Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Europe, une civilisation politique ? La politique pour éviter la guerre

Un colloque organisé par les éditions BIOS à Lille

Les éditions BIOS organisaient le vendredi 9 mars 2018 à Lille une conférence intitulée « L’Europe, une civilisation politique ? La politique pour éviter la guerre ! »

 

L’intervention de Robert Steuckers – « L’Europe : civilisation et géopolitique »

 

L’intervention de Tomislav Sunic – « Bruxelles : l’empire des fake news »

 

L’intervention de Pierre-Antoine Plaquevent – « La société ouverte contre l’Europe et la Moldavie »

 

L’intervention d’Alessandro Sansoni – « Italie : la voie conservatrice »

 

Prolonger la conférence avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On n’évite pas la guerre en faisant ou en changeant sa politique.
    Pour éviter la guerre, et même en finir avec ce CRIME légitime, il faut changer une Nation. Et pour changer une Nation, il faut en réformer les mœurs, et pour réformer les mœurs il faut changer les idées.
    Pour cela il faut deux choses :
    1° Faire la lumière sur l’ancien fonds de traditions qui sert de base à la vie morale et sociale, c’est-à-dire faire l’histoire réelle des religions.
    Et c’est cela qui remettra la paix dans le monde, car c’est autour du mot Religion que toutes les passions humaines se sont déchaînées. Les discussions, les luttes, les guerres ont, presque toutes, été provoquées par un mot dont, aujourd’hui, on ne comprend plus la signification.
    2° Etudier les lois de la Nature, créer une science impartiale, dégagée des idées préconçues que les préjugés religieux et sociaux ont ancrées dans l’esprit des hommes et qui influencent les savants eux-mêmes, puisqu’ils mettent les préjugés religieux et sociaux, c’est-à-dire la fausse morale, au-dessus de la recherche de la vérité. Ils partent de la même erreur que les prêtres, une erreur lointaine qu’ils considèrent comme inattaquable.
    Suite...
    Cordialement.

     

    • #1965251

      Salut,
      j’ai lu votre manifeste féministe en lien.

      Bon, il y a un truc qui n’est pas complètement inutile à comprendre et qui fait défaut à vos longs propos : si elles ont réellement existé, et si elles n’étaient pas simplement les proxy d’un patriarcat de l’ombre, les femmes des époques matriarcales ne sont pas les mêmes que celles d’aujourd’hui, leur environnement non plus.
      Et les hommes non plus d’aillleurs.

      En conséquence, toute votre argumentation pour justifier la remise du pouvoir comptemporain aux femmes, ou même l’égalité, bah, elle tombe à l’eau.

      L’humanité a perdu en qualité, en connaisance, en compréhension, au fur et à mesure de la destruction de son habitat naturel, au fur et à mesure des migrations et métissages, des conflits, infections, et épidémies rendues possibles par la mondialisation préhistorique, et avec la confiscation du savoir, et du pouvoir par une mafia.

      "Pour éviter la guerre, et même en finir avec ce CRIME légitime, il faut changer une Nation. Et pour changer une Nation, il faut en réformer les mœurs, et pour réformer les mœurs il faut changer les idées."

      Ah non. Le premier truc quand on fait des confitures, c’est de s’assurer de la qualité des pots ! ( contenance, propreté, exitence d’un couvercle adapté, etc ...). Les idées, ça vient bien après. Un joli papier peint sur un mur pourri, ça reste un mur pourri ! Idem avec les idées. Des idées sublimes dans un corps pourri, ça ne reste pas sublimes longtemps.

      La première des choses à faire serait, au moins, de retrouver la qualité originelle de l’humanité.
      Autant vous le dire : ça n’est pas gagné d’avance, hein, faut le savoir.

      Si vous commenciez déjà par prendre soin de vos matrices et de celles de vos filles, votre statut dans la société s’en trouverait automatiquement changé.

      Pour l’instant, elles sont tant corrompues que vos esprits en subissent les conséquences. Cet état de colonisation des matrices vous déconnecte du réel en débranchant/perturbant vos sens et votre capacité de traitement de l’info, et amoindrit vos capacités spirituelles. Et les choses qui en sortent n’ont d’humain que l’apparence. Ce sont des pré-singes.

      Chercher la vérité et chercher à justifier ses voeux sont deux choses totalement différentes.

      La cause de votre chute et votre position inégale en société pourrait bien se trouver dans ce coin là ...

      Bonne continuation quand même, fraternellement


  • Ouiiii, que "diplomatique et culturelle" l’Europe... pas du tout militaire, industrielle, capitaliste ou fasciste, peau de balles !

    Suffit de voir la production d’armes, les monopoles industriels et logistiques, le contrôle technologiques, les IDE toxiques, les flux, l’import-export, la destruction de l’environnement, les pollutions et les fictions.

    Et ça aussi :

    http://www.cathobel.be/2017/12/08/e...

    Pas du tout ""luciférien"" tout ça ... faut vraiment avoir la foi pour adhérer au projet mdr


  • J’adore ces gens de bonne foi (j’espère...) dits d’extrême-droite, qui lorgnent sur l’Europe, et qui gobent tous les mensonges...
    Que l’Europe n’est que diplomatique, culturelle.
    Ces gens évitent toute pensée économique.
    Or si on le fait, on remarque que l’euro est en train de nous tuer.
    De même, ils croient que l’UE actuelle est un projet catholique, ou même blanc, et ’’qu’elle va nous sauver’’.
    Il est quand même remarquable de voir que l’Europe est le seul endroit qui décide de s’unir de proche en proche (oui, la France a des liens avec ses voisins proches : mais ce n’est pas parce que la France a des liens avec la Suisse et que la Suisse a des liens avec l’Autriche que la France en a forcément de même intensité avec l’Autriche... c’est de la simple logique...) en croyant que ça marche, et ça marche pas, alors pourquoi continuer.

    En tant que partisan du Frexit : j’admets évidemment que les nations européennes ont des liens et des ressemblances entre elles. Et que cette zone est une zone culturelle également.
    Mais de fait, ces peuples européens sont différents, et c’est cette différence, et cette émulation qui s’en suit qui fait la beauté de l’Europe.

    Ces gens occultent plusieurs faits :
    Que l’UE est en fait la domination de l’Amérique sur chaque nation européenne afin de les détruire une par une. L’UE détruit donc chaque nation européenne et ce qui fait l’Europe. L’UE détruit donc l’Europe. Nous sommes totalement soumis aux américains par l’UE, toutes les preuves sont là, personne ne peut dire le contraire. J’attends que quelqu’un ose le dire d’ailleurs...
    Et c’est d’ailleurs l’UE via les US qui déversent des millions de migrants en Europe.

    De plus, ces peuples étant chacun différents, et l’on sait depuis la Bible que ’’Un peuple=une monnaie’’, la France ne peut pas avoir la même monnaie que l’Allemagne par exemple.

    Si la France sort de l’UE, évidemment qu’elle aura des liens privilégiés avec l’Allemagne, avec plus de 340 traités qui nous lient à elle.

    Sur le reste, ce sont des voeux pieux, des y a ka faut k on, je vais pas refaire le discours du pro-Frexit, vous le connaissez : ’’article 48, unanimité requise, punkt schluss.’’

    Au final, ces gens sont dans l’abstraction culturelle et métaphisique mais ne regardent pas les faits :
    Quid de l’euro ?
    Quid de la politique étrangère européenne sous domination américaine qui nous envoie vers la 3ème guerre mondiale ?
    Quid du caractère antidémocratique de l’UE ?
    Quid de l’impossibilité de la critiquer ?

     

    • @Frexit les USA c’est rien du tout, "peanuts", en comparaison de l’économie, des monopoles et de l’influence des nations euro de l’U-E, renseigne-toi mieux .

      Qui te dit que nos nations n’ont pas créé les arsenaux US-Russe pour tout neutraliser ? ;-)

      Si tu réfléchis un peu, c’est un peu le concept de la dissuasion...


    • @ Ed, l’idée semble bonne autant que partielle : impossible de mettre la France et la couronne d’Angleterre dans le même panier lorsqu’on est de bonne foi. Voyez-vous ?


    • @jacquedechante

      Non, je ne vois pas, car ils sont totalement indissociables des guerres de religions, du sort de la Palestine (Israël), de la prospection géologique, de la colonisation du globe, de la création de l’Europe, des USA et de la Russie, et enfin des guerres et de l’hégémonie mondiales.

      Et vous, voyez-vous un peu qui sont les Plantagenet, les Bouillon, les Charlemagne et autre franc-maçon ?

      3 pays sur 200 ont déterminé seuls de l’Heure du Monde, chronologiquement, l’Italie, la France et la Grande-Bretagne, le voilà l’Empire.

      Le jour se couche désormais dans le Pacifique et le monde s’illumine enfin à minuit moins une..


    • @ED :

      1) Alors d’où vous vient votre certitude ? De qui, de quoi ou de quel Dieu ?

      2) Quel est votre principal ennemi ?

      Merci


    • @jacquedechante

      1- La Nature seule, l’équilibre et l’harmonie dans la diversité, d’un don inné et acquis en analyse systémique, et par friction, de mon cursus.

      2- L’Artifice, l’écriture,la verticalité, l’idolâtrie, le dogme, la loi, le droit, la science et le commerce, en un mot, la Civilisation aka le Fascisme.. et désolé, 100% euro.

      Je n’ai jamais vu, lu ou entendu quiconque développer la même analyse, pourtant elle est visible partout et c’est la seule réalité, car il n’y en a, en effet, qu’une seule, un seul Bien réellement Commun à toute forme de vie, et ce n’est certainement pas Appel, Banania et Citroën, ni le Vatican, la Kaaba et le Mur des Lamentations.


    • Pour cultiver l’amitié entre deux êtres, il faut parfois la patience de l’un des deux.

      Bonjour Ed, pour ce qui est de la verticalité, il n’est pas nécessaire de l’envisager en hiérarchisation de pouvoir, savoir, pouvoir des hommes.

      Pour semer par exemple, inutile de jeter ses graines sur une plage (hors coco de mer peut-être)... L’acte doit être fait dans un certain ordre d’intellection, en premier lieu sur un terrain adéquat préparé ou non cela a peu d’importance s’il est adéquat. Cet Ordre est important : et il fait parti aussi de la verticalité : du Haut en Bas.

      Je vous comprends mieux maintenant.

      Merci. Bonne journée.


    • Pour les méfaits de l’écriture, il est à parier qu’elle servit de radeau de fortune au mensonge, d’où l’importance du décrire, du dés-écrire, du describere. Si vous n’allez pas plus loin dans votre analyse et proférez dans vos commentaires que l’écriture c’est de la merde à d’autres : que vont-ils penser ? Que vous êtes un con et que vous devriez, à la vue de votre discours, cesser et quitter le forum. Ce ne sera que logique analytique de leur part, et comment ne pas leur donner raison ?
      Le décrire ne peut être, ne doit pas être entaché de certitude, mais du simple acte de cohérence : sur un forum politique, prôner l’apolitisme, revient à parler à un sourd, ou à montrer à un aveugle, lorsqu’il serait plus judicieux de montrer à un sourd, et parler à un aveugle ; ce qui est le rôle du décrire.
      C’est donc aller Au delà de l’analyse rigoureuse stricto sensu.


    • Mieux encore : c’est faire du Dialogue l’humus de la compréhension en l’humilité enfin retrouvée et ce, par delà l’humiliation du sort contra-dictoire de chacun. Ce que j’appelle l’art politique de la philosophie religieuse, et qui mène au Dialogue lorsque chacun retrouve sa place aux yeux transcendants de l’Autre. Et c’est un combat contre l’égo en faillite, contre les égos, de tout un chacun, puisqu’il va au-delà de l’égo et de sa crampe analytique pure et simple qui fait le dos rond pour libérer ses griffes.

      A ce sujet, lorsque j’ai lu Les Confessions de St Augustin, j’ai été marqué par une chose : le Dialogue. C’est un livre de Dialogue uniquement.
      Alors il est possible de dire " Aime et fais ce que tu veux" à une graine de radis quand on la laisse sur une plage... Mais ce serait, quand même un peu, manquer de cohérence. Le dialogue est une manière de vivre éprouvée de la compréhension et non une technique culturelle dogmatique qui aboutit au chacun pour soi.

      Là où l’on se rejoint tous les deux, et à vrai dire nous n’avons jamais été séparés, c’est sur le fait que l’industrialisation transforme le monde en Centerparc au travers de son cartésien de l’économie politi. C’est une réalité. Il nous convient donc d’aller, encore une fois, au delà du réel : qu’est ce que le sur-naturel si ce n’est la Nature Vraie ? Humus loyal de la Compréhension.

      Je suis très certainement l’aveugle de quelqu’un, et le sourd d’un autre. Alors dans ma vie, je ne parle quasiment jamais de Dieu, mais souvent mes interlocuteurs finissent par se poser des questions.

      L’ami d’une très bonne amie, travaille dans la finance, un homme bon, humble et très réceptif au dialogue malgré son empêtrement dans une structure hiérarchiste qui exploite sa naïveté et le dépasse, mais qui aussi lui apporte un train de vie bien au-dessus du commun des mortels. Mon amie l’aime beaucoup, mais le trouve, sans l’avouer clairement, un peu lâche. J’ai semer une graine en lui et, peut-être qu’un jour, il dira à mon amie ce qu’elle voudrait entendre et voir :" J’en ai marre ! je quitte ce job parisien qui me dessèche ! je quitte cette plage ! Je vais élever des animaux dans ma Bretagne natale que j’aime et qui me manque !"
      Puisqu’au fond de lui, selon les dires de mon amie, c’est son rêve secret.

      Mais ce qui adviendra n’est pas de mon ressort. Qui vivra verra, mais loin de l’idéalisme de la plage un peu niais, superstitieux, naïf et coupable de créer des victimes par l’orgueil, le pouvoir et l’ignorance.


    • Bien le bonjour, Jacques,

      L’Écriture est bien plus que ça, toujours verticale, elle n’est rien d’autre que l’externalisation, la concentration et le contrôle de la mémoire collective, et donc, individuelle.

      Les premières traces archéologiques sont relatives au commerce, ensuite, l’académisme européen les a reliées et compilées, l’Histoire commence précisément là, et se terminera probablement lorsque notre mémoire sera intégralement pré-écrite.

      Quand on sait que Cybernétique signifie Science de gouverner....bonjour la diversité, l’identité et la transmission.

      https://cercamon.net/2006/05/10/pla...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Das_Netz


    • L’écriture cunéiforme des calculi en effet ont produit le conté nécessaire à leurs justifications des inégalités engendrées et qui deviendraient bientôt des normes, des lois, et des obligations. Le conté de la philosophie post-socratique, de la religion et la politique, sont des dé-marches de connivence avec les pouvoirs en place où le progrès n’est qu’une régression du vivre vers la crypto-apologétique du mode domesticatoire en valeur de nécessité. Dans l’incarcération d’un système parasite à la biodiversité naturelle, le paradigme des luttes ne devient-il pas lui même une orchestration et un bénéfice pour le Capital qui se nourrit de tout mouvement en sa matrice fonctionnelle ?( le méchant Kaczinski, la Shoah, l’odieux FN... c’est un raisonnement bâti contre, plus un dépensé qu’un pensé)
      Cela semble évident. Dés lors il convient d’aller au delà du Chiffre, et de nier sa négation de la vie véritable.

      Merci pour les liens. A ce propos, j’ai lu le livre de Kaczinski (j’ai vu qu’il était au menu du doc) : le point central de son analyse est la dominance de la technique et la notion de progrès qui la caractérise, le sieur en appliquera la règle de développement : la déstructuration de la vie, la mort que l’on donne comme une nécessité. C’est bien la preuve qu’il passait à coté d’une notion essentielle !

      PS : je ne m’appelle pas jacques ! :) C’est jacquedechante !
      A+


    • @jacquedechante

      Peu de gens distinguent la technologie potentiellement naturelle et la science exclusivement artificielle, et TK n’y échappe pas (trauma). Avec ce lien sur "das netz", je voulais surtout attirer l’attention sur les propos abominables du "très respectable" Von Foerster et des autres maboules du film documentaire.

      A+

      ps : j’imagine, c’était du comique de situation :)


  • La gloire de l’Europe , de l’ouest surtout, aura été d’avoir chevauché le destrier fougueux qu’on appelle l´Histoire, et d’en avoir assumé les consequences - là où tant d’autres nations et d’autres continents ont préféré , parfois des siècles durant, se laisse aller à la passivité, au fatalisme et au fanatisme religieux ( ou à la superstition )...l’autre fait d’armes des Européens de l’Ouest est d’avoir créé l’Etat- nation, un modèle qui sera repris partout dans le monde...

     

    • @El Vice

      Tu confonds "assumé" et "provoqué" ;

      Tu confonds "repris" et "imposé par la corruption, la destruction et les meurtres de masse des peuples désarmés".


    • A ed...

      Je ne confonds rien du tout : « assumé » est le bon mot, car c’est trop facile d’etre comme toi à critiquer au lieu de faire...

      Oui, ce modèle d’Etat- nation fut imposé souvent brutalement mais il faut bien voir que sans cela, la Chine, par exemple, serait toujours des siècles en retard. Idem pour l’Afrique du Nord ou l’Amérique du sud. L’Afrique noire est malade et en retard du fait même de son incapacité à s’appuyer sur des états- nations fiables.


    • @El Vice
      Si tu confonds tout puisque ce que je fais ici, c’est précisément produire une analyse critique de l’Europe que tu soutiens avec ton discours schizophrénique,, ton travail, ta conso et donc tes impôts à l’état-nation sioniste devant lequel tu te prosternes publiquement ... béotien que tu es ;-)


  • #1964968

    J’ai bien rigolé : " la politique pour éviter la guerre. " lol

    La politique, c’est la guerre.

    C’est la guerre des riches contre les pauvres.

    C’est la guerre des loges contre les peuples et les nations.

    C’est la guerre des riches contre les riches, mais faite par pauvres interposés.

    La politique est morte et enterrée. Il n’y a plus que des ordres et des injonctions.

    Des lois identiques fleurissent de la Scandinavie jusqu’en Australie. Mais à part ça, on parle encore de politique ... Si ça n’est pas de l’illusionisme, alors qu’est-ce donc ?

    Le temps de la politique est révolu, celui de l’économie aussi.

    En écoutant cette conf’, t’as l’impression d’entendre des gauchistes qui te parlent des taux de change du franc. MDR

    Ce qui vient n’aura rien de politique, mais tout du naturel.

     

  • #1965017

    La seule fois dans l’histoire où l’Europe a réellement existé, c’est lorsqu’elle était une nation, une vraie nation dans son sens étymologique.

    C’était avant l’arrivée de Rome, des asiatiques et des orientaux. Elle était celtique.

    L’Europe est morte il y a 2000 ans au moins.

    Quant à la politique, le procès verbal de sa mort a été rédigé en 1973, avec la fin de la convertibilité de la monnaie papier en métal précieux, mais elle était déjà morte avant, comme en témoignent les 2 guerres mondiales.

    Il faudra bien accepter un jour la réalité. Avant la mort peut-être ?


  • L’ Europe, une civilisation marchande !...
    L’ état (l’Europe) commande par son droit positif abstrait les peuples commerçants qui ne veulent plus être dans la gratuité de l’intelligence du coeur (droit naturel) avec leur prochain !...
    Si demain on remplace le commerce par la gratuité en vivant du nécessaire comme nous l’a conseillé Jésus l’état (abstraction) et ses lois disparaissent !...
    Après ce constat on peut dire que ça fait sourire le bon dieu d’entendre les gens se plaindre de maux dont ils chérissent les causes !...


  • Mais de quoi parlez-vous ?! Vous pouvez regarder les conférences et vous constaterez plusieurs points :

    - le premier intervenant parle de l’Europe en tant que culture et civilisation, il ne vante pas l’UE !!!

    - le deuxième parle de l’UE de Bruxelles comme "empire des fake-news", là encore où est l’apologie de l’UE ?

    - le troisième expose la situation d’un pays (la Moldavie) qui résiste aux moyens non conventionnels qu’emploie l’euro-atlantisme pour l’absorber malgré ses réticences.

    - le quatrième enfin, nous parlait de la situation italienne au moment où le M5S hésitait à fonder un gouvernement "technique" très pro UE avec le centre gauche. Tendance qui existe toujours au sein du M5S et qui peut toujours faire capoter l’alliance M5S / Lega.

    Alors je sais que le "frexit m’excite" comme dirait l’autre mais essayez d’être moins pavlovien dès qu’on emploie le mot Europe ! La France est bien située en Europe et sa culture est une culture européenne. L’UE détruit l’Europe et donc la France.

    Oui "la politique pour éviter la guerre", car précisément les mondialistes veulent dissoudre le politique, dissolution qui conduit à l’intégration des élites et à la tribalisation des populations.

    La centralité du politique pour résoudre les problématiques humaines est une spécificité du génie européen.

     

    • Le problème sait surtout quand j’écoute les européistes Français ta l’impression que l’Europe leur appartient ont dirai de vrais fanatique avec leurs phrase a la con ah il faudrait une harmonisation fiscale pour tout les pays de la zone euro, et ta soeur aussi elle veut la même longueur de pénis pour tout les mecs .Maintenant la vérité sait qu’il ni à jamais eu d’Europe mais 2 Europe celle de l’ouest et celle de l’est les romains l’avait parfaitement compris raison pour laquelle il y à eu l’empire romain d’occident et byzantin .


  • L’Europe de qui ? pas des Français qui l’on refusé en votant NON en 2005 , l’Europe est donc clairement illégitime mais la peur de perdre son "pouvoir d’achat" fait que tous les "marchands en temple" obéissent à la dictature commerciale qu’elle soit nationale, Européenne, où demain mondiale !...
    " Rendez l’argent à celui qui l’a fabriqué" avec son Judas (ego) nous a dit le juste des justes et redevenez gratuit par l’intelligence du coeur votre sixième sens spirituel non marchand !...

     

    • Quand vous tous aurez compris que le National est le prérequis de l’International, des Multinationales, et donc du Mondial (onu), vous aurez compris qu’on vous a toujours pris pour des manches à balles ;-)


    • Complément d’info pour ED et pas que !...

      Tous les états sont l’effet de la pathologie d’abstraction égotique !...

      Écrire une constitution implique le conditionnement au langage abstrait (Babel) par l’instruction du vocabulaire qui est une convention de mots !…
      Ainsi l’humain naturellement concret par ses sens dont le sixième l’intelligence du cœur (synthèse des 5 autres) oriente ses actions par le sentiment deviendra une fois conditionné au langage articulé Babélien égotique-ment abstrait à ses sens, contaminé par la pathologie d’abstraction égotique ( je ME pense donc je suis) qui dans la symbolique biblique chassa Adam et Eve du paradis !…

      De la constitution accouche l’état (matrice abstraite) qui impose aux individus d’obéir à ses lois par son droit positif remplaçant le droit naturel de vivre le présent naturellement avec l’intelligence du cœur le sixième sens spirituel non marchand !...


    • Il est évident que tu n’as pas compris le sens de ma réponse.. ce qui, compte tenu de ta "leçon de sémantique" et de "philosophie" , est ironique.

      La civilisation que nous imposons au monde par la guerre et la destruction n’est pas l’Oeuvre de l’Homme, c’est notre oeuvre uniquement, nous européens, toutes les idéologies et les dogmes, toutes sciences et les techniques, toute l’iconographie et toute l’Histoire, c’est écrit et signé, j’en ai la preuve.

      Se prendre absolument pour Dieu, c’est absolument mal, c’est être fasciste et xénophobe, c’est au-delà du blasphème, et ce que nous faisons, donc, est sans précédent connu, réellement catastrophique et apocalyptique.

      Conclusion, le prérequis du satanisme c’est d’avoir la foi en un dieu ;-).