Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

L’Iliade n’est pas seulement un grand mythe grec, c’est l’un des socles fondamentaux de notre culture helléno-chrétienne. Profonde réflexion sur le sens de la vie, ce récit de guerre à lire comme une poésie et ressentir comme un chant est considéré comme la première œuvre de la littérature occidentale.

 

À travers l’histoire de la colère d’Achille, l’un des plus valeureux guerrier de la Grèce antique, prêt à défier les dieux pour la gloire et la vengeance, c’est la question de l’héroïsme qui est posée par Homère.

Manifestation de la virilité, rapport au divin, à la mort, à la mémoire, la destinée du héros cristallise à la fois l’arbitraire des passions et la capacité de résistance éthique des hommes face à l’ordre naturel et cosmique. Jusqu’à la réconciliation ?

Épopée sanglante qui préfigure la philosophie, l’Iliade est, à l’instar du Nouveau Testament, le fondement de notre civilisation.

C’est pourquoi, à l’heure de l’imposture du judéo-christianisme vendu comme alternative au libéralisme libertaire, les éditions Kontre Kulture ont décidé de remettre en avant l’authentique imaginaire européen. Et c’est pourquoi cette édition de l’Iliade bénéficie d’un travail considérable comparable à celui apporté à l’édition Kontre Kulture du Nouveau Testament  :

- couverture rigide
- plus de 150 illustrations
- fidélité et qualité de la traduction
- arbres généalogiques
- carte indiquant les lieux évoqués
- liste et caractéristiques des principaux dieux et héros
- nombreuses notes de bas de page, afin de mieux connaître les personnages lorsqu’ils apparaissent dans le texte, ou aider à comprendre une qualification ou une allusion à d’autres événements.

 

À l’approche de Noël et en pleine période de persécutions économiques contre E&R, l’édition Kontre Kulture de l’Iliade constitue donc un acte de résistance doublement symbolique !

 

La bande-annonce de l’Iliade :

 

***

Commander en prévente l’exceptionnelle édition Kontre Kulture de l’Iliade :

Cet ouvrage, à la couverture rigide, contient 160 illustrations. Il est accompagné d’un marque-page illustré de la carte de la Grèce antique, au recto, et d’un récapitulatif des principaux protagonistes (héros, dieux, etc.) ainsi que de leurs rôles et attributs,
à côté et au verso.

Se procurer l’Iliade chez Kontre Kulture :

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2074016
    Le 1er novembre à 12:41 par Semirillion
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Merci pour la réponse Anne Lucken,
    La description de l’ouvrage, notamment la mention du fait qu’il y a des notes explicatives ainsi que les moyens mis en œuvre (couverture rigide, illustrations, dorure, marque-page...) et le fait que ce soit un objet de culture ont achevé de me convaincre de me le procurer, je ne pense pas être déçu.
    J’espère maintenant que cette édition sera une réussite pour motiver Kontre Kulture à se lancer dans la publication d’autres œuvres reconnues et classiques telles par exemple en plus de l’Odyssée que j’ai déjà mentionné l’Éneide de Virgile, l’Enfer de Dante et même au-delà de l’Occident comme les chefs-d’œuvre indiens (Mahabharata, Ramayana, etc...) chinois, japonais...
    Maintenant je comprends qu’il faille que les ouvrages doivent pouvoir, si ce n’est parler à tout le monde, du moins à une bonne partie des Kulturiens et pas seulement à quelques amoureux des cultures classiques de toutes les civilisations comme moi, et je ne demande pas l’exhaustivité non plus.
    En tous les cas même si vous ne vous lancez pas dans un projet aussi ambitieux, si vous pouviez au moins adapter quelques autres œuvres classiques européennes vous gagneriez au moins un Kulturien de plus.
    De toutes les façons je vous souhaite de vous développer plus encore pour nous offrir au moins autant d’ambition pour les prochaines éditions s’y prétant.

     

    Répondre à ce message

    • #2075098
      Le 3 novembre à 19:07 par Tumie
      L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

      Pour moi "La Conférence des Oiseaux " du Persan Farid-Ud-Din ATTAR "mériterait une belle impression une reliure soignée et surtout une merveilleuse illustration !...suggestion !? ... on peut tjrs rêver !!!

       
    • #2075693
      Le 5 novembre à 00:07 par Semirillion
      L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

      Tumie,

      si tu lis ce message, peut-être que cette édition pourrait t’intéresser.
      https://editionsdianedeselliers.com...

      « On peut toujours rêver » dis-tu, certes ça paraît ambitieux mais si on se donne les moyens. Pour une édition de n’importe quel classique peu importe la civilisation il faudrait pour les notes descriptives un ou des spécialistes de l’univers concerné pour familiariser le lecteur avec le monde décrit, pour être plus clair, par exemple si un jour Kontre Kulture souhaitait se lancer dans une édition de Mahabharata il faudrait des notes explicatives sur chaque humain ou deva (dieu) rencontré qui n’aurait peut-être pas de mystère pour un hindou ou un bouddhiste cultivé mais qui pour un lecteur Kulturien occidental « lambda » serait très utile, tout comme ça a été fait pour les personnages d’Iliade de l’édition de Kontre Kulture.

      Enfin... j’avoue que je suis très locace sur le sujet avec trois messages mais c’est parce que je suis un passionné de culture et j’avoue que je réfléchis de plus en plus sérieusement à créer une entité d’édition (je n’ose encore appeler ça une maison ou collection d’édition car ce n’est actuellement que dans ma tête et à peine à l’état d’embryon de projet) qui se concentrerait dans un premier temps sur les essais, scientifiques, politiques et dans d’autres domaines mais aussi des textes mythologico-religieux, des épopées et autres textes fondateurs de toutes les civilisations, sur ce point je n’ai pas de frontières, mais j’aimerais si possible écrire aussi.
      Mais cela est une autre histoire car ce projet demande d’abord maturité et des moyens, que je n’ai pas actuellement et comme je suis quelqu’un de très ambitieux et perfectionniste, ce n’est pas gagné puis pour trouver des financements il faut quelque chose de sérieux à présenter - je n’en suis pas là aujourd’hui - et à ce jour comme tu dis... j’ai bien le droit de rêver.

      Bon j’ai beaucoup parlé de moi dans ce message alors qu’au départ je souhaitais juste te transmettre un lien qui pourrait t’iintéresser si tu ne connaissais pas.

      Fais-en bon usage.

       
  • #2074163
    Le 1er novembre à 17:39 par Enki
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    L’Iliade, le Râmâyana ou l’épopée de Gilgamesh ne sont pas des fictions.

    Lorsqu’en ces époques lointaines un aède se lève, c’est pour réciter ému un texte chargé de sens, pas une bluette !

    On a toujours beaucoup dénigré l’attitude consistant à accepter que les mythes et les épopées ont réellement un fond de vérité.

    Cette vérité n’est pas livrée toute harnachée. Les déformations, soit volontaires dans le cadre d’une transmission ésotérique, soit involontaires dues à l’éloignement temporel, sont retrouvées, interprétées par un ouvrage intérieur personnel de l’intellect vers le cœur à la lueur de multiples recoupements guidée par la Grâce et la Providence ...

    Cette Quête (= Question) est féconde au cours du périple de l’âme. Zéus (= Déus) n’a pas enlevé Ganymède par amour pour son corps mais pour son âme à éduquer.

    La lecture de ces deux monuments de la littérature mondiale que sont l’Iliade et le Râmâyana conduit curieusement à des parallèles surprenants avec le legs de la Tradition sur l’Atlantide ..

    En Grèce antique, sont connus les mythes grecs surtout par Homère et Hésiode.

    Les Grecs ont pensé« mythologies » jusqu’au VIe siècle av. JC., puis les récits des dieux ont été progressivement remplacés par des raisonnements utiles.

    En quoi consiste le mythe ?
    Le mythe EST révélation. Il a valeur de Réalité.
    Il raconte des œuvres divines. Il est Sacré.
    Il se déroule dans le Temps des commencements. Il est Éternel.
    Il sert de modèle aux comportements humains. Il est Exemplaire.
    Il fait réintégrer la paradis et l’origine. Il est contemporain.
    Il est transcendant et transpersonnel (il n’a pas d’auteur). Il a un sens
    ésotérique.

    Puis vint l’époque des Mystères, vers le XIVe siècle av. JC.« Mythe & mystère » même étym. que muter, muet.

    Mystère évoque le secret, le Voilé. Le Mythe est un PRÉSENT subjacent aux formes transitoires de l’Histoire.

    Les théologiens catholiques ont défini le mystère comme une vérité inaccessible à la Raison que Dieu donne à connaître en se révélant. Le mystère ne signifie pas que la foi et les vérités de foi soient contraires à l’intelligence et à la raison : elles en dépassent les limites.

    Raisonner ne suffit pas pour être introduit dans la plénitude de sens des mystères : le cœur a ses raisons que la Raison ne connaît pas. Car le cœur résonne, vibre.

    L’âme, Enfant intérieure dès lors émue se souvient du message divin par le sang iliaque circulant en ses tripes, : elle fait oeuvre mâle.

     

    Répondre à ce message

    • #2074415
      Le 2 novembre à 07:18 par Enki
      L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

      Suite de mon commentaire ci-dessus afin d’illustrer par un exemple ce que les mythes en réalité cachent afin d’oeuvrer patiemment à une maïeutique de l’esprit puis de l’âme elle-même.

      Car le TOUT est en notre âme. Il nous a été DONNÉ. Accomplir, c’est apprendre à soulever le Voile, même si la pilule rouge est amère.

      N’est-ce pas la destinée du Héros lequel ne renonce jamais, en sa vie intérieure d’abord ; puis en son existence extérieure à son éros (Enfant intérieur) pour l’élever, le faire croître et l’embellir (sens du mot Culture en grec ancien).

      Ainsi, Sisyphe fut condamné par les Dieux à rouler un rocher en haut d’une colline encore et encore, le rocher dégringolant à chaque fois qu’il arrive au sommet.

      Sa situation peut être similaire à l’Ego humain qui vient sur Terre et fait le travail requis pour rassembler les possessions nécessaires pour rendre la vie confortable et puis il meurt et perd toutes les choses qu’il a rassemblées et doit recommencer encore et encore dans sa prochaine vie.

      Mais, heureusement, Sisyphe et l’humanité acquièrent quelque chose de valeur permanente dans tous leurs cycles.

      Ce « quelque chose de valeur permanente » Jésus l’aura exprimé par "amassez des Trésors dans le Ciel" car lors de votre prochaine réincarnation vous recevrez les dons, vertus proportionnelles à vos accomplissements d’existences antérieures.

      Nous sommes tous des Sisyphe, des Ulysse, des Ajax, des Priam, des Persée ou des Hélène. à savoir des correspondances particulières de l’âme humaine en ses périples au travers du Temps et des Espaces infinis.

      Ainsi compris et confiant (mis dans le Soi divin), la lecture de l’Iliade retrouve son véritable rôle, celui d’une maïeutique lente, progressive où la voix de l’aède, telle une Sage et femme (Féminin de l’ETRE), aide à l’accouchement de la révélation jusqu’alors voilée.

       
  • #2074352
    Le 1er novembre à 23:33 par Un ploemeurois
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Pour ce qui voudrait découvrir ces mythes homériques dans une version classique, vous trouverez ci dessous la coproduction de l’Odyssée en 1968 de la RAI, de l’ORTF et de la yugo de Tito. Une télévison à l’époque populaire, mais qui refusait la grossièreté.

    Une série produite loin d’Hollywood et est, de très loin, la plus fidèle adaptation à l’écran du poème d’Homère.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27O...)

    Episode 1 :
    https://www.youtube.com/watch?v=BjN...
    Episode 2 :
    https://www.youtube.com/watch?v=mKc...
    Episode 3 :
    https://www.youtube.com/watch?v=ww3...
    Episode 4 :
    https://www.youtube.com/watch?v=xK5...

     

    Répondre à ce message

  • #2074401
    Le 2 novembre à 04:56 par Pierre Loup
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Moi qui ait toujours détesté les livres de poche et/ou les livres de basse qualité ce sera une occasion en or de me retaper enfin l’Iliade en version haute qualité avec en prime une tonne d’illustrations(ce j’adore personnellement dans les livres). Les Grands Classiques Illustrés !
    Je le pré-commande de ce pas !

     

    Répondre à ce message

  • #2074450

    A tous les lecteurs qui passent par ici : achetez le livre en plusieurs exemplaires pour l’offrir aussi (prévoyez Noël). Comme c’est un beau livre avec une belle couverture, un beau papier et des illustrations soignées, cela constitue un cadeau bien plus apprécié qu’un Folio ou même qu’un livre de librairie classique.

     

    Répondre à ce message

  • #2074721
    Le 2 novembre à 20:43 par Maria Comak
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Comme pour le Nouveau Testament, l’équipe y a mis tout son cœur.
    Pour reprendre les mots d’Anne Lucken, si cette nouvelle collection emporte votre adhésion, ce sera avec un plaisir immense et non dissimulé que nous enchaînerons avec l’Odyssée et d’autres ouvrages qui font rêver ! J’ai déjà quelques images en tête... :)

     

    Répondre à ce message

  • #2074724
    Le 2 novembre à 20:51 par Laurent Guyénot
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Simone Weil, L’Iliade ou le poème de la force : « L’Évangile est la dernière et merveilleuse expression du génie grec, comme l’Iliade en est la première ... Mais l’esprit qui s’est transmis de l’Iliade à l’Évangile en passant par les penseurs et les poètes tragiques n’a guère franchi les limites de la civilisation grecque ; et depuis qu’on a détruit la Grèce il n’en est resté que des reflets. »

     

    Répondre à ce message

  • #2074744
    Le 2 novembre à 21:33 par Epsylon
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Si vous aimez Homère, vous serez probablement sensible à Apion.

     

    Répondre à ce message

  • #2078160
    Le 9 novembre à 14:05 par Ouioui
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Comptez-vous rééditer l’Odyssée également ?

     

    Répondre à ce message

  • #2078875
    Le 10 novembre à 17:38 par Haru
    L’Iliade, de Homère – Une manière d’aider E&R

    Bonjour, de quelle traduction s’agit-il ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents