Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Iran et le Hezbollah avertissent la Turquie : toutes vos forces sont dans notre ligne de mire

Le Centre consultatif iranien en Syrie, qui participe aux combats dans le nord de la Syrie, a diffusé via l’agence de presse U-News un communiqué en réaction à la récente confrontation entre l’armée syrienne et l’armée turque. Il est à noter que le Centre consultatif iranien est composé du groupe d’experts iraniens qui conseillent l’État syrien et ses forces armées, et que c’est la première déclaration qu’il publie depuis le début de la guerre en Syrie.

 

En réaction à la confrontation entre l’armée arabe syrienne et l’armée turque il y a quelques jours, il est important pour nous d’informer l’opinion publique de ce qui suit :

Premièrement : Nous avons combattu aux côtés de l’armée arabe syrienne et nous l’avons soutenue, à la demande de l’État syrien, pour ouvrir la route M5, avec une force syrienne dirigée par des éléments des Gardiens de la Révolution iraniens et du Hezbollah, et avec la participation de factions de la Résistance au sein de la force ; et nous avons aidé les civils et les habitants des villages libérés après leur libération.

Deuxièmement : Protégés par l’armée turque, les groupes (terroristes) armés ont attaqué les positions de l’armée syrienne, et nous avons donc participé aux combats visant à empêcher à nouveau la chute de la route M5 entre leurs mains.

Troisièmement : Depuis le début de la présence de nos forces, les positions turques situées dans les territoires syriens étaient dans la ligne de mire de nos forces, qu’elles soient conformes aux accords d’Astana ou en violation de ceux-ci, mais les éléments de la Résistance n’ont pas attaqué ces forces turques par déférence à la décision de leurs dirigeants (respectifs), et cette décision reste en vigueur jusqu’à présent.

Quatrièmement : Il y a quatre jours, des éléments étrangers, des Tadjiks du Parti du Turkestan, des éléments du Front Al-Nosra, ainsi que d’autres factions terroristes, ont mené une attaque à grande échelle contre les positions de l’armée syrienne. Nos forces ont donc directement soutenu l’armée syrienne pour empêcher les zones libérées de retomber entre leurs mains.

Cinquièmement : Malgré le caractère défensif de l’action de nos forces, l’armée turque a ciblé nos éléments et nos forces depuis les airs, avec des missiles de précision et un soutien de l’artillerie, ce qui nous a incités à envoyer des médiateurs à l’armée turque pour qu’elle mette fin à ses attaques et renonce à cette approche

Sixièmement : Nos médiateurs ont annoncé à l’armée turque que les terroristes ont attaqué nos positions avec leur soutien, que nos forces sont là pour affronter les terroristes, et que nous sommes aux côtés de l’armée syrienne pour cette mission ; mais malheureusement, l’armée turque n’a pas tenu compte de cette demande et a continué ses bombardements, et un certain nombre de nos combattants (iraniens & du Hezbollah) sont tombés martyrs.

Septièmement : L’artillerie de l’armée syrienne a riposté en frappant la sources des tirs ; pour notre part, nous n’avons pas riposté directement, et encore une fois, nous avons annoncé à l’armée turque par le biais de médiateurs que nous n’avons aucun objectif ou décision d’affronter l’armée turque et que notre direction est déterminée à parvenir à une solution politique entre la Syrie et la Turquie.

Huitièmement : Nous avons informé nos forces depuis le matin de ne pas viser les forces turques à l’intérieur d’Idlib afin de préserver la vie de leurs soldats, et nos forces n’ont pas ouvert le feu, mais l’armée turque continue de bombarder par des tirs d’artillerie les points et emplacements de l’armée syrienne (où nous nous trouvons).

Neuvièmement : Le Centre consultatif iranien et les combattants du front de la Résistance appellent les forces turques à agir de manière rationnelle dans l’intérêt des peuples syrien et turc, rappelant au peuple turc que leurs fils (soldats) sont depuis un mois dans notre ligne de mire et que nous aurions pu nous venger, mais nous ne l’avons pas fait conformément aux ordres de notre direction ; nous les appelons à faire pression sur la direction turque pour qu’elle rectifie ses décisions et évite de faire couler le sang des soldats turcs.

Dixièmement : Malgré les circonstances difficiles actuelles, nous réaffirmons notre position continue aux côtés du peuple, de l’État et de l’armée en Syrie dans leur combat pour vaincre le terrorisme et préserver leur pleine souveraineté sur les territoires syriens, et nous appelons tous les acteurs à être rationnels et conscients des grands risques de poursuivre l’agression contre la Syrie.

La bataille de Syrie continue

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • les Turcs Ottomans et leurs alliés Daechiens
    sont les envahisseurs de la Syrie !
    ce sont les Turcs de Daech les agresseurs-invasifs
    de la Syrie ...
    ce Erdogan n’est qu’un dictateur sanguinaire
    qui devrait être trainé devant le tribunal de La Haye
    pour crimes contre l’humanité et apologie du terrorisme !


  • L’histoire d’oligarques aux commandes des armées de soumis du monde entier qui envoient des jeunes gens bien lobotomisés au film politique comme on se lobotomise au foot...
    Cette planète est un asile de dingues.
    L’ennemi n’est pas le pays opposé mais la mise en place d’idéologies nationales, religieuses, philosophiques qui plongent les gens dans un rêve pour lequel ils vont s’oublier jusqu’a servir la cause, le truc d’un endroit, d’un temps, d’un récit.

    Une fois le cataclysme passé, ils disent tous la même chose, la guerre est une horreur. Et dans 20 ans on en aura rien à foutre.

    L’ennemi c’est la classe. Et je ne suis pas Marxiste car l’observation et la vision des faits n’appartient à personne (encore un droit d’auteur issu de la pensée capitaliste ee merde)


  • C’est ce qui s’appelle une mise au point.
    - Neuvièmement : la main tendue
    - Dixièmement : le poing fermé près à frapper

    Ici Thierry Meyssan toujours aussi éclairant sur le dessous des cartes https://www.voltairenet.org/article...


  • C’est hallucinant le niveau de soumission de la Turquie qui se joue de l’islam pour mener une politique expansionnistes contre son voisin musulman ...

    A quand une intervention de l’armée turque contre Tsahal à la demande du peuple palestinien ?
    Il y a ce mépris turc vis a vis du monde arabe qui est écoeurant ...

     

    • Yasin, tu nous casses les couilles avec tes justifications et tes rodomontades de matamore à la mort moi le noeud : réponds juste à une question élémentaire : quelle est la justification d’Erdogan de pénétrer militairement dans le territoire d’un pays souverain (et musulman) sans y avoir été invité et d’y massacrer des gens et ce, sans aucune excuse d’agression syrienne contre la turquie.
      Et ne me parle pas de guerre défensive préventive (contre les kurdes ou contre les schtroumpfs), ça c’est l’argument israelien, on connait et on chie dessus.


    • Le problème des "arabes" ou plûtot les orientaux arabisés,c’est qu’ils aiment tout le monde, mais personne ne les aiment,et les turcs sont en effet très racistes, pour la plupart


    • @paramesh

      Vous connaissez mal l’histoire, ce qui se passe dans se coin du monde ne date pas d’hier et tout cela vous échappe. Yasin a parfaitement raison, il vous monte une autre façon de voir la chose et pas celle décrite par les media occidentaux.


    • @paramesh Juridiquement la Turquie à un traité signé discrètement pour entrer à quelques kilomètres en Syrie avec le père de Bachar pour luter contre le PKK soutenu plus ou moins par Bachar.
      Imaginez vous avoir un traité qui vous donne l’autorisation d’attaquer votre maison à l’approche d’une milice du PKK alors imaginez vous un Kurdistan aha drôle la blague non ?
      Juridiquement elle est membre du trio d’Astana ?
      Elle essaye de réussir à faire appliquer les règles, tu crois quoi bonhomme que le président turque Erdogan est content d’avoir des miliciens armées jusqu’aux dents à sa frontière ????? SUR LE PLAN HUMANITAIRE rien à redire c’est les maîtres dans le game.
      4 millions sur le territoire Turque depuis 8 ans avec l’offensive de Bachar encore plus de réfugiés on peut comprendre tout de même un refus de la société turque soyez pas plus bête.
      La Stabilité, de la région ne passe aucunement par Bachar, Bachar n’a que faire de la diplomatie la meilleur solution est de passer en force avec des bombes.
      VOus me parlez de quoi ? pays souverain ? Aaaaaaaaaaah d’accord moi qui pense que Bachar d’écoule d’un coup d’état de son père, en effet très légitime. Je suis pas sur que les votes lui donnent raisons. Le père à Bachar à bien casser des bouches et des crânes pour prendre le pouvoir au final Bachar le devance malheure à la Syrie avec le fils de Bachar.


    • @ roli

      Vous connaissez mal l’histoire, ce qui se passe dans se coin du monde ne date pas d’hier et tout cela vous échappe.

      Ce qui t’échappe, c’est que c’est justement hier que la Turquie a agressé sans sommation les soldats de 2 pays qui ne menaçaient pas ses frontières.

      Yasin a parfaitement raison, il vous monte une autre façon de voir la chose et pas celle décrite par les media occidentaux.

      Sauf quand il nous ressort le laïus occidental sur Assad ... ceci, dit, il a peut-être que les médias n’affabulent pas quand ils critiquent Assad, le traitent de boucher ... et que ces mêmes médias disent de Merdoglan que c’est un dictateur qui devra être chassé tôt ou tard.


    • @ yasin

      Juridiquement la Turquie à un traité signé discrètement pour entrer à quelques kilomètres en Syrie avec le père de Bachar pour luter contre le PKK soutenu plus ou moins par Bachar.

      Assad soutient moins le PKK que Recep(tion d’argent sale) ne soutient les terroristes qui ensanglantent la Syrie.

      Imaginez vous avoir un traité qui vous donne l’autorisation d’attaquer votre maison à l’approche d’une milice du PKK alors imaginez vous un Kurdistan aha drôle la blague non ?

      Aussi drôle que d’assassiner des soldats Russes et Syriens qui n’ont pas attaqué la Turquie.

      Elle essaye de réussir à faire appliquer les règles, tu crois quoi bonhomme que le président turque Erdogan est content d’avoir des miliciens armées jusqu’aux dents à sa frontière ?

      Et tu crois que Assad est content que les Turcs se soient invités assez longtemps pour servir de bouclier humains aux terroristes qui se cachent derrière eux entre 2 méfaits ?

       ???? SUR LE PLAN HUMANITAIRE rien à redire c’est les maîtres dans le game.

      Ouais, qui nous a bien prouvé que l’humanitaire était une bonne source d’enrichissement personnel.

      4 millions sur le territoire Turque depuis 8 ans

      La Turquie a joué aux bases arrières pour terroristes, qu’elle se débrouille avec.

      avec l’offensive de Bachar encore plus de réfugiés

      de terroristes, je précise, de terroristes.

      on peut comprendre tout de même un refus de la société turque soyez pas plus bête.

      Quand on joue il faut savoir perdre.

      La Stabilité, de la région ne passe aucunement par Bachar, Bachar n’a que faire de la diplomatie

      Oui, enfin, il protège son pays surtout.

      la meilleur solution est de passer en force avec des bombes.

      Quitte à après réclamer l’aide du maître américain.

      VOus me parlez de quoi ? pays souverain ? Aaaaaaaaaaah d’accord moi qui pense que Bachar d’écoule d’un coup d’état de son père,

      Propragande digne de la presse occidentale...on est donc d’accord avec elle quand elle pointe les décisions tyranniques de Merdoglan ?

      en effet très légitime. Je suis pas sur que les votes lui donnent raisons.

      Ben si, il y a eu des élections en Turquie et le peuple a reconduit Assad.

      [Le père à Bachar à bien casser des bouches et des crânes pour prendre le pouvoir au final Bachar le devance malheure à la Syrie avec le fils de Bachar.

      Assad n’a pas de troupes sur le territoire de son voisin, lui. Nuance !


  • ça manque pas d’air.
    Erdogan protégé " par l’Otan "
    Bachar protégé par la Russie sur ça ils sont identiques
    Car sans les soutiens " et les milices " des deux côtés la Turquie ne ferait qu’une bouchée de la Syrie. Avant, pendant ou après les guerres civiles.
    La Turquie n’a jamais rien fait contre les intérêts des libanais, elle n’a jamais tenté contrairement à l’Arabie, ou Israel de retourner la situation au Liban.
    Erdogan ne soutient pas la guerre civiles sunnites/chiites il veut rassembler chaque musulman à lutter contre les occidentaux.
    La Turquie ne ferait qu’une bouchée du liban, le problème est que le Liban est piloté par l’Iran et la Syrie.
    Si Bachar perd cette bataille, le Liban très proche sera forcément plus ou moins affaiblie.

    Excusez moi de pas toujours être sur la même qu’E&R quand pendant la libération de la France des allemands, les alliés ont bien, pillés, violés et rasés des villages et des villes, en massacrant un bon nombre de Français sous les bombes au prétexte de la libération de la France.
    Pourquoi reproduire le même schéma ?
    Libérer la Syrie oui mais de la bonne façon pas en bombardant à l’aveuglette tuant femme enfant personne âgées au passage.
    3 millions de Syriens 20/30 miles terroristes la solution on envoie la sauce sur leurs gueules ?

     

    • et la Russie éternelle ne fera qu’une bouchée de l’Empire déchu Ottoman du Pacha Erdogan
      qui voulait être Calife Dömne à la place du Sultan Franc-Maçon !


    • @ Paramesh qui répondait à Yasin

      C’est typique du turc qui soutiendra bec et ongles son gouvernement, quelque soit son bord du moment qu’il soit nationaliste de comptoir (dans les paroles parce que dans le fond...à part les kurdes et les arabes...). Je suis certain qu’aujourd’hui, il est complètement anti-russe alors qu’hier encore, Poutine était un grand Ami.

      Paramesh a posé LA question : qu’est ce que Erdogan fout en Syrie ?? Sans lui, pas de terroriste turco-barbu, l’excuse kurde ne fonctionne plus, Trump/Poutine ont tout fait sauté en éclat pour caresser Erdo dans le sens du poil.
      La Turquie utilise les mêmes excuses qu’Israel/USA. Erdogan veut clairement un bout de la Syrie, il veut se créer un ersatz Ottoman.

      Par contre, là où je suis beaucoup plus sceptique que la plupart des membres de ce site, je ne crois pas tellement à l’appui inconditionnel des russes aux syriens car, mine de rien, la Syrie a eu beaucoup de pertes, et le Hezbollah a perdu 9 combattants. Poutine va utiliser ce sujet en négociation avec Erdo (personnellement je ne sais pas sur quoi si ce n’est qu’il choisisse rapidement son camp). Mais les syriens prennent cher aussi, il ne faut pas croire que c’est la branlée du siècle pour Erdogan.


    • @ Yasin



      Libérer la Syrie oui mais de la bonne façon pas en bombardant à l’aveuglette tuant femme enfant personne âgées au passage.



      Bon, je vais éviter de pousser le couplet sur la bonne façon qu’ont les turcs de traiter les arméniens & les kurdes ... ce serait trop facile.
      Par contre, je suis désolé mais cette version des faits selon laquelle le méchant gouvernement Syrien tuerait des civils, ça fait très propagande BFMesque.
      Donc, quand les médias critiquent Erdogan (*) : c’est pas bien, c’est méchant, c’est raciste anti-turc, etc.
      Par contre, quand les médias disent des conneries sur le gouvernement Assad, là, c’est parole d’évangiles.

      Ça va le double-discours ?



      3 millions de Syriens 20/30 miles terroristes la solution on envoie la sauce sur leurs gueules ?



      Le problème, c’est que si vous ne vouliez pas qu’il y ait des terroristes (en civils) parmi les civils syriens, il ne fallait peut-être pas laisser passer ces mêmes terroristes par le territoire turc.

      Et qu’on arrête avec le couplet du "on avait pas choix, les ricains nous mettaient le couteau sous la gorge" ... quand on se précipite dans les jupes de l’oncle sam après avoir tué des russes (citoyens d’une puissance nucléaire, je rappelle, ce qui n’est pas du genre à mettre le monde en danger), russes qui sauvent Merdoglan du coup d’état de 2015, on fait 2 tons en-dessous.
      TOUT LE MONDE est témoin que l’armée turque, une armée de l’OTAN, marche main dans la main avec des barbares (qu’ils soient islamistes ou mercenaires déguisés en islamistes, ils restent des assassins qui meurtrissent la Syrie depuis 9 ans et mettent en péril l’équilibre mondial) ... c’est quoi l’étape suivante, maintenant que tout le monde va se liguer contre la Turquie (Hezbollah, Iran, etc.), pays qui vont fournir de splendides bases arrières aux kurdes et donc envenimer la situation ? Ça sera quoi ? Appeler israël en renfort !

      Putain, les néo-ottomans, vous êtes exactement comme les racialistes français, les antifa ou les néo-nazis ukrainiens ... de purs petits jouets entre les pattes du Grand Sheitan.

      En tout cas, désormais, merci d’arrêter d’insulter la maréchal Haftar : quand le grand Merdoglan joue les soubrettes de Washingtel-Aviv, on assume sa saloperie et on ne s’érige pas en donneur de leçons.

      (*) (surtout quand celui-ci parle clairement d’étendre la frontière turque à Misrata, Idleb ou Homs...la menace expansionniste étant toujours l’argument de l’apaisement comme chacun sait)


    • "Erdogan ne soutient pas la guerre civiles sunnites/chiites il veut rassembler chaque musulman à lutter contre les occidentaux." FAUX ! Erdogan cherche à se poser comme le khalife des sunnites. Si tu veux commencer à comprendre le monde, demande-toi pourquoi les Syriens soutiennent Bachar dans leur très grande majorité, alors que les Chiites alaouites ne sont que 10 % de la population totale ... Vive la Syrie libre et souveraine. A bas Erdogan et ses acolytes atlanto-sionistes, fussent-ils musulmans !


    • Bachar//Stratégie.com
      L’armée de Bachar pas seulement les américains, les kurdes syriens ont tous négociés avec les terroristes, en laissant passer un couloir humanitaire et des bus VIP terroristes aux yeux de tous.
      Pourquoi ? pour plusieurs raisons, récupérer les villes perdus, pour faire le moins de victime possible, et pour rassembler et bombarder les terroristes très bien.
      Bachar a rassemblé les terroristes venu des quatre coins du monde notamment en Europe, toujours pardon mais si c’est la population turque qui doit ce manger le retour du bâton, vous laissez du crédit que les terroristes ont bien fait d’attaquer la France à Nice ?
      D’ailleurs le coup du bâton pour les conneries de Sarko en Libye " Dieu merci " il y’a pas encore eu d’attentas libyen sur le sol Français.
      Bachar à rassembler les terroristes à Idlib comme si la population local n’existé pas la blague.
      Demain je met 20 000 terroristes à Angers et on bombarde Angers super l’idée.
      Non j’ai pas confiance aux médias européens, la France essaye de ce rapprocher de la Russie, les médias européens sont en casi contradiction concernant chaque sujet ou il y’a un turc, Chypre, Gaz, Libye, Afrique, Arabie ect la liste et longue et pour une fois que les européens ne critique pas une attaque turque je sais pas si c’est le chantage qui fait pression ou c’est qu’ils aiment encore moins Bachar. Pour rappel c’est à cause de la Turquie si les milices kurdes sponsorisé par les américains et les français n’ont pas réussi. La Turquie a quand même empêché une division de la Syrie avec le kurdistan et mieux il a rassemblé les kurdes dans l’armée de Bachar.


    • @awrassi
      En effet j’utiliserais pas ces mots mais il faut un leader autre que l’Arabie Saoudite pour mener à bien les actions des musulmans sunnites ou chiites opprimées plus ou moins partout dans le monde. Pour cela toc toc Erdogan.
      Erdogan à toujours soutenu l’Iran, quand l’Iran a reçu des sanctions internationales, ainsi pour l’arme nucléaire pourtant elle est bien chiite L’Iran. Pour des intérêts stratégique, une stabilité dans la région et garde plus ou moins un bon voisinage avec son voisin chiite.
      Turquie vs Azerbaïdjan un état deux nations 93% de musulman dont 85% de chiite.
      La Turquie a soutenu également le Yémen
      L’Iran à soutenu le Qatar pourtant " frère musulman " le hamas à gaza " frère musulman " Erdogan VEUT VRAIMENT RASSEMBLER LES MUSULMANS. Avant qu’il y’a la guerre en Syrie il voulait qu’il n’y’a plus de visa entre la Turquie - Syrie - Liban bref
      L’Iran ne peut pas rassembler les musulmans ensemble ni Bachar je vois aucun dirigeant actuel le seul leader qui parle d’Israel allant jusqu’a les traités de Nazis qui casse les burnes aux européens en chiant dans les bottes tentôt russe tentôt américain c’est Erdogan il rend service à tout le monde cela ne l’empêche pas de casser les couilles à tout le monde.


    • Chèr Yasin,
      Tu reconnais que "Erdogan (est) protégé par l’Otan" pour ensuite affirmer "Erdogan ne soutient pas la guerre civiles sunnites/chiites il veut rassembler chaque musulman à lutter contre les occidentaux.’
      Il me semble que tu te contredit à la même vitesse que ton président


    • quote>Chèr Yasin,
      Tu reconnais que "Erdogan (est) protégé par l’Otan" pour ensuite affirmer "Erdogan ne soutient pas la guerre civiles sunnites/chiites il veut rassembler chaque musulman à lutter contre les occidentaux.’
      Il me semble que tu te contredit à la même vitesse que ton président

      Chèr Ben
      Sache que toute personne se contredit.
      Erdogan quand il signe l’engagement de garder chaque réfugié chez lui quand bien même s’ils sont 15 millions.
      Poutine quand il parle de Bachar d’une personne légitime alors dans un pays pas très loin en Libye personne de légitime ne l’a invité et mieux les rôles sont inversés avec Erdogan.
      Belle contradiction.
      Quoi qu’il arrive en Syrie la Turquie sera toujours plus légitime a sa frontière, les délires d’un kurdistan qu’un Poutine qui est en premier lieu en Syrie pour du Business et quand bien même si le pape l’autorise reste de l’éphémère alors que la frontière turque ne bouge pas. .

      Erdogan est partout tantôt les américains tantôt les européens tantôt les russes oui en effet, et il y’a aidé et aidé on est d’accord la protection du ciel à Idlib est beaucoup plus importante que des paroles américains. Je souligne qu’il ne veut pas d’une guerre sunnite/chiite qui divise le monde musulman. Je vois en rien ou je me suis contredis. Tu peux rouler pour les américains et avoir ses propres intérêts en Syrie autre que le kurdistan. Le peuple Turque n’est pas anti-chiite il est plutôt anti américaine et aussi anti européenne et majoritairement anti sioniste


    • @Yasin le Troll de Peter

      toi qui est fan inconditionnel de ton Erdogang

      Erdogang est non seulement un ignoble maitre-chanteur adoubé de traitre
      mais aussi un psychopathe...menteur invétéré et rusé en diable
      Erdogang le sanguinaire est l’incarnation du janissaire mercenaire à la solde de l’Empire !


    • @ Yasin (Merdoglan.com)

      L’armée de Bachar pas seulement les américains, les kurdes syriens ont tous négociés avec les terroristes, en laissant passer un couloir humanitaire et des bus VIP terroristes aux yeux de tous.

      Oui et les turcs les surpassent tous en leur servant de base arrière.

      Pourquoi ? ... le retour du bâton,

      Fallait pas les accueillir sur son territoire contre quelques d€ni€rs et un espoir de néo-ottomanisme plus que foireux. Faut assumer maintenant.

      vous laissez du crédit que les terroristes ont bien fait d’attaquer la France à Nice ?

      Ben alors pourquoi les laisser passer la frontière Grecque alors ?

      D’ailleurs le coup du bâton pour les conneries de Sarko en Libye " Dieu merci " il y’a pas encore eu d’attentas libyen sur le sol Français.

      Quand on voit l’intention de Merdoglan de faire de Misrata une colonie Turque et d’y envoyer des troupes, on ne peut que sourire (berbère ?)
      Haftar vs Merdoglan : serviteur des USA contre serviteur des USA.

      Bachar à rassembler les terroristes à Idlib comme si la population local n’existé pas la blague.

      La Turquie a occupé le nord de la Syrie comme si population locale n’existait pas, la blague !

      Demain je met 20 000 terroristes à Angers et on bombarde Angers super l’idée.

      C’est pas le but final quand on fait passer tous ces terroristes par la frontière Grecque ?

      Non j’ai pas confiance aux médias européens

      Sauf quand ils tapent sur Assad.

      la France essaye de ce rapprocher de la Russie

      Pour une fois qu’elle fait quelque chose d’intelligent.

      les médias européens sont en casi contradiction concernant chaque sujet ou il y’a un turc, Chypre, Gaz, Libye, Afrique, Arabie ect

      Genre de contradiction :

      Yasin du lundi : "les médias ont raison de dire que Assad est un boucher."
      Yasin du mardi : "les médias sont de gros méchants s’ils disent pareil sur Merdoglan."

      la liste et longue et pour une fois que les européens ne critique pas une attaque turque

      Ben oui, leur but c’est de faire tomber Assad et s’il faut se battrer jusqu’au dernier soldat turc, c’est toujours bon à prendre.

      je sais pas si c’est le chantage qui fait pression ou c’est qu’ils aiment encore moins Bachar.

      La 2ème option.

      Pour rappel c’est à cause de la Turquie si les milices kurdes sponsorisé par les américains et les français n’ont pas réussi.

      Et c’est à cause de la Turquie si les terroristes ont une base arrière contre la Syrie.

      (à suivre)


    • (suite)

      @ yasin

      La Turquie a quand même empêché une division de la Syrie avec le kurdistan

      Par contre, elle essaie de diviser la Syrie en annexant un de ses territoires.

      et mieux il a rassemblé les kurdes dans l’armée de Bachar.

      Et les terroristes aux côtés de l’armée Turque.


    • @ Yasin

      En effet j’utiliserais pas ces mots mais il faut un leader autre que l’Arabie Saoudite pour mener à bien les actions des musulmans sunnites ou chiites opprimées plus ou moins partout dans le monde.

      En effet, je pense que l’Egypte et l’Iran feraient d’excellente puissance équilibrée pour l’intérêt des musulmans sunnites et chiites.
      Sans oublier l’option nationaliste comme aide pour chaque pays musulmans.

      Pour cela "toc toc (je suis) Erdogan. J’envahis ton territoire et j’te fais la morale après" raison pour laquelle la Turquie restera définitivement la puissance impérialiste séculaire que les musulmans non-turcs ne peuvent que détester.

      Erdogan à toujours soutenu l’Iran, quand l’Iran a reçu des sanctions internationales, ainsi pour l’arme nucléaire pourtant elle est bien chiite L’Iran.

      Oui, soumettez-vous à la Turquie...qui soutient israël et les USA sur le reste.

      Pour des intérêts stratégique, une stabilité dans la région et garde plus ou moins un bon voisinage avec son voisin chiite.

      En fait, c’est là où est le problème. Qu’un Turc vante les mérites de l’histoire de son pays ou de sa culture, ok, ça fait partie de l’éveil des nations que l’on attend tous ... que l’on vante par contre le néo-ottomanisme et, pire, qu’on l’associe à une norme de la culture Turque, là, ça ira pas. Tout impérialisme (même napoléonnien) est dangereux pour tous...même pour les Turcs.

      Turquie vs Azerbaïdjan un état deux nations 93% de musulman dont 85% de chiite.

      Soutenus surtout parce qu’ils sont ennemis des Arméniens.

      La Turquie a soutenu également le Yémen

      Ce qui ne mange pas de pain.

      L’Iran à soutenu le Qatar pourtant " frère musulman " le hamas à gaza " frère musulman "

      La paille, la poutre.

      Erdogan VEUT VRAIMENT RASSEMBLER LES MUSULMANS.

      Si rassembler les musulmans, c’est avoir sur son sol une armée de jihadistes venus de tous les pays unis contre la Syrie de Assad...on comprend où commence la dégénérescence de ce noble projet.

      Avant qu’il y’a la guerre en Syrie il voulait qu’il n’y’a plus de visa entre la Turquie - Syrie - Liban bref
      L’Iran ne peut pas rassembler les musulmans ensemble ni Bachar

      Assad veut gouverner son pays, il n’a pas de rêve impérialiste, lui.

      je vois aucun dirigeant actuel le seul leader qui parle d’Israel allant jusqu’a les traités de Nazis

      Ce qui ne l’empêche pas d’héberger des terroristes qui vont après se faire soigner en israël...théâtre ! Théâtre !

      (à suivre)


    • @ Yasin

      (suite)

      qui casse les burnes aux européens en chiant dans les bottes tentôt russe tentôt américain

      Russes qui essaient de stabiliser la région...donc tu reconnais que Merdoglan fait n’importe quoi, donc ?

      c’est Erdogan il rend service à tout le monde

      Autrement dit, à personne.

      cela ne l’empêche pas de casser les couilles à tout le monde.

      Donc à faire haïr la Turquie à tout le monde. Gagné !


    • Cher Yasin,

      Sache que toute personne se contredit.

      Poutine & Assad, un peu moins.

      Erdogan quand il signe l’engagement de garder chaque réfugié chez lui quand bien même s’ils sont 15 millions.

      Pas de réfugiés, de terroristes.

      Poutine quand il parle de Bachar d’une personne légitime

      Et il a raison.

      alors dans un pays pas très loin en Libye personne de légitime ne l’a invité

      Merdoglan non-plus n’a pas été invité légitimement.

      et mieux les rôles sont inversés avec Erdogan.

      Ben non.

      Belle contradiction.

      Tu sais de quoi tu parles.

      Quoi qu’il arrive en Syrie la Turquie sera toujours plus légitime a sa frontière

      Et la Syrie aussi.

      les délires d’un kurdistan qu’un Poutine qui est en premier lieu en Syrie pour du Business et quand bien même si le pape l’autorise reste de l’éphémère

      Ce n’est pas pire que de vouloir faire de Misrata ou Idlieb des territoires Turcs comme Merdoglan l’a affirmé il y a quelques jours.

      alors que la frontière turque ne bouge pas. .

      En effet, elle ne bouge pas...plus que celles d’israël en Palestine.

      Erdogan est partout tantôt les américains tantôt les européens tantôt les russes oui en effet, et il y’a aidé et aidé

      Belle formule, ça me rappelle les maffieux qui font payer les boutiquiers pour leur protection...contre eux-mêmes.
      A croire que la Turquie est à l’internationale ce qu’est une racaille dans une banlieue.

      on est d’accord la protection du ciel à Idlib

      Sans l’autorisation de la Syrie.

      est beaucoup plus importante que des paroles américains.

      USA derrière lesquels se cache Merdoglan quand il tue des Russes.

      Je souligne qu’il ne veut pas d’une guerre sunnite/chiite qui divise le monde musulman.

      Ce qui ne l’empêche pas d’héberger des terroristes qui vont tuer des musulmans en Syrie.

      Je vois en rien ou je me suis contredis.

      Je te rassure, nous, on le voit.

      Tu peux rouler pour les américains et avoir ses propres intérêts en Syrie autre que le kurdistan.

      C’est pas ce que veut Merdoglan ?

      Le peuple Turque n’est pas anti-chiite il est plutôt anti américaine

      Sauf quand il faut aller pleurer que les Russes sont trop trop méchants.

      et aussi anti européenne

      Sauf quand l’UE verse les sous-sous sans lesquels l’économie turque serait déjà en récession.

      et majoritairement anti sioniste

      Sauf quand on héberge des terroristes qui se retrouvent souvent soignés dans des hôpitaux israéliens.


  • Erdogan a dit qu’il ne reculerait pas et finirait par avoir idlib. Donc si l’entretien avec Poutine ne donne rien, les soldats turcs vont faire les frais de l’arrogance de leur président.


  • Apparemment l’alliance Syrie, Iran, Russie est solide...

     

  • Les pacifistes sont des empêcheurs de massacrer en rond, et c’est pourquoi Israël l’éternel belliciste - les hait .


  • #2399402

    La Turquie a décidé de déployer des milliers de troupes en Syrie afin de mener une contre-offensive contre l’armée syrienne et ses alliés. Cette action a fait en sorte qu’il était impossible pour la chasse russe de faire une distinction entre les djihadistes et l’armée turque. De plus, la Turquie s’est gardée d’informer la Russie de la position de ses forces régulières, comme il est convenu dans l’accord de désengagement entre la Russie et la Turquie. C’est à ce moment que la Russie a bombardé un convoi qui a tué 36 officiers turcs et 17 djihadistes qui les accompagnaient.
    D’après des sources au sein de l’organe décisionnel en Syrie, les forces aériennes russes n’étaient pas au courant de la présence du convoi turc qu’elles ont pratiquement décimé à Idlib. Le commandement turc a fourni des véhicules turcs et déployé des milliers de soldats turcs aux côtés des djihadistes. C’est comme si le président Recep Tayyip Erdogan souhaitait qu’il y ait un grand nombre de victimes turques pour que cesse l’attaque victorieuse et rapide de l’armée syrienne sur le front d’Idlib et mettre un frein à la débandade des djihadistes.
    Le nombre de soldats turcs tués a surpris la Russie, qui a décrété un cessez-le-feu unilatéral pour calmer le jeu sur le front et désamorcer la situation. Moscou a ordonné à son centre opérationnel militaire en Syrie d’arrêter l’offensive militaire et d’interrompre l’attaque dans la région rurale d’Idlib. S’engager dans une guerre contre la Turquie n’entre pas dans les plans du président Poutine en Syrie. La Russie croyait le moment propice à une accalmie sur le front pour permettre à Erdogan de lécher ses plaies.
    Cette illusion de la part des Russes ne correspondait pas du tout aux intentions et aux plans de la Turquie en Syrie. La Turquie a déplacé son commandement militaire et sa base de contrôle à la frontière avec la Syrie pour mieux diriger les attaques contre l’armée syrienne et ses alliés. Les drones armés turcs ont mené une attaque organisée sans précédent qui a duré plusieurs heures et détruit la ligne de défense syrienne au complet sur la M5 et la M4, sapant ainsi l’efficacité de l’armée syrienne équipée et entraînée par la Russie. De plus, l’Iran avait informé la Turquie de la présence de ses forces et de ses alliés aux côtés de l’armée syrienne, en lui demandant de stopper l’attaque pour éviter de faire des victimes.


  • #2399406

    Suite de mon précédent commentaire :
    La Turquie, qui compte plus de 2 000 officiers et soldats dans 14 postes d’observation aujourd’hui sous le contrôle de l’armée syrienne, a fait fi de la demande iranienne et bombardé le QG iranien et celui de ses alliés, y compris un hôpital militaire de campagne, tuant ainsi 30 combattants alliés (9 membres du Hezbollah et 21 de la brigade des Fatimides) et des dizaines d’officiers de l’armée syrienne. L’attaque turque a fait aussi plus de 150 blessés parmi les soldats de l’armée syrienne et leurs alliés.
    Il est désormais clair que la Russie, l’Iran et leurs alliés ont mal compris la véritable intention du président Erdogan : la Turquie est impliquée dans la bataille d’Idlib pour défendre ce que Erdogan considère comme un territoire turc (Idlib). Voilà la signification du message de la Turquie à la lumière du comportement et du déploiement de l’armée turque aux côtés des djihadistes. Damas et ses alliés trouvent que la Russie a commis une erreur en n’empêchant pas les drones turcs d’attaquer le territoire sous contrôle syrien à Idlib. La Russie a en outre commis une autre erreur grave en n’avertissant pas ses alliés que la direction politique à Moscou avait décrété un cessez-le-feu unilatéral, exposant ainsi ses partenaires sur le champ de bataille au danger en leur refusant une couverture aérienne.
    Ce n’est pas la première fois que la Russie met fin à une bataille en cours en Syrie. C’est déjà arrivé dans la Ghouta, à Alep-Est, à el-Eiss, dans la Badia et à Deir Ezzor. C’est la Russie qui a demandé à l’armée syrienne et à ses alliés de se préparer en vue de la bataille pour reprendre la M5 et la M4. D’un point de vue militaire, pareille attaque ne peut être interrompue tant qu’un cessez-le-feu n’a pas été convenu sur tous les fronts par toutes les parties. Le cessez-le-feu unilatéral était une grave erreur, parce que la Russie n’avait pas prévu la réaction turque et n’avait pas permis à l’armée syrienne et à ses alliés de s’équiper de système de défense antiaérienne. De plus, pendant que le bombardement de l’armée syrienne par les Turcs se prolongeait des heures durant, il a fallu de nombreuses heures pour que les commandants russes convainquent Moscou d’intervenir et de demander à la Turquie d’arrêter le bombardement. A quoi joue Poutine ? Je vais finir par croire que c’est Pierre Hillard qui a raison au sujet de Poutine.

     

    • Poutine essaye toujours de temporiser, mais avec un sanguin comme Erdogan ca ne marche pas trop.



      A quoi joue Poutine ? Je vais finir par croire que c’est Pierre Hillard qui a raison au sujet de Poutine.



      Pierre Hillard n’a sans doute pas tort, mais en l’occurrence la mission de la Russie en Syrie est strictement défini, elle est de combattre le terrorisme.
      Il ne faut pas s’attendre à ce que l’armée russe réplique contre l’armée turque ou israélienne qui bombarde aussi des positions militaire, y compris Hezbollah et Gardien de la révolution, en Syrie depuis des années.
      Et je ne parle même pas des attaques gratuite des US et de la France, après des attaques aux gaz attribué à l’armée syrienne sans preuve.
      Jusque maintenant Poutine s’est toujours efforcé de ménager les belliqueux voisins de la Syrie et de repousser l’heure fatidique de la confrontation, mais le sultan est enragé depuis que l’armée syrienne est aux portes d’Idlib. Sans l’intervention turque la ville aurait été reprise aux terroristes.
      Manifestement le sultan considère les postes d’observations implanté illégalement en Syrie comme les nouvelles frontières de la Turquie.


    • Un grand merci pour cette mise en perspective.

      Avec les trolls de tous bords qui pullulent dans tous les internets, cela fait du bien de constater que l’on n’est pas (encore) totalement seul à vouloir sincèrement produire une analyse intelligible et intelligente.


  • erdogan ne peut plus reculer ! s’il repart de la syrie la queue entre les jambes avec la mort de centaines de soldats turcs , il perdra toute crédibilité aux yeux de son peuple , ce sera beaucoup plus facile pour certains de le faire dégagé . il s’est piégé tout seul. à certains égards , il me rappelle saddam hussein quand il était tombé dans le piège koweitien .


  • #2399422

    Les drônes turcs TAI anka-S et bayraktar ont continué à semer la mort et la destruction dans les rangs de l’armée syrienne toute la matinée sans que les systèmes de DCA russe ne soient activés.
    https://www.almasdarnews.com/articl...

    Les syriens perdent en moyenne entre 150 et 200 hommes par jour depuis 96 heures tandis que la chasse russe a considérablement réduit ses sorties.
    Les iraniens et le Hezbollah accusent aussi le coup.
    Il y a quand même une bonne nouvelle : c’est la reprise de Saraqib par l’armée syrienne épaulée par le Hezbollah et la brigade des fatimides (composée de chiites hazaras afghans).
    https://southfront.org/syrian-force...


  • Avec sa " supériorité balistique " clamée haut et fort par Poutine il serait grand temps de descendre quelques, f16 , rafales . f35 et autres agresseurs mondialistes , sous peine de passer pour des pitres qui n’ont que.du bla bla bla à opposer aux imperialos-sionistes !
    les israéliens et leurs prostituées occidentales sont , eux , prêts à mourrir jusqu’au dernier turc !
    Ce qui n’est absolument pas dérangeant pour l’humanité mais malheureusement les civils syriens payent le prix fort à la place des terroristes occidentaux et de leurs prostituées ottomanes !!


  • Évidemment, je répète de sources sûrs . La Russie a mis en vente la Syrie, aux iraniens, et aux israéliens .Ils achètent les appartements, les maisons, et surtout les commerces syriens . Mais cette question de pourquoi ? Cela a l’ air de n’ intéresser personne ? L’ idée réel ne serait il pas le grand Israël ?

     

  • Face à Erdo le dingo, l’Iran et les forces de la résistance en Syrie n’auront pas d’autres choix que de lui défoncer la gueule. L’armée turque va payer le prix fort de l’acharnement mégalomaniaque de son président. La Syrie sera libérée, c’est une certitude, une question de temps. N’en déplaise aux turcs erdoganisés. Le sultan sera chassé de Syrie, il ne pourra plus voler ce pays fier profondément attaché à sa souveraineté, il ne pourra plus démanteler les usines pour les acheminer en Turquie, un trafic lucratif longtemps géré par son fils Bilal. Et oui, chez les Erdogan, le vol est une affaire de famille et l’hypocrisie un mode de gouvernance :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichi...


  • Istanbul va-t-elle bientôt s’appeler Constantinople à nouveau ?


  • Encore un qui se déguisait en musulman pour tromper son monde... Demain, fatigué, ce sera Erdogan le chamane des steppes de Mongolie.

     

  • Ce chef d’Etat devrait changer de dealeur je sais pas ce qu’on lui refourgue mais ça lui réussit pas.

    Le champ de bataille c’est pas une rave bordel .

    https://youtu.be/o8U9tms6zEI


Commentaires suivants