépenses quand les prix du pétrole sont en hausse, mais il est également difficile de réduire les dépenses quand ces prix sont en recul », a commenté l’économiste de la banque HSBC Simon Williams, cité par l’agence Bloomberg.

Entre-temps, la dette nationale saoudienne reste à un niveau relativement bas, plafonnant à 2% du PIB.

Alors que dans le passé, les dépenses de l’État étaient un catalyseur de l’économie saoudienne, avec une croissance économique inéluctable après la mise en place de fonds dans le budget du pays, aujourd’hui, le déficit budgétaire s’élèverait, selon HSBC, à 300 milliards de dollars. Et, dans le meilleur des cas, la croissance atteindra 3%, signale Bloomberg.

Ainsi, pour rétablir un peu l’équilibre sur le marché international, l’Arabie saoudite préfère augmenter sa présence sur le marché de l’or noir et renonce à sa stratégie précédente prévoyant l’augmentation des prix du pétrole.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a quelques années, les sites "économiques" expliquaient que les revenus des placements mobiliers et immobiliers du royaume étaient superieurs aux revenus pétroliers, alors quoi ? Ils ont fait de mauvais placements, genre un fonds d’investissement véreux ? la Bourse, mdr...


  • #1297084
    le 20/10/2015 par "Chevalier Lefebvriste"...
    L’Arabie saoudite au bord du précipice budgétaire

    L’Arabie saoudite au bord du précipice budgétaire
    Bientôt la fin des orgies à Marbella ?
    C’est pas grave,qu’ils viennent avec tous les autres, ici on a encore quelques lots de cartes vitales vierges, pour eux, le tiers payant généralisé pour eux aussi ,des plages en PACA pour qu’ils ne soient point dépaysé, la CMU, des lits d’hôpitaux d’où, on virera les français pour eux toujours, des syndicalistes prêt à se battre contre les autochtones fascistes que sont les français et ils leur donneront nos boulots, nos Églises, nos villages, nos communes, nos écoles, etc...
    Non, qu’ils ne soient surtout pas inquiet !
    La France terre d’accueil, terre de tous (sauf des français encore moins des français Catholiques, pire pour les de souches, hétéros , pères de familles et Catholiques ) et là pour eux avec à sa tête les vassaux de cette oligarchie Rothschild, Warburg, Rockefeller, Morgan, Lazard et tutti quanti !
    La finance apatride, la Chut mondiale, Sanhédrin et marchands du temple !
    Prêt à tout, pour semer le trouble et la discorde, pour notre bien, bien entendu...
    Nous les gueux, les vilains, les sans dents, les racistes, les fascistes, bref les français, quoi !
    Responsable de tous les maux de cette planète !!


  • "Bien mal acquis ne profite jamais" ... Mon père disait : "Le haram n’engendre que le haram" ! A jouer avec l’usure (la "riba"), on ne gagne jamais. Même Marx l’athée l’avait compris ...


  • J’avais cru comprendre que d’après certains "spécialistes" l’Arabie avait fait exprès de faire baisser le prix du pétrole pour contrer le gaz de schiste et l’Iran.

    La réalité serait-elle plus complexe finalement ?


  • Ha ben oui, ça coute cher la guerre. C’est qu’il faut les payer tous les mercenaires en Syrie, au Yemen, en Irak, etc, les missiles américains, les munitions, les Toyota, etc. Et faire chuter les cours du pétrole pour essayer d’étouffer ses ennemis.

    Ben ils feront comme tout le monde, ils s’endetteront. On dit " la seule personne qui gagne au casino, c’est le casino " et dans le monde, c’est les banques et les marchands d’armes.

     

  • "au bord du précipice budgétaire" non faut pas deconner... l’etat n’a aucune dette

     

    • #1297398

      C’est vrai et c’est d’autant plus inquiétant pour eux...

      S’ils refusent de s’endetter, étant donner qu’ils ne sont plus en bon terme avec les USA, ils risquent de devenir une menace pour le monde en peu de temps...

      Et vu les casseroles qu’ils trainent, de la menace médiatique au coup d’État, il n’y a pas loin... Et cela serait bon pour les hommes d’affaires du "proche orient" et leur pays "racialo-démocratique". Mais également bon pour les USA et grandement défavorable à la France...

      Alors sans vouloir jouer au prédicateurs, ils ont, je pense, intérêt à vite s’endetter et faire des courbettes plus basses aux sionistes... S’ils ne détenaient pas les lieux de cultes (et le risque d’embrasement que cela induit), ils auraient déjà été balayés.

      A terme, ils le seront sans doute.


    • #1297408

      Oui c’est comique avec une dette de 2% du PIB au bord du précipice !!!,rappelons que la dette française est à 98% du PIB et que le dernier budget en équilibre remonte à Giscard-Barre .


  • " entreprises responsables des projets infrastructurels " = coupe du monde , pour les beaufs...

    Faut parler aux gens ou ça les touche.


  • Chépa, certes les recettes pétrolières coulent, mais bon tous est déflatés, la misère gagne, donc en toute logique les putes sont aussi moins chères, après si ils gèrent mal leurs affaires forcément ça dérape.


  • Oui, notre pays ( peut-on encore dire ’notre’) vit sa désintégration nationales, à grand renfort d’injonction politique prônant la pensée unique.
    Le phare de l’humanité perd son éclat, recouvert par une burka.
    Le seul fait de revendiquer d’être français nous fige dans le camp des suspects. L’ère du vide s’est installée, sous prétexte de ne pas’ froisser ’ les susceptibilités communautaires.
    Un climat social nauséabond insinue dans tous les secteurs ses multiples tentacules. Plus inquiétant encore, ...il sent le souffre !


  • Mais ces gens n’ont pas des vies faciles ! Comme Thomas Leviev, fils de l’empereur du diamant Lev Leviev, qui vient d’echapper de peu a la mort dans le spectaculaire crash de sa Ferrari.
    http://www.dailystar.co.uk/news/lat...
    Comble de deveine, la maison Leviev s’etait fait braquer a Cannes pour un montant egal a celui du vol du Diamond Center d’Anvers, soit plus d’une centaine de millions d’euros, record mondial. "La porte-fenêtre donnant sur la Croisette aurait dû être fermée" avait précisé une source proche de l’enquête...
    http://www.francetvinfo.fr/faits-di...