Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Émission politique : l’opposition factice entre Mélenchon et Philippe

L’Émission politique accueillait jeudi 28 septembre 2017 sur France 2 le Premier ministre Édouard Philippe, qui défendait sa politique de rigueur, une rigueur qui n’est pas nommée. Le duel politique « très attendu » était celui qui l’oppose à Jean-Luc Mélenchon, que Léa Salamé, bien optimiste, présente comme l’opposant numéro un.

« Celui qui nous rejoint à présent est considéré par les Français comme votre opposant numéro un, député de Marseille, chef de file de la France insoumise, et hasard surprenant, vous aviez fait il y a quelques années son portrait dans la revue “Charles”... et vous écriviez “je suis de droite, il veut donc voir ma tête fichée sur une pique au sens imagé j’entends, enfin j’espère” ajoutiez-vous, on va le voir, nous accueillons tout de suite Édouard Mélenchon euh, Jean-Luc Mélenchon ! »

 

Et le duo Salamé-Philippe de rire en chœur. Un lapsus pas si anodin, puisqu’il consacre la fausse opposition entre les deux hommes, qui sont d’accord sur l’essentiel, c’est-à-dire la domination de la France par des forces qui ne sont pas nommées. Le reste, la méthode pour réparer le pays, diffère légèrement, il faut en convenir, mais aucun des deux ne lutte véritablement contre les forces qui cassent le pays, car leurs méthodes respectives ne remettent jamais la dominance en cause.

Les « forces incommensurables », selon l’expression de Jean-Marie Le Pen, sont, pour l’un et pour l’autre, à l’origine de leur ascension médiatique et politique. Elles sont sacrées, intouchables, innommables. D’accord sur le fond de l’affaire, les deux hommes peuvent se permettre de petits désaccords de principe.

Philippe à Mélenchon :

« Vous êtes un républicain. Je le crois profondément. »

Critiques banales, échanges aimables, sourires complices, couteaux sortis mais en plastoc, Gauche & Droite se sont fait un petit duel sympathique devant Léa Salamé, tout en joie de ce faux scoop, un duel identique à ceux qu’on a déjà pu voir dans les années 80. Un film aussi rediffusé que Le Gendarme de Saint-Tropez, mais auquel les Français semblent attachés. Parce qu’il rassure sur la « démocratie », la recherche de l’intérêt public, la rationalité économique, la valeur des dirigeants, toutes ces foutaises pour gogos.

Les deux hommes, l’un dirigeant la France insoumise, l’autre le gouvernement, sont d’accord sur le constat que « la France va mal ». Les deux sont du sérail, qui gouverne bon an mal an la France depuis 40 ans. Les solutions qu’ils proposent ou apportent sont toujours les mêmes, dont on voit le résultat tous les jours depuis 40 ans : chômage et paupérisation... programmés. La solution originale ne viendra donc pas de ces hommes et de ces idées, aussi « républicains » soient-ils.

 

 

Le souverainisme mélenchonien et les boulets du gauchisme – Extrait gratuit de #SAPTR2 :

 

 

Pour visionner l’émission complète :

 

Pour accéder à l’émission Soral a (presque toujours) raison
et aider l’équipe « studio » d’ERTV, rendez-vous sur
la page de financement participatif :

(cliquer sur l’image)

 

Les analyses profondes qui ne conduisent pas
à des impasses ou des trahisons
sont chez Kontre Kulture

 

Sur l’alliance de fond entre droite et gauche contre les intérêts des Français, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le point commun, et capital, entre Méluche et Philippe, c’est qu’ils sont également favorables à ce que les élections législatives continuent à être truquées par le scrutin majoritaire à deux tours . Ils sont donc COMPLICES de cette escroquerie électorale .Ce ne sont que deux "escrocs politiques" parmi bien d’autres . Ce mode de scrutin a donné la majorité absolue des sièges à LREM, une formation minoritaire dans le pays, et donné à Méluche deux fois plus de députés qu’au FN, en ayant deux fois moins d’électeurs !


  • Mon opinion :
    Je crois qu’autant le FN que la FI sont les deux piliers de l’establishment de la France en Marche. Ces deux partis dirigés par M Le pen et JL Melechon sont des aspirateurs de voix servant de garde fou pour diviser les Français afin d’assoir le Macronisme neo liberal.

     

  • Tactiquement, il a fait le choix de la posture modérée. Il ne faut pas être naïf, il a été invité pour faire le show médiatique face à ce 1er ministre falot au charisme de moule.

    Clairement, il a refusé de faire du Mélenchon. C’est plutôt malin. Il contre ainsi les Unes médiatiques de ces derniers mois qui le décrivent en Rouge chaviste avec le couteau entre les dents. Il sait qu’il y a plus de gens qui regardent la télé que de gens qui lisent les journaux. Clairement, les médias veulent fabriquer un opposant Mélenchon extrémiste et potentiel dictateur soviétique, face à un Macron responsable, mesuré, démocrate et tolérant. Mélenchon a été malin de faire profil bas, de jouer l’amabilité et la politesse.

    D’ailleurs, c’est peut-être l’attitude que Marine Le Pen aurait dû adopter lors du débat face à Macron. L’agressivité incontrôlée de Marine a-t-elle nuit à Macron ?

    Je pense que c’est une erreur de considérer qu’il faut forcément adopter une attitude agressive pour remporter un débat politique. Il suffit que le type en face surjoue la posture modérée, raisonnable, responsable, et vous passez par un excité fou dangereux !

     

  • C’est obligatoire de regarder cette m...e ?
    Au cas où, ce soir là, j’avais piscine.

     

  • Croire que Mélenchon représente (encore) l’évolution, c’est déjà une blague en soit !


  • Prendre les gens pour des cons ça a toujours marché. En même temps, faut être con pour le écouter, et pire pour gober leur parole hypnotique.
    Si on écoute pour analyser leur lâcheté ou leur stupidité, ça compte pas !


  • J’ai,regardé des le début et la poignée de main cordiale et l’edouard melanchon de salamé ensuite tout était bien programmé , aucun intérêt. tout commentaire serait inutile.


  • Ils se mordent la queue comme au début .................c’est génial !


  • On recommence comme avant, mais avec de nouvelles nominations FI et bientôt un autre nom pour le FN, puisque tous les autres clivages ont disparu .Ils ré-barbouillent les clivages politiques sans perdre une miette de leurs avantages, c’est ce qui compte pour eux., tout le reste n’est que verbiage, défroquage, et complicité .
    La question est : veut-on sortir de l’UE et de l’euro oui ou non ?,ou on continu comme cela ? il n’y a pas à tergiverser pendant encore des années ,mais le courage des politiques est à vitesse variable ,il ne faut pas effrayer les bonnes consciences et rester dans le peloton ,prêt du tiroir-caisse .


  • #1809974

    Le souverainisme mélenchonien !!! mais c’est une blague.


  • Dans un pays en coupe réglée, au sommet de chaque organisation il y a un homme de main. Tout est sous contrôle. Rien de la base ne peut affecter la structure. Si vous l’ouvrez, non seulement celui qui vous représente ne bougera pas, mais vous vous rendrez compte que vos serez signalé, isolé et discrédité par tous les moyens modernes : presse et réseaux sociaux, justice s’il le faut.

    Alors un débat Franc maçon vs Bilderberg, et vous espériez quoi ? Ces gens savent où sont les limites, donnant le change par une opposition de surface qui peut même ramener des cons dans leurs escarcelles.

    Et pour faire croire aux cons que ce cirque est la preuve de la démocratie, la virevoltante ...

    J’arrête, j’ai déjà pensé à ces traitres voleurs de patates bien plus qu’il ne m’est supportable.

    Les 2 questions qui vaillent :
    - quel sera le prochain, parmi les derniers bijoux français, à être fourgué à l’étranger par les soins de Macron au prétexte d’en faire un Airbus comme sous De Gaulle, au bénéfice de sa maison mère Rotschild ?
    - quand il ne sera plus président, combien Macron touchera t-il de bakchich en temps différé de Rotschild pour la précieuse palabre qu’il tiendra loin de la France à partir de ce moment là ?


  • Avec Marine et Merluche, Micron et Philippe peuvent dormir tranquilles, le système n’est pas près d’être détruit.

     

  • Appartiennent-ils à la même loge ?


  • J’en reviens pas comme cet échange est stérile, c’est même pas un débat, le peu de choses suggérées est à peine survolé, un mauvais jeu pathétique du semblant.

    Tout cela est pipeau et mauvais comme un épisode de série française.


  • Et oui, les masques tombent . La merluche est un leurre bien préparé par le système pour éviter que le pouvoir lui échappe.

     

  • Le Melechon face au Philippe a voulu jouer l ’ anti -débat Marine contre le Macron soi -disant tout en maîtrise et c ’est raté : la complicité entre les deux gugusses apparaissait à plein le Merluchon tout suave obséquieux ; et dès qu ’était évoqué l ’ Europe l ’entente était parfaite et le respect religieux entre les deux employés du système .


  • Bon moi je ne suis pas juif, ni franc maçon, quand il y aura un débat intéressant, appelez moi.

    Et le passage sur le nucléaire... au ras des paquerettes


  • Excusez, mais pas du tout envie d’écouter, et de regarder les têtes de ses deux collabos du système. Absolument sans intérêt, quant on a compris le vrai rôle du faux opposant Mélenchon.


  • Et cette brave Léa Salamé, qui croyant faire une révélation sympa en clin d’œil, nous apprend que par un pur hasard, le premier ministre libéral et pro européen comme pas deux, à révisé je ne sais quel concours de l’ENA, dans le bureau de l’opposant révolutionnaire humaniste franc maçon,etc... qui était alors (déjà) sénateur....( a noter que les deux protagonistes n’ont pas insisté à propos de ce ’cocasse’ souvenir)


  • Echange de passes magnétiques entre envoûteurs de l’UltraSoc et de l’Eurolib/ les termes sont commutables. Artaud les eût comparés à des incubes ou des vampires. Plus de temps perdre. Semper eadem. Nihil novi sub sole. Le Christ reviendra en gloire, mais il trouvera peu d’hommes (de femmes). Comme Diogène avec sa lanterne en plein jour. Comme disait Cioran, plus question de me déranger, même et surtout pas pour une révolution (V. première et dernière planche de Tintin et les Picaros), pour la fin du monde, peut-être. Pas facile de garder l’espérance. Merci aux hommes de bonne volonté du site.


  • Les"solutions "proposées par Macron -Phillipe sont infiniment habiles : Elles consistent à faire croire que l’on se préoccupe des pauvres (en fait assez peu) et que l’on va rétablir la justice social en faisant payer un peu voir pas mal ceux qui jusqu’ici sortaient la tête de l’eau (et ne la sortiront plus désormais ou si peu) pour déapauvrir (en fait bien peu) ceux qui ont de l’eau au dessuis de la tête depuis belle lurette . De plus c’est l’état qui impose des mesures somme toutes "intéressantes" mais au détriment des collectivités locales appelées secrètement à disparaître et ne se remettront pas de la "générosité" qu’on leur a imposé de mettre en oeuvre sans compensation à long terme .
    Mais de ça beaucoup n’y verront que du feu !
    Mélanchon comme Philippe- Macron n’a aucune envie de revenir à une vraie souveraineté-indépendance seule susceptible de replacer la France sur le chemin d’une prospérité avec dividendes partagés le plus équitablement possible .
    On a une politique en trompe l’oeil et une opposition du même tabac et au final une fausse démocratie , une vraie austérité qui ne dit pas son nom mais dont on aura élargi l’assiette (les pauvres restant pauvres et ceux qui ne l’étaient pas le devenant) .
    Mais attention , les médias sont en train de mettre sur pied une information encore plus infecte que jamais dans laquelle tout va pour le mieux et gare à ceux qui prétendraient le contraire .
    D’urgence réalisons un rassemblement des souverainistes , des vrais ,pas de ceux à la sauce Le Pen qui est en train de devenir la chouchoute des médias qui veulent que ce soit son FN et non celui de Philipot (surtout pas celui-ci ) qui prennent le dessus .
    Il y a un vrai combat qui pourrait s’engager entre les mondialistes et les souverainistes . Mélanchon a pour rôle d’entraîner ceux qui à gauche pourraient être souverainistes vers le mondialisme .
    Ouvrez les yeux !


  • Ils ont l’air de bien s’entendre ces deux-là ou c’est moi qui suis de mauvaise foi ?

    Quant à la Salamé et son lapsus presque involontaire, "Edouard Mélenchon", il faudra qu’elle poursuive ses cours de comédien.nœud pour que ça paraisse plus naturel...


  • "Et nous rejoint maintenant celui qui est considéré par les français comme l’opposant numéro un, Jean-Luc-Edouard Mélenchon."

    Mélénchon sert à ça et seulement à ça, mais c’est déja beaucoup, être l’opposant officiel. C’est d’autant plus vrai que c’est le ministère de la vérité qui le dit.


  • Fausse opposition comme d’hab.La même clique.
    Même cette république est leur invention.
    L’ennemi est commun mais certains mettent des oeillères par peur,pour se donner bonne conscience par rapport aux autres ou tout simplement par intérêts aussi.
    C’est l’ennemi.Point barre !


  • Pourquoi voulez vous que je regarde cette daube ?


  • plus exactement melenchon et biderberg !!!!!!


  • Salauds de pauvres. Ils se contentent de rien et ils dépensent tout, juste pour pouvoir vivre. Faudrait leur interdire la vie.. ou la leur facturer.

     

  • Mélenchon toujours près pour les débats entre frangins...

    Souvenez-vous de Cahuzac qui était personae non grata. Le seul qui avait voulu débattre avec lui ( et donc le réhabiliter) avait été Mélenchon...

    Si les idiots qui votent pour lui avaient un peu de finesse ils l’auraient remarqué. Le soi disant hérault de la gauche est fraternel avant tout y compris avec les fraudeurs fiscaux.


  • 16:22 Henri Lacordaire, très bien sortit pour mélenchon.
    Au curieux regardez qui est Henri Lacordaire, un bel aperçut de mélenchon.


  • C’est Officiel ! Florian Philippot crée son parti politique : Les Patriotes (29 Sept 2017) :
    https://www.agoravox.tv/actualites/...


  • Je fais un petit hors sujet, ça fait un moment que je remarque que les vidéos youtube (suivant le sujet) ont plus de pouces en bas qu’en l’air ! Quand il s’agit du bon Macron ou tout ce qui va dans le sens du système, soit c’est mitigé soit une nette tendance au pouce en l’air et inversement lorsque ces derniers sont critiqués. Regardez youtube avec Coluche, Greg tabibian, osons causer, trouble fait etc...savez-vous pourquoi ? Je ne pense pas que se soit les internautes (pro-système) qui parcours le net à la recherche de site anti-macron (ou tout simplement critiqueur)
    pour les saquer " = pouces en bas "


  • Entre francs-maçons ? Cela pourrait expliquer leur coquetterie...


Commentaires suivants