Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Iran aurait envoyé un « petit nombre d’agents » en Irak

La progression des jihadistes (sunnites) de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) a de quoi préoccuper l’Iran (chiite) dans la mesure où, notamment, beaucoup de lieux saints du chiisme sont situés sur le territoire irakien, notamment à Kerbala, Najaf, Kazimiyah et Samarra

« À propos des lieux saints des imams chiites (en Irak), nous prévenons les grandes puissances, leurs laquais, les tueurs et les terroristes, que le grand peuple iranien fera tout pour les protéger », a ainsi affirmé le président iranien, Hassan Rohani, ctte semaine, lors d’un discours prononcé à Khoram-Abad.

Outre cette question, Téhéran a noué une relation particulière avec Bagdad depuis que Nouri al-Maliki, un chiite, est devenu le chef du gouvernement irakien. La politique de ce dernier à l’égard des minorités explique en partie – mais en en partie seulement – la progression de l’EIIL dans le nord de l’Irak, où les autorités ont perdu le contrôle de plusieurs villes et secteurs.

En outre, il y a maintenant quelques années, et alors que les groupes islamistes sunnites, dont celui du sinistre Abou Moussab al-Zarkaoui étaient très actifs, Washington avait accusé Téhéran de financer et d’entraîner des milices chiites irakiennes, comme les Brigades Badr ou Assaïb Ahel an-Haq (la ligue des vertueux). Et l’Iran accueille les bureaux de plusieurs formations politiques chiites, comme par exemple le Conseil suprême de la révolution islamique en Irak d’Ammar al-Hakim.

Ainsi, l’influence iranienne en Irak est certaine. Pour le moment, il n’est pas dans l’intention de Téhéran, du moins officiellement, de s’impliquer militairement aux côtés des forces irakiennes contre les jihadistes de l’EIIL. En revanche, dans les coulisses, il semblerait qu’il en aille autrement.

Selon un porte-parole du Pentagone, en l’occurrence le contre-amiral John Kirby, des « agents révolutionnaires iraniens » seraient en effet présents à Bagdad. À priori, il s’agitait vraisemblablement d’un « petit nombre » d’éléments de la Force Qodes des Gardiens de la Révolution, chargée des opérations militaires extérieures secrètes.

« Leur ingérence en Irak n’a rien de nouveau », a estimé le contre-amiral Kirby, qui n’a pas souhaité faire plus de commentaires, si ce n’est de souligner le fait que Washington « avait des indications selon lesquelles il y a au moins quelques agents en Irak ».

Selon des sources diplomatiques occidentales, le chef de la Force al-Qods, Ghassem Souleinami, aurait fait le déplacement à Bagdad, la semaine dernière, pour y rencontrer Nouri al-Maliki. Au vu du contexte, ce n’était certainement pas pour commenter les derniers résultats de la coupe du monde de football…

Voir aussi, sur E&R :

Sur les jihadistes qui déstabilisent l’Irak et la Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les agents israéliens vont peut-être faire sauter des lieux saints chiites en Irak, en collant les attentats sur le dos des djihadistes sunnites afin de provoquer une intervention militaire Iranienne, ce qui entrainerait une intervention Judéo-"Occidentale" . Pericolo !

     

    • Les djihadistes sont dors et déjà les outils d’Israël.. Les djihadistes sont les auteurs de quasiment tous les attentats israëliens sous faux drapeaux de ces dernières décennies.. L’EIIL ne fait certainement pas exception à cette regle..


  • Les agents Iraniens en Irak doivent surtout etre occupés à filocher les agents Israéliens qui cherchent sans doute à y perpétrer des attentats sous faux drapeau .


  • "La politique de ce dernier à l’égard des minorités explique en partie – mais en en partie seulement – la progression de l’EIIL dans le nord de l’Irak, où les autorités ont perdu le contrôle de plusieurs villes et secteurs."
    Il applique tout simplement la même politique pratiquée par le régime iranien, dont il est le vassal, envers les iraniens sunnites.
    Les Iraniens zoroastriens, juifs et chrétiens sont reconnus comme les seules minorités religieuses qui, dans les limites de la Loi, sont libres d’accomplir leurs rites religieux et, quant au statut personnel et à l’éducation religieuse, agissent en conformité avec leur liturgie. »
    Les musulmans sunnites, minoritaires en Iran et non considérés comme minorité religieuses ne disposent pas, ainsi, de sièges réservés au parlement (contrairement aux zoroastriens, juifs et chrétiens).
    Du coup 10 millions de sunnites en Iran et pas de représentants. C’est très fin comme méthode pour marginaliser les sunnites.

     

    • Ce bon Maliki qui mettait sa main pour protéger Bush lorsqu’un journaliste Irakien lui a lancé une chaussure.

      Un grand résistant, tout comme les Saouds.

      http://static.ladepeche.fr/content/...


    • Bizarement les sunnites d’Iran sont non seulement reconnues comme minorité religieuse, mais en plus ils bénéficient de leurs lieux de culte, de leurs écoles.. Mais surtout, tout comme les iraniens laïques, les zoroastriens, les ismaëliens, les juifs et les Chrétiens, les musulmans sunnites sont représentés au parlement et dans ce que nous nommons "assemblée"..

      Ils sont très minoritaires (plus minoritaires que les juifs et les chrétiens d’ailleurs), à ce titre ils ne vont pas non plus avoir le droit de peser sur un gouvernement plus que ça..


    • 40 millions d’habitants en Iran, dont 90% sont musulmans dits chiites duodecimains..

      Les 10% restant (soit 4 millions) sont des iraniens sunnites, ismaëliens, laïques, zoroastriens, chrétiens, juifs, baha’is, hindouistes, mandeistes.. Voudrais tu stp me dire où sont ces soi-disant 10 millions de pauvres musulmans sunnites humiliés et persécutés par les méchants chiites ?!

      Je ne suis pourtant pas très bon en maths, mais je ne trouve pas 10 millions dans 4 millions.. Et si je les trouvais, cela ne ferait que confirmer la "division des musulmans" que les chiites sont justement les premier à combattre dans le monde musulman à travers leur politique stratégique d’union de TOUS les musulmans (dont à juste titre les wahhabo-salafistes et non pas les sunnites, sont les dindons de la farce s’il plaît à Dieu)..

      En effet, si l’on considère que les chiites et sunnites suivent effectivement la "Sunnah" du même Prophète et du même Coran (ce qui est le cas de toute évidence), alors fatalement ils sont tous des musulmans plus ou moins sunnites et sont respectivement supposés veiller aux mêmes intérêts commun, soit combattre le mal et prêcher le bien..


    • Il n’y a certes pas 10 millions de sunnites en Iran, mais 10%. Mais alors le message de Rhyme-K est un ramassis d’inexactitudes plus énormes les unes que les autres. Tout d’abord sur le nombre : on estime qu’il y a 77 millions d’habitants en Iran et non pas 40 millions comme il l’a dit (presque une de 50%). Ensuite les sunnites sont estimés à 10% de la population du pays, répartis principales dans les minorités turkmènes, baloutches et kurdes. Les Perses sont presque tous exclusivement chi’ites, ayant été convertis de force au chi’isme sous peine de mort lors de la conquête safavide au 16e siècle. Ceux qui ont fuit sont connus sous le nom de houwalah dans les pays du golfe. Cela fait une estimation de plus de 7 millions de sunnites, comparés aux quelques dizaines de milliers de juif et centaines de milliers de chrétiens, qui pourtant d’après notre mathématicien seraient moins minoritaires que les sunnites.

      Les sunnites sont certes reconnus comme minorité religieuse, ils ne sont pas officiellement persécutés comme les baha’is, mais ce qu’a dit Itmas est vrai : parmi toutes les minorités religieuses reconnues (sunnites, chrétiens, zoroastriens, juifs) ce sont les seuls à ne pas être représentés. L’Iran cherche à les couper de la politique pour fermer la porte à une influence étrangère sur cette communauté.

      Il existe effectivement des mosquées sunnites, les imams officiels sont sunnites dans les régions majoritairement sunnites. Je sais qu’il y a également quelques écoles religieuses sunnites (madrasah) dans ces régions, mais je ne connais pas leur nombre ni leurs liens avec le gouvernement. Pour ce qui est de Téhéran en revanche, il existe quelques salles de prière sunnites (namazkhané en persan) disséminées dans la capitale, la principale étant située dans le quartier sadighiyeh. Elles subissent régulièrement des brimades, et les forces gouvernementales les empêchent régulièrement de se réunir pour les prières du vendredi et celles des deux fêtes, bien que la situation tend s’améliorer un peu depuis qu’Ahmadinejad n’est plus au pouvoir (celui-ci ayant été l’instigateur de la répression contre les organisations sunnites et également des groupes chi’ites non affiliés directement au gouvernement). Ce qui fait que la majorité des sunnites de la capitale tendent à se réunir dans les ambassades des pays du golfe pour pouvoir prier tranquille. Pour ce qui est des écoles au sens scolaire du terme, à ma connaissance les seules à exister dans le pays sont chi’ites.


    • Ryme K, l’Iran compte 77 millions d’habitants....


    • @ AF

      1-Autant pour moi, je ne sais pas pourquoi j’ai autant minimisé le nombre d’habitants en Iran.. Cela dit, mon erreur (de presque 50%) me fait dailleurs penser à ces nombreux réfugiés (environ 4 millions) afghans, pakistanais, irakiens etc.. qui ont trouvé asile en Iran ces dernières décennies. Cette erreur me fait aussi penser que TOUS les chiites de Bahrein, du Pakistan, d’Afghanistan, d’Arabie Saoudite, du Qatar, du Yemen, de Jordanie etc.. sont parfaitement bien traités par leurs coreligionnaires sunnito-wahhabo-salafistes et autres pseudo-moudjahidins et par les états respectifs..

      2-Les musulmans sunnites étant estimés à 10%, nous ne parvenons pas au nombre de 10 millions malgré tout mais soit, il y en a environ 7 à 8 millions (nombre qui est resté le même depuis ces 40 dernières années).. Je precise ce fait car bizarement, ces sunnites (que vous présentez maladroitement comme persécutés par le méchant régime chiite iranien) n’éprouve pas le besoin de s’échapper et de se réfugier dans d’autres pays musulmans dits "sunnites" susceptibles de les accueillir ?! Non mon ami, en fait les sunnites d’Iran ne se sentent pas plus malheureux ni plus persécutés en Iran que les Chrétiens ou les juifs.. Et je parle en connaissance de cause, plusieurs m’ont dit être bien plus heureux en Iran que les baha’is..

      3-Tu parles de ces kurdes que tu désignes comme "sunnites" et qui furent génocidés par le sunnite Saddam Husein ?! Tous les subterfuges que doivent entreprendre les salafisto-philes pour d’un côté dissimuler leur salafisto-philie et de l’autre les confondre avec les sunnites sont si prévisibles que ça en devient pathétique.. La multiplicité des ethnies vivant en Iran est incomparable à AUCUN pays arabo-musulman.. En effet, si l’Iran souhaite maintenir cet union des différentes ethnies en son sein, il est fatal que certaines minorités soient contrôlées et surveillées dans l’intérêt commun des iraniens.. C’est ce que fait à juste titre le régime de la Révolution Islamique Iranienne depuis les 80’s.. Il y parvient tellement bien, que désormais l’Iran est assez puissant politiquement pour influencer "l’union sacré des Vrais Chrétiens et juifs ainsi que des Vrais Musulmans chiites et sunnites"..

      4-Mais j’oubliais, en fait selon votre raisonnement Hassan Nassarallah, Ahmadinejad avant lui et Khamenei sont en fait des "agents Israëliens" au service du sionisme mondialiste ?!!! C’est certain que selon cette perception, la donne change radicalement..


    • 5-"les chiites convertis de force sous peine de mort..".. En fait selon cette analyse binaire (qui n’est validée que par des versions d’orientalistes à la noix et de wahhabites bien intentionnés) les musulmans chiites seraient en fait de "faux musulmans" convertis, comme les ashkénazes sont des "faux sémites" convertis au judaïsme.. ?! OK, mais le problème est justement que le "chiisme" n’est pas une religion mais exclusivement "un choix" que firent et que font encore de nombreux musulmans (suiveurs de sunnah) de suivre l’Imamat (succession politico-religieuse de la Prophétie de Mohammed) sans combattre pour autant le califat temporel adopté selon les directives dites "sunnites orthodoxes".. Si l’on suit ton raisonnement de "conversion forcée", alors tu insinues que TOUS ces compagnons tels que Ammar Ibn Yassir, Bilal d’Afrique le Muezzin, Abou Thar Al Ghifari, Ibn Omar, Salman Al Farisi, Fatimah Zahra etc.. furent forcés par Ali à ce convertir au chiisme et à refuser de faire allégeance au premiers califats ?! En effet, le chiisme se résume à ça : être "partisan de Ali" (Shiatou’Ali) en terme d’Imamat.. (le mot imamat cité 12 fois dans le Coran y est clairement définit ainsi que dans de nombreux hadiths et exégèses sunnites).. Il serait absurde de vouloir faire croire à une conversion forcée au chiisme, car le chiisme est un sunnisme qui est poussé jusqu’à son paroxysme par ceux qui souhaitent revenir aux sources Prophétiques.. Il n’est pas en opposition au "sunnisme" qui est en fait ni plus ni moins qu’un synonyme de "Islam" et n’a jamsi été définit ni dans le Coran ni la tradition Prophètique (Sunnah)..

      6-Il est certain qu’avec wikipédia comme unique source de référence, l’union des chiites/sunnites n’est pas pour demain.. on se fout que certaines communautés "minoritaires" soient mieux traités que d’autres en Iran, l’essentiel est qu’ils ne sont pas maltraités ni persécutés (comme vous le sous entendez) et il est parfaitement légitime que l’état Iranien et son peuple majoritaire chiite fasse TOUT son possible pour limiter les influences étrangères, qu’elles soient sunnites, juives ou laïcistes.. SI LA FRANCE AGISSAIT DE LA MÊME MANIÈRE SUR CES COMMUNAUTÉS MINORITAIRES NON HÉLÉNO-CHRETIENNES, LES CHOSES SERAIENT BIEN DIFFÉRENTES DANS LE BON SENS DU TERME..


    • 7-Les "BRIMADES" auxquelles tu fais allusions dont sont supposés être victimes les iraniens sunnites sont elles comparables aux humiliations, aux persécutions et aux assassinats que subissent les chiites au Bahrein où ils sont pourtant quasi-majoritaires ?? sont ce les même "brimades" que subissent les chiites saoudiens ou pakistanais ?!! Non mon frère, il ne s’agit pas de brimades mais de tentative d’extermination comme les musulmans chiites le subissent depuis la mort du saint Prophète par "UNE MINORITÉ QUI SE CACHE DERIÈRE UN FAUX SUNNISME" AU DETRIMENT DES MUSULMANS SUNNITES EUX MÊME.. IL S’AVÈRE QUE CES "FAUX SUNNITES" SONT AUJOURD’HUI LES WAHHABO-SALAFISTES QUE TU TENTES MALADROITEMENT D’ASSIMILER AUX SUNNITES..

      8-Ahmadinejad a du affronter de nombreuses tentatives de déstabilisations du pays par de faux sunnites et autres laïcistes droit de l’hommistes manipulés par des lobbies étrangers (bizarrement judeo-sionistes).. d’où la nécessité de contrôler les minorités ethniques et religieuses qui peuvent poser problème et à terme nuire à l’union de ces ethnies et religions..

      9-Les ambassades des pays WAHHABITES" DU GOLFE sont effectivement "WAHHABITES" et non pas "sunnites.. Les Vrais sunnites d’Iran (tels que ceux avec lesquels j’ai vécu et conversé moi même (et non pas ce que rapporte wikipédia ou un journaliste de JSSnews) prient tranquillement dans leurs mosquées de Téheran et de toute les villes où vivent des sunnites.. On ne leur tire pas dessus à balle réelle lorsqu’ils manifestent leur mécontentement envers une monarchie wahhabite, comme l’on peut voir ça au Bahrein ou en Arabie Saoudite.. D’abord parce qu’ils ne sont pas mécontents et ensuite parce qu’ils peuvent pratiquer leur sunnah comme tous les chiites..

      10-Figure toi que de nombreux musulmans arabo-SUNNITES vont étudier à l’université islamique de Qom (en Iran), qui est après Nadjaf (Irak) la plus importante université religieuse islamique chiite du monde.. Et je parle encore en connaissance de cause, non pas sous la pression historiographique wikipédiste..


    • "Je precise ce fait car bizarement, ces sunnites (que vous présentez maladroitement comme persécutés par le méchant régime chiite iranien) n’éprouve pas le besoin de s’échapper et de se réfugier dans d’autres pays musulmans dits "sunnites" susceptibles de les accueillir ?.. :" On peut dire de même sur tes frères qui vivent dans les pays sunnites. C’est bizarre ils chialent comme les juifs soit disant ils sont persécutés par les sunnites, mais pourquoi ne part-ils pas ? Ils sont même de plus en plus en nombreux à venir travailler dans les pays du golfe car ces mendiants de perse leur petit Iran n’est pas capable de les nourrir.


    • @ Rayan.

      1-Soyons précis : Mes "frères d’arme" (qui sont prioritaires à tous mes autres frères) sont les "français patriotes". Mes frères de Foi sont TOUS les Croyants Sincères (toutes religions confondues).. Mes frères de Coeur sont les musulmans chiites ET Sunnites (je précise bien les VRAIS chiites et les VRAIS sunnites)..

      2-Les pays que TU décris comme "Sunnites" sont en fait gérés et dirigés par des monarchies wahhabo-salafistes ou de spolitiques frères mumuz.. Jamais NOS FRÈRES CHIITES (Je dis NOS si toutefois tu es musulmans) n’ont chialé ni ne chialent pour des persécutions causés par des Sunnites.. Ils se plaignent, jugent et condamnent des persécuteurs "WAHHABO-SALAFISTES".. Et si l’on en vient à la théologie, le fossé entre wahhabo-salafisme et Sunnisme est aussi profond que le grand canyon mon frère..

      3-Ceux qui fuient l’Iran sont les même qui ont jadis fuis la Lybie et la Syrie.. pour finir par devenir les plus farouches traitres des peuples Lybiens et Syriens.. Et ceux là chialaient et revendiquaient un droit de l’hommisme occidental.. Ayant compris que leur combat de division et de pseudo-progressisme était voué à l’échec, Ils ont carrément finit par s’associer au diable (dont l’EIIL et autres moudjahidins à la noix) sont les fidèles outils pour devenir les dindons de la farce sionisto-mondialiste au final..

      4-Enfin, c’est certain que les juifs ne chialeront pas et ne se plaindront JAMAIS d’avoir été persécutés par des musulmans wahhabo-salafistes dont ils sont les esclaves sagement asservis.. En effet, Leurs guides et savants (y compris les mouftis de la Mecque) ont posé des douzaines de fatwa INTERDISANT LE DJIHAD EN ISRAËL mais ont fait des centaines de fatwas IMPOSANT LE DJIHAD CONTRE LES MUSULMANS Lybiens, Syriens et désormais Irakiens..


    • 1- La raison d’une telle approximation est pourtant bien claire pour tous vos lecteurs, vous méconnaissez complètement votre sujet. Concernant la situation des chi’ites dans les pays majoritairement sunnites, je n’ai pas de raison d’y répondre, n’en ayant pas parlé du tout et cela étant totalement hors-sujet : quand bien même il y aurait une shoah de chi’ites quelque part dans le monde, cela n’empêcherait pas d’analyser la situation des sunnites iraniens en tant que telle.

      2- J’ai dit que les sunnites ne sont pas persécutés en Iran comme le sont les Baha’is, je vous renvoie à mon message précédent. Difficile de discuter avec quelqu’un qui vous fait dire l’exact contraire de vos paroles. Pour les 7 millions de sunnites, c’est loin de 10 millions (erreur qui n’est pas mienne et que j’avais déjà soulignée), mais je vous rappelle que vous aviez dit que les sunnites étaient encore moins nombreux que les Juifs d’Iran (approximativement 30 000), ce qui est une erreur encore plus grossière.

      3- Non je ne parle pas des Kurdes irakiens massacrés par Saddam, mais des Kurdes iraniens. En outre je n’ai pas dit que les Kurdes d’Iran étaient tous sunnites, une partie d’entre eux étant chi’ites, mais j’ai dit qu’on trouve principalement les sunnites d’Iran parmi trois groupes ethniques dont les Kurdes. Saddam Hussein était un laïque du parti Baath comme Bashar al-Asad. Il avait favorisé les Arabes sunnites de son pays, et persécuté deux groupes : les Arabes chi’ites et les Kurdes sunnites, mais je ne vois pas trop le rapport avec l’Iran. L’Iran est effectivement une mosaïque ethnique et religieuse, et j’ai déjà dit dans mon message précédent que je comprends que l’Iran se méfie des minorités religieuses (et on peut dire la même chose pour les minorités ethniques), en raison des déstabilisations que cela peut entraîner. Mais qu’ils aient alors l’honnêteté de le reconnaître et ne prétendent pas qu’ils donnent les mêmes droits à tout le monde.

      4- Ridicule et immature, je n’ai parlé de sionisme pour aucun des personnages cités (Hassan Nassarallah, Ahmadinejad et Khamenei).


    • 5- Vous présentez une version des premiers siècles de l’Islam qui est celle acceptée par les Chi’ites mais que les Sunnites récusent. Laissons le sujet plus que millénaire de la légitimité des deux courants, cela ne saurait être réglé en quelques lignes. J’ai juste mentionné un fait historique que les Iraniens eux-mêmes ne contestent pas : l’Iran était sunnite avant la conquête séfévide. Il est bien connu que les populations eurent le choix entre devenir chi’ites ou fuirent le pays. Vous considérez peut-être les Sunnites comme des musulmans, mais Shah Isma’il le fondateur des séfévides, considérait lui que le rejet d’un Imam était la même chose que le rejet d’un Prophète, et que les sunnites étaient des apostats passibles de la peine de mort. C’est ainsi qu’un pays qui avait toujours été sunnite est devenu chi’ite. Faites des recherches.

      6- Je n’ai pas cité une seule fois Wikipedia, mais même Wikipedia est plus précis que vous (il ne divise pas par deux la population iranienne).

      7- Un conseil : laissez de côté le sujet du Bahreïn que vous ne connaissez pas. Et encore une fois le sujet est l’Iran, et non les autres pays. Vous dites qu’il y a une " tentative d’extermination comme les musulmans chiites le subissent depuis la mort du saint Prophète". Les chi’ites du Bahreïn, d’Arabie Saoudite, d’Irak, du Liban existent encore et n’ont pas été massacrés même après toutes ces années passées sous la domination de gouvernements sunnites voire wahhabites. En revanche où sont aujourd’hui les Perses sunnites qui représentaient 90% de la population avant le génocide séfévide ?

      9- Les pays du golfe ne sont pas tous wahhabites. Seule l’Arabie saoudite l’est officiellement, le Qatar est sous la coupole des frères musulmans, Oman est Ibadite, les émirats sont sunnites malékites. Les livres wahhabites ont même été interdits au Koweit sous l’action du sheikh Yousouf ar-Rifa’i. Mais les sunnites d’Iran s’en fichent de l’idéologie, ils sont très peu au fait de ces divergences, ils veulent juste un lieu pour prier à la manière sunnite sans que la police vienne interrompre la prière en leur reprochant de ne pas aller prier en commun à l’université de Téhéran (alors qu’une prière du vendredi non effectuée dans une mosquée est invalide selon les sunnites). Quant à vos amis sunnites d’Iran avec lesquels vous avez vécu, sans doute dans une autre vie fantasmée, ils auraient quand même pu vous apprendre que les millions de sunnites sont plus nombreux que les quelques juifs d’Iran.


    • @ AF

      1-Faire abstraction à certains sujets pour appuyer vos affirmations subjectives sur d’autres, malgré les convergences et les liens évidents qui fausseraient sans doute votre raisonnement de base, est assez facile bien qu’injuste intellectuellement parlant.. Comme élément de comparaison "à la souffrance atroce que subissent les pauvres musulmans sunnites minoritaires dans un pays de méchants tortionnaires chiites", je considère à juste titre la situation catastrophique des majorité chiites de Bahrein et d’Irak en l’occurrence comme éloquentes autant qu’aisément vérifiables.. Et là il ne s’agit pas de distinguer un méchant sunnite contre un gentil chiite, ni d’une conversion forcée d’il y a 16 siècles, mais D’ÉLITES prétendument sunnites contre son peuple chiite maintenant et aujourd’hui..

      2-Si les "sunnites ne sont pas si persécutés que ça en Iran" quel est le véritable intérêt d’en discuter et surtout de refuser le prolongement de cette conversation par des paraboles et des exemples historiques comparables ?!
      Ce que je voulais dire dans mon premier com était que les sunnites étaient plus nombreux que toutes les autres minorités d’Iran et que cela était évidement due à sa géographie, sa démographie, son histoire et la multiplicité des ethnies qui forment ensemble un bloc national nécessaire pour la viabilité d’une civilisation sur le long terme.. Nous pouvons dalleurs constater aujourd’hui que si l’Iran est devenu cette puissance économique et cette puissance politique de poids, c’est aussi et grâce à cette histoire qui caractérise ce pays.. en comparaison à TOUS les pays dits "sunnites", il n’y a pas photo selon moi.. Et je te prie de ne pas voir d’anti-sunnisme dans cette allusion mais une critique envers ce que sont devenus les "arabes" (descendants de bédouins pour la plupart) de l’est du Moyen orient jusqu’à l’ouest du Maghreb.. Et où les minorités (quand elles sont reconnues) sont toutes autant marginalisées que les sunnites en Iran ou que les Catholiques en France, sous le faux drapeau d’un pseudo-islam pour analphabète et au nom d’une Ommah qui n’a jamais vraiment existé depuis la mort du 5éme calife (Al Hassan Ibn Ali).. Tous les empires qui Lui ont succédé et TOUS les califats postérieurs ne sont que de la poudre aux yeux des ignorants que sont les arabes..


    • @ AF

      3-Considérant que les chiites et les sunnites sont des musulmans qui suivent la Sunnah et le Coran, considérant le fait que les sunnites iraniens ne souffrent pas au point de vouloir échapper à ce régime (tout comme les juifs iraniens qui ne souhaitent pas émigrer en Israël), considérant qu’effectivement le régime iranien n’a jamais dissimulé ou caché sa "méfiance" à l’égard des minorités ethnico-religieuses dans l’intérêt national, considérant le chiisme Iranien post "révolution islamique khomeiniste de 1979" comme bien différent du chiisme antérieur, considérant la multiplicité des écoles intra-chiites et leurs divergences dogmatiques et théologiques, sans parler du chiisme pré et post kulayni (souvent plus affirmés qu’entre chiisme et sunnisme), je crois que la situation des sunnites en Iran (qui est mouillée et souillée d’influences moyen orientales arabisantes et de salafisme politique ainsi que d’idéologie frères mumuz grandissante) n’est pas viable pour tenter de faire croire qu’ils sont des victimes du chiisme, aussi peu selon moi que les Algériens seraient les victimes du méchant ex-colon français (bien moins pire que le colon arabe envers les vrais algériens berbères, mais c’est un autre sujet)..

      4-J’ai cru voir dans tes allusions un anti-chiisme sur lequel je me trompe peut être.

      5-Je n’ai donné AUCUNE "..version des premiers siècles de l’islam acceptée par les chiites et récusée par les sunnites..".. Non mon ami, je n’ai fait que décrire très brièvement des faits historiques validées précisément par les plus éminentes sources de références sunnites, reconnues par le consensus sunnite depuis belle lurette.. Si tu souhaites vraiment en discuter, mets en avant la moindre contradiction, la moindre incohérence et le moindre mensonge dans ce que j’ai pu dire sur CE sujet précis des premiers temps de l’islam.. Je serai ravis de développer selon les sources exclusives sunnites reconnues et majoritaires.. Shah Ismaïl n’est pas plus légitime au chiisme que ne l’était Mouawiyah ibn Abou Soufiane au sunnisme.. Je précise bien "élite" plus haut afin de distinguer ces points fondamentaux.. Je parle du chiisme en tant que tel et du sunnisme en tant que tel, et non pas des tares de ces 2 tendances religieuses qui se prétendent dirigeants ou leaders de l’une ou de l’autre.. Tu me fais aussi dire des choses que je n’ai exprimé nul part..


    • @ AF

      6-J’assume mon erreur de compte sur le nombre d’habitants en Iran.

      7-J’ai prié dans divers mosquées sunnites et d’autres mosquées chiites à Bahrein en 2000, j’ai plusieurs amis bahreinis chiites et d’autres amis cheikh bahareinis sunnites modérés et je confirment que déjà à l’époque la situation des chiites étaient très très difficile dans plusieurs aspects de la vie de tous les jours.. (et non pas sur la possibilité de prier en groupe seulement).. Mais ce qui me turlupine, bien que je sois farouchement opposé au principe très judeo-orienté de pleurnicherie et de repentance éternelle, nies tu le fait que les Chiites de Ali furent effectivement opprimés, humiliés et assassinés dés les premiers temps de l’islam à compter du 7éme siècle et en particulier jusqu’à la fin du 8éme siècle ?! Nies tu les douzaines de fatwas salafistes interdisant le djihad contre Israël et les dizaines d’autres fatwas déclarant le djihad contre les chiites et l’Iran comme priorité religieuse ?! Nies tu que les musulmans sunnites lambdas (qui ne sont pas très informés ni sur leur histoire ni en théologie) dénoncent le "chiite" à coup de clichés standardisés du genre "idolâtrie de Ali" etc..etc.. ?!
      Genocide Séfévide n’est pas plus légitime que le génocide arménien qui lui n’est pas plus légitime que le génocide de musulmans sunnites et chiites durant les batailles de Siffin, du Chameau ou de Kerbala.. mais ils n’est pas question de vengeance n’est ce pas, seulement de constatations historiques ?!.. Sachant que 90% des habitants de la région de l’Iran (qui n’était pas limité par les même frontières qu’aujourd’hui) n’était pas tous de la même mouvance dite sunnites et ils n’étaient dailleurs pas TOUS sunnites au final.. Bref, tu fais mine de ne pas le savoir ou tu veux exacerber la souffrance des sunnites en comparaison à celle des chiites.. ce qui n’a aucune finalité louable selon moi, surtout en ces temps ou l’union sacré est de mise..


    • @ AF

      9 et FIN- L’idéologie des frères mumuz est une forme nouvelle plus marketing du wahhabo-salafisme.. Neo-version qui passe mieux dans les cerveaux d’arabes lettrés et qui beneficie des techniques subversives franc-maçonnes bien rodées.. Oman est Ibadite effectivement, mais il a autant d’influence sur les musulmans du reste du monde que les vietnamiens en ont sur les protestants espagnols.. Les émirats sont effectivement sunnites malikites "soi-disant", mais je t’invite à essayer de prier à la manière malikite et de lever ton indexe droit lorsque que tu es accroupie dans une mosquée de Dubaï ou de Sharjah, tu verras si l’imam ou ton voisin de prière ne te remettent pas en place.. Essaye de ne pas croiser les bras sur ta poitrine (pour prier à la façon malikite les bras le long du corps) tu verras si l’on ne viendra pas te refaire ton éducation religieuse !! Je parle en connaissance de cause, je n’ai pas pu prier ailleurs que chez moi durant des années là-bas car j’avais droit à un cours de wahhabisme chaque fois que je tenter de prier dans le coin d’une mosquée dite "sunnite".. Les seuls et uniques livres que tu trouveras à Doha, à Koweit ou en Arabie saoudite sont à 99% des ouvrages exclusivement "wahhabites"..
      "...Mais les sunnites d’Iran s’en fichent de l’idéologie, ils sont très peu au fait de ces divergences, ils veulent juste un lieu pour prier à la manière sunnite..".. C’est justement le problème de la majorité des musulmans arabo-sunnites, ils ne sont pas religieux mais asservis à une religion dont ils ignorent parfaitement les fondements théologiques (pas TOUS heureusement mais l’extrême majorité hélas), ils ignorent sciemment "ou par hypocrisie chez leurs élites" les tares de leur propre communauté et veulent seulement pouvoir continuer paisiblement leur vie de mouton pour la postérité des ovins arabes.. Les Vrais sunnites "iraniens ou marocains" ne prieront jamais ni pour ni avec des wahhabites ibn taymiyistes..


  • Et alors qui avait raison
    Qui a dit il y a prés de 6 mois qu il risque d’y avoir une guerre entre sunnite d’un coté et chiites et chrétiens orthodoxes de l’autres ,c’est moi
    Oui les chrétiens Orthodoxes
    Et qui a dit que la solution c’était que la Russie doit parlementer avec l’Arabie saoudite pour éviter l’embrasement

    En effet par tout les moyens,le système transatlantique rabaissera la RUSSIE
    Et en même temps il punis l’Irak d’avoir voulu se défaire du système transatlantique
    Le système risque de faire 2 pierre 2 coup

     

  • D’un point de vue uniquement et strictement religieux...

    Est-ce que quelqu’un peut me donner la preuve que ces lieux sont des lieux saint en Islâm ???

    Un verset, un hadith authentique ???

    Est-ce que quelqu’un peut me donner la preuve qu’il serait permis en Islâm d’invoquer autre qu’Allâh, comme ça se fait dans ces lieux ???

    S3-V8 - "Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos coeurs après que Tu nous aies guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C’est Toi, certes, Al-Wahhâb (le Grand Donateur) !

     

    • Lieux saints ou pas, cela ne permet pas de vandaliser les sépultures. J’espère que quelqu’un profanera la tombe de tes parents et en sortira les cadavres comme tes frères malades wahhabo-tarés l’ont fait en Somalie, Lybie et Syrie.


    • Merci de me souhaiter ce que je n’ai pas souhaité, ni défendu et de m’associer à ceux que je n’ai pas défendu, ni encouragé...

      Peut-être même que votre réponse en révèle plus sur vous et votre fonctionnement, votre logique, votre façon de réfléchir ou de réagir, plus qu’autre chose... ???


    • On reconnaît un adepte de la religion wahhabo-taymiyyiste à 1000 lieues, tous coupables par association pour reconnaître comme savant et sheykh le détraqué mental Mouhammad ibn Abd al-Wahhab qui a pratiqué ces profanations dans le Najd et dont les fils, petit-fils et disciples ont fait de même dans le Hijaz et à Karbala.


  • La raison pour laquelle la minorité sunnites n’est pas reconnue en iran est qu’en tant que musulman cela ne sert strictement a rien de les afficher comme minorité. L’inverse serait illogique et n’aurai pas de sens. Pourquoi personne ne pense a ça ?

     

    • Oui bien sûr ce sont des musulmans à l’égal des chi’ites, c’est sans doute pour ça qu’ils n’ont aucun représentant, et que 100% de ceux-ci sont chi’ites. Les Iraniens sont les premiers à réclamer la reconnaissance séparée des droits des chi’ites en Arabie Saoudite, Koweït, Bahreïn, Irak, etc. alors il faut arrêter le double discours. Je comprends que l’Iran en tant que gouvernement soi-disant chi’ite favorise les chi’ites et se méfient des sunnites, mais au moins épargnez-nous l’hypocrisie du "nous sommes tous frères, tous musulmans" quand vous faîtes le contraire de vos paroles.


    • @ AF

      Ta technique subversive est plus subtile et mieux rôdée que d’autres je l’avoue… Tu dénonces "certaines" saloperies wahhabites (comme les destructions de sites religieux et mausolées) d’un côté et tu dénonces les méchants chiites mangeurs de gentils sunnites de l’autre.. Cela permet de nier le wahhabisme (ou l’idéologie frères mumuz qui est un néo-wahhabisme alter-mondialiste pour le coup) dans ton analyse et de valider quand même le fait que les chiites sont réellement des méchants agents impérialistes anti-sunnites.. ça ne marchera qu’avec les faux sunnites "salafistes à leur insu", mais pas avec les "Croyants Sincères" Sunnites/Chiites confondus..

      Oui l’Iran chiite fait "tout le contraire de ses paroles" lorsqu’il fait tout ce qui est en son pouvoir diplomatique pour solliciter les gouvernements arabo-sunnites, lorsqu’il soutient de manière inconditionnelle les résistances sunnites de Palestine, lorsqu’il protège le peuple syrien (sunnites majoritaires en tête), lorsqu’il juge, condamne et interdit sur son territoire les chiites extrémistes anti-sunnites tels que les pseudo-cheikh al habib, lorsqu’il sollicite le régimes tels que les frères mumuz de Turquie et la monarchie qatariote, lorsqu’il réclame sans cesse un union avec les saoudiens envers et contre Israël au bénéfice des palestiniens etc.. etc..etc..

      Les chiites des pays que tu cites (bien que ceux ci sont des états "WAHHABITES" et non pas SUNNITES) ne réclament de "droits séparés" QUE s’ils sont majoritaires et peuvent influencer véritablement le gouvernement par le poids démographique (comme au Bahrein par exemple où les chiites représentent 50% de la population). Ce qui est parfaitement légitime au final.. Et nous pouvons constater le fait que les chiites du Bahrein (malgré leur persécutions et repressions reconnues par tout le monde) ne bénéficient pas de l’aide du gouvernement Iranien.. Ce qui est dailleurs dénoncé par de nombreux chiites Iraniens justement..

      Tous les musulmans sincères savent que depuis la Mort du Saint Prophète Mohammed, les chiites de Ali (tels que d’éminents Compagnons n’ont jamais combattu les états califats dits "sunnites orthodoxes", malgré le fait qu’ils n’aient jamais fait allégeance).. Depuis cette période, les chiites ont toujours privilégié "l’union sacré" de TOUS les musulmans chiites/sunnites, envers et contre les minorités très influentes pseudo-sunnites et pseudo-chiites envers et contre leurs ennemis communs à travers l’histoire..


    • En revanche la tienne est très classique et n’a aucune subtilité. En résumé : tout sunnite qui critique l’Iran est un méchant wahhabite, les sunnites eux sont gentils... mais n’existent pas.

      Le problème vient plutôt du fait que certains chi’ites disent une chose devant les sunnites (les sunnites sont gentils, nous sommes tous musulmans), et complètement le contraire dans certains de leurs livres (les sunnites sont les pires mécréants destinés à l’enfer), et je ne parle pas de quelques rigolos comme Yasser al-Habib, je parle de Kho’i par exemple. Il y a sans doute des chi’ites qui pensent la première chose sincèrement, mais à cause de certains malades comme Kho’i (et presque toutes les masses chi’ites du monde prennent soit Kho’i soit ses élèves comme référence, marja’) il devient difficile de leur faire confiance. C’est un peu comme Finkielkraut qui dit aimer la France ici et la détester quand il est en Israël.

      Mais je sais très bien que la plupart des chi’ites du quotidien, même pratiquants, se contentent de lire les épîtres (résalé en persan, sorte de livre grand public de quelques centaines de pages contenant un résumé d’avis juridiques) écrites par leur marja’ (savant de référence dont ils imitent les avis), et que ces livres contiennent sans exception des formules passe-partout et sont exemptes d’attaques contre les sunnites. Et qu’on peut très bien suivre sincèrement l’hypocrite et le menteur Kho’i sans savoir ce qu’il a dit dans ses livres les plus détaillés, qui ne sont généralement lus que par les étudiants en sciences religieuses.

      Tout ce que je sais c’est que si j’ai lu effectivement beaucoup de haine anti-chi’ite dans les livres wahhabites, la haine anti-sunnite que j’ai lu chez les chi’ites était encore plus féroce. Dès lors je n’accepte pas qu’un chi’ite pleurnichard vienne jouer face à moi les gentilles victimes de la méchanceté wahhabite.

      Quant au fait que j’essaierais de "valider que les chiites sont réellement des méchants agents impérialistes anti-sunnites", d’une part je ne le valide pas (l’Iran étant plus dans le camp pro-russe), et d’autre part, l’empire américain est un épiphénomène au regard de l’histoire de l’Islam. Cette opposition sunnite-chi’ite, tantôt pacifique et scientifique, tantôt plus violente, est multi-centenaire et précède largement l’existence de cet empire. Des chi’ites comme des sunnites ont lutté contre les ennemis de l’Islam ou collaboré avec eux depuis la nuit des temps, et cela continue aujourd’hui.


    • j’avoue être entièrement d’accord avec toi sur les points auxquels tu fais justement allusion en terme de "référence"..
      Perso, et c’est aussi l’avis de nombreux chiites et sunnites convaincus avec lesquels je discute, je ne pense pas qu’il soit bénéfique ni même utile de prendre tel ou tel "savant" ou "Marja" ou telle ou telle école de pensée pour argent comptant..

      Il semble que ces pseudo-choix imposés (qui sont fait pour limiter les possibilités de critiques et donc de réfection) soient assez pervers et entretiennent les clivages déjà existants entre chiites et sunnites.. Il est clair et indéniable que le véritable choix est de se référer à "toutes ces sources" pour en faire sa propre synthèse selon ses propres perspectives et non pas de les rejeter en bloc sans les avoir soigneusement comparées les unes aux autres. Mais tu me diras, c’est un choix comme un autre..

      Les chiites dont tu parles, et auxquels personne ne pourrait effectivement faire confiance ne représentent pas plus le "chiisme dans son ensemble" que les salafistes tels que Ibn Baz, outhaymine ou fawzan ne représentent le "sunnisme".. Yasir Al Habib ou Kho’i sont en fait pour moi le même genre de référence que Albani ou Arifi, ils ne sont ni fiables en terme de confiance, ni viables en terme d’interprétation morale et intellectuelle.. Ils ne sont pas suivis ni confirmés par tous les savants chiites.. cela dit, il y a le même genre de "tare" dans le sunnisme, nous pourrions aussi passer des heures à discuter d’abérations décrites par d’éminents sunnites qui remettraient peut être en cause tout le sunnisme dans son ensemble si l’on pousse cette recherche jusqu’au bout.. Idem pour le Chritianisme etc.. etc.. Je préfère voir des convergences philosophiques là où d’autres voient des attaques personnelles..

      En effet, les chiites, les juifs, les cathos, les sunnites "du quotidien" (terme assez efficace pour le coup) sont en réalité selon moi les "Croyants Sincères" décrits par le mot Mouminùn dans le Coran.. à condition qu’ils ne sont pas ignorants de leurs propres tares et font les efforts nécessaires de réflexion, de bonne foi intellectuelle et de virilité afin de les dénoncer, les juger et les condamner..

      Les chiites et les soufies ne sont donc pas les premières victimes du wahhabisme et des wahhabites selon toi ?! Personne ne nie plus (les wahhabites eux même en tête) que les chiites sont leurs ennemis prioritaires avant le sionisme, le mondialisme, l’intérêt usuraire etc..


    • ce qui est dérangeant et que je considère comme véritable "mauvaise foi" dans ton "analyse", c’est que tu reviens et insistes sur le "retour dans l’histoire" pour confirmer la cruauté des chiites dans l’empire séfevide.. Je suis aussi clairement CONTRE la repentance éternelle etc.. Mais tu refuses de revenir et d’analyser les faits actuels sur une évolution d’événements survenus tout au long de l’histoire des empires arabes depuis les premiers temps de l’islam des arabo-musulman (en l’occurrence les usurpations de pouvoir, les guerres fratricides et les assassinats de Saint Compagnons puis toutes les dégénérescences que cela a pu causer pour finir par réduire aujourd’hui les arabes à ce qu’ils sont devenus).. Ces faits désastreux ne furent pas l’apanage des chiites et/ou des soufies, qui furent même de toute évidence les premières victimes selon l’historiographie vérifiable par tous..

      Les salafisto-philes non-takfiristes (hélas ayant influencé l’arabo-sunnisme jusque dans son ADN), au delà du fait qu’ils partagent désormais les même sources de référence (combien de musulman sunnite m’apporte comme preuve de ses convictions sunnites des ouvrages de Ibn Taymiyah ou autres Ibn abdulwahhab) ne dénoncent pas, ne jugent pas et ne condamnent pas leurs acolytes takfiristes pseudo-djihadistes, ils ne mettent pas en avant un islam universaliste mais valident parfaitement un neo-impèrialisme comme leurs frères ennemis MUMUZ alter-mondialistes auxquels tu fais reference pour les monarchies et leaders religieux Qataris..

      il s’avère que j’ai vécu (pas dans mes fantasmes) durant 8 années à Jeddah, à Doha et à Dubaï, j’y ai constaté que bizarement les dogmes, les rituels et les coutumes religieuses de TOUS ces pays sont à consonance clairement wahhabite.. Même si il semble que les émirats sont malikites, les qataris frères mumuz et les koweiti wahhabo-malikito-frères mumuz.. Ils nagent tous dans cette même sauce wahhabite, comme les musulmans maghrébins hélas depuis environ 50 ans (où je vis désormais).. Personne ne niera que les kuweitis sont autant wahhabites que les saoudiens..

      En bref, Le problème de l’islam c’est l’arabe..


  • "..despite U.S. claims what is happening in Irak IS NOT A SHIA/SUNNI WAR, those who caused this sedition in Irak are hostile to Shias as they are to Sunnis.." (Ayatollah Khamenei)

    traduction : "..Contrairement à ce que les US prétendent qu’il se passe en Irak, il ne s’agit pas d’une guerre chiite/sunnite.. Ceux qui ont causé ces séditions en Irak sont autant hostiles aux chiites qu’ils le sont aux Sunnites.."