Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Florian Philippot change Les Patriotes en parti et Jean-Marie Le Pen appelle à une refondation du FN

La recomposition de la droite nationale avance à grands pas, accélérée par la défaite de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle du 7 mai 2017.

 

Une défaite très relative puisqu’elle a réuni 10 638 475 voix sous son nom. Une victoire dans la défaite puisque jamais le FN n’avait réuni autant d’électeurs sur son programme. Un résultat analysé différemment selon qu’on soit de la tendance identitaire ou de la tendance sociale au FN, les deux tendances étant bien sûr avant tout nationales. C’est le ciment du parti fondé par Jean-Marie Le Pen. Un président d’honneur qui a pris sa plume et envoyé une longue lettre de 4 pages à tous les adhérents du Front.

Il y explique en substance qu’il faut tirer avec courage les leçons du dernier scrutin, revenir sur une ligne nationale basée sur le rejet de l’immigration de masse, source de bien des maux de notre pays. Il appelle à une refondation en forme de retour aux sources de son parti, c’est-à-dire à avant 2015, année qui a vu son exclusion du parti par sa propre fille, et année de ce qu’il appelle « la modification des objectifs prioritaires ».

 

Le Pen avance la raison de son exclusion :

 

Il termine sa lettre sur le retour « aux fondamentaux, lutter sans merci contre l’immigration et ses conséquences le chômage, l’insécurité et les déficits budgétaires et sociaux ». C’est justement ce qui l’opposait idéologiquement à Florian Philippot, parti du FN sous la pression de Marine Le Pen pour leur divergence de vues sur la stratégie : sociale pour Philippot, identitaire pour Marine Le Pen et sa nouvelle garde Collard-Ménard.

Philippot était ce vendredi 29 septembre invité de la matinale de LCI, et il a annoncé la transformation de son association Les Patriotes en parti du même nom. Son mouvement représente à ce jour une trentaine de conseillers régionaux, trois députés européens et un conseiller départemental. Une petite formation qui tend la main à Nicolas Dupont-Aignan... courtisé aussi par le nouveau FN, qui va bientôt changer de nom.

Florian Philippot  : « C’est une formation politique, maintenant, Les Patriotes. Alors pas un parti. Juridiquement un parti. »

Audrey Crespo-Mara  : « C’est juridiquement un parti politique. »

Florian Philippot : « Oui, bien sûr. Mais ça n’est pas un parti parce que nous ne voulons pas faire comme les partis traditionnels, vous savez, très hiérarchique, où tout part d’en haut, où on est là et on peut pas être ailleurs. Moi, je souhaite qu’on puisse fédérer toutes les bonnes volontés. Il y a des Patriotes partout, dans tous les horizons. Il faut que Les Patriotes soit un point de ralliement. Nous, on met la France avant tout. On n’est pas sectaire. Les patriotes pourront également adhérer à un parti politique ou à un syndicat, ça ne posera aucun problème. »

 

 

Pour éviter les trahisons et le soumissions qui guettent le mouvement national,
faire le plein de cohérence et de courage politiques avec Kontre Kulture

 

Les derniers soubresauts dans la sphère nationale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aime bien Jean-Marie Le Pen, mais, peut-être suis-je à côté de la plaque, pour l’heure, c’est bien Schengen, c’est-à-dire l’U.E. qui laisse entrer tous ces immigrés !? Jean-Marie Le Pen veut-il une sortie de l’U.E. ? - c’est une vraie question et quelqu’un ici a sans doute la réponse.

     

    • Bien vu camarade.
      D’ailleurs JMLP sait mieux que quiconque que c’est l’Europe qui empêche une meilleure régulation des flux migratoire et, surtout, c’est l’oligarchie qui tient l’UE et les US dans ses mains qui est la cause des conflits internationaux qui engendrent ces déplacements de masse de réfugiés.

      Il faut certes agir sur le phénomène de l’immigration de masse et ses conséquences économico-sociales, identitaires, culturelles et sécuritaires mais n’oublions pas les causes.


    • Dans son programme de 2002, JM Le Pen avait clairement inscrit sa volonté de quitter l’U.E et l’OTAN,
      En 2007, il proposait toujours la sortie de l’OTAN, mais ne voulait plus que renégocier les traités pour l’U.E.


  • La nouveauté du parti de Philippot, c’est qu’il est prêt à accueillir des gens de tous les horizons politiques, à la condition qu’ils soient patriotes . C’est l’ouverture totale, et la réconciliation totale entre la gauche la droite et le centre . C’est un nouveau "Serment du jeu de paume", on ne jure pas de ne pas se séparer avant d’avoir donné une Constitution à la France, on jure de placer l’intérêt du peuple français AVANT l’intérêt des autres peuples , avant l’intérêt du peuple d’Israël par exemple...

     

  • J’aime bien Jean-Marie Le Pen, mais, peut-être suis-je à côté de la plaque, pour l’heure, c’est bien Schengen, c’est-à-dire l’U.E. qui laisse entrer tous ces immigrés !? Jean-Marie Le Pen veut-il une sortie de l’U.E. ? - c’est une vraie question et quelqu’un ici a sans doute la réponse.

     

    • Le F.N était anti - Schengen et anti-européen bien avant Philippot. C’est dans son ADN autant que la lutte contre l’immigration, l’insécurité et le fiscalisme. La différence c’est que sous Marine, la sortie de l’UE écrasait tous les autres fondamentaux idéologiques, ceux qui ont porté Jean Marie aux 2° tour de la présidentielle en 2002. C’est juste une question de rééquilibrage. L’immigration c’est le premier à mettre en vitrine car là ce n’est pas l’Europe dans laquelle on se noie mais le Tiers-monde qui nous submerge. Beaucoup plus grave et bien plus profonde altération de notre identité .


    • « La différence c’est que sous Marine, la sortie de l’UE écrasait tous les autres fondamentaux idéologiques, ceux qui ont porté Jean Marie aux 2° tour de la présidentielle en 2002. C’est juste une question de rééquilibrage. L’immigration c’est le premier à mettre en vitrine car là ce n’est pas l’Europe dans laquelle on se noie mais le Tiers-monde qui nous submerge. »
      Double contradiction. La première est que MLP est également allée au second tour, qui plus est avec plus de voix. La seconde est que l’immigration est un problème de frontière et donc d’Europe puisque je n’ai pas pour impression que la commission européenne soit ou œuvre pour le recouvrement des frontières et une libre et stricte maitrise de l’immigration par les pays eux-mêmes.


  • "identitaire pour Marine Le Pen et sa nouvelle garde Collard-Ménard."

    Pardon ? Je rêve là, non ? Identitaire ? Ces trois là font de la lèche aux inuits qui se foutent pas mal de l’identité française et le trio infernal ne peut l’ignorer. Quant au côté social, les trois sentent plus le compas et l’équerre que la faucille et le marteau.
    Je trouve que Philippot est le moins décevant de la bande, même si cela n’engage que moi. De plus, AS avait encore une fois raison lorsqu’il voyait les deux zozos flinguer Marine et le FN.


  • Il faudrait peut-être que monsieur Le Pen arrête de vouloir diriger le FN. Chaque génération doit avoir sa place et sa chance, mais s’accrocher ainsi me fait d’avantage penser à Cohn-Bendit et à Attali qu’au sage qui regarde la barque s’éloigner de loin.

    A une époque, E&R parlait très peu de politique politicienne. A entendre les aboiements des uns et des autres dans le camp "patriote", j’ai la nostalgie de cette époque.

     

  • " Créer le Parti des Patriotes ne serait-ce pas de l’incitation à la haine de l’étranger, de l’incitation à la haine xénophobe ? Peut-être pourrions nous... poursuivre ? La 17ème chambre n’a rien à nous refuser "


  • Sans sortie totale de l’U.E., organisation de soumission à l’OTAN & donc à la C.I.A. qui n’a pour but que la ruine de ses membres, le "programme" du F.N., même à géométrie variable, n’a aucune chance de s’appliquer.
    Tant pis si ça dérange les électeurs, il vaut mieux sortir tant qu’il est temps avant un effondrement annoncé. Car cette structure n’a aucun avenir. La France va vers les 7 millions de chômeurs, record mondial. Et ce n’est que l’un des indicateurs de sa pauvreté. Elle emprunte de plus en plus et a augmenté sa quote-part au budget européiste (pour compenser le brexit).
    A sa place je me rapprocherais de Philippot mais comme celui-ci le hait, c’est difficile...


  • A quoi tu joues Jean-Marie ?...
    Je crois que je vais me pencher sur la lecture de Jean-Marie, Marine et les Inuits de Blanrue.
    Comme dirait un certain directeur de la publication, qu’ils aillent tous se faire enculer.


  • JMLP encore à côté de la plaque. La boutique FN tenue par les Le Pen ne tiendra plus longtemps et c’est tant mieux. L’avenir se trouve chez Phillipot et chez NDA.

     

    • « L’avenir se trouve chez Phillipot et chez NDA. »
      Si c’est le cas alors c’est un avenir qui s’annonce mal puisque d’emblée scindé en deux « écuries » politiques.


    • Inévitablement une recomposition des opposants au mondialisme aura lieu... Reste à voir le temps que ça prendra et si elle inclura le FN. Personnellement j’en doute fortement.


    • J’en doute aussi fortement, du fait de la logique électorale et surtout des ambitions individuelles. Même si, comme vous également j’en suis certain, je ne souhaite qu’être démenti par les faits.


    • Pourtant l’intuition politique de JMLP a toujours été exacte... Il aurait même pu arriver au second tour dès 1988 s’il l’avait voulu, le problème de JMLP est que le pouvoir ne l’a jamais intéressé ce qui l’a conduit à ne jamais professionnaliser son parti.

      Phillipot c’est l’exacte contraire, très ambitieux, très professionnel mais aucune vision politique, ses idées n’ont d’ailleurs jamais été celles des natios.


    • « Philippot c’est l’exacte contraire, très ambitieux, très professionnel mais aucune vision politique, ses idées n’ont d’ailleurs jamais été celles des natios. »
      Décidément, ça ne s’arrange pas ! C’est sûr que vous, vous avez une sacrée vision ! Peut-être même plusieurs, gare aux hallucinations ! :-)


    • Et j’apprends que vous êtes le porte-parole et la voix unique « des natios ». Ben mazette, les pauvres ! Trêve de plaisanterie, parlez pour vous uniquement, c’est mieux.


    • @Eric

      Le problème de la pseudo alternative Philippot réside dans le fait qu’il s’accommode parfaitement de la société actuelle, Phillipot ne veut pas voir la fin de l’hégémonie du gauchisme 68huitard car il est en parfait accord avec celui-ci, il est tout aussi progressiste, antiraciste, féministe, hédoniste qu’un membre du parti socialiste. A aucun moment Fifi n’a exprimé le désir de remettre en cause l’idéologie du régime et encore moins la volonté de revenir à des principes sains, à chaque fois qu’il prend position au sujet de sa vision de la société il s’aligne à chaque fois sur celles de la gauche( la seule, l’unique, la vraie, la gauche sociétale).

      Comment voulez vous faire triompher la ligne gauche du travail et droite des valeurs quand les principes de votre poulain sont strictement les mêmes que ceux des idéologues du gauchisme culturel ? On a franchement l’impression que vous voulez nous faire un reboot des années 80 lorsque Chirac a bradé tout les principes du RPR pour ramper à chaque fois un peu plus devant les Cohn Bendit et autres, mais avec cette fois ci dans le rôle de Chirac Fifi 1er et dans le rôle du RPR l’ensemble du camp national... Vous aimez vraiment vous rendre sans combattre on dirait.

      Personnellement lorsque je lis les posts Twitter ou j’entends les réactions des phillipotistes je me demande franchement ce qu’ils auraient en commun avec le reste des natios, lorsque je vois le responsables Fn chargé de la Francophonie( un camarade de Florian comme par hasard) affirmer que la France aurait plus en commun avec le Sénégal qu’avec l’Espagne ou la Lettonie( ce jour là je me suis demandé quel genre de substance psychotrope fallait il avoir consommé pour avoir une vision des choses aussi déphasé de la réalité), les membres du FN Science Po( toujours le fan club de Phillippot) appeler à participer à la Gay Pride, ou quand on lit un énième fanboy phillippotiste cracher sur le catholicisme...

      Quant à parler de la vision politique de celui-ci elle semble bien faiblarde lorsque on la compare avec celle de grand intellectuels comme Alain De Benoist ou Alexandre Douguin, quand les uns parlent de l’avenir du monde occidental l’autre souhaite nous faire retourner dans la France de Mitterrand( c’est à dire la même chose qu’aujourd’hui mais avec un peu plus de social et un peu moins d’UE).


    • Je n’ai lu que le début de votre commentaire, comme toujours parfaitement outrancier, et me suis dit que l’on pouvait à ce compte, en recourant aux mêmes excès qui sont les vôtres, en dire autant du FN. Vous partez d’hypothèses très fragiles et auto-invalidantes. C’est assez drôle. Bref, vous allez droit à la défaite, et en chantant. On en reparle.


    • @Eric



      Je n’ai lu que le début de votre commentaire, comme toujours parfaitement outrancier, et me suis dit que l’on pouvait à ce compte, en recourant aux mêmes excès qui sont les vôtres, en dire autant du FN.




      C’est totalement exacte je n’ai d’ailleurs jamais prétendu le contraire...tout le monde a remarqué que MLP ou Phillippot c’est bonnet blanc et blanc bonnet, maintenant que Fifi a été mis à la porte il s’agirait d’en faire de même avec la reine du disco et de la remplacer par un leader plus approprié avec des idées saines, de préférence un homme jeune charismatique et beau gosse pour permettre une plus grande pénétration idéologique et électorale au sein de l’opinion.

      Vous remarquera qu’aujourd’hui le FN ne possède pas le monde journal, magazine, Think Tank ou d’intellectuels affiliés au parti, ce n’était pas le cas autrefois lorsque le GRECE et le club de l’horloge abreuvaient le parti d’idées diverses et variés, il est d’ailleurs étonnant que les cadres du FN ne s’appuient pas sur des médias comme TVliberté, Minute, Radio Courtoisie pour diffuser les idées du camp national et permettre aux médias de la fameuse" fachosphère" de gagner en notoriété.

      In fine Marine et Fifi ont transformé le Fn en énième parti du système, un parti dans le but unique est de gagner des places éligibles et non pas de diffuser des idées et de mener une lutte culturelle à l’encontre de l’idéologie du système, plus vite ils s’en iront mieux se sera pour tout le monde.

      Par la suite il ne faut pas s’étonner si le FPO autrichien ou l’AfD parviennent à engranger massivement des voix car ces partis font un travail idéologique en amont avant d’espérer gagner des voix, comment croyez vous qu’Orban s’est imposé en Hongrie ? Avant de prendre le pouvoir il a commencé par chercher à diffuser ses idées au maximum au sein de la population en soutenant la création de nombreuses plateformes médiatiques( internet, presse papier, TV privées) acquises à la cause par le biais de ses soutiens financiers.

      Mais pour pouvoir diffuser une idéologie il faut encore que le parti puisse produire des idées( comment ce fait il que Alain De Benoist ou Le Gallou officient à l’extérieur du FN ?) et ainsi proposer une vision politique et des idéaux à défendre au lieu de se reposer sur l’opportunisme électoraliste, la capitulation en rase campagne face aux postulats de la gauche sociétale et sur une certaine monomanie anti européenne.


    • Défendre des idéaux quand on n’est pas libres, c’est se tripoter la nouille. Mais bon, c’est une activité qui plait à certains quiycknsacrebt le plus clair de leur temps. Aujourd’hui, dans les faits, la monomanie n’est pas anti-européenne mais bien chez les pro-union européenne telle qu’elle existe aujourd’hui.


    • « c’est une activité qui plait à certains qui y consacrent le plus clair de leur temps »


  • Mettre l’accent sur l’immigration africaine en pointant préférentiellement la focale sur les noirs et les arabes, c’est ignorer les causes pour s’en prendre aux conséquences intermédiaires tout en rejoignant l’axe atlanto-sioniste du clash des civilisations.

     

    • Le positionnement "racialiste" est voulu ; c’est lui qui permet aux (faux) adversaires de traiter le FN de parti xénophobe, fasciste, identitaire, etc., et de lui faire les élections !


    • Résumé parfait bravo !


    • Un moment ... Il faut aussi être lucide. Les cultures divergent et sont plus au moins compatibles. Et constituent aussi une partie du problème. Comment se fait-il que les Asiatiques ne cristallisent pas autant les "passions" ?? Hein


    • Donc il faudrait ne pas parler du problème ? C’est pourtant une chose qui énerve les français, à partir d’un moment il faudrait régler les soucis du peuple français plutôt que de tenter de noyer le poisson.

      De toutes évidences ce ne sont pas les portugais ou les lituaniens qui gênent la population alors pourquoi tourner autour du pot ?


    • "Un moment ... Il faut aussi être lucide. Les cultures divergent et sont plus au moins compatibles."

      Justement, être lucide, ce n’est pas se focaliser sur les incompatibilités, mais considérer aussi tous les autres enjeux qui, dans la réalité, ne sont pas séparables.

      Les incompatibilités, on les ressent, y-a-pas besoin de réfléchir. Et comme on réfléchit pas, on peut être manipulé par l’ennemi.

      L’intérêt stratégique des mondialistes est de créer une fausse opposition qui capturera à son profit cet électorat anti-immigrationiste primaire, au lieu qu’il aille grossir le camp souverainiste.


    • « De toutes évidences ce ne sont pas les portugais ou les lituaniens qui gênent la population alors pourquoi tourner autour du pot ? »
      C’est bizarre mais on a l’impression que c’est vous qui tournez autour du pot ! Que cherchez-vous à nous dire ? Un truc du style « Les gens en ont plein le cul des arabes » ? :-) Je comprends votre gêne si c’est le cas, car ici n’est pas en effet l’endroit rêvé pour cela :-) Et tant mieux d’ailleurs.


    • @Eric

      Savez vous mon cher monsieur que le bon peuple de France en a tout simplement assez de se sentir de plus en plus étranger sur la terre de ses ancêtres ? A priori non car il faut croire que vous n’arrivez pas à comprendre où se situe le problème, peut être que si voyagiez un peu plus au sein de notre beau pays le contact de nos compatriotes vous aurait mis un peu plus au fait des réalités.

      Avant de vous demander pourquoi les électeurs ne semblent pas entendre votre point de vue il faudrait que vous vous interrogiez si vos propositions correspondent à la réalité vécue par ceux-ci ainsi qu’à leurs aspirations les plus profondes

      Il s’avère toutefois que vous n’avez pas compris le sujet de cette discussion, notre cher ami aymard de Chartes, ici présent, se demandait pourquoi l’accent était mis sur l’immigration africaine et non pas les autres, en l’occurrence il semblerait que nos """invités""" dont l’esprit communautaire est pourtant légendaire ne parviennent pas à comprendre pourquoi nous autres les autochtones préférerons la compagnie de nos semblables à celles de parfait étrangers...

      Par ailleurs j’aimerai savoir si le fait que les maghrébins mettent l’accent sur l’immigration subsaharienne et asiatique à destination de leurs pays, est une manière d’ignorer les causes pour s’en prendre aux conséquences intermédiaires tout en rejoignant l’axe atlanto-sioniste du clash des civilisations...

      En effet cette question est très intéressante, pourquoi les allogènes protestent lorsque les occidentaux n’approuvent pas la présence de plus en plus envahissante d’étrangers sur les terres, mais lorsque les mêmes n’apprécient pas la venue d’autres étrangers dans leurs pays ces remontrances ne semblent étrangement pas poser de problème et sont considérées comme étant totalement légitimes...Très cher camarade il faut comprendre que la France aimerait que l’on lui donne les raisons de cet extraordinaire paradoxe ( ͡° ͜ʖ ͡°)

      @JP



      Justement, être lucide, ce n’est pas se focaliser sur les incompatibilités, mais considérer aussi tous les autres enjeux qui, dans la réalité, ne sont pas séparables.




      Vous avez entièrement raison, or dans ce cas précis l’enjeu est de savoir si les peuples autochtones continueront à exister sur les terres de leurs ancêtres...

      La question est de savoir pourquoi l’électorat autochtone devrait aller grossir les rangs du camp souverainiste si celui-ci leur promet le même sort que les mondialistes leurs ont préparé


    • « Il s’avère toutefois que vous n’avez pas compris le sujet de cette discussion, notre cher ami aymard de Chartes, ici présent ... »
      J’ai fort bien compris. Et si j’avais des incompréhensions quelconques, je ne me prononcerais pas et/ou ce n’est pas de vous que je solliciterais des éclaircissements a priori. Mais merci quand même.


    • Les italiens c’est ceux dont parle Drumont qui tuaient les ouvriers français à coup de couteau à Paris...


  • "Les patriotes pourront également adhérer à un parti politique ou à un syndicat, ça ne posera aucun problème."
    C’est quoi ce bins ? Je peux donc être patriote et prendre une carte à LREM ? Je vote quoi le jour J ? Patriote, qui ne sera sur aucun bulletin, ou LREM, qui continue à flouer la France et ses patriotes ?!!! Philippot continue dans le flou artistique du FN du JMLP comme celui de MLP ... Si les identitaires et les patriotes ne sont pas les mêmes, qui va sauver la France ? Civitas, s’il s’organise en parti !!!! Avec lui, la France sera chrétienne et nationaliste ...

     

  • J’ai trouvé que Phillipot était la meilleur trouvaille du FN depuis des lustres, et je pense que c’est pour le FN la plus grande perte aussi depuis des lustres.
    Le FN n’arrivera jamais au pouvoir , il ne faut pas réformer le FN il faut juste le liquider.
    C’est triste a dire car ils ont fait le sale boulot pendant des décennies a parler de l immigration massive, mais maintenant ce discours n est plus aussi inaudible qu’avant et, en tout cas il n’est plus considéré comme extrême , alors que le FN oui
    La meilleur preuve, c’ est Dupont Aignant qui devient un paria, non pas parce qu’il dit exactement la mème chose que le FN, ... mais quand il le rejoint !
    Dire qu’il y a trop d’immigration aujourd’hui ne sert a rien .
    Ce que les gens subissent aujourd hui ce sont les conséquences de l immigration d’hier.
    La montée de l insécurité ou du fondamentalisme Islamique on les doit a des français d ’origine étrangère, et non pas a a ceux qui arrivent (ou du moins pas encore et peut être même pas du tout si on empêche le futur PS de ghettoïser ces populations pour mieux les contrôler ) Les camps de migrants et leurs abords sont une exception, toute la misère de la planète et la violence qu’elle engendre y sont concentrés . ajouter a cela la bienveillance criminel des médias et une impunité quasiment contractuel offerte a l’arrivée .

    Il faut arrêter de faire croire aux Français qu’on peut virer des délinquants qui sont Francais parfois sur 3 générations , ou des femmes qui décident d’un seul coup de un mettre un voile , que même leur mère ne met pas.
    IL n’y a que les beaufs du FN pour croire et vouloir ca , et c’est malhonnête de le faire croire comme le fait le FN depuis des années.

    Place aux jeunes de bonne volonté, qui veulent défende la souveraineté de la France et veulent lutter contre de la dilution imposée de son peuple .
    Ce grand remplacement n’est pas organisée depuis les HLM de banlieue, mais bien depuis les instances de L EU .
    Pour le reste on ne forcera jamais des gens a aimer tout ce que représente ce pays a coup de " fête du cochon" .et de " On est chez nous " .. Bien au contraire .

     

    • Le "On est chez nous" n’a rien de beauf comme le dit Monsieur Soral. C’est une réalité anthropologique que défendait Maurras qui reprenait les mêmes termes. Oui, on est chez nous et je ne vois rien de vulgaire dans cette phrase. C’est un cri d’amour pour son pays défiguré et offert.


    • « Le "On est chez nous" n’a rien de beauf comme le dit Monsieur Soral. »
      C’esf bizarre, je l’ai entendu dire précisément le contraire très récemment. À mon avis, c’est le truc qui fait peut-être du bien à certains sur le moment mais qui dans les faits et concrètement relève du déni un peu puéril et inquiétant.


    • Si quelqu’un trouve à redire au slogan "On est chez nous" alors je lui conseillerais de faire ses valises et d’aller voir ailleurs, non seulement nous sommes dans le pays de nos ancêtres mais personne ne pourra nous faire dire le contraire, les faux patriotes feraient bien de se mettre dans le crâne qu’aucun gaulois qui se respecte n’acceptera que l’on lui enlève ce qui lui revient de droit.


    • Voilà qu’après avoir parlé au nom des natios dans leur ensemble, vous vous croyez habilité à dire qui sont les vrais et les faux natios !!! Je ne sais pas pour qui vous vous prenez mais soyez gentil de redescendre un peu sur terre, car vous êtes je crois encore un peu jeune pour jouer au cador. J’ajoute que les gens ont le droit de dire tout ce qu’ils veulent, si ça peut les rassurer. Il y a aussi un côté touchant à rester comme cela un enfant même arrivé à l’âge où l’on est censé être depuis longtemps adulte. Très bon le coup des gaulois ! :-)


    • @Mort de rire, le pays de mes ancêtres c’est l’Italie, mais je suis venu au monde en France avec la nationalité française.

      Je fais comment ? Je te laisse chez toi/moi ? Je retourne chez « pas chez moi » ?

      Comment ça se passe ? Ils remontent jusqu’à Clovis, tes ancêtres ?

      Les miens remontent au moins vers Ponce Pilate !


    • @Eric

      Pour être honnête je dois avouer que je reste admiratif devant votre faculté à produire autant de vide en autant d’intervention, c’est en effet un exploit d’être capable de ne parler de rien... Après tout vous ne répondez jamais aux points soulevés par vos interlocuteurs mais vous partez dans des considérations périphériques n’ayant que très peu de rapport avec le sujet comme s’il s’agissait d’un écran de fumée destiné à masquer votre incapacité à contredire les objections de ceux-ci.

      Platon pensait sans doute à vous lorsqu’il produisit son ouvrage de métaphysique intitulé « Le Sophiste », après tout vous êtes très doué dans l’art de parler de choses qui n’existent pas il est même tout à fait possible que s’il avait eu l’honneur de vous connaitre Platon aurait utilisé votre exemple plutôt que celui de Gorgias pour permettre aux générations futur de comprendre à quel point la rhétorique n’est rien d’autres que l’art du mensonge.

      Quand vous aurez compris qu’il ne suffit pas de bien parler pour avoir raison vous pourrez vous permettre de donner des leçons aux jeunes sur la manière de se comporter en adulte, d’autant plus qu’il est avéré que nombreux sont les jeunes à posséder plus de discernement que certains vieillards séniles, après tout ce ne sont pas les jeunes qui ont votés pour Macron bien au contraire.

      Quant à ce qui est de se comporter comme un enfant il faudrait peut être songer à dire à certains que lorsque on dépasse un certains age il est temps d’arrêter de croire en des fables. A en croire les dires de certains si dans un futur proche il m’arrivait d’acquérir une concession automobile, de m’y installer avec ma campagne et de lui demander d’y faire naitre et d’y élever ma progéniture, alors je pourrais prétendre que mes enfants sont des voitures de collection...C’est bien beau comme histoire mais la vie n’est pas une chose aussi simple.

      Mais pour en revenir à votre critique je tiens à vous rappeler que l’on ne peut se dire être un patriote lorsque l’on brade sa patrie( la terre de ses pères) au premier venu et encore moins lorsque l’on tolère que des étrangers s’en emparent.


    • Ce n’est pas l’expression "On est chez nous" qui pose problème, en soi.
      C’est ce qu’on a ainsi voulu légitimer, éventuellement.


    • On va donc pouvoir dire à Soral et pas mal d’autres de « faire leurs valises » (sic) ... pour aller on ne sait où d’ailleurs. Misère. Personnellement et pour faire bref, mais ça n’engage que moi, les natios dans votre genre me font penser à des pieds nickelés de type conversanien (en un mot comme en deux). Le genre pas fûté qui prend systématiquement de haut tout ce qui se trouve bien au-dessus d’eux (liste à disposition si nécessaire), ce qui les amène à rabâcher pas mal de sottises, à être passablement sectaire, en clair à se condamner eux-mêmes à ne pas évoluer.
      Enfin, je ne résiste pas à n’envie de relever cette perle :
      « les faux patriotes feraient bien de se mettre dans le crâne qu’aucun gaulois qui se respecte n’acceptera que l’on lui enlève ce qui lui revient de droit. »
      L’emploi du futur, en mode « on va voir ce qu’on va voir », est assez drôle. De deux choses l’une, soit vous ne vous êtes pas rendu compte qu’on nous avait déjà dépouillé de pas mal de choses (et je conclurai donc à une touchante inconscience), soit c’est le cas et dans ce cas c’est une autre forme d’inconséquence dûs à votre côté racontar. Mais dans les deux il faut conclure qu’il n’y pas un patriote au sens où vous l’entendez mais à l’inverse pas mal de bouches à vent qui se poussent du col pour pas un rond. Or j’ai cru comprendre à de nombreuses reprises que vous vous accommodiez fort bien de notre absence croissante de souveraineté (dixit vos critiques à la noix sur la sortie de l’Euro). Pour un gaulois qui se respecte (lol), on est plutôt loin du compte et même plutôt proche de positions entachées de pas mal de contradiction voire de pleutrerie.


    • Bref, on se rassure comme on peut n’est pas. Concernant le bon peuple de France, j’en suis également et je ne vous ai pas donné ni mandaté pour parler à la place des autres. Vous vous prenez pour qui, sérieux ?! Redescendez un peu.


    • Me revoilà, pour vous servir ! :-)
      « Pour être honnête je dois avouer que je reste admiratif devant votre faculté à produire autant de vide en autant d’intervention, c’est en effet un exploit d’être capable de ne parler de rien... »
      L’exploit, c’est d’arriver à croire qu’une sortie aussi piteuse, qui équivaut à rien d’autre qu’un faux-fuyant pour qui n’a justement rien à redire, puisse convaincre qui que ce soit. Et j’ajoute que quand on voit le « contenu » de vos interventions, on se prend à aimer et à souhaiter le vide, qui est toujours cent fois préférable à vos remplissages foireux.


    • @Yankee

      Si vous disiez à un italien qu’il suffisait de naitre en Italie et d’y vivre un certains temps pour pouvoir se prétendre italien il vous rirait au nez, en Italie le droit du sol n’existe pas car le peuple italien n’est pas encore suffisamment stupide pour croire en ce genre de fables

      La plupart des pays normaux, en dehors des nations artificielles d’Amérique et de certains pays européens( France, UK, Allemagne, Belgique) dont les élites traitresses accordent la nationalité au premier venu, ne reconnaissent que le droit du sang pour des raisons parfaitement logiques

      Un peuple existe en tant qu’entité historique dont l’évolution est totalement indépendante de toute construction administrative, il s’agit d’un corps spontané dont l’existence ne repose sur aucune forme de création mais sur une conscience commune d’exister, un peuple est donc par essence de nature homogène car on ne peut y appartenir si on n’est pas née en sont sein ou si on ne présente pas suffisamment de caractéristiques communes pour être reconnu en tant que membre

      Il est évident que lorsque l’on est un déraciné ne sachant plus quelle est sa véritable identité on ne parvient pas à faire la différence entre les réalités concrètes de l’appartenance à un groupe et les abstractions délirantes des idéologies universalistes sur lesquels on a reconstruit ses représentations mentales, on tient alors le discours typique du cosmopolite apatride pour lequel il suffit de désirer pour être

      Si on en croit votre pseudo on peut penser que vous ne vivez plus ni en France ni en Italie, si cela est le cas alors on peut dire que vous avez fait votre choix

      @Eric

      Comme toujours mon cher Eric vous avez le don de ne répondre à rien de ce qui a été énoncé, pire encore vous ne cessez sans arrêt de dériver du sujet comme si vous vouliez éviter de répondre aux critiques qui vous sont faites car au fond de vous vous êtes conscient du bien fondés de celles-ci

      Je sais très bien que le peuple français se fait dépouiller sans arrêt de ses droits légitimes par une certaines élite illégitime mais il ne s’agit pas du sujet discuté, vous devriez cesser de tenter de dévier la conversation à chacune de vos interventions

      A propos de souveraineté vous devriez savoir qu’il ne s’agit pas d’une fin en soit ni même une question prioritaire, historiquement un peuple a pu reconstituer un état lorsque les conditions étaient reunis par contre on n’a jamais encore pu reconstituer un peuple dont l’identité a été brisée...


    • « Je sais très bien que le peuple français se fait dépouiller sans arrêt de ses droits légitimes par une certaines élite illégitime mais il ne s’agit pas du sujet discuté, vous devriez cesser de tenter de dévier la conversation à chacune de vos interventions »
      Si, c’est beaucoup plus important, à part pour les gamins qui s’imaginent qu’ils pourront remonter le temps en DeLorean. Non seulement tout est lié mais en plus il y a des préalables nécessaires qui font que certains sont déterminants et conditionnent les autres. Pour ne pas comprendre cela, il faut être monté à l’envers, et au final on se retrouve avec des gens qui discutent, déplorent (voire enragent), les conséquences mais les mains liées.
      « A propos de souveraineté vous devriez savoir qu’il ne s’agit pas d’une fin en soit ni même une question prioritaire, historiquement un peuple a pu reconstituer un état lorsque les conditions étaient reunis par contre on n’a jamais encore pu reconstituer un peuple dont l’identité a été brisée... »
      Elle a été brisée ou pas ?! :-) Parce ça change tout ! Je précise qu’une réponse de votre part ne m’intéresse pas et n’est pas nécessaire car je n’imagine pas que vous compreniez. C’est en cela que vous vous trompez et ce passage est une nouvelle illustration que vous « raisonnez » à l’envers. Or cela vous a déjà été signifié à de nombreuses reprises par de nombreuses personnes, mais comme vous entretenez votre sillon de manière obsessionnel en refusant d’en sortir, vous ne savez que répéter la même chose, et quiconque essaye de vous ramener à la mesure et la raison est évidemment hors-sujet, sans argument, etc. Continuez comme ça, vous creusez votre tombe. Vous croyez réfléchir mais vous êtes avec vos idées comme un gosse avec son doudou.


  • Ca va être quoi le slogan des patriotes ?
    Une autre Europe ?

     

  • MLP n’a pas dit pour autant qu’elle allait abandonner sa ligne souverainiste pour se consacrer prioritairement à l’immigration.
    Attendez de voir la nouvelle ligne avant de tirer des conclusions.


  • C’est n’importe quoi que tout ceci d’abord le FN n’a pas encore changé de nom ce sont les adhérents qui choisiront par vote ensuite quand on livre bataille on n’avertit pas l’ennemi de ce que l’on va faire donc dire que l’on va quitter la zone euro c’est idiot.
    L’essentiel c’est de prendre le pouvoir une fois que l’on a les manettes on peut instituer un référendum pour une sortie de l’UE en bloquant par avance la sortie de capitaux bref dans une élection présidentiel faut caresser les électeurs dans le sens du poil pour faire 50+1 on est pas dans un monde de bisounours !....


  • Le système a toujours fait en sorte de diviser pour mieux régner...une illustration de plus !


  • Philippot marque des points en sortant du moule imposé par le jeu politique pipé. Adopter un mode de parti alternatif c’est gagnant sur le long terme.
    Le phénomène Soral Dieudonné a explosé grâce à internet, communication et réseau, et aussi en renversant le format des partis traditionnels.

    Même si le système veut nous réenfermer dans un cycle d’alternance que l’on a subi ces 40 dernières années, le changement générationnel et l’accélération des échanges rend à la fois les votants plus contrôlables (ingénierie sociale de plus en plus performante) mais rend possible des phénomènes de masse échappant relativement au contrôle des censeurs, Soral est un bon exemple avec sa vidéo sur les attentats dépassant le million de vue, Dieudo encore plus bien que dans un autre registre.
    Et si le formatage par l’acculturation et la bêtise progresse, l’utilisation accrue d’Internet permet de faire monter le niveau de suspicion d’un système tout aussi acculturé dans sa communication. La pilule sera de plus en plus difficile à avaler même si les collégiens ne savent plus écrire correctement.

    Même si "les patriotes" risque de ressembler à une auberge espagnole (ce qui a été le cas du FN d’ailleurs), bancale sans doute à ses débuts, Philippot a l’opportunité de développer une matrice qui aura peut être le mérite de filer un bon coup de pied dans la fourmilière en changeant les règles du jeu.

    On le saura assez rapidement de toute façon.


  • Les craintes de Marine étaient en tout cas fondées.


  • Le problème du FN , c’est que MLP a hérité d’un parti dont elle ne partage pas les idées. Ensuite , pour poursuivre dans sa ligne "dédiabolisation " et jeter le trouble, elle a récupéré PHILIPOT, beau parleur, habile débatteur, mais de gauche, et qui n’avait rien à faire au FN dont il ne partageait pas les lignes .Le "parti " de PHILIPPOT , n’intéresse que les 4 % d’électeurs du FN qui se considèrent à gauche et veulent orienter le FN vers cet objectif. Philippot est parti , et c’est très bien , j’espère qu’il emmènera avec lui ses ami-s-es .

     

  • Un UPR bis donc, dont le succès sera probablement aussi fulgurant que la version précédente... Ce type de parti politique a toujours échoué dans le reste de l’Europe.

     

    • Un UPR bis ? Pas tant que cela. Les discours se recoupent, mais sans être parfaitement similaires.
      Et surtout, les leaders n’ont absolument pas la même personnalité. Ca peut faire une grande différence.


    • UKIP et Farage aussi ont échoué ? Reprenez-vous. Le vrai problème c’est l’UE, le volapuk machin, une super structure qui désintègre l’état-nation. Philippot est plus cohérent que MLP et ses sbires.


    • @Gracchus

      Quelques mois à peine après le Brexit, Farage et le UKIP ont totalement disparu de la scène politique britannique, pendant ce temps les partis nationalistes qui se concentrent sur les enjeux de civilisations, à savoir la pérennité de leurs peuples et la continuité de la civilisation occidentale et européenne, au lieu de se perdre dans d’abstraites considérations économico-politique engrangent les voix et influencent la destiné des nations.


    • Juste pour votre info @Mort de rire, et pour vous permettre de remplir les nombreuses cases vides, Nigel Farage s’est mis en retrait après avoir fait rien moins moins que remplir plus que sa part dans le processus qui a mené au Brexit, ceci dit à la fois pour vous aider à boucher les trous et pour vous signifier qu’il s’est mis en retrait d’une part parce qu’il l’a décidé mais également après une belle réussite ayant eu des effets politiques concrets influençant rien moins que le présent et l’avenir de son pays. Vous ne vous arrêtez décidément jamais !
      Ce qui est abstrait est donc encore une fois et à l’inverse vos considérations fumeuses, fruits de votre idéologie et donc déconnectée de la réalité. Vous savez, ce dont vous accusez les autres selon un mécanisme aussi connu qu’éculé. Mais bon, quand on n’a rien d’autre en magasin.


    • @Eric

      Le fait que Farage se soit retirer de lui même de la politique ne change pas grand chose à la problématique, une fois que le Brexit a été approuvé lors d’une consultation référendaire le UKIP a littéralement disparu de la circulation...si le UKIP aurait été porteur d’idées qui auraient intéressées le peuple il n’aurait pas disparu ainsi de la scène politique sans laisser la moindre trace, la réalité est qu’une fois que le Royaume Uni a quitté l’UE ni Farage ni le UKIP n’avait plus rien à proposer car leurs projet politique était uniquement fondé sur la sortie de l’UE et non pas sur la volonté de changer la société.

      La focalisation sur des sujets secondaires ne changent rien aux enjeux fondamentaux à savoir la dégénérescence de plus en plus flagrante de notre civilisation, la réalité est très simple à saisir, les gens ne supportent plus de vivre dans cette société décadente alors ils sont en recherche d’une alternative satisfaisante, le problème réside dans le fait que sortir de l’UE ou non ne change pas grand chose à la situation présente car in fine les valeurs 68huitard resteront les principes fondateurs régissant la collectivité.

      Il suffit de voir le contraste entre un parti comme l’AfD dont une partie significative des membres s’emploient à diffuser l’idéologie des penseurs de la Neue Rechte au sein de la société avec un parti comme le UKIP dont le seul et unique but a été de quitter l’UE... Ces deux parti ont commencé a avoir du succès à peu près à la même période pourtant leurs sorts a été bien différent car l’un s’est imposé électoralement quand l’autre a presque disparu.


    • @Mort de rire, oui bien sûr les enjeux civilisationnels (principales menaces : couscous, babouche, merguez, banane plantin.....) à la lecture de vos commentaires j’imagine que vous représentez la quintessence des natios identitaires. Les enjeux civilisationnels sont à mon sens mis à mal par l’Union européenne et tout ce qui s’y rattache, je ne reviendrai pas sur l’américanisation de votre chère civilisation, l’Europe est devenue esclave de sa fille États-Unis d’Amérique. Arrêtez de parler de civilisation svp, et arrêtez de vous faire l’idiot utile de ceux qui souhaitent justement détruire toute forme de civilisation.


    • Non, le UKIP a rempli son rôle comme les faits le montrent et Farage a quitté la scène après avoir réussi cela, ce que vous transforme en disparition par la grâce a nouveau de l’idéologie qui fait fi du réel. C’est la réalité des faits, inutile de tortiller pour encore une fois ne pas admettre les faits. Vous avez encore raconté n’importe quoi ... et vous continuez ! Le jour où l’AfD pourra dire avoir obtenu un résultat politique de cette ampleur en regard de ses objectifs, vous repasserez nous le dire et peut-être nous réjouirons-nous ensemble. Pour l’instant c’est de l’ordre du fantasme sur la seule base d’une petite poussée électorale qui vous réjouit. AfD, à terme un FN bis peut-être ?
      Bref, de l’art d’inverser les choses.


    • @Eric

      Le UKIP a fait sortir le Royaume Uni hors de l’UE et a disparu de la scène politique par la suite, ceci est un fait objectif.

      Maintenant que le Royaume Uni sort de l’UE nous remarquerons que ce sont les mêmes lobbies qui resteront au pouvoir, que la City continuera à influencer les affaires de l’Etat avec peut être encore plus d’efficacité, que le pourcentage d’anglais continuera à baisser au profit des minorités, que le multiculturalisme et le gender vont continuer à être promu en tant que religion d’État, et que le Royaume Uni continuera à s’éloigner de plus en plus de ses fondements anthropologiques... Un magnifique coup d’épée dans l’eau.

      Une belle victoire en effet, rien ne change mais le principal est là, les naïfs sont content.

      Mais hélas il faut peut être passer pour là pour que certains comprennent que sans travail idéologique en amont la victoire électorale ne sert à rien, si l’on n’est pas détenteur du Zeitgeist alors rien n’évoluera dans le sens que l’on souhaite que l’on soit au pouvoir ou non.

      Je suppose que vous ne connaissez pas Gramsci, et que vous ne savez pas pourquoi Tonton Dolphi et Tonton Staline faisait à ce point usage de propagandes.

      Si aujourd’hui la France est dominée par le gauchisme culturel ce n’est pas parce qu’ils ont gagné des élections( ils ne se sont jamais présentés avant une date très récente) mais parce qu’ils ont réussi à dominer la sphère culturelle et intellectuelle, peut être serait il temps de suivre leurs propre méthode vous ne croyez pas ? Historiquement elle a prouvé être plus efficace que la voie des urnes...

      @Gracchus
      Ce serait donc l’Union Européenne qui serait responsable de la décadence de l’Occident ? Pourtant les USA et l’Australie ne font pas partis de l’UE et présentent les mêmes symptômes et inversement les pays de l’est bien que membres de l’UE ne souffrent pas de ces mots...Êtes vous sur ceci n’a rien à voir avec la présence d’une élite illégitime et dégénéré depuis plus de 50 ans ?

      Quant aux enjeux de civilisations il s’agit de la priorité absolue à savoir comment se définit la société, si vous considérez que le féminisme, le multiculturalisme, le gender, le LGBTisme, la metissolatrie, le mondialisme, le progressisme sont des valeurs saines alors je vois conseillerais de ne pas vous plaindre d’une quelconque décrépitude civilisationnelle

      Nous sommes pourtant dans la même situation que Rome avant la chute de l’Empire, il serait peut être temps que certains se réveillent.


    • Quelle bouillie ! Je ne reprends pas tout, vous êtes trop pénible en plus du reste.
      « Une belle victoire en effet, rien ne change mais le principal est là, les naïfs sont content. »
      Vous parlez de l’AfD ? :-)))
      Bref, ce n’est pas parce que tout ne change pas du jour au lendemain que rien n’a changé. On ne parle pas de baguette magique,les gens influents continuant bien évidemment de défendre leurs intérêts. Tout cela est nécessaire mais pas suffisant. On nous avait dit que l’économie anglaise allait en prendre un coup, la rigolade !(tremblez, braves gens !). Quand on vous dit que vous êtes excessif. Là où vous voyez de la naïveté il n’y a que votre bêtise ainsi que votre absence de finesse. Mais bon il est vrai que le mode conversanien ne sied pas aux avis autres que tranchés. La naïveté (au minimum), je la vois chez ceux qui brandissent virilement des hochets (comme l’identité pas exemple, on va voir ce que l’on va voir, waouh !) mais ne sont bons en définitive qu’à reculer. Voir à ce propos le dernier entretien de P.Y. Rougeyron (à partir de la trentième minute et jusqu’à la fin par intermittence) où il règle leur compte avec beaucoup d’humour aux identitaires débiles et autres droitards de peu de convictions (opérantes, s’entend) mais qui en ont à l’inverse plein la bouche. C’est très pertinent et il n’y a pas grand chose à redire. Lui c’est un patriote intelligent (même si l’on peut être en désaccord sur des choses plus ou moins périphériques), en d’autres termes qui pourrait vous permettre d’évoluer un minimum et d’acquérir un semblant de finesse dans vos jugements.
      P.S : Bravo tout de même car vous n’avez utilisé qu’une fois le mot gauchisme, ce qui chez vous relève presque de l’exploit. Ensuite, évitez-moi le côté « j’ai lu ci et ça et certainement pas vous », c’est un peu ridicule et ça sent le manque de confiance en soi et la vantardise puérile. D’autant qu’il n’est pas dit que vous ayez bien digéré tout ça. Du calme, et de la tisane. Je viens de voir votre avant dernier paragraphe. Je suis désolé, mais c’est surréaliste.


  • L’immigration massive est insupportable et inacceptable autant pour ceux qui la reçoivent (les français et les européens) que pour ceux qui en sont les jouets à savoir les migrants .
    Mais elle est assez loin d’être la cause première des problèmes essentiels que connaît la France .
    Les causes premières de ces problèmes sont :
    - la loi de 1973 interdisant à l’état et collectivités publiques d’emprunter auprès de la banque de France et l’obligeant à emprunter sur les marchés .
    - la loi de 1986 autorisant la libre circulation des capitaux qui fait qu’aujourd’hui la France connaît au bas mot un déficit de capitaux (entre les capitaux français qui sortent et les capitaux étrangers qui entrent ) supérieur à 4000 milliards d’euros . Si on revenait à la situation antérieure , le chômage serait immédiatement résorbé et l’âge de départ à la retraite pourrait être ramené à 55 ans sans problèmes
    - Les riches peuvent se fiscaliser à l’étranger ou défiscaliser à leur guise , ce qui du temps des 30 glorieuses était strictement impossible .
    Centrer le discours sur l’immigration massive est une erreur profonde . Ce qui n’empêche pâs de mon point de vue de la condamner avec vigueur et pourquoi pas entre autres pour des raisons humanitaires car il faut être un sacré salaud à l’égard des émigrés pour la soutenir .
    Parce que soutenir l’immigration massive c’est :
    - ne rien trouver à redire aux guerres impérialistes qui mettent sur le chemin de l’exode des millions d’immigrés ,
    - c’est ne rien trouver à redire au pillage des multinationales et états occidentaux des pays qui voient toutes leurs forces vives les quitter pour cause de marasme économique provenant de ce pillage ,
    - c’est ne rien trouver à redire au fait que ces pauvres gens mettent entre les mains de maffieux (qui sont en liaison avec qui et qui travaillent pour qui ?) toutes leurs économies et souvent celles de leurs proches ,
    - c’est accepter que ces pauvres gens prennent des risques insensés pour arriver dans un eldorado qui n’en est pas un .
    Décortiquons l’eldorado : Des camps de la misère , et lorsque ces pauvres hères arrivent à un logement et un travail ils les prennent à des français à peine moins pauvres qu’eux avec lesquels ils entrent en concurrence .
    L’immigration massive est totalement inacceptable mais donnons à sa contestation la place qui lui revient : Luttons d’abord pour retrouver les fondamentaux du souverainisme qui ont fait les 30 glorieuses . JMLP n’a jamais trop compris cela hélas !

     

    • Belle synthèse, merci. J’aimerais entendre / lire ça plus souvent.



    • L’immigration massive est insupportable et inacceptable autant pour ceux qui la reçoivent (les français et les européens) que pour ceux qui en sont les jouets à savoir les migrants .
      Mais elle est assez loin d’être la cause première des problèmes essentiels que connaît la France




      Selon moi, les problèmes d’immigration de masse, parce qu’ils touchent à la substance même de notre peuple et parce qu’ils le transforme de manière irréversible - et pas en bien - sont infiniment plus importants et premiers que les problèmes économiques.
      La politique économique est réversible, le changement de peuple ne l’est pas.


    • A Titus , oui on peut dire ce que vous dîtes et c’est tout un débat .Je ne le pense pas mais peut-être avez vous raison .
      Sauf qu’un peuple se reconnaît aussi ,voire surtout, à ses aspirations collectives et ses réalisations .
      Et de ce point de vue , le CNR et les trente glorieuses qui en découlèrent sont l’honneur du peuple français , même s’il y eut des ratés (la perfection n’existe pas ) .
      A mon sens , retrouver les fondamentaux de ces 30 glorieuses sera infiniment plus difficile que de cesser les comportements impérialistes (guerres pillages) découlant des vieilles habitudes colonisatrices et des massacres qui vont avec et qui reviennent à la première occasion .
      Le seul nationalisme (et souverainisme ) qui vaut est celui qui comprend que la souveraineté de chaque pays et de chaque peuple vaut autant que la nôtre .
      Je pense que la meilleure manière de lutter contre l’immigration massive est à la fois de situer sa vraie place dans la problématique actuelle et surtout de démonter les arguments entièrement basés sur de faux bons sentiments de ceux qui nous l’impose .



    • Sauf qu’un peuple se reconnaît aussi ,voire surtout, à ses aspirations collectives et ses réalisations.




      Les réalisations d’un peuple sont le fruit de ce peuple, de sa substance. Si on change de peuple, par exemple si on l’africanise, on n’aura plus du tout les mêmes réalisations. Je ne souhaite pas que la France ait les mêmes réalisations que l’Afrique noire ou le Maghreb.


    • @Titus
      Vous ne souhaitez pas qu’en s’africanise ou qu’on se maghrébine, ok, pas de souci en ce qui me concerne.
      En attendant notre souveraineté est balayé d’un revers de main par des atlantico sionistes, eux nous massacrent au présent, vous ne trouvez rien à redire à notre sionisation. A la mort programmé du catholicisme, le fondement de la civilisation française.


    • @Pitchou



      vous ne trouvez rien à redire à notre sionisation




      L’immigration africaine est la conséquence directe de notre sionisation. Tant que tu n’auras pas compris ça, tu n’auras rien compris au film, à ses protagonistes et à ses enjeux réels.


    • @Titus
      Pardon maître, c’est toi qui parle de notre identité et comme coupable tu dénonces les africains, les maghrébins, lorsque je te fais remarquer notre sionisation et comme t’es pas con tu me ramènes mon argument dans les dents.
      Au fait, contre les africains et les maghrébins t’as un plan, au moins la limitation en France des personnes venant de ces origines, je suppose.
      Contre notre sionisation, car elle ne s’arrête pas à l’immigration, t’as quoi comme plan ?


    • @Pitchou

      Décidément, c’est une habitude le procès d’intention chez toi. Alors apprend, mon pitchou, que je n’ai jamais dit que les africains étaient les coupables de l’atteinte à notre identité. Ce ne sont pas des coupables, mais ce sont des instruments, et il serait temps qu’ils le comprennent et l’acceptent comme quelque chose de normal en se mettant à la place des Français de souche (ça s’appelle l’empathie) qui voient des pans entiers de leur territoire occupés par des gens aux coutumes étrangères non assimilables.

      La solution commence par mettre fin à cette politique anti-nationale et anti-sociale d’immigration de masse. Cette politique sioniste nuit aussi aux Français de branche bien intégrés, soit dit en passant, car elle les amalgame sans cesse aux nouveaux immigrés problématiques, les renvoyant en permanence à leurs origines. À part les sionistes, tout le monde y perd dans cette folle politique.


    • @pitchou

      Est ce que les algériens qui s’opposent à l’immigration subsaharienne et asiatique à destination de leurs pays sont des agents sionistes ? Répondez à la question de savoir pourquoi lorsque le Maghreb refuse la présence massive d’étrangers sur son sol personne ne vient les accuser de sionisme ?

      Il est étonnant de voir qu’à chaque fois qu’un blanc s’oppose à l’invasion de son pays certains hystériques viennent les agresser en insinuant et en diffamant ses propos, on pourrait finir par croire que notre présence est considéré comme gênante pour certains allogènes hystériques...


    • @Mort de rire
      Pourquoi tu m’interroges sur l’Algérie et son refus d’accepter les migrants ? Je parle de sionisation de ma PATRIE à Titus, et tu m’interpelle comme si je devais forcément être d’origine maghrébine avec des sous entendu sans la moindre subtilité ou malice, un manque de classe évident. C’est certain, avec des gus de ta trempe, la souveraineté de ma PATRIE n’est pas pour demain.
      Mais toi le balaise en sionisme, t’as peut être une solution pour éclairer ton pote Titus pour notre désionisation ?


    • @pitchou

      Pourtant la solution est simple si vous souhaitez "désionniser", il suffit d’opérer un changement d’élite au pouvoir et de mettre de bon patriote en lieu et place des oligarques cosmopolites apatrides.


  • Je ne me suis encore jamais aperçu de l’existence de Phillipot.
    Bien qu’il passe à la télé tous les deux jours !!
    Je la regarde pas.

     

  • La seule voie possible pour s’en sortir à peu près et lutter contre le système capitaliste qui nous crève :c’est le socialisme -national ou national -socialisme comme vous voulez !
    Soit la version PCF de Duclos - Marchais ou Chavez.
    Soit la version Volkswagen de qui vous savez
    Tout le reste c’est de l’enculage de mouche ! Dupont-Aignan ,Phillipot,Asselineau, les Cathos, Ménard, etc...
    Il n’y a plus d’ouvriers ou presque plus,que des indépendants terrorisés ,des libéraux autoentrepreneurs,des salariés débilisés,des fonctionnaires en arrêt maladie,des paysans pléthoriques, des immigrés en masse qui rêvent de vie de footballeur et de minou blanc, une armée composée de carriéristes...
    Tu veux faire quoi avec un peuple pareil ? Pas la révolution en tout cas !
    Je crois malgré tout en Marine qui voit tous les autres bouffer dans sa gamelle. MAO, disait :"le pouvoir est au bout du fusil !" et Maurras croyait au coup d’Etat.
    Ces deux là avaient tout compris !
    On peut rêver ,merde !

     

    • "Lutte, échec, nouvelle lutte, nouvel échec, nouvelle lutte encore, et cela jusqu’à la victoire - telle est la logique du peuple." disait Mao Zedong et l’histoire a fini par lui donner raison.

      A titre personnel je préfère de loin le socialisme version Volkswagen de Tonton que l’alternative communiste, celle-ci étant vectrice d’une vision idéologique néfaste car étant en parfait accord avec les postulats intellectuels progressistes datant de l’époque dite des """lumières""", même si je doit rappeler que la version Fiat Topolino n’était pas mal non plus.


  • Avec un peu de chance, Philippot rapatriera de nouveaux votes. Il ne s’appelle pas Le Pen, et son parti n’est pas le FN... A la fin, il suffit que l’un donne des consignes de vote pour l’autre, et voilà... On a encore le droit de rêver non ?


Commentaires suivants